AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Jardin des Tuileries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Ven 25 Mai - 2:53

elle le regarda droit dans les yeux, elle était triste, elle était en colére, elle tentait de se contenir, il ne fallait pas y retourner

Rien a foutre ! Je dormirai dehors s'il le faut mais je n'y retourne pas ! Je n'irai pas lui demander de m'héberger hors de question ! il doit bien y avoir en extérieur de paris des chambres ou des hotel qui ne sont pas hors de prix...

elle y pensa bien...

quoi qu'au fond tu n'es pas vraiment la bonne personne pour m'éclairer sur le sujet

elle baissa la tete confuse et rit

C'est drole... j'ai toujours dit a mon père que j'en avait rien a faire de l'argent et que si je voulais être pauvre toute ma vie et faire ce que j'aime au lieu d'être dans l'industrie familiale ce n'était pas de ses affaires... que si je voulais vivre sur un banc de parc c'était mon choix... Ben, si j'avais écouté mon père je n'en serais pas là !

elle rit de nouveau

c'est chiant la vie !!! qu'est ce que j'en ai plein le cu.. dos !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan
Ventrue
Ventrue
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Ven 25 Mai - 13:36

Il secouât négativement la tête.

Il faudra que tu finisse par trouver un moyen de te procurer de l'argent pourtant. Nous en avons encore plus besoin que eux...

D'un mouvement de tête il lui désignât un petit groupe de mortelle qui passait à une quinzaine de mètres.


Quant à ses hôtels, ils existent bien sur, mais le risque de voir une femme de ménage ouvrir les volés dans l'après-midi n'est pas négligeable.


Non seulement la destruction serait instantané et le bris de mascarade qui en résulterait risquait de prendre de grande proportion. En pleine journée seul les goules pourraient agir et si elles échouaient la police scientifique risquait d'avoir de très mauvaise surprise...

Si tu ne veux vraiment pas retourner au Louvre j'ai toujours une chambre de libre tu peux la reprendre, ais je ne sais pas combien de temps je vais resté sur Paris, il te faudra rapidement une autre solution.


Au moins il pourrait la faire tenir à l’œil par l'un de ses hommes et si jamais elle redevenait favorite il s'en serait fait une alliée....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Ven 25 Mai - 23:22

elle jeta un oeil sur lui

vraiment... une nuit ou deux ca me laisse le temps de trouver ... promis je ne m'éternise pas !

elle lui sourit... il venait de la soulager d'un poid énorme en était il seulement conscient !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan
Ventrue
Ventrue
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Lun 28 Mai - 0:38

Une nuit ou deux... je devrais être encore sur Paris d'ici là.

Il consultât rapidement l'heure sur sa montre.

Tu a besoin d'autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Mar 29 Mai - 1:22

Elle le regarda

une bouché, un sourire et l'épaule de ma mère pour pleurer mais... c'est plus difficile ca non ?!?

elle sourit, déconfite et haussa les épaules...elle se leva

la fatigue me dit qu'il est tard, tot ?! enfin qu'il est l'heure de rentrer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan
Ventrue
Ventrue
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Mar 29 Mai - 1:26

Très, on a intérêt à filer. Je te raccompagne je suppose ?

Sur ces mots, il rejoignit sa voiture.

Hrp:Sortit vers le refuge de Ivan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Mar 29 Mai - 2:31

mais oui ! merci beaucoup Ivan !

elle ramassa sacs valises et violoncelles et suivit son sauveur jusqu'a la voiture, y entra après avoir déposé ses choses dans le coffre et se sentant en sécurité auprès de cet ami, elle ferma son téléphone... un message d'étranger... demain elle regarderait tout cela demain !



sortie vers chez Ivan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Sam 13 Oct - 16:04

(louvre)

Il faisait froid... elle adorait ca ! elle serra quand même son manteau autour d'elle. Il fallait qu'elle trouve cette nuit un endroit bien a elle, car rentrer était devenu impossible à ses yeux, l'orchestre ici, car elle était venue pour ca, Geneviève car, elle était la femme de sa vie, même le fait que tout bougeait tout le temps était devenu une raison ... En fait, il fallait se l'avouer, le problème réel c'était qu'elle aimait cette cours, même si la moitier des individus étaient étrange, même le trois quart des personnes l'intimidait, elle aimait cette cours...

en chemin elle attrapa le journal de la nuit, et elle vint ici, au tuillerie, s'assoir, et regarder ce journal tentant de trouver... la perle rare !

