AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Appartements du Prince

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Gaspard Mustelier
Humain
avatar


Feuille de personnage
Statut: Goule
Réputation: ?
Points de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Mer 4 Nov - 19:15

L'homme s'inclina au commentaire de la Rose comme on s'incline devant un public, avec un sourire.

Ses yeux perçants, quoique son regard fut tout à fait amical, restèrent sur Adélaïde, et il garda le silence un instant avant de répondre :

- Ah, un de ces fameux petits billets du Louvre... Etait-il embarrassant ? Flatteur ? Menaçant ?
Mais surtout, terriblement anonyme... Et probablement rédigé de façon trop neutre pour laisser une empreinte psychique. Comme c'est ennuyeux...


Il posa son doigt sur ses lèvres pâles et tourna sur lui-même, faisant voleter son ample veste brodée avant de s'adosser aux lambris du mur, le bout des mains jointes devant lui.
Il avait l'air satisfait d'une personne à qui l'on pose une devinette compliquée, et qui adore ça.

- Je ne quitte guère cet étage, vous savez... Il est mon domaine, si tant est que l'idée qu'une goule puisse obtenir quelque chose de semblable à un domaine ne soit pas trop audacieuse...
De fait, je crains de n'avoir pas vu qui a déposé le billet pour vous.
Néanmoins, je pense que je suis en possession d'un indice sur lui, ou elle... Hum... Peut-être deux indices, d'ailleurs.
Mais...


Il tapota l’extrémité de ses doigts les uns contre les autres et rajouta d'un air chagriné :

- Je dois avouer que je ne vous connais guère, demoiselle Kane.
Et il est très malvenu de causer à tort et à travers. Cela peut apporter son lot de désagréments, surtout aux tout-petits...


Il sépara ses mains comme s'il finissait un exposé et conclut :

- De fait, vous pouvez recourir à deux méthodes pour m'inciter à parler. Prendre le temps de faire connaissance avec moi pour que je puisse vous parler en confiance, ou bien recourir à mon domitor pour qu'il m'y autorise.


Il inclina la tête, l'oeil vif et curieux.

- Comme vous préfèrerez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaïde Kane
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Nouvelle (+0)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Jeu 5 Nov - 17:09

Adelaîde ne put cacher une moue de déception alors que Gaspard lui avouait ne rien savoir sur la personne ayant laissé le petit mot. En tout cas, pour lui cela était monnaie courante au Louvre. Mais pour ne pas avoir vécu dans ce genre de poulailler durant fort longtemps, cela, Adelaïde l'avait oublié et s'en réjouissait à vrai dire.

Elle releva la tête vers lui alors qu'il lui avouait avoir peut être quelques indices, mais la joie fut de courte durée alors qu'il mit en place un petit jeu. Peut être était ce parce qu'ils étaient au Louvre ou parce qu'elle était civilisée qu'elle ne lui sauta pas au cou pour lui arracher ses maudits indices !

Ou alors était ce parce que, comme elle, il avait l'air d'apprécier ce genre de petits aveux croustillants qui vous mène sur une autre piste et atise votre curiosité. Lui aussi avait l'air d'aimer jouer à Sherlock Holmes, il serait alors son Watson.

Elle ne lui en voulu donc pas de se méfier, comment l'aurait elle pu alors qu'il protégeait ainsi les intérêt du prince ? Cela était tout à son honneur.

"Un domitor qui n'est autre que le prince Parménion, je présume." Elle s'amusa de la fin de sa phrase, la ramenant à quelques roman de Sir Conan Doyle.

"Si je faisais cela, je n'aurais pas votre confiance et entre nous, la confiance est une chose trop précieuse pour que je me permette de la perdre." D'un geste délicat elle lui indiqua de s'asseoir à ses côtés.

"Que souhaitez vous donc savoir, monsieur Mustelier, gardien des appartements du Louvre ?" Loin de se moquer, elle lui indiquait juste qu'elle respectait son dévouement et son statut, aussi insignifiant soit il aux yeux des autres immortels.

"J'ai bien peur que ma personne soit fort ennuyeuse ainsi que mes années d'immortalités et vous savez déjà le plus important, mes gouts pour la symbolique." Elle eut un adorable sourire amusé en évoquant à nouveau le bouquet de violettes.


"Sage est l'archer qui prend son temps avec sa flèche : Quand la flèche est partie elle ne revient pas." SAADI
Tenue de la nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard Mustelier
Humain
avatar


Feuille de personnage
Statut: Goule
Réputation: ?
Points de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Ven 6 Nov - 17:47

Les yeux de la goule pétillèrent d'amusement à la phrase de la Rose, et il hocha la tête, souriant.

Il reprit son sérieux à la tirade sur la confiance, et son visage exprima... comme une approbation sereine.
Inclinant la tête pour remercier la Toreador de son invitation, il s'assit sur le fauteuil voisin, restant inconsciemment le dos bien droit. Il réfléchit un instant, puis fit glisser le fauteuil pour n'avoir pas besoin de tourner la tête pour regarder Adélaïde.

