AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La salle du grand bal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26, 27  Suivant
AuteurMessage
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Ven 30 Déc - 18:07

Fey fut étonnée de la réaction de Gallus... comme un grand frère.. certes mais... elle releva la tête

mon sir m'a enseigner à preter respect aux anciens, mais surtout à ceux de notre clan, je ne voudrais pas lui faire honte, encore moins ce soir monsieur. c'est un parcours quand meme très impressionnant de cette guerre à maintenant. Vous trois avez eut l'occasion de voir et de vivre des époques fabuleuses et fort troublantes, du moins le sont elles dans les livres ! toutes ces guerres certes mais également le changement dans les architectures, l'évolution des idées, tous ces philosophes, ces penseurs, l'apparition des livres pour tous, les mouvements économiques naissant à travers le monde, les grandes découvertes territoriale, scientifique, le début et les fins des grands mouvements politique... et tant d'autres choses encore...
sa voix était à la fois triste et exitée... certes elle aussi en un peu plus de cent ans avait vécu des choses, mais... pour le reste... elle ne pouvait que les lire, les lire et douter elle était envieuse de leur chance, de leur sagesse aussi peut être


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Ven 30 Déc - 18:43

La reine s'en allant, le bretteur était libre de son devoir de salutation. Place au plaisir.

Il décide d'aller voir Sollers et de s'enquérir des raisons de sa présence à Paris. Son rival, puisqu'il considérait ainsi Gallus Sollers, était en pleine conversation.

Conversation dont il entend les dernieres phrases prononcées par la femme à ses côtés.
Dans la grande tradition toute bastienne, il s'incruste, un sourire au levres.


-"Elle a raison; Sir Sollers, un vétéran de la troisième croisade, survivant de l'attaque finale Tzimice ayant mis fin à l'attaque Ventrue, mérite le respect. Sans compter que je souffrirais qu'on ne le vous donne pas, vous êtes mon meilleur ennemi après tout; vous manquer de respect, c'est me manquer de respect, car l'on peut mesurer la valeur d'une personne à celle de ses rivaux."

Se tournant vers Fey, avec un salut de gentilhome et tendant la main pour effectuer un baise-main.

-"Je me nomme Bastien De La Tour, je constate que Sir Sollers sait encore s'entourer de personnes délicieuses."
De nouveau, il regarde vers l'ancien chevalier.

-"A ce propos, des nouvelles d'Angelika? Elle fut tout de même la femme qui me prouva que le sexe faible portait mal son nom, une épéiste de talent, dommage que l'époque ne lui laissait pas la place qu'elle méritait, plus valeureuse que beaucoup de prétendus chevaliers.

Au dernières nouvelles, vous lui faisiez la cour si je me souviens bien."


Voila! Ca, c'est fait; un ptit tacle comme ça vite fait, pas méchant, pas de réelles intentions belliqueuses mais s'il voulait réussir à croiser de nouveau le fer avec Gallus, il fallait bien le titiller un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Gallus Sollers
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Ven 30 Déc - 19:32

Il allait répondre à Fey quand Bastien fit son intervention. Gallus ne puis réprimer un soupir, vraiment, il ne changerais jamais. Cependant un maigre sourire sur le visage du vieux chevalier semblait dire qu'il n’était pas mécontent de revoir Bastien.

-"Sire De La Tour, toujours fidèle à vous même, il est rassurant de voir que certaines choses ne changent pas.
Les dernières nouvelles que j’eus d'Angelika fut son départ pour Londres peut après la défaite de Jurgen, vous n’êtes pas sans savoir qu'en tant que Ventru son devoir l'a rappelée. Depuis plus rien, je ne sait même pas si elle est encore en non-vie.

Quand à vous, ravi de voir que vous semblez plus en forme, j'ai appris que vous aviez perdu goût au choses, suite au décès de notre amie sorcière.

Mais vous avez visiblement surmonté cella, comme le reste.