Il semblait après lecture des annonces que la perle rare la plus proche était à l'extérieur de la ville ... *oh joy !*soit elle vivait dans paris, mais loin du centre et avec plus un rond, soit elle allait a l'extérieur ! et...disposait de beaucoup moins de temps, et dépensait ce qui restait en taxi...Enfin.. au finale elle travaillerait peut être un peu plus

La rose passa quelques coup de fil en banlieue et prit rendez vous pour voir...une accepta meme de la recevoir ce soir... super !

elle envoya un message et prit un taxi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Ven 19 Oct - 1:41

Jet empathie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Ven 19 Oct - 1:41

Le membre 'Luddmila' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dés 10 faces' : 1, 3, 8, 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Nitthael
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Mar 5 Mar - 1:42

Arrivée depuis l'entrée du Louvre


Le bois était en fait un vaste jardin dans lequel quelques personnes se promenaient, avec des buts et dans des états divers malgré l'heure avancée. Elle cacha son sac de vêtement aussi discrètement que possible dans un bosquet un peu en retrait de l'allée principale .
Occupée à essayer de discerner ce que le gardien appelait les caméras qui représentaient un grand danger pour la mascarade . Elle tenait à trouver un lieu tranquille ou ces espions de métal ne pourraient pas voir ce qu'elle ferait.
Au milieu, des amoureux, des jeunes et des gens ivres, elle se promenait à la recherche d'un secteur isolé et discret, sans caméra...

( jet de vigilance)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Mar 5 Mar - 1:42

Le membre 'Marion Dauvalle' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dés 10 faces' : 2, 10, 3, 8, 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Nitthael
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Mar 5 Mar - 2:13

Les temps avaient bien changés.... à son époque aucun homme ou presque ne la regardait avec du désir dans les yeux, ils se méfiaient d'elle à cause de la couleur de ses cheveux ; la couleur des sorcières disait on . Aujourd'hui, et ce malgré les ravages de la torpeur sur sa beauté, elle sentait le regard lubrique et pesant des hommes qu'elle croisait le long des allées et aux abords alors qu'elle recherchait un lieu ou consommer sa future proie.
En s'enfonçant vers le sud, elle trouva son bonheur , à l'ombre d'un saule pleureur , elle était invisible au yeux des passants et des caméras grâce à un lampadaire défectueux.

Il ne fallu pas beaucoup de temps pour qu'un homme , un jeune homme dont le regard était au moins aussi répugnant que l'odeur de sueur, de vomit et d’alcool qui émanaient de lui, vienne vers elle en bafouillant des mots qu'elle ne comprenait pas.
Elle l'attendait, souriante ravie de se nourrir sur un vilain .Il s'approcha, postillonnant d'une manière écœurante, et les yeux lubrique, commença à toucher la brujah a des endroits intime . La bête gronda, elle savait qu'elle allait avoir de quoi se nourrir ... L'homme appuya sur ses épaules pour la faire se mettre à genoux, ce qu'elle fit

"Décidément ce monde n'est pas si différent"

" Hein quoi? qu'estudi? ta gueule salope et suce moi la queue"

Il baissa son pantalon, découvrant un sexe froid et flasque , il ne vit pas son sourire et connu l'extase quand elle mordit à l'intérieur de sa cuisse et bu le sang à son artère fémorale. Quand elle eut terminé,elle referma la plaie rhabilla l'homme et le coucha avant de sortir de la protection qu'offraient les branches de l'arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Mar 5 Mar - 2:13

Le membre 'Marion Dauvalle' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dés 10 faces' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Nitthael
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Mar 5 Mar - 2:14

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Mar 5 Mar - 2:14

Le membre 'Marion Dauvalle' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sang Humain' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Nitthael
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Mar 5 Mar - 2:22

Rassurée sur le fait que les hommes étaient toujours aussi prévisible et répugnant, trouver du sang ne serait pas difficile... Alors , pas encore repue, elle s'assit sur un banc isolé face à une fontaine ou elle avait vu que la caméra était brisée, attendant qu'une future proie arrive . Elle n'arrivait pas à effacer le regard de son maitre quand il lui ordonna de fuir, et moins encore le visage angéliquement monstrueux du Baali duquel il avait réussi à la protéger. Il allait payer, elle se l'était juré à elle même et à l'ame de son maitre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nitthael
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Mer 6 Mar - 15:11

