AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Mar 8 Mai - 18:18

[La rencontre avec le Trèmére à lieu à la suite de celle avec Jonathan Livingston]


La goule mena le beau jeune homme jusqu'à la salle du trône et ouvrit les portes en l’annonçant haut et fort.


"Monsieur Aziel Elchim !"


Elle Reine fut un peux surprise de cette engouement venant de sa goule, se qui lui arracha un sourire. Elle regarda celui qu'elle pensa Juif d'après son prénom approcher. Ce nom ne lui était pas familier, pourvue qu'il ne s'agisse pas encore d'un nouveau né non formé...Elle croisa intérieurement les doight s pour qu'il soit aussi intéligent fort et loyale que beau. Bref, pourvus que la beauté ne soit pas qu'extérieur !

Pas comme ce satané Giovanni ! Les mains de la Reine se crispèrent légèrement sur les accoudoirs de son trône.


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Mar 8 Mai - 18:35

Aziel entra dans la salle du trône, il avait plus une démarche ferme et une assurance de combattant que celle d'un sorcier.
Puis à distance respectable il mis genoux à terre, signe de soumission, comme ce qu'il avait lu des coutumes camaristes le conseillait, le poing droit au sol qui traditionnellement indiquait une absence d'agressivité.

Avant de parler, il eut un temps d’arrêt tant il fut frappé par la beauté de la reine.

-"Ma reine, je suis Aziel Elchim, tremere de huitième génération, infant de Camille Sherre, anarque, détruite dans un combat contre le Sabbat.
Je suis devant vous afin de vous reconnaitre comme la reine de Paris, vous portant le respect et l’obéissance qui vous est dû, ainsi que demander l'autorisation de résider en vos terres."


A présent il allait savoir si les conseils de présentation qu'il avait reçu était bons. Il avait préféré jouer franc jeu avec la reine, mieux valais qu'il lui dise lui même que sa Sire fut anarque plutôt qu'elle le découvre d'elle même et prenne cela comme un trahison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Mer 9 Mai - 0:13

Aziel avait un pas dure, un Tremere ? La goule avait due faire erreur dans les fiches...
Le nouveau commença sa présentation immédiatement, Geneviève haussa un sourcil lorsqu'il évoqua sa sire arnaque, simple direct et vrais, il n'avait vraiment pas le caractère d'un Tremere ni l'allure... Mais si se n'était pas vrais pourquoi avoué pour sa sire ? Un habile mensonge ou une vérité nue ? Elle demanderait une recherche pour obtenir de plus amples information.


"Bonsoir monsieur Elchim, soyez le bienvenue à Paris. Merci de votre allégeance. D'où arrivez vous ?"


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Mer 9 Mai - 0:24

Même le son de la voie de la reine était doux à ses oreilles.
restant à genoux, il poursuivi :

-"Je vient de Vienne, ou j'était parti afin de remplir mes obligations envers le clan tremere. Mais à l'origine je suis natif de Bordeaux et fut étreint près de Marseille."

Il s’arrêta la, il avait déjà répondus à la question, inutile de lui dire quelles étaient ses raisons pour être sur Marseille, cela ne devait tout façon pas intéresser un être tel que la reine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Mer 9 Mai - 16:11

Les saligots de Vienne se débarrassait de leurs jeunes turbulent en les envoyant ici... La Reine accorda le bénéfice du doute aux Tremeres.

"Est ce Vienne qui vous envoies ?"


Elle devait lui tirer les vers du nez pour en savoir un maximum. Si il se révélait être un bon élément stable, il pourrait représenter pour la Camarilla parisienne un bon atout concernant la Guerre. Et contrairement à Ondoval, ce Tremere semblait aimer être actif sur le terrain. La méfiance de Geneviève était au plus haut à cause du sale tour que lui avait joué Raphaël..


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Mer 9 Mai - 17:05

Voila une question pour le moins pertinente, un simple oui ne serait certainement pas bienvenu.

-"En effet, c'est Vienne qui m'a indiqué Paris. La raison principale est, je pense, me tester, après tout, même si je suis de moi-même aller les trouver afin d’intégrer le clan en bonne et due forme...

Je reste un tremere née parmi les anarques.

