AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le refuge (principal) de Stanislas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Dim 9 Juin - 13:26

Kaoum ne put s'empêcher de rire en entendant la dernière déclaration de Dalila. Essuyant ses larme il fit rapidement un geste de la main pour la rassurer.


"Navré . . . navré belle Dalila. Je ne me riait pas de vous je vous assure. Mais de moi-même, et de nous autres ici réunit."
Il reprit un peu contenance, mais toujours avec une lueur amusée dans l’œil.


"Vous avez parfaitement raison, vous et dame Venise. Nous sommes en train de nous chamailler alors que notre survit dépend de cette réunion et il semblerait que j'en soit un des premiers fautifs. Donc reprenons sur de bonnes bases si vous le voulez bien."
En disant cela il regarda Slobodan et Phantom avec un sourire amical.


"Malgré ma méfiance première je suis prêt à vous faire confiance. Dailleurs je penses l'avoir prouvé précédemment en vous donnant certaines de mes informations. Mais je me doit de clarifier certaines choses. Jouons cartes sur table !"
Kaoum marque une pose rassemblant ses pensées puis parla, sa voix s'était transformé pour devenir celle d'un militaire sur le champ de bataille, le visage de marbre.


"Dabord les précisions. Pour ce qui est du mathusalem, je n'ai aucune preuve de ce que j'avance, ce que je vous ai soumis consiste en des rumeurs et des indices que j'ai pu relever ces derniers temps, ainsi que mes conclusions personnelles. D'où le fait que je dise qu'il faille faire appel au Sorciers. Non pas pour anéantir la source du problème, cela je le réserve personnellement au Prince, il est un des seul pouvoir y parvenir et cela lui permettra en même temps d’asseoir sa position, mais pour avoir des informations que nous-même ne pouvons obtenir. N'oublions pas que les arcanes sont leur domaine. D'où aussi je ne veut pas que notre clan soit redevable aux Sorciers. Si le Prince détruit le mathusalem, ou le chasse qu'importe, il ne faut pas qu'il penses que c'est lui qui nous a rendu service mais l'inverse ! Donc, belle Dalila, si vous êtes actuellement sur une piste je ne peux que vous encourager à poursuivre.

Ensuite, comme vous l'avez soulignée, nous combattons sur plusieurs fronts. Et je propose que nous commencions par nous débarrasser des épines sous nos pieds avant de faire le marathon. Je suis actuellement sur la piste des Chasseurs. Car si il y a bien une choses que j'ai appris pour survivre, la meilleur manière d'échapper à des traqueurs c'est de les traquer soit même. Actuellement certains de mes contact sont en train de récolter des informations sur cette organisation et je penses bientôt toucher au but. En fonction du résultat, nous pourrons soit nous en occuper nous même, soit donner nos informations au Prince. Dans tous les cas nous serons gagnant.

Soyons clair ! Si la nuit prochaine on rencontre effectivement le Prince tel qu'il me l'a promis, il nous faudra prouver notre valeur à ses yeux, si nous souhaitons bénéficier de sa protection et de son aide. Et pour cela nous possédons une nuitée entière pour rassembler informations et coups d'éclats."
Kaoum marqua à nouveau une pose, regardant à tour de rôle chacun de ses frères et sœur.


"Résumons, ce que nous savons en tant que clan de notre capacité, ressources et force de frappe.


D'un coté, ", il désigna Dalila, "nous avons une dame avec ce qui semblerait être un vaste réseau d'information . . . voir d'informateur.
De l'autre, ", il désigna Slobodan, "un homme aux relation influentes dans les hautes sphères et des sources d'information secrètes.
Puis, ", se désignant lui-même, "un autre avec aussi des contacts et des capacités informatiques qui se défendent."
Puis il regarda tour à tour Phantom et Venise


"La question que je me pose maintenant est, qu'avons nous de ces deux côtés là ?"
Kaoum se réadossa dans son fauteuil et regarda tout le monde.


"Comprenons nous bien. Je viens à l'instant d'abattre toutes mes défenses et suspicion en votre faveur. La situation est critique est c'est pour cela que je l'ai fait. Je souhaiterais que chacun de vous prenne maintenant la parole et dise ce qu'il pense de ma stratégie, expose la sienne, donne ses informations et ce qu'il peut apporter. Je vous en prie, du fond du coeur mes frères et mes soeurs, jouez carte sur table. La situation est grave et je suis lasse de la politique . . . Qui sait nous arriverons enfin à avancer comme cela . . ."


Maintenant, toute personne cachant un secret d'importance pour le clan, pouvait voir son implication dans la survie de celui-ci mis en doute, Kaoum aussi . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Loyal (+1 ), sur la béquille (-1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Dim 9 Juin - 14:27

Phantom écouta ses frères discuter entre eux. Il ne se sentait pas non plus comme eux à 100 %, il n'avait pas de culture "nosfératu" contrairement à eux, pas vraiment d'éducation, mais il s'efforçait de tenter de les comprendre, pour mieux se faire accepter, vu les réactions de certains.

Kaoum résuma une situation sur les forces et les prédispositions de chacun. Tout semblait se jouer autour de leur réseau d'information. A croire que c'était hyper important. Il fut tout d'un coup tiré de son observation par un Kaoum curieux. Il se croyait au dessus des autres?...

- moi?


Dit il en réponse à la sollicitation de Kaoum.

- Je suis un des rares ici à connaître le vrai ennemi, le sabbat. Et loin d'être un espion confirmé comme vous autres, je suis plutôt un guerrier, il est important de ne pas renier la puissance de notre sang.

Il espérait que cela soit assez précis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Dim 9 Juin - 18:37

Venise eût poussé un soupir exaspéré si elle avait eu une once de vie en elle. Apparemment Kaoum usait de moyens détournés pour en apprendre le plus sur les secrets de ses semblables. Elle avait éludé les questions relatives au passé des uns et des autres, voilà que maintenant il revenait à la charge, se prenant pour un capitaine d'infanterie Ventrue faisant l'inventaire des forces à sa disposition avant de les lancer à la bataille. Au cours de la discussion elle avait apprécié ses interventions pertinentes, mais cette insistance à s'introduire dans sa vie privée commençait à devenir plus que dérangeante. Venise n'était pas un pion sur un échiquier; elle avait mené sa barque comme elle l'entendait jusqu'à maintenant, et elle comptait bien continuer ainsi.

"Bien, à ce que je vois, tout ce que j'ai pu dire sur les justifications du passé des uns et des autres ne vous a pas intéressé. J'en prends donc bonne note."

Sur ce, elle se tapota le menton avec l'index ganté de sa main gauche, son regard rivé au plafond, comme si elle était en intense réflexion.

"J'ai... Oui... J'ai quelques connaissances en dressage. peut-être pourrais-je apprendre à ce gentil toutou à vous amener vos pantoufles? Mais vous avez raison, cela ne serait pas très utile au clan. Voyons... Je possède une petite boutique, je pourrais certainement trouver une superbe tenue de super-héros pour Phantom. Je sais tenir une comptabilité si vous en avez le besoin. Sinon, je crains que vous n'ayez qu'à compter sur ma bonne volonté, ce qui n'est déjà pas si mal, non? A moins que, biensûr, je ne remplisse pas vos critères. Auquel cas je comprendrais fort bien que vous ne fassiez pas appel à mes services."


Elle était redevenue sérieuse après ses dernières paroles et regarda Monsieur K comme l’appelait Dalila d'un air grave. Elle n'était pas un foudre de guerre? Et alors? Si elle ne convenait pas, elle pourrait très bien se passer d'eux. Elle l'avait très bien fait avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalila
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Lun 10 Juin - 0:06

Dalila réprima un sourire avec sa main, voyant la joute verbale entre Kaoum et Venise.
Cette dernière avait son caractère et n’était pas si facile a amadouer.

Elle décida donc de ne pas se mêler de cela, laissant Kaoum essayer de trouver un terrain d’entente avec elle.
Et puis pour Dalila, elle avait déjà tout dit et clairement démontrée ses intentions, il était inutile d’en ajouter davantage sans se répéter et assommer l’assemblée.

