AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La cérémonie de commémoration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Jeu 14 Juin - 13:31

Jonathan se tourne vers Abigail, le visage calme et neutre, un demi sourire réconfortant se devine sur ses trais malgré la cicatrice qui barre son œil gauche.

Il regarde Mellisange s'éloigner.

" Votre clan est vraiment animé d'une flamme qui c'est depuis longtemps éteinte chez nous autres qui n'avons pas la chance de descendre d'Arikel. Mais rassurez vous, je ne vous abandonnerai pas."

Jonathan toise la scène d'un regard austère, il est clair que lui non plus n'aime pas cette mascarade, surtout sachant par qui elle a été orchestrée.

Il se tourne vers Abigail et prend sa main dans la sienne, elle est tiède au toucher, comme celle d'un très jeune vampire.

"Madame puis je vous soumettre une requête ? M'accorderiez vous l'insigne honneur de m' accompagner devant le bureau de mon Primogène pour que nous puissions nous présenter tout les quatre à la cérémonie ? Je ne me sent pas à mon aise ici, seul...
Paraitre à la cérémonie entouré de nos plus proches amis nous donnerai plus d'aplomb vous ne pensez pas ? Je sais que Monsieur Ivan sera au rendez vous, j'ai bon espoir que sa présence vous réconfortera. "


Jonathan coupe d'un geste nonchalant une fleure dépassant d'un bouquet disposé pour l'occasion et la tend à la Toréador.

" Qu'en dite vous ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Ven 15 Juin - 2:13

Surprise de la réaction de sa soeur, elle se tendit, la regardant partir, elle croisa le regard de sa primogène... en colère ?!? elle la salua respectueusement puis se tourna se demandant si ce Jonathan n'allait pas partir en colère lui aussi... non... il semble uniquement inconfortable lui aussi ...

euh.. oui bien sur! Je.. je vous suis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Ven 15 Juin - 23:53

Jonathan semble ravi de pouvoir quitter la salle, même si ce n'est que pour quelques minutes.

" A la bonne heure, je suis extrêmement honoré de vous voir accepter d'être ma cavalière pour la soirée, cela me rappel les bals d'autrefois ! Rassurez vous nous saurons vous entourer pour que la foule ne vous oppresse pas, vous pourrez jouer sereinement cette nuit. "


Jonathan se dirige vers le Bureau du Primogène Ventrue avec Abigail pour participer au rendez vous du clan.

[Sortie vers les Bureaux du 1er]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ Toréador
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Dim 17 Juin - 15:34

Viens du bureau du primogène ventrue

Stanislas passa rapidement par une chambre afin de se changer, il se voulait impeccable pour recevoir les hôtes de marque que le Louvre recevrait ce soir, secrètement il espérait que leur visite ne dure pas trop longtemps...
Spoiler:
 

La visite d'une justicar pouvait se montrer assez éprouvante, et si elle décidait de rester, l'épreuve n'en serait que plus douloureuse et longue...

Il entra dans la salle de cérémonie vide, bientôt les convives afflueraient pour présenter leurs hommages. Il arrangea un bouquet auquel une fleur semblait manquer et attendit patiemment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Lun 18 Juin - 10:34

[Entrée depuis la salle d'armes.]

La salle était toujours aussi tristement vide, mis à part un homme d'une élégance bien incongrue. Qu'elle genre d'individu pouvait bien se présenter à une cérémonie funèbre dans un costard blanc brillant ? Le goût était assez douteux à la limite de l'irrespect pour les futurs présents venus pleurer leurs disparus.

Elle esaya de chercher dans tous les us et coutumes qu'elle connaissait des différents peuplades, mais n'en trouva aucune ayant ce genre d'habitude. Etait ce blanc brillant ou argent d'ailleurs ?Haussant imperceptiblement des épaules, elle décida de s 'en moquer éperduement, après tout, elle n'y connaissait rien ou pas grand chose en matière d'Us et coutumes caïnites.

Il replaçait les fleurs d'un bouquet, soucieux que ce dernier soit parfait. Peut être avait il lui aussi perdu un être cher dont le visage lui souriait depuis cette pyramide qui avait tant énnervée Isabelle. Peut être était ce là l'explication de son soucis de la perfection et de son choix innatendu quand à la couleur de son smocking.

