AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La salle du grand bal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 22:01

Un sourcil se lêve.

-"Aucun être conscient n'est capable de mal absolut, le mal absolut se justifie par lui même, le mal pour le mal. Même les pires d'entre nous y recherchent un plaisir ou un amusement, c'est typiquement humain, et notre condition ne fait que l'exacerber."

Il ne quittait pas des yeux Malneaus en parlant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 22:23

(désolé du double post)

-"Prenons par excemple la situation désatreuse actuelle; visiblement, de votre point de vue, j'en suis le méchant. Si nous prenons le déroulement des événements de mon point de vue, cette personne dont je ne connais toujours pas le nom envoie un signal social à mon égard, signal que mes sens interprètent comme une insulte.

Dans la liste de choix qui s'offrent à moi, je décide de demander des excuses ou par défaut, une explication. Ce monsieur prend apparamment très mal la chose et surenchérit d'insultes et de provocations.

Je me retrouve de nouveau face à un choix; n'aimant pas qu'on se paye ma tête, je décide d'obtenir réparation par la force car cela fait partie des armes que mon individualité a obtenues au cours de son existence.

Comme vous le voyez, tout est une question d'interprétations, de choix et de possibilités.

Le même évènement se produit pour tout le monde mais personne ne l'a perçu de la même manière. Le bien ou le mal pur ne sont pas à la portée d'êtres tels que nous, nous en sommes incapables; tout ce que nous faisons possède deux faces."
Revenir en haut Aller en bas
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 23:16

au moment ou le gang toucha Malnéaus, Fey déposa brusquement son verre qui cassa sur le comptoir et s'avanca d'un pas décidé vers le toréador... le dévisageant

J'en ai plein le dos, mon sir m'en voudra surement, mais vous le retouché... une fois... et je vous fait bouffer votre lame est ce que je suis claire ?!? Il ne vous doit rien et ne s'adressait meme pas à vous, melez vous de vos affaires...


Elle se tourna vers Malnéaus

et vous je n'ai pas besoin que vous me protégiez et éviter d'entrer chez moi lorsque vous n'y êtes pas invité

elle regarda les quelques individus réunis

Maintenant, vous êtes au bal de la reine, faites lui honneur et cessez de vous chamailler comme des enfants de cours d'école...


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 0:31

Décidément, encore une. Il y avait une limite à cette farce? Plus cela allait, plus, peu importe son nom à présent, se présentait sous un jour pitoyable et cette histoire avec.
Comment un être avec un ego aussi démesuré et aussi malpoli pouvait avoir autant de protecteurs? La pitié, surement, alors que celui-là même prétendait visiblement que les caïnites étaient purement mauvais, la belle ironie.

Poutant, le sang n'avait rien à voir dans cet incident, humain, Bastien aurait agi de même, l'être pitoyable en face de lui, il n'en était pas sûr.

Non, rien à voir avec la force ou le pouvoir, ce type aurait pu être Superman, ça n'aurait rien changé.


-"Hé bien, pour des êtres mauvais, les caïnites semblent prompts à vous défendre, l'inconnu; voyez si notre condition fait de nous de véritables monstres, la logique aurait voulu qu'ils se délectent de me voir vous étriper; il n'en est rien.

Moi même, d'après vos dires, avec la vacuité de mon âme, je trouve cela touchant; vous avez pénétré dans la chambre de cette femme sans son accord, vous vous êtes mis seul dans cette situation et pourtant, elle vous pardonne et vole à votre secours.

Le bon point pour ma part est que Fey a enfin osé me parler et me regarder comme une personne et nom pas comme un quelquonque Elephant sacré.

N'allez pas croire qu'une seule des personnes volant à votre secours ou vos tentatives vaines d'intimidation y sont pour quelque chose, mais je pense oublier cette histoire, voyez, même moi le grand méchant violent sans âme, suis capable de pitié.

Cette histoire prend des proportions grotesques.

Vous pensez vos protecteurs des exceptions? Des caïnïtes à part? Il n'en est rien, comme nous tous, ce ne sont que des humains que la malédiction de Cain a croisés, leur côté violent et prédateur exacerbé par la bête et leur égo gonflé par l'illusion d'éternité.

Aucun être ici, aussi détestable soit-il, n'est perdu à jamais; le choix de la rédemption peut etre pris ,ou que l'on soit, qui que l'on soit.

