AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le Petit salon - le 23 juin 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Dim 17 Jan - 20:58



La goule de faction au Petit Salon en ce jeudi se tenait dans le couloir juste à côté de la large porte à double battant grande ouverte.
Droite, calme et prête à recevoir tout caïnite se présenterait, elle patientait.


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Fêtard (+1), Bruyant (-1), Jovial (+1), Toréador (-5)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Lun 18 Jan - 10:17

[De devant le Louvre]

La rose laissa la ventrue rentrer dans le petit salon.  Il salua la goule présente d'un geste respectueux puis reprit.

"En effet, nous étions partis pour la plupart en expédition pour voir plus clair sur une sombre affaire...
Nous devrions avoir une petite réunion de debrief dans les heures qui viennent...La nuit fut intéressante."


D'un geste de la main, il invita Alraune à s'installer dans un canapé. 

"Ainsi vous êtes une sang bleue, cela ne m'étonne guère vu le charisme émanant de vous. Et qu'est ce qui amène une reine à rejoindre Paris ?"


Tenue de soirée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alraune B. Jensen
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: ?
Réputation: ?
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Lun 18 Jan - 11:55

Nous entrons dans le Louvre et nos pas nous mène au petit salon. La pièce n'a pas changé et la goule en faction n'est pas la même qu'hier. Patricia s'appelait-elle ? Ou Manon ? Fichue mémoire. En tout cas le costume masculin semble être l'uniforme quelque soit le sexe. Mais le Prince étant un ancien militaire, il n'est pas étonnant qu'il impose une certaine sobriété et un uniforme.
Nathanael me guide jusqu'à un canapé en m'expliquant qu'il était de la partie hier soir, éveillant ma curiosité.

- J'espère que vous avez pu faire la lumière sur cette affaire.

Après avoir accepté son invitation et pris place sur le canapé, le toréador s'enquiert de ma présence. Je ne peux l'en blâmer et son apparente jovialité me rend incline à lui répondre :

- Merci de votre compliment néanmoins je ne suis pas sang bleue. Je descend de la riche bourgeoisie bordelaise. C'est à Paris que j'ai vécu avec mon époux ma vie humaine et que j'ai rencontré ma sire.

Mon regard se voile sous le poids de la tristesse et de la nostalgie pendant un bref instant. Je ne sais toujours pas si Anya ou même mon "frère" adoré Nikolaï ont survécu.

- Puis comme tout infant j'ai suivi ma sire et aujourd'hui je reviens dans cette nouvelle cour sous un nouveau Prince. J'espère me plaire à nouveau dans cette ville qui a tant de signification pour moi.

Je lui souris pour faire fi des restes de mon trouble.

- Et vous-même ? Vous êtes d'Italie ? Je vous avoue que j'ai connu de nombreux toréador mais ma mémoire me fait défaut sur votre famille.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Fêtard (+1), Bruyant (-1), Jovial (+1), Toréador (-5)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Lun 18 Jan - 14:07

Nathanael inspira, haussant les sourcils suite à la remarque d'Alraune sur la nuit précédente.

"De la lumière, je ne sais pas. Pour le moment chacun d'entre nous a sa pièce du puzzle, espérons que nous arrivions à les rassembler
lors de la prochaine réunion."

Le toreador écouta les raisons de la venue d'Alraune dans la ville lumière. Il nota le léger trouble de la femme à l'évocation 
de ses années vécues en tant que mortelle. Il ne laissa rien transparaitre, se doutant qu'Alraune ne devait pas être beaucoup plus vieille
que lui si celle ci n'était pas plus jeune. Bien qu'il faisait preuve d'empathie, il ne partageait pas ce genre de peine. 
Son passé en France n'était plus qu'un ancien souvenir, aucun proche n'en était encore le témoin. 
De sa vie de mortel, il avait déjà fait le choix de quitter ses racines. Sa renaissance n'avait finalement été qu'une formalitée.

Il sourit aux questions posées par la ventrue.

"Et bien...Pour ma part je viens tout droit d'Amérique où j'ai passé la majorité de ma vie et renaissance, bien que je sois Français à la base !
J'ai pour passe-temps d'être manager et de m'occuper de quelques affaires dans la musique. Je suis revenu en France pour voir comment se portait 
la scène musicale ici. Et puis il était temps que je m'implique un peu plus pour la Camarilla... 
Je suis arrivé il y a que quelques mois, mais on peut dire qu'on a de quoi s'occuper dans le coin !"

Il croisa une jambe, décontracté face à la caïnite.

"Je n'ai donc d'Italien que le nom de ma famille... La souche de ma famille est bien Italienne, mais au fil des dernières générations, les sires se
sont permis quelques libertés sur le choix de leurs infants. Et me voilà donc, un français américanisé, membre d'une famille Italienne...charmant 
mélange n'est il pas ?" 


