AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La ballade d' Agrael [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agrael
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: La ballade d' Agrael [libre]   Ven 9 Mai - 13:11

(venant du Louvre)

Enfin, Agrael était loin du Louvre. De l' air, des gens, de la vie... Voilà ce qu' il aimait. Rester enfermé dans une pièce exigue, ça le stressait au point de lui donner des migraines.
Agrael s' asseya sur un banc, et regarda l' onde de la Seine. La rivière avait toujours eu le don de le calmer.
Soudain, il entendit une voix derrière lui. Un vieil homme, sans doute un sdf comme il y en avait par ici. Il semblait fatigué, sale et demanda à Agrael :

" - Pardon, p'tit, t' aurais pas une clope pour moi ? "

" - Venez vous asseoir, monsieur, je sens à votre voix que vous êtes essouflé."

" - Merci... Je peux ? Merci, p'tit..."

" - Tenez, j' ai un paquet en rab', je vous le donne, m'sieur."

" - Ho, merci de vot' générosité, mon prince."

Agrael se dit que c' était un cadeau empoisonné mais le vieil homme était si malheureux, il le lisait dans son aura. Cependant, il ne lui posa pas de questions.

" - Toi aussi, la rivière te calme, p'tit ?"

" - Appellez moi Antoine, m'sieur. Oui, elle me calme."

Agrael avait donné un faux prénom, avec ce qui se passait, il fallait être prudent.

" - Moi, c' est Simon, et tu peux me tutoyer..."

Puis, Agrael lui dit :

" - Si c' est ton banc, je vais te laisser t' installer, tu dois avoir sommeil."

" - Merci, p'tit, bonne nuit à toi."

Agrael se dit que le sdf ne risquait rien, l' endroit était bien éclairé, et en plus, une patrouille de police veillait sur cette portion des quais de la Seine.
Agrael s' éloigna, et continua sa ballade, puis alluma une cigarette, en marchant tout à son aise. Il regarda une dernière fois le sdf, qui était couché, et essayait de dormir sur le banc. Puis il reprit sa marche en pensant :

* le pauvre *

Remarque:
 

Agrael se demandait si d' autres vampires se balladaient comme lui, sur les quais de la Seine...




Profil FB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ombrebleue.forumgratuit.be/
Kildare Callaghan
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: La ballade d' Agrael [libre]   Ven 9 Mai - 13:45


Enervée, la gangrel avait  piqué une pointe puis le vombrissement  de sa moto entre ses  cuisses l'avait calmée, il lui rappelait  le ronronnement d'un fauve. Ou son rugissement. Tout dépendait comment elle le  conduisait. Elle s'arrêta  un peu avant les quais et  sortit  l'antivol pour  bloquer la moto et  rangea son casque sous  le siège avec son sac à dos qu'elle  fourra à l'intérieur du casque pour un gain de place. Elle verrouilla  le  siège et  rangea ses  clés dans son blouson.

Elle  marcha dans l'air frais  de Paris puis descendit sur les quais, la seine charriait  une  eau sale mais elle gardait un effet apaisant. D'habitude. Là elle n'était pas apaisée et  la frustration la prenait  au  ventre. Elle devait  tuer, se  gorger de vitae. Elle marcha  donc tranquillement comme si elle appâtait  d'éventuels agresseurs en étant une jeune femme qui marchait  seule dans la nuit. Elle finit par remarquer un SDF couché  sur  un banc et  eut l'instinct de prédateur en voyant une proie  exposée et  faible. Mais elle se reprit et  se retint en se disant qu'il ne faisait pas partie de son "code", ce n'était qu'un pauvre hère qui n'avait  eu guère de chance dans sa vie. Peut-être que la lui abréger était un cadeau mais  elle ignorait s'il voulait encore vivre ou pas.

Elle  le laissa de côté et marcha jusqu'à ce qu'elle croise âme qui vive. Elle regarda autour d'elle et  remarqua une présence, elle se fit plus attentive puis  réalisa que c'était un caïnite. Elle  continua  à marcher  d'un air  neutre, LA remarquerait-il ou pas? Elle ne reconnaissait  aucun de  ses  frères, s'il n'était pas de son clan et était en chasse, il commettait une  infraction dans les lois du prince. Elle crut reconnaître  un des mecs qui étaient au salon, oui c'était bien ce qu'il lui semblait, il était resté dans un coin si elle se souvenait bien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agrael
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: La ballade d' Agrael [libre]   Ven 9 Mai - 18:57

Agrael savait qu' il était sur le territoire des gangrels, mais il n' était pas là pour chasser. Tout observateur attentif voyait là un flâneur au clair de lune.
Il eut un petit arrêt, pour allumer une cigarette, et du coin de l' oeil, vit la rousse qui le suivait.

