AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Méandres - (réservé à Albin et Elisa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Jeu 30 Jan - 22:52

Peu à peu, le pouvoir qui coule de la pierre devient perceptible. D'abord simple ondulation de l'air, comme au-dessus d'une flamme, il devient rapidement plus visible, plus tangible.

Et soudain, trop vite pour que le cerveau comprenne autrement qu'en se repassant la scène plus lentement en mémoire, un flot gris-vert jaillit de la pierre, recouvrant l'intégralité du sol, tandis que l'air oscillant, tel un liquide lui aussi, s'élance sur les côtés jusqu'à se rejoindre au-dessus de vos têtes. Il brouille tout, puis...

Tout bêtement, vous vous retrouvez au milieu d'un marais, les pieds dans l'eau, presque jusqu'aux genoux.
Il y a du brouillard, mais pas trop épais, et vous pouvez tout de même distinguer des arbres morts, et des gros rochers, ici et là, qui dépassent de l'eau en hauteur.
Un vent tiède souffle doucement.
Il règne une sorte de crépuscule. Le ciel est nuageux, et blanc. Il fait visiblement jour, toutefois, bien que vous ne vous sentiez aucunement fatigués (et pas en train de brûler non plus).

Vous n'êtes que tous les deux. Morgan et Aly ne sont pas avec vous.


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Elève (+1), Dépendante (-1), enfant de Primogène (+1)
Points de sang:
11/15  (11/15)

MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Ven 31 Jan - 16:56

Malgré sa concentration extrême, Élisa sentait clairement le pouvoir émaner de la pierre. Comment une chose aussi simple que ce bout de caillou pouvait émaner autant de puissance ? Elle sentit la puissance de cette dernière la caresser et augmenter à chaque fois. C'était vraiment étrange et surtout fascinant pour la demoiselle.  La voix de son Sire n'était plus qu'un bruit de fond, le sons semblant s'être atténués. Mais elle entendait des petits clapotis, des bruits d'eau. Puis le pouvoir de la pierre devint plus tangible et visible pour la jeune infante.

Mais d'un coup tout se brouilla et Élisa se retrouva au milieu d'un marais et les pieds dans l'eau. Cette dernière lui arrivait presqu'aux genoux. Il y a un léger brouillard et la nouvelle trémère peut voir le paysage qui l'entoure. Ce dernier est composé d'arbres morts et de rochers éparpillés par-ci par-là. Un vent tiède effleure sa peau et soulève ses cheveux. Visiblement il fait jour, mais la demoiselle ne sent aucunement la fatigue habituelle, signe de la torpeur et ne brûle même pas.

Élisa regarde autour d'elle et remarque qu'elle est seule avec Albin. Aly et Morgan ne sont pas là. Ont-ils disparu du rituel ? La jeune infante sent la peur l'envahir. Elle ne comprend pas ce qu'il se passe et se demande même si cela est normal. Elle regarde son ainé, ses yeux sombres remplit de la panique qui commençait à l'habitait et prit la parole :


"Albin, qu'est-ce qu'il se passe et où on est ? Où sont Père et Alice ?"


Son tuteur pouvait vraiment sentir la peur envahir la jeune infante. Elisa n'aimait pas vraiment cela. Elle avait l'impression de perdre complétement pied et de ne plus savoir comment gérer la situation. Quelque chose lui disait que cela n'était pas prévu dans le plan initial.


Tenue d'Elisa pour cette nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albin Genann
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Ven 31 Jan - 21:10

La litanie de Morgan se perdait peu à peu dans l’esprit d’Albin, comme si la voix du Primogène Trémère n’était plus qu’un doux murmure éloigné, un bourdonnement de fond particulièrement atténué. Le rouquin avait l’habitude de méditer, il connaissait bien cette sensation. Pour l’instant il était encore en terrain connu. Mais cela n’allait pas tarder à changer. Et le premier signe annonciateur de cela fut ce bruit, ce clapotis. Son esprit lui jouait-il des tours, ou le jeune trémère entendait bien le chuchotement des vagues ? Le breton concentra son esprit sur le rituel. Ce n’était pas le moment de se laisser distraire.

C’était assez différent de tous les rituels qu’Albin avait pu faire jusqu’à présent. Bien sûr dans la théorie cela revenait au même, concentrer son esprit et sa volonté sur ce que l’on veut obtenir. Plus rien ne doit compter sinon cet objectif. Mais la puissance que dégageait ce rituel était loin d’être de celle que le breton avait l’habitude de manipuler. Heureusement que ce n’était pas lui qui menait une telle dance, il n’en aurait pas eu les épaules, il n’avait pas encore assez d’expérience dans le domaine.

La magie, puissante, emplissait l’air, agissant en premier lieu comme une légère déformation d’abord optique. Un peu comme ces mirages que l’on peut voir l’était au-dessus du basalte brûlant. Une simple ondulation de l’image, qu’on ne remarque pas si l’on n’y prend pas garde. Mais lorsqu’on la repère on ne peut en détourner les yeux. Et le mirage prend de plus en plus d’importance. Il devient plus concret, plus palpable et plus manifeste. Il affecte les autres sens, brouille l’esprit.

Albin ferma les yeux. Il tenta de concentrer sa volonté sur ce qu’il devait accomplir et non sur ce qu’il ressentait ou entendait. Peut-être avait-il commis une erreur à cet instant... Des flashs, bien trop rapides pour être facilement identifiables et analysables, l’assaillirent soudain.

Un liquide d’une couleur glauque, une sorte de verdâtre grisé, se mit à couler de la pierre, se répandant de l’artéfact sur l’intégralité du sol. L’air ambiant devenait de plus en plus lourd et épais, tel un brouillard dense, une brume visqueuse, rejoignant le fluide envahissant le sol. Les deux s’entremêlèrent, troublant les sens du rouquin, l’engloutissant dans des méandres innommables... 

Et tout se brouilla.  

Les yeux bleu-vert aux nuances de gris d'Albin, s’ouvrirent dans un réflexe. La lumière. Trop forte. Ses pupilles se rétrécirent rapidement, s’adaptant à ce nouvel environnement. Ses yeux firent la mise au point assez vite, mais son esprit lui n’analysait pas ce qu’il voyait. Comme s’il refusait d’y croire.