Tenue de soirée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alraune B. Jensen
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: ?
Réputation: ?
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Lun 18 Jan - 16:03

Un français américain affilié à une lignée toréador italienne. Un choix hétéroclite mais qui à l'avantage de lui donner accès à trois cultures différentes. C'est un grand avantage pour lui.

- Ce mélange est un bienfait pour vous. Manager vous permet de découvrir des talents et peut-être sans autant de culture vous pourriez louper un prodige.

Je poursuis sur le thème du voyage :

- J'ai moi-même eut la chance de visiter et vivre dans les rouages du Kremlin à Moscou et de voir la Californie avant de revenir ici. C'est une chance de pouvoir vivre dans d'autres endroits que sa terre natale. Ça nous permet de développer nos connaissances, notre vision du monde et d'acquérir une acuité sur la globalité des choses qui nous permette de déceler des détails dont on ne se serait pas aperçu sans cela. Et puis le monde d'aujourd'hui change tellement vite. Il me semble qu'il s'agit d'une adaptation permanente. Le fait d'avoir voyager nous permet de faciliter cette adaptation.

Je m’arrête un instant de parler.

- Et donc pour vous c'est la musique, enfin les personnes faisant de la musique votre intérêt. J'avoue que je ne connais pas trop les tendances actuelles de la France, je serais ravie de prendre un avis éclairé. Voyez-vous j'ai dans l'intention de remonter une sorte de salon où les gens pourraient venir exprimer leurs idées, débattre pour faire avancer la société des Humains de manière positive et cela pourrait être agréable d'y entendre par moment un de vos prodiges.

La ventrue que je suis ne peux s’empêcher de penser que dans le monde d'aujourd'hui, les peoples et autres stars sont es attraits pour le rayonnement d'un salon. Autrefois on y-aurait attendu un Voltaire ou un Robespierre. Aujourd'hui on y-attend une Jenifer, une Amel Bent ou un Beigbeder pour attirer des gens qui pourraient réfléchir.

- Enfin, tout d'abord, il faudrait que je rencontre le primogène de mon clan pour vérifier s'il donne son accord aux développement de mes affaires.

Puis rebondissant sur une autre phrase j'ajoute :

- Vous me dites qu'il y-a de quoi faire ici. La ville a tant de soucis que ça ? Je veux dire en l'absence de Messire Villon ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Fêtard (+1), Bruyant (-1), Jovial (+1), Toréador (-5)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Mar 19 Jan - 14:52

Il écouta avec attention Alraune. Ainsi celle ci avait aussi voyagé. S'adapter au monde en perpétuel changement était le lot de tout caïnite, encore qu'il n'avait pas vécu assez longtemps pour voir réellement l'histoire se dérouler devant ses yeux comme avait pu le voir l'antique Parménion. 

"Comme vous dites, les temps changent et la musique va encore plus vite... trop vite...à mon goût du moins. Pour avoir vécu la belle époque des années 50 à 80, je peux vous assurer que les choses ont bien stagné depuis, voir dépéri.
Il n'y a qu'à constater, prenez le rock dans sa globalité par exemple, et essayez de me trouver un album récent entré dans la légende.
Vous n'en trouverez pas, tout est vu et revu. Bien sûr, on peut toujours trouver des groupes qui tirent leur épingle du jeu, heureusement. Mais concrètement... pour m'être occupé de pas mal de groupes, je peux vous dire que depuis notre entrée dans le nouveau millénaire rien n'a marqué mon esprit, une véritable pénurie de talent et de créativité.Tout est accéléré maintenant, des styles de musique fades émergent puis disparaissent aussitôt l'année d'aprés.Le monde de la musique est devenu compliqué, ça n'est plus que du business, des arrangements et du copinage."

Fidèle à lui même, le toreador était trés expressif quand il parlait de sa passion, faisant des gestes et des mimiques animant ses paroles.  

"Après je ne suis pas un spécialiste dans tous les domaines, évidemment... mais je ne m'explique pas ce trou béant. 
Peut être suis je trop exigeant...enfin je ne perd pas espoir de trouver une pépite en temps voulu ! 
Pour ce qui est de la France, elle ne fait que suivre la musique que lui donne l'Amérique. Ca n'est pas un mal cela dit quand j'entend la variété française actuelle... le pays a beaucoup perdu alors que nous avions nos génies. Et cela est beaucoup plus difficile pour un groupe d'émerger en France si vous ne faites pas partie du moule. Les contacts passent avant le talent, tout est du copinage 
comme je vous disais. J'espère pouvoir faire bouger les choses sur Paris, et il est vrai que votre idée de salon pourrait aller dans le même sens. Je vous souhaite que votre primogène soutienne votre projet."


