AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MJ Brujah
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Ven 24 Fév - 20:38

Sous un échangeur sordide , la renault 21 se gara , il n'y avait personne. Il était venu machinalement ici, lieu ou plus jeune il venait démonter les caisse que lui et ses amis tiraient en centre ville .
Il coupa le contact, serra si fort ses mains sur le volant que ses doigts en devenaient blanc, et regardait au loin les lumières dansantes des voitures sur l’autoroute. Il avait les yeux en larmes, le souffle court , il revoyait sa vie trop courte, et réalisé à quel point sa misérable existence avait été creuse et dénuée de vrai moment de bonheur . Il été né, il allait mourir, entre les deux la douceur épicée de quelques paradis artificiels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Ven 24 Fév - 22:43

Ahuizotl avait relaché la pression sur la gorge du pauvre conducteur mais n'avait jamais enlevée sa main, au cas où. Lorsqu'il s'arreta, il lui parla sur un ton très sec et pourtant il semblait en possession de tous ces moyens.

Emmène moi en dehors de Paris, dans une forêt ou un grand bois, le plus proche ! Et en chemin, je te raconterai une histoire et tu la continuera pour moi ...

Spoiler:
 

Le jeune homme redémarra son engin et commença à sortir des grands axes pour entrer dans la banlieue nord de Paris. Le Gangrel lui racontait calmement son histoire.

Je viens d'arriver à Paris et j'ai un territoire à défendre. Tu vois, comme un prédateur qui vient de délimiter son territoire et qui va s'assurer qu'aucun autre prédateur ne va pouvoir troubler sa chasse en menaçant ses proies. Tes amis et toi, vous étiez là, à perturber ma tranquilité et vous n'avez pas voulu parler. J'ai besoin de savoir ce que vous faisiez et qui est votre chef. Je dois négocier avec lui, un tribu contre ma clémence. Tes amis n'ont pas voulu t'aider et tu es là, tout seul... Tu dois choisir si tu veux finir mon histoire ou te taire ... Mais j'adore les histoires ...

Ahuizotl racontait son histoire mais il regardait toujours dehors pour repérer des détails qui allaient l'aider à revenir en ville une fois qu'il aurait fait son office. Il avait hâte d'arriver ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ Brujah
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Ven 24 Fév - 23:27

* Prédateurs.. proies...putain ce mec est cinglé*
Il écoutait le gangrel tout en essayant de trouver un moyen de se sortir de cette merde car à présent il avait retrouvé ses esprits....

"merde que veux tu de moi??? je comprends rien à ce que tu dis... tu veux quoi de moi??,"

Il fallait gagner du temps..trouver une idée ...vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Sam 25 Fév - 21:18

Le Gangrel était toujours aussi calme et parlait doucement, de manière posée.

"Dans mon histoire, j'ai trouvé des intrus sur mon territoire, je ne sais pas ce qu'ils y faisaient et qui était leur chef. Je suis sûr que tu connais les morceaux qu'il me manque et je veux les entendre alors raconte moi s'il te plait !

Ensuite, pour la forêt où je te demande de me conduire, c'est très simple. Il y a un chasseur qui vit dans des bois à l'exterieur de Paris et je dois lui parler alors j'ai besoin de toi pour le retrouver. Tu peux choisir de m'aider ou tu peux choisir de me fâcher mais sache que tes amis ne vont pas vivre bien longtemps car je n'ai pas l'intention de laisser en vie ..."

Ahuizotl ne voulait pas lui dire qu'il allait être sacrifié et préférait le laisser croire qu'il avait une chance de s'en sortir en coopérant mais son plan était déjà bien ficelé. Un sacrifice pour raviver le lien qu'il avait avec Huitzulopochtli lui permettrait peu être d'avoir une nouvelle vision et s 'il était sur le territoire Garou, cela les ferait forcement sortir... Ils n'allaient certainement pas laisser un cainite faire un sacrifice sur leur territoire sans intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ Brujah
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Dim 26 Fév - 12:31

Il savait que ce type était barjo mais au delà de ça il sentait du plus profond de son être qu'il était bien plus qu'un simple clodo....
Alors il s'exécuta et il conduisit l'homme jusqu'à l endroit qu'il souhaitait .