Albin observa le ciel. Quatre ans. Quatre ans qu’il n’avait pas vu le soleil. Et là, comme s’il n’avait jamais été étreint, il se tenait sous ce ciel crépusculaire, admirant le ciel blanc balafré de nuages. Le vent tiède sur sa peau, l’eau sur ses tibias, la vase sous ses pieds, la moiteur ambiante due à cette brume électrique... tout cela était si réel...


-"What the fuck?"

Les mots n’avaient pas vraiment été prononcés, ils étaient juste sortis d’eux même, dans un souffle.

Le breton était perdu dans ses réflexions, trop occupé à essayer de comprendre ce qui venait de se passer. Ce fut Elisa qui le tira soudainement de ses réflexions. La jeune caïnite formula ses questions. Elle était en panique, ce qu’Albin comprenait parfaitement. Le rouquin marqua un temps, observant sa sœur, non sans un léger engourdissement et une certaine hébétude.


*Qu’est ce qui se passe ? Excellente question !... Où on est ? Là encore... Error system... Où sont Morgan et Alice ?... Error 404...*

Le rennais posa son regard sur les alentours, s’assurant qu’ils n’étaient bien que tous les deux. Tout cela n’augurait rien de bon. Non vraiment, rien de bon ! Albin reporta son attention sur Elisa. Le rouquin plongea son regard dans le sien, et la saisit délicatement par les épaules, tentant de la rassurer comme il l’avait fait avant le rituel.

L’intervention de la jeune vampire avait eu le mérite de le faire réagir. Ce n’était pas le moment de cogiter et encore moins de céder à la panique. Il devait calmer sa sœur, prendre leur situation en main, et ce rapidement. Bien qu’il est difficile d’apaiser quelqu’un quand on n’est dans l’impossibilité de lui apporter des réponses.


-"Calme toi Elisa."

Il parlait doucement, avec un calme presque irréel pour la situation. Le breton était imperturbable malgré les évènements, faisant preuve d’un flegme et d’un aplomb concret. Une force tranquille. C’était l’impression qu’il devait renvoyer à Elisa.

-"Nous devons rester concentrer. Nous ne devons pas céder à la panique. Ça ne servirait à rien... Nous allons analyser la situation et nous allons trouver une solution. D’accord ?"

Il marqua une petite pause, laissant les mots et son attitude commençaient à faire leur effet. Puis, son regard toujours ancré dans celui de la néonate, un sourire se dessina légèrement sur son visage.

-"Au moins nous sommes tous les deux. Ça va aller. On peut compter l’un sur l’autre."

Le sourire du rouquin était franc et sincère. Il savait qu’il pouvait avoir confiance en Elisa. De plus, le fait qu’il avait était désigné pour être son tuteur deux nuits plus tôt, leur avait permis d’établir une confiance mutuelle. Albin préférait se retrouver dans ce genre de situation avec une personne connue, qui avait sa confiance plutôt qu’avec un illustre inconnu.

*Mieux vaut être seul que mal accompagner, comme dit l’adage...*

Et encore. Bien que le breton aurait largement préféré qu’Elisa ne se retrouve pas dans une situation pareille, qui ne laissait rien présager de bon, le breton appréciait l’idée qu’elle soit avec lui. Seul, dans une telle situation il aurait vraisemblablement paniqué lui aussi et aurait mis plus de temps à se calmer.

Même s’il n’avait pas répondu aux questions d’Elisa il avait une petite idée de ce qui avait pu se produire. Pour l’instant ce n’était que des suppositions et il était inutile d’inquiéter d’avantage la jeune trémère avec des élucubrations pareilles. Tant qu’il n’était sûr de rien, et surtout tant qu’Elisa n’était pas pleinement calmée et plus rassurée, il ne lui ferait pas part de ce qu’il imaginait. Car dans le champ des hypothèses qu’il avait envisagé, c’était bien le pire qui retenait son attention. Mais il était futile de s’arrêter là-dessus pour l’instant. Il n’avait aucun moyen de vérifier son hypothèse dans l’état actuel. Et, il l’avait dit, paniquer ne servait à rien. Encore moins quand la peur nous gagne pour des divagations.

Ses mains toujours posées doucement sur les épaules de la jeune fille il se mit à observer les alentours. Observer et analyser calmement. Garder la tête froide. Ça il savait faire.


Spoiler:
 


Tenue du soir : Jean, doc Martens en cuir marron, tee-shirt noir et sweat shirt gris sombre.[/url].


Dernière édition par Albin Genann le Ven 31 Jan - 21:24, édité 2 fois (Raison : Fautes ><)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Lun 3 Fév - 14:28

La brise tiède souffle doucement, sifflant légèrement lorsqu'elle se faufile dans les herbes sombres ou les minces branches des arbres morts.

Le clapotis d'eau qui s'était fait entendre avant que tout ne bascule continue à chantonner, droit devant, comme si une rivière ou un ruisseau tranquille glissait dans le marais où vous vous trouvez.

Rien ne bouge jusqu'à ce qu'un petit oiseau, sorti de la brume, vienne se poser sur un arbre qui se trouve à votre gauche. Il fait la taille d'un moineau, c'est une mignonne petite boule grise. Délicatement, il ouvre son bec et se met à chanter.

Clac ! Clac clac !

Heu... A produire un bruit plus proche d'un galet jeté sur un lit de rivière à sec que d'un chant mélodieux.

Il semble vous regarder avec curiosité, et chan... claque de temps en temps.



(HRP : instaurons un tour : Morphée, Elisa, Albin ! A très bientôt !)


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Elève (+1), Dépendante (-1), enfant de Primogène (+1)
Points de sang:
11/15  (11/15)

MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Lun 3 Fév - 23:31

Elisa sentit les mains d'Albin se poser sur ses épaules. Ce dernier lui demanda de se calmer. Il émanait de lui une force tranquille qui rassura assez vite la jeune infante. Il avait raison. Il devait se concentrer et surtout ne pas paniquer. Ils étaient tous les deux ensemble et pouvaient entraider. La demoiselle hocha la tête et essaya de se concentrer. Il fallait qu'elle garde son calme et montre de quoi elle était capable.  

La brise tiède souffle doucement et la demoiselle est étonnée de pouvoir sentir sa chaleur. Les clapotis de l'eau se font entendre foit devant eux comme si une rivière s'y trouvait. Mais un mouvement attire l'attention de la jeune trémère. Elle aperçoit alors un oiseau aussi gros qu'un moineau et tout gris. Apparemment c'est le seul être vivant dans les alentour, à part eux bien sûr. Ce dernier se mit à chanter, mais au lieu de sortir un chant mélodieux, ce fut un truc vraiment étrange : une sorte de clac, clac.


