AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le petit salon 14/02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 0:41

Une fois Jonathan parti, Doryan lu le sms qu'il avait reçu en réponse... Il resta un moment interdit avant de regarder plus longuement le "pontifex".
Il lui fit un grand sourire avant de lui reparler.


"Je serais vraiment curieux de savoir ce qu'un mage de votre stature peut bien vouloir faire ici.
Pensez vous que ce que vous cherchez se trouve en ces murs ?
Dans tous les cas je suis pressé de vous revoir. N'hésitez pas à passer à la chantrie si l'envie de discuter de tout et de rien avec le nouveau régent vous prend.
Je vous y attendrai avec impatience."


Doryan plaça les écouteurs de son smartphone sur ses oreilles et prit un petit calepin et un stylo. Il inscrivit plusieurs hiéroglyphes dessus tout en écoutant.
Il détacha la feuille et écrivit la clé du code sur un deuxième feuillet. Il plia chaque feuilles et en donna une à une goule avec la prière de la remettre en main propre au primogène des fous. Il sortit de la pièce et fit de même avec une autre goule avant de quitter le Louvre.


Vers la chantrie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure Farrida
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 2:40

Les yeux fixés dans le vide, elle a un léger mouvement de recul. Les images de violences, de guerre peut être viennent rugir dans son esprit. Les mots frappent à son ouïe tels des épines venimeux. Elle ressentait le climat ambiant de l’Elyseum : Celui d’un couvre feu, en attendant le prochain massacre.

Le regard perdu, figé dans celui de l’errant, elle mâchouille quelques répliques. Elles sont à peine audibles, destinées aussi bien aux Vampires qu’à l’esprit apeuré devant elle.


« Sans doute un idéal que nul n’arrive à atteindre…
…Mais il y a toujours une paix où les souffrances s’arrêtent.

Même si la guerre ne change jamais…
Même si la peur nous étouffe…
Même si ca ne cesse de hurler…

…La paix est intérieure. »


Les belles phrases de sagesse, n’étaient pas d’elles. Elle les répétait nonchalamment. Elle finalise les derniers mots par ses yeux se levant au plafond. D’un air un peu moqueur, elle se raille elle-même :

« La philosophie ce n’est pas seulement se noyer dans l’eau des chiottes… C’est y boire la tasse.
Tu parles… Pfff… Que du bla bla ! »


Agitant les doigts, elle observe la carte que le Ventru vient de lui donner. Délicatement, elle la placera à l’intérieur de sa veste. Respectueusement, elle offre au gentleman un remerciement sincère du regard.

« Je vous remercie dans tous les cas, monsieur.
Vous avez raison. L‘entraide est nécessaire.
J’y penserai… »


Puis se tournant vers Ahuizotl, elle esquisse un sourire en coin. Un petit haussement d’épaules, elle ajoute :

« J’y penserai même si je ne suis pas une guerrière : Ni dans l’âme ni dans l’art.
Mais comme vous pouvez le constater, je suis jeune et idéaliste. Pleine d’espoir et d’illusions…
Donc se battre jusqu’au bout pour ce qui nous tient à cœur, ca me va.
Ca me va très bien. »


Un petit silence avant de lever l’index… Comme si elle demandait à l’errant de l’attendre, ou comme si elle voulait faire une objection à tout ce qui venait de se dire.

« Si la Reine est occupée, le bras armé… Elle n’aura plus le luxe de regarder derrière elle ou ce qu‘elle a sous les talons. Si la guerre ne cesse jamais, c’est qu’il y a une plus grande menace derrière les batailles qui refuse qu‘elle cesse. Une plus grande menace qui aime à nous occuper, à nous affaiblir… Nous faire pleurer les cendres disparues et crier nos petites victoires.

C‘est-ce que je crois.
C’est Paris, capitale de France. Nous sommes sur terre du chaos… Et derrière la révolution sommeille toujours un empire. Enfin j‘dis ça… J‘dis rien.

Ca m‘intéresse de découvrir ce qui se cache derrière le brouillard de guerre.
...Pas vous ? »


Elle avait été assez sûre d’elle-même ; Un aplomb dans son élocution assez incroyable pour une nouvelle-née. Mais un frisson vient la foudroyer soudainement. Comme si un courant d’air venait de lui glacer les os. Un léger gémissement, elle tente de maîtriser les émotions qui ne correspondaient pas à la situation, à l’entretien avec les deux Caïnites. Les muscles contractés, elle se relève tant bien que mal. Une mine désolée sur le visage, elle regarde chacun des deux dans les yeux… Sa voix sur le souffle :

« Messieurs, ce fut bref et…
…Et je vous prie de m’excuser.

