AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le petit Salon 14/08/2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Le petit Salon 14/08/2011   Mar 14 Aoû - 21:03

Selon mes renseignements, je devais, comme de coutume partout ailleurs, me présenter à la plus haute autorité Caïnite de la ville, du Pays.
A Paris il s’agissait de la Reine Geneviève d’Orceau. Une très haute autorité, beaucoup plus haute que ce que j’avais pu côtoyer dans le Nouveau-Monde.
Cela m’intimidait quelque peu. Mais j’avais appris que nous étions du même clan. Cela ne changerait sans doute rien, sinon qu’a m’aider à me détendre légèrement.

Je m’étais rendu aux Louvres comme on me l’avait indiqué à mon arrivé au Pays.
Ne sachant pas ou me diriger, ayant l’air beaucoup plus d’un touriste que d’un Caïnite je fus vite repéré par les goules responsables des lieux.
Elles s’informèrent rapidement des raisons de ma présence et devinèrent rapidement l’objet de ma visite.
Naturellement je fus fouillé, mais je n’avais sur moi aucun objet qui pouvait ressembler ni de près ni de loin a une arme. Pour moi cela aurait été une insulte très grave envers la Reine d’oser me présenter ici avec des armes a porter de mains. Et puis…Comme s’il était possible d’avoir le dessus sur la reine avec une lame ou un pistolet…

Je fus donc escorté avec beaucoup de courtoisie par deux goules dans ce qu’elles appelèrent ‘le Petit Salon’ En fait je n’en avais jamais vu d’aussi grand. L’endroit était désert pour le moment. Les goules me firent signe de patienter le temps que la Reine soit disposée à me recevoir.

Je m’étais assis, mais je me relevais aussitôt pour faire les cents pas. Je n’étais pas a l’aise. Sans doute le mal du Pays. Ayant toujours vécu dans la Province du Québec pour ensuite débarquer dans une nouvelle contrée avec des structures bien différentes, je me demandais sérieusement si je n’avais pas fait une erreur de calcul en venant ici. C’était peut-être trop imposant pour ma seule personne. Sans m’en rendre comptes je me faisais craquer les doigts et je le réalisât après un moment lorsqu’un craquement provenant de mes doigts me fis sortir de mes pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malneaus
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Mar 14 Aoû - 22:08

Il souriait presque tendrement. Il aurait bien pu apparaitre derrière le nouvel arrivant tant il semblait sortir de nulle part . Il fit quelques pas et alla se caler dans l'un des confortables fauteuils proche de celui d'Armand. Son teint était rosé, comme s'il venait de se nourrie abondament, et ses yeux sans malices fixait le Toréador avec insistance. Comme si l'homme lui était ....familier.

"Bien le bonsoir Monsieur, Malvin Néaus pour vous servir; vous aussi vous semblez ....fasciné par la grandeur de ce lieu ? Nouveau en ville j'imagine !"

Il continuait à lui sourire amicalement alors que la goule qui avait conduit Armand dans ce salon prenait congé en saluant le toréador et lui seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Mar 14 Aoû - 23:52

Une voix m’avait interpellé. Moi qui jusqu’alors me croyais seul dans ce vaste petit salon.
J’observais le gentleman avec un intérêt très poli.
Il était d’un teint rose au point que je ne savais pas s’il s’agissait d’un Caïnite ou d’une autre Goule de Sa Majesté. Il avait une allure fière et distinguée et semblait posséder un certain répondant. Ce qui me mis à l’aise plutôt rapidement.

-« Veuillez me pardonner, je me croyais seul, Monsieur. »

Je lui tendis la main.

-« Ravi de vous connaître Monsieur Malvin Néaus. Je me nomme Duplessis, Armand Duplessis et comme vous l’avez si bien remarqué, je suis nouveau, non seulement en ville mais également au Pays. J’arrive du Canada, Monsieur. »

J’inclinais la tête tout en m’adressant à lui. Son sourire me poussait à désirer converser davantage avec lui. Je m’assied donc sur un luxueux siège près de lui en prenant le soin de ne plus faire craquer vulgairement mes doigts.