*C'est pas un chant d'oiseau ça.*

Elisa était vraiment intriguée par cet oiseau qui semblait même les observer avec curiosité. La jeune vampire regarda Albin et lui dit :

"Tu as vu ce drôle d'oiseau ? Son chant est vraiment étrange. Enfin si on peut appeler ça un chant. Je pense qu'il faut aller voir."


La demoiselle semblait avoir retrouver un semblant de calme et de courage grâce aux paroles de son tuteur. Elle regarda une dernière fois son frère ainé de clan avant de se diriger vers l'oiseau tout doucement. Elle resta à bonnes distance pour ne pas le faire fuir et commença à l'observer avec attention. Elle essayait de savoir ce que c'était exactement.

Spoiler:
 


Tenue d'Elisa pour cette nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albin Genann
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Mer 5 Fév - 2:50

Plus Albin observait les alentours, plus il commençait à prendre conscience de ce que leur situation signifiée. Mais plus le breton réfléchissait à leur situation, plus il était convaincu que ce qui leur arrivait provenait de la pierre. Cela le rassura un minimum par rapport à la pire hypothèse qu’il avait envisagé. Le rouquin était au courant de la sensibilité à la magie innée d’Elisa. Il n’était donc pas si étonné qu’ils se retrouvent "là" tous les deux.  Ce "là" le perturbait un peu tout de même. Etait-ce une sorte de réalité alternative ? Le monde des rêves ? Autre chose ?... Oui mais quoi ? Telle était la grande question du trémère.

Peu à peu les souvenirs émergés dans l’esprit d’Albin. Il avait déjà entendu parler d’expériences similaires. A commencer par les mages de sa famille qui parlaient souvent de se retrouver dans une sorte de monde "spirituel" lorsqu’ils entraient en transe. Le breton fit le parallèle entre ce fait et la pierre. Il avait déjà entendu parler d’artéfacts aux pouvoirs antiques qui parfois développent des "capacités inattendues"... C’était ça ? Les paroles du Régent leur présentant la pierre revenir subitement en mémoire du rouquin. Inconsciemment, sans même s’en rendre compte, Albin répéta les paroles de Morgan à voix haute, dans un murmure.


-"... La Pierre Originelle, je vous déconseille de faire Auspex dessus, cela vous brûlerait les yeux. Le premier meurtre est quelque chose de symbolique et de puissant... Puissant ? C’est le cas de le dire..."

Si la Pierre était capable de ça, "puissance" était le mot adapté à la situation...

Albin posa le regard sur sa sœur. Visiblement Elisa avait repris ses esprits, le discours du rouquin semblait avoir eu l’effet escompté. Il lui sourit doucement, content de voir qu’elle s’était calmée et qu’elle allait pouvoir réfléchir avec lui à la situation. Il ouvrit la bouche pour lui expliquer ce qu’il avait déduit quand il remarqua un oiseau se poser sur un arbre.

Le breton s’interrompit et observa l’oiseau en silence. Au moins il y avait un animal par ici, c’était déjà une bonne nouvelle. De plus cela conforter l’idée d’Albin qui se retrouvait dans une sorte d’expérience onirique, avec une histoire de quête. Dans ce genre de situation il y avait souvent une sorte d’esprit "guide" qui menait le(s) voyageur(s) au bout de leur mission... ou à leur perte... C’était un peu quitte ou double comme affaire. Et ça, ça ne disait rien qui vaille au rouquin.

Ses doutes sur le fait qu’ils soient dans une réalité illusoire (ou un truc du genre, car au sens du rouquin peu importe le nom, ça revient à peu près à la même chose : on est perdu dans un monde "magique"), s’ils en restaient encore, s’envolèrent lorsque le volatile se mit à chanter. Chanter... Sérieusement ? Pouvait-on réellement appeler ça comme ça ?

Non vraiment... aucun Aves ne produisait un son pareil dans le monde… Bon Albin n’était pas non plus un ornithologue reconnue mais ce "chant" ne sonnait vraiment pas comme quelque chose de naturel... Qui plus est cet animal semblait les regarder avec énormément de curiosité, une lumière espiègle semblait danser dans son regard. Maintenant Albin en était sûr, c’était un esprit mentor de cet univers. Restait à savoir si c’était un allié ou un ennemi...


*Alors oiseau, qu’es-tu ? Es-tu notre sauveur ou nous mèneras-tu à notre perte ?*

A peine eu-t-il pensé cela qu’Elisa pris la parole, rompant le silence qui s’était doucement installer depuis la "mélodie" du volatile. La néonate avait elle aussi noté le nouveau protagoniste de la scène et son chant si atypique. Elle se proposa de s’approcher pour l’observer d’un peu plus près. Albin acquiesça doucement, restant quand même vigilant. Il ne décrocha pas les yeux de l'animal.

-"Je pense que c’est notre guide dans cette contrée... Un peu comme le chat de Cheshire dans Alice au Pays des Merveilles."

Spoiler:
 


Tenue du soir : Jean, doc Martens en cuir marron, tee-shirt noir et sweat shirt gris sombre.[/url].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Mer 5 Fév - 15:43

Le petit animal, à la voix d'Albin, s'est mis à frissonner, comme soudain glacé.
Il se recroqueville et met sa tête sous son aile. Mais il ne tarde pas à se secouer, et finit par reprendre son bruit/chant occasionnel.

Il ne semble nullement intimidé par l'approche prudente d'Elisa, et sautille même sur sa branche pour s'avancer vers la jeune fille. Ses petits yeux luisants examinent tour à tour les deux Tremere.

Il conclut son observation, et la dernière phrase du breton, par un nouveau "clac !" presque joyeux, et s'envole vers un rocher voisin qu'il ponctue d'un :

Claclac !

Avant de rejoindre un arbre un peu plus loin, et de renouveler son appel.


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Elève (+1), Dépendante (-1), enfant de Primogène (+1)
Points de sang:
11/15  (11/15)

MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Jeu 6 Fév - 0:44

Elisa ne comprenait pas du tout ce qu'elle voyait. Cela s'était produit d'un coup alors qu'elle s'était concentré sur l'étrange oiseau, curieuse de découvrir ce qu'il était. Elle commença à percevoir des couleurs, doucement, comme un coeur qui pulse. Et a chaque battement, une couleur en remplaçait une autre. Lui qui était tout gris, il se nimbait, sous ses yeux, d'une sphère crépitante de lumière légèrement argentée. Des étincelles jaillissaient de son plumage et tombaient comme des gouttes d'eau, en une pluie ravissante et éphémère.