Nous devrions nous concentrer sur le présent plutôt que de rabâcher de vielles histoires."


Ce n'était pas dans les habitudes de Gallus de rappeler au gens de mauvais souvenirs mais c’était un prêté pour un rendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Ven 30 Déc - 19:38

Fey inconfortable entre les brusquerie de l'un et les moqueries de l'autre, resta muette heureuse d'être déjà debout, elle recula subtilement d'un pas, laissant la place aux retrouvailles et au vieux amis


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Ven 30 Déc - 19:58

Le sire Gallus est encore réactif, bien, très bien... Quinze partout, balle au centre, ce score sera suffisant pour ce soir mais tel un chat, il a envie de jouer.

Il regarde la femme qui recule d'un pas, toujours le sourire aux lèvres.


-"Vous avez raison, Sir Gallus: place au présent, les évènements actuels sur Paris sont on ne peut plus passionants et une personne telle que vous ne sera pas de trop."

Il s'adresse à Fey.

-"Je n'ai pas entendu votre nom, dame, mais je vous en prie, asseyez-vous. Je vous ai interrompus pendant votre conversation, pardonnez-moi. Peut-être pourriez-vous vous présenter et nous donner votre avis sur les évènements Parisiens actuels, je ne les connais que par la gazette caïnite pour ma part et j'aimerais vraiment vous entendre parler."

Et hop. Tu croyais vraiment t'en tirer comme ça?
Revenir en haut Aller en bas
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Ven 30 Déc - 20:33

*M'entendre parler... il me prend pour quoi ? une boite à musique...!*

Fey regarda Gallus... puis Arthur qui ne disait rien depuis qu'elle était arrivé et cette homme qui aurait bien mérité une claque ou deux... elle resta calme... souriante, évitant de les regarder... elle s'assit à nouveau espérant qu'ils seraient assez aimable pour ne pas jouer avec elle

eh bien... mes ... seigneurs ?!? je ne sais pas quoi vous dire sur cette cité... elle va pas bien, les chasseurs y sont présent les sabbat aussi... on raconte des histoire de fantome qui tuent les notres... rien de bien différent que par le passé...
incertaine elle essaya cette réponse sans grande assurance...


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallus Sollers
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 0:42

Un regard vers Bastien, voulant certainement dire : "N’exagère pas!"

Que cet homme s'en prenne à lui, il n'y avait pas de problèmes, leur relation complexe permettait ce genre d'écart entre eux, mais s'en prendre à une des sienne c’était une autre affaire.

Un sourire rassurant à Fey.

-"Effectivement Dame Fey, toutes ces choses sont préoccupantes et malheureusement pas si rares dans notre milieu. Depuis combien de temps êtes vous sur Paris?"

Avec un peu de chance elle pourrais lui indiquer des lieux intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 0:56

Assise sur sa chaise, elle avait soudainement l'impression que les choses se compliquait, elle regardait tantot son verre, tantot ses messieurs... *au milieu de quoi tu viens de te mettre les pieds là ma belle ?!?*

je suis née ici mon seigneur! il y a environ une centaine d'année... mais pitier mon seigneur laissez le ... Je m'appelle Fey, le reste ... *on s'en fou !*

elle but son verre en entier, d'une seule gorgé... *seigneurs... pffff ! *

Est ce que je puis faire autre chose pour vous mes seigneurs ?

Elle l'avait répété combien de fois cette phrase qui sortie comme une habitude... mais elle lui avait permis de se sauver a plusieurs reprises de situation du meme genre... elle montra son verre, elle souhaitait visiblement aller en chercher un second !

sinon je vous fausse compagnie le temps d'aller chercher un autre verre...


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 1:23

Il capte le regard de Gallus, un sourire joueur apparaît sur le visage de Bastien.

Voila que Fey tente de partir de manière qu'il trouve maladroite mais fort charmante. Il peut aisément la retenir en lui donnant son verre qu'il n'a pas encore touché...