- Votre goût pour la symbolique, certes...
J'ai également pu voir que vous faisiez preuve d'originalité. Ce qui implique sans doute de la force de caractère. Cela va souvent de pair lorsqu'on affiche son originalité sans ridicule...
Vous n'avez l'air ni vaniteuse, ni futile, ce qui fait de vous une Rose plutôt exceptionnelle... Votre personne est tout sauf ennuyeuse, je gage.
Mais la modestie, voire la timidité, d'une violette vous fait dire le contraire.


Il eut un grand sourire, et s'exclama :

- Excusez-moi, mais j'adore les devinettes ! Si je me suis trompé, corrigez-moi, je vous en prie. C'est ainsi qu'on devient meilleur.


Il eut encore un sourire, plus doux, et reprit :

- Je ne souhaite pas vous soumettre à un feu roulant de questions plus ou moins indiscrètes... J'envisageais plus un apprivoisement réciproque très Saint Exuperyen.


Il fronça un peu les sourcils, les yeux soudain dans le vague, avant de se reprendre. Comme s'il sortait d'un rêve-éclair, justement.

- Mais je ne vais pas vous faire bouillir d'avantage...
Le premier indice que je pense avoir sur l'auteur du message est le suivant : la mode des billets n'existe plus depuis le départ du Prince Villon. A présent, les gens s'envoient des textos ou au pire font passer leurs messages privés par serviteurs interposés...
Je suis prêt à parier que celui, ou celle, qui a rédigé le mot dont vous parlez a fait partie de l'ancienne Cours de Paris.


La goule posa le côté de son menton sur la paume de sa main accoudée et précisa :

- Je ne puis actuellement pas vous parler du second indice auquel je songe, car il met en jeu le fonctionnement de la sécurité au Louvre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaïde Kane
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Nouvelle (+0)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Ven 6 Nov - 22:07

Adelaïde écouta la goule avec une moue surprise, un peu plus et elle se serait crue sur le divan d'un psychiatre essayant de disséquer son esprit torturé.


Elle l'écouta jusqu'à la fin, n'osant l'interrompre, par politesse et curiosité. Son sourire s'élargissant au fur et à mesure des paroles, jusqu'à ce qu'il parle des textos.


"Il faut dire que mon sir n'était pas une rose parfaite non plus, quoique la vanité lui allait comme un gant..." Elle haussa doucement des épaules, faisant mine de soupirer.


"Vous avez raison, il faut savoir se tromper pour apprendre. Mais pour le moment, vous avez brossé un portrait de moi plutôt exacte malgré vos maigres indices." Elle se cala un peu mieux dans son fauteuil comme pour profiter de la discussion.


"J'aimerai pouvoir en faire de même sur vous, mais vous m'échappez complétement ! Cela arrive rarement." Elle pencha délicatement la tête, comme si le regarder sous un autre angle pouvait lui apporter de nouveaux indices.


"Une approche Saint Exuperienne dites vous, voilà qui est plutôt nouveau." Le sourire toujours posé sur ses lèvres, elle essayait de comprendre l'allusion, l'écrivain Lyonnais et la philosophie n'étant pas réellement sa tasse de thé.


Une rose, un prince et un renard, amusant comme image, ne put elle s'empecher de penser avant de vite revenir sur le sujet principal.


"Puisque vous aimez les devinettes, autant rentrer un peu plus dans les indices." Elle s'accouda au bras du fauteuil, posant elle aussi son menton sur sa main tout en faisant danser son pied lentement.


"La personne c'est procurée mon numéro de téléphone, m'a envoyé un texto pour me demander de venir au Louvre. J'ai alors trouvé un mot m'indiquant un autre lieu de rendez vous..." Elle réfléchissait au fur et à mesure qu'elle prononçait chaque mot comme pour essayer de nouveau de comprendre les faits.


"Pourquoi se donner autant de mal ? Pourquoi me faire venir ici alors qu'elle aurait pu m'envoyer un deuxième texto ?" Elle avait complétement oublié la présence de Gaspard, visiblement dans son monde à elle, entrain de peser chaque pièce du puzzle, essayant de les imbriquer.

"Cela m'a valu humiliation, mon primogène est furieux et le prince n'aurait pas tord de me bannir..." Elle baissa les yeux à cette idée.

"Alors bien que je souhaiterai plus que tout savoir pourquoi moi et pourquoi ces messages, je me refuse de mettre en péril la sécurité du Louvre pour autant."Croisant les bras, elle se redressa.

"Nous n'aurons alors plus l'occasion de nous croiser, cela est dommage." Un air réellement navré, elle décroisa ses jambes et perdit son regard de nouveau sur le livre ouvert.