Seulement elle rumina les paroles de Phantom. Elle l’analysait.
Cela lui plaisait.

Elle s’était levée pour s’asseoir à coté de Phantom.
-Veuillez me pardonner mon ami si j’ai pu vous paraître suspicieuse, ce n’était nullement mes intentions. Je ne fais que me soucier de notre survie, mais…Je suis enchanté de voir en vous un guerrier…Donc le Sabbat est impliqué, comme toujours d’ailleurs, une vraie plaie ceux-là.
Mais un guerrier…Je dois admettre que c’est plus que bienvenu en cette occasion.
La puissance de notre sang. Exact, cela est souvent sous-estimé à tort. Je m’y adonne moi-même un peu.

Bienvenu parmi nous Phantom et sachez que je suis à votre entière disposition. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n’hésitez pas a m’en faire-part mon ami.

Elle lui fit un sourire amical en inclinant la tête.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slobodan
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Lun 10 Juin - 2:35

Slobodan écouta avec un plaisir certain les langues qui commençaient à se délier... De précieuses informations commençaient à s'assembler dans son esprit et il regarda ses frères de clan tour à tour...
Phantom, le guerrier, la force brute que le prince enverrait en première ligne à la moindre occasion s'il savait. Un survivant, une force brute pas dénuée de cervelle...
Kaoum, le fouineur, un esprit vif doublé d'une aptitude à l'informatique... Peut être un futur cœur de groupe... S'il était capable de la moitié de ce que Slobodan pensait il intriguerait pour en faire une sentinelle, voire plus...
Dalila, l'exubérante, une verve aussi pendue que la sienne, sûrement plus d'ailleurs mais dans un style différent. Elle semblait posséder un vaste réseau d'information et avait très à cœur les intérêts du clan...
Venise, la discrète, elle semblait avoir des affinités avec les animaux, mais un curieux besoin de se faire sentir moins importante....

"Bien maintenant que nous savons à peu près de quoi chacun est capable nous pouvons commencer à discuter stratégie.
Effectivement le problème qui risque de nous causer le plus de souci est ce mathusalem. Pour précisions je n'ai guère plus d'informations là dessus, je ne l'ai appris qu'au détour d'une conversation entre Guéric et John. Nous allons avoir besoin des trémere, mais je ne souhaite pas leur être redevable de quoi que ce soit, aussi devrons nous les attirer de manière à ce que l'envie de s'occuper de ce problème leur vienne seule... Ils ne sont pas idiots et cela risque d'être ardu mais je m'y emploierai du mieux que je peux. À moins que nous ne passions par la famille Sollers, famille de chasseurs d' infernalistes réputés, qui auront certainement plus de facilité à être redevables aux sorciers. Mais dans un premier temps nous devrions essayer de localiser approximativement ce repaire, afin de nous débarrasser d'un autre problème...
Les chasseurs de vampire que vous me signalez sont souvent des dévots, prompts à chercher à éradiquer le mal... Envoyons les là bas et nous n'en tirerons que des bénéfices... Quel que soit le vainqueur..."


Il tira sur sa cigarette l'ultime bouffée avant de jeter le mégot dans l'âtre froid.

"Nous aurons tous du travail à faire, Kaoum, l'idée du serveur privée est tout simplement géniale et s'il vous est possible de nous créer un profil chacun je m'attellerais dès ce soir à vous faire partager les renseignements collectés par mon sire. Certains seront certainement périmés, mais sait on jamais... Ils pourront peut être aider.
Venise, j'aimerais approfondir cette question de dressage, l'on m'a raconté de surprenantes histoires sur les rapports que notre clan entretien avec les bêtes et il me faudrait savoir si vous pouvez réaliser une de celles que j'ai entendue: dans les temps anciens les nosferatus faisaient appel à des rats pour s'échanger des messages ou espionner leurs ennemis. Si ceci est dans vos cordes vous pourriez être en mesure de repérer l'antre du mathusalem avec des risques limités non ?"


Il jeta un œil à Phantom et Dalila pour leur signifier qu'il ne les avait pas oubliés, mais qu'il attendrait la réponse de Kaoum et Venise pour poursuivre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Lun 10 Juin - 11:29

Venise ne se sentit pas particulièrement flattée lorsque Slobodan qualifia son idée de géniale. En vérité elle s'étonnait que les spécialistes du domaine informatique n'aient pas fait preuve de créativité en installant un réseau parallèle. Quand un objet est cassé, on le remplace, non? Pour la femme masquée cette logique ignorait les difficultés techniques propres à l'informatique.

Concernant la proposition de Slobodan, elle prit le temps de la réflexion avant de répondre. Ce qu'elle allait dire n'allait peut-être pas lui plaire mais elle allait éveiller l'intérêt des détectives dans l'âme.

"Il y a 280 kilomètres de galeries sous nos pieds. Je sais bien que les rats sont réputés pour leur ténacité, mais ils sont bien moins doués pour le marathon. Je n'ai rien contre tenter d'inviter nos charmants petits amis à nous aider, mais quadriller le sous-sol quartier par quartier prendra beaucoup de temps. Nous gagnerions en efficacité si nous arrivions à déterminer auparavant le secteur dans lequel la cible sévit. Peut-être qu'on en sait un peu plus au Louvre? Ou bien... Peut-être essayer de le localiser grâce à des indices que les animaux ne comprendraient pas, comme des traces physiques de son passage. Il faut également qu'il se nourrisse; un infernaliste de son rang se soucie peu de bris de Camarilla, il peut avoir laissé quelques cadavres exsangues derrière lui."


Venise ne proposait ni plus ni moins qu'une enquête préliminaire en bonne et due forme. Rien de tel pour faire plaisir à ses frères et sœurs.

"Concernant la transmission de messages par un rat, il faudrait qu'il puisse retrouver chacun d'entre vous quel que soit votre refuge, même le plus secret. Transporter un petit bout de papier est possible mais si le messager est un peu distrait il le rongera. Si le trajet est trop long, il pourra mettre de longues heures à arriver jusqu'à sa destination. Le passage par les égouts risque de rendre l'écriture illisible... Quant à leur transmettre un message oral, c'est possible, mais il faut comprendre la signification des couinements. Un nouveau réseau serait bien plus efficace je pense."

Elle n'y connaissait pas grand chose en informatique, mais elle maîtrisait son sujet avec les animaux et leurs comportements. Elle regarda l'assistance, attendant un éventuel commentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalila
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Lun 10 Juin - 12:16

Dalila avait penché la tête en avant comme pour mieux se concentrer sur les propos de Slobodan et Venise.
Elle acquiesçait du chef a chaque paroles censées.

-Les Tremeres, pour ma part j’imagine que le seul fait de leur apporter l’information qu’il y a un mathusalem en activité dans les sous-sols, pourrait les mettre en branle-bas-de-combat et peut-être même nous être très reconnaissant de leur avoir fait parvenir cette information.
Et effectivement si nous pouvions réduire le champ de recherche pour isoler le problème, y envoyer les Tremeres et les chasseurs, peu importe qui ils peuvent être, pourraient être très intéressants.
En pleine pagaille s’emballer dans le mélo.
Je pencherais sur une victoire du Mathusalem, et par conséquent un risque qu’il accorde une attention particulière aux Nosferatus, ce qui ne seraient pas très agréable a gérer, mais il faut bien courir certains risques.

Oui…Oui je trouve très intelligent d’élaborer une forme de jonction entre tous les problèmes, les faires se tirer dans les pattes en espérant un résultat favorable a notre clan.
Quant a l’idée d’utiliser nos amis animaux pour faire du repérage est excellente, bien que je puisse concevoir que cela ne puisse pas se faire sans difficultés, mais prendre un moment pour essayer d’envisager la meilleure méthode même si elle demeure fragile, vaudrait tout de même le coup d’être essayé.

Il n’y aura rien de parfait, plusieurs choses vont probablement nous foirer en chemin, alors il va falloir établir une certaine liste d’options pour pouvoir nous adapter le plus rapidement possible et ainsi éviter de rester à découvert et totalement inutile.