D'autres couleurs passaient dans la sphère, mais hélas, les étincelles et la brillance de la lumière dominaient, et elle n'arrivait pas à les distinguer, comme si la jeune fille essayait de différencier les couleurs d' un arc-en-ciel en train de disparaitre. Cela était vraiment très étrange pour la jeune vampire. Elle ne comprenait pas tout pour une fois. Albin répéta alors les paroles que Morgan avait dites lors de la réunion trémère il y a de cela deux nuits.


*Est-ce que cela viendrait de la pierre ? Celle qui avait servit au meurtre originel ?*

En pensant à cela, elle regarda l'oiseau. Ce dernier se recroqueville et met sa tête sous une aile. Puis il se secoua et reprit son chant étrange. Puis la jeune fille le vit sautiller sur une branche pour s'approcher d'elle sans aucune crainte. Il lui semblait même qu'il les observait tour à tour. Puis Albin reprit la parole, lui expliquant qu'il pensait que l'oiseau devait être leur guide ici et lui fit une référence à Alice au pays des merveilles. C'est vrai qu'elle avait l'impression d'être comme Alice. L'oiseau semblait ponctuer cela par un clac joyeux. Puis il s'envola sur un rocher suivit d'un arbre. Au bruit qu'il faisait, Elisa comprit qu'il voulait qu'ils le suivent. La jeune infante regarda alors Albin et prit la parole :


"Quand j'ai observé l'oiseau, j'ai vu des trucs bizarres autour de lui. Il était nimbé d'une sphère crépitante de lumière légèrement argentée. Des étincelles jaillissaient de son plumage et tombaient comme des gouttes d'eau,. J'ai perçu des couleurs comme un coeur qui pulsait et elle changeait à chaque battement. C'était vraiment très étrange."


Puis elle regarda de nouveau l'animal et reprit :

"Je crois qu'il veut qu'on le suive."

Écoutant son instinct, la jeune trémère se dirigea vers l'endroit où se trouvait l'oiseau après avoir vérifié que son tuteur la suivait. Même si elle était curieuse de connaitre le fin mot de cette histoire, elle n'était pas encore totalement rassurée.


Tenue d'Elisa pour cette nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albin Genann
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Ven 7 Fév - 19:34

A bien observer cet oiseau, Albin arriva rapidement à la conclusion qu’il n’était pas porteur de mauvais présages. Un moineau ne pouvait pas vraiment symboliser la menace. Non, même Hitchcock n’avait pas poussé le vice jusque-là dans "Birds"... Et la teinte cendrée de son plumage rappelait plus la couleur des rochers et la neutralité elle-même, que le danger. Mais surtout, ce qui sauta aux yeux du breton en premier était l’attitude du passereau. Il n’était ni craintif ni agressif, simplement curieux à l’égard des deux nouveaux arrivants dans ce territoire.
 
Cependant la réaction de l’oiseau aux paroles d’Albin fut assez étonnante pour le rouquin. Le frêle volatile avait tremblé, comme parcouru d’un immense frisson, se cachant la tête sous son aile. Ce comportement rappelait assez clairement la peur. Au moins, maintenant, le breton était fixé. Albin était persuadé que leur situation dépendait de la Pierre Originelle.
 
Le moineau se reprit bien vite, et entama à nouveau un "chant", qui sonnait toujours aussi étrangement aux oreilles du rouquin. Si l’évocation de la Pierre l’avait effrayé, le moineau ne semblait pas en tenir rigueur, et paraissait avoir déjà oublié ce désagrément. Il sautillait sur sa branche pour se rapprocher d’Elisa, examinant tantôt la jeune caïnite, tantôt le breton.
 
Le passereau conclu la dernière réplique du rouquin par un "clac" qu’on pouvait presque interpréter comme une affirmation enjouée et ravie. Albin se détendit alors peu à peu. Il restait attentif et sur le qui-vive mais était moins méfiant, surtout vis-à-vis de leur nouveau compagnon de route. Il était donc leur guide dans cette contrée. Ce que, une fois de plus, l’oiseau ne tarda pas à confirmer en s’envolant vers un nouvel arbre, les invitant à le suivre de son appel.
 
A la base, Albin avait utilisé la comparaison avec le chat de Cheshire auprès d’Elisa pour éviter de l’inquiéter inutilement. Cet animal imaginé par Lewis Caroll était assez connu et le breton se doutait qu’elle s’saisirait la référence. Mais à bien y réfléchir cette métaphore convenait bien au volatile. Car le chat, avant d’être un guide, était surtout un modèle de neutralité, ni bon, ni mauvais...
 
Elisa le tira soudainement de ses réflexions intérieures en lui annonçant qu’elle venait d’observer des "trucs bizarres" autour du volatile. Le rouquin observa un instant la néonate avec des yeux ronds en haussant les sourcils, n’essayant même pas de masquer sa stupeur. L’explication de sa jeune sœur de clan accentua encore la surprise d’Albin.

 
*Ooookay... Quelle rapidité... Impressionnant... Bon ben ça ajoute encore une surdouée à la liste de mes connaissances... Le pire c’est que je ne peux même pas lui donner d’explication à ce qu’elle a vu, n’ayant pas cette faculté-là moi-même...*
 
Inconsciemment le trémère se passa une main dans sa barbe rousse, se grattant doucement la joue et le menton. Le breton se demandait comment expliquer à Elisa ce qui venait de se passer. A peine eu-t-il reconnecter ses connexions neuronales sur le monde qui l’entourait, sortant de son introspection, qu’Elisa confirma elle aussi que l’oiseau désirait qu’ils le suivent. Elle commença alors, à se diriger vers le moineau. Albin acquiesça doucement.
 
-"Oui, je me suis fait la même réflexion"
 
Le rouquin emboita donc le pas à la jeune vampire, marchant à ses côtés tout en continuant à observer le passereau et sans perdre de vue ce qui les entourés. Car s’il avait classé leur guide comme "hors de danger" ce n’était pas le cas des alentours. Rester vigilant et attentif, tels étaient ses maitres mots. Cependant, continuant ses pas avec Elisa à sur son flanc, Albin se décida à lui donner les parties de réponses qu’il disposait aux questions qu’elle avait amorcé un peu plus tôt.
 