Mais aucune proie ne vint à elle . Bien sûr il y eut bien quelques jeunes attirés par sa beauté mais elle eut pitié d'eux et ne fit pas d'eux un repas.
Elle sentait la fin de la nuit, bientôt l'astre solaire se lèverait et elle sentirait la torpeur engourdir ses membres avant de refermer ses yeux pour la journée ; il était donc temps de trouver un abris, ce qui , à la réflexion s'avérait être plus difficile qu'elle ne l'avait crû. Elle avait de l'argent , mais pas le bon .... et sans le sous elle n'arriverait à rien . Bien entendu elle était l'invité du prince, mais c'était à elle de se débrouiller, du moins tant qu'elle pouvait le faire seule ; ce qui était certainement le cas .Le visage du gardien lui revint à l'esprit; s'il était jeune il était un homme d'honneur et la seule personne en qui elle avait placé les bribes d'un début de confiance . Il allait l'aider, et en serait récompensé comme il se doit ! Hors de question de devoir des services ou de contracter des dettes d'honneur dès la première nuit...

La brujah se leva donc et d'un pas assuré , le regard neutre fixé sur le lointain se dirigea vers le Louvre , elle remit au passage la main sur la poche remplie de vêtements. Les quelques marginaux , malgré l’alcool présent dans leurs veines, s'écartèrent à son passage, sentant qu'il ne fallait pas se frotter à une jeune femme aussi décidée.

Départ pour le bureau du gardien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Mer 4 Sep - 20:51

[Le Petit Salon]

Mortelle, lorsqu'elle était encore belle et avait du succès auprès des hommes, la femme sous le masque aimait arpenter ces jardins. Elle donnait à manger aux pigeons autour du bassin et allait ensuite faire des rencontres galantes aux terrasses des cafés bondés de touristes de la rue de Rivoli. Aujourd'hui elle appréciait les ombres qui camouflaient son corps atrocement mutilé que la délicatesse d'un artifice venait camoufler. 

Derrière une futaie, loin des bruits des courtisans et de leurs oreilles indiscrètes, elle invita par un geste de la main Kaoum à s'exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Jeu 5 Sep - 14:12

arrivant du petit salon il débarqua au jardin en même temps que sa primogène. Il s'installa nonchalament sur un banc qui avait la particularité de ;lui permettre de cacher son visage dans l'ombre. À peine entré dans le jardin il en avait fait le tour à la recherche de toute personne pouvant surprendre leur conversation.

Spoiler:
 

Puis une fois certain qu'il ne pouvait pas être entendu, ayant parler au volume suffisant pour que la conversation reste privé selon son étude des environ, il parla d'une voix égale où tout effet d'obéissance aveugle avait disparut.

"Dame Venise, tout d'abord navré pour ce petit jeu dans le petit salon. Mais suite à certains bruits soulevés par mon article il me fallait me montrer sous un jour moins provocateur. Je voulais aussi donner l'image que je vous respecter suffisament pour que votre jugement porte sur moins plus que les conseil d'une amie mais celle d'une supérieure. Cette image pourrait nous être fortement utile."

Il attendit pour voir si Venise réagissait avant de poursuivre.

"Venons en aux fait. Je souhaiterais votre avis, et peut être même votre concourt, sur une proposition que je souhaiterais faire au gardien cette nuit."

Nouvelle pose. Il savait que Venise ne perdait jamais une miette de ce qui se disait autour d'elle mais il cherchait à bien capter son regard, seule chose visible d'elle.

"Je souhaiterais mettre en place un terminal informatique dans le nouvel Elyséum auquel toute personne pourra avoir accés. Ce terminal servira principalement à communiquer avec moi, avec les masques en général officiellement. L'objectif officiel étant de permettre aux gens de soumettre des requêtes d'enquêtes confidentiels pour eux-même ou demander des renseignements. Officieusement cela nous permettrais d'avoir un point de communication ouvert, dans les deux sens, un oeil et une oreille en Elyseum. Évidemment, le terminal sera équipé d'une caméra et d'un micro qui seront dissimulés."

Kaoum chercha un instant à lire dans le regard de Venise.

"Comprenez moi bien. Si je demande votre concourt pour cette requête c'est que si elle venait de moi exclusivement cela serais vu comme un intérêt personnel, ce qui je l'avoue est en grande partie le cas, alors que si c'est vous ou que vous appuyez ma demande, nous pouvons faire passer celà comme une amélioration de la coordination entre la partie "Information" et "Action" de la famille, entre les masques et les autres clans. En fait, toute idée est bonne à prendre en réalité pour faire passer cette requête. Qu'en pensez vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Jeu 5 Sep - 14:12

Le membre 'Kaoum' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dés 10 faces' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Maraudeur
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Jeu 5 Sep - 15:12

A priori le lieu est toujours un peu fréquenté la nuit, mais personne ne semble s’intéresser à vous deux. Bien que Venise ait été l'objet de sifflement à son arrivée, par un groupe de trois personnes à une trentaine de mètres de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Jeu 5 Sep - 21:47

La femme masquée écoutait avec attention les raisons sui avaient conduit Kaoum à jouer le courtisan modèle au Petit Salon. Il avait besoin de son aura de respectabilité et de puissance pour se mettre à l'abri. Or les gens les plus blessés par son articles étaient au moins aussi puissants qu'elle et n'hésiteraient pas à passer à l'action. Venise fut interloquée par le reste de la discussion. La demande de Kaoum était si originale qu'elle en fut déstabilisée. 