En d’autre mot je suis pour.
J’orienterais mon réseau de renseignements dans cette voie, coupant les petites filatures inutiles pour se concentrer à ce qui nous intéresse.
Cependant…Mon réseau n’opère pas dans les égouts, son efficacité se forge à la surface, je pourrais tenter d’identifier ces chasseurs et les envoyer vers le mathusalem en espérant que j’obtiendrai les données d’un lieu probable entre-temps.

Ah et euh…Slobodan, j’ai rencontré plus tôt le nouveau primogène Brujah, les Sollers ou du moins le principal personnage, n’est plus a Paris. Donc il faudra peut-être nous orienter vers une nouvelle source d’expert en la matière de lever un gibier. Je vais tâcher de me renseigner là-dessus également.

Aussi…Euh…Je vais peut-être raconter n’importe quoi…Mais bon, qui ne risque rien n’a rien…Phantom mon ami…Auriez-vous encore quelques liens avec le…Sabbat? Peut-être savent-ils des choses ou peut-être ils pourraient être une force que nous pourrions manipuler dans cette affaire?
Mais comme j’ignore de quoi il retourne exactement entre vous et eux, je n’ose pas m’avancer, mais vous pourriez peut-être nous exposer une idée? On ne sait jamais?
Seulement, si vous pressentez que c’est beaucoup trop dangereux pour vous, abandonner cette idée, je ne voudrais pas vous voir courir le risque de vous perdre alors que nous avons tant besoin de vous a nos cotés.

Finalement…Je dois vous confesser une information honteuse…Très honteuse, qui pourrait peut-être même nous nuire.
Euh…Voilà, je ne possède pas d’ordinateur et je ne connais absolument rien a tout cela, c’est carrément du chinois pour moi. Je connais quelques contacts fiables qui pourraient faire le lien entre moi et vos serveurs, informatiquement parlant, mais je devrais passer par une personne extérieure a notre clan pour cela.
Le genre a qui je pourrais dicter des trucs a écrire, des documents a scanner et a envoyer tout en ayant la possibilité qu’il m’imprime tous les documents nécessaires.
Mais personnellement, je ne pourrais jamais mettre la main à la pâte de moi-même, vous m’en voyez désolé.


Dalila les épaules voutées, regarda au sol, gênée et coupable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Lun 10 Juin - 14:52

Kaoum écouta chacun des intervenants avec une mine concentré. Il mémorisait, classait, retenait et analysait au fur et à mesure que les informations lui parvenaient. Il sourit devant la pique de Venise, la saluant même d'un hochement de tête. Se reteint de rire devant les paroles de Slobodan. Celles-ci était sensés, mais il ne put d'empêcher de remarquer que celui-ci reprenait ses propres propositions à son compte, certes avec quelques améliorations, mais tout de même. L'heure n'était plus aux chamailleries et il fallait avancer, la nuit, elle, n'attendait pas.

Kaoum afficha alors un sourire enjoué.


"Mes amis, je suis heureux. Je suis heureux car notre clan avance enfin ensemble. Et je suis heureux, car celui-ci est bien plus fort qu'il ne me paraissait au premier abord. Monsieur Phantom, Dame Venise, vos capacités sont on ne peut plus nécessaires, voir primordiaux pour nous. Je sens que nos différents domaines d'expertises sont destinés à se COMPLÉTER . . . Hum . . . désolé je me suis laissé emporter."
A la fin de sa phrase il avait ouvert large les bras comme pour englober toute la salle, son sourire toujours aussi flamboyant. Puis se calmant un peu il repris un air plus sérieux.


"Je vais d'abord répondre à vous Dame Venise. Sachez, ma Dame, que le schreknet est un réseau qui a été conçu par le clan entier des Nosfératus avant même que l'internet tout publique existe. La rumeur laisserait même entendre que ce serait notre clan qui aurait créé ce dernier pour cacher l'existence du schreknet aux humains et aux autres clans. Ce réseau a mis des dizaine d'années à se développer et à grandir, ainsi des Nosfératus du monde entier, pour atteindre le niveau qu'il avait avant sa disparition. Il nous faudra donc certainement pas moins de temps et de ressource pour développer à nouveau ce réseau à partir de rien. De plus, le serveur que j'ai mis en place, sera pour le moment, vu nos effectifs, amplement suffisant. Mais ne vous inquiétez pas je compte bien faire évoluer son infrastructure tout en essayant de découvrir où le schreknet a disparut. Ce genre de choses ne peuvent disparaitre du jour au lendemain comme cela en temps normal . . . je redoute même un sort d'occultation puissant derrière cette disparition . . . mais cela n'est que supposition.

Sinon pour continuer sur le même sujet, Slobodan, je me ferais un plaisir de créer un compte d’accès à mon serveur pour chacun d'entre vous juste après cette réunion. Et pour vous belle Dalila, je me ferais une joie de vous enseigner au moins les rudiments de l'informatique pour pouvoir au moins poster quelques textes sur votre compte, sans avoir à passer par un intermédiaire. Sachez l'ignorance n'est en rien une honte dans un domaine non maitrisé."
Sur ces mots Kaoum sourit à Dalila d'un air de compréhension total.


"A part cela, je tiens à dire que j'approuve fermement toutes vos idées. Faire en sortes que nos ennemis se tirent dans les pattes est réellement une bonne idée. Mais ma question que je me pose c'est quand ? Quand lancerons-nous cette opération. Je m'explique. Il est clair que nous manquons d'informations, même si nous avons des pistes. De plus, ne l'oubliez pas, nous avons rendez-vous avec le Prince dès la nuit prochaine. Or, si nous souhaitons rentrer dans ses faveurs et, pourquoi pas, gagner une place d'importance dans sa cour, il nous faudra lui donner quelque chose à ronger d'ici là.

Donc voilà ce que je propose. Et entendez le bien comme une proposition et non comme une chose que je cherche à imposer. Profitons de cette nuit pour récolter le maximum d'informations.

Dalila, Venise et Phantom vous enquêteriez sur ce qui se passe dans les sous-sols. Dalila, étant donné que vous avez lors et déjà enquêté sur le sujet, je pense que vous êtes la mieux placée pour spécifier les premières zones de recherche. Phantom, je suis certain que vous êtes fort en tant que guerrier, mais comme Dalila, si vous acceptez ce qu'elle propose, je vous demande de faire très attention à vous. Venise, vos capacités avec les animaux serait plus efficaces si vous utilisiez aussi des chats non ? Il peuvent aller là où les rats ne peuvent pas et sont plus intelligents il me semble . . . enfin après je ne suis pas très calé dans la matière . . .

Slobodan, je penses que votre position dans la haute société pourrait nous être très profitable en cette nuit. Vous connaissez l'aversion des autres clans envers le notre. Le fait que vous soyez bien introduit auprès du Prince et autre sommité pourrait nous ouvrir les portes des autres clans. Allez savoir ce qu'ils ont comme information. Dailleurs je penses que vous devriez commencer par le clan des Roses, j'ai entendu dernièrement que l'une d'entre elle, une certaine Elea, vient juste de revenir après avoir été enlevé . . . qui sait ce qui trame derrière çà . . .

Pour ma part, je penses continuer sur la piste des Chasseurs et du Schreknet. Je penses pouvoir découvrir leur QG ou du moins m'arranger pour communiquer avec eux pour les appâter dans les sous-sols au moment voulu. Je prendrait donc la nuit pour mettre en place mon plan et vous le soumettre.

Évidemment, le mieux serait que dès que l'un de nous trouve un indice ou une information importante, la poste sur le serveur pour que les autres y ai accès.

Enfin, dernière petite chose. Une fois tout cela fait je propose que nous nous retrouvions ici en fin de nuit pour élire notre Bourgmestre . . . je sais que je donnes l'impression de me contre-dire, mais après réflexions, si nous rencontrons le Prince en début de nuit prochaine, il nous faudra un représentant officiel de notre clan qui pourra parler en notre nom à TOUS, j'insiste sur ce dernier mot.