Une fois la bas , il coupa le contact et ferma les yeux attendant....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Dim 26 Fév - 13:11

Le parce s'étendait sur plusieurs hectares, le long de la route et Ahuizotl cherchait un coin où stopper la voiture. Des barrières d'environ deux mètres cloturaient l'endroit mais cela ne serait pas un problème ...

Le conducteur coupa le moteur et se mit à fermer les yeux.

*Qu'est ce qu'il croit, que je vais le tuer maintenant ?*

"Encore un petit effort et tu seras récompensé ! Descend de la voiture quand je t'ouvrirai la porte et accroche toi à moi pour escalader cette barrière, ce sera beaucoup plus simple"

Le Gangrel lacha alors la gorge du gars pour sortir de la voiture et lui ouvrir la porte ...

L'homme sortit, hésitant mais silencieux, ferma la porte et s'approcha de la barrière, regardant le Gangrel qui le suivait de très près. Il s'accrocha à son cou tandis que le Gangrel, d'une main accrocha la barrière et de l'autre saisissait l'homme pour le maintenir contre lui.

Avec une bonne impulsion et en tirant sur son bras, il "enjamba" la barrière pour se poser de l'autre côté comme si celle ci n'avait mesurée que 50 cm de haut.

Il reposa l'homme de l'autre côté avec un sourire trop assuré.

"Suis moi maintenant, nous y sommes presque.."

Il se dirigèrent vers une colline un peu boisée. L'endroit idéal pour parler aux étoiles et pour que le bruit s'entende en contrebas.

Arrivés en haut, il pris le jeune homme fermemant pour le vider de son sang et se gorger de sa vitae, le laissant faible et à sa totale merci, passant juste un coup de langue pour effacer les traces de la morsure.

Il pouvait ainsi entamer les choses sérieuses...

Il allongea l'homme de tout son long sur le sol, regardant les étoiles et la lune qui n'était pas encore pleine.

[En Nahualt]

Oh Grand Huitzilopochtli ! Entend la prière de ton peuple disparu

La fleur est fanée par l'hiver mais le printemps arrive très bientôt

Guide ton serviteur sur le chemin et montre lui que tu l'as entendu

Je t'offre ce sang et ce coeur et bien d'autres à venir pour le cycle nouveau.



Il sortit alors sa dague et la plongea dans le sternum de l'homme, pour créer un accès vers ses organes, laissant le sang qui restait dans le corps s'écouler et se répandre dans la terre. L'homme expira un cri de douleur mais c'était si soudain et si intense que la pauvre victime ne pouvait pas vraiment crier. C'est seulement quand il sentit que le vampire plongea sa main dans sa poitrine pour saisir son coeur encore palpitant que l'humain fut prétrifié de terreur. Il échappa alors un dernier cri, plus puissant cette fois mais si court ... Son regard terrifié, devant le Gangrel qui ne semblait ressentir aucune émotion en le regardant, se figea instantanément lorsque ce dernier arracha le coeur de la poitrine de sa victime.

Il hurla alors sa victoire sur la colline et mangea le coeur encore chaud et pulsant de sang de sa victime.

Il espérait que ce sacrifice allait reveiller la bienveillance de Huitzilopochtli à son égard car depuis son arrivée à Paris, il n'avait plus eu de vision...

Il regarda autour de lui quelques instants; Le parc était toujours desert. Devait il s'en aller et laisser là le cadavre ? La réponse ne faisait aucun doute et il tournait déjà les talons pour quitter les lieux.

Soudain, il s'arreta, se retourna sur son oeuvre et scruta les alentours. Si des Garous devaient se trouver en ces lieux, il se devait de laisser un indice pour les trouver.

Il se dirigea alors vers un arbre qui se trouvait à environ deux cents mètres des lieux et avec sa dague, y grava un quartier de lune avancé qui correspondait à deux nuits après celui ci. Prevoyant que la pleine lune serait le 18 et qu'il devait les rencontrer avant.

Ceci était fait, il devait maintenant revenir en ville pour la suite des évenements.

