AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Chambre bleue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Chambre bleue.   Dim 20 Mai - 17:45

[Arrivé du hall d'entrée.]

Aziel posa son sac sur la couche, ouvrit celui-ci et sortit de quoi écrire.
le régent avait donné le ton, ces prochaines nuits risquaient d’être glaciales

Bien, a qui allait'il bien pouvoir écrire à présent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Dim 20 Mai - 18:18

Aziel fronca les sourcil et repensa à sa montée des escaliers. Il connaissait la voix de la première gargouille, la voix du Régent et la troisième personne était arrivé après cette voix inconnue. S'il avait suivi tout ce que lui avait dit Ondoval, il y avait deux gargouilles et à présent trois trémeres. N'ayant pas vu la deuxième gargouille dans la pièce il fut pris d'un doute.

Il tenta une alors vision des morts dans sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Dim 20 Mai - 18:18

Le membre 'Aziel Elchim' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dés 10 faces' : 9, 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Lun 21 Mai - 22:41

Rien, aucun mort dans la chambre.

Il s'installa et se mit à écrire une lettre. Finalement il l'adressa à son Regen, c'était tristement la seule personne à qui il avait quelque-chose à communiquer en cas de vraie mort.
La lettre était des plus simples, la mise en page était typique des courriers Tremeres.

l'introduction :

Regen, voici, au cas ou je trouve la vrais mort, un rituel qui fut crée parmi les anarques, donc relativement rare, il est certainement mon seul legs ayant une valeur.

la suite était tout simplement le rituel du corps de fer.

Une fois fait, il sortit et confia la lettre à la gargouille de l'entrée afin que celle-ci la confie au Régent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Mar 22 Mai - 10:43

Les portes de la chanterie fermaient une heure avant le levé du soleil, il n'avait donc plus le temps de visiter Paris.
Puis il se souvint qu'il était censé passer un message au Regen de la part de Livingston... Bah il le ferait s'il revoyait celui-ci avant la torpeur, sinon ça serait pour la nuit prochaine.

Dans sa chambre, lentement, il entama un kata, son corps mort ne profitait plus des bienfaits de l'exercice mais c’était sa manière à lui de méditer; Reproduire de manière fluide et sans bruits des mouvements de combat l'apaisait.

Il avait survécu jusque là, peut être alors pourrait'il se rendre utile, il était bien plus un homme d'action qu'un rat de bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadia Nitzulescu
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Sam 17 Nov - 0:28

Elle avait trouvé refuge rapidement dans la chambre même qu'aurait du occuper Aziel. Elle referme la porte avec un sourire et s'adosse à la porte alors que son regard embrasse la pièce. Lentement elle laisse glisser sa robe a terre et avance le long du mur en répandant un poudre couleur cendre, une fois qu'elle a fait le tour de la chambre elle revient au centre de la chambre et s'assit sur le lit. Un simple cadeau de Francis avant qu'il ne la quitte, elle n'en avait pas beaucoup, elle devrait donc faire attention à ne pas le gaspiller. Nadia regarde une dernière fois la chambre avant de se glisser dans les bras avec un soupire. La torpeur serait la bienvenue, elle avait eut un mois vraiment chargé comme Aziel lui avait fait remarquer. C'est avec plaisir et volupté que Nadia se laisse glisser vers la torpeur.....

...... Elle se réveille en sursaut avec l'impression que quelque chose venait de passer près d'elle, alors que c'était totalement impossible. Elle regarde la pièce quelques peux perdu. Elle mit un certain temps à se rappeler les évènements de la veille et à se convaincre que personne ne pouvait se trouver dans la chambre. Rapidement elle se lève, enfile sa robe noir et boutonne l'avant. Ensuite elle décide de regarder un peux les affaires de celui qui avait réussit à griller pas mal de ses secrets, ce n'était après tout qu'un juste retour des choses.


