AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le petit salon 15/02/2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Orléane
Ravnos
avatar


MessageSujet: Le petit salon 15/02/2011   Dim 2 Sep - 12:14

Orléane arriva au Louvre et se dirigea vers les filles en faction.

"Je souhaiterais avoir une audience avec la reine s'il vous plait."

après la fouille l'une des filles la conduisit au petit salon lui indiquant que sa demande d'entrevue serait transmise et que la réponse lui serait apporté rapidement.

Elle alla s'assoir dans l'un des fauteuil au fond de la pièces prit l'exemplaire des chronique de la nuit et commença a lire tandis que les pas de la goules s'éloignait et que le silence se fit dans le salon encore vide de monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anathème
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Lun 3 Sep - 19:15

Venant d'un coin de la pièce, près d'une étagère...

C'est ça, trèèèès bien !
Comme la plupart des gens font semblant de ne pas me voir, je vais bientôt commencer à faire des âneries !
Et je me débrouille bien je vous le dis !


Anathème attendait là depuis près d'un quart d'heure, seul.
Aucune des goules qui étaient passé n'était venu lui demander la raison de sa présence.
Aucune des goules dans le couloir n'avaient non plus fait attention à sa présence.

Et il ruminait maintenant, en laissant des traces de pas sur l'un des tapis les plus épais de la pièce.

C'est toujours pareil, on est tellement laid que les gens préfèrent ne pas nous voir, à force on s'y habitue.
Mais quand on a pas envie de s'y habituer, hein ?


Il regardait la Ravnos dans les yeux.
Yeux qui exprimaient d'ailleurs une incompréhension flagrante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orléane
Ravnos
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Lun 3 Sep - 21:32

Orléane entendit quelqu'un parler mais ne vit personne quand elle leva la tête du journal, après un moment d’incompréhension son regard s'alluma.

"On ferais peut-être attention a vous si vous n'étiez pas invisible cher inconnu et cela faciliterait les présentation, par contre je me dois de vous rappeler que l'utilisation de nos pouvoir est interdit dans l'élyseum."

Elle continua la lecture du journal attendant que la personne qui avait parler daigne apparaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anathème
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Mar 4 Sep - 18:34

Ha ! Euuuh...

Devant Orléane se trouvait à présent un être réellement déplaisant à voir.
Le visage déformé, les lèvres sillonnées de lésions noirâtres, les yeux d'une teinte maladive...

Sans ma discipline ça donne ça.
Vous préférez, ou vous comprenez que seul mon clan peut utiliser sa discipline pour cacher... ça ?

Le denier moi vu appuyé par un mouvement circulaire de la main pour bien insister sur la zone haute.

Dès fois je la pousse un peu trop fort et je ne pense pas à vérifier ce que ça donne.

Anathème souriait, bouche ouverte et à travers ses dents gâtés l'on pouvait voir sa langue d'une couleur douteuse avec ce qui ressemblait à des verrues ou des pustules.

Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orléane
Ravnos
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Mar 4 Sep - 18:43

Orléane lève la tête et sans paraitre le moins du monde indisposé par l'apparence du nosfé lui tend la main.

"Je m'appelle Orléane, enchanté de vous rencontrer, pour se qui est de votre pouvoir le faite de changer d’apparence est autorisé pas de vous baladez dans le Louvre totalement invisible car a se petit jeux vous allez vous faire tuer car au dernière nouvelle on est en guerre contre le sabbat en se moment et on pourrait vous prendre pour un espion."

Orléane posa le journal et la main toujours tendu attendit que le nosfé se présente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anathème
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Mar 4 Sep - 19:35

Comment dire... Sabbats, pas envie. dit-il en bougeant légèrement la tête de droite à gauche.

Anathème regarda la main, puis la Ravnos, encore la main, puis la Ravnos... première fois que quelqu'un au sein de la Camarilla, hormis ses frères Nosfératus, lui tendait la main.

Hé bien... il fit un pas en avant, prit la main délicatement et se pencha comme pour un baise main.
Sa lèvre supérieure se posa su son pouce, puis il se redressa.

Anathème, ravis, ma Dame, de vous rencontrer.
Vous avez deviné mon clan, j'en suis certain.


Ses lèvres bougeaient encore mais aucun mot n'en sortait, puis il dit.