Il décroisa ses jambes et se pencha vers Alraune, souriant suite à la question des activités sur Paris.

"Oh et bien quand je suis débarqué ici, un ancien Baali du nom de Boubanos qui dormait sagement sous le Louvre a décidé de mettre un peu le boxon. Des fanatiques en ont profité pour faire une petite infiltration dans les lieux, remettant en cause les sécurités mis en place. 
Je ne doute pas que l'ancienne primogène ventrue vous a fait un topo sur la situation des toreadors qui furent sur un terrain glissant, elle adorait notre ancien primogène...L'arrivée de notre nouveau primogène aura arrangé la situation, mais il reste beaucoup à faire.
Du coup...je suis bien occupé pour redorer un peu notre blason. Et dernièrement, nous enquêtons sur des vagues de suicide, le vol de reliques appartenant aux Tremeres...et le meutre récent d'une malkavienne. Bref, il y a de quoi faire."  


Tenue de soirée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alraune B. Jensen
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: ?
Réputation: ?
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Mar 19 Jan - 15:46

Nathanael est transporté en parlant de sa passion. Le trait de caractère des Toréador est bien empreint. Je me laisse porter par son discours et m'efforce de ressentir un peu de ce qu'il me transmet. Il est vrai qu'en terme musical à mon époque c'était plutôt : Lully, Purcel et Haendel et donc les musiques du XXI° siècle sont un peu assourdissantes à mon goût. J'ai néanmoins eu la chance de rencontrer une jeune gothique anarch toréador qui m'a fait découvrir un style qu'elle appelait le métal symphonique. Au vu de la proximité avec les compositions et les opéras de ma jeunesse j'ai pu adhérer à quelques musicalité récentes mais sinon les Guetta et autre Green Day sont pour moi inaudibles. En tout cas, j'ai toujours apprécié cette facette des Toréadors qui les rends plus humains que la plupart d'entre nous de pouvoir encore ressentir de la passion à travers leur Art. Et la fraîcheur de Nathanael me touche beaucoup et son intérêt pour mon idée aussi. Je ponctue son :

Nathanael a écrit:
Je vous souhaite que votre primogène soutienne votre projet.

d'un :

- Moi aussi, reconnaissant.

Notre discussion prend une tournure bien plus sérieuse même s'il continue à la porter sur un ton léger lorsqu'il aborde les différentes problématiques de la ville. Bien sur Rozenmilna nous a informé pour le Baali mais sans plus de détail et surtout elle ne s'est pas trop étendue sur rien, empruntant le chemin de la méfiance. Je préfère de loin la spontanéité de ce jeune toréador.

- Je me doutais que votre clan doit être dans une situation embarrassante après la disparition de messire Villon, mais je ne pensais pas que cela c'était aggravé à cause du Démon. Je crois avoir aperçu hier soir qui furetait l'une des vôtres, brune, les yeux azurs, très belle. Elle semblait être parfaitement à son aise par ici.

D'après ce qu'il me dit tous les clans ont connu un ou plusieurs remous. Déjà plusieurs primogènes chez les Ventrus et chez les Toréadors, j'espère que la stabilité va revenir. Nos deux clans sont généralement assez complémentaire, les roses dominants la culture et la société et les rois la politique et les médias. Je note néanmoins dans un coin de ma tête l'information sur Rozenmilna, on sait jamais.

- Des vols, suicides et un meurtre d'une vampire ?!

Si j'avais été humaine un frisson m'aurait parcouru l'échine.

- J'espère que je pourrais vous aider d'une quelconque manière. Avez-vous déjà des pistes ? Pensez-vous que tout soit lié ?

Je le regarde soudain contrite.

- Veuillez m'excuser de mon empressement, si je suis indiscrète n'hésitez pas à me le signaler.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Fêtard (+1), Bruyant (-1), Jovial (+1), Toréador (-5)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Mar 19 Jan - 18:46

Nathanael voyait trés bien de quelle toreador Alraune voulait parler. Vu le nombre de toreador présent sur Paris, le tour était vite fait. Ca n'était pas pour autant qu'il cotoyait sa soeur de clan, ni Ezekiel la rose bleue. Il ne savait pas ce qu'il advenait d'eux, et cela n'était pas normal.
Avec le remu ménage des derniers mois, tous les toreadors qu'il avait rencontrés depuis son arrivée s'étaient tous éclipsés, tels des rats quittant le navire
qui coulait. De ce fait, le musicien manager avait pris la mauvaise habitude de d'agir en solo et ne plus se soucier des allées venues des siens. 
Une raison de plus pour rendre visite à son primogène et mettre certaines choses au clair . La remarque d'Alraune sur Adelaïde fit tilter Nathanael. 

