AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Entretien avec la reine du 11 février

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Raphael
Giovanni
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Mer 18 Avr - 0:55

Il attendait que le document officiel soit duement remplis et signé lorsque la gardienne vint lui parler . Il écouta la jeune femme avec attention et se forcait à ne pas en rajouter...

"Oh non non c'est moi qui m'excuse pour mon comportement de l'autre soir, quant à ce qui c'est passé dans le petit salon, c'est oublié ne vous en inquiétez pas dame Syriniel, vraiment, il n'y a pas de quoi! Si vous le voulez bien considérons ces incidents clos."

Une fois la lettre en main , il demanda à la pétale qui s'en était occupé de faxer un exemplaire à son clan à venise ,il lui donna un numéro étrange à 14 chiffres lui assurant qu'il fontionnerait .

"Bien ce fut un plaisir , mais une terrible tâche m'attends, je vais remplir ma part du marché en essayant de sauver votre amie puis de détruire les revenants qui hantent ce lieu !"

Il se mit à genou et attendit qu'on l'autorise à prendre congé pour quitter la pièce

Départ pour la chambre d'Abigail


Raphael Giovanni
Ami du Clan de la Rose
*****************************************************************************************************************************************
Si le nouveau né qui n a pas été anarch est un imbécile, l' ancilla qui l est toujours en est un encore plus grand.
*****************************************************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Mer 18 Avr - 21:08

La reine fit signe à sa goule et relue le document, il était bien spécifié que le cimetière serait cédé au clan Giovanni si et seulement si Raphaël Giovanni avait mit à bien la mission confié par la Reine elle même au sous nomé, qui consistait à détruire les fantômes présent dans le Louvre et protéger celui ci de toutes autre sinfiltration de ce type. Si Monsieur Giovanni venait à mourir lors de sa mission ce contrat sera toujours d'actualité, mais si le bénéficiére de ce document venait à abandonner sa tache avant qu'il ne l'achéve ce document serait alors caduc.

Geneviève signa et mit un caché, puis tendit la feuille au Raphaël pour qu'il en fasse de même. Ami ou pas on ne rigolé pas avec les affaire de la couronne.

Lorsque ce fut fait elle saluat poliment le Giovanni et lui souhaita baucoup de courage, après lui avoir confié une lettre pour Abigail qui lui rapelait qu'elle l'aimait.

Lorsque Raphaël fut sortie elle se tourna vers sa première pétale.

"Vas chercher la personne suivante."


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK


Dernière édition par Geneviève d'Orceau le Mer 18 Avr - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Mer 18 Avr - 21:30

Manon entre timidement dans la grande salle, elle se sent écrasée par la manificence des lieux, le poid des motifs commence à faire chavirer son esprit, pendant une seconde interminable elle s'imagine surfant sur un océan déchainé d'or en fusion et de satin chatoyant. Des volutes d'un vert emeraude la font tomber de sa planche de raison et sombrer vers un blanc d'albatre.

Elle reprend ses esprit et sursaute, son visage n'est plus qu'a quelques centimètres d'une fresque murale et plusieurs pas la séparent maintenant de son point d'entré, la Reine est la, elle la regarde...

Manon s'approche maladroitement du trone et s'arrete à distance respectable, puis, se souvenant des rêgles de bienséance enseignées par Celebros, elle s'incline et reste dans cette position en attendant le bon vouloir de la Reine.
Revenir en haut Aller en bas
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Mer 18 Avr - 23:34

Un vent de fraicheur venait d'entrer dans le pièce, Geneviève l'observa avec curiosité un diamant à l'état brut... Un instant elle crue que la jeune vampire ne l'avait pas vue puisqu'elle allait vers un mur richement décoré sans l'avoir regardé, puis elle tangua sembla tomber, mais à l'instant ou elle allé bouger pour la rattraper la jeune femme au joues roses retrouva ses esprit et son équilibre.
Geneviève leva un sourcil sa curiosité réveillé. Qui était elle déjà ? Où en était elle dans ses rendez vous ?

Elle parla d'une voix douce de peur d'effrayer se petit oiseau tout juste tombé du nid.


"Présente toi mon enfant..."


Du haut de son trône magnifique de beauté et de puissance la Reine fit signe de se redresser à la visiteuse.


