AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Bureau de la Primogène Ventrue 15/02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Bureau de la Primogène Ventrue 15/02   Lun 1 Oct - 1:19

Viens du petit salon

Doryan avait suivi Lou, se doutant de quoi elle voulait lui parler... Il hésitait entre diverses options lorsqu'il vit l'ampleur de sa colère... Elle lui en voulait vraiment...

"Oui et non...
Je sais que vous n'êtes pas d'accord, mais la capture de ce renégat est nécessaire pour les projets du clan.
J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur mais je ne peut faire autrement."


Il se tenait droit comme un i face a elle. Il crevait d'envie de l'embrasser mais savait que ce n'était pas le moment...

"Ne vous faites pas de soucis pour moi, je sais ce que je fais et ne prendrai aucun risque inutile."


« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale ».

Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Sénéchal [Nosfératu] (PNJ)
Sénéchal [Nosfératu] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Bureau de la Primogène Ventrue 15/02   Lun 1 Oct - 22:18

Elle fait trois pas vers lui le regard jaune prenant les formes caractéristique du loup en fente. Elle ne s'était pas nourrit et la louve en profiter pour tenter de sortir, elle devait faire encore plus attention, sinon les choses pouvait la desservir. Elle reste donc à une distance raisonnable du régent, qui sait se qu'elle pourrait faire, si elle ne sentait trop l'odeur du vampire. Finalement elle recula pour faire les cents pas tel un lion en cage le plus loin possible de lui, puis enfin elle s'immobilisa le regard braqué animal sur lui.

"Qui vous dit que je m'inquiète pour vous ?"


Elle mentait bien sur mais les dernière nouvelles qu'elle avait reçu de son sir et de ses actions devait lui mettre du plomb dans la tête, alors elle allait devoir faire du mal au régent afin qu'il arrête de jouer avec sa vie. Elle n'en avait pas envie, mais cette fois elle ne laisserait plus personne mourir sans réagir. Il n'était pas Adrien, mais par certains côté il lui ressemblait bien plus qu'il ne l'aurait du. Elle repousse la comparaison entre les deux homme, fermant son esprit avant de reprendre la parole.

"Je ne m'inquiète que de mes affaires et de mon clan. Vous n'aurez pas mon soutiens ni celle de mon clan........... Suis je bien clair ? Maintenant sortez de mon bureau et allez allez vous faire tuer peux m'importe. Ce n'est qu'une preuve de plus de votre immaturités."


Elle lui tourne le dos faisant comme s'il n'était déjà plus dans son bureau, rangeant des papiers qui auraient put attendre une nuit de plus, mais qui lui permettait de garder contenance tant que le régent se trouvait dans la pièce. Elle aurait d'autres personnes à faire souffrir se soir et elle ne pouvait montrer signe de faiblesse au premier d'autres eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Bureau de la Primogène Ventrue 15/02   Mar 2 Oct - 1:18

La bouche de Doryan s'ouvrit et se referma plusieurs fois tant qu'il reprenait ses esprits. Le choc avait été violent et il ne pouvait croire a ce qu'il entendait...
Quelques heures plus tôt elle m'appelait pour folâtrer dans sa chambre, et maintenant ça ?
Quelque chose n'était pas logique, et tandis qu'il réfléchissait deux options lui vinrent a l'esprit. Soit elle avait fait son choix et ce n'etait pas lui, soit ce qui lui faisait peur l'avait poussée dans cette comédie cruelle...
Il s'approcha d'elle pour ne s'arrêter qu'a quelques centimètres. Il devait en avoir le coeur net.


"Lou, je ne vous savais pas si bonne menteuse. Mais a présent que celui qui vous fait peur s'en est pris a moi, il est hors de question que je fasse machine arrière.
Peu importe que les sentiments que j'ai pour vous ne soient pas partagés, je vous ai promis de vous en libérer et je le ferais. Mais ne me rendez pas la tache plus pénible en tentant de me détourner de vous.
Lou, regardez moi dans les yeux. Je vous l'ai dit, même si je ne dois pas être choisi, je veux que vous trouviez le bonheur..."


Il la regarda un moment dans les yeux, les sourcils légèrement froncés en une expression chagrinée....


« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale ».

Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Sénéchal [Nosfératu] (PNJ)
Sénéchal [Nosfératu] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Bureau de la Primogène Ventrue 15/02   Mar 2 Oct - 21:56

Bien sur l'intelligence de l'homme était grande et pour le convaincre totalement elle allait devoir frapper plus fort, montrer le coté monstrueux de la bête. Elle prend une inspiration, puis se retourne pour lui montrer un visage bien plus froid qu'il ne l'avait jamais vu, les yeux canin vide de toute expression donnant au visage habituellement magnifique de la sénéchal un aspect totalement inhumain et vraiment dangereux. Elle s'avance jusqu'à presque le toucher de manière féline et rapide pour venir fixer ses yeux saphir.