Au première vu, monsieur aimait la lecture de comics, car c'est se qu'elle trouve en premier et cela la fit sourire. Il avait bien sur tout comme elle le matériel de base pour faire ses sorts, rien de vraiment choquant, bien que certains ustensiles ne lui indique pas quel genre de rituel il pouvait faire. Elle fronce enfin les sourcils en découvrant un carnet garnit d'écriture codé, tranquillement elle regarde chaque page, sachant qu'il irait s'inscrire ailleurs pour qu'elle puisse plus tard les étudier et trouver se qu'il pouvait renfermer.....

En bout d'un long moment elle referma le livre, se leva pour attraper son matériel de rituel et en sort un miroir, un os et deux autres objet. Elle devait se préparer à sortir pour se nourrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadia Nitzulescu
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Sam 17 Nov - 11:26

Nadia soupira, elle n'arrivait pas à se concentrer comme elle le désirait.
Elle devait penser à autre chose et refaire une tentative, tout n'était pas passé


Dernière édition par Nadia Nitzulescu le Sam 17 Nov - 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Sam 17 Nov - 11:26

Le membre 'Nadia Nitzulescu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dés 10 faces' : 9, 4, 9, 1, 3

--------------------------------

#2 'Dés 10 faces' : 4, 6, 3, 1, 4

--------------------------------

#3 'Dés 10 faces' : 2, 6, 10, 2, 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Nadia Nitzulescu
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Sam 17 Nov - 11:28

Nadia se releva agacée, elle se contenterait des deux rituels pour cette nuit.
Elle allait devoir sortir se nourrir et le risque qu'elle se fasse agresser par le vampire d'hier était grand.
Elle se demandait comment faire, alors qu'elle quittait déjà la chambre de Aziel.


[direction le hall]


Dernière édition par Nadia Nitzulescu le Sam 17 Nov - 11:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Sam 17 Nov - 11:28

Le membre 'Nadia Nitzulescu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dés 10 faces' : 9, 2, 5, 5, 3

--------------------------------

#2 'Dés 10 faces' : 1, 4, 1, 6, 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Mar 25 Déc - 17:35

Il était levé depuis un certain temps, ayant enchaîné exercices de tai-chi et rituels. Le primogéne Brujah lui avait envoyé un message, mission de récupération et attaque d'une planque du sabbat, un programme qui lui plaisait.

Une foi habillé et prêt, il descendis vers le Hall, une musique pas forcement des plus plaisantes se faisait entendre....Ferdinand, il allait devoir lui parler à lui aussi.

[Direction le Hall]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Sam 27 Avr - 19:59

D'abord l'obscurité, le froid, la première sensation revient, un gout, fort, cuivré...

*Du sang...Ou je suis?...Il fais si froid, j'ai l'impression d’être transpercé....*

Puis la douleur, celle que l'on ressent alors que plusieurs grands clous plantés dans vos épaules, vos bras et vos jambes vous maintiennent à la verticale sur une plaque de métal.

Il hurla, mais aucun son ne sorti de sa bouche...Le son, des gens parlaient, il commençait à entendre.

-" Alors je vous le demande, pourquoi se contenter de si peu, alors que l'avenir nous tend les bras..."

-"Echidna, vous allez trop loin, ce que vous nous décrivez ne peut même plus être qualifié de cainite."

-" En effet Voivod, mais qualifions nous encore les humains de singes?
Je vous parle d’évolution, une évolution choisie, controlée, pouvant nous affranchir des désagréments que nous encourons, imaginez.... Imaginez nous affranchi des problèmes du feu, du soleil, etre assisté par un bête raisonée et raisonnant comme une machine et non plus guidée par des instincts primaires que nous possédons déjà. Imaginez nous maitre du monde physique et du monde des morts..."


*Mais de quoi ils causent? Je suis où?*

Il ouvrit les yeux, vite ébloui par une vive lumière qui lui vrillait les yeux; de ce qu'il en voyait, il était sur une estrade, dans un espèce de théâtre.
A sa droite et à sa gauche, ses deux frères, eux aussi cloué à de grandes plaques de métal, nus comme des verts.

*Putain mais il se passe quoi?*

-"C'est un beau rêve, mais si vous désirez notre appuis, il vous faudra plus qu'une utopie."