"Adelaïde Kane, oui, une ravissante créature, arrivée en même temps que notre nouveau primogène si je ne me trompe pas."

"Une ravissante créature dont je n'ai aucune idée de ce qu'elle fait... Mais tant mieux si elle est à son aise."

Il ne s'étalla pas plus sur le sujet, reprenant la discussion sur les événéments récents et l'affaire en cours.

"Je n'ai pas connaissance des détails de ce qu'il s'est tramé dernièrement, la disparition d'Audrey Santerre serait liée à l'enquête qu'elle menait avec d'autres camaristes sur la disparition d'objets antiques et d'un certain tremere..."

"Et d'ailleurs personne ne semble préoccupé de savoir à quoi pouvait bien servir ces objets... Les tremeres n'ont pas été trés expressifs là dessus..."

"...Ces vols seraient suivis d'étranges vagues de suicides. Et ces vagues seraient arrivées jusque dans la région de Paris. Par ailleurs le meurtre d'Audrey serait d'aprés les premières suspicions d'origine Assamite... Voilà, vous en savez maintenant presque autant que moi ! Je vous invite à venir à la réunion qui aura lieu ce soir si vous souhaitez connaitre les retours de notre excursion d'hier soir."

Le toreador se leva en conclusion de sa dernière tirade.

"D'ailleurs il va falloir que je rende visite à mon primogène. Si vous me le permettez, je vais vous quitter. J'espère vous recroiser au courant de la soirée, chère Alraune." 


Tenue de soirée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alraune B. Jensen
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: ?
Réputation: ?
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Mar 19 Jan - 22:35

J'écoute avec attention les informations que me communique le Toréador, sans intervenir. A l'annonce de son intention de partir discuter avec son primogène je dis :

- Je comprend. Merci de m'avoir mise au courant de ces détails et j'apprécie fortement votre invitation à la réunion.

Néanmoins j'ai un doute quand à ma présence à cette réunion :

- Une dernière question si vous le permettez : pensez-vous que ce soit bienvenue de venir à votre réunion ? Je ne voudrais pas paraître inopportune.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Fêtard (+1), Bruyant (-1), Jovial (+1), Toréador (-5)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Mer 20 Jan - 0:44

Le toréador sembla amusé des précautions prises par la ventrue.

"Cette réunion n'a rien de confidentielle, au contraire je pense que le prévôt souhaitera que tous les caïnites présents dans le Louvre  

assistent à celle ci. L'affaire est suffisamment grave pour que tout le monde soit au courant de la situation et puisse apporter son aide.
Du moment que vous ne comptez pas entraver la réunion, Monsieur Romanoff ne devrait y voir aucun problème. 
Dans le pire des cas, je plaiderai coupable. Et puis cela vous fera l'occasion de vous mettre dans le bain et de rencontrer de nouvelles têtes..." 

Sur ces dernières paroles, la rose sorti du petit salon.

[Vers les bureaux]


Tenue de soirée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alraune B. Jensen
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: ?
Réputation: ?
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Jeu 21 Jan - 10:57

Je salue Nathanael et attend qu'il ait quitté les lieux puis je m'approche de la goule en faction.

- Bonsoir, excusez-moi.

Rappel d'une des règles d'or : toujours être agréable aux serviteurs. En souriant je lui demande :

- Sauriez-vous si Mr de Marsac, primogène ventrue, est dans les lieux ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Jeu 21 Jan - 12:29

La goule, toujours attentive, fait une révérence sobre mais respectueuse à la caïnite qui l'approche, et lui répond :

- Bonsoir madame.

A sa question, elle n'hésite pas et assure :

- Monsieur de Marsac n'est pas présent actuellement. Navrée.

Visiblement, cette jeune femme, bien que polie, n'est pas aussi prolixe que sa collègue de la veille...


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alraune B. Jensen
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: ?
Réputation: ?
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Jeu 21 Jan - 23:11

Je ne suis pas surprise de la réponse de la goule après les échos de la veille. Je la remercie et retourne m'asseoir sur un canapé. Je sors mon téléphone et profite de ma relative solitude pour envoyer un email à Ekaterina lui demandant de me faire parvenir les derniers rapports sur les gens aux idées intéressantes pour mon idée de futur salon. Au temps profiter de cette isolement pour travailler. La réponse de mon assistante ne se fait pas attendre, elle est toujours sur la brèche. Je me plonge dans la lecture des premières impressions des parisiens utiles et intéressants.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Merle
Primogène [Malkavian]
Primogène [Malkavian]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Juvénile ( -1 ), Soucieux (+1)
Points de sang:
9/15  (9/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Dim 24 Jan - 18:43

[Vient de là.]