-« Effectivement Monsieur, ce petit Salon me surprend par sa grandeur…Puis-je m’enquérir de votre personne Monsieur Néaus? Seriez-vous un familier de La Reine? Ou êtes-vous tout comme moi en attente d’une audience? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malneaus
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Mer 15 Aoû - 0:03

"La grandeur , voila précisement de quoi il s'agit , vous avez mis le doigt dessus ! On ne parle pas de dimensions, de mesures en centimètres ou mètres carrés; aucune mathématique, mais bien de la grandeur, de l'infini génie de l'architecte qui a su faire de cet espace une oeuvre d'art , avec une âme ."

La main de malnéaus parut légère comme une plume à Armand et d'une douceur infinie .

"Oh ceux qui comme moi n'ont pas de clan ne seront jamais des proches des grands de ce monde Monsieur, non j'aime à flanner dans ce salon, rencontrer les nouveaux arrivants , deviser avec des inconnus est plus enrichissant que d'écouter les monologues et les solliloques des animaux de cette cour"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Mer 15 Aoû - 0:23

Il avait aussitôt mis l’accent sur la grandeur des lieux! Cela m’avait un peu surpris. Il définissait la salle telle une œuvre d’art. Je devais reconnaître qu’il avait parfaitement raison, mais de mon coté, l’anxiété de rencontrer la Reine avait freiné quelque peu ma curiosité pittoresque habituelle.

Cependant 'pittoresque' convenait parfaitement a cet individu.
Il était donc sans clan et errait comme une âme perdue dans les Louvres.

-« J’aimerais posséder déjà votre expérience au sujet des connaissances de cette cour. Monsieur. Cependant je ne suis qu’un humble parmi d’autres, venu demander modestement la bénédiction et le droit de m’établir sur cette terre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malneaus
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Mer 15 Aoû - 0:49

" Je suis certain que la Reine de france sera ravie de vous acceuillir, la guerre qu'elle mène contre le sabbat et.....pire encore est en soi une bonne raison de vous permettre de vous établir dans cette ville, toute influence que vous y gagnerez sera une influence que n'auront pas nos ennemis..."

Son regard se fit un peu plus insistant , puis l'espace d'une seconde il grimassa

" Mais ..pardonnez moi....nous serions nous déjà rencontré ? Votre visage me semble étrangement famillier "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Mer 15 Aoû - 1:34

Les propos de Monsieur Néaus venait de me porter à l’esprit un détail que j’avais négligé…Je me mettais maintenant a craindre de devenir un conscrit pour la Reine contre le Sabbat. De la chair a Canon dans cette éternelle guerre.
Personnellement, je ne crois même pas avoir rencontré un jour un membre du Sabbat. Quoique dans ma vie je n’avais rencontré que deux êtres comme moi. Ma Dame et celle qui l’a occis. Je ne demeurais pas assez longtemps dans les grandes métropoles pour faire ce type de rencontre fortuite. Ou peut-être avais-je trop la tête ailleurs pour le remarquer?

Monsieur Néaus semblait me reconnaître. Je le sentais faire appel mentalement a ses souvenirs.

-« Oui, je suis…Je suis un Peintre quelque peu reconnu, je dois admettre. Mes diverses toiles de représentations de scènes se déroulant dans l’enfer et le Tartare, ont fini par se faire connaître ici et là. J’ai été Baptisé par les amateurs comme étant : Dante, le Peintre de l’Enfer…Mais ne vous méprenez pas, je ne suis pas une vedette, loin de là, cette notoriété comme vous pouvez ou non, le constater, n’est guère de mise pour un Caïnite. A moins, bien sur, que ma tête ne ressemble à quelqu’un de votre connaissance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Mer 15 Aoû - 23:53

viens de devant le Louvre

William entra, accompagné d'Amélie Thibault et deux goules, il leur fit signe qu'il gèrerait la suite et salua le nouveau venue d'un signe de tête avant de s'écrouler dans un fauteuil...

Armand put voir alors que d'énormes plaies béantes striaient sa cage thoracique...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Jeu 16 Aoû - 0:20

Armand entendit un bruit. Il regardait en direction de la porte! Quelqu’un entrait. Puis Armand retournait la tête vers monsieur Malvin Néaus mais celui-ci avait disparut comme par enchantement!