Mis à part cela, il n'était pas déplaisant à regarder, ses vêtements lui allant particulièrement bien. Fallait il vraiment qu'elle s'ennuie pour en arriver à cette conclusion et ne rien avoir d'autre à penser...A si ! Les archives ! Quand cette cérémonie allait elle enfin finir... Elle se décomposa à la pensée qu'elle n'avait même pas encore commencée.

Se rapprochant du mausolé improvisé, elle observa chacun des visages. Qu'elle tristesse de finir ainsi, une simple photo dans un cadre et quelques pensées bientot effacées dans les esprits de quelques uns !


Baissant la tête, elle sortit enfin de ses pensées puis s'approcha du nosferatus, Merrit avait insisté pour qu'elle ne fasse aucun faux pas à la cour. Plissant d'une main sa petite robe à bustier de soie, voilée de dentelle noire, délicatement ceinturée de taffetas, qui semblait accompagner chacun de ses pas de vagues ondoyantes. elle essaya de ne pas faire claquer ses escarpins noirs sur le parquet puis se planta discrétement aux cotés du sénéchal.

Devait elle se présenter ? Qui était il ? Elle n'en avait aucune idée. Quel clan ? Et si il ne s'agissait que du fleuriste ? *Avec autant de classe décalée ! Sacré fleuriste !* Rit elle interieurement, visiblement nerveuse de ne pas savoir comment se comporter. Elle opta pour la plus simple des manières.

"Bonsoir monsieur." Elle inclina la tête poliment , y ajoutant un sourire d'excuse pour l'avoir dérangé dans sa contemplation du bouquet à la fleur manquante.

"L'heure est avancée et pourtant personne ne semble affluer, sauriez vous à qu'elle heure débute la commémoration?" Cachés derrière ses grands cils noirs discrétement maquillés, son regard noisette interrogeait celui du nosferatus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ Toréador
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Lun 18 Juin - 12:31

Stanislas sourit à la rose avant de la saluer d'une légère courbette.

"Ils ne devraient plus tarder à présent, la maîtresse des harpies a précisé dans son journal que la cérémonie commencerait à 22h00.
Je pensais que du monde viendrait plus tôt, mais la situation actuelle de la ville retient beaucoup de personnes.
A moins que ce ne soit de vieilles rancoeurs..."


Se redressant il l'observa d'un air attentif. L'avait il déjà vue ??
Oui, l'avant veille dans le petit salon, elle attendait son entretien avec la reine. Il n'avait pas pris le temps encore d'étudier son dossier, il avait même oublié son nom...
Son sourire se fit plus guindé avant qu'il ne poursuive.

"Mais il vaudrait mieux qu'ils se présentent vite, je ne veux pas avoir organisé tout cela pour rien. La femme qui m'a précédée au poste de sénéchal était une personne exceptionnelle, et elle mérite largement cette cérémonie.
Et vous belle inconnue, avez vous eu le plaisir de la connaître ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Lun 18 Juin - 15:59

Ahuizotl entra dans l'immense pièce et pu apercevoir, non loin de lui, le sénéchal qui était déjà présent.

*Parfait !* se dit il en entrant et en s'avançant dans sa direction.

Sa démarche était mal assurée et il était nerveux mais pourtant, il tentait bien de garder un sourire en s'avançant, le regard fixé sur le Nosfératu.

Ses vêtements, d'une sobriété évidente contrastaient avec sa chevelure encore humide et son maquillage facial qui se voyait de très loin. Ses tatouages n'étaient quant à eux, qu' à peine visible au niveau du coup.

Il remarqua que Stanislas était accompagnée de la jeune femme qu'il avait croisé il y avait peu de temps de cela et la salua timidement ainsi que le sénéchal, d'un leger hochement de tête avant de prendre la parole.

"Bonsoir ... Je suis ravi d'être ici !"

Visiblement, cette formule de politesse était toute faite mais sa gêne était vraiment palpable...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Lun 18 Juin - 20:00

Mélissange se sentit observée comme un poisson sur un étal puis blêmit en comprenant qu'elle n'avait pas à faire à un joyeux fleuriste mais au sénéchal de Paris, Stanislas Daragon, celui là même auquel elle devait demander l'autorisation de visiter les dessous de Paris ainsi que se présenter afin de rejoindre sa côterie sur les conseils avisés de sa primogène. Décidément, combien de faux pas commetrait elle encore par ses maladresses ?