Voyez où nous en sommes: j'y ai autant ma part que vous, chacun avec une part de responsabilité alors qu'une chose si simple qu'une marque de courtoisie aurait pu l'éviter.

J'ai cédé à la facilité, vous emportant sur un terrain qui m'est propice.

Des enfants dans une cour d'école, Fey a raison. Encore une fois belle ironie, "tu m'a piqué mon goûter, alors je te casse la figure!"

Notre âge et notre condition ont juste donné une forme différente mais le fonds est le même, quelle bêtise. J'ai le cran d'y prendre ma part de faute et de l'endosser; serez-vous capable d'en faire autant?

Je vous propose de recommencer, présentons-nous et continuons cette conversation qui me semble des plus intéressantes. Qu'en dites-vous?"


En parlant au fil de ses pensées, Bastien s'est convaincu lui-même, il est sincèrement prêt à donner une deuxième chance à cette personne.
Revenir en haut Aller en bas
malneaus
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 13:46

Il regarda autour de lui pendant que le Toréador se donnait en spectacle, il resta calme lorsque celui ci le défia de son gant . Après tout il n'avait rien à prouver à ce coq....
Mais Fey s'en mêla et il décida qu'il s'était assez laissé insulter pour un moment du coup lorsque bastien lui proposa de repartir de zéro il lui sourrit et jetta un coup d'oeil sur le gant qui gisait par terre après avoir attérit sur son visage.

Malnéaus ramassa le gant et saisit la main de bastien

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 13:46

Le membre 'malneaus' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dés 10 faces' : 6, 10, 7, 10, 8, 9, 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
MJ Brujah
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 14:08

D'un geste vif et précis, la main gauche de Malneaus agrippa la main droite du Toréador, une série de craquements sec se firent entendre . Et si les personnes présentes autour des deux hommes purent se demander d'ou provenaient ces bruits , le reste de l'assemblée ne réagit pas, comme si les autres vampires ne intéressaient simplement pas à la scène pourtant violente qui se déroulait non loin d'eux .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malneaus
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 14:38

" Pour qui vous prenez vous donc monsieur de la Tour ? Pourquoi m'avoir suivi ? Pourquoi vous être déplacé ? Pour avoir le dernier mot ? Pour montrer votre force ? "

Tout en gardant son emprise sur la main de Bastien, malneaus ramassa le gant au sol et commença à le lui mettre , de force , sur sa main prisonnière.

"Vous avez perdu votre gant monsieur de La Tour, laissez moi vous le remettre en signe de soumission voulez vous ? Car il s'agit bien de cela au fond, montrer votre puissance, votre force sur les plus faibles, sur ceux qui à prioris ne peuvent pas répondre ! J'ai dis à maintes reprises que je n'aimais pas la viiolence , que je ne voulais pas me battre .....et vous, avec une certaine stupidité il faut bien l'avouer, vous avez vu en cela un avoeu de faiblesse..... Et il n'en faut pas plus à des gens comme vous ...."

Il avait terminé de lui remettre le gant

"Vous voila rhabillé Monsieur de La Tour , vous vouliez un duel ? Considérerez que vous l'avez gagné au vu de ce que je viens de m'abaisser à faire , je le redis devant tous, je déteste la violence mais ce n'est pas pour autant que je suis incapable de me défendre , même devant un combattant aussi prestigieux que vous "
Regardant Fey

" Je ne suis pas entré chez vous, je n'aurais jamais eu l'audace de le faire, mais j'ai quelques tours qui m'ont permis, à distance de vous faire parvenir ce que vous avez découvert " Puis il replongea ses yeux dans ceux de bastien en resserant encore plus sa prise .

"A présent monsieur de La tour, je vais vous lacher,je n'aimerais pas m'attirer les foudres d'une guerrier aussi puissant et vieux que vous , il n'est bon pour personne de se faire des ennemis, surtout par les temps qui courent... mais ne doutez pas une seconde qu'à la prochaine incartade de votre part j'aurais tout le mal du monde à en rester là. Voyez cet ...incident comme un avertissement, une sommation , et croyez moi, je n'en fais jamais deux.

