AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le petit salon 14/02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
MJ Brujah
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Le petit salon 14/02   Ven 13 Juil - 1:36

Doryan et Syleen sont conduit dans ce salon cossu par une jeune goule au crane rasé

"je vous en prie prenez place , je vais faire prévenir sa Majesté de votre présence ici et de votre désir de lui rendre vos hommages"

Elle fit une légère révérence avant de quitter la pièce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure Farrida
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Ven 13 Juil - 1:52

Il n’y avait pas de queues, pas de file d’attente… Un simple changement de cadre : D'une lumière à l'autre, d'un couloir à l'autre et d'une issue à l'autre. La silhouette, tout de noir vêtue, penetre dans le petit salon du Louvre. Les touristes n'étaient pas de sortie nocturne. Tant mieux. Le monde n'a d'interêt que de s'y perdre. Sans population, l'endroit lui donnait l'impression d'être une privilégiée. Elle l'était sans nul doute...

La jeune femme déambule tranquillement dans la pièce. Attentive et pensive, elle scrute chaque détail, à chacun de ses pas comme si elle profitait de sa contemplation pour évacuer les idées noires. Ici plus de questions ou de doutes, elle était dans le palais des certitudes. Lentement, elle scrute avec attention les dorures de l'endroit. Décroisant les bras, une main gantée vient caresser les reliefs d'un fauteuil, sans jamais les toucher. Un siège pour comtesse ou un quelconque fessier noble était bien trop pour sa petite personne.

Mais elle semble être admirative de ce travail du passé... Cet ouvrage d'un artisan mort, si tristement exposé dans un cimetiere d'histoire et d'art... Si tristement placé ici, comme mobilier de salle d'attente. Dommage.

Elle reviendra vers la porte d'entrée... Il y a avait la garde, une autre personne... Peut être l'avait on suivie ici. Et peut être n'était elle pas seule à attendre.
Pourtant elle avait entendue les quelques mots d'une dame, et senti la présence de cet homme.
Trop perdue dans ses pensées ou dans sa concentration, il lui fallait revenir à la réalité... Surtout à la sociabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Ven 13 Juil - 2:59

entrée de salle des fêtes

Abigail, trainant son violoncelle entra d'un pas d'une grace fabuleuse dans le salon, affichant un sourire magnifique elle salua les gens qui étaient déjà présent... elle aurait a attendre longtemps... ca lui permettrait de mettre ses idées en place ! elle s'approcha de la goule qui était en fonction dans le salon et d'une voix basse

Je souhaiterais voir Genev... euh ... son altesse quand elle aura un peu de temps ... s'il vous plait

puis la dame alla s'asseoir non loin des gens qui attendais déjà déposant le violoncelle qui se faisait lourd

monsieur... madame bienvenue à Paris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure Farrida
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Ven 13 Juil - 16:48

Lorsque la grâce de la nouvelle venue entra dans la pièce, la jeune Nosfératu devint aussi statique que le mobilier. La rose venait mettre un peu de vie et remuer le silence ambiant. Peut être s’attendait elle à conjuguer sa contemplation avec le vide, à marier la poussière de ce théâtre historique avec un chant macabre de nostalgie… Mais en aucun cas, l'enfant du Masque ne s’attendait à une telle entrée.

Un tremblement reflexe des doigts devint rapidement un symptôme de crainte. Etouffant une réaction de surprise plus marquée, la jeune femme encagoulée contenait toute agitation en une inspiration factice... La cage thoracique gonflée, elle laisse l’air moisir au fond de sa gorge. Quelques secondes de mutisme avant de laisser une voix douce s‘exprimer ; délatrice de sa nervosité mais révélatrice du charme discret de sa jeunesse passée :

« …Ma Dame… Merci. »

Se libérant davantage du tissu protecteur, elle déploya un index pour replacer une mèche rebelle et sombre de cheveu qui venait se balancer devant ses yeux. Lentement, elle faisait tomber le masque de l’humanité apparente. La jeune vampire, au visage défiguré par les scarifications, se dévoile et s’offre volontairement en spectacle. Pas de pouvoir dans un domaine qui n’était pas le sien, elle se devait d’être polie et honnête… Même si cela pouvait provoquer des hauts de cœur.