*A trop cotoyer les vieux bouquins et les ruines on en oublie les convenances ! * Se fustigea t elle tout en essayant de ne pas répondre en bégayant ni d'avoir l'air trop génée.

Elle reprit pourtant rapidement de sa superbe avec un air délicieusement navré par son étourderie.

"Monsieur le sénéchal, veuillez pardonner mon manque de courtoisie, j'aurai dû me présenter." Elle esquissa une gracieuse révérence, quelque peu théatrale, peut être pour mieux dissiper son malaise.

"Mélissange Marie Artémia de La Ruisselière, nouvelle parmi les toréadors." Elle aurait pu rajouter bien des choses, mais elle n'avait pas envie d'être trop pompeuse, même si le sourire guindé l'y invitait. Sourire qu'elle lui renvoya avec une pointe d'innocence.

"Je n'ai malheureusement pas connu l'ancienne sénéchale, ni ne connais grand monde sur Paris. Je ne sais d'ailleurs même pas ce qui a pu se passer..." Ses yeux se perdirent vers les portraits alors que l'étrange personnage de la veille faisait son entrée.

Cette fois elle ne put voir autant de tatouages, juste qu'il était toujours aussi mal accoutré, les cheveux humides, un maquillage tribal qu'elle ne pu s'empêcher de contempler, en cherchant la signification.

La rose resta un instant interdite, interrogeant le sénéchal du regard, observant sa réaction à cette apparition incongrue.

L'homme ne fut pas plus éloquent en parole que son accoutrement. Ravi ? Comment pouvait on être ravi d'être présent à une cérémonie funèbre ? Puis la jeune femme compris qu'il s'agissait juste d'une phrase toute prête assez maladroite certe, mais juste quelques mots pour combler sa gène. Le gangrel n'étant pas visiblement dans son élément.

Mélissange repenssa aux ronds de jambes de Jonathan avec Abigail, devait elle elle aussi lui offrir son bras ? Son amusement à revoir la scène de leche botte du goéland pu certainement se lire dans son regard. Aucune moquerie, juste un soupçon de miséricorde.

"Monsieur." La rose accomplit une exquise petite révérence. "Ravie ne me parait pas être le terme approprié." Lui avoua t elle d'une voix douce avec un sourire ampli de compassion, car elle aussi n'était pas à l'aise dans les mondanités malgré sa formation stricte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ Toréador
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Mar 19 Juin - 1:38

Stanislas observa la rose d'un air indulgent...

" Je vous en prie... Il n'y a pas de mal... Je ne suis pas aussi a cheval sur l'étiquette que la plupart des cainites de Paris, enfin quand il n'y a pas de témoin en tout cas..."


Du coin de l'oeil Stanislas vit Ahuitzotl qui arrivait, il poursuivit néanmoins avant que ce dernier ne soit a leur hauteur.

"Ce qui a pu se passer... C'est bien LA question importante. Que s'est il passé pour que Villon disparaisse du jour au lendemain ? Que s'est il passé pour que des infernalistes élisent domicile dans cette ville ? Que s'est il passé pour que le sabbat envoie de nouveaux membres tuer les anciens en place ?
Trouvez la réponse a une seule de ses questions Mlle, et je vous offre ma reconnaissance éternelle..."


Il laissa la belle rose répondre au vieux gangrel avant de le saluer a son tour.

"... Et je suis ravi que vous soyez avec nous, je commençais a croire que nos chers disparus n'avaient laissés derrière eux que de mauvais souvenirs..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Mar 19 Juin - 9:39

Ahuizotl tenta de reprendre un peu d'assurance afin de se présenter de manière digne à la jeune femme qu'il avait en face de lui.

"Je suis Ahuizotl, du clan Gangrel. Heu ... C'est bien vous que j'ai croisé hier dans le couloir ? Je suis désolé mais je ne connais pas beaucoup de monde ici, à Paris."

Il était hésitant mais ne voulait surtout pas manquer de respect à cette dame qui pourrait être une personne importante dans cette ville.

Puis Stanislas le rassura un peu avec ses propos legers ... Le vieux Gangrel allait peut être se détendre un peu et oublier les entraves qu'il avait aux pieds ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Mar 19 Juin - 12:16

Mélissange remercia l'indulgence du sénéchal d'un petit sourire délicat puis resta bouche bée devant l'explication que ce dernier lui fit des derniers évènements.