Je ferait plus attention, soit à ne pas être invisible, soit ne pas me faire prendre pour un Sabbat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Jeu 6 Sep - 12:05

Une pétale entra dans la pièce, elle était fraîche comme la rosé du matin, sa peau dégageait une légère odeur printanière, ses cils délicat était une invitation aux danses de la Saint-Jean. Elle semblait glisser sur le sol comme une fleure sur de la soie. Les mains jointes un peu en dessous de la ceinture, elle se mit à regarder le seul homme de la salle.

"Monsieur, vous pouvez entrer pour votre audience."


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Jeu 6 Sep - 12:57

Les trois hommes entrèrent dans le petit salon de la reine. L'un d'eux devait faire environs 1m70, très athlétique et dessiné, plutôt bel homme. Brun aux yeux vert, il est habillé de manière décontractée et confortable, bien qu'au vus de ce qui suis le choix est tout de même de circonstance pour voir la reine. Il joue toutefois avec une pièce de cinq francs.

Le second est un beau brun aux yeux bleus, une allure sportive et un sourire charmeur souvent aux lèvres. De fines pattes d'oies rehaussent son regard et quelques rides d'expression montrent que sa vie mortelle fut assez joyeuse. L'une de ses mèches de cheveux dépigmentée lui donne un air sage.


Le dernier est de taille moyenne, très mince de type caucasien avec une peau bronzée. Ses yeux noirs brillent d'un éclat sarcastique, encadrés par des boucles noires faisant penser à ces vielles perruques d'une autre époque. Il porte quelques pièce de vêtement ici et là d'un viel uniforme réglementaire de la marine ayant sévit dans les caraïbe au début du 18e siècle, cela lui donne un air totalement démodé, loin du présent. Il est ordonné d'une écharpe noire. De lui se dégage une certaine aura donnant une hésitation entre un air hautain et cruel ou du respect. Son visage est repoussant, irrémédiablement brûlé par le feu.

"Mesdames, Monsieur, bonsoir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orléane
Ravnos
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Jeu 6 Sep - 15:49

Orléane regarda Anathème.

"Je crois que c'est a vous mon cher."

A se moment trois entrèrent dans le salon, Orléane tourna la tête vers eux, si les deux premiers n'avait guère matière a interpeler la ravnos, la tenue du troisième lui fit légèrement froncer les sourcil. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas vu une telle tenue. elle observa l'homme se demandant si elle l'avait déjà rencontrer.

"bonsoir messieurs"

Elle se redressa légèrement dans le fauteuil et préféra attendre que l'homme se présente avant de faire quoique que se soit d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anathème
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Jeu 6 Sep - 19:43

Anathème regarda la pétale, puis les 3 qui venaient d'entrer...

Aheum... Messieurs, je suis attendu et ce sont les dames qui se font désirer, non l'inverse.

Il fit quelques pas pour rejoindre la pétale puis ajouta.

Nous pourront probablement faire connaissance, de quelle manière dépendra de mon intégrité à la suite de mon présent rendez-vous.

Une petite révérence, une petite pirouette pour se retourner immédiatement face à la porte et avança d'un pas franc, comme quelqu'un de résigné, prêt à mourir pour ses convictions... ou un grand homme empreint de grandeur allant au devant d'une victoire certaine.

[sortie pour la salle du trône]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Jeu 6 Sep - 20:54

Ahuizotl avait pris le temps pour venir au Louvre. Sentir l'air et le froid hivernal lui avait fait beaucoup de bien. En entrant dans le bâtiment, il était déjà plus détendu. Il déposa ses armes à l'entrée, saluant les goules chargées de la sécurité. Ce petit rituel était devenu agréable à force et il aimâit même parler du temps avec elles ou de leur humeur actuelle ...

Elles étaient toujours là, professionnelles et polies et pourtant si simples. Pas de rapport de force avec ces goules ...

En entrant dans le petit salon, il fut surpris de voir Orleane. L'occasion de s'enquérir de la santé de sa soeur et de lui laisser un message.

Il salua par politesse et d'un signe de tête, chacun des caïnites présents avant d'aller droit sur Orleane.

"Bonsoir Orléane ! Quel bon vent vous amène ici ? Vous avez des nouvelles de Shanel ? J'en ai pour elle ..."