"C'est sa que vous vouliez voir ?"

Elle reste un instant silencieuse pour le laisser s’imprégner se qu'elle lui montrait, puis elle vint lui murmurer contre ses lèvres

"Vous n'êtes qu'un petit politicar sans envergure et je ne veux pas vous voir interférer dans mes affaires. maintenant vous sortez d'ici avant que je ne me fâche."

Les mots lui avaient bruler la gorge et le coeur pourtant elle n'eut pas un moment d'hésitation dans la voix, ni dans le regard. Cette fois il allait surement la croire. Un chagrin se guerrirais bien plus facilement qu'une mort ultime, Lou devait se répéter cette phrase mentalement pour ne pas craquer devant le regard chagriné qu'affichait Doryan. Elle repensa à la mort d'Adrien et aux mois de douleur, puis elle recula. La douleur n'était qu'une information que son cerveaux ne transmettait plus à son âme, premièrement car elle n'avait plus d'âme, deuxièmement par ce que tout en elle était mort. Ses yeux reprenne soudainement leur teinte verte, mais ils sont vide de toute vie et Lou va lui ouvrir la porte pour mettre un terme à cette discussion.


[Une fois Doryan sortie elle quitta le Louvre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Bureau de la Primogène Ventrue 15/02   Mer 3 Oct - 1:17

Pour la première fois depuis longtemps, Doryan ne parvint pas a sourire... Même pas un de ses faux sourires hypocrites qu'il sortait de temps a autres...
Lou a touché dans le mille la, son air chagriné se renforce, se transforme en peine, ses épaules s'affaissent et il recule même de quelques pas, étourdis par le choc.
Il savait depuis le début qu'il risquait de souffrir, mais pas autant, pas de cette manière. Il avait cru un moment que quelque chose etait possible... Visiblement non.
Blessé, meurtri il sortit de la pièce sans un mot, ni même un regard pour Lou. Il aurait voulu la tenir une dernière fois dans ses bras, mais il n'eut pas le courage de la regarderdans les yeux...

Complètement hébété il sortit du Louvre et prit un taxi.


Vers la chantrie


« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale ».

Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur d'Arcy
Ventrue
Ventrue
avatar


MessageSujet: Re: Bureau de la Primogène Ventrue 15/02   Ven 5 Oct - 13:43

[Arrivée du bureau du Gardien d'Elysium]

Il frappa trois coups à la porte. La secrétaire apparu, les traits tirés, visiblement le sommeil l'appellait.

− Bonsoir mademoiselle, je souhaite voir mademoiselle Boniface…
− C'est que…mademoiselle Boniface est partie monsieur d'Arcy.
− Comment ça partie ?
− Elle a quitté le Louvre il y'a peu avec Siegfried monsieur.
− A-t-elle dit où elle était partie ? A-t-elle laissé des consignes ?
− Non monsieur, je…

Le reste de la phrase ne fût pas analysé. Comment avait-elle pû oser lui faire un coup pareil ? Il s'était mis en quatre pour elle, s'était mis à ses pieds, et une fois de plus il était trahi et bafoué ! Quand il releva le nez et quitta par la même occasion ses sombres pensées, il était à l'extérieur du Louvre, à deux pas de chez mademoiselle Constance…

[Sortie vers chez mademoiselle Constance]


Dernière édition par Monsieur d'Arcy le Ven 5 Oct - 14:05, édité 1 fois (Raison : MAJ du lien de sortie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mascarade.asso.fr
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Bureau de la Primogène Ventrue 15/02   Mar 9 Oct - 8:39

[Arrivée de quelque part]

Jonathan se présenta devant le bureau de la Primogène Ventrue, il était plus élégamment vêtu qu’a son habitude. Pantalon noir, chemise noire, cravate noire et chaussures noires. Bref il donnait l’impression d’avoir dévalisé la garde-robe de Johnny Cash.
Il frappa à la porte, il entra puis s’adressa à une goule pour lui dire qu'il était ici pour rencontrer sa Primogène.

La goule le fit patienter dans la pièce en marmonnant quelque chose tout en quittant le bureau, Jonathan n’avait rien compris, mais il en avait déduit qu’elle allait informer Mlle Boniface.