[retour vers Paris]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Dim 26 Fév - 15:52

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Dim 26 Fév - 15:52

Le membre 'wolfgang' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sang Humain' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Mer 29 Fév - 13:09

William arriva dans le parc, il avait vu au moins une autre voiture de garée, il lui faudrait donc faire attention. Il se mît a la recherche des traces de son frère, s'arretant de temps a autres pour humer l'air a la recherche de son odeur...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Mer 29 Fév - 13:09

Le membre 'William Sheperd' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dés 10 faces' : 10, 9, 7

--------------------------------

#2 'Dés 10 faces' : 5, 4, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Jeu 1 Mar - 1:43

Il fallut un petit moment pour que William se rende a l'évidence : ce parc etait beaucoup plus étendu que ce qu'il pensait et trouver une trace de son frère ici serait quasiment impossible.
Il allait donc être obligés de demander de l'aide, peut être pour rien...

En revenant a sa voiture il se demanda qui pourrait l'aider. La sénéchale etait morte, mais même si ce n'avait pas été le cas il ne lui aurait pas fait confiance. La reine serait surement très occupée, et le risque de la déranger pour rien ne valait peut être pas la peine d'être encouru.
Restait Fleur, la brujah qu'il voulait voir de toute manière avant de se mettre a la recherche d'Ahuitzotl. Oui, Fleur pourrait surement l'aider.
Décidément il ferait preuve de bien peu d'aptitudes a son poste ce soir, il espérait avoir le temps de se rattraper...

Il retrouva sa voiture la ou il l'avait garée, avant d'y rentrer il observa la lune qui amorçait son premier quartier. Stupide satellite qui l'influençait depuis trop longtemps.
Arriverait il un jour a se débarrasser de son emprise?

Il s'ébroua rageusement pour sortir de sa rêverie et rentra au Louvre. A la radio les guns n roses chantaient Sympathy for the Devil, William força le son, plus pour s'empêcher de penser que pour réellement apprécier le morceau...


Vers le Louvre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Jeu 17 Mai - 16:31

viens de chez malneaus

William après avoir déposé son frère au Louvre alla acheter des couvertures dans un petit magasin qui était en train de fermer, la vendeuse soupira lorsqu'il arriva avec un jeu de cinq couvertures neuves...

Il continua sa route au hasard, et s'arrêta à une station service où il acheta trois bidons de 20 litre d'essence.

Il finit par arriver non loin du parc de la Courneuve, là où ils avaient cherchés les garous un peu plus tôt...
Il se gara et sorti toutes les affaires qu'il avait acheté. Tout ça était lourd et encombrant mais il s'en foutait...
Le corps d'Ernest sur l'épaule, ses mains chargées de ses achats William retourna à une clairière qu'il avait découverte quelques jours plus tôt. Ce qu'il s'apprêtait à faire serait visible depuis une grande distance, mais Ernest méritait ce point de vue pour son lieu de repos éternel....
Il déposa ses affaires au sommet de la petite butte et descendit avec Ernest vers le petit ruisseau qui coulait en contrebas. Là il déshabilla Ernest et le lava dans l'eau froide, otant les traces de sang dont il était responsable. Il plia consciencieusement ses habits, vérifia si ses poches ne contenaient aucun objet compromettant pour la mascarade et emmaillota le corps d'ernest dans une couverture, comme un bébé.
Il versa le premier bidon doucement, laissant le temps au coton d'absorber le liquide, et se mit en quête de tremper les autres couvertures de la même manière.
Tout était prêt, il fit appel à des souvenirs qui n'étaient pas revenus depuis très longtemps et commença à prier.

"
Requiem æternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis. Te
decet hymnus Deus, in Sion, et tibi reddetur votum in Jerusalem. Exaudi
orationem meam; ad te omnis caro veniet. Requiem aeternam dona eis,
Domine, et lux perpetua luceat eis
.Kyrie eleison; Christe eleison; Kyrie eleison."


Il jeta son briquet sur le linceul gorgé d'essence qui s'enflamma immédiatement. Sa bête eut peur, tempesta et tambourina pour le faire reculer, mais il tint bon.