-"Tu sais, pour en revenir aux lumières que tu as vu autour de notre ami... Tu te souviens quand je t’ai parlé de nos capacités ? Eh bien ce que tu as vu en fait partie. Ce n’est pas la spécialité de notre clan car d’autres peuvent en faire usage."
 
Il marqua un petit temps, observant toujours les alentours, en se grattant légèrement sa barbe au niveau du menton. Sa voix était légèrement plus basse que d’habitude, le lieu était particulièrement clame et, comme à chaque fois qu’il se retrouvait dans un silence pareil, il baissait le ton de sa voix. Le breton parlait comme s’ils se trouvaient dans une bibliothèque. Puis, continuant son tic, il reprit doucement.
 
-"Elle permet en premier lieu d’augmenter ses sens. Mais elle permet aussi de voir ce qu’on appelle les auras... une sorte d’atmosphère immatérielle qui enveloppe chaque être. Elle est souvent liée aux émotions et à la nature des êtres. Malheureusement je ne peux pas t’aider à interpréter ce que tu as vu, ne les voyant pas moi-même..."
 
Il passa sous silence qu’elle avait réussi à utiliser sa nouvelle capacité avec une facilité déconcertante. Le breton se souvenait encore avec douleur ces nouvelles sensations que provoquait une augmentation des sens. Au début il avait subi des migraines particulièrement virulente à cause de ses sons trop agressifs... Albin secoua rapidement la tête, ce n’était pas le moment de se souvenir de ça. Il devait rester concentrer.


Tenue du soir : Jean, doc Martens en cuir marron, tee-shirt noir et sweat shirt gris sombre.[/url].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Lun 10 Fév - 15:10

L'oiseau attendit les deux jeunes gens, puis continua de se déplacer par petits tronçons, regardant toujours s'ils suivaient.

Plus loin, il y avait effectivement une pente, couverte de végétaux un peu couchés, comme ceux qu'on peut trouver près des rivières qui débordent fréquemment. Il y avait d'avantage d'arbres et de rochers, au fur et à mesure que l'on s'éloignait du marais.

Il vous apparait rapidement que la petite bête remonte un large ruisseau paresseux, celui-là même qui glougloutait depuis le départ.

Après quelques instants de marche, un autre oiseau fit son apparition. Il se posa fièrement sur un haut rocher, le bréchet bombé, l'oeil mauvais, ébouriffant ses plumes pourpres dans cette attitude typiquement animale qui fait que plus on est gros, plus on fait peur.
Son bec recourbé claqua à plusieurs reprises, et il se mit à criailler très fort. Une sorte de sifflement qui n'était pas sans rappeler celui d'une pierre jaillie d'une fronde.

Clac !! Fit le moineau, qui vint se poser sur la tête d'Elisa (si elle le laisse faire), dans une attitude clairement protectrice.


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Elève (+1), Dépendante (-1), enfant de Primogène (+1)
Points de sang:
11/15  (11/15)

MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Jeu 13 Fév - 1:57

Elisa écouta avec attention les explications d'Albin sur ce qu'elle venait de découvrir. Ainsi il s'agissait d'une de leur capacité même si ce n'était pas la spécialité du clan. Mais visiblement, lui-même ne semblait pas pouvoir voir ce qu'elle avait aperçu autour de l'oiseau. En tout cas, la jeune infante avait bien remarqué l'air stupéfait d'Albin lorsqu'elle lui avait décrit ce qu'elle avait pu voir sur l'oiseau. Elle se demandait bien pourquoi cela l'avait si étonné.

L'oiseau semblait les attendre puis reprit sa route se déplaçant par petit tronçons. La demoiselle regarda Albin avant de continuer à suivre le volatile. Ce dernier semblait remonter un ruisseau et les éloigner du marais. Bizarrement, le jeune infante faisait confiance en l'animal. Après tout, il n'était pas agressif envers eux. Le petit bruit qu'elle avait entendu précédemment semblait venir de ce petit ruisseau. La demoiselle observa son environnement avec attention. Ils marchèrent pendant de longues minutes avant de se retrouver nez à nez avec un autre oiseau.

Ce dernier était apparu et s'était posé sur un haut rocher. Elisa n'aimait pas le regard mauvais qu'avait le piaf. Il se mit alors à, criailler très fort. Le sifflement était différent du petit moineau. Il ressemblait plus à une pierre lancer d'une fronde. Leur petit compagnon se posa sur la tête de la jeune infante à son plus grand étonnement de cette dernière. Il fit de nouveau son sifflement étrange, ressemblant à un clac et Elisa sentait qu'il avait une attitude clairement protectrice envers elle.

Le jeune trémère ne savait pas trop quoi faire et s'était immédiatement arrêtée. Méfiante envers l'autre volatile, elle resta sur ses gardes, même si elle n'était pas réellement rassurée. Sans quitter l'oiseau des yeux, la toute nouvelle vampire demanda à son tuteur :


"Albin, on fait quoi là ? Visiblement celui-ci il est pas sympathique comme notre petit ami."


Tenue d'Elisa pour cette nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albin Genann
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Dim 16 Fév - 18:04

Les deux trémères poursuivaient leur chemin, suivant leur guide qui voltigeait d’arbres en arbres, inlassablement. Le moineau les amenait à remonter le ruisseau. La progression n’était pas très difficile et l’oiseau se retournait régulièrement vers eux pour vérifier qu’ils le suivaient toujours.

Un nouvel volatile fit alors son apparition. Ce dernier se posa sur un rocher qui surplomber un peu la zone. Albin stoppa net sa marche et observa le nouvel arrivant avec une certaine attention. Ce nouveau protagoniste n’avait pas l’air très amical, contrairement à leur guide. Celui-ci vint d’ailleurs se poser sur la tête d’Elisa, dans une attitude clairement protectrice envers la jeune vampire. Le breton observa la scène en soulevant doucement les sourcils. Ce n’était pas vraiment anodin comme situation.

L’oiseau adoptant une attitude clairement belliqueuse et mauvaise, se mit alors à émettre un sifflement strident et agressif. Albin reposa son regard sur ce volatile. Était-ce un avertissement ? Une menace ? Un appel ?

Quelque chose attira le regard du rouquin dans la brume devant eux. Ce nouvel oiseau, loin d’être sympathique, comme l’avait fait remarquer Elisa, semblait avoir appelé ou attiré quelque chose. Ça bougeait devant. Inconsciemment, Albin vint se placer devant Elisa, lui aussi dans une attitude protectrice envers sa sœur. Sans perdre un seul instant de vue ce qui avait attiré son regard, il s’exprima avec calme, cependant le ton de sa voix était très bas, il s’agissait presque d’un murmure.