"Sage est l'archer qui prend son temps avec sa flèche : Quand la flèche est partie elle ne revient pas." SAADI
Tenue de la nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard Mustelier
Humain
avatar


Feuille de personnage
Statut: Goule
Réputation: ?
Points de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Mar 10 Nov - 18:34

Un léger sourire flotta sur les lèvres de la goule lorsqu'Adélaïde fit mention de son Sire.
Content d'avoir confirmation de ses suppositions, il posa sa main aux longs doigts sur son coeur et afficha un air comblé l'espace d'un instant, avant de reprendre une pose plus conventionnelle.

Il pencha la tête aussi, par mimétisme, et proposa :

- Je ne sors pas beaucoup. Peut-être cet isolement fait-il de moi un excentrique, tout simplement...
Il est plus difficile de cerner les excentriques


Lorsque la Rose se lança dans sa réflexion, l'attention de Gaspard se focalisa sur elle, et il ne bougea plus que pour battre occasionnellement des paupières.
Une fois Adélaïde retombée dans le silence, il retrouva sa mobilité et se pencha un peu en avant pour déplorer :

- Ah, il serait effectivement fâcheux de vous perdre aussitôt après vous avoir découverte...
Vous aurait-on envoyée dans une chausse-trappe ?
Mais dans ce cas, comment se fait-il que votre simple arrivée sur un lieu de rendez-vous ait déclenché toutes ces foudres qui vous menacent ?


Il tapota ses lèvres un peu décolorées, et continua, songeur :

- Il n'est guère logique, en effet, de vous envoyer un texto pour enchainer sur un billet, beaucoup plus risqué à déposer, du moins si l'on veut rester anonyme.
On peut alors imaginer qu'il y a deux personnes différentes... L'envoyeur de texto qui voulait être sûr que vous trouviez votre billet, et l'auteur du billet lui-même.


Il croisa ses doigts en un pause élégante pour continuer, un peu perplexe :

- Je vois que vous êtes à l'aise, mais... Etes-vous familière avec la Cours ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaïde Kane
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Nouvelle (+0)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Mar 10 Nov - 21:13

Le sac d'Adelaïde se mit à vibrer à ses pieds alors que la goule lui parlait de son excentricité. Tout en s'excusant, elle prit son téléphone et lu le message d'Ezekiel. Etouffant un rire, le regard pétillant d'amusement, elle pianota rapidement une réponse.

"Je vous prie de bien vouloir m'excuser, mais je me devais de répondre à un ami qui s'inquiète." Rapidement elle fit disparaitre l'appareil pour ne pas paraitre impolie.

"Si je suis bannie de la cours, je me permettrai de vous envoyer tout de même quelques fleurs."  Il semblait s'intéresser à l'évènement. Il est vrai que si il ne sortait jamais, la moindre anicroche au Louvre pouvait être son seul amusement.

"J'ai déjà pensé à la possibilité de plusieurs personnes, peut être est une personne trop occupée pour sortir du Louvre et qui ne voulait pas que son message soit intercepté, l'informatique est tellement facile à percer lorsque l'on s'y connait. Peut être même est ce vous..." Elle joua sur lui de son regard bleu saphir avec amusement.

"Il y a tellement de possibilités et j'ai tellement peu de pistes que je ne sais vers laquelle me tourner à vrai dire..." Elle tordit ses lèvres, visiblement ennuyée d'avoir un esprit prenant trop de choses en considération, n'arrivant pas à trancher.

Puis vint la question sur son aisance à la cours qui lui fit avoir une grimace d'horreur enfantine.

"Cela fait plus de soixante longues années que je n'ai presque pas côtoyé les miens, je ne connais les cours que de loin, me devant d'être discrète pour des affaires que les commanditaires ne veulent pas ébruiter." Elle haussa des épaules, bien en mal de comprendre une cours et regrettant de ne pouvoir s'y fondre plus facilement.

"Je me sens un peu comme une minuscule crevette dans un panier de crabes !" Se mit elle à rire tout en essayant d'en divulguer le moins possible sur ses contrat avec les grands des cours européenne et américaines.

"Auriez vous des conseils ?"


"Sage est l'archer qui prend son temps avec sa flèche : Quand la flèche est partie elle ne revient pas." SAADI
Tenue de la nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard Mustelier
Humain
avatar


Feuille de personnage
Statut: Goule
Réputation: ?
Points de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Jeu 12 Nov - 19:23

La goule hocha la tête pour montrer qu'il avait bien pris en compte les excuses de la Rose.

Son visage s'éclaira d'un sourire malicieux, et sur le ton de la plaisanterie, il demanda :

- Devrais-je espérer votre bannissement ? Recevoir un présent ferait tellement jaser...

Plus sérieusement, il la remercia de son attention, avant de sourire à nouveau, la main sur le coeur :

- Je serai parfaitement capable de vous laisser un billet sans que personne ne le sache, et connais quelques ruses téléphoniques pour rester discret. Je ferais un coupable idéal, mais... Il me manquerait un mobile, je crois.
Je m'ennuie parfois, mais pas au point de mettre quelqu'un dans l'embarras juste pour me distraire...