Quelque chose de bizarre se passait. Comment avait-il pu disparaître aussi rapidement et pourquoi? Étais-ce du à l’endroit?

Ensuite Armand observait le groupe de gens qui entrait. Un chef semblait diriger la troupe en transmettant des signes. Il saluait Armand de la tête! Celui-ci lui rendit son salut en agitant la main dans sa direction avec un sourire sobre.


Il n’avait pas l’air commode celui-là. Armand le trouvait inquiétant. Qui plus est, ses blessures démontraient qu’il venait, sans aucun doute, d’en découdre. Il s'agit probablement d'un mauvais coucheur car il n’a pas l’air d’un enfant de cœur ni d’un homme affable


Dernière édition par Armand Duplessis le Jeu 16 Aoû - 1:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Jeu 16 Aoû - 1:03

Amélie entre aux bras de Thibault un sourie aux lèvres, puis son regard sur l'homme. Elle penche la tête sur le côté pour mieux l'observer, puis lui sourit de plus belle. Oui c'était un bon choix, un très bon choix même. Elle continue à la détailler avec avec insistance, mais ses yeux bleus ne reflète qu'une sincère curiosité. Elle reste au bras de son amour, attendant d'être vu par la reine..... La suite allait être drôle vraiment drôle, enfin pas pour tout le monde, mais sa ne l'ennuyait pas plus que sa. Elle finit par sortir de sa poche son petit scarabet et commença a vérifier qu'il ne soit pas abimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Jeu 16 Aoû - 1:23

La blonde qui détaillait Armand du regard était très jolie, vraiment très jolie. Il était sensible a ce type de beauté. Elle fit disparaître en lui, l’inquiétude que le chef avait installé.

Son penchement de tête sur le coté pour mieux l’observer le charma davantage. Se rendait-elle compte de l’effet qu’elle produisait sur le Toréador? Car elle lui souriait de plus belle. Cependant Armand se devait d’être discipliné, elle était accroché au bras d’un autre et ensuite, il était ici pour une raison bien précise. Voir la Reine.

Aussi, il se contenta de retourner à la jolie blonde, un sourire radieux et charmeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Prévot (+2)
Réputation: Leader (+1)
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Jeu 16 Aoû - 13:54

Thibault entre donc à son tour suivant Amélie qui lui tien le bras, on peut clairement dire qu’il fait la gueule à cause de sa présence dans le coin. Il n’a qu’une envie : se casser et envoyer la reine se faire voir. Malheureusement personne ne lui laisse le choix. Ayant un regard vers l’autre type déjà présent il lâche tout de même un :

« B’soir. »

Avant de retourner a ses sombres pensées… Rien ne doit lui arriver qu’a dit le putain d’Anglais et sa compagne, on voit que c’est pas ces deux là qui sont allés contre le système… Enfin bon, Amélie veut qu’il dise bonjour à la greluche alors il va lui envoyer un bon vieux coucou histoire qu’elle soit contente et qu’on lui foute enfin la paix.

Il se gratte les fesses.

Thibault continus à ruminer, il se lèverai bien pour faire les cents pas, mais l’idée même de se détacher de sa compagne lui arrache un horrible mal de crane… Enfin s’il avait pus avoir mal au crane en faite. C’est alors qu’il capte le regard du donjuan. Forcément comme l’on peut s’y attendre un regard très agressif se pencha sur Armand, enfin pas forcément très impressionnant malgré la carrure du bousin et les fringues explosé par coup de hache, d’épée, de flingues et d’autres service divers et variés subit lors des tortures façon Tzimisce de derrière les fagots.


« La vielle est aussi en retard que les docs ? C’est que c’est gonflant d’attendre et vus que le monsieur n’est pas passé… Bas on pourrait revenir à un autre moment non ? Elle n’est plus à une ou deux journée de toute façon. »


" Avant qu'on ne commence, quelqu'un veut peut-être descendre ? "


tenue du 23/06


Dernière édition par Thibault le Jeu 16 Aoû - 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Jeu 16 Aoû - 18:33

Après avoir répondu par un autre sourire et inspecter son insecte, Amélie le range de nouveau dans la poche de son jeans trop grand et regarde Thibault avec un sourire tendre. Elle vient s'assoir sur ses genoux en balançant ses jambes dans le vide. Elle glousse puis lui donne un baisé avant de le serrer dans ses bras pour qu'il arrête de faire la tête. La tête appuyé sur son épaule, les bras entourant sa nuque elle ne bouge plus quelques instant avant de se décider à parler.