Bien voilà mon plan. Il est sujet bien évidemment à discutions."
Quand Kaoum finit de parler, il resta pencher un peu en avant, avide d'entendre les avis et commentaires de ses frères et soeurs. Si il pouvait encore suer, il aurait eu certainement les tempes trempés. La nui avançait et il fallait agir, cela lui paraissait évident, mais le serais-ce aussi pour les autres . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slobodan
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Lun 10 Juin - 19:03

Ça partait dans tous les sens, propositions et contre-propositions s'enchainaient, ce qui démontrait l'intérêt de tous dans le bien du clan...
Cependant aucun consensus ne se dégagerait de cette manière... Il fallait un chef à ce groupe pour les canaliser...
Certainement pas lui, il avait d'autres buts en tête. Il les regarda à nouveau en se rasseyant, cherchant à les évaluer.

"Oui Mr K., il nous faut quelqu'un pour nous représenter, mais pas que....
Nous sommes trop enthousiastes et pleins de bonne volonté pour être aussi efficace que la situation l'exige.
Il nous faut donc un leader... Bien sur nous ne nous connaissons pas assez pour dégager de notre groupe quelqu'un durablement, aussi voici ce que je vous propose
:
Choisissons l'un d'entre nous pour une durée déterminée, disons trois nuit et nous nous reverrons une fois le délai imparti pour décider de prolonger ou non..."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Lun 10 Juin - 21:38

Venise croisa les bras en écoutant Kaoum distribuer les rôles tel un général. Pour simplifier, les autres n'avaient qu'à suivre ses plans aveuglément comme de bons petits soldats. Sauf que... Sauf que la dame au masque est tout sauf un troufion. D'ailleurs elle ne comprenait pas l'intérêt qu'ont ces gens à vouloir se battre et à se trouver dans des positions telle à leur procurer des montées d'adrénaline. Elle préférait amplement le confort feutré de sa boutique où de très rares clients venaient lui rendre visite. Elle enviait Slobodan qui n'aurait qu'à surmonter les écueils de l'étiquette pour glaner des informations. Monsieur K. voulait jouer les héros auprès des Chasseurs; grand bien lui fasse. Elle tiqua cependant quand Kaoum voulut lui proposer un mode de surveillance pour le moins original.

"Un chat? Non. Si un chat vous suivait dans les catacombes, je suis sûre que vous vous poseriez des questions. Mais un rat... Il y en a tellement là-dessous que cela n'attirerait l'attention de personne."


Elle haussa les épaules en levant les yeux au plafond, au risque de passer pour une pédante.

*Un chat... Et pourquoi pas un alligator tant qu'on y est...*


Quant à Slobodan, il revenait à sa marotte de début de soirée: une élection. Sur ce sujet, elle avait la même opinion que monsieur K.

"Je suis d'accord pour que nous-nous laissions encore quelques heures de réflexion avant toute élection. La discussion a été intense et pour ma part je n'ai pas encore eu le temps de décider pour qui voter. Je ne pense pas que ce choix doit être pris à la va-vite."


Selon l'avis de Venise, il était pressé de savoir qui serait celui ou
celle sur lequel il s’appuiera pour briguer le poste de Primogène en temps voulu. Avec son ambition et sa position déjà bien implantée au Louvre cela ne faisait aucun doute qu'il désirait accéder aux postes les plus élevés de la cour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Loyal (+1 ), sur la béquille (-1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Lun 10 Juin - 22:16

Enthousiasme... Les maitres mots de la reunion... Oui...
Phantom était content d'être venu, il avait enfin ce qui lui avait manqué depuis toujours, depuis les brimades des sabbatiques, impatients de lui faire perdre son humanité, comme lorsqu'il aidait les pauvres gens de sa cité décadente.

Oui il avait enfin des frères.


Il écouta Venise qui avait en quelque sorte la voix de la raison.
Lui avait déjà un avis.

- J'ai des connaissances moyennes en informatique, c'est toujours cela de pris. Pour le reste, je ne connais pas assez les adages de la Camarilla pour faire le front face aux anciens des autres clans, et face au prince. Aussi Si je devais faire un choix, ce serait le choix de Slobodan. Il maitrise les jeux de la cour comme si c'était une seconde peau pour lui, et il ne se laissera pas embourber par les vieux camaristes, les perfides et les clans ambitieux.

Slobodan, ce choix s'imposait naturellement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slobodan
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Mar 11 Juin - 0:56

I était persuadé d'avoir prévenu à ce niveau aussi l'annonce de Phantom le surpris autant qu'un toucher rectal impromptu...
Il garda quelques secondes un sourire figé et surpris avant de parler d'une voix paternelle...

"Phantom, mon ami... Je te suis vraiment reconnaissant de la confiance que tu me portes, mais je ne suis pas un bon choix...
Mon âge dans un premier temps m'empêchera d'être pris au sérieux par les autres primo gènes, et le fait que je ne convoite aucun poste au sein du clan dans un deuxième temps, ceci rendrait mes autres projets trop... Difficiles à entreprendre.
Bien sur s'il s'agit de votre désir a tous je m'y attellerai avec toute l'énergie dont je suis capable, mais je ne suis pas un bon choix.
De plus nous ne parlons pas du primogene mais du bourgmestre... Le primogene est celui qui est choisi par le clan pour sa sagesse, sa force, son expérience afin de conseiller le prince au nom du clan. Le bourgmestre lui est en charge de la sécurité du territoire que le prince nous a confié....
Et puis ce choix est peut être un peu précipité, comme le fait judicieusement remarquer Venise il est encore trop tôt. Je ne faisais que parler de ça pour proposer une modalité, il est certain qu'un vote immédiat serait aussi judicieux qu'un tirage à la courte paille...."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalila
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Mar 11 Juin - 4:06

Dalila était resté immobile en réfléchissant à vive allure.

-Mon très cher K, bien qu’avec tout le respect et l’admiration que je vous porte, vous semblez confiant et repartitionnant ainsi les affectations un peu…Pardonnez-moi, mais hâtivement.

Je venais de préciser que ma force se spécialisait à la surface, je ne dispose pas de moyens d’enquêtes en sous-sol.
Dans les égouts je connais des caches, je suis familière avec toute la structure pour m’y être promenée pendant des années, mais aller pister un puissant infernaliste là-dedans…Malheureusement, je n’en possède pas les moyens et même si la chose était possible, il faudrait pour moi, tomber sur l’ennemi pratiquement par hasard et du coup me faire…Tuer.


Dalila s’exprimait avec difficultés, elle ne voulait pas faire de la peine a son nouvel ami.

-Malheureusement, nous devrons creuser davantage les moyens, obtenir le maximum d’éléments, prévoir les plans B et C.
Et puis quels étaient exactement les options de Phantom avant de l’envoyer dans des égouts? Il serait seul? Mais ce serait trop dangereux.

Et puis l’idée de base était d’envoyer les autres dans les égouts à la rencontre du mathusalem, pas nous.
Alors enquêter dans les sous-sols ne pourrait se faire qu’a pied d’œuvre faute d’informations précises.
Donc cela impliquerait de nous exposer directement au danger en fouillant partout sans savoir ou nous allons tomber.
Les animaux, des cobayes humains ou vampires, aussi cruel que cela puisse paraître seront une meilleure option que d’aller creuser nous-mêmes.

Personne n’a de contact parmi les services d’égouts? Histoire d’aller faire des travaux de masse pendant le jour pour forcer le Mathusalem a bouger et peut-être ainsi le repérer?
Je vais voir de mon coté si je n’ai pas quelqu’un qui pourrait influer sur ce service public.

Ceci dit, les Nosferatus doivent tout d’abord préserver leurs sécurités avant tout! Car tout est lié à notre survie. N’allons pas mettre nos non-vies en jeu a l’aveuglette.
Moi je crois que tous, doivent être en mode de décortiquer nos périmètres de recherches afin de les réduire sur ce qui a été identifié.
Faire l’inventaire complet de tous nos outils et de tous nos moyens avant de passer à l’action.
Pour ma part il ne faut pas foncer sans savoir ou ni comment.
Il faut faire en sorte de nous sécuriser tout en maximisant la réussite escomptée.