Je crois qu’il y a…
Une petite urgence, qui nécessite toute mon attention.

On se revoit très vite.
Sur vos domaines respectifs, peut être ?

Que la nuit vous protège, messieurs. »


Un dernière sourire poli, qui s’efface rapidement pour pétrifier une moue sérieuse. La Nosfératu fermera les yeux pour se reconcentrer. Cette fois-ci, elle offre à l’errant toute son attention. Quittant lentement la table, elle se dirige vers lui. Un léger virage, elle ira remettre le livre à son emplacement dans la bibliothèque en susurrant entre les dents quelques mots… Uniquement perceptibles au néant :

    « N’ai pas peur… Je suis là.
    Je suis avec toi… N’ai pas peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 10:30

Jonathan regarde partir la jeune nosfératus, son visage redevient sérieux et son regard perçant.

{murmure} "Voici une charmante damoiselle, puise les nuits qui viennent ne pas la faucher avant qu'elle n'ai pu servir à quelque chose... "

Il se tourne vers le Gangrel.

" Je suis fort aise de voir que vous avez changé d'avis par rapport à la dernière fois où nous nous sommes parlés et où vous étiez plutôt d'humeur à agir seul. Les choses ne ce serait elle pas passées comme vous l'espériez ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 11:51

Ahuizotl aussi regarda séloigner la jeune Nodferatu, toujours gêné cependant de voir cette espèce de monstre vivant cacher une si jolie personnalité ...

Jonathan repris aussitôt pour savoir ce qui avait pu changer depuis le dernier entretien. Ahuizotl fut songeur à l'idée que quelquechose avait pu changer.

"Monsieur Linvingstone ! Lors de la réunion avec Gallus, j'ai clairement affiché ma coopération dans ce projet de coterie et William et moi même avons parfaitement mener notre mission d'éclaireur. Nous devions alors agir mais il semble que là, il y ait eu un probleme. Je ne saurai vous en préciser la nature exacte mais le fait est que j'ai été contraint de rappeler à William la necessité d'opérer sans perdre plus de temps...

Je suis disposé à agir avec d'autres personnes mais je ne suis pas disposé à ne pas agir sous le seul pretexte que je suis seul.

J'espère que vous me comprenez Mr Livingstone ? J'avais espéré avoir de l'aide mais j'ai dû faire sans ..."

Il n'y avait pas d'ironie dans ces propos mais le Ventrue pouvait sentir que le Gangrel semblait aggacé par tout cela ... Il savait que très peu de caïnites avaient pris conscience de l'urgence de la situation. Le temps de l'organisation était révolu et les guerriers n'étaient pas encore mobilisés ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 14:02

" Je vous comprend fort bien mais je sais aussi où ce genre de logique peu mener mon ami. Vous partez du principe qu'une retraite est systématiquement synonyme de défaite. Mais méditez bien ce que je vais vous dire. A quoi pouvez vous bien servir si vous mourrez seul quand ensemble nous pourrions accomplir tans de choses ? "

Le silence s'installe entre les deux hommes.

" Parfois il faut être prêt à ravaler son orgueil et ses principes pour pouvoir les sauver plus tard. La guerre va être longue, ne prenez pas le risque de tomber aux premières batailles. Sans quoi votre action, bien que puissante et héroïque, n'aura pas été déterminante... ou si... en apportant un avantage à l'ennemi. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 14:30

Ahuizotl appréciait les bonnes intentions de ce Ventrue et bien qu'il soit d'accord sur ce principe ennoncé, il voulait clarifier la situation.

"Vos conseils sont avisés Mr Livingstone et je conçois parfaitement qu'une retraite ne sois pas sinonyme de défaite. J'ai déjà battu en retraite lors de batailles où ma vie fut menacée mais là, nous ne parlons pas de cela. Je vous parle de courage et de réactivité face à la menace ! A trop trembler devant l'ennemi, on en oublie presque que nous sommes plus fort qu'eux.

Vous savez mon chèr que ces quelques goules n'ont même pas voulu écouter ce que je leur proposait tellement elles étaient sures de leur supériorité. Je suis bien plus puissant que les gens ne peuvent l'imaginer et ma plus grande faiblesse est de n'être qu'un chasseur. Par contre, dans ce domaine, je sais très bien que je ne chasse que pour mettre à mort la proie que j'ai choisie."

Il posa alors un bras sur l'épaule de son interlocuteur avec un sourire sincère.