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Jeu 19 Avr - 0:10

Manon se redresse mais n'ose lever son regard vers la Reine, de peur que son héritage Toréador, subjugé par la beauté de celle-ci n'etouffe à nouveau sa conscience.

Elle serre les poings et se concentre pour faire taire la vOiX, pour restreindre son champ de vision au dallage simple et familier du sol, pour libérer ses sens de l'avalanche de stimulis qui assaillent les portes de sa raison.

Manon - " Ma Reine Fée, je me nome Manon Cadoret, infante de Hélias Kelam du clan Malkavien et de Victoria Wilberg du clan Toréador, j'ai été étreinte il y a un mois... nuits pour nuits."

Un silence géné s'installe...

Manon - "Je me présente devant vous ce soir sur recommandation de votre homogue Yew Yorkais, le Prince Celebros pour que je sois instruites par votre cour aux uses et coutumes de notre... espèce. Il m'a faite escorter à Paris par le Sieur Alex X. et à dit que vous sauriez mieux que quiconque à qui confier cette lourde tache."
Revenir en haut Aller en bas
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Jeu 19 Avr - 14:15

Une sang mêlé... Voilà un jolie cadeau envoyé par le prince d'outre atlantique, une curiosité vivante, si jeune et pleine de fraicheur... Reine fée... Que c'est mignon... Elle avait envie de s'approcher pour admirer ses petite œuvre de plus près. représentait elle un signe envoyé ? Une consolation pour la mort probable de sa favorite ? Un nouveau joué...

Un grand sourire illuminait le visage de Geneviève, elle avait envie d'en savoir plus, d'ailleur elle en avait besoin pour savoir quoi faire de cette petite...

"Vous arrivez ici en des temps bien troublé ma pauvre enfant... Pourquoi Ne pas être instruite à New York par vos sires et pourquoi me nommez vous Reine Fée ?"

La Reine se retenait de se lever pour venir toucher la curiosité face à elle.


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Jeu 19 Avr - 14:54

Manon continue de fixer le sol, elle sent la présence écrasente de la Reine, elle n'est plus qu'a quelques metres et chaque seconde de contrôle lui demande un effort surhumain.

LeS aUtrEs nE vOiEnt PAS sEs AilEs MAiS nOuS Si ! ElLE eSt diFFeRenTe... FaE ! fAe ! fAe... iLs cOurbEnT leUr FrOnT deVanT uNe veRitAbLe FiLLe de Lylith...

Manon essuie maladroitement son front d'un revers de manche, elle voudrait se boucher les oreilles mais parvient à ce contrôler, après quelques instants elle reprend.

Manon - " Le Prince de New York ne voulait pas que mes sires m'élèvent, il les a puni pour un crime que j'ignore en me "confisquant". j'ai vécu ce dernier mois dans un atelier qu'il m'avait offert, je ne voyais que lui, il venait tout les soir m'apporter à boire, il restait parfois plusieurs heures, figé à me regarder travailler, comme une de mes statues, parfois il voulait que je prenne ses mains toutes déformées dans les miennes. Il était bizzard, un soir il m'a dit que je partais pour Paris par le premier vol, il ne m'a pas dit pourquoi mais il avait l'air triste, c'est étrange, Alex m'a dit que le Prince n' était jamais triste. "

Silence

Manon - Voila... je n'en sais pas plus... et pour ce que j'ai dit à votre endroit, et bien je pense que vous le savez, mais je sais qu'ILS ne le savent pas, ou pas tous...
Revenir en haut Aller en bas
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Jeu 19 Avr - 22:48

Geneviève plissa les yeux et eu un sourire... De plus en plus intéressante cette petite... Son ancien prince n'était jamais triste il est sadique... Pourquoi... Pourquoi lui avoir envoyé l'enfant ? N'y tenant plus elle se leva pour approcher de l'envoutante demoiselle.


"Tu es triste d'avoir perdue ton sire d'adoption ? Qu'il t'ai rejetait en t'envoyant ici..."


Geneviève la caressa du regard et tendit sa main pour que Manon y dépose un baisé. Une manière détourné de la toucher. C'était un magnifique cadeau, mais pourquoi lui avoir fait ? Pourquoi ce vieux Celebros ne l'avait il pas gardé pour lui, il ne lui devait rien... La penserait elle redevable suite à cette offrande ou avait il besoin de l'éloigner ?



Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Jeu 19 Avr - 23:01

Comme Mellissange avant elle, Geneviève sent cette étrange sensation de chaleur humaine serpenter le long de sa peau au moment ou les lèvres de Manon touchent sa main en signe de respect, sensation qui disparait aussitot que le contact et rompu, provoquant une sensation de vide étrange...

Manon - Je ne sais pas Reine Fae, il ne m'a rien dit d'autre, il avait l'air si triste le pauvre... je me sent perdue, il a dit que je devais apprendre à maitriser mes pouvoirs pour ne pas blesser les autres, pour ne pas casser leur miroir...

Manon prend le risque de lever les yeux vers la Reine, et ce qu'elle craignait se produit, ses yeux se rivent dans les siens, ses pupilles se dilates démesurément alors que son esprit plonge tout entier dans la contemplation de la statue vivante qu'est Geneviève Orceau, mais plus encore quand son âme scrute avec fascination le miroir emeraude de la reine...
Revenir en haut Aller en bas
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Jeu 19 Avr - 23:56

Manon se sentait perdue... Elle était si.... vivante... Geneviève eu du mal a détourner son regard de la jeune vampire, mais elle comprit pourquoi le prince de New York c'était séparé d'elle. Il l'aimait et elle n'avait besoin que d'un guide. Elle même sentait qu'elle était sous le charme de l'enfant, mais lorsqu'elle eu détourné son regard son esprit était plus clair. La sang mêlé agissait comme une drogue.

"Heinrich, le Primogène Malkavian prendra soin de vous former à vos compétences lié à ce clan, mais il est fort occupé pour cette nuit. En attendant vous pouvez rejoindre Alice Claudel que je sais présente dans ses murs. Isabelle sera votre seconde formatrice elle vous apprendra les manières de la cour et ses qu'elle sais de l'art et de la sculpture."


Elle fit signe à une goule de s'approcher et lui parla a l'oreille pour que Manon ne puisse entendre.

"Guide Melle Cadoret jusqu’à Alice et fait savoir au Primogène Malkavian qu'un nouveau membre de son clan viens d'arriver en ville et que je lui en confie la charge. Insiste sur le fait qu'il lui faudra la former. Informez également Isabelle que Deux jours par semaine elle aura la garde de cet enfant prodige. Si elle proteste dite lui qu'elle est doué pour les sculptures et expliquez lui l'originalité de son sang. Ils serons tout deux parfaits en parents à la garde partagé.
Une dernière chose.... Faite en sorte que je ne la vois plus."


Manon la passionnait de trop et elle avait comprit grâce à Celebros qu'elle était un danger indirect et qu'il valait mieux s'en tenir éloigné. Il fallait qu'elle l'éloigne avaant qu'elle ne s'entiche trop d'elle. Il ne fallait pas qu'elle détourne son regard de son rôle de Reine.


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Ven 20 Avr - 23:44

Le contacte de la main douce mais ferme de la goule permet à Manon de reprendre ses esprit, elle n'a retenu que quelques bribes de ce qu'a dit la Reine.

Sans mot dire, elle lance un dernier regard à la souveraine et se laisse acconpagner par la goule au près d'Alice et de ces nouveaux précèpteurs...



*Quitte la pièce pour (quelle destination au juste ? Le lieu ou se trouve Alice n'est pas précisé)*
Revenir en haut Aller en bas
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Sam 21 Avr - 7:56



Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Sam 21 Avr - 15:16

[De retour du bureau de Sénéchal])

Geneviève ne c'était absenté que deux minutes le temps de mettre un peux la pression à son sénéchal, un échec n'était pas envisageable. Elle s'assit sur son trône et fit signe à Akira de faire venir la personne suivante et la dernière pour le moment.

La souveraine croisa les jambes et attendit calmement que Mélissange arrive, une nouvelle Toréador semble t'il... Une bonne chose.


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Dim 22 Avr - 11:22

Mélissange fit mine de prendre une grande respiration avant de pénétrer dans la salle du trône, certainement un vestige d'habitude humaine, après tout, elle n'avait que deux mois et ces choses là ont la vie dure.