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sly
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Ven 7 Sep - 0:55

Arriver du bureau du bourgmestre Toréador.

Rodrigue pénétrât dans le petit salon en compagnie de Mélissange. Après avoir identifier (ou non), les personnes présentes, il avançât en direction de deux fauteuils encore non occuper.


"Madame, Messieurs."

Régent, représentant Gangrel, il y avait du beau monde dans le salon ce soir, ou du moins ils en portaient les titres...

D'un geste de la main, il invite sa cousine à prendre place dans l'un des fauteuils puis sort son cellulaire et compose le numéro du Sénéchal. Il laissât distraitement le téléphone sonner jusqu'à la messagerie et raccrochât.

"Hormis l'archéologie et l'histoire, vous avez une passion mademoiselle ?"

Il abordât volontairement un sujet qui serait insipide aux yeux de toutes les personnes présente ou presque. Inutile de crier devant les Tremeres quel était le but de leur présence pour le moment. Si la Reine désirait tous stopper, elle aurait bien plus de mal à le faire avec un régent curieux dans les pattes.


Dernière édition par Sly le Ven 7 Sep - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Ven 7 Sep - 10:57

La rose avait été plutot pensive tout le long du trajet menant à la salle d'attente, qui lui paressait aussi attrayante que celle d'un dentiste. Elle ne s'interessa ni aux tapis, ni aux magnifiques peintures ornant les plafond, encore moins aux différents tableaux pendus sur les murs, complétement absorbée par ce qui allait se dérouler maintenant.

*Des démons...* Elle qui se pensait cartésienne devait admettre l'existence de ses choses, après tout, ne les avait elle pas vu de ses propres yeux alors qu'ils entouraient Gabriel ?

Elle s'arréta sur le pas de la porte, laissant Rodrigue pénétrer le premier dans la pièce tout en essayant de reprendre un peu ses esprits.

Affichant un magnifique sourire de circonstance, elle avança enfin dans le vaste salon d'un pas sûr et gracieux, saluat d'un signe de tête amical les personnes présentes, se fendit d'un signe plus pompeux envers le primogène gangrel puis prit enfin place dans le fauteuil qui lui était présenté, si lovant avec délice, laissant ses doigts caresser la tapisserie des accoudoirs avec ravissement.

La voix de Rodrigue la ramena bien rapidement de sa rêverie, elle le regarda interloquée.

"Parce que vous pensez que ces deux passions ne suffisent pas à elles même de par leur ennui ?" Elle eut un petit rire charmant puis continua, reconnaissante qu'il l'ammene sur un autre sujet que les fouilles du Louvre.

"La broderie, la couture, la mode..." Elle se mit à rire de plus belle en sortant son portable, lisant apparemment un message reçu qui fit mourir son rire et reprendre son sérieux automatiquement.

"J'avoue avoir un penchant pour la peinture, les grands maîtres et une passion virant au fanatisme en ce qui concerne Leonardo di Ser Piero Da Vinci." Consciente que cela fonctionnait quelque peu de paire avec l'Histoire, elle chercha d'autres centre d'interêts pouvant aussi meubler une discussion pour ne surtout pas montrer son malaise et reparler du Louvre.

" Et bien d'autres passions plus personnelles et charnelles mais qui n'en sont pas pour le moins dévorantes. " Elle commença à pianoter sur son téléphone avant de lever de nouveau le bout du nez pour fixer son interlocuteur, sans avoir perdu une once de son sérieux. " Et vous, qu'elles passions vous animent ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sly
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Ven 7 Sep - 13:24

Rodrigue lui répondit avec un sourire malicieux.

"Voilà bien longtemps que j'ai plus autant de temps qu je ne le voudrais pour m'adonner à mes passions."

Il poussât un soupire, visiblement contrarier de faire un tel aveux à une rose qui vivait encore pleinement ses passions.

"Je n'ai maintenant que le temps de composer et parfois de jouer du piano ou un peu de violon et ce sont toujours les moments que j'attends chaque nuits avec le plus d'impatience, même après tans d'années."


Il jetât un bref regard au petit groupe d'homme dont le régent semblait être à la tête avant de revenir sur Mélissange.

"C'est pour l'archéologie que vous êtes venu sur Paris ?"