Les portes du petit salon étaient toujours grandes ouvertes avec une goule plantée devant.
Philippe ne les avait jamais vues autrement.

Il repéra à l'intérieur une femme qu'il n'avait jamais vue, toute seule, et, là curiosité l'emportant, il entra dans la pièce pour la saluer.

Elle geekait. Aussi, il se contenta de lui lancer, sans trop s'approcher d'elle, un :

- Bonsoir.

Si elle levait le nez de son téléphone portable, tant mieux. Sinon, il n'aurait qu'à passer son chemin.
Les occasions de croiser, ou re-croiser des gens au Louvre ne manquaient jamais.


Tenue habituelle de Philippe : Jean gris, baskets usés et T-shirt vert bouteille.
En extérieur, il met un blouson de jean noir délavé, des mitaines de laine grise et une casquette vert foncé et bordeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alraune B. Jensen
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: ?
Réputation: ?
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Dim 24 Jan - 19:17

Alors que j'entame la deuxième fiche de renseignement, une voix s'élève dans la pièce. Je lève les yeux de mon téléphone, et voit une personne que je ne connais pas mais rien d'anormal à cela vu ma récente arrivée. Je range mùon téléphone dans une poche, me lève et répond en souriant :

- Bonsoir.

Je m'avance de quelques et me présente :

- Alraune Jensen du clan Ventru. Je suis arrivée hier soir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Merle
Primogène [Malkavian]
Primogène [Malkavian]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Juvénile ( -1 ), Soucieux (+1)
Points de sang:
9/15  (9/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Dim 24 Jan - 22:54

La nouvelle se leva.
Se leva.
N'en finit plus de se lever...
Elle était grande pour une femme. Ce qui, au regard de la taille de Philippe, faisait d'autant plus contraste.
Ceci dit, il avait l'habitude que tout le monde le regarde de haut, littéralement parlant, et n'en fut donc pas spécialement troublé.

Il s'inclina brièvement, avec une certaine raideur qui n'était pas sans rappeler celle des marionnettes d'autrefois, et répondit de sa voix juvénile mais posée :

- Philippe Merle, Primogène du clan Malkavien.

Il aurait bien rajouté "temporaire" après Primogène, mais il n'allait pas commencer à perturber une Ventrue le lendemain de son arrivée avec des détails inutiles.
Il était déjà en jeans-basket, dans un Elyseum aussi snob que le Louvre, alors bon...

Il rajouta, pour être aimable :

- Soyez la bienvenue à Paris.

Vous avez déjà pu rencontrer vos camarades de clan ?






Tenue habituelle de Philippe : Jean gris, baskets usés et T-shirt vert bouteille.
En extérieur, il met un blouson de jean noir délavé, des mitaines de laine grise et une casquette vert foncé et bordeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alraune B. Jensen
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: ?
Réputation: ?
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Lun 25 Jan - 0:34

Je regarde le nouveau venu. Sa taille et sa voix juvénile sont renforcé par la blondeur de sa chevelure. Il est mignon. Mais il faut se méfier des vampires de cette allure. Dans notre monde ce n'est pas la taille qui compte mais l'âge réel. On peux avoir l'apparence d'une personne âgée et avoir été étreint depuis peu et donc de puissance négligeable ou ressemblait à un adolescent et être ancien sur qui il faut compter. Je suis impressionnée lorsqu'il décline son identité, il rentre donc bien dans la seconde case, celle dont l'âge apparent dissimule bien plus.

- Enchantée Monsieur Merle, c'est un honneur de rencontrer un honorable membre de votre clan.

J'incline la tête en signe de remerciement pour sa bienvenue et répond à sa question :

- J'ai en effet pu croiser votre ancienne pair, Miss de Sancy et Mr Rousselet ainsi qu'un autre nouveau venu, Mr Devereaux.

Pour marquer que notre clan, même si pour moi la soirée de la veille reste en demi-teinte, l'union apparente reste une force, j'ajoute :

- Mlle de Sancy et Mr Rousselet nous ont fait le plaisir de leur compagnie au Magnifique où nous avons commencé à nous découvrir. Malheureusement j'espérais rencontrer votre pair, Mr de Marsac mais il n'est pas présent, et je n'ai pas encore eu l'occasion de rencontrer sa lignée non plus, ce qui je l'espère se fera sans tarder.

J'invite le primogène malkavian à s'asseoir sur les fauteuils les plus proches pour pouvoir converser de manière plus confortable.