*Tout se passera bien ! Suit les conseil de Merrit et tout ira bien...* Cette méthode avait déjà fait ses preuves sur les nerfs de la jeune femme. Il y a de cela deux mois, elle aurait pouffé de rire si on lui avait dit qu'elle aurait à se présenter devant une reine en suivant au pied de la lettre une étiquette désuette. Quoi qu'apres tout, être présentée à sa majestée Elizabeth 2 n'aurait pas été pour lui déplaire la sachant grande collectionneuse d'art.

Mais voilà que deux mois plus tard, elle était à deux doigts de prendre la poudre d'escampette morte de peur à l'idée de se retrouver seule (mais où diable était Mérrit !) devant une reine caïnite !

Baissant son regard noisette comme le veut l'étiquette *Ne jamais regarder un souverain dans les yeux, c'est une marque d'irrespect et de défis.* elle pénétra dans la vaste salle du trône, serrant la bride de son sac d'une main ferme comme pour s'y retenir.

*La révérence doit être fluide et légérement inclinée, les genoux fléchit juste ce qu'il faut et bien garder son équilibre surtout !* La voix de Merrit resonnait dans son esprit, la rassurant quelque peu.

Arrivée au pied du trône, elle s'inclina donc avec respect dans une révérence qui aurait été parfaite si elle ne s'était pas prit le pied dans sa longue jupe de velour noire manquant perdre l'équilibre mais se rattrapant avec grâce et délicatesse.

*Manque d'habitude, nul ne peut être parfait dés la première fois...*

Elle resta inclinée, attendant que la souveraine l'invite à parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Dim 22 Avr - 21:45

Geneviève regarda amusé l'entrée de la jeune caïnite, elle avait bien était briffé nota elle dans un coin de son esprit malgrès une intimidation lui faisant perdre ses moyens.
La voix claire et chantante de la Reine se fit entendre dans la grande salle du trône.


"Bonsoir. Je vous écoute demoiselle... Présentez vous comme il se doit à votre souveraine."


Elle lui fit signe de se redresser pour pouvoir comme à son habitude détailler le nouveau citoyen probable de la ville de lumière. La lumière... Son phare, sa raison de vivre du moment, sa favorite était entre la vie et la mort, sa vie entre les mains du Giovanni, pourquoi n'avait elle pas de nouvelle ? Sans avoir l'air de penser à autre chose la Reine gardait les yeux rivé sur la nouvelle rose.


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Lun 23 Avr - 11:23

Mélissange releva doucement la tête avant de se redresser, sa croix ankh se balançant doucement contre sa poitrine engonssée dans son bustier de soie rouge. Elle l'arrêta d'une main douce puis toussota afin de s'éclaircir la voix, ses yeux noisettes admirant désormais la reine, mais sans la défier du regard.

"Mélissange Marie Artémia de la Ruisselière, membre du clan toréador, infant de Lord Merrit Greeves, pour vous servir, Madame."

Elle se courba de nouveau avec déférence, relevant délicatement le bord de sa jupe de velours noir du bout des doigts afin de ne pas s'y prendre le pied cette fois,avant de refaire face à la reine.

"Je n'ai malheureusement pas de grandes capacités à mettre à votre service et je suis loin d'être une caïnite accomplie, n'ayant pas été formée sur ce point..." Elle toussota de nouveau, puis se tût, de peur de trop parler comme elle le faisait toujours lorsqu'elle était nerveuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Mar 24 Avr - 13:03

Lui présentait on encore une nouveau né mal ou non formé à la vie de la nuit ? N'y avait il aucun ancien au sain de Paris ? Geneviève était tendue et elle savait qu'il fallait qu'elle se calme ne pas mélanger ses affaires personnelles avec celles professionnels.

"Vous n'avez pas été formé sur quel point ?"Demanda abruptement la Reine.

Une goule entra elle avait un beau sourire et fit un signe affirmatif à sa souveraine pour lui faire savoir qu'Abigail était sauvée. La Reine soupira intérieurement, le plus gros problème personnel, celui qui la tourmentait, venait de disparaitre...

Geneviève posa un regard serin sur la jeune Rose. Était elle là qui devait faire des fouilles sous le Louvre selon la demande de Raphaël ? Pourquoi avoir demandé ça ? que pouvait il y gagner ?