En plus du fait que j'ai hérité d'une discipline peut courante et que mes compétences sont généralement plus répandues chez les brujah que chez les trémeres.
Ajoutez à cela le fait que j'ai déjà l’expérience d'un combat contre le Sabbat et vous verrez que les raisons pour m'envoyer ici sont multiples.

Je puis à la fois être utile tout en étant dispensable, donc un atout potentiel qui, s'il est perdu ne fera pas pleurer, grand monde."


Aucune rancune dans les yeux et le coeur du jeune homme, il anoncait tout ceci comme une simple vérité, un fait logique, de manière froide et pragmatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Jeu 10 Mai - 17:52

Geneviève ne se priva pas de soupirer ouvertement, Vienne avait abusé de la situation en envoyer un homme de cet acabit. Si Aziel s'avérait un bon élément ils diraient avoir fait ça volontairement pour aider et si il trahissait ils dirons simplement que c'était sûre qu'il allé rater sa mise a l'épreuve tatati tatata... Dans tout les cas les Tremere s'en sortaient bien. Elle n'allait pas laisser passer ça et les contacterait pour leur signifier qu'elle n'était pas d'accord avec leur manières. La prochaine fois qu'il test eux même chez eux.

"Lorsque vous aurez prouvé votre allégeance par quelque façon que ce soit, vous serait sans doute très utile dans le combat contre le sabbat, mais pas avant."

S'il était motivé il devrait le prouver par lui même et rapporter quelque chose l'attestant. La sentence était tombé, il ne restait plus qu'au Tremere a trouver quoi faire.


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Jeu 10 Mai - 18:10

Visiblement les preuves de son honnêteté n’étaient pas suffisante. Tant pis il lui faudra trouver un moyen plus convaincant de montrer patte blanche.

-"Bien sur...Je ferrait au mieux pour me montrer digne de confiance. "

Il était coincé, que pouvait'il bien faire?

Peut etre...

-"Si par malheur il y avait dans vos rang une personne mutilée par la vicissitude, sachez que je puis lui rendre sa perte sans rien demander en retour, en signe de bonne foi à votre égard."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Elisabeth
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Dim 13 Mai - 16:32

La gardienne arriva d'un pas décidé aux portes de la salle du trône. Elle ne reculerait pas devant la peur qui lui fouaillait les entrailles.
Son destin était scellé à présent...
Elle s'avança jusqu'aux pétales de faction devant la porte.

"Faîtes savoir à ma sire que je souhaite un entretien, seule avec elle, dès qu'elle en aura terminé avec l'actuel."


Voilà, le sort en était joué à présent, elle saurait bientôt si son coup de Jarnac avait porté ses fruits ou si elle s'était totalement fourvoyée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Dim 13 Mai - 22:29

Geneviève crispa les mâchoires, la vicissitude est la discipline ancestrale des tzimisces, donc l'ennemi... Comment de pas se méfier encore d'avantage de cet homme ? L'idée de le détruire l'effleura à nouveau, mais il semblait si naïf et franc... Isabelle aurait sans doute besoin de ses pouvoirs mais comment la remettre entre ses mains alors qu'elle ne lui accordait pas sa confiance ?

Une goule l'informa que Syriniel souhaitait la rencontrer en privé, les yeux vifs de la Reine se posèrent sur la porte d'entrée comme si elle pouvait voir au travers. Au même instant son téléphona vibra annonçant l'arrivé d'un message. Elle jeta un œil sur le Tremere et saisi son téléphone afin de lire le SMS. Un nouvel éclaire de colère passa dans son regard. Si elle tuait tout de suite se vampire en le vidant de son sang peut être cela la calmerait elle... L'envie monta en elle de le tuer, elle ne pouvait lui faire confiance autant se nourrir dessus...

Elle se reprit.


"Avez vous rencontré Ondoval votre Régent ?"


Lui jugerait... Peut être même avait il eu des informations supplémentaire via la Chantrie. Elle voulait faire partir au plus vite ce vampire de son Elyséum, d’ailleurs elle allé le faire suivre.


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Dim 13 Mai - 23:13

Il sentit le poids du regard de la reine sur lui, écrasant d'accusation. S'il survivait à cette soirée, au moins n'aurait'il plus de mauvaises surprises à réserver à la reine. Un grand risque pris d'entrée mais qui pourrait lui sauver à vie à long et moyen terme, si moyen terme il y avait.