Elle était Nosferatu. Malgré sa silhouette attirante, la réalité physique de Syleen avait de quoi remettre en doute l’horizon et les beautés lointaines. Des cheveux retombent sur ses joues, des mèches gluantes comme des algues en marée noire. Ses yeux sont d’un gris clair livide et peinaient à éblouir les spectateurs de cette horreur. Les cicatrices creusant jusqu’à la chair, semblaient tenir à peine des lambeaux de peau… Et ce qui avait dû être une belle femme un jour, n’était plus qu’un brouillon de visage atroce.

La nature mort-vivante révélée de cette créature contrastait totalement avec la voix de cette dernière. Un jeu de Mascarade et une profonde tragédie pour la sirène, qui sont désormais trahis par le judas de ses émotions. Consciente et gênée, elle ne put retenir le sépulcral son métallique de ses cordes vocales. La vibration de sa voix devint plus caverneuse. Son incroyable douceur, toujours enfouie dans ce cadavre debout, se retrouve déformée par l‘angoissante bête en son sein. Se raclant la gorge, fermant le poing sur ses lèvres sanguinolentes, elle articula lentement quelques mots de politesse :

« …Veuillez excuser ma discrétion… On ne trouve jamais… Les mots. Les mots sont bien souvent des masques pour enterrer les blessures. »

Son inexpressivité avait raidi son regard dans celui de la jeune femme. D’un simple hochement de tête respectueux, elle ressuscite un sourire dans sa mâchoire. Une sorte de rictus squelettique qu’il fallait prendre comme une réaction de courtoisie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Ven 13 Juil - 17:13

Devant le spectacle d'horreur ainsi dévoilé, la rose se raidit légèrement dans le fauteil qu'elle avait choisit plus tôt... elle avait déjà croisé des nosfératues, à quelques reprises, mais le choc était le même à chaque fois... qu'est ce qu'ils avaient bien pu faire pour mériter parreille sort ? ou le clan recrutait-il seulement des mourrants... brulé, peste, lepre...

elle esquissa un sourire devant les propos si vrai de la nosfératue

des blessures ou des vérités...

*surtout des vérités à cette cours, ils mentent plus les uns que les autres tu verras have fun !* Elle observait discretement le visage se faisant lentement à l'apparence de la créature qui était devant elle se posant un millier de question plus impolie à poser les unes que les autres... puis, prenant son courage à deux mains, elle lui tendi la sienne

je m'appelle Abigail, enchantée de te connaitre...

elle laissa la phrase en plan, attendant que la nouvelle venue de paris y ajoute un prénom ou un surnom ou...peu importe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure Farrida
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Ven 13 Juil - 18:15

Lentement le sourire prédateur du non-mort s’efface de sa gueule. La bête ne faisant qu’un avec la belle, elle ne va pas davantage provoquer le dégoût. C’est le rôle du miroir ; Le regard des autres n’étant plus désormais qu’un plaisir à y disparaitre. Elle préfère l’effort de la conversation comme aide à la Toréador afin l’occulter : Elle, son interlocutrice…

« Enchantée Abigail… Silène… On m’appelle Silène. »

Les mains toujours gantées, elle gardera la protection pour la bienséance. Elle hésite quelques secondes avant de tendre l’une d’entre elles, et saluer sa vis-à-vis comme elle le demande. La Nosfératu ne s’attardera pas à ce salue, par pudeur sans doute. Un bref tour d’observation, elle profitera du contact pour se mouvoir vers un siège. Les mains sur le dossier, elle scrute la tapisserie de l’assise. La réflexion est toujours la même, elle ne s’accorde pas le droit de s’assoir… Pas encore ; Se refusant, à tort ou à raison, de salir ce qui semble être hors de prix. Et comme tout est ici hors de prix, la nouvelle-née se montre d’une respectueuse précaution, certes exagérée, sur tout ce qui l’entoure…