Il retira sa main pour lever un index pensif :

- Toutefois, si votre supposition est exacte concernant l'occupation gênant une sortie, c'est un peu préoccupant. Car les personnes occupées, au Louvre, sont soit des goules, soit des Primogènes ou leur entourage direct... Les autres ne font que passer. Il y a peu de caïnites à résidence. Globalement, le Louvre est surtout très vide...


Gaspard écouta très attentivement la réponse d'Adélaïde sur ses rapports avec la Cours, et hocha la tête :

- Je vous conseillerais de vous allier avec un courtisan consommé, demoiselle...
Si quelqu'un veut vous impliquer dans des intrigues, retirez-vous, ou bien n'y plongez pas seule. L'apprentissage par l'erreur, lorsqu'il s'agit de manipulation de Cours, est parfois un peu trop brutal pour s'y risquer...


Il tapota de ses longs doigts sur les accoudoirs et énonça lentement :

- Cependant, deux choses peuvent expliquer le "pourquoi vous" qui semble vous tourmenter.
Soit parce que vous n'êtes justement pas habituée aux intrigues, et qu'il est donc aisé de vous mener à faire des choses qu'un courtisan esquiverait d'instinct.
Ou alors pour nuire à votre commanditaire, si vous en avez actuellement un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaïde Kane
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Nouvelle (+0)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Ven 13 Nov - 19:49

Si Adelaïde était encore mortelle, elle aurait alors prit une grande respiration. Elle avait déjà pensé à tout cela, ressacé, rabâché, pesé, éloigné puis reprit certaines idées. Mais comment trancher sans en savoir plus, sans ne serais ce que le moindre petit morceau d'indice à se mettre sous la dent ?
Ne restait que le moulin rouge voir peut être son entretien (qui risquait d'être musclé !) avec son primogène dés la nuit prochaine.

"Je ne connais personne à la cour de Paris." Lacha t'elle les yeux dans le néant, réfléchissant et essayant de dégager la moindre étincelle de génie dans les paroles de Gaspard pouvant la mener sur le droit chemin.

"Je vais devoir renoncer et rentrer dans les rangs..." Ses lèvres se tordirent en un rictus de désappointement adorable. Ezékiel , n'allait certainement pas approuvé une visite au moulin rouge, même si elle avait le laissé passer du prince, aurait elle l'audace de lui demander de à nouveau, risquer sa tête pour elle ?

Il y avait aussi le jeune ventrue dont le gardien lui avait donné le numéro...Mais comment embarquer tant de personnes dans une entreprise lancée à l'aveugle ?

Quand à son commanditaire, étrangement elle était restée silencieuse. Elle n'en avait pas, étant là de son propre chef. Ses va et vient dans les appartements de Parménion pouvaient ainsi être vu comme des entretiens de travail. Cela permettait de garder leur relation sous silence comme il le lui avait demandé.

Pourtant il en avait parlé au sénéchal... Qui d'autre savait ? Se pouvait il qu'on l'utilise alors contre lui ? Et si c'était le meurtrier qu'elle traquait qui s'amusait d'elle ?

Elle chassa l'idée d'un geste élégant de la main. Trop de possibilités de quoi se faire un nœud au cerveau pour des décennies...Il lui fallait aller au moulin rouge coute que coute !

"Etiez vous entrain de lire ?" Elle prit le livre entre ses mains pour le feuilleter sans perdre la page qui était restée ouverte.

[Auspex sur le livre]

"Ne pas savoir va me rendre folle..." Murmura t'elle pour elle même, tortillant ses cheveux d'un doigt fin tout en tournant les pages.


"Sage est l'archer qui prend son temps avec sa flèche : Quand la flèche est partie elle ne revient pas." SAADI
Tenue de la nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard Mustelier
Humain
avatar


Feuille de personnage
Statut: Goule
Réputation: ?
Points de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Mer 18 Nov - 19:29

- Oh, si vous restez parmi nous, cela ne saurait tarder...

Répondit Gaspard devant le fait qu'Adélaïde ne connaissait personne.

Il eut une petite moue clairement incrédule lorsque la Toréador parla de rentrer dans le rang, mais n'émit pas de commentaire.

Lorsqu'elle lui demanda s'il lisait, il inclina la tête, sourit, et...

...

Aussitôt que la Rose sortit de son étrange absence, des yeux vifs se posèrent sur elle.
Gaspard était mi-assis mi-vautré sur le fauteuil voisin, les jambes croisées. Il lisait un grand recueil de poèmes du XVIIIeme siècle, si l'on en croyait le titre.

Le livre qu'Adélaïde feuilletait précédemment était à nouveau posé, ouvert, sur la table basse, comme lors de son arrivée dans ce petit boudoir douillet.