"Thibault, mon amour....... IL faut que tu te présente, sinon nous ne pourront pas rester ensemble."

Elle relève la tête pour le regarder droit dans les yeux.

"Je voudrais lui expliquer à quel point tu m'as sauvé la vie, s'il te plait ne me laisse pas."

Elle avait l'air sincèrement triste rien que d'envisager Thibault pourchasser par les autres simplement par ce qu'il n'avait pas les bonne manière. Elle se serre de nouveau contre lui pour l'empêcher de la laisser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Prévot (+2)
Réputation: Leader (+1)
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Jeu 16 Aoû - 19:39

HAAAAA LLELUJAH ! Hallelujah ! Hallelujah ! Halleeeee é luuuujjjjaaaaaahh ! Voilà a peu prés ce qu'il passe dans la tête de Thibault quand Amélie s'assoit sur lui ! Imaginez un instant l'odeur de son parfum se frayant un chemin jusqu'à votre nez, cette odeur enivrante vous prendre en faisant vibrer tout votre corps, la douceur de la peau plus intense que la soie passant contre la votre, les lèvres charnue rencontrant les votre apportant un moment plus voluptueux que les légendaire cité Sarrasine du 13e siècle, ce corps parfait contre le votre... Bref ! HALLELUJAH !

Le petit nuage dans l'esprit de Thibault le monte donc vers les cieux grâce à cette femme si parfaite.


"Je ne te laisserai plus jamais mon amour, je serai toujours là, toujours près de toi, ne t'en inquiète pas un seul instant. Je te le promet, le moment venu, une fois devant la reine. Tu peux avoir confiance en moi."

Il regarde Amélie avec une telle passion, un tel amour. Son entourage n'existe plus, il n'y a plus qu'elle. Une bombe nucléaire umbral à longue portée et déflagration extrême à hydrogène enrichie ne pourrait le faire détacher son regard de l'unique.





" Avant qu'on ne commence, quelqu'un veut peut-être descendre ? "


tenue du 23/06
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Jeu 16 Aoû - 20:35

L’individu auquel la blonde était accroché ne semblait pas être heureux. Mais alors la, vraiment pas. Aux yeux d’Armand il semblait même faire preuve d’une certaine anxiété. Probablement qu’il était ici contre son gré et qu’il allait fort probablement se faire remonter les bretelles par la Reine. En fait, après mûres réflexions, le groupe tout entier semblait rescapé d’un étrange ‘tsunami’ et qu’ils comptaient maintenant déposer le bilan.

Peut-être étais-ce des Caïnites évadés d’un autre continent et qu’ils aient décidé de trouver protection chez la Reine pour échapper à une sauterie qui avait très mal tourné, soirée auquel le chef à la mine patibulaire avait du faire sensation après avoir trouvé un poil de pubis inconnu dans sa coupe de vitae!

Ce qui fit sourire Armand intérieurement.

L’individu en question interpellait même Armand d’un modeste bonsoir. Armand inclina la tête légèrement a son attention.
C’est alors que l’individu se mis à se gratter les fesses! Dans le salon de la Reine de surcroit! Non mais quelle Horreur! Et cette ravissante blonde tolérait cette inconvenance?

Ensuite le type se mettait a fusiller Armand du regard!
De deux choses l’une. Soit il est instable et peut-être Malkavien ou soit la blonde accrochée à son bras lui provoque une certaine jalousie du a la curiosité quelle semble porter au toréador avec une légère insistance non-dissimulée.
Après tout il était possible que le jeu des jolis regards de la blonde, étaient en fait destiné à déstabiliser davantage son partenaire de bras.
Si tel était le cas. Elle avait sans aucun doute fait mouche.
Finalement il se mis à rouspéter sur le fait d’avoir a attendre et qualifiait la Reine de Vieille.