"
Requiem aeternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis. In memoria aeterna erit justus : ab auditione mala non timebit.
Absolve, Domine, animas omnium fidelium defunctorum ab omni vinculo
delictorum et gratia tua illis succurente mereantur evadere judicium
ultionis, et lucis æterne beatitudine perfrui.
Dies iræ, dies illa.
Domine, Jesu Christe, Rex gloriæ, libera animas omnium fidelium
defunctorum de poenis inferni et de profundo lacu. Libera eas de ore
leonis, ne absorbeat eas tartarus, ne cadant in obscurum; sed signifer
sanctus Michael repræsentet eas in lucem sanctam,

Quam olim Abrahæ promisisti et semini ejus.

Hostias et preces tibi, Domine, laudis offerimus; tu suscipe
pro animabus illis, quarum hodie memoriam facimus. Fac eas, Domine, de
morte transire ad vitam.
Quam olim Abrahæ promisisti et semini ejus."


Au fur et à mesure de sa litanie William ajoutait les autres couvertures imbibées d'essence, très vite les flammes montèrent haut, très haut... Sa bête hurlait de terreur et William continuait, sa voix gagnant en force pendant qu'il dominait sa bête...

"
Sanctus, Sanctus, Sanctus, Dominus Deus Sabaoth; pleni sunt coeli et terra gloria tua.
Hosanna in excelsis.

Benedictus qui venit in nomine Domini.

Hosanna in excelsis.

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, dona eis requiem,

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, dona eis requiem sempiternam.

Lux æterna luceat eis, Domine, cum sanctis tuis in æternum, quia
pius es. Requiem æternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat
eis. Cum sanctis tuis in æternum, quia pius es.

Libera me, Domine, de morte æterna, in die illa tremenda, quando
coeli movendi sunt et terra, dum veneris iudicare sæculum per ignem.
Tremens factus sum ego et timeo, dum discussio venerit atque ventura
ira. Dies illa, dies iræ, calamitatis, et miseriæ, dies magna et amara
valde. Requiem æternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis."


Des larmes de sang maculaient son visage, la chaleur ambiante les faisant sécher presque immédiatement...
La joie d'oser prononcer un texte sacré, chose qu'il s'était interdite depuis son étreinte, ou bien la peur et le désarroi de sa bête impuissante...

"
Subvenite, Sancti Dei, occurrite, Angeli Domini, Suscipientes
animam eius, Offerentes eam in conspectu Altissimi. Suscipiat te
Christus, qui vocavit te, et in sinum Abrahae Angeli deducant te.
Requiem aeternam dona ei, Domine: et lux perpetua luceat ei.

In Paradisum deducant te Angeli; in tuo adventu suscipiant te
Martyres, et perducant te in civitatem sanctam Jerusalem. Chorus
Angelorum te suscipiat, et cum Lazaro quondam paupere, aeternam habeas
requiem.

Pie Iesu Domine, dona eis requiem. Dona eis requiem sempiternam."




William ponctua sa dernière phrase par un long hurlement, mélange de tristesse et de douleur...
Autour de nuit la nuit s'était tue, plus aucun bruit ni aucun son... Il attendit un peu, attendant d'entendre sonner les trompettes de Jericho, mais rien ne se passa.
Il resta un moment à contempler les flammes, et lorsqu'elles se mirent à décroitre il alla laver son visage au ruisseau, et retourna à la voiture...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malneaus
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Lun 3 Sep - 1:46

Spoiler:
 


Il était venu se recueillir sur la tombe de son défunt ami... Tué par ce chien fou de gangrel. Il toucha le tas de cendres et sentit la tristesse qui avait émanée du lieu.
Ils allaient avoir besoin de protecteurs, mais Arthur s'était montré trop instable. William était trop proche de suivre la même voie et les ennemis se faisaient plus nombreux et puissants que jamais.
Lui même se trouvait obligé de les détourner vers lui afin de leur laisser une chance. Fleur allait devoir les guider et se devait de se montrer à la hauteur tant qu'il n'était pas présent physiquement...