"Je comprends mieux les paroles de monsieur d'Arcy et l'envie de monsieur Gallus de fonder une côterie !" Murmura t elle à l'intention du nosferatus avant de s'intérésser de nouveau au gangrel avec un regard lumineux.

"Ne vous excusez pas, monsieur Ahuizotl, je connais moi même bien peu de personnes dans la capitale." Elle essaya du mieux qu'elle put de ne pas trop écorcher son nom avec son accent anglais. " Nous nous sommes en effet croisés dans le couloir de la salle du trône sans avoir la chance d'être présentés." Elle lui tendit une main franche. "Mélissange de la Ruisselière, membre du clan de la rose. Enchantée de faire votre connaissance monsieur." La question des tatouages lui brula les lèvres, sa curiosité ne cherchant qu'à être assouvie, elle n en fit pourtant rien, là n'était pas le bon moment.

"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Mar 19 Juin - 12:36

Il avait vu faire bon nombre de personnes auparavant et Ahuizotl avait compris que la poignée de main était un signe de salut, de même qu'une bise déposée sur chacune des joues de l'autre personne. Il ne savait pas toutefois, dans quel cas ils utilisaient l'une ou l'autre de ces formes.

Il regarda donc cette main tendue et la serra délicatement en l'accompagnant d'un "enchanté Mélissange" parfaitement prononcé.

Son nom était agréable à entendre, tout comme sa silhouette était agréable à regarder. Elle était peut être une dame de haut rang mais il trouvait sa présence agréable.

Il se tourna alors vers Stanislas pour répondre aussi à sa politesse.

"Stanislas ! Les mauvais souvenirs nous servent à avancer. D'ailleurs j'en ai un qui vous concerne [il sourit amicalement après avoir laché ces mots] et je vais devoir faire des recherches sur cet ancien caern si je veux trouver une issue à mon problème. "


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ Toréador
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Mer 20 Juin - 12:27

Stanislas regarda le vieux gangrel, il évoquait assez facilement un souvenir qui lui était assez pénible...

"Je vous envie de pouvoir évoquer ce souvenir en souriant, personnellement je ressens encore la brûlure de la honte et de l'humiliation..."

Le gangrel se mit à parler de caern... Ce mot lui évoquait quelque chose, mais il n'arrivait pas à se rappeler quoi.
Surement une des innombrables péroraisons de son sire sur les sites architecturaux.

"Si vous avez besoin de mon assistance, vous savez où me trouver. Mais dans le cas présent je ne sais pas ce que je pourrais vous apporter comme aide, peut être devriez vous demander au régent ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Mer 20 Juin - 12:50

Ahuizotl ne pouvais pas haïr ce caïnite qui faisait tout son possible pour lui apporter son soutien, pourtant, il semblait si ... fragile ...

Son visage se renfrogna un instant en pensant qu'il venait d'exposer une faiblesse et qu'il ne semblait pas prêt à s'en débarrasser. Mais il n'allait pas retourner le couteau dans la plaie ce soir et le harceler de questions. Stanislas méritait qu'on l'honore ce soir de ce qu'il avait fait.

Aussi, lui souria t il en lui posant une main sur l'épaule.

''Mon chèr Stanislas ! Je n'ai pas pour habitude d'accorder mon respect à quelqu'un couvert de honte. Et si ce soir je peux dire avec certitude que je dois retrouver ce caern ancien, c'est parceque vous m'avez donné l'occasion de retourner voir mes cousins lupins.

Votre aide m'est précieuse Monsieur le sénéchal et j'espère pouvoir vous rendre la pareille lorsque vous en aurez besoin.''


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Mer 20 Juin - 13:33

Mélissange écouta avec attention les deux hommes évoquer l'humiliation et la honte d'un souvenir qu'ils semblaient partager mais dont elle n'avait pas connaissance.

Le gangrel en vint à parler de Caern ainsi que de ses cousins lupins, décidément, elle n'y comprennait rien.

Que faire dans ce genre de situation où d'un coup vous vous sentez comme un cheveu sur la soupe ? Rester discrete et faire mine de ne rien entendre et se focaliser sur autre chose comme si votre attention était happée par un sujet beaucoup plus important à vos yeux ou faire mine de s'intérésser ? Décidémment Mélissange avait horreur de ces soirées mondaines.