Il ralentit le pas, pour laisser un léger avantage à la rousse, puis quand elle fut à moins de deux mètres de lui, se retourna brusquement, comme un chat. Il salua la gangrel de la tête, puis dit :

" - Bonsoir, mademoiselle. L' air est plus frais qu' au petit salon, n' est ce pas ?"

Puis, il enchaina en disant :

" - Agrael de Perlezac, du clan de la lune. Je sais que je ne suis pas *chez moi*, mais ceci est une ballade pour me relaxer, ce petit salon est toujours aussi énervant. Détendez vous, on dirait un chat énervé... Quelque chose vous tracasse ?"


Le ton de la voix d' Agrael était amical, il lui tendit la main droite, paume en l' air, pour lui signifier qu' il n' avait pas d' arme...




Profil FB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ombrebleue.forumgratuit.be/
Kildare Callaghan
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: La ballade d' Agrael [libre]   Sam 10 Mai - 5:14

Elle  s'arrêta  lorsqu'il  se retourna pour la saluer et  se présenta poliment. Un malkavian, ça s'expliquait, il devait se sentir  bien au bord du fleuve qui était  calme. Kildare  haussa les épaules  à sa remarque.

-"Kildare Callaghan, du clan des loups. Américaine. Ce n'est pas vraiment chez moi mais c'est  l'espace des  loups en effet."

Elle  lui jeta un regard en coin puis observa les alentours  par réflexe, toujours êtres aux aguets même  en repos. Les bâteaux restaurants  flottaient tranquillement  sur l'eau la nuit puis disparaissaient  en  laissant un long sillage à la  surface de la Seine. 

-"En effet l'air est plus frais, moins étouffant. De toute façon, je n'ai jamais apprécié de rester volontairement entre quatre murs."

Elle  était  toujours énervée mais se contrôlait en présence  d'Agraël.  Elle eut un petit  rire qui était tout  sauf joyeux. Elle  regarda  de nouveau Agraël qui semblait  bien paisible, elle lui enviait son état  d'esprit.

-"J'aimerai bien me détendre mais j'ai appris  une chose qui contrarie mon objectif. Enfin, je finirai  bien par y arriver."

Elle plongea  ses mains dans les poches de son blouson et  s'avança de  nouveau pour reprendre leur  ballade. Enfin s'il souhaitait continuer  sa promenade avec un chat  énervé, c'était son choix. Elle avait besoin de se calmer et marcher  l'y aidait un peu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agrael
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: La ballade d' Agrael [libre]   Sam 10 Mai - 11:00

Bien qu' Agrael ait du mal à sourire, il lui dit sur un ton paisible :

" - Accepteriez vous de vous promener en ma compagnie, mademoiselle Callaghan ? "

Cette petite promenade lui permettrait également de faire un peu plus connaissance avec ses semblables.

" - Américaine, dites vous ? Je comprends mieux que vous étouffiez dans le petit salon. Mais, si je puis me permettre, quel est cet objectif contrarié ? "

La voix d' Agrael était toujours amical mais teinté de curiosité, peut être pouvait il l' aider ?




Profil FB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ombrebleue.forumgratuit.be/
Kildare Callaghan
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: La ballade d' Agrael [libre]   Dim 11 Mai - 3:59

Le caïnite  se montrait apaisant et  proposait sa compagnie pour la promenade. Elle le regarda quelques secondes puis  haussa les épaules, elle ne le connaissait pas mais avait des manières pacifiques, il n'indiquait pas de danger pour l'instant.

-"Ok mister Agraël de Perlezac, votre compagnie  peut me faire du bien après tout."

Elle  hocha la  tête lorsqu'il revint sur  sa nationalité, fière de sa jeune patrie qui n'était pas aussi ancienne que l'Europe ou le reste du monde mais qui recelait des beautés  uniques qu'elle appréciait malgré la  folie  des constructions immobilières des citadins. 

-"Oui, américaine. L'Amérique a des trésors immense malgré  les technologies et  contructions  intensives dans les  villes. Le parc de Yellowstone par exemple. Dommage que je doive me contenter de photos  pour admirer leurs belles couleurs de jour... Mais on ne peut tout avoir."

Elle avait parlé de son Amérique d'un air  rêveur et  s'était adoucie. Elle réalisa qu'il était malin d'avoir pointé  du doigt sa nationalité et son besoin d'espace. Elle réalisait que son pays lui manquait et qu'il lui était difficile  de ne pas comparer les petits bois de Paris avec  les immenses forêts que possédait son pays.


Elle avait commencé à marcher, s'ils devaient parler, autant  se promener comme il l'avait proposé. Elle  pesa le pour et le contre, se demandait s'il était judicieux de s'ouvrir à un autre caïnite qui n'était  pas de son clan. Elle décida de simplement expliquer les raisons de sa présence dans la capitale française.