* Πάτερ ἡμῶν ὁ ἐν τοῖς οὐρανοῖς
ἁγιασθήτω τὸ ὄνομα σου·
ἐλθέτω ἡ βασιλεία σου·
γενηθήτω τὸ θέλημα σου,
ὡς ἐν οὐρανῷ καὶ ἐπὶ τῆς γῆς·
τὸν ἄρτον ἡμῶν τὸν ἐπιούσιον δὸς ἡμῖν σήμερον·
καὶ ἄφες ἡμῖν τὰ ὀφελήματα ἡμῶν,
ὡς καὶ ἡμεῖς ἀφίεμεν τοῖς ὀφειλέταις ἡμῶν·
καὶ μὴ εἰσενέγκῃς ἡμᾶς εἰς πειρασμόν,
ἀλλὰ ῥῦσαι ἡμᾶς ἀπὸ τοῦ πονηροῦ·
Ἀμήν*


Cette pensée s'était imposée à son esprit lorsqu'il avait pensé à elle... Elle n'était pas entièrement prête, à moins que l'attaque des démons l'ait affaiblie, toujours était il qu'elle se trouvait en difficulté à cause de sa précipitation...

*Discipline ton esprit Margarett, ton esprit est ta maison, imagine la avec des murs robustes, les portes et les fenêtres sont solides et le toit sur ta tête sûr.
Je ne puis te venir plus en aide. Lorsque tu auras besoin de moi il te faudra ouvrir la porte, mais toutes les voix entreront. Quelqu'un va venir bientôt pour t'aider, un vieil ami qui saura te montrer le chemin...
Il aurait mieux valu qu'il reste où il était, mais il t'aidera car telle est sa nature. Prends soin de toi et accompli l'Oeuvre...*


Une larme coula sur sa pommette avant de rejoindre la commissure de ses lèvres. Une larme salée. Ils s'agitaient déjà, ils ressentaient les premiers effets et ils sortaient de leurs cachettes... Le premier acte était lancé...

"Repose en paix Ernest, mon ami, mon frère. Peut être est il préférable que tu n'assistes pas à ce qui se prépare..."


Il s'eloigna, laissant quantités de fausses pistes pour ses futurs assaillants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boubanos

avatar


MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Lun 24 Juin - 16:11

viens de sous paris

Ils déboulèrent au sommet de la colline, le corps avait disparu et l'homme se coucha de lui même à l'endroit exact où Wolfgang avait perpétué son sacrifice deux semaines auparavant. Boubanos se tourna vers lui en lui tendant sa dague sacrificielle...

"Pour vous Ocelotl, son âme est en paix, son corps terrestre a été comblé, son coeur ravira les teotl.
Mais je vous ai donné beaucoup d'informations et vous pas grand chose... Voulez vous bien m'ouvrir les yeux à présent ?"


Plus claire la lumière, plus sombre l'obscurité... Il est impossible d'apprécier correctement la lumière sans connaître les ténèbres.

Stendhal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Mar 25 Juin - 11:53

Le Gangrel hésitait à faire des révelations à Miroir Fumant car oui, il était de plus en plus persuadé qu'il s'agissait de lui. Soit il allait lutté aux côtés de Quetzalcoalt contre leur mère et répeter le cycle, soit il allait empecher son frère de revenir à la lumière et guider les hommes, mettant un terme definitif à l'avenir de ce monde agonisant.
Ce qui le préoccupa plus encore que ce choix immédiat fut le fait qu'il n'avait pas vu les signes auparavant. Les Dieux qu'il croyait si loin de lui étaient venus à Paris pour prendre part à cette prophétie.
Y avait il alors encore besoin d'envoyer des messagers pour remercier les Dieux ou fallait il verser le sang pour les nourrir directement ?

Il n'y avait presque plus de doute pour lui, tout était si surnaturel que cela ne pouvait être que l'oeuvre des Dieux.
Il balbutia comme un nouveau né.

"L'être à la chevelure rousse devra me guider, je ... heu ... je le cherche encore ... il aura besoin de moi pour le proteger ... nous ... sauverons le monde ... mais beaucoup de sang devra couler avant ..."

Il regarda sa dague et tenta de reprendre sa force de conviction. Sa volonté s'était ébranlé en franchissant ce portail et il se retrouvait aussi faible que lorsqu'il n'était qu'un simple humain.

"Je ne faillirai pas !"

Il prit la dague à deux mains en l'empoignant fermement, la lame face à sa poitrine. Il aurait donné sa vie pour Utzuilopochtli mais son rôle n'était pas de se sacrifier, pas comme ça ...
Le poids de ce fardeau lui pesa soudain comme une charge trop lourde à porter et il accusa le coup en posant un genoux à terre.