Il s’assied dans un fauteuil en croisant les bras attendant l’audience. Il était embarrassé, il était dans cet état à cause des propos qu’il allait devoir entretenir avec Lou. Il s’agissait pour lui de faire preuve de courage dans ce tête-à-tête car son orgueil lui recommandait de faire rapidement demi-tour.

Il attendait et le temps défilait, il fini par porter attention a la musique d’ambiance dans la pièce, probablement un radio dissimulé dans une armoire diffusant une musique d’ascenseur pour calmer les patients avant qu’ils ne rencontrent Lou.

*Cette musique, probablement du vieux James Last.*

Jonathan détestait cette musique, l’attente se poursuivait et c’était plus fort que lui, il n’arrivait pas a faire abstraction de cette abominable musique et comme la goule ne revenait pas et que Primogène ne se manifestaient toujours pas, il allait intervenir pour le bien de sa quiétude mentale.
Il se leva pour inspecter l’armoire derrière le bureau et en ouvrant une porte il aperçu aussitôt l’appareil électronique responsable de ladite musique, il se mis donc en devoir de changer de chaine de radio. L’appareil semblant en capter très peu et elle était difficile a manier car le bouton ne tenait pas, il devait constamment maintenir une pression pour réussir à changer de canal.
Il fini par capter un autre poste, mais c’était du heavy métal, il reconnu une pièce de Motorhead.
Mais en voulant changer encore de canal le bouton resta bloqué dans l’appareil et quoiqu’il essayait, il n’arrivait pas a changer de chaine. Le radio était bloqué sur Motorhead. Il essayait donc d’éteindre l’appareil, sans succès, il appuyait pour fermer l’appareil mais la commande ne répondait pas.

"Ah c’est pas vrai!"
S'exclama Jonathan avec colère tout en serrant les dents.

La dernière option, baisser totalement le son.
Sauf qu’il avait tourné le bouton dans le mauvais sens il venait de mettre le son a sa pleine capacité et sous la surprise Jonathan tourna fortement le bouton dans le sens inverse mais en faisant cela il avait arraché le bouton, il était demeuré entre ses doigts. Il essaya alors d’éteindre l’appareil mais le putain de bouton off ne répondait toujours pas, il voulait tirer sur les fils de connexion derrière l’appareil mais cela avait été conçu pour que les fils traversent le fond de l’armoire, donc a moins de carrément déplacer le meuble au complet, il ne pouvait rien faire.
Il venait de faire une bourde, il venait de merder comme un niais et en plus, il s’agissait d’un moment important pour lui concernant sa Primogène.
Dans la gêne, il ferma la porte de l’armoire et alla s’asseoir en faisant mine de rien, comme si tout était normal, il pris même un magazine pour se cacher le visage en faisant semblant de lire alors que la musique de Motorhead jouait à tue-tête dans la pièce.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Bureau de la Primogène Ventrue 15/02   Mer 10 Oct - 18:44

La goule était revenue. Elle regardait le Ventrue avec curiosité, elle se demandait ce qui se passait et se demandait pourquoi cette musique de barbare jouait a plein volume.
Elle ouvra l’armoire et bizarrement pour Jonathan, elle baissa le son et avait remis la radio a son canal initial.

Jonathan pliait la tête pour voir comment elle s’y prenait mais elle ferma aussitôt l’armoire.

"Vous êtes encore la, Monsieur?"
Jonathan fronça les sourcils

"Et cela vous étonne? D’après vous qu’est-ce-que je fous ici? Que je suis simplement venu fumer un joint en écoutant du Métal? Mais qu’est-ce-que vous me racontez?"

"Mais monsieur je vous avais dit qu’il n’y avait plus de Primogène Ventrue pour le moment, que la précédente Primogène étant devenue Sénéchall"
Jonathan bondissait de son fauteuil en colère!
"C’était cela votre marmonnage que je n’avais pas compris?"

Il posait sur elle un regard féroce.
"Mais monsieur je croyais que vous saviez et que vous m’aviez compris."

"Non je ne le savais pas! Et personne n’a cru utile de me tenir au courant? Bravo! Chapeau bas! Vraiment une administration de toute première qualité. Un professionnalisme vraiment exemplaire!"

Jonathan en colère quitta le bureau, il quitta même l’Elysium.


[En route vers l'extérieur.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bureau de la Primogène Ventrue 15/02   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bureau de la Primogène Ventrue 15/02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Bureau de Pascal [Primogène Brujah]
» Bureau du Primogène Ventrue (Edward)
» Bureau de la primogène Toréador.
» Bureau du Primogène Ventru
» Bureau du Primogène Trémère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: Les bureaux [1er étage] :: Archives-