"Si j'étais le Prince et que e sais avoir un point d'accès au Clan des Masques utilisable dans mon territoire, je ferais surveiller toute personne l'utilisant et obtiendrais la teneur des communications. Cela pourrait mettre de potentiels clients en danger ou les rebuter, non? Mais je vous donne raison nous avons besoin d'observer et d'entendre les bruits de l'Elyseum."

Ensuite Venise commença à marcher de long en large, signe d'une certaine agitation. Avec Kaoum qu'elle considérait comme un ami, elle s'autorisait un certain relâchement qui la rendait plus bavarde qu'à l'ordinaire, ce qui lui permit de partager sa frustration.

"Et concernant les clans, force est de constater que notre collaboration s'est vue bien maigrement récompensée. Les Gangrels n'ont rien fait, ils ont un Fléau. Ceux qui ont participé à l'assaut, ceux qui ont amené les informations ont été oubliés au profit du clan Brujah. Notez que je ne dois pas être la seule à me faire ces réflexions: la Famille dans son entier l'a remarqué. Aujourd'hui je me demande jusqu'à quand nous devons collaborer pour que notre travail soit reconnu à sa juste valeur. Je ne permettrai pas que nous continuions à obtenir des réponses aux questions sans une juste rétribution. Nous avons notre place au Primogène, mais ne l'aurions-nous pas retrouvée même sans toute cette histoire? Ce que je constate c'est que Phantom et vous avez risqué vos vies et que seul Julien a été récompensé. Pour ma part les cadeaux au trône sont finis, biensûr, je n'entre pas en rébellion, mais je négocierais des conditions plus avantageuses pour nous."

Si Kaoum était intéressé par le côté pratique des choses, Venise s'intéressait au volet politique de l'affaire. Il était temps que les Masques découvrent les mécontents et devinent leurs prochains coups sur l'échiquier politique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Ven 6 Sep - 17:46

Kaoum écouta attentivement Venise. Il appréciait grandement son analyse objectif des situations les plus improbables, surtout qu'elle avait toujours un point de vu qui venait compléter assez bien le sien. Il n'y entendait pas grand chose en politique, son article l'avait assez bien prouvé, et il trouvait de toute ça de toute façon assomant. Il était un technicien, un homme de terrain, un fouineur, un rat et certainement pas un homme de la cour. Venise qu'en à elle était de son point de vu la souris blanche du clan, présentable et à l'esprit suffisamment éveillé pour endormire tous ces formenteurs de complots et chuchoteurs d'arrières cour. Il en rit même intérieurement, car au final, c'était ce qu'il en était venu à faire en ce moment pour pouvoir avancer.

Il réfléchit aux dire de Venise. Il ne répondit donc pas tout de suite. Puis il releva la tête et parla.

"Certes le Prince pourrais avoir ce genre d'exigences. Il pourrait même, et celà ne m'étonnerais pas vu les traffic que j'ai aperçu sur la toile, avoir ses propres informateurs et techniciens qui nous perceraient à jour. Enfin, seulement si nous soulevons sa méfiance envers nous."

À ces mots il eu un petit sourire et marqua une pose.

"Voilà comment je vois les choses. D'un comme vous l'avez soulevez nous n'avons reçu aucune sortes de reconnaissances de la part du Prince pour notre action qui, il faut bien le dire, était totalement officielement désintéressé, la preuve en étant que nous n'y avons rien gagné."

Nouvelle pose.

"Deuxièment, le Prince semble vouloir se mettre aux goût du jour et à la modernité. Quoi de mieux que d'installer des terminaux informatique en Elyséum pour celà ? Si en plus cela permet une meilleure communication entre la famille, quoi de mieux ?"

Il commença à jouer avec ses mains.

"Enfin, suite aux différents fiasco qui se sont déroulés il y a un mois, nous avons prouvé l'efficacité et la bonne volonté du clan et l'inefficacité de la communication entre les différents membres de la famille. Les soirée mondaines ont fait leur temps. Donc si la requête vient de notre Primogène dans un esprit de travail commun je ne vois pas le problème."