La goule observa la caïnite quelques secondes avant de reprendre une pose plus correcte, celle que l'on adopte lorsque l'on n'est pas seul. Il referma le recueil et le posa sur ses genoux.
D'une voix un peu amusée, il énonça :

- Un essai de la main de monsieur Descartes, fort intéressant en tant que précurseur à ses ouvrages les plus connus. Il y émet pour la première fois la théorie d'un véritable dualisme entre le corps et l'âme...
Il l'offrit à madame de Rambouillet, qui s'en moqua, et il renonça définitivement son salon littéraire suite à cette rebuffade. Mais la marquise garda l'essai, et sa fille en hérita alors que monsieur Descartes était déjà devenu fameux. Hors, Julie d'Angennes rejoignit la Famille dans ses vieux jours, et l'offrit au Prince lors de sa présentation. Il a été conservé avec grand soin, et le voici devant vous.
Mais pour passionnants que soient l'oeuvre ou son histoire, je ne sais si cela valait la peine de négliger l'une des règles d'or des Elysei...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaïde Kane
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Nouvelle (+0)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Ven 20 Nov - 16:34

Adelaïde resta quelque peu stupéfaite en refaisant surface. Combien de temps était elle restée prostrée ? A en voir la posture de la soit disant goule, certainement trop longtemps !

Elle haussa des épaules avec un petit sourire espiègle à sa dernière phrase. Elle aurait put lui mentir honteusement, y mettre tout son charme et sa volupté pour le forcer à la croire et oublier ce fâcheux incident, mais AdelaÎde n'était pas une menteuse.

"Je ne vous ferais pas l'affront de faire comme si je ne comprenait pas votre insinuation, monsieur Mustelier." Elle se leva, comme ayant besoin de se dégourdir les jambes, le temps devenait long.

"Nous parlions il y a peu de confiance, je ne briserai alors pas cette dernière sous un hideux mensonge..." Elle s'arrêta derrière lui, posant ses mains fines sur le dossier du fauteuil où était assis l'homme.

"Que voulez vous, je suis curieuse et Descartes vaut bien un petit écart". S'amusa t'elle avant de se pencher à son oreille pour lui murmurer.

"Et je suis aussi curieuse de savoir ce que vous me cachez si prudemment, monsieur Mustelier..." Elle essaya de ne pas avoir ce petit écart de voix dénotant sa jalousie. Certaine offrait des bouquet de violettes insipides, d'autres des essais de Descartes, allez savoir pourquoi elle eut envie de le faire partir en confettis.

"Est ce le prince qui vous a demandé de me divertir ? Pourquoi être resté ? L'attente va t'elle encore être longue ? " Elle se redressa quelque peu, ses mains toujours bien ancrées sur le dossier du fauteuil.


"Sage est l'archer qui prend son temps avec sa flèche : Quand la flèche est partie elle ne revient pas." SAADI
Tenue de la nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard Mustelier
Humain
avatar


Feuille de personnage
Statut: Goule
Réputation: ?
Points de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Lun 23 Nov - 16:18

Au sourire mutin de la Rose, Gaspard sourit également.
Lorsqu'Adélaïde passa dans son dos, il tourna légèrement la tête pour la garder dans son champ de vision. Cela aurait pu être interprété comme de la crainte, mais paraissait plutôt être un vieux réflexe.

Il gloussa à la mention de la curiosité et confirma :

- Je ne pourrais pas vous le reprocher...

Il se retourna carrément, après le murmure, un sourire appréciateur aux lèvres et ses yeux pâles dans ceux, pur azur, de la Rose :

- Oh oh ! Belle observation !
Mais, demoiselle, je ne puis rien rajouter... Comme vous l'avez deviné, c'est une question de prudence...


Il se leva, puisque la belle ne faisait pas mine de se rasseoir, et se mit dans une position plus pratique pour voir son interlocutrice, adossé au lambris. Les mains posées à plat sur le mur, dans une position un peu trop raide pour ne pas paraitre étrange, il répondit avec une moue amusée :

- Le Prince ne m'a pas donné d'instructions particulières vous concernant... Excepté, bien sûr, votre autorisation à vous rendre dans ses appartements lorsqu'il s'y trouve, ou de transmettre un message de votre part s'il ne s'y trouve pas.

Il inclina un peu la tête, une expression un peu plus sérieuse sur le visage.

- Je suis resté parce qu'il est de ma responsabilité de ne pas laisser quelqu'un seul à cet étage.
Surtout quelqu'un d'aussi curieux... ou impatient...
Mais rassurez-vous, normalement, son Altesse devrait en avoir bientôt terminé. Ce n'est jamais très long.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaïde Kane
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Nouvelle (+0)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Jeu 26 Nov - 17:41

L'homme était de plus en plus étrange aux yeux d'Adelaïde, mais elle avait beau essayer de le percer à jour, rien n'y faisait, elle n'arrivait pas à pointer du doigts ce qui n'allait pas !

Un fantôme ? Un plaisantin ? Une simple goule faisant son travail ? Cela pouvait être tant de choses, qu'elle ne savait quoi en penser.