« Je suis du sang… Relativement… Neuf du clan Nosferatu. Et en vérité… »

Elle laisse un temps pour plisser ses yeux clairs. Esquissant dans une grimace cadavérique, une expression étrange de malice, elle rebondit sur les ’vérités’ ajoutées par Abigail à son entrée en matière :

« …En vérité, je ne suis pas nouvelle à Paris. Mais il a fallu un certain temps pour me sortir des égouts. Ma fratrie a tendance à rester dans l’ombre ces derniers temps et à jouer de son absence à la Cour. »

Un léger grincement de dents, absolument désagréable pour entrecouper son discours…

« Ma venue ne change en rien la donne. Sauf pour le Primogène, bien entendu, qui va se sentir moins seul. Ma venue est une initiative personnelle de… Comment dirai-je… Maturité. La peur n‘évite pas le mal, si il manque quelques appendices entre les jambes de mes frères : Je n‘ai aucunement ce problème. »

Un petit écho de rire, comme venu du plus profond des puits ; Un pouffement discret d’enfant, résonnance de son drame se fait entendre… Si lugubre qu’il en ferait oublier le charme, la délicate gestuelle et le doux timbre vocal que la Nosfératu possède.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Ven 13 Juil - 18:32

Doryan avait suivi la goule et l'étrange silhouette féminine dans ce magnifique salon. A l'instar de celle avec qui il partageait cet espace il resta un moment planté au milieu à observer, admirant chaque oeuvre jusqu'à ce que son attention soit détournée par la plus belle femme qu'il n'avait jamais vue.

Sa voisine fut plus rapide pour se présenter, aussi resta t'il en retrait, observant la scène avec un oeil où pétillait une lueur d'amusement.

Il eut un choc en entendant la jeune nosfératu, car elle s'était présentée ainsi malgré que son faciès l'eut déjà crié, citer cette expression de Fontaine.

"L'absurdité de la douleur..." souffla t'il.

Un peu trop fort pour passer inaperçu, aussi offrit t'il son plus beau sourire aux deux dames qui l'enchantaient toutes deux à présent.

Il inclina la tête en se présentant.

"Silène, Abigail, je suis enchanté de faire votre connaissance. Je suis Doryan, du clan des sorciers, pour vous servir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Sam 14 Juil - 8:10

Elle se tourna vers lui, visiblement encore inconfortable, mais par quoi... la présence de la nosfératue ou par la présence de cet homme ? c'était et resterait pour l'instant un mystère !

il était un peu plus loin d'elles, la jeune rose fit un léger geste de la tête, révélant encore une fois une grâce et une élégance tentant d'être à la hauteur de se que souhaiterait sa dithyrambique Geneviève !

Monsieur Dorian c'est un plaisir également de vous rencontrer ce soir ! êtes vous également un ancien membre de cette cité qui revient ou ?...ou la magie et les horreurs que l'on croisent ici vous attirent en cette ville?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ Brujah
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Sam 14 Juil - 13:46

Une pétale entra dans le salon et gratifia l'assemblée réunie d'un sourire gracieux

"Messieurs dames, je vais demander aux personnes venue afin de se présenter à la reine de bien vouloir me suivre jusqu'à la salle du trône ou elle vous recevra en groupe , une personne s'y trouve déjà aussi je me vois obligée de vous presser quelque peu et j'en suis fort désolée . Bien entendu vous pourrez à la suite de cette présentation demander une entrevue en privée dont la date sera fixée en fonction de l'agenda de la reine et de l'urgence qui motive cette demande ."

Toujours d'une extrême politesse , elle attendit que Doryan et Syleen la rejoigne pour commencer , d'un pas pressé , à se diriger vers la salle du Trône non, sans avoir lâché à l’attention d'Abigail, et sur un ton plus neutre :

"Je vais faire part à la reine de votre demande Mlle , veuillez attendre dans ce salon "

Spoiler:
 

Elle guida ensuite les deux vampires jusqu’à l'entrée d'une vaste salle où se trouvaient La Reine de France et un jeune homme, la goule leu fit signe d'entrer avant de repartir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Sam 14 Juil - 15:08

L'oeil de Doryan pétilla en regardant Abigail. Très belle femme, vraiment. Plus d'un serait surement prêts à se damner pour elle.
Il s'étira en ce lovant dans le fauteuil où il s'était installé avant de répondre sur un ton désinvolte.