Les yeux fixés sur sa dague, il se concentra pour retrouver cette conviction qui le guidait. "Tu dois sauver le monde ..."
Son regard se releva alors vers Miroir Fumant, avec une force retrouvée.

"Je trouverai Quetzalcoalt et sa sagesse m'eclairera ! Si je l'ai déjà croisé, alors nos chemins ne vont pas tarder à se croiser de nouveau. Dites moi ce que vous attendez de moi, je le ferai."

Ses yeux se baissèrent à nouveau, en signe d'obéissance. Il n'avait jamais fait face à un Dieu et encore moins Miroir Fumant. Attirer les faveurs divines étaient surement le seul moyen de survivre ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boubanos

avatar


MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Mar 25 Juin - 16:13

Boubanos resta un moment pensif. L'être à la chevelure rousse... Ils avaient abordés ce sujet avec Ma'at, il lui avait parlé de la ravnos, de l'enfant, de toutes manières les deux étaient liés...
Il allait lui falloir retrouver leur piste, retrouver son "frère" aussi. Il posa ses yeux sur le gangrel à genoux face à lui et lui passa tendrement la main dans les cheveux.

"Merci, je sais quel est mon destin à présent. Sacrifiez le en l'honneur de mon frère, en espérant que ça le fasse venir..."


Lorsque l'indien redressa les yeux Boubanos avait disparu, à la recherche de son destin.


Plus claire la lumière, plus sombre l'obscurité... Il est impossible d'apprécier correctement la lumière sans connaître les ténèbres.

Stendhal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   Mar 25 Juin - 22:23

Ahuizotl se sentait  parfaitement à l'aise. Depuis bien longtemps il n'avait pu partager ces mœurs où quoi que ce soit de son existence passée avec quelqu'un. cette nuit était comme un moment figé dans le temps où tout était clair ...

Il regarda l'homme, le regard déterminé. ce dernier allait avoir l'honneur d'être le messager des Dieux. Il retourna la dague en direction de sa poitrine et la planta si fort que certaines côtes n'avait pas résisté au choc. Pourtant, le cœur n'était pas atteint même si déjà, beaucoup de sang commençait à se déverser sur le corps crispé du pauvre innocent.

[En nahualt]
Va, ho grand héros ! va annoncer au grand Utzuilopochtli que Miroir Fumant est venu sur Terre pour accomplir la Prophétie.
Ho toi, jeune messager divin ! va annoncer que Quetzalcoalt sera bientôt là pour permettre le renouveau du cycle.
Toi qui a l'honneur d'aller délivrer un message aux Dieux, par ton sang et par ton cœur pur, tu gouteras aux plaisirs divins.

A ces mots, un autre craquement se fit entendre. Cette fois, le vieux Gangrel venait de plonger sa main dans la cage thoraxique de l'homme et avait écarté violement quelques côtés pour pouvoir atteindre son cœur qu'il arracha d'un coup sec.
L'homme eu le temps de voir son propre cœur avant de mourir; Peut être avait il pu entendre ces dernier mots dans un langage qu'il connaissait cette fois.

"C'est un honneur pour moi d'avoir pu te connaitre et tu vas avoir l'honneur de rejoindre le royaume des Dieux. Que ton voyage soit doux et que ton message puisse sauver ce monde ... va, honorable messager !"

Ahuizotl porta le cœur de sa victime à sa bouche.  Celui qui, pour un temps était devenu comme un Dieu en portant ce message sacré. En mangeant le cœur du sacrifié, il rendait honneur à cet homme et à Utzuilopochtli. Et pour la première fois, il était regardé par quelqu'un qui partageait ses coutumes et qui comprenait l'importance de cet acte. Pour la première fois, il se souciait de ce qu'allait ressentir les témoins de la scène ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sous un échangeur près de la porte d ela chapelle
» Une visite surprise qui porte bien son nom... [Ewan]
» Sous le pont Mirabeau coule la Seine...
» Porte étendard orque
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Périphérie de la Camarilla Parisienne :: Hors Paris :: L'Europe-