-" Justement, je viens d’acquérir trois magnifiques spécimens d'éveillés non initiés en excellente santé et condition physique, déjà entraînés à tuer et à obéir.
Je ne suis pas ici pour vous proposer un nouveau type de Voizd ou de Gargouille, mais bien pour participer à des recherches qui nous mènerons à un nouveau stade d'évolution.
Ces triplets seront les prototypes ....."


*Mal...Trop..mal..je...*

De nouveau les ténèbres...

...


Il sortit de sa torpeur en lâchant un cri de douleur inhumain.

Il avait encore l'impression que les clous étaient dans sa chair, à tel point qu'il en portait les blessures, ses draps étaient maculé des sang. Il referma ses blessures.
Il n'avait plus rêvé depuis...Trop longtemps. Pourquoi maintenant? Cela avait à voir avec le fait que ses scellés avaient lâchés dernièrement?
Pourtant, il ne se sentait pas encore complet, il lui manquait encore pas mal de choses pour enfin être terminé....

Il s'assit sur son lit et repris ses esprits. Il se pencha sur le coté et attrapa son pantalon, en sortit son téléphone et observa ses derniers messages... Il avait déjà du travail...Tant mieux cela lui changerais les idées...

Il se leva, encore gêné par la douleur qui c'était installée pour un certain temps.

Comme tout les matins depuis dix ans il entama son rituel du levé : Tai-Chi, méditation puis rituels... Ensuite il partirait travailler, cette nuit, il enverrait certaines personnes dans l'autre monde, il le sentait...Il avait le gout du sang cainite dans la bouche....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orane
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Sam 27 Avr - 20:32

[arrivée de la bibliothèque > chambre libre]

Elle déboula dans la chambre de Aziel sans frapper avant de faire un pas en arrière.

"Comment ça se fait que j'étais plus dans la bibliothèque au fait ...
Euh ... vous ... vous allez bien Monsieur Elchim ? Je vous ai entendue hurler et hum... Mais peut être que je vous dérange ?"


Elle se recula pour laisser le Tremere à ses exercices, se faisant méchamment stopper par la porte qu'elle heurta, se cognant la tête dessus, la Tremere passant sa main sur son front par réflexe non sans laisser échapper un "aïe" plaintif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Kastler
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Retardataire (+2)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Dim 28 Avr - 1:06

De la bibliothèque


Victor arriva sur le palier de l'étage, et c'est là qu'il aperçu que la demoiselle Orane était debout, devant la porte de la chambre bleue. Visiblement, elle devait elle-même s'être précipité suite au cri (tant mieux, car Victor ne savait d'où pouvait venir exactement le cri), et semblait être en attente d'une réponse quelconque de l'occupant des lieux.

Qui, venait de s'en rendre compte à l'instant, était Aziel Elchim... le FLEAU. Qui pourchasse ceux qui ne sont pas encore présentés. Une chance qu'ils s'étaient croisés 4,5 secondes la veille. Ça en serait une encore plus grande si en plus Aziel s'en souvenait.

Du coup, Victor hésita à retourner discrètement dans la bibliothèque "se cacher", mais finalement se ravisa :

"Bonsoir Mademoiselle Orane. Vous allez bien ? Est-ce de là que provient le hurlement ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Dim 28 Avr - 14:52

Orane était entrée sans frapper, surprenant Aziel qui se méfiait de celle-ci alors qu'il était en pleins exercices et encore en caleçon.

La maladresse de celle-ci ne lui tira pas de sourire cette-fois, les nerfs à fleur de peau depuis son réveil, le fléau ne se rendis pas compte qu'il avait, instinctivement, sortit de longues griffe de ses poings fermés.

La trémére était à présent à l’extérieur de sa chambre et il fit un pas pour se rapprocher d'elle, apercevant alors qu'un autre était arrivé et se posait des questions sur son hurlement au réveil.....

Il toisa Victoir un instant, le visage neutre et impassible, il avait déjà vu celui-ci auprès du Régént la nuit précédente.
Il s'adressa à ses deux visiteurs.

-"Oui, c'est moi qui ais crié, pardonnez moi....Mauvais rêve, ce n'est rien.."