Sortant une fois de plus son téléphone, il envoyât un message à Hélène l'invitant à les rejoindre ici. Certains de ses talents pourraient lui être très utile ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Ven 7 Sep - 14:11

Doryan avait suivi Francis vers le petit salon où étaient déjà installés une jeune femme et un nosferatu qui devisaient tranquillement avant que l'on n'annonce à ce dernier qu'il était attendu par la reine.
Un nouveau venu donc...
Il salua poliment la jeune femme avant de se prendre de la lecture, optant pour un discours philosophique de Sénèque... L'attente risquait d'être longue, autant la passer agréablement.
Lorsque le primogène gangrel entra il le salua poliment et du se raviser avant de lui parler car il s'était déjà détourné pour cette Orléane.
Il salua également d'un signe de tête les deux autres arrivants, appréciant grandement leur beautés respectives... Surement un couple de roses.
Il les regarda de temps à autres tant qu'ils parlaient, l'homme bien que beau comme un dieu ne semblait être passionné que par la musique, la femme par contre semblait plus intéressante... Une passionnée d'archéologie et d'histoire... Au cours d'un de ses coups d'oeils en direction du couple il croisa le regard de l'homme auquel il fit un large sourire avant de revenir aux propos du philosophe stoïque...


« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale ».

Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orléane
Ravnos
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Ven 7 Sep - 21:39

Alors qu'elle attendait que les trois homme se présente wolfgang entre dans la pièce et lui demande des nouvelles de shanel, il suivit presque aussitôt par un homme et une femme qui file s'assoir au fond du salon.

Orléane se retourne vers wolfgang et lui sourit.

"Shanel va bien et moi aussi par la même occasion, pour le vent qui m'amène c'est une rencontre avec la reine, histoire de politique."

elle lui indiqua le fauteuil a coté d'elle.

"Et vous même comment allez-vous?"

Du coin de l’œil Orléane continua d'observer l'homme a l'uniforme car quelque chose la gêner mais elle n'arrivait pas a mettre le doigt dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Sam 8 Sep - 12:30

Ahuizotl prit place aux côté d'Orleane et parla d'un ton plus bas mais toujours aussi monocorde. La discrétion plus que la méfiance l'animait.

"J'ai besoin de parler à Shanel. Je .. heu ..." Il avait si longtemps pensé qu'elle était en danger et maintenant ce Romain qui a peut être déplacé le problème.

"Je voudrais venir la voir avec Romain ... Enfin, si Monsieur D'Aragon est d'accord. Je vais lui parler de ce pas s'il est dans son bureau." Son regard n'était pas fixé sur Orleane mais perdu dans le vide comme s'il reflechissait en même temps que ces mots sortaient de sa bouche.

"Pourrions nous aller la voir apres votre entretien ?"

Orleane pouvait percevoir tout de meme une certaine inquietude tres profondement cachée dans les yeux du Gangrel. Shanel avait beaucoup plus de valeur à ses yeux qu'il ne voulait bien en laisser paraitre.


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Sam 8 Sep - 13:04

Les yeux de Mélissange se portérent un instant sur les mains du violonniste. Elle voyait mal un instrument si fragile être la passion du bourgmestre, mais dû se faire à l'idée.

"Vous devriez toujours trouver du temps pour vos autres centres d'intérêt, pour ma part, je serais incapable de choisir entre eux ni de ne pas m'y abandonner corps et âme chaque nuit..."

Lui renvoyant son sourire malicieux, elle regarda dans la même direction que Rodrigue, intriguée, puis en profita pour discrétement remonter son bustier afin de pouvoir s'adosser au fauteuil sans pour autant afficher un décolleté trop osé.

"Rien à voir avec l'archéologie, juste une idée de mon sir. Il ne voulait pas que je sois présentée à Londres..." Elle ne répondit pas plus avant au toréador, restant vague et finit dans un soupir ennervé.

"Parlons de choses plus intéréssantes... Vous composez ? Quel délicieux passe temps ! Avez vous la chance de détenir un Stradivarius ? Je n'en ai jamais vu de prêt...On dit que chaque violon fabriqué par ce monsieur contient un morceau de l'âme de son musicien, faute d'autre explication pour son son divin. Qu'en pensez vous ?"