En véritable "poker face" il ne traduit cependant pas ses émotions de manière externe.

-"Pas encore ma reine, je dois me présenter à lui dés que possible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Dim 13 Mai - 23:24

"J'espère pour vous que m'avoir rencontré en premier ne le froissera pas..."

Elle avait dit ça d'un ton énigmatique qui signifiait qu'elle se foutait que le Régent tue l'ex arnach pour la moindre excuse trouvé. Elle fit signe à une goule.


"Le Sombre Manoir se trouve proche de la place de la République, une goule va vous expliquer plus en détail comment vous y rendre si vous le souhaitez..."


La goule s'avança vers Aziel.


"Rendez vous au plus vite à la Chantrie et ne vous approchez pas du père Lachaise. Bonne fin de nuit monsieur..."


Lors que le Tremere eu répondue et salué la Reine, la goule l'accompagna à l'extérieur et elle lui fournir éventuellement des explications sur la route à prendre pour aller à la Chantrie. Lorsque ce fut fait Syriniel fut introduit et la salle vidé de toutes autres personnes que la Reine et son infant


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Dim 13 Mai - 23:56

Visiblement il existerait encore quelques minutes.

-"Merci ma reine, Bonne nuit."

Il salua et sortit, la première difficultés était passée, la deuxième épreuve l'attendais à présent et cette épreuve se nommait Ondoval.

[Direction : Sortie du Louvre.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Elisabeth
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Lun 14 Mai - 13:37

Syriniel salua à peine le vampire sortant de son entretien de présentation, mais le détailla de la tête aux pieds en faisant une moue désapprobatrice devant sa tenue qu'elle estimait négligée...

Elle pénétra dans la salle du trône, observant sa sire avec espoir... Etait-elle libérée de ce qu'elle pensait être un enchantement...?

Ce serait probablement un signe qu'Arthur avait réussi.

Arrivée à cinq pas du trône elle s'inclina, posant ses deux genoux et ses mains à terre, en signe de soumission totale...

Elle n'osa pas dire un mot, attendant que Geneviève l'y autorise, si toutefois elle le faisait...

Peut être était elle déjà au courant de son infâme trahison... Les poings serrés elle attendit, quelques larmes vermeils coulaient déjà sur ses joues....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Lun 14 Mai - 15:41

Geneviève eu du mal a maitriser sa colère lorsque Syriniel entra, mais elle se retient c'était plus de sa faute que celle de son enfant... Il ne fallait pas qu'elle reporte ses tords sur d'autres coupables.

Elle prit la parole d'un ton sec.


"Tu tombe a point nommé je souhaitait également te voir... Que veux tu ?"


Elle la laissera parler lui offrant ainsi la possibilité de la calmer, mais à voir sa façon de lécher le sol Syriniel se sentait coupable de quelque chose et venait l'avouer à sa Reine plutôt que lui annoncer un bonne nouvelle qui aurait pu remettre au beau fixe l'humeur plus que noire de la souveraine de Paris.


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Elisabeth
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Lun 14 Mai - 15:53

Syriniel eut tout le mal du monde à se redresser, elle ne put toutefois se résoudre à oser croiser le regard de sa sire...
Elle voulait la voir, cela signifiait il qu'elle savait déjà!!?

"Ma Reine-Mère, je suis venu vous avertir que je me suis rendue coupable de trahison à votre encontre...
J'ai désobéi à votre ordre me demandant d’exécuter Mr Duffeau...
Pis, je lui ai donné les moyens et la mission d'aller occire Raphaël. Je l'ai soupçonné de vous avoir enchanté comme l'a été quelque nuits plus tôt Heinrich, ce afin que vous agissiez dans ses intérêts...
Arthur viens de revenir, il est en ce moment dans la salle d'arme, durement blessé mais il a eu tout de même la présence d'esprit d'affirmer que Mr Giovanni avait succombé à une attaque sabbatique dont il l'a vengé.

Je suis consciente de la déception que vous devez ressentir à mon encontre, et je me soumettrais à votre punition qu'elle quelle soit..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Lun 14 Mai - 16:13

La Reine eu un sourire au moment où elle appris la mort du Giovanni et elle le garda lorsqu'elle s'adressa à son infant.