- J'ai eu quelques échos néanmoins de difficultés hier au soir et d'une réunion qui devrait se tenir sous peu. J'hésite encore à m'y présenter, n'ayant été invité que par un jeune toréador et je ne voudrais pas importuner ou donner l'air d'être une indiscrète.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Merle
Primogène [Malkavian]
Primogène [Malkavian]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Juvénile ( -1 ), Soucieux (+1)
Points de sang:
9/15  (9/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Lun 25 Jan - 19:04

Philippe hocha très légèrement la tête, pour montrer qu'il suivait, et qu'il connaissait les personnes dont parlait la nouvelle.
Il savait que son immobilité habituelle pouvait perturber quelque peu les échanges sociaux, voire mettre carrément mal à l'aise.
Parmi les mortels, il se forçait à cligner des yeux, bouger tout le temps, afficher des expressions sur son visage. Au Louvre, il se donnait moins de mal, mais faisait quand même quelques vagues efforts pour les nouveaux. Sa voix restait malgré tout très atone.

Il se demanda avec curiosité et amusement quelle impression Rozenmilna avait faite sur cette femme aux manières délicates...

Le petit Primogène suivit la Ventrue vers les canapés en se permettant quelques précisions. Après tout, il logeait sur place, et il n'y avait pas grand-chose qui lui échappait.

- Monsieur de Marsac ne se rend pas souvent en Elyseum. Mais l'un de ses suivants vient régulièrement y travailler.


Il ne parlait naturellement pas d'une goule, bien que, pour ce qu'il en sache, le boulot accompli sur place aurait pu l'être.

Une fois Jensen assise, le pseudo-enfant se jucha sur le bord de l'un fauteuils.
Il ne s'asseyait jamais jusqu'à toucher le dossier des chaises ou des fauteuils, car cela lui donnait terriblement l'air d'une poupée posée sur un meuble trop grand.

- Si je peux me permettre un conseil...
Médicalement, il est avéré qu'un caïnite ne peut pas s'étouffer. Mais si vous ne voulez pas tenter l'expérience en direct, vous devriez éviter de mentionner devant votre Primogène que nous sommes pairs.


Même s'il aurait payé cher pour voir la scène.


Un Toréador qui pouvait avoir invité cette dame ? Forcément Nathanaël. Mais il n'était pas si jeune que ça. Peut-être ses manières décontractées avaient-elle induit la Ventrue en erreur. Ou alors elle était elle-même nettement plus âgée.
Les yeux des Philippe se posèrent sur l'affichette qu'il avait épinglée pas plus tard qu'hier soir sur le tableau du petit salon, et où figurait l'avis de décès d'Audrey Santerre.

- Oui, l'une de mes camarades de Clan a été assassinée.
Le Prévôt, moi-même et plusieurs volontaires avons commencé une enquête, et une réunion de concertation est prévue ce soir, pour rassembler ce que nous avons appris, et décider de la marche à suivre ensuite.
Si vous le souhaitez, vous pouvez vous proposer auprès du Prévôt en tant que volontaire.


Ses yeux un peu froids se posèrent franchement sur la Ventrue, et il rajouta :

- Mais vous ne connaissiez pas la victime.


En gros, à moins d'une passion générale pour les enquêtes, d'une curiosité malvenue ou d'une implication imprévisible, il ne voyait pas trop pourquoi cette femme s'intéresserait à l'assassinat d'Audrey...


Tenue habituelle de Philippe : Jean gris, baskets usés et T-shirt vert bouteille.
En extérieur, il met un blouson de jean noir délavé, des mitaines de laine grise et une casquette vert foncé et bordeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alraune B. Jensen
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: ?
Réputation: ?
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Lun 25 Jan - 23:47

Je hausse un sourcil lorsque le primogène Malkavian souligne que le primogène Ventru ne le considère pas comme un égal. La légende de ce de Marsac commence à s'épaissir et me plaît de moins en moins. Je commence à penser que Rozemilna n'aurait peut-être pas dû s'effacer devant lui. Enfin à voir lorsque je le rencontrerais pour de vrai mais s'il est un véritable ancien Ventru, il ne sera que charme, dissimulant sous des couches d'aaabilité ses véritables intentions et objectifs.

- Je note votre avertissement et vous en remercie, dis-je néanmoins avec sincérité à Mr Merle.

Lorsque le petit malkavian s'assoit sur le fauteuil, leur différence de taille se fait moins flagrante, c'est pour cette raison qu'j'ai proposé de s'asseoir. Je n'ai jamais été en position d'être regardée par en haut, étant particulièrement grande, surtout pour une femme de mon époque, mais j'avais toujours eu en moi cette délicatesse héritée de mon éducation de faire le maximum pour que les gens ne soit pas en position dérangeante. Je suis son regard et remarque le panneau. Je n'y-avais pas prêté attention plutôt ayant privilégié les rencontres à l'observation des lieux. Le meurtre d'un caïnite est un crime effroyable. Je ne peux s'empêcher d'avoir un mouvement de gorge comme un déglutissement même s'il y-a bien longtemps que ce n'est qu'un réflexe. La mémoire du massacre des miens me reviens douloureusement en mémoire, et l'espace d'un instant mes yeux sont hantés. Bien sûr je n'étais pas présente mais avec ce qu'il m'est arrivée, je ne peux m'empêcher d'imaginer les horreurs qu'ont dû subir les miens. Lorsqu'il marque une pause je dis :

- J'en suis navrée. Je vous présente mes condoléances même si cela n'atténuera probablement pas votre peine.