Elle prit le parti de s'intérésser, de toute manière, comment ne pas l'être alors que l'homme aux peintures tribales et aux tatouages anciens parlait de rituel (si c'était bien de cela dont il était question.). De toute manière, l'esprit de la rose s'enflamma à essayer de décrypter tout cela avec son oeil expert.

Cela serait il impoli de sortir sa tablette de son sac afin de faire des recherches sur les tatouages dont elle se souvenait ? Les formes lui rappelaient vaguement quelque chose, mais quoi ? En tout cas, elle avait de quoi ne pas s'ennuyer en écoutant les deux hommes, cette fois de manière plus distraite mais avec des yeux captivés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malneaus
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Mer 20 Juin - 17:16

Il entra dans la salle , vêtu d'un costume trois pièces couleur ivoire il rangea le mala qu'il faisait rouler entre ses doigts dans sa poche droite salua de la tête les vampires qu'il connaissait et le primogène Gangrel d'une façon plus appuyée. Il chercha du regard quelqu'un qu'il ne sembla pas trouver.
La salle était splendide , et commençait à se remplir .
Il se demanda quelle part de ces cainites étaient là pour se recueillir et sincèrement honorer la mémoire d'Isabault ; il trancha qu'ils devaient être bien nombreux que ceux qui s'y trouveraient par obligation morale ou protocolaire !
Malnéaus resta donc debout dans un coin près de l'entrée à observer ses semblables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Mer 20 Juin - 18:08

En voyant Malneaus apparaitre et le saluer, Ahuizotl sourit comme si la surprise fut agréable. Elle l'était en fait, et le vieux Gangrel s'ecusa poliment pour aller saluer son ami.

Il se rendit compte alors qu'il avait ces bottes et qu'il avait bien failli tomber en oubliant ce détail ... Il s'arreta pour ronchonner puis dit à Stanislas et Malneaus comme pour ne pas perdre la face :

[En Nahualt]

Tu passes ton existence à chercher ta liberté

Et pour vivre avec les hommes tu vas t'enchainer

[En Français]

Ca veut dire que je risque d'avoir du mal à supporter ces bottes ...

Si j'arrive jusqu'à Malvin, je pourrai sans doute revenir ...

Son sourire était plus que forcé et sa gêne avait atteint ses limites mais il marcha tant bien que mal jusqu'à Malvin pour lui parler. Il avait des choses à lui dire ...

Une fois arrivé à sa hauteur, il le salua chaleureusement.

"Malvin ! C'est une joie de te revoir. Il y a bien longtemps que je n'avais pu entendre tes conseils avisés et les temps sont sombres. Je voulais avant tout te remercier pour tout ce que tu as fait."


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Mer 20 Juin - 19:27

[ Arrivée depuis le Bureau d'Isabelle]

Spoiler:
 

Manon adore le monde, le bruit, les images, mais cela fait si longtemps qu'elle n'a pas été seul qu'en entrant dans la salle elle crois perdre l'équilibre, son esprit brisé en mille facettes est assailli de stimulis de toute sorte. Elle fait mine de ne pas être troublée et avance en espérant croiser un visage famillier.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Toréador
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Jeu 21 Juin - 10:22

Stanislas se pencha légèrement vers Mélissange afin de lui expliquer doucement:

"Mr Ahuitzotl, en tant que Représentant au primogénat du clan gangrel a la lourde tâche de négocier la paix avec les lupins, comme vous avez pu le comprendre la menace qu'ils représentent est on ne peut plus sérieuse au vu de notre... légère défaillance d'organisation actuelle."

Malneaus entra à ce moment, il le salua d'un signe de tête empreint de respect et continua à parler à Mélissange sur le même ton.

"Voici notre énigme ambulante, Mr Malvin Néaus. Quelqu'un qui suscite des sentiments assez forts en général, que ce soit en bien ou en mal. C'est un sans clan
(Mélissange put noter qu'aucune inflexion péjorative n'était donné à ce mot, plus un mélange de respect et de crainte) qui, jusqu'à présent c'est toujours montré de bons conseils. Ecoutez bien ce qu'il pourrait vous dire s'il vous parle, cela pourrait vous être très utile dans vos projets, quels qu'ils soient, ou seulement dans votre survie ici.
Vous permettez ?"