"Un peu des deux à la vérité. J'ai effectué mon noviciat mortel auprès de Mr Gustave Pernetin ici, à Paris.
C'est avec beaucoup de peine que j'ai appris sa mort.
Mais la seule raison de ma présence ici est que le clan en a décidé ainsi."


Il la regarda avec un sourire charmeur, droit dans les yeux même s'il ne s'était pas caché d'avoir apprécier la vue de ses formes parfaites, sa cheville gauche posée sur son genou droit, ses mains jointes au niveau de son ventre, le tout lui donnant une attitude sereine et nonchalante.

Il se redressa lorsque la goule entra, adoptant une attitude plus digne. Il fronça du nez, l'idée de se présenter en même temps qu'une inconnue, aussi intéressante soit elle, était loin de lui être agréable.
A la réflexion cela confinait même à l'insulte envers son clan étant donné les raisons de sa venue.
Tant pis, il en dirait le moins possible et le reste attendra une réunion privée à une date fixée selon sa convenance, puisse qu'elle ne daignait pas le recevoir avec les égards dus à son rang...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Sam 14 Juil - 16:16

Elle se leva à leur départ et les salua tous deux d'un sourire non sans remarquer l'inconfort du trémère devant la situation dans laquelle le placait geneviève puis la rose se rassit espérant que...

elle se calla dans le fauteil et ferma les yeux, sourire aux levres elle esseya de se détendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure Farrida
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Dim 15 Juil - 18:02

Le cadre devait s’y prêter. La Nosferatu se sentait dans un conte de fée. Et sa présence au milieu d’un échange, aussi bref soit il, entre une Rose et un Sorcier donnait une couleur macabre à l’ensemble… Couleur qui était loin de lui déplaire. Les contes les plus sombres sont toujours les meilleurs. Comme au cinéma, on attend toujours à ce que la romance soit bouleversée et remise en question. On attend toujours à ce que Juliette meurt pour rendre impossible l’amour et possible la mort de Roméo. Elle était spectatrice de cela… Et comme toute spectatrice, les acteurs dans le feu de l’action pouvaient l’oublier. C’était le propre de son sang : Se faire oublier, plonger dans l’oubli pour garder précieusement les sombres secrets.

Si elle avait pu s’éclipser elle ne l’aurait peut être pas fait. Non par voyeurisme, comme certains de ses frères, non par curiosité… Mais comme un reflet de Toréador déchue, elle serait restée contemplative ; Nostalgique peut être.

Non, même si son humanité n’est pas encore momifiée dans son cœur de vampire, elle n’était plus physiquement humaine. Elle n’était plus mentalement humaine. Son humanité était en mouvement, circulant et coulant dans ses veines. Un besoin permanent d’être renouvelée et d’être nourrie… Le sang par le sang, l’émotion pour les sens et le savoir pour le pouvoir.

En scrutant le Tremere et à son arrivée, elle avait eu une réaction de politesse. Un hochement de tête mécanique et aussi un soulagement… Celui de ne plus être la seule à être le portrait de la mort entre ces murs. L’agréable Toréador devait se retrouver avec la dure réalité de la condition vampirique, que les Nosfératus portent dans leurs chairs. Le plaisir de la discorde, le goût de faire peur est inné chez elle… Mais elle n’oublie pas le miroir de la souffrance qu’elle peut infliger au regard de l’autre. Le Clan des Sorciers avait sa propre histoire de tortures, de peur et de sorcellerie. Un monstre capable de magie, était sans doute l’un des Kindreds les plus intrigants qui soit.