Elle présenta les paumes de ses mains vers Kaoum.
-Bien sur, mon ami, j’accepterais bien volontiers votre aide pour me familiariser avec l’informatique, en autant que le temps puisse nous le permettre, je vous remercie infiniment mon cher K.

Puis elle regarda Slobodan.
-Choisir un Bourgmestre…Oui c’est une parole facile a prononcer.
Mais le pouvoir est comme l’argent pour le bétail, combien de surprises lors de successions ont créé des conflits graves dans des familles les plus unis.

Savons-nous qui possède cette ambition parmi-nous? Faire un choix n’impliquerait pas de risquer de frustrer quelqu’un et de le mettre en mode de ressentiment envers le groupe?
Si quelqu’un vote pour soi-même, ne serais-ce pas une source de méfiance pour certains?
Je ne crois pas que des perceptions tel que : arriviste, ambitieux et soif de pouvoir doivent être mêlées à nos recherches,
Inconsciemment, la personne qui se proposerait risquerait d’être mal perçu, ou jugé sur ses intentions, a tort ou a raison.

C’est un élément négatif et notre situation est bien assez compliqué comme cela, sans aggraver la situation.

Cependant, nous ne pouvons pas mettre ce dilemme de coté, oui il faut un représentant et le plus vite possible, surtout si nous devons rencontrer le Prince prochainement.


Dalila se calla dans son fauteuil en croisant les mains en prenant un moment avant d’exprimer ce qu’elle avait en tête

-Moi…Moi je propose que la responsabilité de choisir un Bourgmestre ne puisse être incombé qu’a une seule personne. Ainsi cela minimiserait considérablement les effets négatifs d’un vote ouvert entre 4 personnes.

Alors…tout comme Phantom, j’aurais opté pour notre ami Slobodan, même s’il aime fumer des substances farfelues, je le crois le plus apte a nous représenter du fait qu’il détient l’oreille du Prince mais surtout parce qu’il est notre seul lien avec Guéric, qui lui, a toute ma confiance.

Monsieur Slobodan vous refusez la poste de Bourgmestre car cela rendrait vos projets trop difficiles a entreprendre?…Soit.

Alors je propose que notre ami Slobodan désigne celui ou celle d’entre nous qui occupera la fonction de Bourgmestre.
J’ai pleine confiance a son discernement et je m’en remettrais à son choix.
Car moi…Je ne voterais pas, non, je ne veux pas courir le risque d’indisposer quelqu’un alors que nous avons tellement besoin l’un de l’autre actuellement.

Voilà et j’ajoute que je m’en tiendrais à cela, je ne pourrais pas faire autrement. Je vous prie de me pardonner.


La Nosferatu inclina la tête.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Mar 11 Juin - 14:53

*Enfin les choses avancent dans la bonne direction.*
Kaoum n'avait espéré qu'une chose en réalité en posant ses idées sur la table. Les confronter à celles des autres et diriger la discussion enfin sur un terrain concret. Il n'avait pas été déçu.

Pendant tout la durée où les autres avaient parlé Kaoum avait gardé une mine sérieuse et concentrée mais une lueur d'amusement et de contentement brillait dans son oeil. Il avait hoché la tête galament vers Dalila lorsqu'elle l'avait remercié, tiqué devant l'air exaspéré de Venise et dans son ensemble écouté poliment et en montrant son intérêt à tous les propos échangés.


*Bon alors Slobodan, est toujours politicien, jusqu’à maintenant il ne nous a rien donné comme ligne directrice ou d'action. En fait il n'a fait que parler . . . politique.
Dalila, toi tu ne me déçoit pas et je suis heureux d'avoir quelqu'un pour confronter mes idées.
Venise, elle, je me demande ce qui lui prend ! Je ne m'y connais peut être pas en rats ou en chats mais c'est pas une raison pour me rembarrer comme çà. Si je savais de quoi je parlais je n'aurait pas eu besoin d'elle . . . Enfin passons . . .
Phantom . . . lui peut être utile, très utile, mais Dalila a raison, à l'envoyer dans le camp ennemi sans infos il risque de ne pas en revenir . . . mais le temps nous manque . . .*
Après ses remarques personnelles Kaoum attendit de pouvoir parler et prit la parole.


"Mes amis, je constates avec plaisir que nous avons tous notre avis à donner et cela est une vrai richesse."
Il prit une pose puis regarda vers Dalila mais sans se focaliser sur elle.


"Pour ce qui est d'aller dans les sous-terrains pour enquêter sur le mathusalem en direct je rejoins votre avis belle Dalila. Il est hors de question d'aller y risquer notre peau, et ce n'est guère ce que je sous-entendais. Mes excuses si je n'ai pas été clair à ce sujet. Ce que je voulais dire, c'est que vous trois, vous Dalila, dame Venise et monsieur Phantom étiez de mon point de vu les plus apte à récolter des informations sur ce sujet. L'ancienne affiliation de monsieur Phantom, nous permettrais d'avoir les informations d'une secte ennemi qui en sais peut être plus que nous, vos talent en informatique pouvant peut être aidé ? Les rats de Dame Venise seront des éclaireurs sacrifiables et vous même aviez dit avoir des pistes que vous suiviez actuellement sur le sujet . . . me serais-je fourvoyer ?"
Kaoum marqua une pose en attente d'une réponse (si elle vient pas il continu).


"Pour ma part je penses que certains de mes contacts pourrait s'arranger pour qu'une inspection humaine des sous-terrains se fassent au plus vite. J'ai quelques ficelles dans les services publiques qui me permettrait surement d'effectuer cela. Je peux même éventuellement faire effectuer une descente de police sur le refuge des Chasseurs ou leur fournir de manière indirect les informations que nous souhaiterions leur fournir . . . éventuellement. Bien sur si mes sources arrivent à déterminer leur localisation exacte. Mais pour ce dernier point cela ne pourrais bien sur se faire que d'ici la nuit prochaine."
Pendant cette tirade Kaoum ne pu retenir un petit sourire conspirateur, il éprouvait visiblement du plaisir à prévoir des moyens d'influencer ses ennemis vers leur destruction. Puis il se repris et son visage redevint sérieux.


"Pour la question du Bourgmestre, ce que vous dîtes belle Dalila est encore juste. Ce choix pourrait se révéler plus destructeur que prévu. Ainsi pour ma part vous pouvez vous rassurer. Je n'ai aucune prétention au poste. Cette charge ne serait qu'un frein à ma liberté de mouvement à laquelle je tiens. Évidemment, si au final vous me choisissiez je me plierait à votre décision mais seulement par devoir. Mais il semblerait d'après les premiers ressentit que cela ne risque pas d'être le cas."
Sur ces mot il sourit à Slobodan.


"Il me parait même évident que celui parmi nous le mieux placé pour le poste ne peut être que Slobodan, notre fin politicien à la verve acide, comme il se plait à l'énoncer. Mais je penses tout de même que nous aurons tous besoin de la nuit pour y réfléchir plus sérieusement."
Kaoum marqua une pose et un sourire après sa phrase. Puis fit un geste de la main comme si ce qu'il venait de dire n'était pas important pour le moment.


"Bref, pour revenir aux Mathusalem et à nos problèmes immédiats. Je penses personnellement que nous devrions tous cette nuit, en fonction de nos capacités, se concentrer sur la collecte d'informations et la préparation de nos prochains coups.Pour le premier point je me suis déjà exprimé sur la façon qui m'a semblé la meilleur pour procéder. Pour le second point, j'attends vos commentaire pour savoir si je doit oui ou non contacter mes ficelles et mettre en place le piège pour les chasseur et le Mathusalem. Dans tous les cas il me parait évident que nous ne pourrons rentrer dans la phase active que durant la nuit prochaine, après avoir rencontrer le Prince et obtenu son aval pour officialiser notre action. D'où j'insiste sur la collecte d'informations de cette nuit et le placement de nos pions sur l'échiquier prêt à agir. Il faut que le Prince voit que nous sommes capable et qu'il a un besoin primordial de nous !"
Kaoum ponctua la fin de sa phrase en abattant son point sur son genoux dans un geste éloquent de volonté.