Ma voix est réellement empreinte de sincérité vraie, ce qui est rare pour un membre de mon clan pour qui la sincérité à divers degrés. C'est alors que le petit Malkavian me regarde froidement, avec ce visage qui rappelle combien son clan peut-être dangereux.

- Non je la connaissais pas en effet. Néanmoins Paris n'est plus ce qu'elle était. Un Prince disparu, Des Démons, des voleurs d'artefacts, des meurtres ou encore des vagues de suicide. Je pense qu'il en faut moins que cela pour s'impliquer.

Je le regarde à mon tour, avec le feu de ma non-vie, brûlant au fond de mes prunelles.

- Je n'ai pas l'intention de trépasser et je suis venue ici pour aider à embellir Paris à nouveau, participer à une nouvelle cours. Si je dois mettre mes quelques ressources à disposition alors je le ferais. Quand à élucider un crime je ne sais si je serais bien utile, je ne connais plus cette ville mais ce que je sais c'est que nous devons montrer un front uni à celui ou ceux qui s'attaquent à nous. Alors non je ne connaissais pas votre amie mais cela ne veut pas dire que j'accepte que des vampires meurent en restant les bras croisés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaïde Kane
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Nouvelle (+0)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Mar 26 Jan - 21:19

[Chambre d hotel]

Adelaïde était d'abord passée par le bureau du primogène, mais ayant entendu une discussion à l'intérieur, n'avait pas osé frappé. Elle s'était donc dirigée vers le petit salon en ruminant...Nouvelle nuit, nouvelles emmerdes ! Ce qui avait fini par la faire sourire adorablement alors qu'elle pénétrait dans le petit salon pour patienter.

"Pourriez vous prévenir le primogène des roses que je suis à sa disposition au petit salon ? "
Demanda t'elle poliment à la goule à l'entrée avant de s'arrêter et de regarder les gens présents.

Bien du monde pour un début de soirée et aucune tête connue.

"Bonsoir !"
Lança t'elle dans ce sourire qui ne décollait pas de ces lèvres avant de saluer d'un signe de tête gracieux et respectueux.

Elle alla ensuite s'asseoir ni trop loin ni trop prêt du petit groupe, plongeant rapidement dans le premier magazine qu'elle trouva. Non pour le lire, puisque visiblement elle en parcourait les pages sans s'y arrêter, mais juste pour oublier ce qui allaoit se passer ensuite.

Son imagination s'envola vers un Nicolas hors de lui, hurlant, pestant, rageant et lui faisant revivre la soirée de la veille. Que devrait elle faire si il demandait la même chose que le sénéchal ?

Elle tira sur sa jupe machinalement, ses yeux ne voyant pas la page du magazine posé à l'envers sur ses genoux croisés.



HRP:
 


"Sage est l'archer qui prend son temps avec sa flèche : Quand la flèche est partie elle ne revient pas." SAADI
Tenue de la nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Mer 27 Jan - 0:18

La goule de faction fit une révérence à la Toréador lorsqu'elle lui adressa la parole.
Elle lui lança un regard un peu étonné, mais lui répondit presque aussitôt par un discret :

- Tout de suite, mademoiselle.

Elle fit quelques pas dans le couloir pour s'éloigner et usa de son oreillette pour échanger quelques mots, avant de revenir prendre sa place près des portes.


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Merle
Primogène [Malkavian]
Primogène [Malkavian]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Juvénile ( -1 ), Soucieux (+1)
Points de sang:
9/15  (9/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Mer 27 Jan - 1:03

La réaction de Jensen était spontanée. Douleur morale ?
Le petit Primogène prit soin de laisser la Ventrue faire face à ses impressions pénibles sans la déranger.

- Je vous remercie.

Dit-il pour agréer les condoléances sincères de la femme.
Cependant, la neutralité stable de sa voix n'aidait guère à deviner s'il était triste, en colère, indigné ou s'il s'en moquait complètement.

Les émotions de la nouvelle se voyaient étrangement. Elle faisait preuve d'une empathie peu commune chez les Sang-bleu, aussi sa réponse n'étonna pas Philippe.
Implication imprévisible, donc.
Il nota dans un coin de sa tête les autres informations qu'elle avait données, pour y repenser plus tard.

