AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Gare d'Austerlitz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mongrâcieux
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Nouveau (+0)
Points de sang:
11/14  (11/14)

MessageSujet: Gare d'Austerlitz   Lun 1 Déc - 18:10

Dans le hall de la gare, voyageur parmi les voyageurs, un homme s'oriente. C'est une silhouette banale de plus, un homme dans la trentaine, vêtu d'un tee-shirt, d'un blouson de cuir et de jeans. Il traîne une valise à roulettes qui n'a pas l'air bien lourde.

Bien que n'ayant pas l'air perdu, il hésite sur le chemin qu'il va prendre. Se décidant il se dirige vers la sortie Boulevard St Marcel, délaissant le métro.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maraudeur
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Gare d'Austerlitz   Ven 5 Déc - 21:24

HRP:
 


MJ is my name..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mongrâcieux
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Nouveau (+0)
Points de sang:
11/14  (11/14)

MessageSujet: Re: Gare d'Austerlitz   Sam 6 Déc - 19:19

hrp:
 

Départ vers refuge Nosfératu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaïde Kane
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Nouvelle (+0)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Gare d'Austerlitz   Mer 4 Fév - 21:10

Appartements du prince

Adelaïde avait payé le taxi et était directement allée vers les guichets bondés afin de retirer ses billets puis préféra patienter en allant s'asseoir sur un banc en face des grands écrans où défilaient les différents horaires des trains en partance et à l'arrivée.

Son séjour à Paris avait été des plus étranges, elle n'en avait retiré aucun réconfort, son amie était morte et elle n'avait pu mettre à bien ses plans de vengeance juste pour les beaux yeux d'un crétin.

Elle commença à tortiller nerveusement une mèche de cheveux tout en répétant inlassablement les différents noms de villes s'affichant à l'écran, aucune ne trouvait grâce à ses yeux. Londres était certainement la plus appréciable, elle y trouverai peut être enfin quelque chose à faire qui puisse lui changer les idées et oublier...Oui oublier, elle avait une éternité pour cela.


"Sage est l'archer qui prend son temps avec sa flèche : Quand la flèche est partie elle ne revient pas." SAADI
Tenue de la nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Scarte L.
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Nouveau (+0)
Points de sang:
9/15  (9/15)

MessageSujet: Re: Gare d'Austerlitz   Jeu 5 Mar - 0:11

Son esprit s'évadait hors du wagon, remémorent ses dernières années sur Paris. Mélancolie, joie, fureur, cette sublime ville en avait pour tous les goûts. Cette douce cité l'avait terriblement manqué, rêvant d'y retourner pour refaire sa vie, pour revivre, pour refaire illuminer cette flamme de mil feux qui mourait à petit feu. Depuis le temps, cette nuit était enfin arrivée.

 La Rose était confortablement assise, la tête collée contre la vitre tout en se tenant avec un doux cousin d'un vert bambou. Elle remémorait son ancien passé, bien avant sa torpeur, bien avant son étreinte, le jeune homme ressentait de la mélancolie à son égard. Tant de moments uniques s'étaient déroulés dans cette ville..

Ses anciens camarades parcourent les rues parisiennes avec lui, les douces soirées avec les plus grands intellectuels, ses achats dans les plus belles boutiques ainsi que ses douces escapades avec son amant dans les jardins de la capitale. C'était une belle vie, mais vite remplacée par le malheur et la souffrance réservé à chacun. Dans un moment de forte volonté, il effaça ces souvenirs douloureux avant de se demander si les rues avaient changé drastiquement, si les monuments étaient restés intacts, si le Louvre se portait à merveille, etc. Le Toréador repensait à ses projets dans la capitale, à ses buts, à ses besoins une fois sur place. Il avait vécu hors de la Ville Lumière pendant trop de temps, il était temps de revenir au bercail. Dommage que sa Dame ne puisse pas l'accompagner, de plus en ce moment elle avait trop d'affaires à régler.


Puis la voix féminine qu'on entendait dans toutes les gares du monde l'informa que le train avait atteint son dernier arrêt. Puis une douce voix masculine le coupa de sa légère torpeur avec douceur et plaisir.


« Ezekiel, réveilles toi. »


Spoiler:
 

Il ouvrit doucement les yeux , observant avec un sourire sa goule souriante qui regardait par la fenêtre du wagon. Elle avait l'air intrigué par cette nouvelle Praxis et son regard le démontrait.


« Bien dormi ? »

Demanda-t-il sans détacher le regard de la fenêtre.

« Plus que jamais. »


Il regarda un court moment par la fenêtre ainsi que les voyageurs qui commencèrent à descendre. Son regard se focalisa sur l'allure des Parisiens de maintenant, observant leurs comportements à l'extérieur, leurs nouvelles modes et etc. Ça ressemblait à tous les pays d'Europe en jugea-t-il, mais le côté Français leurs donnaient une touche d'originalité en plus. Soudain, les mouvements de Batiste le coupèrent de ses pensées par la suite, la goule et le maître prirent leurs sacs avant de sortir du train. Ils récupérèrent leurs nombreux bagages avant d'atteindre le hall, veillent à n'avoir rien oublié. Pendant leurs traversées, ils observèrent tous ce beau monde qui était peu nombreux à cette heure-ci, les deux profitèrent de l'Auspex pour voir leur auras.