"Il me parait évident que la survit de notre clan se jouera cette nuit et la nuit suivante, alors n'ayons pas peur des risques. Car la nuit prochaine, il se pourrait bien que ce soit notre dernière nuit, et je compte bien me battre avant d'accepter cela"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalila
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Mar 11 Juin - 22:48

Dalila écoutait Kaoum avec attention, elle sortit son carnet ainsi que son crayon et commença à y gribouiller plusieurs choses.

Cependant, Dalila ressentait une pointe de gêne lorsque Kaoum la qualifiait de belle Dalila et a plusieurs reprise.
Elle n’en ressentait aucunement un effet négatif, bien au contraire, si elle aurait été encore humaine elle aurait sans doute rougit à chaque fois qu’il aurait prononcé ce qualificatif.
Elle était sensible a cette marque de courtoisie et elle lui en était intérieurement reconnaissante.

-Monsieur K!
Fourvoyé, si vous l’êtes? Je l’ignore. Je saisi mal votre idée générale de ce que je pourrais faire pour être utile dans les égouts, je peu seulement vous dire que je ne serais d’aucune efficacité dans ce type d’enquête et par conséquent inutile pour moi de me consacrer à une telle tâche. Ma force se situe en surface.

Quant aux informations que monsieur Phantom pourraient récolter à ce niveau, je vais le laisser s’exprimer à ce sujet.

Ensuite, vous dites que vous avez des contacts dans les services publics, ce qui est des plus intéressant, je ne saurais vous recommander de tenter de faire en sorte qu’ils puissent effectuer des travaux majeurs a divers points névralgiques des égouts afin de rabattre le mathusalem vers une seule direction, tout comme le font les chasseurs de chevreuils, rabattre le gibier a un endroit bien précis.
Ce serait tout à fait génial et nous sauverait un temps fou en enquêtes qui risqueraient de piétiner à ce niveau.
Aussi…Vous me dites pouvoir téléguider une descente de police sur le refuge des chasseurs?
Alors, j’aimerais que vous me transmettiez tous les renseignements que vous posséderez à ce sujet dès que vos sources vont en auront donner les détails, comme un endroit ou des noms et que vous puissiez me laisser me charger d’y envoyer…Des forces policières plus expéditives et plus efficaces que la simple police locale, j’ai un allié extrêmement "très" haut placé dans ce domaine d’intervention et si je l’envoie frapper à un endroit bien précis, je puis vous assurer que la ou il passe, l’herbe ne repousse plus.
Ou sinon, par un autre allié, celui-ci pourrait faire en sorte d'envoyer tout ce beau monde, comme nous l'avons dit, dans les égouts a l'endroit ou nous aurons estimé que l'infernaliste se trouve.

Et cela va sans dire que mon réseau va opérer aux mieux de ces capacités sur l’ensemble des points qui nous tiennent à cœur, cependant, plus efficacement dans certains domaines que d’autres, je vais passer le mot dès la réunion terminé.

Merci Monsieur K, pour l’ensemble de vos informations, cela m’est très utile…Vous êtes très aimable.


Puis se tournant vers Slobodan.
- Il me semble que le choix se resserre pour vous attribuez le rôle de choisir un Bourgmestre.
Prendre toute la nuit pour y réfléchir? Serais-ce nécessaire? Si nous rencontrons le Prince en début de nuit prochaine, il faudrait laisser une chance au nouveau Bourgmestre de pouvoir prendre un peu de temps pour se mettre au fait de cette charge ainsi que de pouvoir se retrouver versus l’état dans lequel Monsieur Griffin a laissé son poste.
Ceci permettrait à la personne choisie de s’y préparer dès cette nuit afin de se présenter devant le Prince en tout état de cause et sans être embarrassé car aucun de nous quatre n’ont encore pénétré dans le bureau de John Griffin.

Mais cela dépendrait strictement de vous mon cher Slobodan, en autant que Phantom et Venise soient d’accord, alors vous pourriez régler cette question rapidement et nous permettre de nous libérer de ce sujet afin que nous puissions orienter la totalité de nos efforts sur le problème majeur sans être distrait par la question Bourgmestre.

Qu’en pensez-vous?

La question était adressée à tous.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Mar 11 Juin - 23:48

Venise hocha vigoureusement la tête plusieurs fois lorsque Kaoum prit la parole.

"Nous devons au maximum utiliser des éclaireurs sacrifiables, comme vous le dites si bien. Nous sommes peu nombreux et dans le flou au niveau des renseignements, donc vulnérables. La survie du Clan passe par notre sécurité personnelle. Que l'on ait trouvé une information ou non, il est plus important de fuir en cas de danger que de jouer les héros."


Elle regarda Phantom, bien que son conseil concernait tout le monde. N'était-il pas une sorte de super-héros? Cette nuit n'était pas vraiment le moment approprié pour se faire justice. Elle lui parla avec un ton doux qui se voulait rassurant.

"Si vous êtes en délicatesse avec le Sabbat, mieux vaut rester avec l'un de nous présents plutôt que se faire torturer et extorquer des informations par vos anciens camarades. Personne ici ne vous en voudra si vous ne pouvez pas retourner les espionner. Vous êtes des nôtres et votre sécurité nous importe plus que tout."

Pendant ce temps Dalila et Kaoum discutaient à propos de leurs contacts respectifs. Venise trouva leur réseau très impressionnant. Elle attendit tranquillement, le temps que les deux experts en renseignement se mettent d'accord sur la manière optimale -et musclée- d'agir avec les Chasseurs. Elle n'aimerait pas être à leur place.

Quant au Bourgmestre, tout le monde s'accordait sur une chose: personne ne désirait être candidat. Finalement un tirage à la courte paille n'était pas une si mauvaise idée que cela... Dalila avait chargé Slobodan d'être la main du destin. Encore une fois, Venise acquiesça.

"Je suis d'accord. La nuit avance et nous avons encore beaucoup de travail."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Loyal (+1 ), sur la béquille (-1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Mer 12 Juin - 1:04

Qu'il était difficile de comprendre la politique de la camarilla. Slobodan qui voulait mais ne voulait pas. Il avait un peu de mal avec tout cela. Au moins le sabbat avait de ces avantages comme la simplicité de la chaine de commandement et la confiance dans les chefs. Contrairement à ici manifestement.

Chacun y allait de ses suppositions et propositions.

Venise et lui-même, semblaient être les plus modérés de toute l'assemblée.

Ses frères et soeurs avaient le mérite d'être soudés, rien à voir avec les nosfératus qu'il avait eu l'occasion de cotoyer dans son ancienne non-vie.


- S'ils n'ont pas changé je connais le lieu d'un couvent du sabbat, on peut y trouver quelques meutes intéressantes, par contre pour l’archevêché c'est plus compliqué il faudrait un peu de temp
s!

Tout dépendait de ce qu'ils voulaient vraiment. Le sabbat avait bon dos mais s'ils avaient un infernaliste dans les catacombes parisien, sans doute que leur meilleur allié dans son éradication, serait l'inquisition du sabbat.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Mer 12 Juin - 14:39

Kaoum sourit à la dernière remarque de Dalila lui étant destiné.

"Je vous en pris belle Dalila, vous n'avez pas besoin de me remercier.