Il étira ses lèvres pour afficher un sourire qu'il voulait agréable. Il n'était pas doué en sourires, et de fait, le sien paraissait un peu artificiel. Mais comment montrer sa bienveillance si on ne sourit pas un peu ?

- Vous êtes exactement dans l'état d'esprit que le Prince incite : savoir collaborer pour faire front.
Le Prévôt sera sans doute sensible à vos arguments. Aussi, je renouvelle l'invitation que vous a faite Nathanaël : joignez-vous à nous tout à l'heure.


Il avait été surpris, la veille, de voir que tout le monde avait un talent particulier qui avait permis une efficacité inattendue du groupe dans son ensemble. Alors pourquoi ne pas rajouter un cerveau et une compétence potentielle.
En plus, le fait que la nouvelle s'engage dans une affaire auprès du Prévôt avant même d'avoir rencontré son Primogène avait un petit côté ironique plutôt sympathique.

Il inclina la tête à l'adresse de la Toréador qui venait de saluer à la cantonade en répondant un discret :

- Bonsoir.

A son tour.


Tenue habituelle de Philippe : Jean gris, baskets usés et T-shirt vert bouteille.
En extérieur, il met un blouson de jean noir délavé, des mitaines de laine grise et une casquette vert foncé et bordeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alraune B. Jensen
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: ?
Réputation: ?
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Jeu 28 Jan - 11:37

Je reprend contenance devant le petit vampire. Avoir côtoyé les Anarchs quelques années semblent avoir changé quelque chose en moi, moins de réserve plus d'assurance, ou peut-être est-ce parce que justement ce primogène est un enfant que je m'ouvre plus facilement. Ceci méritera prochainement une introspection. Je note en tout cas que ma tirade semble avoir été la réponse appropriée avec Mr Merle.

- Merci. Je viendrais donc et verrais si je puis vous apporter quelconque assistance, ce que j'espère.

La jolie toréador de la veille entre et lance un bonsoir à la cantonade puis s’assoit sur un canapé. Elle a visiblement pris un magazine mais ses yeux trahissent un tourment qui fait qu'elle ne lit pas. S'étant mise à l'écart, elle ne souhaite probablement pas se joindre au petit primogène et moi-même. Néanmoins à la suite, de Mr Merle, je répond par un :

- Bonsoir Miss Kane.

Reportant mon attention sur le Malkavian, je demande :

- Comment est le prévôt ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Merle
Primogène [Malkavian]
Primogène [Malkavian]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Juvénile ( -1 ), Soucieux (+1)
Points de sang:
9/15  (9/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Jeu 28 Jan - 23:45

Les yeux pâles du pseudo enfant se posèrent un instant sur la Toréador qui s'était assise, et des réflexions diverses lui vinrent à l'esprit. Trop disparates, pourtant, pour qu'il puisse les exploiter à présent.
Comme souvent dans ce cas, il les rangea dans un coin de son cerveau pour les examiner lorsqu'il irait mieux...

A la question de la Ventrue, ses paupières se plissèrent, d'intérêt ou d'amusement, peut-être les deux, et il reporta son regard sur son interlocutrice.
Il demanda en retour :

- A quel point de vue...?

C'est que... il pouvait y avoir beaucoup à dire sur le Prévôt.


Tenue habituelle de Philippe : Jean gris, baskets usés et T-shirt vert bouteille.
En extérieur, il met un blouson de jean noir délavé, des mitaines de laine grise et une casquette vert foncé et bordeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alraune B. Jensen
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: ?
Réputation: ?
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   Jeu 28 Jan - 23:56

La réponse du primogène est assez étonnante mais révélatrice. Apparemment il a catégorisé les réponses à une telle question. Je précise donc ma question :

- Pour tout vous avouer je ne connais même pas son nom.

Hé oui, les informations que j'ai réunies avant de venir n'incluait pas spécialement de recherche sur la justice de la ville ne pensant pas me trouver si rapidement en sa présence.

- Est-il effrayant ? Juste ? A-t'il mérité son poste ou est-il originellement un ami du Sa Majesté ?

Les prévôts n'ont jamais réellement fait partie de mes cercles de relation. Pour moi ils étaient là, bras armés du Prince accompagnés des énigmatiques Fléaux. Les prévôts et fléaux sont pour moi comme ces monstres qu'on agitent pour faire peur aux enfants. Des gens puissants dont il vaut mieux éviter de croiser la route.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Petit salon - le 23 juin 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Petit salon - le 23 juin 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le petit salon
» petit salon occupé
» Capitol Punishment nouveau PPV Juin 2011
» New Heaven - Battlegn - 25/26juin 2011
» Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: Le petit Salon [Rez de Chaussée]-