Visiblement elle préférait changer de sujet que de parler de son sir ou d'archéologie sur Paris et paraissait captivée par son nouveau sujet, attendant sa réponse, ses yeux scintillants de curiosité pendus aux lèvres de Rodrigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sly
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Sam 8 Sep - 14:23

Il renvoyât un bref sourire polit au Régent avant de redonner toute son attention à Mélissange.

"J'en possède effectivement un, cette
homme avait un don cela ne fait aucun doute, même parmi nos plus
brillant cousins très peu son capable de fabriquer que tels instruments.
Je donnerais très cher pour savoir comment il parvenait à ce résultât."


Il l'observât sa cousine curieux de savoir pourquoi son sire l'avait éloigné de Londre, mais ne s'aventurât pas à creuser plus avant. Elle avait beau n'être qu'une nouvelle née, il n'était pas Primogène pour autant.

"Peut-être qu'en le prenant vous-même en mains, vous vous ferais votre propre idée ?"

La goule pénétrant à son tour, saluant poliment les personnes présentes avant de rejoindre les deux Toréadors, profitant de son statue de goule pour ne pas attirer l’attention et commençât sa tache habituel, laisser une discrète oreille épier toutes les conversation de la salle en passant pour la sage petite goule restant aux cotés de son maitre.

"Vous avez quelques notions de violon ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Sam 8 Sep - 17:51

"Vraiment ? Vous me permettriez ?" Un peu plus et elle en eut oublié les raisons qui la retenait dans le petit salon. Tenir entre ses doigts un tel objet, un des quelques exemplaires restants l'emerveillait. Bien peu était les heureux propriétaires acceptant cet acte sacrilège, trop anxieux de voir leur trésor se briser.

La goule pénétra le salon, elle la saluat d'un sourire, reconnaissant sa sagesse lui ayant évité des heures de recherches inutiles puis se reporta sur son cousin.

"J'aurai adoré, malheureusement je n'ai aucune notion de violon ou un quelconque instrument, mis à part la pelle et le burin dont le son est loin d'être aussi charmeur." Elle lui envoya une adorable et subtile oeillade amusée, croisa les jambes puis continua.

"J'ai mené mes dernière fouilles en compagnie de Tchaikovski et de son concerto pour violon en ré majeur, ainsi que Dvorak avec son tendre Humoresque...Entre autre." Ses yeux devinrent réveurs, se replongeant dans la tombe KV66 alors qu'elle n'était encore qu'une mortelle. "La musique permet de concentrer mon humeur et de dupliquer ma patience et dieu sait qu'il en faut au milieu de nul part à chercher des traces millénaires perdues dans le désert."

Son sourire s'envola au son des violons, vers cette lointaine Egypte qui lui manquait trop, la lueur de sa frontale illuminant à peine le passage en goulot dans lequel elle avait rampé durant de longues heures pour se frayer un passage jusqu'au tombeau scellé.

Elle paru soudainement revenir de très loin, secouant délicatement la tête comme pour se réveiller, puis remis gracieusement une mèche rebelle à sa place.

"Apres avoir vu la reine et avant de retourner m'enterrer dans les archives obligée de délaisser le monde et ses multiples tentations ?" Elle s'en amusa avec une petite moue exquise de désenchantement. Elle ne retournerait aux archives qu'apres avoir profité un peu de son immortalité, sachant que même les limites données par Merrit ne tenaient plus.Et elle en était ravie...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Sam 8 Sep - 20:38

Aziel était resté silencieux, jouant avec sa pièce de manière dextre sans vraiment s'en rendre compte.
Il avait fait un salut poli à l'assemblé et il lui sembla en reconnaître un ou deux de vue.

Ses deux supérieurs ne se présentant pas à l'assemblée, il fit de même, après tout niveau protocole il devait se présenter après eux, enfin lui semblait'il.

Aussi il resta debout, positionné légèrement derrière son Régent, comme s'il était une sorte de garde du corps. Toute personnes essayant de capter son regard auras droit à un sourire de politesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadia Nitzulescu
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Sam 8 Sep - 22:39

Nadia fendit la foule discrètement d'une démarche féline avec un sourire pour le peux de personnes qui l'auraient remarquée pour directement se diriger sur Francis. Elle n'eut qu'un bref regard pour le régent avant de faire une révérence gracieuse à l'homme. C'est la tête courbée qu'elle prit la parole, d'une voix douce et surtout suffisamment basse pour ne pas déranger tout se monde.