"Tu n'es qu'un idiote, tu te fourvoie sur la raison de ma colère initiale..."


Son regard redevient dure.


"Pourquoi ne m'avoir rien dit sur tes doutes ? Pourquoi avoir agit lorsqu'il était trop tard ? A présent le Cimetière est au main de la Famille des nécromanciens et tout le monde le Sais !! Tu imagine dans quel embarra je me trouve à présent ?"


Geneviève fut en une fraction de seconde à côté de Syriniel et attrapa son visage entre son pouce et son index lui levant ainsi le menton vers elle. La Reine se fichait éperdument des larmes de son infant. A cause d'elle, en partie du moins, elle avait perdue une partie de territoire qu'on lui avait confié et avait due repousser sa favorite, Abigail... Sa colère monta encore d'un cran en pensant à elle et se qu'elle avait perdue en la faisant quitter le Louvre.


"Et que compte tu faire du Fléau a présent qu'il a surement encore biablé ? Crois tu pouvoir en venir à bout maintenant qu'il est probablement plus fort que toi ? Il revien et tu le laisse se promener librement alors qu'il devrait être enfermé sous haute sécurité !?! Es tu sure à ce point de son allégeance ? Es tu prête à risquer la vie de ta sire, la Reine de Paris pour en être sûre ? "


La Reine relacha sa prise laissant la Gardienne de l'Elyseum s'écrouler comme une vulgaire poupée de chiffon.


3répond mon enfant... N'ai pas peur de dire se que tu pense pour une fois..."


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Elisabeth
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Lun 14 Mai - 22:57

Le visage barbouillé de sang, Syriniel accusait le choc. Sa sire ne lui reprochait pas sa trahison, mais d'avoir manqué de réactivité...
La confiance qu'elle plaçait en elle était totale, mais une fois de plus elle l'avait déçue...
Elle ne savait plus vraiment quoi dire alors elle décida de lui dire la vérité sans détour.

"Geneviève, ma mère, je ne t'ai rien dit car j'ignorais à quel point cet enchantement était puissant. J'ai préféré attendre pour frapper au moment où j'avais le plus de chance d'y arriver.
Pour ce qui est des nécromanciens, la clause selon laquelle nul fantôme ne devait survivre m'a paru exploitable vis à vis des Giovanni, il est peu probable qu'ils envoient un des leurs vérifier si nous affirmons que Raphaël n'a pas pleinement rempli son contrat. Et même si c'était le cas, nous pourrons le tourner à notre avantage malgré tout.
Pour ce qui est d'Arthur, je l'ai isolé le temps de lui soutirer des informations mais je ne doute pas que tous ceux qui l'ont vus doivent être à ce moment même en train de faire des pieds et des mains pour le neutraliser.
Et j'ai laissé Iris devant sa porte, s'il sort je le saurais...
Vous le savez mère, je me sacrifierai pour vous si cela s'avérait nécessaire."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Mer 16 Mai - 20:22

Geneviève soupira, rien ne sera t'il jamais simple ?

"Et que compte tu faire de lui ? J'avais annoncé la sentence de sa mort tout le monde le sais, tu l'a libéré de se fait tu m'a désobéi et remit en cause mon autorité, puis tu a ordonné à un hors la loi de tuer le propriétaire du Cimetière La-chaise, un membre de de la famille Giovanni. A présent il est revenue au Louvre tout le monde sais qu'il était en promenade au lieu d'être en cendre au fond d'une geôle..."

La Reine ne criait pas, mais de se fait son résumé de la situation sonnait de façon encore plus sordide aux oreilles. C'était le calme avant la tempête ? Que reservait la Reine à son infant non obéissant ? Si Syriniel pensait qu'elle s'en tirerait à bon compte elle se trompait lourdement...


"Mon enfant... Approche..."


Elle lui caressa les cheveux avec douceur.


"Je suis si triste que tu te soit mise dans une telle situation..."


Sur le visage de la souveraine on pouvait lire une réelle mélancolie.


"Tu vas toi même estimer la sentence que tu mérite, ainsi que celle de Monsieur Duffaut. Si je ne les trouve pas à la hauteur du préjudice je multiplierait par deux celle que j'ai en tête."