-"Je ne sais pas Elisa... Mais visiblement celui-ci vient d’appeler, ou bien d’attirer quelqu’un... Je distingue une silhouette humaine dans cette direction... Elle s’approche de nous..."

Le trémère plissa les yeux pour essayer de mieux distinguer ce qu’il avait cru apercevoir derrière cette silhouette. La situation ne lui plaisait pas. Albin fronça les sourcils, toujours placé entre Elisa et ce qui n’allait pas tarder à arriver à leur niveau.

-"Et j’ai bien l’impression qu’il y en a encore d’autres derrière... Plus loin... c’est difficile à distinguer mais il y a du mouvement par-là, j’en suis certain."

Le rouquin resta devant Elisa, il s’était promis de veiller sur elle et de la protéger. Albin restait méfiant envers ce qui allait sortir de la brume en face d’eux. Ce volatile au regard mauvais et au cri strident n’était pas de bon augure et ne laissait rien présager de bon quant à la suite des événements. Le breton garder les yeux braqués sur la silhouette qui s’approchait, attentif au moindre de ses gestes.


Tenue du soir : Jean, doc Martens en cuir marron, tee-shirt noir et sweat shirt gris sombre.[/url].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Lun 17 Fév - 11:19

L'oiseau pourpre cessa de siffler, et sautilla sur son rocher dans une sorte de danse de satisfaction. Ou de défi, cela aurait été difficile à dire.

Une forme émergea de la brume par la droite, comme Albin l'avait signalé.
C'était un vieil homme en robe de bure, qui marchait avec un air un peu hagard. Il ralentit en voyant les deux jeunes gens, et les contempla quelques secondes comme s'ils étaient la huitième merveille du monde. Puis il se mit à parler dans un vieux latin clérical :

Vous brillez tant... Etes-vous des anges ?

Il s'avança encore, et tandis qu'il manoeuvrait pour traverser le ruisseau, il apparut très clairement qu'il avait l'arrière du crâne complètement défoncé.

Le moineau, sur la tête d'Elisa, poussa un cliic !! plaintif, tandis que l'autre oiseau lançait en guise de cri un son grave et répugnant.

Crraaac...

Sans que l'on sache pourquoi, cela évoquait immédiatement les os qui se brisent, la chair écrasée. C'était un son à faire dresser les cheveux sur la tête pour nos deux jeunes gens.

Le moine ne sembla pas s'en émouvoir, et continua à traverser le ruisseau en direction des Tremere.


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Elève (+1), Dépendante (-1), enfant de Primogène (+1)
Points de sang:
11/15  (11/15)

MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Mar 18 Fév - 1:16

Albin répondit à la question d'Elisa. D'après lui, l'oiseau avait appeler quelqu'un vu qu'il distinguait une forme humaine se diriger vers eux. Et apparemment il en percevait d'autres plus loin. Cela n'était pas pour rassurer la jeune vampire. Puis l'oiseau au plumage pourpre cessa son cri et entreprit une danse étrange comme s'il était satisfait. A moins qu'il les défiait. La jeune vampire ne savait pas trop quoi penser. Puis quelqu'un émergea de la brume et la demoiselle vit qu'il s'agissait d'un vieil homme habillé d'une robe de bure. Elle avait l'impression de se trouver face à un moine. Se dernier prit la parole et leur demanda s'ils étaient des anges. D'après ces dires, ils brillaient. La jeune trémère haussa un sourcil. Bon ce gars était vraiment étrange d'autant plus qu'il parlait en vieux latin clérical. Élisa était bien contente d'avoir apprit cette langue au lycée.

Le vieux moine continuait à s'avancer vers eux et tandis qu'il allait traverser le ruisseau, la jeune infante pu voir qu'il avait l'arrière du crâne défoncé. Cette vision fit froid dans le dos à la jeune fille et la peur commença à se saisir d'elle. Dans quel monde étaient-ils tombés ? En tout cas, ils étaient bien loin de celui d'Alice aux pays des merveilles. Albin s'était placé devant elle tel un protecteur et il pouvait nettement sentir la peur envahir l'infante. Tout cela faisait vraiment beaucoup pour la demoiselle et elle aurait vraiment voulu que son Sire soit présent. Élisa entendit le cri plaintif de leur guide. Ce dernier ne bougea pas de dessus sa tête et cela ne la rassura pas du tout.

Ajouté à cela, l'oiseau pourpre sembla répondre par un bruit horrible évoquant les os qui se brisent et la chair écrasée. La demoiselle ne put s'empêcher de frissonner et sentir ses cheveux se dresser sur sa tête. Cela rajoute une couche à la peur qu'elle ressentait. Élisa ne put s'empêcher de reculer d'un pas, pousser par son instinct de survie alors que le vieux moine traversait le ruisseau. La jeune infante s'adressa à son tuteur d'une voix apeurée :


"Albin, c'est quoi ce truc ? Pourquoi il a le crâne défoncé et pourquoi il nous prend pour des anges ? On fait quoi là ? Moi je la sens mal cette histoire."

La demoiselle regarda rapidement son ainé avant de reporter son regard sur le vieux moine qui avançait vers eux. Que pouvaient-ils faire maintenant ? La jeune trémère était complétement perdue.


Tenue d'Elisa pour cette nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albin Genann
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Jeu 20 Fév - 23:18

Albin resta figé quelques instants face à la vision de ce vieil homme au crâne défoncé, mais surtout par rapport à ses dires. Clairement, le rouquin ne s'attendait pas à ça. Aux paroles de l'homme, le breton fronça légèrement les sourcils et adopta une mine un peu renfrognée. Qu'est-ce que c'était que ces histoires ?! Les vampires brillent au soleil maintenant ?!

*Damn... on se croirait dans Twilight*

Albin baissa légèrement le visage à cette pensée, retenant l'envie de s’aplatir la paume de sa main sur son front tant la remarque était stupide et le parallèle ridicule. Cela dit, avec l'intérieur du crâne à moitié à l'air libre, il n’y avait rien d’étonnant à ce que le vieil homme voit des étoiles...

Mais quand même... de là à les prendre pour des anges... De là où il venait on n’appelait pas ça comme ça... L’homme s’était adressé à eux dans un ancien latin clérical parfait. Albin avait mis une fraction de seconde avant de comprendre. Personne ne s’était adressé au breton dans une langue latine depuis le lycée. Sur le coup ça avait un peu surpris et prit de cours le rouquin, mais il se reprit rapidement.  