Tout en l'écoutant elle se rapprocha de lui, prêt, très prêt, trop prêt peut être et lui prit le menton du bout de ses doigts fins, le forçant délicatement à plonger son regard dans le sien.

"Qu'est ce qui n'est jamais trop long, monsieur Mustelier ? "


"Sage est l'archer qui prend son temps avec sa flèche : Quand la flèche est partie elle ne revient pas." SAADI
Tenue de la nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard Mustelier
Humain
avatar


Feuille de personnage
Statut: Goule
Réputation: ?
Points de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Lun 30 Nov - 17:10

Gaspard ne bougea pas lorsque la Rose se rapprocha au-delà de ce que les convenances autorisaient généralement, et la laissa poser l’extrémité de ses doigts délicats sur lui.
Il plongea, comme elle le voulait, ses yeux pâles dans les yeux d'azur, et sembla les admirer avec une sorte de nostalgie.
Admiration qu'il clôtura d'un soupir et en fermant les yeux. Lorsqu'il les rouvrit, il paraissait un peu navré.

- Pour le savoir, il faudra que vous interrogiez Son Altesse, demoiselle...

Il fronça légèrement les sourcils et ses yeux glissèrent vers la porte de la pièce.
Il rajouta, toujours sans bouger, attendant d'être libéré selon le bon vouloir d'Adélaïde.

- Vous rencontrer a été un ravissement, sachez-le.
J'espère que vous ne serez pas bannie, et que nous nous reverrons.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaïde Kane
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Nouvelle (+0)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Mer 9 Déc - 13:49

Mélissange relâcha sa douce étreinte dans un sourire, ses yeux pétillants doucement. Il resterait une énigme, cela était bien dommage.

Suivant son regard, elle fit quelques pas en arrière tout en fixant la porte.

"Le plaisir est partagé, monsieur Mustelier. J'espère aussi que nos chemins se recroiseront et peut être que cette fois je réussirait à obtenir votre confiance." Ella avait tourné la tête, lui offrant un regard sincère.

"Je vous souhaite une excellente nuit, en attendant." Elle reprit sa pochette et tira sur sa jupe avec délicatesse, plus par habitude que par besoin, son aspect loin d'être impeccable après son passage à genoux aux jardins du Luxembourg.


"Sage est l'archer qui prend son temps avec sa flèche : Quand la flèche est partie elle ne revient pas." SAADI
Tenue de la nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard Mustelier
Humain
avatar


Feuille de personnage
Statut: Goule
Réputation: ?
Points de sang:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Dim 13 Déc - 22:23

Gaspard répondit à la belle Rose par un sourire tout aussi sincère que le regard azur qui lui était offert, et teinté, lui aussi, d'un soupçon d'amusement.

Il profita de sa liberté retrouvée pour aller ouvrir la porte à Adélaïde, et la salua d'une élégante et surrannée révérence.

- Je vous souhaite également une bonne fin de nuit, mademoiselle.

Dehors, dans le couloir, un bruit de porte qu'on ouvre retentit également, laissant rapidement entendre des pas sur les tapis et quelques gloussements féminins discrets.

Trois jeunes personnes passèrent devant l'ouverture maintenue par la goule.
Une belle femme, fine, aux longs cheveux châtains, le sourire aux lèvres.
Une rousse à la démarche assurée, qui soupirait et murmurait avec sa voisine, mais jeta tout de même un regard intrigué à l'intérieur du boudoir où se trouvait Adélaïde.
Une jeune femme, étonnamment gracieuse, à la coupe garçonne et aux joues rosies. Celle-ci salua Gaspard d'un timide : "Bonsoir Monsieur..."

Le trio ne tarda pas à s'éloigner d'un pas vif, et la goule fit un geste de la main invitant la Rose à se rendre, enfin, dans les appartements de son Altesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaïde Kane
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Nouvelle (+0)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Mer 16 Déc - 21:16

Surtout, ne rien dire, ne rien faire et ne rien laissé paraître. Ne pas non plus trop laisser son imagination divaguer et ne surtout, mais alors surtout pas laisser la jalousie diriger les pensées qui pourraient arriver suite au passage des trois garces...Euh grâces. Trop tard, la jalousie guidait les pensées d'Adelaîde !

Elle resta plantée dans le couloir, oubliant complétement Gaspard, droite comme un i, les yeux ronds comme des billes à regarder les femmes s'éloigner.

"Moi j'aurai prit tout mon temps..." Dit elle à voix haute, en réponse certainement aux dires de Gaspard quelques temps auparavant sur le peu de temps que duraient généralement ce genre d'entretien.

Quel genre d'entretien se déroulait directement dans les appartements du prince ?

Adelaïde fut à deux doigts de prendre le couloir dans le sens inverse des appartements du prince et filer droit au moulin rouge, après tout, pourquoi prendre la peine de perdre du temps ?

Mais cela paraitrait étrange aux yeux de Gaspard. Voilà qu'enfin elle se souvenait qu'il était juste à ses côtés, l'invitant à avancer, ce qu'elle fit, cognant machinalement à la porte du prince, le visage sans expression.