Il arrêta de jouer avec ses mains.

"Evidemment le Prince ne croira jamais à un cadeau désintéressé de notre part, malgré notre générosité si grandement connu."

Kaoum eu un petit rire.

"Dans ce cas je propose de montrer cela comme une requete de type commerciale. Nous ne fournirons des informations que contre de l'argent, basé sur un prix établie en fonction de la valeur de l'information demandé et du travail requis pour l'obtenir. Présentons le aussi comme la récompense que nous souhaiterions obtenir suite à nos actions d'il y a un mois. Étant donné que le caractère des requêtes demandé seront purement commerciales, et qu'avoir un terminal en Elyséum serait juste une facilitation de cette aspect car on pourrait nous soumettre des requêtes par d'autres moyen non accessible au pouvoir en place, il se devront d'être discret et préserver l'anonymat des clients. Et si le Prince chipote, on pourra lui créer un canal priver qui sera utilisable que par des personnes choisient par lui et auquel il pourra avoir accés."

Kaoum marqua une pose, le temps que Venise digère son discourt.

"Qu'en pensez vous . . primogène ?"

Il eu un sourire amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   Ven 6 Sep - 19:00

En proie à une intense réflexion, instinctivement Venise se frotta le menton... Masqué! Oubliant totalement l'artifice en papier mâché peint à la main. 

"Je pense que notre approche manque de finesse. Comme vous l'avez dit, il faudra proposer de l'équipement hi-tech au nouvel Elyseum pour vivre avec notre temps. Pourquoi ne pas proposer une sorte de... D'intranet, ainsi tous seront connectés les uns aux autres, quels que soient les rangs. Cela évitera que mes collègues crient au scandale de ne pas avoir ce genre de service. Ainsi ceux qui voudraient nous proposer une requête seraient moins visible dans la foule des internautes. De toute façon chaque requête que je recevrai de ce type sera transmise au Schrecknet."

Elle regarda Kaoum droit dans les yeux, une lueur inquiétante dans son regard habituellement inexpressif. "Après rien ne nous empêche de faire des vérifications discrètes de la sécurité du système. Comme on le sait des hackeurs des Anarchs peuvent très bien pénétrer le système, ou des gens d'autres cours. Cela se voit ailleurs tous les jours, non?" Fusiller le système avec des virus et des chevaux de Troie ne semblait absolument pas un acte terroriste à Venise. Le monde virtuel était au même titre que les sous-sols de Paris un univers multiforme et le danger pouvait surgir de partout. Il était normal de surveiller ses amis, car ils peuvent devenir les plus cruels ennemis.

"Et puis si nous sommes découverts, cela ne me semble pas bien important. Au mieux, nous détournons la responsabilité sur quelqu'un d'autre; au pire, nous félicitons le gardien pour la sécurité de cet espace en faisant une amende honorable qui ne nous coûtera rien ou presque puisque nous avons prouvé que les spécialistes se sont cassés les dents sur l'efficacité du système. Nous recommencerons l'intrusion d'une façon différente un peu plus tard, voilà tout. Pour ce qui est des informations que nous pouvons en retirer et contenter le Prince, il faudra doublement les vérifier. Rien n'indique que les services du Prince ne veulent pas nous enfumer par des rumeurs qui trahiraient notre surveillance. Ensuite nous les proposerons... Ou les garderons comme atouts dans notre manche."


Puis elle reprit sa marche de long en large; elle s'arrêta, hésitante en fixant Kaoum puis se lança.

"Concernant notre récompense pour les services rendus j'aimerais réclamer autre chose que de l'argent. Notre clan est faible et nous manquons d'effectifs compétents pour les surveillances et les interventions. Vous ne pouvez pas travailler seul. Nous avons besoin de sang neuf. Nous aurions besoin d'obtenir l'autorisation d'étreindre quelqu'un qui pourrait convenir à nos missions actuelles et que nous formerons dans l'objectif de participer pleinement à nos activités. Par la suite, biensûr, il faudra monayer nos missions. Il nous faut du matériel toujours plus performant."


L'idée était lancée. Étrange, certes, mais le clan avait besoin de jeunes vampires motivés et efficaces. Kaoum et Phantom ne pouvaient tout faire à eux deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jardin des Tuileries   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jardin des Tuileries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Jardin des Tuileries
» pour les amoureux de jardin
» Les travaux au jardin
» Le jardin des amants...
» Un petit reportage sur la préparation du jardin pour les PdT.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Archives-