Pour vous répondre, je puis effectivement influer pour lancer une inspection de masse des sous-sol par les humains. Mais je tiens à préciser une chose, que vous devez surement tous savoir, mais cela ne fais pas de mal de le rappeler. Les sous-sols de Paris sont gigantesque, un véritable labyrinthe sur 3 niveaux. Même en envoyant tout le service publique à l'instant dans les sous-sols, et je vous assure que cela prendra bien plus de temps, ils ne pourront certainement pas tout parcourir. De plus, dans notre affaire, nous risquons indirectement de briser la Mascarde. Quelle utilité de trouver le Mathusalem si après nous devions tous subir la mort ultime. Non, je penses que pour éviter cela, nous n'avons pas d'autre choix que de pousser le Mathusalem dans les parties les plus profondes de Paris, le dernier niveau des Catacombes. Cela évitera que le potentiel combat contre lui affecte les humains. Mais il reste le problème de nos "éclaireurs" humains. Si ils tombent sur un vampire ce sera un bris de Mascarade automatique. Je propose donc de répartir nos deux équipes d'éclaireurs comme suis. En surface et au premier niveau, pour inspecter les égouts et le métro, les équipes de maintenances humaine. Ils partiraient de l'extérieur de la ville pour se rejoindre vers le centre. Cela poussera le Mathusalem vers le centre puis vers les profondeurs, donc les Catacombes. Viendra ensuite notre deuxième équipe, celle de dame Venise. Elle parcourera les Catacombes de long en large nous signalant tout mouvement suspect. Je serais moi-même dans les Catacombes, au plus bas niveau, j'ai un refuge sûr là-bas, je me ferais ainsi l'agent de liaison entre les rats et le serveur où je noterais au fur et à mesure les informations données par nos petits messagers. A moins bien sur que vous pensiez à un autre moyen de communication avec vos animaux ?

Pour les Chasseurs, dès que j'ai les informations à leur sujet, je vous les fourniraient. Je vous laisse juge de ce qu'il faudra faire d'eux Dalila."


Kaoum poussa un soupir, il donnait l'impression de s'être déposséder d'un lourd fardeau. Il prenait des risques en s'engageant comme cela et il le savait, mais comme on dit : "faut ce qu'il faut".

"Voilà mon plan pour localiser le Mathusalem et j'aimerais savoir ce que vous en pensez, mais avant . . . monsieur Phantom, comme je le disais précédemment en cette nuit nous devrons surement prendre des risques et le fait que vous sachiez où se trouve un couvent du Sabbat est une information précieuse."

Kaoum réfléchit.

"Je penses . . . oui je penses que nous tenons là quelque chose . . . pensez vous pouvoir sans risque rencontrer les membres de ce couvent et les influencer ? J'entends par là les mener, comme pour les chasseurs, à aller combattre le Mathusalem ? Récolter ce qu'ils savent pourrait être aussi utile . . . vous en sentez vous capable ?"

Kaoum attendit la réponse de Phantom avant de poursuivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slobodan
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Mer 12 Juin - 15:24

Slobodan réfléchit intensément quelques secondes, écoutant avec attention ses collègues...

"Soit, si tout le monde est d'accord je ne vois aucune objection à désigner temporairement un bourgmestre, si le besoin s'en fait sentir..."

Il regarda Kaoum d'un air contrarié.

"Je ne suis tout de même pas sûr qu'il soit approprié de prendre des risques en amenant des mortels là dessous. Comme vous l'avez fait remarquer le risque pour la mascarade est important et je préfère que nous agissions prudemment. Une marche après l'autre car à vouloir aller trop vite on en arrive à chuter, hors nous ne sommes pas en état de nous redresser en cas de chute."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Mer 12 Juin - 18:13

Venise n'était soudain plus d'accord du tout avec le plan de Kaoum. Soit elle avait mal entendu, soit il voulait sa mort... En tout cas elle était alarmée par ce qu'elle avait entendu.

"Excusez-moi... Si j'ai bien compris, vous me proposer de patrouiller seule à travers les galeries des catacombes avec pour seule compagnie mes rats qui seraient totalement inutiles au cas où je me ferais attaquer par un mathusalem infernaliste?"

Sa voix tremblait un peu. Ce genre de proposition aurait donné des sueurs froides à n'importe qui.

Elle était d'accord avec Slobodan: une marche après l'autre, et avec le moins de danger possible. Elle essaya de rassembler ses idées, puis proposa une objection.

"Je crois que plutôt de nous demander avec quels moyens nous allons repérer la cible, nous devons déterminer qui elle est."

Venise se frotta pensivement le menton, puis elle reprit plus lentement.

"On ne piste pas un renard comme on piste un ours, cela tout le monde le sait ici. Si nous pouvions déterminer ses forces et ses faiblesses, s'il est étranger ou s'il s'est réveillé dans le sous-sol, nous aurions déjà quelques pistes. Un mathusalem ne se laissera sûrement pas impressionner, que ce soit pas des employés de la voirie ni par cinq Nosfératus. Il ne fuira pas devant nous: il défendra son domaine coûte que coûte et se vengera sur tout le clan si l'un d'entre nous venait à le débusquer. A trop faire de bruit, nous risquerions d'attirer son attention."

Elle fixa ensuite Kaoum, une lueur étrange dans le regard, et parlait comme si elle réfléchissait à haute voix.

"Un mathusalem est par définition très âgé... Il a certainement connu Lutèce ou la ville de Paris à une époque très ancienne, quand les égouts et les premières carrières que sont aujourd'hui les catacombes ont été creusées. Il doit les connaître par cœur, et elles n'ont pas changé depuis des siècles. Le métro a été creusé au siècle dernier, les égouts ont été réaménagés il y a 150 ans.
S'il s'est réveillé dernièrement, son sommeil n'a pas dû être dérangé depuis de nombreuses années. Cela voudrait dire qu'en toute logique il se trouverait nécessairement dans les parties les plus profondes des catacombes, là où seuls quelques-uns des nôtres s'aventurent. Si son repaire est piégé comme nous faisons avec les nôtres, cela expliquerait quelques disparitions tragiques dans nos rangs. Cela voudrait dire aussi que plus le danger est grand, plus nous sommes proches de la cible.
De toute manière, une exploration des premières couches du sous-sol seraient inutiles; à mon avis, il n'y circule pas et ne doit pas être un familier des transports en commun, ni de tout ce qui a attrait à la modernité. Cela limiterait déjà les zones à explorer, et minimiser le temps que nous allons y consacrer. Si nous ne trouvons rien au plus profond des catacombes, nous remonterons strate par strate. Qu'en pensez-vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slobodan
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Mer 12 Juin - 19:03

Slobodan allait renchérir aux propos de Venise quand son téléphone sonna. D'un air gêné il s'excusa en lisant le message et se leva d'un coup tel un pantin désarticulé.

"Désolé mes chers amis mais je suis convoqué par le Prince pour représenter le clan lors du Primogène de la nuit. Yuri veillera à votre confort, n'hésitez pas à le sonner si vous avez besoin de quoi que ce soit. Voici ma carte pour ceux qui n'auraient pas encore mon numéro, et il serait bon de me donner un moyen de vous contacter suivant l'issue de cette réunion...."

Il les regarda tous un à un. Chacun avait de grandes qualités, et avec un peu de chance, d'audace et de manipulation il serait capable de redonner au clan ses lettres de noblesse... Les postes se libéraient vite en ces nuits troublées et il avait un bon nombre d'options pour caser presque tout le monde...
Il posa une pile de cartes avec numéro et mail sur la table basse et se redressa pour les regarder avec fierté.

"Pour l'honneur du clan mes frères!!!"
vociféra t'il en sortant une cigarette qu'il mania telle une épée pourfendant ses impurs ennemis, mimant une cavalcade pour se diriger vers la porte...
"Taïaut !!! Taïaut !!! Que trépasse si je faiblis!!!!"


vers le louvre


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Mer 12 Juin - 19:29

Kaoum écoutait attentivement Venise qui semblait s'être alarmé de ses propos. Décidément il été pas douer pour expliquer ses plans, ou plus exactement, c'est qu'il considérait beaucoup de choses évidentes et oubliait donc de les préciser.

Il releva aussi que quand elle se sentait menacé cette demoiselle masqué devenait bien plus impliqué dans le débat, ce qui était bien, car elle se trouvait être d'une grande pertinence dans son analyse de la situation.

Kaoum lui sourit, prêt à la rassurer quant à ses intentions envers elle, quant Slobodan l'interrompit. Il le regarda donc se lever, les sourcils froncer et hocha la tête pour donner son assentiment. Il ne put s'empêcher de sourire devant la sortie burlesque de cette énergumène.

*Que trépasse si je faiblis ? tu ne saurais mieux t'exprimer.*


Il récupéra la carte de Slobodan et la mis dans une de ses poches avant de se reconcentrer sur Venise.