Mais qui étais ce mec-là? Armand le trouvait très ‘trompe-la-mort’ d’être ainsi dans la demeure de la Reine en se permettant de tenir des propos irrespectueux a son égard? Il espérait que ses paroles n’iraient pas aux oreilles de sa Majesté? Ou sa majesté détenait une influence modérée sur ses sujets? Serait-ce un signe de faiblesse de la Reine? Ou un signe suicidaire chez l’instable individu au fondement irrité? Armand était même étonné que le type l’ai désigné comme ‘le monsieur qui n’est pas passé’
S’il prend des libertés avec la Reine pourquoi cette politesse envers le modeste Toréador inconnu? Surtout s’il le fusille du regard de la sorte. Armand se serait plutôt attendu a entendre ‘C’est gonflant d’attendre et ce con, ou ce guignol, n’est pas encore passé’

Il le prenait peut-être pour un Justicar?

L’instable ayant capté toute son attention du moment! Armand n’avait pas remarqué que la blonde jouait avec un insecte dans ses mains! Puis elle allait s’asseoir sur les genoux de son mec pour essayer de le calmer comme un enfant : (sinon nous ne pourrons pas rester ensemble) elle lui avait dit. Armand espérait alors que le mec se casse pour laisser la blonde seule!
Mais aussi incroyable soit-il, la blonde en était amoureuse! C’était inouï! L’instable aux fesses qui piquent lui aurait, semble t’il sauver la vie! Maintenant il jubilait de l’attention de sa compagne a son égard! Et Armand le comprenait, Lorsqu’une femme telle que cette blonde pose un geste pareil envers ce type d’individu il est normal qu’il se comporte par la suite comme un…Un parvenu! Comme toute réponse il lui faisait de la lèche…Avec raisons!

Armand détournait la tête, ces gens le mettaient mal à l’aise. Il se sentait comme le premier jour d’école d’un petit garçon, au moment ou il trouve ses camarades de classes laids, encombrants et imposants! Le mal du pays se fit sentir encore plus fort, il avait envie de partir d’ici, il ne voulait avoir rien de commun avec ces types!
Restait à savoir comment la Reine apaiserait ses craintes ou les envenimerait.


Dernière édition par Armand Duplessis le Ven 17 Aoû - 1:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Jeu 16 Aoû - 22:04

Amélie cligne des yeux plusieurs fois en regardant son tendre ami, un sourire d’épanouie enfin sur son visage en l'entendant dire qu'il ferait sa présentation à la reine. Elle l'embrasse de nouveau tout en se demandant comment elle avait put douter un temps soit peux de lui. Comment avait elle pu laisser Ewald lui faire du mal aussi ? Le sourire de la Malkavian s'efface et son regard se remplit de tristesse. Elle n'était pas digne de lui, elle l'avait amené dans les pires ennuies sans qu'ils ne s'en rende compte.

"J'ai confiance en toi Thibault."


Soudain la blonde relève la tête, regardant la salle comme à la recherche de quelques choses. Elle fronce les sourcils et secoue la tête mécontente. IL n'aurait pas du revenir c'était dangereux ici, même pour soigner la Louve. Son regard se voile pendant quelques secondes, laissant Amélie immobile dans les bras de son compagnon. Puis comme si de rien n'était elle reporte son attention sur Thibault alors qu'elle se mit à fredonner une comptine pour enfant.

"Ah ! Vous dirai-je, Maman,
Ce qui cause mon tourment.
Papa veut que je raisonne,
Comme une grande personne.
Moi, je dis que les bonbons
Valent mieux que la raison. "


Elle souriait aux anges tout en tripotant une mèche de ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Jeu 16 Aoû - 23:15

Thibault. C’était son nom.
Cela sonnait Québécois. Il y a tellement de Thibault qui vivent au Québec…

Mais lorsqu’elle se mit à lui chanter une chanson pour enfant, cela en était trop!
Armand se levait pour s’éloigner d’eux le plus loin possible, jusque dans le fond du salon afin qu’ils ne puissent apercevoir le sourire qu’il n’arrivait pas a dissimuler. Il ne voulait pas pouffer de rire devant eux.
Le type qui s’était gratter les fesses se faisait maintenant cajoler comme un bébé naissant.

Quelle Horreur!

C’était…Des Malkaviens! HA! Eh bien oui! Bien oui! Qui d’autres? Se disait-il.

