AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Chronique de l'Ombre du Lundi 14 Février 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar


MessageSujet: Chronique de l'Ombre du Lundi 14 Février 2011   Jeu 12 Juil - 0:52

Vendredi 11 Février 2011







Guerre : Calamités en série.


La cérémonie de commémoration transformé en champs de bataille...

Décidément sans respect aucun, Gabriel s'est introduit − ainsi que ses acolytes − à la soirée de commémoration en l'honneur de nos chers disparus. Honneur qu'ils n'ont pas hésité à bafouer et piétiner. Se lamentant, de manière certes convaincante, Gabriel a vite, hélas, repris les travers de la fange dont il fait dorénavant partie.
Après une déclaration d'amour plus vraie que nature faisant perdre tout ses moyens à notre sensible Prévôt, cette dernière a eu l'ineffable chance de voir ses sauveurs accourir. Et quelle équipe ! Notre Sénéchal, Stanislas Daragon du clan des Rats, se sentant pousser des ailes, ainsi que monsieur X, du clan des « Sages » (dont la démonstration du contraire à été faite de manière indicible) miraculeusement remis de ses blessures ! Ils ont vaillamment volé au secours de Fleur de Rochefort du Clan Brujah, visiblement transie devant l'adolescent lui rappelant probablement de vieux souvenirs de jeunesse, telle une jeune fille fanatique d'un boys band depuis oublié pour le bien de tous.
Les tentatives d'abus de pouvoir de l'un, et les menaces malvenues de l'autre n'ont pas arrangé la situation, bien au contraire. Gabriel ne se priva pas d'insulter − avec une goujaterie sans limite − notre Prévôt mais aussi l'ensemble des personnes présentes. La situation, digne d'un mauvais film de série Z n'a guère été au goût de Madame Guil, Notre Justicar, à son arrivée. Cette dernière permit à Syriniel, notre gardienne de tenter de rétablir un minimum de calme au sein de l'Elyseum, non sans remettre à leur place les principaux protagonistes, qui, je le rappelle sont:
− Monsieur le Sénéchal Stanislas « Iznogoud » Daragon des Rats.
− Le Prévôt Fleur « Béni-oui-oui » de Rochefort, du clan Brujah.
− Alex « Saint Brutus » X du clan des Sages Brujah.
− Le méphitique « Serial Lover » Gabriel, renégat de la Rose, qui n'aurait jamais dû quitter la fosse à purin où il croupit, sauf pour un bain de soleil.
− Ahuizotl (à vos souhaits), Primogène « spectateur » du clan de la Louve.

Non content d'avoir été remis en place par la Gardienne des lieux, notre zélé Sénéchal s'est fendu d'excuses qui n'en méritent même pas le nom. Chose qui fût particulièrement appréciée par Son Excellence Guil, le bruit de la claque magistrale qui lui fût assénée avec grâce résonne d'ailleurs encore dans les couloirs du Louvre ! Quel doux bruit…
Espérons pour ce dernier qu'il n'oubliera pas de si tôt que sa prochaine incartade lui vaudra les mêmes vacances que celles promises à Gabriel, dixit notre Justicar, qui goûte visiblement à sa juste valeur le Sénéchal.

Tandis que « Serial Lover » allait avoir la monnaie de sa pièce des mains même de la Justice personnifiée, 6 mignons apparurent, dont 3 s'interposèrent pour éviter à Gabriel son funeste destin amplement mérité. Les autres s'attaquèrent à notre Gardienne ainsi qu'à notre Prévôt.
Nous avons à déplorer la destruction de Syriniel, infante de notre bien-aimée Reine Geneviève d'Orceau, la mort suite à son suicide d'Iris, sa protectrice, ainsi que la torpeur pour le moins étrange de Fleur de Rochefort (le cœur brisé sans doute).

Loin de se contenter de saccager la salle où devait avoir lieu la commémoration, les infernalistes ont osé s'en prendre à notre souveraine, à laquelle l'intégralité du clan des Roys a porté main forte avec brio.
Les malotrus ont aussi tenté, fort heureusement sans succès, de s'en prendre à Alice Claudel du clan de la Lune et à Romain, l'enfant dont elle avait la garde.





Société : Du rififi chez les poilus.
Combat de coq ? C'est la question que l'on peut légitimement se poser quand on voit le comportement pour le moins outrageux de William Sheperd, Bourgmestre de la Louve vis-à-vis d'Ahuizotl (prenez donc un mouchoir), son propre Primogène. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce dernier fait preuve d'une patience à toute épreuve…à moins qu'il ne s'agisse de soumission présageant un changement à venir de Primogène Gangrel.
Société : Tu me fais tourner la tête…
Le récemment arrivé monsieur d'Arcy semble avoir un succès non négligeable, mais avec la gent masculine à son grand dam ! Il se murmure qu'il aurait fait fondre une montagne de muscles de la Secte honnie…et comme si cela ne suffisait pas, le voilà qui jette son dévolu sur le Sans-Clan, Malvin Neaus. Où est donc passée la noblesse du clan, lui qui semble ne s'intéresser qu'aux rénégats et autres sans famille ?

Cathy Schmit, pour la Chronique de l'Ombre.     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
 

Chronique de l'Ombre du Lundi 14 Février 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chronique de l'Ombre du Lundi 4 Avril 2011
» Chronique de l'Ombre Lundi 21 Février 2011
» Chronique de l'Ombre du Jeudi 17 Février 2011
» bon lundi 3 janvier 2011 !!
» Paris News du Jeudi 3 Février 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Médias :: La Chronique de l'Ombre-