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Mar 24 Avr - 16:01

Mélissange eut un petit sursaut au ton changeant de la reine. Cette dernière avait l'air plutôt préocupée. Le jeune femme osa cette fois lever son regard vers la reine, ne comprenant pas son subit changement de comportement.

Avant qu'elle ne puisse répondre, une goule pénétra dans la grande salle du trone et d'un seul geste de cette dernière, la reine sembla soulagée...ainsi que Mélissange.

"Sur les particularités de mon clan Madame. Mon Sir m'a informé que j'étais encore trop jeune pour développer ces capacités et qu'elles viendraient avec le temps ainsi que de la pratique. Je ne voulais en aucun cas vous offusquer. Je déplore juste de ne pouvoir vous proposer en service que mes humbles connaissances et capacités humaines. "

Ses yeux noisette dévisageaient la reine avec douceur, bravant avec politesse, une des règles protocolaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Mar 24 Avr - 22:57

Geneviève arrêta de détailler Mélissange et se concentra sur ses yeux qui la regardait aussi. Elle prenait de l'assurance la petite... La Reine eu un sourire, elle aimait être regardait, Sinon pourquoi être belle ?...

"Vous êtes si jeune, il est normale que vous ne soyez pas aussi doué qu'un ancien. Ces choses viennent avec l'expérience... Mais parlez moi de vos capacités, aussi humble soit elles elles ont retenue l'attention d'un de mes frères de clan... Ne vous dénigrez pas. Une rose doit connaitre ses talents pour s'en servir. "


Ses mains glissèrent le long de ses cuisses et dans un mouvement gracieux la Reine décroisa ses jambes pour finalement les recroiser dans l'autre sens.






Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Mer 25 Avr - 10:50

"Une frere de clan ?" Mélissange paru étonnée, regarda la reine changer de position avec grâce, détournant quelque peu le regard.

"Dans ma vie humaine, je me suis interressée à l'archéologie, avec une préférence pour l'egyptologie. Diplomée entre autre, d'un doctorat en anthropologie, ethnologie et histoire de l'art, j'ai mené quelques fouilles dans divers pays, la dernière étant biensûr en Egypte. Peut être avez vous entendu parler des dernières découvertes dans la vallée des rois, la tombe KV66..." Les yeux de Mélissange s'étaient mis à pétiller, elle était fière comme une enfant montrant ses jouets reçu à Noel et recouvrait toute son assurance, débattant d'un domaine qui la passionnait et qu'elle maitrisait à la perfection.

"En attendant de rencontrer votre majesté, j'ai croisé dans le salon, monsieur Raphael Giovanni, un de nos généreux donateurs pour toutes ces recherches. J'ai été étonnée d'ailleurs de voir qu'il était réellement interressé par ses travaux..." Elle fronça adorablement le bout de son nez se rendant compte qu'elle devait trop parler et ennuyer la souveraine. "Veuillez excusez mon enthousiasme madame..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Mer 25 Avr - 18:47

Mélissange n'avait pas comprit l'allusion à la personne dont elle aurait pu retenir l'attention, elle s'expliqua donc.

"Je parlais de votre sire, il n'a pas du vous choisir par hasard avant de vous transformer."

Elle écouta ensuite la rose parler de son travail d'humaine avec passion, les toréadors était des passionnés dans leur activité quelle qu'elle soit...

"Vous écouter est un plaisir vous êtes si fraiche. Mr Giovanni m'a parlé de votre activité et d'un projet ici même au Louvre... Pourriez vous m'en dire plus ?"

Geneviève était curieuse qui pouvait ili y avoir d’intéressant à trouver en fouillant la terre autour ou sous le Louve... Le portable de la Reine vibra du coin de l’œil elle regarda son écran Raphaël... Il avait les oreilles longues...

"Tien c'est votre bienfaiteur... j'espère qu'il m'apporte de bonnes nouvelles..."


Raphaël a écrit:
Abigail sauvée, le Louvre libéré de tous les esprits , j'ai remplis ma part du contrat

Un petit sourire apparue sur les lèvres de la Rose.


"Il est pour moi aussi un bienfaiteur, d'une toute autre façon..."