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Elisabeth
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Ven 18 Mai - 20:50

"J'irai voir le fléau et lui demanderai de se mettre de lui même aux arrêts, même si un bannissement ou la mort serait approprié, je pense que au vu de ses états de services un emmurement en torpeur pour une durée inférieure a un siècle serait plus appropriée.
Pour ma part le minimum me semble etre un lien du sang, doublé de, quand vous aurez trouvée un bon candidat pour me remplacer, une destitution de mon poste et une assignation a résider pour un temps a notre école d'Avignon..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Dim 20 Mai - 22:31

Le Reine soupira... Elle était obligé d'en arrivé à des extrémités qu'elle n'aurait pas voulu.

"L'Ex Fléau nous a rendue un grand service en tuant le Giovanni, et il m'a était loyale malgré ses écarts."


Elle regarda son infant avec douceur toute colère oublié.


"Dite lui avec tac que nous sommes reconnaissant pour son aide, mais que nous ne pouvons continuer à cautionner ses états de fait. Banni le de Paris et reprend lui son grade. Fait en sorte qu'il ne puisse plus me rencontrer. Ne le froisse pas. Dit lui simplement que je lui rend sa liberté. JE ne voudrait pas qu'il se retrouve face à nous dans la prochaine bataille contre le sabbat."


Elle planta son regard au fond de celui de Syriniel.


"Et toi... Tu m'a horriblement dessus, mais je suis aussi fière de ton travail. Je te lirait par le sang pour que tu n'oublie pas que je suis ta sire et ta Reine.
Va à présent. Je sans que le Louvre s'affole de la présence d'un canïte aussi puissant pouvant être un danger pour la Camarilla. Fait en sorte que tout l monde se calme c'est ton devoir."


Elle rappela la la gardienne lorsque celle ci commença a partir pour exécuter les ordres.


"Fait revenir mes goules et entrer mon audience suivante."


La Reine reprit place sur son trône.


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Elisabeth
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Dim 20 Mai - 22:47

Syriniel s'inclina profondément, pleine de gratitude...
Elle avait échappée au pire cette fois et le fait d'être liée à sa sire ne la dérangeait pas, hormis la situation dégradante pour sa propre personne, bien sur...

"Bien mère, il en sera fait selon vos désirs..."

Lorsque la Reine lui demanda de faire entrer l'audience suivante elle se raidit... Cette tâche était très nettement en dessous de sa condition, mais par la même elle signifierait aux autres vampires qu'elle avait été punie et rabaissée...

Le couloir devant la salle du trône
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Mer 23 Mai - 16:02

Les goules entrèrent rapidement mais la visite suivante tarda à arriver...


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ Toréador
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Mer 23 Mai - 16:19

Stanislas dut s'arreter devant la salle du trone pour répondre a un texto qu'il venait de recevoir, on pouvait lire sur son visage une pointe d'agacement...
Une fois ceci fait il entra dans la salle du trone, suivit de son clan. Il posa le genou de sa jambe valide a terre, s'inclinant profondément devant sa reine.

"Ma reine, le clan Nosferatu s'est étoffé cette nuit et je suis venu vous présenter ses nouveaux membres..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   Mer 23 Mai - 17:25

Une odeur pestilentiel se répandit dans la pièce au moment où les portes s'ouvrirent, la Reine n'eu pas de surprise en voyant entrer un groupe de Nosfératus, sauf qu'elle ignorait d'où ils sortaient...

"Bonsoir messieurs..."


Geneviève regardant ostensiblement l'horloge qui habillait un des murs de la pièce, pourquoi leur arrivée a t'elle mit autant de temps ? Depuis quand se présentait ont à plusieurs ? Le sénéchal devait il leur tenir la main pour qu'ils n'ai pas peur ?

Elle braqua son regard sur l'un d'entre eux.


"Qu'ils se présentent."


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entretien avec la Reine du 12 février 2011 [suite 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Entretien avec la Reine 10 Février
» Signal FM le 7 février 2011 Entretien de Jean-Claude Duvalier
» Entretien avec un vieux
» Entrevue avec le DG des Bruins
» Entretien avec ma future baby-sitter [pv Charlotte]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: La salle du Trône [Rez de Chaussée] :: Archives-