HRP:
 


Parmi les multitudes couleurs il repéra une caïnite. Belle, jeune, le regard sensuel, une typique et charmante Rose, dégageant de la prestance digne du Clan. Elle avait l'air tracassée ou tendue, tortillant une mèche de cheveux entre ses doigts.



 Le Toréador s'arrêta et sourit un moment.


« Attends Batiste. »

Ce dernier attendit et regarda son Domitor sortir un morceau de papier et un stylo. Après avoir écrit un message il demanda à un agent de sécurité de le donner à la belle demoiselle assise. Ce dernier accepta avec gentillesse et alla à sa rencontre tandis que les deux hommes reprirent le chemin vers la sortie.




Papier:
 



« Qu'est-ce que tu as écrit ? »
« Mmmmh, un truc pour elle.» Il lui montra un sourire énigmatique
« Oh, tu prévois de la revoir ? » Dit-il avec sarcasme
« Peut-être, si elle décide de rester à Paris. »
« Dès la première nuit tu mets déjà du mystère dans la vie d'une demoiselle, c'est pas vrai... -pivote sa tête en regardant droit devant- »
« Et alors ? » Lança-t-il en passant son bras sur les épaules de sa goule. « Allez soit pas jaloux. »
« N'importe quoi ! »
« Awwwnnn, Monsieur Batiste fait son petit jaloux dès la première nuit ! »


Les deux hommes éclatèrent de rires avant de prendre la voiture que l'Archonte avait offerte à son infant et qui était garée dans le parking de la gare. Elle avait prit une voiture aux goûts de son Infant, une sublime Mercedez, ni trop tape à l'oeil ni trop crue. L'essentiel et l'élégance en deux mots.

Une fois les bagages dans le coffre, le vampire mit le contact et appuya sur l'accélérateur. Quelques minutes plus tard ils commencèrent à parler de tout et de rien, Ezekiel d'une voix calme et masculine et Batiste d'une voix excitée et d'étudiant.


« Bon, on ne va pas tarder à sortir du Domaine Tremere. »
« On va dans leeeee 4ème non ? »
« Oui exactement, près de la place des Vosges. »
« Super ! J'adore cet endroit ! »
« À part cette place royal, tu vas surtout aimer notre résidence. »
« Seulement aimer? -tourne la tête vers Ezekiel- »
« À ton avis mon cher. -tourne également la tête- »
« Et il y a aussi cette Gangrel non ? »
« Izabela ? Oui, il faut que je l'appelle une fois arrivée à la demeure. Son mentor était inquiet au téléphone. »
« Non mais lui aussi, pourquoi laisse-t-il une caïnite de cinq ans de non-vie sans protection. »
« Vas dire ça au Sire et puis, chez les Loups ce n'est pas surprenant chez certains tu sais. Mais de toute façon je suis heureux d'avoir la garde d'une petite Gangrel, ça changera notre quotidien tu ne trouves pas ? »
« Pourquoi pas. Tu vas la chercher après notre arrêt? »
« Ouais et on fera un saut à la maison avant d'aller voir le Prince. »
« D'accord, t'inquiètes pas, je m'occupe du rangement. D'ailleurs... C'est une guitare électrique que t'as à l'arrière ? -arque un sourcil-»
« C'est un cadeau pour la nouvelle - lui fait un clin d'oeil-. »


[Direction le Domaine Toréador-La Résidence de la Rose Bleue]


Tenue de la nuit:
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaïde Kane
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Nouvelle (+0)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Gare d'Austerlitz   Jeu 5 Mar - 16:42

Adelaïde ne pouvait s'arrêter de penser au sombre imbécile qui s'était interposé sans le vouloir entre elle et sa délicieuse vengeance qu'elle caressait pourtant encore de toute son âme de damnée.

Le toussotement d'une agent de la sécurité lui fit relever le menton et arrêter de tortiller ses cheveux.

"Navrée, je m'en vais..." Avec toutes les précautions actuelles dans les gares, peut être était elle restée trop longtemps assise sur ce banc après tout.

Mais l'homme lui sourit en lui tendant un morceau de papier à l'écriture fine.

"La rose bleue ?" Aussitôt elle parcourue la foule du regard à la recherche de la soit disant rose, sa bête commençant à griffer son esprit pour en sortir.

Loin de penser qu'il ne s'agissait que d'une rose de passage, Mélissange avait automatiquement pensé à un autre individu. Le même qui se jouait d'elle depuis de trop longues décennies, se pouvait il qu'il soit sur Paris ?

Remerciant le vigil, elle replia le papier, le fourra dans sa poche puis sortit de la gare aux aguets...De toute manière, elle ne savait même pas à quoi ressemblait le tueur de Moscou, alors le traquer dans la foule ne servait pas à grand chose !

Faisant mine de soupirer, elle décida de regagner le refuge toréador...Décision qui la fit tordre du nez, refoutre un pied au Louvre pour le moment ne la ravissait guère.

[Sortie refuge toréador]


"Sage est l'archer qui prend son temps avec sa flèche : Quand la flèche est partie elle ne revient pas." SAADI
Tenue de la nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gare d'Austerlitz   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gare d'Austerlitz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Austerlitz
» LE SOLEIL D'AUSTERLITZ - 1805
» Austerlitz le film avec pierre Mondy!!!!!!!!!!!!
» Derrière la gare, terrain vague{Sonia
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 12 ème, 13 ème et 20 ème arrondissements (appelés les Tours)-