-"Pour résumer, je suis venue dans ce pays pour faire justice, ma famille a été assassinée par  un sabbat de Paris, un vulgaire voyou qui a  vu le profit  dans ses rapines et qui s'est amusé avec ..."

Sa voix se  brisa, la peine était encore présente, elle savait que l'autre comprendrait qu'elle était une  jeune enfant de la nuit, mais elle n'en avait cure. Elle prit le temps de se ressaisir et continua à parler.

-"J'ai eu  le déplaisir d'apprendre que les  sabbats étaient  intouchables après accord entre le prince et eux."

Elle  shoota  dans un caillou qui traînait  sur le chemin pour passer sa rage qui revenait à cette pensée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agrael
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: La ballade d' Agrael [libre]   Dim 11 Mai - 11:13

Agrael écouta la jeune femme, et la comprit bien plus qu' elle ne l' aurait imaginé. Patricia, les enfants...

" - Vous savez, moi aussi j' ai eu une famille, avant de devenir ce que je suis. Une femme et des enfants, ils ont été tués, une nuit. Je peux comprendre votre ressentiment au sujet du meurtre de votre famille.
Cependant, il semblerait qu' un ennemi plus puissant ait menacé la ville entière, et dans de pareilles circonstances, une trève est parfois nécessaire."


Il continua à marcher auprès d' elle, puis lui dit :

" - Vous êtes jeune, fougueuse, et vous aimez que la justice soit faite, mais il y a parfois des interets plus élevés. Il en va de notre survie à tous."

Agrael lui montra une photo, ou on pouvait voir une femme magnifique et deux beaux enfants, souriants, dans un jardin en fleurs, avec un Agrael basané et heureux :

" - Mon épouse Patricia et mes enfants... Vous voyez, je ne peux que comprendre votre rage... Je ne suis plus que l' ombre de cet homme qui fut heureux et comblé d' amour."

Agrael écrasa une larme, et sa voix se cassa un peu, il laissa la jeune gangrel regarder la photo tant qu' elle pu. Peut être se sentirait elle moins seule dans son propre deuil ?




Profil FB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ombrebleue.forumgratuit.be/
Kildare Callaghan
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: La ballade d' Agrael [libre]   Mar 13 Mai - 4:19

Kildare écouta silencieusement Agraël  se confier, il lui révéla avoir eu épouse et enfants qui furent tués une nuit. Les perdre tous d'un coup l'avait plus que blessé s'il avait rejoint le  clan de la lune songea-t-elle. Elle hocha la tête lorsqu'il lui expliqua les priorités malgré les désirs de justice qu'elle pouvait ressentir. Toutefois il la comprenait plus qu'un autre. Elle vit   sous son nez une photographie qu'il lui montrait, ce fut plus  l'image d'agraël heureux et  si humain qui attira son attention, visiblement amoureux de sa femme qui semblait partager autant  de  sentiments qui lui. 

Elle n'avait pas eu le courage de prendre les photos de  sa famille de peur d'être  déconcentrée par le chagrin. Seule la fureur la guidait jusqu'à présent. Agraël avait touché un point sensible et elle ressentait  soudain le besoin de  voir  une photo de  son frère et de sa  famille.

-"Vous avez raison, je ne vous contredit pas, mais... avez-vous fini par vous faire justice? Comment c'est... euh non laissez, ça ne me regarde pas, c'était impoli de ma part de demander."

Elle eut un sourire  triste et une larme  de  sang  coula sur sa  joue. Larme qu'elle s'empressa aussitôt d'essuyer du revers de  sa manche de blouson de moto. Elle derra les poings  dans  ses poches pour se retenir, elle ne  voulait pas s'effondrer, pas maintenant, ce n'était pas encore l'heure pour ça.

-"Je serai patiente mais j'espère que le jour où j'aurai sa peau est  proche."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agrael
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: La ballade d' Agrael [libre]   Mar 13 Mai - 18:58

Agrael rangea la photo dans sa poche, puis soupira. Ses enfants et son épouse lui manquaient terriblement.
D' ailleurs, Kildare pu remarquer qu' il portait toujours son alliance.

" - Depuis qu' on les a tué, je n' ai jamais retrouvé l' amour..." dit il, comme un aveu.

Puis il essuya, lui aussi une larme de sang sur sa joue, puis tendit un paquet de mouchoirs en papier à Kildare.
Il se reprit un peu puis lui dit, d' un ton un peu plus léger :

" - Avez vous visité d' autres pays d' Europe ? Rome est superbe, même de nuit..."

Et l' invita à poursuivre leur ballade de la main.




Profil FB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ombrebleue.forumgratuit.be/
Kildare Callaghan
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: La ballade d' Agrael [libre]   Mer 14 Mai - 14:24

Elle  voyait que l'homme n'avait  toujours pas  fait son deuil, il portait son alliance. 