"Ne vous inquiétez pas pour moi mon cher ami ! Je suis trop attaché à ma survie pour ne pas suivre vos conseils, ils sont de bons conseils ! Mais dans notre situation, je risque d'avoir besoin d'hommes prêts à se sacrifier pour arracher certaines victoires. Les danseurs de la spirale noire n'attendront pas que nous soyons prêts à les affronter pour lancer un assault qui risque d'en détruire plus d'un dans nos rangs. Serez vous à mes côtés lorsqu'ils surgiront ?"

Il espérait que ce Ventrue soit aussi déterminé qu'il en avait l'air. Il espérait tant pouvoir déceler quelques alliés potentiels supplémentaires ..


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 14:42

Jonathan rend son sourire au Gangrel.

" Ocelotl, si vous m'apportez votre appui en temps que Primogène et représentant de votre clan, vous pourrez compter sur bien plus que ma simple personne. "

Jonathan lui tans la main en guise d'accord.

" Oui, je combattrais à nouveau parmi les enfants d'Enola. Et si vous m'aidez, nous compterons aussi ceux d'Absimiliar, d' Arikel, de Troïle la fougeuse, de Malkav le prophète, et du Sorcier Viennois. J'en fait le serment, Caïn et Quetzalcoatl nous en soient témoins. "


Le regard du Goéland se fait plus intense, il est emprunt d'une détermination inflexible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 14:55

La mention de Qutzalcoalt le fit réagir ! Son sourire tomba soudainement, non pas pour exprimer de la colère mais de l'interrogation. Pourquoi cette référence ? Connaissait il vraiment les Dieux qu'il vénérait où n'était ce qu'un moyen de montrer qu'il s'était penché sur son cas ? Si tel était le cas, pourquoi ce Dieux et pas Huitzulopochtli, le Dieux principal de son panthéon et aussi le grand Dieux Guerrier...

"Témoins ?!? Vous semblez oublier que Shanel est ici, à Paris !...."

S'il en savait autant qu'il voulait le montrer, alors il comprendrait la question ... Les Dieux alors lui auraient apporté un allié providentiel qui décuplerait son exaltation ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 14:58

" Caïn est le juge des loi de notre race, et Quetzalcoatl le dieu de la sagesse omnisciente, qui mieux qu'eux pourraient juger du bien fondé de mon serment et de notre alliance ? "

Jonathan est calme mais sévère.

" Et qui est cette Shanel dont vous parlez ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 15:38

L'homme qu'il avait en face de lui semblait être plus un érudit qu'un véritable envoyé des Dieux. Dommage ! Mais il était tout de même un allié potentiel ...

Sa mine n'afficha pas l'approbation de la réponse, pas plus qu'elle n'afficha une désaprobation. La réponse semblait convenable ...

"Soit Mr Livingstone qu'ils en soient témoins mais Shanel est une Ravnos qui vit sur vos terres je crois ..."

Il parut curieux de constater que le Ventrue ne soit pas au courant de cela.

"Elle a aussi son rôle à jouer dans notre guerre ..."

Visiblement le vieux Gangrel voulait jouer carte sur table avec le Ventrue mais il ne voulait pas en dire plus, comme la gêne d'avouer un terrible secret qui le bloquait malgré lui.

Puis il se reprit en rebondissant sur une autre personne.

"Et Malvin Neaus ? Qu'en faites vous ? Ne pensez vous pas qu'il ait des comptes à nous rendre depuis sa dernière intervention avec Gabriel ?"


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 19:40

" Je n'ai aucun grief contre le clan Ravnos, je m'efforce de ne pas juger avant de voir de quoi quelqu'un est capable et à quel point il peut m’être utile ou néfaste. Rassurez vous donc pour cette... Shanel, si elle se plaie sur notre territoire et respecte les lois de la Reine je suis honnoré qu'elle y réside."

La mine de Jonathan d’assombrie.

" Quant au caïtif je dois en débattre avec la Reine, j'ai une affaire très urgente à régler avec elle, et il se peu que son destin soit liée à cette affaire... "

Jonathan regarde à nouveau le Gangrel.

" Puis je compter sur votre soutien comme vous sur le mien ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 20:22

Il regardait Jonathan Livingston avec un certain respect. Il n'allait pas lui poser de questions indiscretes cependant, ils n'étaient pas suffisement proches pour cela. Peut être un jour, le Ventrue se confierait ...

"Ma foi Monsieur Livingston, considérez que si je peux vous apporter mon soutien, je le ferai. Vous m'avez l'air d'être un homme sage. Du moins, vous vous interessez au sort de Monsieur Neaus, c'est donc que nous avons déjà une préocupation commune. Si vous pouviez me tenir au courant de vos avancées ..."

Il s'approcha pour lui parler à voix basse afin que les oreilles curieuses ne puissent pas entendre.