Il choisit de ne pas le faire, les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures.

Il regarde donc Fey partir, son ineffaçable sourire sur le visage, se tourne enfin vers Gallus. Le sourire du bretteur disparaît enfin, le voilà sérieux.


-"Plus sérieusement, Gallus, Paris connaît une vague de problèmes depuis la disparition de Villon, l'ancien prince qui est parti sans explication. Je parirais une lame de Tolède que tout ceci est lié.

Tu a toujours eu goût à la justice et moi, je suis curieux; prêt à refaire équipe avec moi pour tenter d'éclaicir ce mystère?

Navré pour ta jeune amie mais je ne souhaite mêler à cela que les gens à qui je fais confiance."


Revenir en haut Aller en bas
Gallus Sollers
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 2:22

Il observa longuement Bastien, un air grave sur le visage. Demander à ce cainite de rester tranquille revenait au même que de demander au scorpion de ne pas piquer. Cependant il avait raison, trop de questions et personne ne semblais à la recherche de réponses.

Faire équipe avec lui... Sur leur équipe d'origine ils n’étaient que deux ici, un petit pincement au cœur du Brujah, un sentiment de nostalgie. Angelika, Alexandra, Bastien et lui même. Depuis, Angelika avait disparu et Alexandra avait été détruite...

-"Soit! "

Dit' il en tendant la main au Toréador.

-"Peu de personnes de l’époque de Villon sont encore présentes. Commençons à réunir des informations à ce sujet. Retrouvez moi à la Mairie du onzième la nuit prochaine, nous deviserons avec moins d'oreilles alentour.

Sur-ce je vais vous laisser, j'ai déjà une personne à qui poser des questions."

Il salua de nouveau Bastien et commença à s'éloigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 2:37

Elle les quitta rapidement et se fraya un chemin jusqu'au bar... commenda un verre et se retourna pour voir ou en était le groupe... elle le vit dispersé et se tourna, soulagée...



J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallus Sollers
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 2:56

Il savait qui il souhaitait voir, mais avant il avait quelque chose à faire, quelque chose d'important à ses yeux.
Aussi, il se dirigea vers le bar et droit vers Fey.

-"Dame Fey, je suis navré pour ce qui vient de se passer, veuillez excuser ma conduite, quand à celle de Sire De La Tour... Disons qu'il n'est pas méchant. J’espère que vous ne garderais pas rancune."

Il salua Fey, et tant qu'il était la se servit un autre verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 3:03

Gallus arriva près d'elle, s'était un cauchemar, il la poursuivait ... elle se tourna et lui sourit, s'inclinant légèrement en avant en signe de respect... il s'excusait ?!? *laisses tomber le dame... merde !*

vous n'avez pas à vous excuser mon seigneur, ni pour vous, ni pour votre ami, ce qui c'est passer était en rien inconvenant, du moins pas de votre part ni de la sienne... c'est moi qui suis navrée, je me suis mal renseigné je n'aurais pas du m'adresser a vous et encore moins de la manière dont je l'ai fais...

*l'humiliation a assez duré tu ne trouve pas...*

Elle se redressa lentement, son regard toujours bas... *respecter les anciens... pfff!*


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malneaus
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 18:45

" Votre vison des choses est fraiches et romantique Alice, malheureusement vous risquez de vite déchanter . Les vampires sont damnés comme le fût notre père ou plutot nous subissons la malédiction de Cain pour le crime qu'il a commit alors que les hommes sortaient à peine des cavernes.... les vampires sont mauvais, ils sont des bêtes avides rodant autour des faibles, et faisant des courbettes aux puissant afin d'en tirer quelques avantages en attandant de les voir eux aussi en situation de faiblesse! Rien n'a changé à part les apparances ! Oui tout cela peut paraitre romantique, charmant et raffinés , mais autour de moi je ne vois que des prédateurs et une fort jolie proie.. Mais c'est cette vision des choses qui m'attire chez vous, cette humanité vacillante que vous partagez avec quelques rares autres personne qui m'a conduit à venir puis à rester ..." Tout à coup il sentit l'angoisse de Fey .

