AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Une chambre libre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Une chambre libre...    Sam 11 Oct - 14:36

[Arrive depuis son bureau]

*Rozen décida qu'elle pouvait disposer d'une chambre. tout de même elle en informa le personnel. La prochaine nuit ce sera au gardien qu'il faudra en faire la requête.*

Nous y voilà. il y a une salle d'eau derrière cette porte. Je vous attend là.


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle De Luca
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Courageuse (+1), Dévouée (+1), Poisson rouge (-1)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: Une chambre libre...    Sam 11 Oct - 15:07

Annabelle avait suivit religieusement Rozenmilna, qui, décidément, était à l'aise en toutes situations.
Après quelques minutes d'une promenade labyrinthique, où la ventrue regrettait de n'avoir pas reconstitué sa réserve de petits cailloux au cas où la perde dans la foret du Louvre, elles arrivèrent dans un petit mais charmant appartement réservé, sans doute, aux membres importants. Et au regard du volontarisme affiché par Rozenmilna vis à vis du personnel, cette dernière devait en faire parti.
Ah ! Le privilège de connaître une personne privilégiée ! On ne s'en lasse jamais.


A l'invitation de sa primogène, Annabelle se dirigea vers la salle de bain, une pièce moderne et confortable, assez loin de l'ambiance ancienne du palais. Ce que l'ambiance y perd, le confort y gagne. Et Annabelle aimait par dessus tout le confort.
Quelques recherches rapides dans les placards, tiroirs et autres boites à secret révéla de quoi faire sa toilette. Une brosse à dent neuve, encore sous emballage, un tube de dentifrice « haleine fraiche » pas encore entamé, voilà tout ce qu'il fallait.
Le miroir renvoyait à Annabelle un teint morbide, qui commençait à altérer sa discrète beauté. Elle avait l'habitude de jeuner longtemps. Son age le lui permettait. Mais souvent, sa coquetterie prenait le dessus. Plus que par besoin, elle se nourrissait pour éloigner d'elle ce personnage morbide qui l'appelait depuis sa fenêtre.
Mais l'ignominie de ses gouts alimentaires rendait toute demande difficile, surtout auprès de Rozenmilna, dont elle cherchait, à chaque instant, à plaire. Soit elle devenait moche, soit elle devenait hideuse. Ce n'était pas un très bon panel de choix, justement, pour plaire.


Annabelle cracha dans le lavabo les résidus d'huile noire, tachant ses lèvres d'une empreinte indélébile.
Elle resta un moment interdite, puis ne parvenant pas à emmètre la moindre réflexion face à son reflet, elles e décida à quitter les lieux, non sans jeter un dernier coup d'œil à l'autre, celle qui semblait rire de son apparence.
Décidément, qui peut croire que les miroirs réfléchissent notre propre image. C'est une fenêtre vers un autre lieu, un autre monde, où des démons hilares se moquent de nos noirs secrets, les plus enfuis et les plus sombres.


Rozenmilna attendait patiemment dans la chambre que Annabelle eusse fini ses ablutions, pour pouvoir retourner au bureau ventru.
Au moment de partir, une étincelle d'idée jailli dans le cerveau fébrile de la jeune ventru.



  • Dites, mademoiselle... entama Annabelle à l'adresse de son amie, laissant trainer un regard gourmand, mais heureusement caché, en direction du lit.
  • ...Pourquoi ne resterions nous pas ici pour la journée, ce sera plus confortable qu'un fauteuil, non?


Le monde est décidément un endroit bien étrange.

Tenue d'Annabelle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Une chambre libre...    Sam 11 Oct - 21:46

*Comme elle pouvait s'y attendre Annabelle avait succomber au charme irrésistible d'un lit. Le téléphone occupa une fois de plus les mains de la primogène. Quelques consigne pour le lendemain a ses servantes.*

Puisque cela semble vous faire plaisir, nous occuperons donc cette chambre.

*Et Rozenmilna trôna sur le premier fauteuil venue, les bras croisé sous la poitrine, jouant en boucle dans sa tête le même refrain : aller a la fondation Trémère et leur devoir un service ou chercher ailleurs et risqué de perdre du temps ?