"Il est beaucoup plus puissant que nous pouvons l'imaginer, il sait beaucoup de choses et il essaie de nous aider à sauver ce monde agonisant. Il veut proteger Alice Claudel, une très gentille Malkavienne un peu perdue et il protège aussi Shanel. Je n'ai pas encore vu tous les signes mais je peux déjà vous dire ceci ... en gage de confiance ... "

Il n'avait pas sû faire confiance à sa Primogène mais avec Jonathan, c'était différent ... Il semblait porter de l'interêt pour ses objectifs, il voulait s'approcher ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 20:35

{chuchote} " Je suis heureux de voir que nous avons atteint le même degrés de conscience au sujet du Caïtif. Et s'il sauve les bons comme les mauvais parce qu'ils ont un rôle à jouer... alors peut être que notre rôle et de le sauver pour qu'il continue... l'avenir nous le dira. "

Cette fois si la voix de Jonathan est a peine audible.

{chuchote} " Je suis conscient de l’intérêt que vous portez à cette ravnos. Les sentiments que vous lui portez transpirent dans vos paroles. Je tacherai de faire en sorte que rien ne lui arrive mais l'attachement que vous lui portez au grand jour la met en danger mon ami, en grand danger. Si on cherche à vous abattre, ce n'est pas vous que l'on frappera mais elle. A l'avenir, quand vous aimerez quelque chose... cachez le... cachez le bien... "

Une pointe de peine transparait dans la voix du Goéland en prononçant cette dernière phrase.
Il l’avare sa salive et serre la main du gangrel, la poigne du ventrue est impressionnante.


" Vous ne regretterez pas cette poignée de main, je peu vous l'assurer. Un Livingston paie toujours ses dettes. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 20:51

Ahuizotl se raidit, l'air grave. Ce que venait de dire le Ventrue était certes, appréciable mais la manière dont il venait de le faire était ... poignante ! Cet homme ne pouvait être qu'un homme d'honneur et le Gangrel saurait s'en souvenir, aussi longtemps que sa mémoire retiendrait cet instant.

Il se contint tout de même pour ne pas paraitre trop expressif.

"Vous n'avez pas de dette Monsieur Livingstone mais tout mon soutien. Et pour Shanel, regardez la bien et regardez Romain, vous comprendrez pourquoi son sort importe plus encore que le mien ... Elle est recherchée par l'ennemi, et est redoutée bien plus que je ne pourrais jamais l'être. Ne commettez pas l'erreur de croire que c'est par amour que je la recherche ... son sang ne doit pas couler Monsieur Livingstone !"


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 21:21

" Je ferai de mon mieux si les instances de la ville et ma supérieur me le permettent, je n'ai pas la chance d'être infaillible et omnipotent. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ Brujah
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 22:21

Natasha la responsable de la garde carmine, une jeune métisse eurasienne entra fans le salon , chercha et trouva le ventrue . Elle avança rapidement vers lui salua le primogène avant de s'adresser à l'homme qu'elle était venu chercher .

"Monsieur, Livingston, la reine de France a de nombreux rendez vous cette nuit, veuillez me suivre sur le champs et hâtez le pas " Elle refit un salut de circonstance au vieil aztèque avant de quitter le salon en ayant vérifié que le ventrue suivait ...

Sortie pour la salle du trone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 19 Juil - 22:31

" A bientôt Monsieur le Primogène. "

Jonathan emboite le pas à Natasha...


[Sortie vers la salle du trône]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Ven 20 Juil - 1:20

Elle voyait cette cité partir en frille, entre les démon externes et internes de chacun... plus elle les observait, moins elle avait envie de faire parti de leur genre ! la chose à se moment plus parraissait simple, on règle toujours les évènements de la même foutue manière de toute facon... voir les options, faire un choix et s'y tenir jusqu'au moment ou on voit une option qu'on n'avait pas vue au départ, mais qui ... nous parait plus viable ! il faut suivre la mouvance ma puce !

elle sursauta quand son téléphone vibra, elle prit son sac et sans un mot, mais en adressant un magnifique sourire à tous elle s'éclipsa !

salle du trone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Jeu 26 Juil - 13:15

Doryan arriva au Louvre en taxi, il déposa ses dagues aux goules de l'entrée avant de leur signifier qu'il souhaitait un entretien avec la primogène des roys quand elle pourrait le recevoir seul.

Il salua les autres occupants de la pièce et s'installa confortablement dans un fauteuil...
En politique tout n'est souvent qu'attente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le petit salon 14/02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Le petit salon
» petit salon occupé
» Le petit Salon [16/02/2012]
» Réunion Ventrue au fond du petit salon 10/02
» le petit salon 06-02

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: Le petit Salon [Rez de Chaussée] :: Archives-