Malgré tout conscient que ce genre de cauchemars n'était pas monnaie courante chez les cainites, il se risqua à sourire...De manière froide. Puis enfin il s’aperçu que ses griffes d'os d'une trentaine de centimètre étaient sortie de ses poings fermés. Il soupira et les griffes se rétractèrent aussitôt disparaissant dans les avants bras d'Aziel.

-"Tout vas bien a présent, merci de vous être inquiétés."

La porte de sa chambre à présent bien ouverte, les plus attentifs pourront apercevoir le lit maculé de sang.

-"Bonsoir, au fait.....Si vous voulez bien m'excuser, j'ai beaucoup de travail cette nuit. A moins que vous ayez un sujet urgent sur lequel m'entretenir."

*C'est peut dire, ton chien policier a disparu, on a encore enlevé le petit chat que tu avait ramassé sur le bord de la route et soigné...Il vas être temps de montrer qu'on ne touche pas aux animaux de compagnie de ton jardin... Sans oublier les autres problèmes qu'on vas te demander de régler.*

*J'aime pas la manière dont tu dis ça, mais sur le fond, je te suis. Il y a même moyen de donner une ou deux cartes politiques en plus au Régent.*

Il attendis de voir si les deux souhaitaient lui parler, immobile tel une statue de pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orane
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Dim 28 Avr - 15:06

Orane sursauta lorsqu'elle sentit la présence de Victor derrière, celle du Fléau étouffant celle - ci. Lorsqu'elle remarqua les griffes, dans un instinct maternelle elle se recula pour rentra dans Victor, le forçant à faire un pas en arrière, grognant légèrement comme le Fléau qui pu apercevoir des crocs sortis qui ressemblait davantage à ceux d'un animal.

Elle se détendit lorsqu'il les rentra, lui rendant un sourire chaleureux et bienveillant.


"Bonsoir Aziel... Non, nous ne vous dérangerons pas plus longtemps. Je voulais m'assurer que vous alliez bien, j'ai eu peur que ... Enfin ... Que vous ayez un soucis et ... hum... Je... Je vous laisse."

Elle se tourna vers Victor avec ce même sourire, ses lèvres s'étirant avec douceur sur son visage.

"C'est vous qui m'avez déplacé hier soir ?"

Elle attrapa son bras entre les siens, le pressa avec une certaine insistance, tirant dessus comme un ordre implicite : il fallait laisser le Fléau seul.

[direction la bibliothèque]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Kastler
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Retardataire (+2)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Dim 28 Avr - 15:50

Victor avait fixé avec des yeux ronds les longues griffes d'Aziel, et ne se sentait pas très rassuré, jusqu'à ce que ce dernier ne les rétracte.

Spoiler:
 

Quand Aziel s'adressa à eux, Victor était visiblement soulagé : le Fléau ne semblait pas le considérer comme une cible, et l'homme lui apparaissait même comme quelqu'un de sympathique, au fond.

Victor commença à répondre :

" Et bien, ravi de faire votre connaissance, et heureux d'entendre que tout va bien. Et il est naturel de s'inquiéter pour les membres de sa famille... Quand vous aurez le temps, j..."

mais il fut interrompu par Orane, qui le fit reculer et l'entraina avec elle...

"Euh...,Je... Oui..., Désolé, c'est moi qui ..."

...jusqu'à la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Dim 28 Avr - 18:40

De nouveau seul, le Fléau poursuivi son rituel du levé. Accélérant les choses... ne pas laisser Alice seule.

Rituels :

-Corps de fer.
-Bouclier puissant.
-Lame brulante.


Spoiler:
 

Une fois terminé, il sorti de la Bâtisse.

[Direction, Chasse et communication.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Dim 28 Avr - 18:40

Le membre 'Aziel Elchim' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dés 10 faces' : 5, 6, 6, 3, 1

--------------------------------

#2 'Dés 10 faces' : 7, 8, 2, 9, 7

--------------------------------

#3 'Dés 10 faces' : 4, 8, 5, 4, 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Sam 1 Juin - 17:08

la femme posa les genoux à terre pour être à sa hauteur et ouvrit les bras.