Excusez moi je reviens ...

son visage ce ferma et il avança vers la jeune brujah

" Bonsoir Fey , un problème ?"

Il ignorait totalement les autres vampires il avait les yeux plongés dans ceux de la jeune femme et ne s'adressait qu'à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 19:04

Elle laissa le regard bas, tenant son verre, elle vit Malnéaus approcher qu'au moment ou ses pieds arrivèrent dans son champ de vision. Elle ne se sentait pas très bien et voulait que tout ca se termine elle avait outre passé les limites de la convenance et en payait le prit du moins imaginait elle.

non aucun problème malnéaus... aucun problème ! J'ai ... je me suis montrée déplacée auprès de sir Gallus et Sir Bastien, je m'excusais de mon comportement, aucun problème...

Elle prit une gorgée...


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malneaus
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 19:10

"Tres bien, je suis heureux de l'entendre , à plus tard et au besoin je ne serais pas loin"

Il resta figé trois secondes devant les deux vampires, comme pour leur signifier qu'elle était sous sa protection , les fixant l'un après l'autre avant de retourner auprès de son ami indien et d'Alice.

Elle était encore sauvable , et personne ne viendrait compromettre ses plans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallus Sollers
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 19:30

Les mœurs avaient définitivement bien changée, il observa Malneaus un instant, sans colère ni amertume, il le regardait juste de la tête aux pieds.
Il n'avait pas envie de mettre Fey mal à l'aise mais visiblement plus il lui parlait, plus elle l’était et ce malgré tout ce que pouvait dire le vieux chevalier.

Poussant un soupir il avala d'une traite son deuxième verre.

-"Dame Fey vous n'avez nullement était déplacée, vous avez simplement usé des coutumes et de la façon de s'exprimer de ce siècle, malgré mon age c'est à moi de m'adapter au monde, pas l'inverse.

De plus nous sommes du même clan et la communication vas s’avérer difficile si vous êtes mal à l'aise par ma simple présence. Traitez moi avec respect si vous le souhaitez mais, de grace, ne vous mettez pas Martel en tête, vous ne m'avez point insulté.

Mais je crains que vous n'ayez peur d'une quelconque épée de Damoclès venant d'autre personnes pouvant vous entendre me parler ainsi.

En ce cas je pourrais dire tout ce que je veux, vous ne serez jamais à l'aise en public avec ma personne."


Il reposa son verre vide.

*Il est temps de la laisser tranquille Gallus.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 20:06

Il regarde Gallus se débattre et tenter de mettre à l'aise Fey pour obtenir le résultat opposé. L'enfer est pavé de bonnes intentions et Gallus a beaucoup de bonnes intentions.
Il observe,un sourire amusé sur les lèvres quand se pointe Malneaus et son regard déplacé.
Si l'insulte (puisque c'en est une) de Malneaus a glissé sur la force tranquille qu'est le Sir Sollers, Bastien lui relève le regard, levant un sourcil et l'accompagnant d'un air de défi. Le regard en réponse du "elle est sous ma protection" reçoit en réponse un regard du "Et alors?".

Mais c'est qui ce clown? Il se croit à la fête du village ?

A moitié mort de rire, il s'approche du groupe que Malneaus a rejoint.


-"Bonsoir Messieurs, je suis Bastien De La tour, je vous interomps une minutes, veullez m'excuser."

Se tournant vers Malneaus.