Malneaus relacha son emprise sur ce qui restait du poignet du vampire , ramena ses mains derrière son dos et les y recroisa

"Excusez nous pour cet incident , Merci Fey d'avoir pris ma défense , c'est un geste que j'apprécie , vraiment ! Continuons à profiter de cette soirée , qui sait ce qui nous attend la nuit prochaine !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly
Malkavian
Malkavian
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Convalescente (+1) , Tenace ( +1 )
Points de sang:
14/15  (14/15)

MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 16:04

Aly arrêta de chanter ça ne fonctionnait pas; ils avaient tous sans doute l'habitude de cotoyer des fous pour ne pas avoir réagit...

Témoin immobile et sans pouvoir de la scenne elle attendie que ceci finisse... que pouvait elle faire elle si frêle et jeune ?


Vêtements d'Alice:
 



Dernière édition par Aly le Dim 1 Jan - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 17:10


ils étaient tous les deux des malades qui n'avaient rien comprit... la violence encore et toujours... pire qu'une pulsion...elle avait tant souhaiter que la menace mette un terme à tout ca, mais non... les hommes étaient toujours aussi con... rien ne les changeaient pas meme le fil du temps...ca revenait toujours à ca ! *C,est pas au bonheur que l'on devrait s'intéresser, mais à la violence, elle est omnis présente, plus que l'reste! *

vous n'avez visiblement pas besoin de moi, car a l'insulte qu'il vous a fait vous ajouter le geste...

elle s'éloigna consterné et passa près d'Aly

courage ma belle tu es entrée dans un monde de fous et de dégénérés... peut être as tu ce qui faut pour en comprendre une partie... oh ... si jamais tu y comprend quelque chose tu aurais la bonté de m'expliquer ?!?

polie elle salua l'homme à côté d'Aly *encore un nouveau...* puis retourna au bar demanda un nouveau verre


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 17:22

Une lueur d'intérêt s'allume soudainement dans l'oeil du Toréador, et malgré la douleur, son sourire grandit.
Par contre, l'inconnu n'avait pas visiblemement compris les tenants et les aboutissants: soit il n'écoute même pas les gens soit c'est un simplet.


-" A la bonne heure, j'avais peur que vous soyez en sucre au vu de tout ce battage autour de votre personne.

Pourquoi je vous ai suivi? N'ai-je pas été clair sur le sujet? Quant à ma force, je n'ai nullement besoin de la prouver, même si parfois, je tombe sur des avdersaires qui m'intéressent et croyez-moi, ce ne sont pas les faibles."


Constatant l'étrangeté du manque de réaction alentour.

-"Je vous rappelle monsieur que l'utilisation de disciplines est interdite au sein de l'Elyseum, aussi discrète soit-elle.

Vous pretendez que j'use de ma force pour soumettre les plus faibles que moi, il n'en est rien, je demande simplement de la politesse et un minimum de respect. Choses dont vous semblez dépourvu visiblement.

Encore une fois, votre ego monte à un niveau que le mien n'a jamais atteint et une fois de plus, vous me menacez.

Je vous retourne donc la question, pour qui vous prenez-vous, monsieur? Vous ne respectez rien ni personne et vous vous permettez de donner des leçons de morale; quant à votre "je n'aime pas la violence" , c'est du flan! Vous avez préféré avoir recours à la force et à une autre pitoyable menace au lieu de simplement dire quelque chose comme: "Ne voyez pas en ce regard un signe d'agression".

Comme vous le voyez, votre petite démonstraton ne change rien, si ce n'est qu'en plus,à present, vous transgressez les règles de la Camaria.

Vous venez tout simplement d'éclaircir les doutes que j'avais à votre sujet.

Vous faites partie des pires caïnites, ceux avec un ego démesuré, remplis de haine et qui n'écoutent même pas ce que les autres leur disent.

Donc, si vous pouviez vous présenter, ce sera déjà un pas de plus vers la civilité"
Revenir en haut Aller en bas
Aly
Malkavian
Malkavian
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Convalescente (+1) , Tenace ( +1 )
Points de sang:
14/15  (14/15)

MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 17:34

Alice voulu repondre à Fey qu'elle avait une théorie, mais la femme s'éloignait déjà et elle resta avec ses mots en suspend la douche entre ouverte se demandant si elle devait tenter de publier un livre sur sa théorie des moutons, il semblerait que cette reflexion interesse plus d'une personne dans le monde de la nuit...