"Sage est l'archer qui prend son temps avec sa flèche : Quand la flèche est partie elle ne revient pas." SAADI
Tenue de la nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Jeu 17 Déc - 18:39

La voix du prince faisait écho au cognement de la Toréador.

" Entrez."



« La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur. »


de Madame de Staël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaïde Kane
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Nouvelle (+0)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Jeu 17 Déc - 20:38

En entendant la voix du prince lui dire d'entrer, Adelaïde resta figée. La main sur la poignée de la porte, elle laissa un long moment s'écouler, hésitant. Elle avait la désagréable impression d'être sur le point de sauter d'un pont.

Ce qui était ridicule en soi, puisqu'immortelle, qu'elle sauta d'un pont ou d'un tabouret, il n'y aurait pas grande différence.

Après une longue minute qui parue une éternité, elle activa la poignée et pénétra dans la vaste chambre, refermant la porte derrière elle tout en évitant de scruter la pièce. Peut être ne voulait elle pas y déceler le moindre indice de ce qui s'était passé avec les trois grâces juste avant.

S'inclinant avec respect, elle attendit d'être invitée à parler et à se relever. Cela n'était pas son habitude...Normalement, elle lui aurait sourit et se serait approché sans s'incliner. Mais là, elle ne savait pas ce qui allait se passer. Était il au courant ? Certainement !


"Sage est l'archer qui prend son temps avec sa flèche : Quand la flèche est partie elle ne revient pas." SAADI
Tenue de la nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Jeu 17 Déc - 21:20

Le Prince se tenait debout face à la fenêtre, mains dans le dos, à contempler la ville en n'offrant que son dos à la Toréador.

" Je vous écoute."

Très neutre, mais cette posture et les mots donnaient tout de suite le ton à la Rose. Nul doute possible, Vivian n'avait pas attendu pour le mettre au courant.



« La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur. »


de Madame de Staël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaïde Kane
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Nouvelle (+0)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Ven 18 Déc - 16:00

Le vouvoiement utilisé foudroya la jeune femme comme une flèche la transperçant de part en part. Après le dégout du primogène des roses, l'humiliation du sénéchal, voilà que le coup de grâce arrivait de la part de celui là même qu'elle aimait.

Non, elle ne laisserait pas la situation s'enliser et ne le laisserait pas la traiter telle une inconnue.

A pas de velours elle se rapprocha, son regard observant la vitre où le reflet de Parménion lui permettait de deviner son visage.

"Je me doutais que votre majesté serait au courant de mon impardonnable erreur." Elle était à mi chemin de le rejoindre, hésitante, sa voix chevrotant doucement alors qu'elle essayait de ne pas laisser y transpercer sa peine.

"Je n'ai aucune excuse pour justifier mon comportement, je me suis laissée bêtement menée par le bout du nez par un inconnu, que sa majesté choisisse le châtiment." Elle avait arrêté ses pas, essayant de trouver les mots juste, puisqu'il semblait ne même plus vouloir croiser son regard.

"J'ai mis en doute les compétences de mon primogène, voyant un complot visant le trône là où il n'y en avait pas. Je me suis inquiété pour ta sécurité...Votre sécurité, croyant que de nouveau mon clan prenait un mauvais virage. J'aurai dû venir vous en parler votre altesse, mais mes années loin des affaires de cours de ce genre m'ont fait prendre une mauvaise décision." Elle s'était rapprochée, se tenant juste derrière lui.

"Croyez bien, que si vous le permettez, je retrouverait le plaisantin et lui ferait payer de s'être joué de moi. Sans compter que son comportement porte à croire qu'il espionne le Louvre. Aussi venais je vous dire que je me rendais au moulin rouge, mon dernier indice..." Elle laissa trainer ses mots.

"Je comprends votre dégout alors que le sang du sénéchal coule en moi, mon primogène en a eut la même réaction. Après l'humiliation subit, il me reste à subir le courroux de monsieur d'Avignon dés demain, mais croyez moi..." Elle tendit la main pour toucher les siennes mais se reprit, arrêtant son geste puis les gardant croisées bien sagement devant elle, la tête baissée.

"Subir votre déception et faire face à votre indifférence est de loin la plus grande des douleurs, je préférerai un pieu en plein cœur." Son regard d'azur se braqua alors sur le reflet du prince dans la vitre.


"Sage est l'archer qui prend son temps avec sa flèche : Quand la flèche est partie elle ne revient pas." SAADI
Tenue de la nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Ven 18 Déc - 18:42

Le regard de la Toréador croisait celui du Prince dans le reflet de la fenêtre. Il était facile d'y lire la colère, malgré la retenue dont il faisait preuve reprenant les mots de la Rose avec une pointe d'ironie.

" Une mauvaise décision."

Il laissait s'écouler quelques secondes.