Elle répondit rapidement en tapotant quelque mots sur son clavier.


La Reine a écrit:
Je suis en passe d'en faire de même. A bientôt.

Une fois fait elle reporta toute son attention à la personne qu'elle recevait.


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Jeu 26 Avr - 23:04

De sa chambre

Abigail se glissa sur la pointe des pieds dans la salle du trône souhaitant ne pas déranger d'entretient... la reine discutait avec une jeune femme, Abigail se glissa le long du mur près de la porte.

Elle regarda la reine et lui sourit, reconnaissante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Sam 28 Avr - 10:09

La reine demanda à Mélissange de bien vouloir lui en dire plus sur son intention de fouilles, ce qui la fit sourire. Elle venait juste de donner cette idée à Raphael Giovanni et voilà que si peu de temps après la reine était au courant. Soit son réseau d'espionnage était au top, soit le Giovanni était vraiment interessé par cette idée, ce qui lui parut tout aussi étrange.

"Bien certainement Madame." Elle se tût, le temps pour la reine de recevoir son message puis continua.

"Vous n'êtes pas sans savoir que déjà, il y a de cela quelques années, des ruines d'une ancienne forteresse ont été retrouvées sous les fondations du Louvres. Je pense, mais ce n'est là qu'une hypothèse; que l'on pourrait y trouver encore bien des merveilles."

Mélissange entendit le parquet craquer derrière elle, se retourna, saluat avec grace la nouvelle arrivée puis reprit son discours.

"Bien avant le temps de Lutèce, on priait une déesse des eaux sur Paris, voir même plusieurs, de véritables pélerinages pour demander des faveurs avaient lieu. Alors pourquoi pas un reste de temple, où la tour de Clovis ou juste des traces des Nautes, ces anciens navigateurs ou une ancienne nécropole...Mes recherches sur ce point n'ont malheureusement pas aboutit, faute de temps. Il y a quelque chose certes, mais quoi, de cela, je ne peux être certaine, Madame."

Mélissange arréta là son long discours enflammé, de peur de fatiguer la reine.

"C'est juste un rêve d'historienne passionée, je ne pensai pas que monsieur Giovanni y prêterait autant d'importance."

La jeune femme sourit un peu embarassée, repenssant à la note donnée par Raphael. Maintenant elle savait ce qu'il voulait qu'elle en fasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Sam 28 Avr - 13:04

Le visage de le Reine s'illumina malgré elle lorsqu'elle vit Abigail. Elle allait si bien que c'était elle qui venait à elle, mais encore une fois Geneviève n'avait pas le temps pour elle même ses obligations l'attendaient. L'une d'elle faisant partie de son contrat avec Raphaël se tenait face à elle en se moment...

"Mélissange je vous présente Abigail, je vous disait un peux plus tôt que Raphaël était pour moi un bienfaiteur... En voici l'une des raisons. Il a sauvé la vie de ma favorite."


Elle embrassa du regard sa douce et lui fit signe de venir prendre place à ses côtés. La sentir si proche après avoir faille la perdre lui ferait le plus grand plaisir.
Prenant son rôle de Reine à cœur elle reporta son attention et ses yeux scintillants d'une beauté encore plus grande sur l’archéologue.


"Quand bien même je vous donnais le feu vert pour accomplir votre rêve d'historienne passionnée, où creuseriez vous ? Les sous sol ou l'extérieur dans la cour ? Ce lieux est aussi un mussé pour les humains il me faut donner le change si vos recherches sont visible."




Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   Sam 28 Avr - 19:01

Le mot nécropole fit frissonner la jeune rose... elle avait eu assez d'histoire de fantôme pour ce soir et était convaincu que si la jeune femme disait vrai et que cela se trouvait sous le Louvre il était préférable que tout y reste...

il ne faut pas déranger les morts...

elle s'avanca gracieusement, d'un pas léger vers la reine et prit place a ses cotés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien avec la reine du 11 février   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entretien avec la reine du 11 février

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Entretien avec la Reine 10 Février
» Entretien avec un vieux
» Entrevue avec le DG des Bruins
» Entretien avec ma future baby-sitter [pv Charlotte]
» Des extraits d'un entretien avec Jean Erich René

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: La salle du Trône [Rez de Chaussée] :: Archives-