Sa Dame l’avait très soigneusement informé et en profondeur sur toutes les caractéristiques particulières des autres clans.
Armand se mit à espérer que la Reine soit atrocement cruelle et sadique afin qu’elle déverse sa puissante haine sur ces fous inconscients!

Qualifier la Reine de vieille et faire preuve d’impatience dans son Fief, se gratter le cul, se faire chanter des chansons pour enfant comme un benêt! Finalement Armand préférait le chef! Il avait l’air plus dangereux mais semblait être à sa place et évitait d’attirer l’attention inutilement. Oui, le chef venait de gagner le respect d’Armand suite aux agissements de ses complices.

Il espérait vraiment que la Reine sache que le dénommé Thibault s’était gratté les fesses sous son toit et qu’elle en soit vraiment indisposée!


Dernière édition par Armand Duplessis le Ven 17 Aoû - 6:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Jeu 16 Aoû - 23:59

William poussa un grognement de mécontentement...
Après un regard d'excuse au nouveau il se tourne vers Thibault.

"Ecoute, c'est grâce à la Reine que des gens sont venus t'aider. Tu penses que j'aurais réussi à te tirer de là seul ???
Et n'oublies pas que si tu es là, c'est parce que j'ai pas envie de te voir moisir en cellule, mais si tu te sens pas d'attendre tranquillement et confortablement installé, je te colle au sous sol et on en parle plus jusqu'à ce que la Reine veuille ben te voir, ce qui au vu de ton comportement risque de prendre du temps.
Alors tu la ferme bien gentiment jusqu'à ce que la Reine te demande de l'ouvrir, et quand tu l'ouvriras, n'oublies pas que y a pas que toi dans l'histoire...
Fais trop le con et Amélie et moi on prendra autant que toi, si ce n'est plus...
C'est clair ???"

Il avait essayé de se lever en parlant, mais c'était écroulé sur son fauteuil avec un léger gémissement de douleur...
Il lui fallait du sang...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Ven 17 Aoû - 0:49

Le chef venait de réagir en reprochant à Thibault son attitude! Il le rappelait à l’ordre.
Il avait même semblé être embarrassé devant Armand juste avant son intervention.

Décidément ne pas se fier aux apparences. Le chef avait le souci de la bienséance et du respect. Il était sans doute plus âgé que son ami.

Armand avait pris le regard embarrassé du chef comme une haute marque de respect. Il se devait de témoigner de la même politesse.

Il s’approcha donc du chef.
-« Vous me voyez peiné de vous voir ainsi, blessé de la sorte mon cher ami. Si je puis faire quoi-que-ce-soit pour vous être agréable…Je m’appelle Armand...Armand Duplessis. »
Dit-il, en inclinant la tête avec grâce et respect.


Dernière édition par Armand Duplessis le Ven 17 Aoû - 6:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Ven 17 Aoû - 2:50

William leva une main pour signifier que les courbettes etaient loin d'être sa tasse de thé.

"Nice to meet you Armand... Je suis William Sheperd, le bourgmestre gangrel. Voici Amelie, du clan malkav et thibault du clan brujah.
Et vous en faites pas pour moi, j'en ai vu d'autres...
J'ai juste besoin d'un peu de repos, que je prendrais des que ces deux la auront vu la reine."


Le regard de William se perdit quelque part au dessus de l'épaule d'Armand. Il se sentait vide et fatigué. Bizarrement il se sentait moins éprouvé par le combat avec le tzimisces que par la rencontre avec Arthur...
Un frisson l'agita quand il pensa a quel point ils etaient proches, il avait pu voir en lui ce qu'il aurait pu devenir s'il avait cédé...
Oui, il avait besoin de sang, de repos, mais avant tout de la présence d'Aly...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Ven 17 Aoû - 8:05

Armand pouvait maintenant cesser de l’appeler : Le Chef. Il se nommait William Shepperd. Qui plus est, Bourgmestre.
Un Gangrel! Mais bien sur! Le moins qu'on puisse dire était qu'il avait la gueule de l'emploi.