Stanislas prit le bras de Mélissange en lui faisant signe de rejoindre Malneaus, faisant de son mieux pour s'appuyer le moins possible sur elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Jeu 21 Juin - 12:20

Mélissange écouta avec beaucoup d'interêt les explications su sénéchal et lui fut reconnaissante de prendre le temps d'éclaircir un peu le sombre tableau incompréhensible des méandres de la cour de Paris.

"Défaillance d'organisation qui, si je ne m'abuse devrait vite être résolue avec la création des deux coteries." Elle s'était elle aussi penchée afin de rester sur le ton de la confidence avant de se redresser pour observer Malneaus.

Elle ne put s'empêcher de le détailler du regard. Sa manière de se mouvoir, ses gestes, son sourire, son regard, à moins que ce ne soit son odeur. Elle le connaissait mais pourtant n'arrivait pas à pointer du doigt dans qu'elle situation ils s'étaient déjà croisés, sa mémoire lui faisant bizarrement défaut.

Elle qui pouvait réciter toutes les dynasties d'Egypte sans omettre le moindre nom, se voyait incapable de se souvenir de cet homme !

Elle finit par réussir à se défaire de son observation discourtoise pour prendre le bras offert su sénéchal avec un sourire ravissant.

"Merci pour ses explications ainsi que le conseil." lui murmura t elle alors qu'ils s'approchaient de Malneaus. Voyant que le masque boitait, Mélissange ne fit qu'appuyer son bras aussi légérement qu'une plume sur le sien.

Le regard de la rose croisa celui de Manon, elle lui fit un léger signe de salut de la main, se rappelant de leur rencontre dans le petit salon. Un frisson lui parcourut l'échine en repenssant à leur discussion plutôt étange.

"J'ai l'impression de déjà connaitre ce monsieur mais je n'arrive pas à me souvenir..." Glissa t elle à l'oreille de Stanislas alors qu'ils se retrouvaient devant le sans clan et le gangrel.

De nouveau la rose porta toute son attention sur Malneaus, comme espérant se rappeler de quelque chose. Elle le salua néanmoins poliment et gracieusement comme l'étiquette l'éxigeait puis n'en pouvant plus, finit par piétiner les convenances, mais avec tact.

"Excusez moi, monsieur, mais vous me semblez famillier, nous serions nous déjà croisés?" Elle espérait que si sa mémoire lui faisait défaut, celle du caïnite serait plus complaisante.

Elle se souvint alors du salut de monsieur d'Arcy dans le vide, il lui avait ensuite expliqué qu'il avait salué Malneaux, un fantome pour elle...Gallus aussi n'avait pu le voir. Tout cela la dépassait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malneaus
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Jeu 21 Juin - 12:56

Il était toujours droit comme un I l'air distrait...pour le moins . Ses
yeux avaient la couleur de l'émeraude et une lueur surnaturelle les
illuminait. Il ne se tourna pas vers le Gangrel quand il s'approcha de
lui

"Je n'ai rien fait ....c'est là le problème . Et non pas de conseils
mon ami ...le temps des conseils est révolu, l'heure des actions à
sonnée...oui l'heure des actions a sonnée"


Il se tourna vers la jeune fille qui venait de les rejoindre aux bras du sénéchal et l'écouta d'un air amical presque tendre

"Oh je suis quelqu'un de très commun mademoiselle de la Ruisselière, par contre le votre m'est également familier, mais moins que vos travaux que je trouve fort divertissant!'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ Toréador
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Jeu 21 Juin - 13:29

Stanislas fronça du nez en dodelinant de la tête...

"Mr Neaus ! Vous me privez du plaisir de vous présenter cette gente demoiselle !"

Il sourit a la fin de sa tirade avec un air complice, puis se recomposa un visage grave.

"Je suis heureux que vous ayez pu venir, je n'ai pas eu l'occasion de profiter de votre invitation jusqu'à présent, mais sachez que je ne l'oublie pas.
Si vous avez besoin de mon concours pour agir, vous savez comment me joindre."