Personne ne prendra au sérieux l'avis d'une si jeune vampire... Même Malvin c'était gentillement moqué d'elle...

Elle soupira et se dirigeat elle aussi vers le bar pour prendre un verre.

Une théorie imparfaite due à un esprit trop jeune, ceci n'interessera personne. Initil de perdre du temps à ça, mais elle pouvait en consacrer un chapitre dans son journal ?!

son journal, elle eu de nouveau un pincement au coeur c'était la 2ème fois de la nuit qu'elle resentait le besoin de faire couler de l'encre sur ses pages rugeuse... Elle se promit de prendre le temps après la fête d'allerà la bibliothéque où avait était entreposé son bien.


Vêtements d'Alice:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 17:40

Elle l'avait suivit ?!? elle lui sourit gentillement

Alors, vous pouvez m'expliquer tout ca ?!? vous avez une idée concernant ses idiots ?

Elle souhaitait qu'il y ait réponse, elle avait chercher tellement longuement qu'elle n'y croyait plus, la majorité des vampire étaient devenus pour elle qu'une bande de crétins

elle prit une gorgé en regardant la jeune malkivian


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Duffeau
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 17:54

Attiré par le comportement fanfaron de Bastien, il observait la scène un peu surréaliste il faut bien le dire. A un moment il faillit bien s'interposer afin de protéger le frèle vampire que le Toréador avait prit comme cible tant ce dernier semblait incapable de se défendre...
Puis il ravisa son jugement, le geste de Malneaus fut si précis, si...épuré qu'Arthur eut du mal à ne pas lacher son verre! Combien de siècles fallait il pour en arriver à un tel stade de maitrise corporelle ?? Il n'osait l'imagnier...
Du coup Arthur commença à s'inquiéter pour mr de La Tour dont le comportement le déroutait autant qu'il l'inquiétait. AU lieu d'être calmé par la manifeste supériorité physique de Malneaus, Bastien continuait à faire le Barbot en se voilant la face et en semblant ne pas prendre en compte la force physique que venait de déployer le petit homme qui lui semblait en rester la et passer à autre chose

Mais qu'est ce qu'il fou?????? se demanda til

Il décida de l'aider et s'en approcha

"pardon monsieur de La Tour" lui dit il en l’entrainant légèrement à l’écart

"Ca va pas? Vous voulez qu'il vous tue ?? Vous n'avez donc rien vu d'étrange chez cet homme? Sa rapidité , sa technique ??? Je veux dire je suis incapable de produire un geste aussi net et épuré après 400 ans de pratique, et sa force... nous avons tous entendu vos os exploser .... je vous en conjure arrêtez là , ou j'ai le sentiment que vous pourriez tomber sur votre dernier adversaire bon sang !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 18:31

C'est à ce moment-là que monsieur Duffeau décide d'intervenir, excellent timing.
Bastien observe rapidement vers le bar et fait un léger signe de tête à Gallus.

Il n'y a aucune peur dans le regard de De La Tour, aucun signe d'un stress quelconque.
Un sourire à monsieur Duffeau.

Bastien parle haut et clair pour être entendu.


-"Haaaa, mon dernier adversaire; il en faut bien un, un jour ou l'autre. Mais ce n'est pas mon intention; ce soir, je ne fais que démasquer un imposteur suite aux diverses choses étranges s'étant produites ce soir. Cet homme qui ne se presente pas semble être une pièce centrale.

Il est même allé jusqu'à provoquer une agression d'Heinrich sur sa personne afin de passer au second plan; plutôt malin mais extrêment cliché. Etrange que cet Heinrich ait, lui aussi ,montré une force qu'il n'est pas censé posséder. Mais ce prétendu philosophe inconnu semble avoir les nerfs fragiles et il fut plus aisé que je le pensais de le pousser à la faute."
Revenir en haut Aller en bas
Gallus Sollers
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 18:48

Toujours au bar au retour de Fey, il posa son verre vide.
Il observait Malneaus, avec un l'air de quelqu'un plongé en pleine réflexion. Aucune haine ne transpirait, aucune colère, juste un réflexion froide et antilithique

Duffeau intervient, Bastion lance son accusation et lui fait signe que ça risque de chauffer.
Calmement il se leva et s'adressa à Fey et son amie.