Il lui avait également présenté Thibault, qui curieusement n'était pas un Malkavian mais plutôt un Brujah, Bah! Parfois cela pouvait être du pareil au même. Il lui avait également présenté la jolie blonde Qu'Armand pouvait désormais identifier sous le nom : d'Amelie...Et qu'elle était...Malkavienne...Oh...Ciel!...Mais cela avait du sens...Tomber en amour avec un gratteur de fesses et lui chanter des cantiques de moufflets...Oui, c'était plausible! Mais il ne devait s'agir que de ses seules faiblesses.

William lui ayant signifié qu’il n’était pas à l’aise avec les révérences, le Toréador ne fit donc, que de légers signes de tête pour marquer chaque présentation.

-« Je suis également ravi de faire votre connaissance Messieurs, Dame! Pour ma part je suis un Toréador fraichement débarqué dans cette contrée, Je suis originaire du Québec. »

Puis Armand ajouta après avoir posé à nouveau plusieurs autres regards furtifs sur les blessures du Gangrel et du Brujah.
-« Vous savez Monsieur le Bourgmestre, bien que j’étais ici avant votre groupe. Il serait pour moi un honneur de me placer derrière vous dans la file d’attente pour que vous puissiez voir la Reine au plus tôt afin de vous permettre de vous reposer et prendre du sang frais sans avoir à attendre plus longtemps. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heinrich
Primogène [Malkavian]
Primogène [Malkavian]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Ven 17 Aoû - 11:55

Heinrich débarqua dans le salon comme une petite tornade de noir vêtue
Il regarda Thibaut
Il regarda William
Il regarda Thibaut
Il regarda William
Il regarda Thibaut
Il regarda William
Il regarda Thibaut
puis fixa finalement son regard sur William désignant Thibaut de la tete

"Mais qu'est ce qu'il fout là lui ? "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Ven 17 Aoû - 12:00

Ahuizotl entra dans le petit salon pas loin derrière Henrich.

Il avait l’air d’un amérindien d’environ 1.70 m. Ses vêtements semblaient avoir été de bonne qualité mais les impacts de balles et les traces de brûlures un peu partout ne laissaient plus paraitre que des loques sur ce caïnite qui ne semblait pas dérangé par ce détail. D’ailleurs il était pieds nus …

Il balaya le petit salon du regard et s’arrêta sur William ; un sourire discret indiqua qu’il avait trouvé la personne qu’il cherchait. Thibault était à ses côtés ainsi qu’Amélie et un autre …

Il décida d’attendre que William ait terminé avant d’intervenir, William était un vrai diplomate à ses heures …

Mais Heinrich en avait décidé autrement …


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Ven 17 Aoû - 12:11

William secoua la t^te lentement, même si l'idée était tentante, il n'en avait pas le droit...

"Merci Mr Duplessis, mais non. Je ne suis ni sénéchal ni prévôt et je n'ai aucun droit de vous passer devant."

A l'entrée d'Heinrich et de son frère il les salua d'un signe de tête las.

"Mr le prévôt... J'ai cru bon de faire un rapport à la reine et d'en profiter pour lui présenter Thibault. Je pensais que vous rentreriez plus tard..."

Il resta là, avachi dans son fauteuil, attendant les remarques qui ne tarderaient surement pas....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heinrich
Primogène [Malkavian]
Primogène [Malkavian]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   Ven 17 Aoû - 12:24

il jeta un regard à Thibaut , les vêtements souillés et déchirés , sortant tout juste de torpeur et tenant à peine debout ..
accompagné d’Amélie dont la mise n'avait rien à envier à celle d'une souillon , le tout guidé par William qui devait avoir plus de sang sur ces vêtements que dans sa chair ..

"Se présenter à la reine comme sorti d'un abattoir passe encore si c'est pour la bonne cause ,encore que bcp pourrait trouver à en redire , mais c'est plutôt à elle de décider de quand elle prendra la peine de recevoir un anarch pour le juger et quant elle l'aura décidé : lui présenter qq'un qui ne ressemble pas à une charpie vêtu de haillons .. j'avais pourtant essayé de donner des ordres clairs et vous avez besoin de vous reposer ! "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit Salon 14/08/2011   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le petit Salon 14/08/2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le petit salon
» petit salon occupé
» Le Petit salon - le 23 juin 2011
» Le petit Salon [16/02/2012]
» Réunion Ventrue au fond du petit salon 10/02

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: Le petit Salon [Rez de Chaussée] :: Archives-