En attente de la torpeur qui signifierai la fin de ce tour.*


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle De Luca
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Courageuse (+1), Dévouée (+1), Poisson rouge (-1)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: Une chambre libre...    Dim 12 Oct - 15:31

Vivre éternellement, oui, mais dans le confort.


Annabelle avait lancé une idée, qui, pour une fois, ne semblait pas trop bête. Mais elle n'avais pas pris de vêtement pour dormir. Il faudrait donc, pour cette journée déroger à ses rituels, pourtant si rassurants.
A nouveau, Rozenmilna se contenta du fauteuil. Cette femme, décidément, avait un dos en acier trempé. Annabelle, toujours très gentiment, lui proposa de prendre le lit, sans trop y croire, elle conservait le souvenir que lorsque Rozenmilna avait une idée en tête, elle ne l'avait pas ailleurs. Toujours si la primogène changeait d'avis cela serait avec plaisir qu'Annabelle céderait sa place.


Elle s'assit sur le lit, retira ses lourdes chaussures, gardant tout de même ses longues chaussettes, posa son bonnet et ses lunette sur la commode et s'allongea, sur le coté, recroquevillée au dessus des draps, attendant, heureusement pas trop longtemps, que le néant s'empare d'elle, tout en récitant dans le secret de sa conscience une prière au Dieu de miséricorde pour que tout se passe bien durant cette absence.


Le monde est décidément un endroit bien étrange.

Tenue d'Annabelle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Une chambre libre...    Dim 12 Oct - 19:43

[05 avril]

réveil -1pt de sang

*À force de dormir assis des derniers jours, Rozen du faire un peu craquer le dos au réveil de la torpeur, le corps encore enveloppé dans la raideur cadavérique apporter par la malédiction.
Une multitude de taches à accomplir et cette fois elle était en mode bulldozer bien décider à ne plus perdre de temps.*


Bonsoir Annabelle, je vous laisse le temps de vous préparez ensuite nous retournerons a mon bureau.


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle De Luca
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Courageuse (+1), Dévouée (+1), Poisson rouge (-1)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: Une chambre libre...    Dim 12 Oct - 22:01

C'est une voix familière qu'Annabelle entendait, une voix lointaine mais rassurante qui l'incitait à ouvrir les yeux. Qu'allait-elle découvrir. Si il pouvait son cœur battrait fort, sous l'effet de l'angoisse de chaque soir, de chaque renouveau d'une nuit sans cesse répétée.
Où était-elle ?
Elle ouvrit lentement les yeux.
Non, elle ne connaissait pas cette endroit.
Elle les referma vite de peur d'être encore là bas, dans cette maison, dans cette cave, enfermée... pour toujours...
Elle avait peur.
La voix susurrait des banalités rassurantes. Elle était douce et calme, celle d'une personne de confiance.


Elle rouvrit encore une fois les yeux. Le décors était toujours le même, une petite chambre très décorée. Allongée toute habillée sur le lit, elle tenta de faibles mouvements. Pas trop vite. Il ne faut pas attirer l'attention. Si elle ne bougeait pas, on ne pourrait pas la voir.
L'odeur de mort était prégnante. L'avait-on encore enfermée avec des corps à demi décomposés ?
Quelle effroi de se réveiller chaque matin en se demandant si ce n'est que la continuité du cauchemar enfouit en sois.
Elle renifla sa manche.
Non, tout allait bien, cette odeur sépulcrale était la sienne. La voix c'était celle de Rozenmilna. La chambre, sans doute celle de son refuge.
Tout allait bien. Elle avait eu peur pour rien. Encore...