-"Au moins on peut dire que Sire De La Tour sait animer une soirée."

*Soupir*

-"Dans quel pétrin m’amène t'il encore?"

Il se tenait tout de même prêt au cas ou, lui aussi avait des doutes sur cet inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle Des Termes
Primogène [Toréador] (PNJ)
Primogène [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 19:18

Alerté par une goule obéissante, Isabelle fut informée de l'éclat qui agitait un petit groupe d'individus prochent du bar... Bizarrement elle avait gardé son calme et avait sereinement donné des instructions. Un jeune homme au trait fin se présenta devant Bastien empruntant un ton très professionel.

"Monsieur De La Tour, la Primogène Toréador, Isabelle Des Termes, me fait vous enquérir qu'elle souhaiterait s'entretenir avec vous dans un futur très proche, elle espère que vous acceptez de la rejoindre dans son bureau lui épargnant ainsi de se déplacer durant sa convalescence douloureuse."


Il s'inclina et ajouta.

"Je vous attends à la sortie de la salle pour vous guider jusqu'à elle. Si vous veniez à ignorer cette sortie de secoure qu'elle vous offre, elle me fait vous rappeler que la Reine Geneviève serait probablement attristé d'apprendre qu'un autre membre de son clan a participé de près ou de loin à la mise à sac de sa soirée et qu'elle n'hésiterait sans doute pas à le juger indésirable lui aussi pour l'exemple. Le clan des Toréador est connue pour son savoir vivre et ses bonnes manières en plus de ses capacités à la création artistique, elle souhaite que cette réputation soit encore intacte à l'issue de cette soirée. Ce comportement d'après Mademoiselle des Terme n'est pas digne de la cour de la Camarilla Parisienne."


S'inclinant encore, le porteur du message espéra que le Toréador n'en veille pas à sa vie.



C'est dans le travail d'une vie que réside la véritable séduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly
Malkavian
Malkavian
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Convalescente (+1) , Tenace ( +1 )
Points de sang:
14/15  (14/15)

MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 19:36

*Outch... Ma maladresse me perdra si ce n'est pas mes réveries...*

Elle leva les yeux avec un sourire désolé vers Fey.


"Fey c'est cela ?"

Elle tendit la main pour qu'elle lui serre dans un geste de salut purement humain.

"J'ai bien une théorie, mais il semblerait qu'elle soit enfantile et sans interêt pour des vampires plus âgée que moi... Et malheureusement je suis encore très jeune !"

Elle rigola se moquant d'elle-même et cherchant à ignorer le stress de voir de plus en plus de monde s'attrouper autour de Bastien et Malvin. en cet instant elle était bien contente de s'être éloigné.


Vêtements d'Alice:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 19:47

Hé bien cet inconnu devait etre au moins la huitième merveille du monde.
Aux parole de la goule Bastien ne pus refrener un petit rire, la récréation été terminée mais l'imposteur s'en tirais, certainement aprés le dépard de Bastien, se ouialles allaient se presser tout contre lui et demander si il allait bien, malgré la force de celui-ci.
C'etait à vomir, l'inconnu était un etre abject à peinne capable de prétendre à l'humanité et c'est Bastien que l'on punissait.

Bastien posa la main sur l'épaule de la goule.


-"Fait pas cette tête, je ne m'en prend jamais au messagé, contrairement aux rumeurs je suis plutot gentil. Visiblement ce n'est pas l'heure des principes si je comprend bien."

Il se tourna vers la salle et salua à la manière d'un gentillome.

-"Messieurs, dames, la fête est apparament terminée pour moi, je vous laisse donc. Veillez à ne pas tomber trop souvent dans le pièges des apparences et les mensonges de quelqu'un qui vous pretend spécial.

Bonne fin de soirée."


Il partit en direction du bureau de la primogène Toréador.
Revenir en haut Aller en bas
Fleur de Rochefort
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 20:47

Arriver du bureau

Fleur fit au plus vite pour se présenter dans la salle de bal ou la tention semblait être retombée. Finalement il n'y aurait pas besoin de son intervention se soir et elle en fut soulagée. Elle embrassa la salle du regard, notant que Fey parlait avec Aly, que Malvin se trouvait la. D'ailleurs elle ne put s'empécher de lui sourire. Elle remarqua aussi lesautres vampires dispersé dans la salle, puis se dirigea d'un pas tranquille vers Gallus qu'elle n'avait pas revu depuis l'attaque du nid Sabbatique.