" La première d'une longue série. Vous n'avez pas idée comme votre présence à cette entrevue me place dans une position délicate mais ce n'est rien comparé à l'attitude dont vous avez fait preuve ensuite."

Jusque là, il avait choisi de lui tourner le dos mais il finissait par se tourner pour lui faire face. Probablement pas comme devait l'espérer Adélaïde car il n'y avait rien de complice dans cette posture, juste le Prince et son aura d'Ancien Brujah.

" Il semble en effet que vous êtes restée trop longtemps loin des affaires de cours, il semble aussi que j'ai dû faire preuve de faiblesse à votre égard pour que vous osiez répondre comme vous l'avez fait à votre primogène sans réfléchir aux conséquences."

Il laissait de nouveau s'écouler quelques secondes.

" Mon Sénéchal, mon bras droit et ami malgré l'aversion que vous lui portez vous offre pourtant une porte de sortie, sûrement par égard pour moi mais une fois encore vous jouez la petite effrontée."

C'est le regard lourd et accusateur qu'il poursuivait.

" Vivian lui, ne m'a jamais trahi et placé dans une situation où je passe pour un faible ne sachant maintenir l'ordre dans sa Praxis. Cet exploit me coûtera certainement plus de compromis que prévu."

Une fois avoir parlé, c'est de nouveau son dos qu'elle avait à vue.

" Allez au Moulin Rouge si tel est votre souhait mais gardez bien en tête que c'était là la dernière fois que je fais preuve de clémence à votre égard."

Une phrase qui ponctuait cet entretien.



« La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur. »


de Madame de Staël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaïde Kane
Toréador
Toréador
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Nouvelle (+0)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: Appartements du Prince   Lun 21 Déc - 21:07

Gifle ou douche glacée, Adelaïde n'aurait pas réagit autrement. Elle avait beau fouillé dans son regard, elle n'y trouva pas une once de ce sentiment qui les avait unis jusqu'à présent.
Une seule erreur pouvait elle balayer tant d'années et tant de rires et sourires ? Visiblement oui.

Elle aurait pu lui dire qu'il se trompait, qu'elle n'avait pas mentionné son aversion envers le sénéchal, mais juste eut envie de lui faire savoir que son primogène l'avait dorénavant en horreur. Elle aurait pu lui dire que si il adorait autant son ami, il pouvait alors comprendre qu'elle le détesta pour être le meurtrier de la sienne. Elle aurait aussi pu lui cracher qu'elle n'avait jamais demandé un traitement de faveur ni utilisé leur relation.
Elle aurait pu lui dire à quel point elle avait eut peur pour lui, aurait pu lui hurler qu'elle ne l'avait pas trahit, malgré ce qu'il semblait dire. Et qu'au contraire, dans les jardins du Luxembourg, elle avait été prête à trahir son propre clan pour lui !

Bon sang, était il aveugle au point de ne pas être curieux de savoir qui était la taupe au sein du Louvre ? Qu'est ce qu'il n'avait pas compris ? Pourquoi se cacher derrière ce mur de rage ?

Parce qu'elle ne pouvait pas ou ne voulait pas croire qu'il ne ressentait plus rien. Par ce qu'il la traitait comme une inconnue, voir pire, comme une enfant, elle se colla doucement contre son dos, enlaçant ses bras autour de sa taille et déposant sa tête contre son épaule, ses yeux rivés sur la fenêtre.

"Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,
Que les parfums légers de ton air embaumé,
Que tout ce qu'on entend, l'on voit et l'on respire,
            Tout dise : "Ils ont aimé !" "


Un poème lorsque les mots vous manque.Un murmure de sa voix tremblante, une larme de sang roulant sur sa joue et s'écrasant sur la chemise du prince, elle se dégagea dans une caresse pour s'éloigner.

"J'espère que tu trouveras un jour la force de me pardonner. J'attendrais. Adieux votre majesté."

Essayant de ravaler ses larmes encore quelques instants, elle s'inclina avec respect avant de sortir précipitamment de la chambre sans un mot de plus. Si il lui restait une once de sentiments, il saurait la trouver, elle n'avait pas le courage d'affronter ce monceau de glace plus longtemps.

Le regard baissé pour dissimuler ses larmes, elle traversa les couloirs, peut être croisa t'elle monsieur Mustelier, elle ne savait pas, tout ce qu'elle voulait c'était sortir au plus vite.

Une fois dans la rue elle héla un taxi puis s'y engouffra.

[Direction le caveau des oubliettes.]


"Sage est l'archer qui prend son temps avec sa flèche : Quand la flèche est partie elle ne revient pas." SAADI
Tenue de la nuit:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appartements du Prince   

Revenir en haut Aller en bas
 

Appartements du Prince

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Les appartements au dessus des écuries
» Eclats de voix [Terminé]
» Une journée du roi Louis 14
» Le Palais des Rois d’Arnor. –Appartements Royaux
» Monsieur, Frère Unique du roi, Philippe Ier d'Orléans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: Les chambres et appartements privés [2ème étages]-