"Mon seigneur, veuillez me pardonner va venue pricipité, mais il me tardait de me mettre au service du clan et je pressentais qu'il ne fallait plus attendre."


Elle relève ses yeux verrons pour se braquer cet fois sur le régent. « Pourvu que cela ne dérape pas » pensa t’elle tout en essayant de calmer son inquiétude. En effet, elle ne voulait pas que les autres remarques certaines de ses particularités autres que ses yeux. Elle respira silencieusement pour évacuer son angoisse tout en conservant son maintient et son air hautain, alors qu'elle se perdait dans les yeux bleus du régent. S'en rendant compte elle baisse de nouveau la tête.

"Nadia, Niztulescu régent......"


Elle hesita à poursuivre sa présentation puisqu'il devait de toute façon savoir qui elle était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Sam 8 Sep - 23:27

(arrivée bureau du bourgmestre de la torche)

Luddmila entra, magnifique comme toujours, peut être un peu plus resplandisante... le sourire était différent, plus sincère, plus heureux... elle allait s'amuser un peu ce soir... elle allait être a nouveau !

elle salua les tetes connues d'un geste délicat de la tete et alla s'assoir, croisant ses longs jambes a peine couverte, gardant la veste afin de ne choquer personne.

elle prit son cellulaire... regarda les messages et rit en répondant ! tout en gardant une oreille attentive aux discussions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Sam 8 Sep - 23:52

Doryan observa l'arrivée de la nouvelle venue avec peu d'intérêt, tout absorbé qu'il était dans son livre, et surtout l'écoute attentive de la conversation des toréadors. Car oui, au vue de la futilité de leur conversation c'étaient des toréadors.
Lorsqu'elle s'adressa à Francis son centre d'intérêt changea aussitôt. Une camarade de clan ???
Vienne avait répondu à son appel ? Si vite ?
Il offrit un large sourire à la nouvelle venue, ne montrant nullement le trouble que lui inspirait son regard étrange...
Il savait qu'il ne l'avait jamais vue, pourtant une impression de la connaître déjà le taraudait.
La sensation disparu quand elle baissa le regard, lui rendant ses facultés mentales qu'il sentait fortement amenuisées...
Il l'observa un moment avant de se pencher vers Francis.

"J'ai l'impression que la Reine risque de nous faire attendre un moment. Je vais amener Mlle Nitzulescu à la chantrie, avec sa permission, afin que nous fassions plus ample connaissance tout les deux."

Il regarda Aziel et lui fit signe de s'asseoir.

"Si votre tour arrive avant que je sois revenu vous savez quoi dire, je vous fait confiance."

Il tendit son bras à sa confrère avec un sourire charmeur.

"Vous m'accompagnez ?"


« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale ».

Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadia Nitzulescu
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   Dim 9 Sep - 0:11

Nadia regarde toujours le sol alors que le régent prend la parole et retient un petit tressaillement au souvenir que lui renvoyait l'homme en face d'elle, souvenir qui n'était pas les siens. Elle aurait bien voulu refuser de partir avec lui, mais comme apparemment il ne semblait pas être au courant, elle n'avait aucune raison prendre peur, Elle relève ses yeux verrons sur Francis attendant une réponse de sa part, car elle n'avait aucun droit de décision ici. Elle se concentre pour ne pas reposer les yeux sur le régent, ne surtout pas réveiller les souvenir. Nadia se relève avec grâce, alors qu'elle regarde pour la première fois Aziel. IL n'avait pas dut tout l'air d'un trémère, mais après tout qui était elle pour juger.
Nadia dépose sa main délicate et légère sur le bras du régent avec gêne, lançant un dernier regard à Francis espérant que celui ci lui interdise de partir avec le régent.

"Si le régent le désire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit salon 15/02/2011   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le petit salon 15/02/2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le petit salon
» petit salon occupé
» Le Petit salon - le 23 juin 2011
» Le petit Salon [16/02/2012]
» Réunion Ventrue au fond du petit salon 10/02

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: Le petit Salon [Rez de Chaussée] :: Archives-