Au cri de compassion de leur guide à l'égard cet homme, le premier réflexe du rouquin fut une volonté d'aller aider ce pauvre bougre. Mais plusieurs facteurs le retinrent sur place. Le premier fut la panique manifeste d’Elisa. Le rouquin comprenait parfaitement que ça commençait à faire beaucoup pour une jeune fille de son âge.

La seconde raison qui avait cloué Albin sur place était cet oiseau pourpre qui continuer de se rapprocher d’eux. L’attitude de ce dernier était toujours agressive et provocante. Le breton ne perdait pas l’oiseau de vue. Attentif au moindre de ses postures, Albin l’observait d’un regard mauvais.

Le dernier point était qu’il avait remarqué la légère instabilité matérielle de l’homme. Ce dernier ne semblait pas aussi tangible que le reste du décor, ou même que les oiseaux. La première pensée du rouquin fut : "fantôme". C’était apparu dans son esprit comme une évidence. Du coup, le breton s’interrogeait : Pouvait-il réellement apporter son aide au fantôme d’un homme mort il y a des millénaires de cela ? Vraisemblablement, la réponse était non. La priorité du rouquin était d’assurer la sécurité d’Elisa.  

D’un ton très calme, toujours dos à elle, faisant face au vieil homme et aux ombres qui se mouvaient au loin face à eux, il s’adressa à sa sœur de clan.


-"Ne t’inquiète pas Elisa. Je pense qu’il s’agit malheureusement du fantôme de la victime du premier meurtre... Souviens-toi. Morgan nous a dit que la Pierre Originelle était un artéfact très puissant. A mon avis nous n’avons rien à craindre de ce pauvre homme."

Albin, tournant toujours le dos à Elisa, posa tout de même une main rassurante sur le bras de la jeune caïnite. Il lui jeta un regard complice par-dessus son épaule.

-"Ne t’en fais pas. Nous sommes ici dans une sorte de rêve, créé par la Pierre sans doute... et ce genre d’expérience onirique a un but. C'est une sorte de quête. Bien souvent c’est pour apprendre quelque chose, ou encore cela peut nous aider à résoudre un problème. Mais il faut rester concentré, et ne pas céder à la panique."

Il lui sourit à nouveau. Dégageant cette force tranquille et ce flegme incroyable malgré la situation.


Tenue du soir : Jean, doc Martens en cuir marron, tee-shirt noir et sweat shirt gris sombre.[/url].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Ven 21 Fév - 22:33

Le moine finit par traverser le petit cours d'eau, non sans mouiller sa robe de bure, et se rapprocha des deux jeunes caïnites.
Il les observa de plus près, et soupira. Dans son vieux latin, il reprit :

Ah... Ce n'est pas pour aujourd'hui le salut alors...
Vous êtes de ces maudits de Dieu qui boivent le sang des vivants, c'est cela ?
Votre énergie, comme une lumière dorée, m'a fait croire...


Il haussa les épaules et secoua la tête, déçu.

Plus loin d'autres formes sortaient du brouillard et se rapprochèrent du ruisseau. Ils semblaient légèrement hagards, comme le moine lors de son arrivée. Il y avait un autre moine, sec et grand, plus jeune aussi. Deux chevaliers râblés portant du sinople sur leur tabard, et un enfant brun vêtu richement au côté du visage ravagé par un coup puissant.
Mais d'autres silhouettes se profilaient encore.

L'oiseau pourpre se remit à lancer son cri glaçant, fort, répété. Et les nouveaux venus changèrent d'attitude. Leurs yeux se teintèrent de rouge sang, effaçant blanc, iris et pupille, et ils redressèrent la tête, soudain étrangement plus vifs, le regard dardé sur les deux Tremere.

Alors que les yeux du moine se coloraient aussi de rouge, le moineau quitta la tête d'Elisa pour se poser sur la sienne, et donna un grand coup de bec sur la tonsure. Les yeux de l'homme d'église devinrent intégralement gris, tandis qu'il énonçait d'une voix atone :

Ne... vous... laissez pas... toucher... La source... La... source...


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Elève (+1), Dépendante (-1), enfant de Primogène (+1)
Points de sang:
11/15  (11/15)

MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Dim 23 Fév - 17:59

Le ton calme d'Albin ainsi que sa présence rassura Elisa. Son ainé lui expliqua qu'il pensait qu'il s'agissait du fantôme de la première victime du meurtre originel. Mais la demoiselle pensait qu'il s'agissait d'Abel, le frère de Caïn. Et si elle se souvenait de ses cours de catéchisme, ce dernier était un berger et non un moine. Tout cela était bien étrange. La jeune caïnite sentit la main de son grand frère de clan sur son bras. Il lui expliqua alors qu'ils ne risquaient rien car ils étaient visiblement dans un monde onirique. D'après lui, cela servait surtout de quête pour apprendre quelque chose ou bien aider à résoudre un problème. En tout cas la demoiselle n'aimait pas vraiment l'oiseau pourpre.

Il lui conseilla de rester concentré et ne pas céder à la panique. Il lui sourit. La jeune infante était fascinée par le calme et le flegme qu'il dégageait malgré la situation dans laquelle ils étaient. Mais elle savait qu'il avait raison. La demoiselle ferma les yeux pendant quelques minutes afin de reprendre son calme. Lorsqu'elle les rouvrit ce fut pour voir que le moine avait fini par traverser le cours d'eau. Il les observa et secoua la tête visiblement déçu. Il les appela les Maudits de Dieu. Puis il leur parla de leur énergie,comme une lumière dorée. Elisa ne comprenait vraiment pas grand chose à ce que le moine racontait. Elle regarda Albin incrédule.


"Albin, il parle de quoi là ? J'ai compris sa définition des vampires, mais pourquoi maudit de Dieu ? Et tu comprends quelle est cette lumière dorée dont il parle ?"

Puis d'autres formes sortirent du brouillard et s'approchèrent du ruisseau. Il y avait un autre moine, mais plus jeune que le premier ainsi que deux chevaliers râblés portant le sinople sur leur tabard. La demoiselle vit aussi un enfant brun richement vêtu. Ce dernier avait le visage ravagé par un coup puissant. La jeune fille ressentit de la tristesse pour cet enfant qui avait été enlevé à sa famille si jeune. Puis l'oiseau pourpre la tira de ses pensées en lançant de nouveau son cri glaçant, fort et répété. Alors elle vit une chose vraiment très étrange. Les yeux des nouveaux venus et de moine qui se trouvait en face d'eux se teintèrent de rouge sang, effaçant ainsi pupille et iris.