-"Monsieur, si Fey péche par excès de politesse, vous manquez de la plus élémentaire, elle était mal à l'aise et comme vous semblez l'apprécier, vous êtes allé quérir de ses nouvelles, ça, je le concois. Mais sans même vous être présenté, sans même connaître les tenants et les aboutissants de cette histoire, vous voila lançant un regard de macho-man, genre je la protège, pouvant être reçu comme un défi. Histoire de bien enfoncer le clou, vous regardez de cette manière deux des trois grands combattants présents dans la salle.

Vous avez peut-être quelque chose à dire à présent?"


Revenir en haut Aller en bas
malneaus
Sans clan
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 20:33

Il n'avait fait que deux pas lorsque bastien lança sa tirade . Dans ce genre de situation il y a avait toujours quelqu'un pour ne pas en rester là et ne pas garder le silence . Pourquoi n'étaient ils donc pas capable de garder le silence . Il fit un demi tour quasi militaire et alla se planter à quelques centimètres seulement du Toréador qui devait être plus grand que lui d'au moins une bonne tête, les bras croisés derrière le dos il ne se démonta pas.

" Ecoutez moi bien, je 'nai pâs de temps à perdre avec vous mr de la Tour, ni avec vous ni avec votre égo d'ailleurs ! Vous pouvz faire ce que bon vous semble, imiter le jeune Giovanni en vous donnant en spectacle dans des combats à l'épée ou en faisant de la lutte dans une piscine de confiture de groseille , à dire vrai tout cela m'importe peu . Rien de ce que vous pouviez faire n'était de nature à attirer mon attention et plus embetant , à me faire sortir de ma réserve . Rien sauf ennuyer quelques personne dont cette jeune femme ! Alors vos menaces, j'entend que vous les gardiez! Mon attitide n'avait aucunement pour but de vous défier , je réprouve la violence et c'est ce trait d emon carractère qui pourrait bien vous faire garder cette réputation dont vous semblez si fier au point de prendre les capacités martiales comme étalon pour mesurer la valeur des hommes . Cela ne montre rien d'autre que la vacuité de votre âme ."

Alors je le repête , je ne cherche pas querelle, mais avec tous ces evenements je suis un peu nerveux, lorsqu'on s'en prend à cette jeune dame je le suis plus encore ,.... Sentez vous se sentiment étrange qui s'éveille en vous? C'est de la peur, alors cesser vos fanfaronnade , continuez à vous faire mousser pour des passes d'armes effectuées il y a des siècles de cela, écoutez cette peur , car elle pourrait bien vous empecher de commetre une sotise ...

Je suis très patient, mais là mes limites sont dangereusement proches... Monsieur de la Tour .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 21:00

Aux mots de Malneaus,le sourire de Bastien grandit C'est ça, il a trouvé le bouffon de la soirée, sortir autant de contre-sens en une seule fois, c'est un art.

-"Je vous parle de politesse, monsieur l'inconnu; il ne me semble pas vous avoir manqué de respect jusqu'ici; par contre, vous, par deux fois à présent. Vous prétendez ne pas aimer la violence et pourtant vous la provoquez, vous dites ne pas avoir de temps à perdre et vous relancez le débat.

De simples excuses pour ne pas avoir montré la plus basique des politesses, que de mon côté, je vous montre auraient mis fins à cette conversation.

Mais non, vous en rajoutez une couche et de plus, vous vous mettez à menacer, pour ensuite prétendre ne pas chercher querelle. Que de contre-sens, je ne ressens absolument aucune peur, quand à la fanfaronnade ou mon ego, monsieur, vous faites présentement preuve d'un niveau à ce sujet que je n'ai jamais atteint.

Quant à mon âme, monsieur, elle porte la malédiction d'un dieu punissant un homme qui lui avait offert ce qu'il avait de plus cher.

Aussi, cette bêtise a assez duré, recevez ce que vous semblez si ardemment rechercher, c'est bien pitoyable."


Sortant un gant, il tente de giffler Malneaus avec.

-"A défaut de vous donner ce dont vous avez besoin, voici ce que vous méritez."