Son regard se reporta sur Mélissange, ainsi Malneaus portait un certain intérêt a ses travaux, peut etre devrait il y jeter un œil lui aussi.... Au cas ou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Jeu 21 Juin - 13:44

William avait pas mal trainé avant de venir, il avait d'abord acheté quelques habits plus en adéquation avec le thème, tee shirt noir à manches longues et jeans de la même couleur .
Il avait ensuite passé un petit moment dans les jardins du Louvre assis sur un banc devant une fontaine il avait réfléchi un moment en se laissant bercé par le roulis de l'eau, les solutions ne voulaient pas venir...
Il avait passé trop de temps à ne pas se poser trop de questions et maintenant il se rendait compte qu'il n'avait fait ça que par facilité.

Il se rendit en suite à cette cérémonie, il avait à peine croisé deux des personnes à l'honneur ce soir, il n'avait donc rien à dire sur eux mais dans sa tête les honneurs seraient dirigés vers Ernest. Il n'arrivait toujours pas à comprendre pourquoi il avait voulu l'empêcher de rejoindre son frère, la question repassait en boucle dans sa tête et rien ne venait.

Lorsqu'il entra dans la salle il fut frappé par la beauté des lieux, visiblement un gros effort avait été fait dans ce sens. En l'honneur des disparus ? William en doutait...

Dans un coin il vit quatre personnes en train de parler, qu'il reconnut aussitôt!
Sans attendre il se dirigea droit vers Malneaus et planta un genoux devant lui. Un seul mot franchi ses lèvres...

"Pardon."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Jeu 21 Juin - 13:58

Ahuizotl constata que quelquechose avait changé chez Malneaus mais au délà de cette impression, il savait depuis le début que cet homme possédait une grande sagesse et un grand savoir. Il savait lui aussi que la guerre était belle et bien commencée et peu de personnes n'en avait pris conscience encore.

Malgré toutes les actions qui furent menées jusqu'alors, les caïnites semblaient considérer cela comme une simple tentative de prise de pouvoir par quelqu'un de décidé à se débarrasser de la Reine. Personne n'avait vraiment conscience de ce cycle qui se terminait ... à part Malvin ...

Pour le coup, ces propos furent incohérents pour le vieux Gangrel qui savait que Malneaus avait déjà fait beaucoup de choses.

Il ne pouvait rester aussi énigmatique alors qu'il prônait l'action immédiate. Le Gangrel se mit alors devant lui, afin que son regard aussi puissant que surnaturel croise enfin le sien. Il lui demanda sur un ton si calme et pourtant si déterminé, ne voulant pas lui intimer d'ordre mais lui demander encore un conseil.

Stanislas et Mélissange arrivèrent alors mais le Gangrel décida de poser quand même sa question.

"Romain ressemble étrangement à Shanel et le Russe s'est sacrifié pour lui n'est ce pas ? Est ce lui qui doit mettre fin à ce cycle ?"

Le Gangrel connaissait déjà la réponse mais il voulait savoir ce qu'avait vu Malneaus. Il se rappelait trop bien des conseils avisés de William et ne voulait pas s'engager dans une voie qui pourra être la mauvaise.

Juste à cet instant, son frère fit son apparition et vint droit vers eux pour s'agenouiller devant Malvin...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malneaus
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    Jeu 21 Juin - 14:17

Il s'était demandé maintes fois comment il réagirait en présence de celui qui avait prit la vie d'Ernest et privé d'un vieil ami au coeur pur et à l’âme noble. Quand il le sentit approcher du Louvre il avait senti un sentiment qui l'avait quitté depuis longtemps . La haine .
A son entrée dans la salle, il prit son Mala et commença à le faire rouler entre ses doigts ce qui eut pour effet de le calmer .
Lorsque William lui demanda pardon genou à terre , il ne bougea pas, il ne tourna pas vers lui il l'ignora . Cet assassin n’existait tout simplement plus à ses yeux .

[En Nahualt]

Cela je l'ignore prêtre , il y a tant de chemins, tant de possibilités, tant de réalités qui existeront ou n'existeront pas en fonction de nos actes ....je m'y perd...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cérémonie de commémoration    

Revenir en haut Aller en bas
 

La cérémonie de commémoration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

 Sujets similaires

-
» Commémoration du 8 mai (2015)
» Commémoration du 8 mai (2016)
» Commémoration du 16 août 2016
» Commémoration de l'assasinat de l'Empereur Jacques 1er, fondateur d'Ayiti
» 18 octobre , commémoration de la mort d'Anténor Firmin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: La salle des Fêtes [Rez de chaussée]-