Comme elle…

L’attente fut brève. La goule venait d’annoncer la disponibilité de la Reine pour les présentations. Il n’y avait plus de temps à gagner… Il fallait l’économiser pour plus tard. Le temps doit s’arrêter pour respecter celui de sa Majesté et lui rendre hommage.

Syleen se décroche lentement de sa chaise et replace sa capuche sur le crâne. De nouveau voilée par les ténèbres, elle dissimule sous le voile les balafres révélatrices de sa nature. Et avec une forme de nonchalance, plaisante dans le mouvement, elle glisse ses pas dans la direction indiquée.

La salle du trône
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Lun 16 Juil - 0:12

[Arrivée de la salle du Trone]

Jonathan entre dans le petit salon et salut les personnes présente en s'inclinant. Il se dirige vers un fauteuil innocupé et s'installe, il pose sur la table les reste de poussière qu'il a trouvé dans la salle de cérémonie, ouvre son Iphone et commence à pianoter son encyclopédie numérique pour tacher de trouver de quoi il s'agit, et ce que ça signifie dans les diferentes cultures du monde.

[Erudition]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Lun 16 Juil - 0:12

Le membre 'Jonathan Livingston' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dés 10 faces' : 2, 4, 7, 5, 1


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Lun 16 Juil - 6:18

Abigail se redressa doucement à l'entrée de Jonathan, se leva en le voyant et lui sourit, puis le voyant si concentré, elle se rassit, l'observant... que faisait il avec ca... qu'est ce que c'était que tout ca d'abord... elle n'en savait plus que rien ! et chose rigolotte, il n'avait pas l'air de savoir plus qu'elle ce que cela pouvait être !

Elle le regarda, le temps passait lentement il lui faudrait rentrer bientôt et surtout trouver un autre endroit ou vivre... elle le regardait, chercher dans sa mémoire sur son téléphone, tenter de trouver, car visiblement ... ca avait un je ne sais quoi de rassurant... même lui ne savait pas tout ! finalement ce n'était pas parce qu'ils étaient plus vieux qu'elle qu'ils savaient cela la fit sourire !

elle prit son cellulaire et dans un geste élégant croisa ses jambes et commenca à écrire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Lun 16 Juil - 23:39

Salle du trône

Doryan sortit de la salle du trône avec un arrière gout amer dans la bouche, la présence d'autre caïnites lui ayant empêché de s'exprimer pleinement devant la Reine et l'ayant forcé à accepter sur le champ ce poste de primogène pour lequel il ne se sentait que peu préparé...
Ses pas le conduisirent naturellement là où il avait laissé cette si charmante vampire.
Il la trouva accompagnée d'un autre vampire, penché sur une encyclopédie numérique en train de regarder une étrange poudre.
Il n'en fallait pas plus pour titiller sa curiosité et il se dirigea aussitôt vers lui, non sans avoir au passage salué la belle de son plus beau sourire.

"Bonsoir Monsieur, je me permets de me présenter à vous car votre activité m'interpelle.
Je suis Doryan, du clan des sorciers. Avez vous besoin d'une aide quelconque d'un étudiant aussi curieux que moi ??"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandine

avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Lun 16 Juil - 23:58

Venu pour l'enfant , il avait erré ensuite dans le Louvre afin d'essayer de comprendre ; comprendre comment cela pouvait être possible, comprendre ce que cela pouvait signifier et comprendre enfin les répercussions que cela pourrait avoir.... DAns le burau ou Romain et lajeune fille avaient été retrouvé il avait perçu autre chose sans arriver à en apprendre plus sur ce mystérieux observateur ....Il était certains que des néphendis avaient été à l'oeuvre puis détruit dans cette pièce, mais par qui ? Ou plutot qui était cette personne invisible à se sens qui avait eut raison de ce mage là haut... Sa promenade le conduisit dans un salon richement décoré où se trouvaient plusieurs personnes, des vampires assurement. Il réactiva ses routines mentalement et y pénétra, salua l'assemblée d'un ton neutre imitant ainsi ces anciens qu'il avait connu , cotoyé , souvent détruit et qui ont une si haute opinion d'eux même qu'ils sont incapable de concevoir que vous puissiez véritablement intéragir avec eux autrement que comme un subordonné, ou une décoration meublant la pièce au même titre qu'une belle commode ou qu'un tapis ancien .