[Jet de mêlée]
Revenir en haut Aller en bas
Admin

avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 21:00

Le membre 'Bastien De La Tour' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dés 10 faces' : 7, 10, 2, 2, 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Aly
Malkavian
Malkavian
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Convalescente (+1) , Tenace ( +1 )
Points de sang:
14/15  (14/15)

MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 21:14

Aly écouta Malvin et fut attristé d'entendre une version aussi sombre, elle préféra donc garder la sienne en tête, mais les mots du sans clan lui revienrent en tête bien plus vite qu'elle ne l'aurait crue, un homme Bastien de la Tour, apparemment, venait de commencer à vérifier la thèse des vampires purement méchant. Quoi que... Ça thèse à elle n'était pas rejeté par ces faits. Monsieur de la Tour à simplement faits des choix qui l'on mené là, ou il a suivie les instruction de son sire. Toujours trois possibilités, le mouton, le bon ou le méchant.

Elle se mit à sourire toute seule, rien n'était perdu, elle ne vivait pas dans un monde noir. Elle n'avait pas fait le mauvais choix en choisissant de devenir une vampire. Elle avait comme tout les vampire un côté sombre, le point noir au milieu d'une grande étendue blanche. Un point noir sur fond blanc, elle se classait du côté des bons qui tendaient de faire les bon choix.

A quelques pas d'elle les deux hommes se toisaient toujours comme des coqs défendant leur territoire, elle se demanda qui était la belle femme responsable malgré elle de cette petite accroche.

Soudain tout dérapa Bastien brandit son gant devant le visage de Malvin. Que pouvait elle faire ?

Soudain contre toute attente elle se mit à chanter.


"Je te tiens
Tu me tiens
Par la barbichette
Le premier
De nous deux
Qui rira
Aura une tapette.



Qui veux jouer avec moi ?"



Vêtements d'Alice:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 21:23

William éclata de rire et applaudi avec ravissement.

"Bravo, cette blague était very funny sir!... Pardon, c'était sérieux?
Quelqu'un se prétendant une des meilleures lames qui soient défie un quidam visiblement dépourvu de la moindre compétence martiale!
Avez vous besoin de vous rassurer de votre compétence avant de songer a viser plus haut?
Dans ce cas pourquoi ne pas défier cette frêle jeune fille avant ?"


Il désigne aly de la main.

"A moins que vous ne souhaitiez démontrer votre compétence, auquel cas, rassurez vous nous vous croyons sur parole. Maintenant si vous voulez bien nous excuser nous allons reprendre le fil de notre discussion, en votre présence ou pas...."

William senti sa bête commencer a s'agiter, il était heureux que la lune ne soit pas pleine car il doutait être capable de se contrôler le cas échéant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 21:29

Un soupir.

-"Je ne fais que mettre cette personne face à ses responsabilités, au vu de votre réaction, monsieur, si c'était à vous qu'il avait parlé sur ce ton, il serait certainement déjà mort.

Etre faible n'est pas une excuse suffisante pour ne pas faire face aux retombées des ses actes."
Revenir en haut Aller en bas
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: La salle du grand bal   Sam 31 Déc - 21:47

William eut un sourire narquois.

"Justifiez vous comme vous l'entendez petit lord.....
Messire Neaus, malgré l'exemple que vous nous avez amené, je ne suis pas d'accord avec vous.
Certains d'entre nous ne sont pas foncièrement mauvais, même si ce terme a une connotation un peu trop manichéenne a mon gout.
Le problème vient du fait qu'il faut arriver a distinguer les intentions des actes. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La salle du grand bal   

Revenir en haut Aller en bas
 

La salle du grand bal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 25 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26, 27  Suivant

 Sujets similaires

-
» De la 16éme Salle au Grand Escalier
» La salle du grand bal
» Le Grand Jeu des Enigmes
» La Salle du Feu
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: La salle des Fêtes [Rez de chaussée]-