-"Aziel, mon tout petit tu es revenu."

L'enfant toisait la femme avec un visage de marbre, sur quoi s'attarder?
-La pâleur de sa peau?
-Les os que l'on pouvait clairement distinguer à travers une peau vieillit prématurément?
-Les traces de seringue innombrable sur son bras?
-La nécrose naissante qui commençait à la ronger?

-"Oui maman, je suis de retour."

Le gamin ferma la porte du squatt envahi de bouteilles de bière, de cendriers pleins et de diverses seringues. Il ferma la porte malgré l'odeur presque insoutenable de pisse, de refermé et d'autres odeurs dont il ne valait mieux pas connaitre l'origine.

-"Tu as bien travaillé? Il t’ont laissé sortir...."

L'enfant sorti un glock 17 de son manteau d'hivers, ainsi qu'un silencieux qu'il commença à assembler.

-"Mais je travaille maman..."

La femme ne bougea pas médusée par l'image de son fils et lorsqu'il lui tira en pleine poitrine, c'est une expression de surprise et d’incompréhension qui fut sa dernière mimique.

La femme était au sol, allongée sur le dos alors que l'enfant s'approchait d'elle.

-"....Pourquoi?"

Oui, pourquoi?
Parce qu'elle l'avait vendu lui et ses frères pour de la came?
Parce qu'elle avait contracté assez de dettes auprès de ses propriétaires pour que ceux-ci souhaitent sa mort?

Par vengeance?

Non, pas par vengeance, il n'était pas en colère, d’ailleurs, il ne ressentait rien du tout.
Rien que le vide et le calme habituel....C'était normal? Il n'en savait rien.

Il arriva à hauteur de sa tête et pointa le canon de l'arme vers le front de la femme encore plus ou moins consciente.
Aziel fit une légère grimace, il avait raté le cœur...Ou peut être que la femme n'en avait pas, après tout c'était sa mère, elle était peut être comme lui.

Un dernier mot à sa génitrice?
Non, inutile, rien de personnel, c'était juste le travail.
De plus, le fait de la voir chouiner ainsi et demander pourquoi en boucle commençait à l'ennuyer, c'était preuve qu'il avait raté le premier coup malgré toutes ces heures d'entrainement...Quel idiot.

Quand aux pourquois de la femme...Elle devait bien le savoir non? C'est elle qui avait contracté ces dettes, en réfléchissant deux seconde elle aurait sa réponse.
Il pressa la détente.

.....Rien, il ne ressentait rien...Pourquoi son propriétaire lui avait dis qu'il risquait de pleurer? Pourquoi croyait'il qu'il allait hésiter?C'était normal?
C'était idiot, c'était juste ça.

Il resta un moment à observer le cadavre, elle était plus maigre que dans ses souvenirs, il avait pris trop d'acide....
Tant pis, les canalisations ne s'en porterons que mieux.

Alors qu'il récupérait la pince dans le garage afin d'arracher les dents du cadavre il entendis les voisins se disputer, des cris d'enfant au milieux, un bébé certainement.

Aziel s’arrêta un instant, pauvre petit...Il versa presque une larme pour le bambin, il n'avait rien demandé lui.... Si, parfois il ressentait des choses...c'était quoi la normalité?

.....

Il sortit de torpeur, l'odeur de la poudre était encore présente.
Il se leva, exercices de taï-chi, puis ensuite rituels, comme tout les réveils.

Puis il regarda ses messages. Encore une nuit où le temps allait lui manquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Chambre bleue.   Sam 1 Juin - 21:32

Il fixait le dernier message, intensément, comme si celui-ci risquait de disparaître.
C'était sa chance, risqué, mais sa chance.

Il se leva et partit, bientôt il serait libre....Enfin.

[Direction> Vers Ailleurs.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre bleue.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chambre bleue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chambre bleue.
» Composition de la chambre bleue
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 12 ème, 13 ème et 20 ème arrondissements (appelés les Tours) :: Place de la République :: "Sombre manoir" [Chantrie Trèmére] :: Archives-