"Monsieur Sollers je suis heureuse de vous retrouver en forme. "

Elle fit une petite révérence pour marquer le respect qu'elle portait à cet homme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallus Sollers
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 21:02

Un sourire à l'intention de Fleur.

-"Bonjour Dame, je suis moi même heureux de d’être encore en un seul morceau."


Puis fronçant légèrement les sourcils et désignant Malneaus.

-"Vous le connaissez ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 21:34

William fut soulagé de voir les événements en bonne voie de se calmer. S'approchant de Malneaus il s'inclina brièvement devant lui.

"Sir, je tenais a vous présenter mes excuses. Je pensais que vous n'étiez pas en état de défendre votre honneur et je me suis manifestement trompé.
Je voudrais entendre plus en détails ce que vous pourriez avoir a dire sur la façon que vous avez pour régir votre bête. Bien sur, j'imagine que ce n'est pas forcement le lieu et le moment, mais si vous le désirez, je vous en serais reconnaissant.
Cela fait trop longtemps que la mienne régit ma vie, me poussant parfois a des actes que je suis contraint de regretter aussi longtemps que durera ma non vie et je ne suis jamais parvenu a obtenir des renseignements précis sur ce qu'on appelle Golconda."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Duffeau
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 21:54

Quelle déception .... il avait été ravis de revoir Bastien, dont le nom était bien connu de tous les combatants et dont la valeur faisait l'unanimité dans tous les clans .
Le temps change les gens, et souvent en mal , la vanité de cet homme l'avait conduit à ne pas accepter la défaite et il avait continué de se donner en spectacle après que tous eurent vu que Malneaus avait eu le dessus.
Quelle tristesse...., quelle déception ...
Mais le clan de la Rose n'abandonne pas les siens, et il devina qu'en l'appelant on lui avait donné une chance d’arrêter de se ridiculiser...
Il se redirigea vers le buffet encore un peu engourdis par la déception qu'il venait d'avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur de Rochefort
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 22:06

Fleur rendit son sourire à Gallus, mais fronça tout de suite après les sourcils devant sa question. Elle se retourna pour savoir de qui le vampire voulait parler et tomba sur Malvin. Elle resta un instant sans savoir quoi répondre car décidément tout le monde semblait en avoir après son ami. Elle posa un regard interrogateur sur le Brujah puis le jugea quelques seconde avant de répondre :

"Oui je le connais, cette homme est un ami, Et il a soigné Fey....."

Elle se tourna d'ailleurs vers celle ci de manière à obliger Gallus à en faire de même.

"Regardait comme elle est mignifique maintenant, un homme capable de soigner peut être un grand atout en ses temps troublé par la guerre, ne trouvez vous pas ?"

Elle plongea ses yeux dans celui du guerrier le laissant apercevoir à quel point elle ne voulait pas que l'on fasse de mal à son ami.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malneaus
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Dim 1 Jan - 23:40

Malneaus laissa bastien terminer son spextacle et finir de s'humilier tout seul , décidement s'il avait une réputation , il n'en resterait probablement pas grand chose après cette nuit!

Pourtant il se demandait si la bêtise seule l'avait poussé à agir ou s'il y avait une autre raison, une personne qui , tapie dans l'ombre pouvait tirer les ficelles ...

" Golconda..?" Ce mot le fit brusquement revenir à la réalité, il fut surpris de le voir sortir de la bouche du gangrel envoyé par Mithras

" Golconda ? Oh probablement une légende , un fantasme depuis qu'on y a fait allusion dans des écrits qu'on prétend tiré du livre de Nod. je suis surpris Monsieur , je ne vous voyais pas du genre supersticieux"

L'homme était torturé par une erreur commise dans un lointain passé..... cela lui rappelait quelque chose .... mais un gangrel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La salle du grand bal   

Revenir en haut Aller en bas
 

La salle du grand bal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 26 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant

 Sujets similaires

-
» De la 16éme Salle au Grand Escalier
» La salle du grand bal
» Le Grand Jeu des Enigmes
» La Salle du Feu
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: La salle des Fêtes [Rez de chaussée]-