"Dame Venise. Je vous rassure, vous m'avez mal compris quant à mes intentions. Je ne songeais pas une seconde à vous envoyer dans les Catacombes. Je pensais plutôt que vous enverriez vos animaux à votre place, pendant que vous, vous resteriez en sécurité. Si vous y alliez, de toute façon, la discrétion que nous apporte les rats deviendrait obsolète."

Il se ré-adossa sur le fauteuil.

"Sinon je tient à souligner que vous soulevez une analyse de la situation qui me semble des plus pertinente. Vous nous donnez là une piste de réflexion que nous avions ignoré jusque là. Effectivement, si le Mathusalem avait refait surface ce n'est pas pour fuir devant des humains et vu son âge il doit mieux connaitre la ville que nous. Néanmoins, pour ce qui est de son cantonnement dans les Catacombes, même si votre remarque semble fondé, je me permet d'y mettre un bémol. Je penses que si j'étais un Mathusalem récemment éveillé, je ne resterais pas terré dans les profondeurs, mais je chercherais à sortir en surface aussi souvent que possible, si ce n'est que pour me nourrir. Le sommeil ça creuse. Évidemment, cela n'empêche pas que votre raisonnement me semble juste et pourrait nous indiquer que sa base pour la journée se trouverait effectivement dans les Catacombes."

Kaoum marqua une pose pour laisser ses mots avoir l'impact nécessaire.

"Cela revient à dire une chose. Quand un ancien vampire s'éveille d'un long sommeil il arrive invariablement des disparitions. Vampires certes, mais surtout humaines. Je penses que ce pourrait être une piste à explorer. Dans les secteurs où de nombreuses disparitions auront été signalées, nous auront une chance d'y trouver notre cible. Qu'en pensez vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalila
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Mer 12 Juin - 19:40

Dalida regardait Slobodan quitter la réunion avec une pointe de déception.
Pour elle c’était terminé pour l’instant.

-Pour le moment, je crois que nous devrons maintenir le contact, mais d’abord aller voir ce que nous pourrons avoir la possibilité de faire avec nos contacts, nos sources et nos alliés. Cela pourrait modifier l’étendue de nos idées.
En attendant je trouve l’idée de Venise très bonne. Si ce sont ses rats qui passent à l’inspection en commençant par les premières couches, ce serait un bon début.
Si le mathusalem est repéré alors nous devrons vite nous communiquer ce que nous serions en mesure de faire pour intervenir.

Les Bris de mascarade…Même un mathusalem dois se mettre à l’abris du soleil, y effectuer des travaux pendant le soir et sortir les employés avant la nuit…Hum…La méthode pourrait être à discuter, mais je la trouve quand même faisable sans a nuire à la mascarade, a moins de découvrir des problèmes qui pourraient s’en suivre et autres que ce qui vient d’être évoqués.
Et envoyer des chasseurs qui seraient déjà au courant de notre existence, je me demande en quoi il en serait un bris de mascarade? S’ils nous ont déjà identifié?
Mais bon, ce serait à examiner avec plus de détails, par exemple identifier ces chasseurs pour savoir s’ils savent qu’ils chassent en toute connaissance de causes des vampires ou une quelconque engeance qui n’a aucun liens avec ce que nous sommes.
Bref tout ça doit être vérifié et ce n’est pas ici que nous pourrons le faire.
Je vais donc quitter moi aussi et consulter mon réseau.

Ah! Et monsieur Slobodan, la réunion c’est important, mais ne tarder pas trop sur votre choix, n’oubliez pas que le candidat aurait fort a faire cette nuit et nous avons besoin de tous, alors il serait bon que le nouveau Bourgmestre possède la latitude de travailler avec nous en même temps que d’entreprendre ses nouvelles fonctions avec efficacité.

Dalila s’inclina avec respect devant ses frères et sœurs.
-Mes amitiés a vous et toute mon affection, vous savez tous comment me contacter, alors n’hésitez pas.

Elle se dirigea ensuite doucement vers la sortie.

[Sortie vers….A Déterminer, mais à l’extérieur du moins]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Jeu 13 Juin - 0:30

A peine avait-elle fini de parler que le téléphone du fantasque Slobodan sonna. Le fin politique avait effectivement ses entrées à la cour parisienne, puisqu'on lui octroyait l'insigne honneur d'assister au Primogène. C'était une grande marque de confiance de la part du Prince. Nul doute que Slobodan arriverait rapidement à ses fins au sein de la Camarilla. Mais quel était exactement son projet? Tel un comédien jouant Brighella de la Comedia del'Arte, il mima son départ avec fougue. C'est une fois que la pièce redevint calme qu'elle eut une réponse à ses interrogations.

Son idée semblait avoir fait mouche: l'exploration se déroulerait de bas en haut, plutôt que l'inverse. De plus, elle n'avait pas à parcourir l'immensité des boyaux taillés depuis des siècles dans le sous-sol de la capitale. C'était un immense soulagement. Finalement, contrairement aux autres, elle n'avait pas grand chose à faire, mis à part attendre le résultat de l'exploration de ses amis à quatre pattes. Devait-elle envoyer également Caligula? Le pauvre molosse n'y verrait rien dans le noir absolu et n'avait rien d'un chien de chasse. Au moins avec lui sa boutique était en sécurité.

Elle entendit la voix de Kaoum et se concentra à nouveau sur la discussion en cours. Sa réflexion était intéressante, et elle acquiesça lorsqu'il eût fini.


"J'ai lu dans le Nouveau Détective que l'on pouvait trouver la résidence d'un serial-killer aux lieux où il avait perpétré ses forfaits. Peut-être que notre cible a effectivement semé des cadavres enregistrés comme morts suspectes? En tout cas, il pourrait être intéressant de chercher ce genre d'information."

Et ça, si ce n'est pas de la culture!

Venise hocha la tête à l'intention de Dalila. Celle-ci aurait fort à faire cette nuit. Ensuite elle se leva à l'instar de sa sœur et fit le tour de la table. A côté du petit paquet de cartes de visite de Slobodan, elle disposa une pile de prospectus de son magasin de déguisements. Ainsi chacun savait comment -et où- la contacter.


"Pour ma part je vais aller à proximité pour contacter les rats et j'attendrai leur réponse ici. Cela prendra peut-être plusieurs heures. Le problèmes avec les animaux, c'est qu'ils n'ont pas la notion du temps."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Loyal (+1 ), sur la béquille (-1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   Jeu 13 Juin - 0:55

Ses frères et ses soeurs étaient empressés. Et puis Slobodan qui recevait une convocation chez le Prince Parménion. Il allait devoir représenter le clan devant l'assemblée des vieux politiques de chaque clans.


Phantom ne l'enviait pas.


Sa nouvelle famille émit des hypothèses de recherches, certaines impliquant Phantom par ailleurs.

- Il est difficile d'aller au sabbat comme cela. Une ré-infiltration cela prend du temps, il faut de nouveau se faire connaître pour que la confiance se lie. Et puis un enlèvement, ce n'est pas vraiment les méthodes du sabbat, pas comme cela, pas comme ça c'est passé. Leur méthodes sont beaucoup plus directes.

Pour le reste il ne savait pas vraiment par où commencer.


- Je pense aller au Louvre attendre les résultats de la reunion de Slobodan. A défaut de mieux, je pourrais ainsi relayer vos infos si jamais... Tous unis... Nous pouvons le faire...


Si personne ne le retient il se lève tranquillement et se prépare pour aller au Louvre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le refuge (principal) de Stanislas   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le refuge (principal) de Stanislas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

 Sujets similaires

-
» SOS POUR DEUX CANICHES + 10 ANS REFUGE (11)ADOPTES
» Caniche abricot, 5 ans, refuge de fontorbe (17) ADOPTE
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Louba canichou (ex du refuge de Tabanac) s'en est allé
» SAXO X CANICHE 13 ANS REFUGE FERME BIENTOT (25)- ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 5 ème et 6 ème arrondissements (appelés la torche) :: Refuge nosferatu-