Annabelle se leva, d'abord assise sur son lit, essayant de recouvrer ses esprits... enfin son esprit. Elle rammassa son bonnet et ses lunettes posée sur la commode et se leva en direction de la salle de bain.
Cette porte...? Non ! Celle ci ? Oui, c'est bien la bonne.
Il fallait se débarbouiller un peu, laver les traces sombres sombres sur son visage.
Elle s'enferma sans un mot dans la salle de bain. Sans un regard même.
Son reflet était triste.
Elle pleura. En silence, du moins espéra-t-elle. Puis il fallu faire disparaitre cette faiblesse de son visage. L'huile partait mal. L'autre... dans le miroir, semblait se moquer d'elle.
Annabelle avisa un tabouret posé à ses pieds et elle la fit taire.
Le miroir ne lui renvoyait plus jamais son visage sali.


[…]


Lorsqu'elle sortit enfin, bonnet vissé sur ses cheveux, lunette cachant son regard, Annabelle offrit un gentil sourire à Rozenmilna. Les longues traces noires qui avaient coulé sur ses joues dessinait d'étranges arabesques, comme des pattes d'araignées, presque symétriques.



  • Bonsoir, mademoiselle. J'espère que vous avez bien dormi...



Un coup d'œil sur le fauteuil ne pouvait qu'infirmer cette hypothèse. Un coup d'oeil sur le lit froissé mais pas défait.



  • Ce serait bien, demain, que vous dormiez plus confortablement. Vous allez finir par vous abimer la santé. Au pire, dormez à coté de moi, je resterais sur les draps.



Et d'un ton étrangement ferme, assez peu habituel avec la nature si timide de la jeune femme, Annabelle conclue sa demande.



  • pas question que vous dormiez à nouveau dans un fauteuil pour mon confort.




Puis elle sourit de nouveau, franchement.



  • On va chasser les méchants ?



[- 1 pt de sang]


Le monde est décidément un endroit bien étrange.

Tenue d'Annabelle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Une chambre libre...    Lun 13 Oct - 0:18

Encore faut il les trouvé ces méchants.

*Répondit Rozen avec le sourire. Elle se disait qu'il aller vite falloir trouvé de quoi laisser à Annabelle exprimée son gout pour la querelle physique.*

La chaise me vas très bien. Vous savez les gens comme nous ne peuvent plus réellement s’abîmer la santé.

*Dormir dans un même lit, même séparer d'un drap, lui était impossible. Rozenmilna avait la proximité physique en horreur. Déjà bien obliger à plier à celle des protocoles sociaux tels que les baises main ou les petites tapes amicale.
Un message arriva sur son téléphone.*


oh ? ....oh...hum...

*Le pouce frénétique de la Ventrue se mit en action pour répondre au primogéne Trémère... Puis son visage resta quelques secondes sur celui de la princesse, silencieuse.
Annabelle en elle-même faisait partie de son agenda, son étrange présentation de veille était un problème. Et un problème n'arrive jamais seul.
Annabelle n'était peut-être pas entièrement en sécurité à Paris.*


Allons dans mon bureau. Hier nous sommes resté au Louvre sur ma demande, et dans une chambre confortable sur la vôtre. Nous sommes au deuxième étage, mon bureau et au premier.

*Toujours donné des repères à Annabelle. Rozen avait presque failli oublier.*

[le bureau ventrue]


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle De Luca
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Courageuse (+1), Dévouée (+1), Poisson rouge (-1)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: Une chambre libre...    Lun 13 Oct - 1:54

Annabelle fronça les sourcils, s'avança de deux pas, pour se retrouver à deux pas de rozenmilna et penchant son buste droit tout en tendant les deux bras vers l'arrière elle prit un ton ferme et statuecommanderesque.



  • Si je n'étais pas intimement convaincu que j'aurais oublié cette conversation d'ici ce soir, j'aurais lourdement insisté. Ma mémoire sauve votre décision.



Avait-elle réussit à être drôle ? Annabelle ne le savait pas, mais par cette petite auto dérision, elle essayait de faire comprendre qu'elle respectait la décision de sa primogène.



  • je vous suis dans vos aventures.







[vers les bureaux]


Le monde est décidément un endroit bien étrange.

Tenue d'Annabelle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une chambre libre...    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une chambre libre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "C'est ici la chambre 6M?" [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Maître Chem [Libre]
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: Les chambres et appartements privés [2ème étages]-