-"En même temps, notre condition nous rend l'amour  difficile à trouver. Mes loups  m'ont toujours  suffi jusqu'à maintenant."

Elle le remercia  lorsqu'il lui tendit  son paquet de mouchoir et  en prit un pour  essuyer toute trace de larme de sang.

-"Non, la France est le premier pays  que je visite, je ne connaissais que l'Amérique et ses montagnes. Par contre je sais  juste que la légende  veut que les fondateurs de Rome furent recueillis par une louve qui prit soin d'eux et les allaita comme s'ils étaient ses propres petits. Est-ce une légende pour cacher que  des gangrels  furent les fondateurs de  cette ville?"

Elle avait posé cette question sans arrière  pensée, juste pour sa culture générale. Elle  reprit la ballade  sur son invitation et  regarda l'eau  briller  sous les  lampadaires qui  bordaient la Seine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agrael
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: La ballade d' Agrael [libre]   Mer 14 Mai - 18:55

Agrael répondit :

" - C' est exact, Romulus et Remus. Ils étaient les enfants du dieu Mars et d' une vestale. Il serait en effet amusant de penser que ce sont des gangrels qui ont fondé Rome. De même qu' il y a une légende qui veut que Paris ait été fondée par des Toréadors."

Agrael aimait la compagnie de Kildare, ils continuèrent donc leur promenade.

" - Un jour, me ferez vous l' honneur de me faire visiter le parc de Yellowstone, Kildare ? De nuit, cet endroit doit être magnifique..."




Profil FB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ombrebleue.forumgratuit.be/
Kildare Callaghan
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: La ballade d' Agrael [libre]   Jeu 15 Mai - 3:12

Agrael semblait féru d'histoire et confirma qu'elle ne se trompait pas et ajouta  une anedocte à propos de paris. Elle regarda la ville des lumière et  trouva l'hypothèse plausible. après tout, les  caïnites remontaient loin et avaient  sans doute  vu des  villes et des nations  émerger puis disparaître  pour enfin devenir celles qu'elles étaient maintenant.

-"Avec plaisir, si vous appréciez le camping sauvage et  les "cabin porn". Je ne sais pas trop quel est le terme français  pour  ça. Les petites maisons en bois  vous voyez? Pour les pêcheurs et  les trappeurs. Ou ceux qui aiment les randonnées en pleine nature." 

Elle  regarda le malkavian pour voir s'il comprenait ce qu'elle essayait de décrire puis elle  regarda de nouveau devant elle.

-"En échange, vous me ferez visiter Rome avant d'aller en Amérique?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agrael
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: La ballade d' Agrael [libre]   Ven 16 Mai - 14:45

Agrael lui répondit amicalement :

" - Oui, bien sûr. J' ai des amis gangrels, là bas, à Rome. Je vous présenterai Lucius, leur primogène. Figurez vous, et croyez moi c' est vrai, que c' est un ancien gladiateur. Il m' a raconté bien des anecdotes inédites sur les empereurs romains et leurs lubies."

Agrael continua sa ballade avec Kildare. Il se sentait bien, il y a si longtemps qu' il n' avait pas parlé de choses si légères à une jeune fille.




Profil FB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ombrebleue.forumgratuit.be/
Agrael
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: La ballade d' Agrael [libre]   Jeu 22 Mai - 20:45

(désolé pour le double post)

Soudain, le portable d' Agrael vibra... Un message. Il dit à Kildare :

" - Désolé, une urgence. Rentrez à votre refuge ou au Louvre, ne m' attendez pas."

( vers le 12éme arrondissement)




Profil FB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ombrebleue.forumgratuit.be/
Kildare Callaghan
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: La ballade d' Agrael [libre]   Ven 23 Mai - 4:15

[HRP: non c'est moi qui m'excuse, je  t'ai fais attendre  longtemps.]

Kildare hocha  la tête et  eut un petit  sourire  triste mais un sourire quand même. Elle appréciait  qu'il lui change les  idées. Il fut soudain déranger par son téléphone et  s'excusa de devoir la laisser. Elle  leva le nez au ciel et  sentait que la nuit s'était  écoulée rapidement. Elle hocha la tête, il avait raison, elle  devait rentrer à son refuge. Elle  fit  demi tour assez rapidement, croisant le clochard endormi sur son banc et  enfourcha sa moto qu'elle  démarra  tranquillement avant de se diriger vers le refuge des gangrels. Le casque la protégeait mais  il fallait qu'elle rentre.

vers le refuge.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La ballade d' Agrael [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La ballade d' Agrael [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 5 ème et 6 ème arrondissements (appelés la torche) :: Les quais de Seine :: Archives-