Il se vautra littérallement dans un fauteuil qui sembla l'avaler réfléchissant encore à ce qu'il avait appris cette nuit et la précédente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Mar 17 Juil - 11:02

Jonathan sort spontanément de sa rêverie et se dresse comme s'il était monté sur ressorts et tand la main pour serrer celle de l inconnu. ( Jonathan porte des gants)

" Excusez moi monsieur, je déroge à toutes les règles de la convenance en ne vous saluant pas comme il ce doit. Jonathan Livington de Genève, érudit du clan des Roy pour vous servir. Je vous remercie infiniment de me proposer votre aide mais à moins que vous n' aillez des connaissances en démonologie je ne pense pas que vous puissiez faire grand chose. Bien que ne doute pas des connaissance de votre honorable clan dans tout les domaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Mar 17 Juil - 14:27

Elle avait salué tour à tour les messieurs qui entraient, leur accordant toujours un sourire magnifique, le plus beau de ceux qu'elle avait a offrir, puis se rassit, le temps de ranger son téléphone dans son sac...elle avait écrit longuement et espérait que le tout soit claire, se questionnant sur si , finalement, c'était la bonne chose à faire...

Puis elle entendit Jonathan parler de démon... encore... la jeune vampire devint livide... la dernière fois qu'elle avait entendu parler de démon elle s'était fait attaquer par un esprit, et tout plein de vieux vampire étaient mort et... Geneviève l'avait mise à la porte...

Retenant à grand peine ses tremblements de peur, elle se calla dans le fauteuil, tantant de se faire discrete...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Mar 17 Juil - 15:13

Doryan s'approcha de l'objet que tenait Mr Livingston. De la poudre d'ossement, intéressant...

"Il est vrai que mes connaissances en la matière sont plus que basiques, mais néanmoins suffisantes pour savoir que ce matériau sert à guider les démons invoqués, de telle sorte qu'ils apparaissent exactement là où la poudre a été répandue."

Il le regarda avec un petit sourire amusé.

"Il faudra par contre que vous me donniez l'adresse internet où vous cherchiez sur ces références. Les bonnes encyclopédies online ayant un discours censé sur cette spécialité sont assez peu nombreuses, s'il en existe..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandine

avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Mar 17 Juil - 15:25

Ca parlait démon , cela éveilla sa curiosité ; il salua la bombe qui venait de rentrer tout en reportant son attention sur les deux hommes qui devisaient

Il entendait partiellement ce qu'ils se disaient mais il semblait bien que le second venait de moucher le premier

Il ne put réprimer un rire qu'il controla très vite !

"Pardon ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandine

avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Mar 17 Juil - 16:22

Il se leva prestement et un grand sourire commercial au visage il avança vers les deux cainites .

"Bonsoir, bonsoir permettez que je me joigne à vous ? Merci"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ Brujah
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Mar 17 Juil - 16:26

Une jeune femme métisse aux grand yeux azur apporta un verre contenant un liquide ambré sur un plateau d'or, elle se dirigea vers le trio d'homme

"Voici votre whisky monsieur le Pontifex " elle salua les trois hommes attendit que Rahotep s'en saisisse avant de prendre congé .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandine

avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Mar 17 Juil - 17:51

Rahotep sourit à la goule en la remerciant

*Et merde....*

Il regarda le Tremere ferma les yeux en dégustant son whisky qu'il garda en bouche avant de le recracher dans son verre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   Mar 17 Juil - 17:51

Le membre 'Rahotep' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dés 10 faces' : 9, 8, 3, 6, 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit salon 14/02   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le petit salon 14/02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le petit salon
» petit salon occupé
» Le petit Salon [16/02/2012]
» Réunion Ventrue au fond du petit salon 10/02
» le petit salon 06-02

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: Le petit Salon [Rez de Chaussée] :: Archives-