Ceux qui n'avaient pas encore traversé le cours d'eau redressèrent la tête, devinrent plus vif et les regardèrent fixement. Cela glaça le sang de la jeune trémère même si elle savait que tout cela n'était pas vraiment réel. Le moineau avait quitté la tête d'Elisa pour se poser sur celle du moine qui leur avait adressé la parole. Il toucha de son bec la tonsure de ce dernier et ses yeux devinrent entièrement gris. Les paroles qu'il sortit ensuite furent un véritable mystère pour la demoiselle.


*Ne pas se laisser toucher. Mais par qui ? Et c’est quoi cette source ?*

Elisa regarda Albin tout en réfléchissant à ce qui était en train de se passer et au paroles du moine. Elle prit finalement la parole :

"On ne doit pas se laisser toucher par ceux qui arrive ? Et vous parlez de quelle source ?"


La jeune trémère ne quitta pas du regard le moine ainsi que l'oiseau. Elle se demandait si les paroles du vieux moine ne venait pas de leur "guide".

Spoiler:
 


Tenue d'Elisa pour cette nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albin Genann
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Ven 28 Fév - 23:45

Le vieil homme finit par arriver à leur hauteur. Il les scruta d'un œil inquisiteur. Le pauvre bougre semblait les analyser avec une attention particulière. Il eut alors une mine déçu et enchaîna dans son ancienne langue cléricale. Visiblement son analyse était juste et le vieil homme avait rapidement compris leur nature. Il était visiblement dépité que les deux caïnites ne soient pas des anges lui apportant le Salut.

C'était donc ça ? L'esprit de ce pauvre homme était perdu ici attendant ici pour le salut de son âme. Ce rêve était-il une sorte de purgatoire ? Tant de questions assaillaient l'esprit d'Albin que le rouquin n'eut même pas la politesse de répondre à cet homme... Les formes que le breton avait aperçu un peu plus tôt sortirent enfin du brouillard. Les quatre nouveaux venus semblaient aussi hallucinés et absents que le moine quelques minutes auparavant. Mais au-delà d'eux, encore perdu dans la brume poisseuse, Albin discerna d'autres silhouettes... et comme tout ce beau monde avait répondu à l'appel de l'oiseau pourpre, cela ne disait rien de bon au jeune Trémère...


*Non absolument rien...*

Albin n'eut pas le temps de s'apitoyer sur l'immense meurtrissure qui balafrée largement le visage du jeune garçon. Le volatile grenat poussa à nouveau son cri strident. Le breton en aurait eut le sang glacé si ça n'avait pas déjà été le cas... Cette fois le hurlement fut répété. C'est alors que les nouveaux arrivants changèrent d'attitude... Ils se raidirent et leur yeux prirent cette couleur vermeille si caractéristique. Ils paraissaient clairement plus rapides et violents.

*Shit... qu'est-ce que c'est que ça encore ?! On vient de passer des zombies pépères et tout lents aux infectés ultra-agressifs de 28 jours plus tard ?! ça va pas être gai cette affaire... Oh mais att........*

Par réflexe Albin posa son regard sur le vieux qui était plus proche d'eux. Ce qu'il craignait devint alors réalité. Lui aussi était en train de répondre à l'appel de cette saleté de piaf rouge. Inconsciemment et là encore presque par réflexe, le breton se plaça entre le vieil homme et Elisa. Il s'était juré de protéger sa sœur de clan, il ne faillirait pas à cette mission. Le rouquin était sur ses gardes, prêt à toutes éventualités.

La situation semblait pour le moins critique et le breton réfléchissait peut être un peu trop. Leur guide vola immédiatement de la tête d'Elisa pour se placer sur celle du vieil homme. Le moineau donna un coup de bec sur le crâne de l'homme. De nouveau les yeux du moine changèrent de coloration et se teintèrent d'un gris pierre. Et l'homme s'adressa à eux.

La source ? La source ?! Mais bien sûr ! Comment le rouquin avait-il pu ne pas y penser avant ! Albin se maudit lui-même l'espace d'un instant. La source. L'eau. Le flot gris-vert qui jaillit de la Pierre. L'air qui devient liquide. L'eau est synonyme de pouvoir ici. C'était soudainement évident pour le breton. Et la source. La source du fleuve qu'ils remontaient depuis tout à l'heure. La clé du rituel se trouvait à la source. C'était soudainement clair et limpide...


*Comme de l'eau de roche !*

Immédiatement après cette rapide mise en lumière de son esprit, le Trémère revint à la réalité. L'heure n'était plus à la réflexion mais à l'action. Albin acquiesça aux propos du moine aux yeux gris et de l'oiseau. Il ne prononça pas un mot mais son regard était empli de reconnaissance. Le rouquin se retourna vers Elisa. A nouveau il posa ses mains sur ses épaules et plongea son regard dans le sien. Il parla calmement mais avec un débit assez rapide, il devait résumer, le temps pressé peut-être.

-"Elisa, on ne doit pas se faire toucher par les "zombies" aux yeux rouges et le piaf agressif. Et on doit trouver la source. La source du cours d'eau. On remonte le courant, on continue dans la direction où l'on se rendait."

Puis, sans brusquerie il la tourna dans la direction où ils devaient se rendre.

-"Cours. Je suis derrière toi je surveille tes arrières."

Il parlait toujours avec calme, malgré la situation. Garder la tête froide, c'était son credo. Il posa une main dans son dos et lui donna une légère impulsion pour l'inciter à courir. Puis sans lâcher du regard les protagonistes aux yeux rouges, il se mit à courir lui aussi. Son but était clairement d'éviter qu'Elisa se fasse toucher. Lui peut être pourrait-il gérer sinon ce n'était pas grave. Ils ne devaient pas effleurer la néonate. Albin ferait tout pour s'en assurer.


Tenue du soir : Jean, doc Martens en cuir marron, tee-shirt noir et sweat shirt gris sombre.[/url].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Dim 2 Mar - 17:41

Le moine aux yeux gris ouvrit la bouche pour répondre à Elisa, lorsqu'Albin la prit par les épaule pour lui expliquer ce qu'il avait conclu. Il la referma donc, tandis que le petit moineau lançait un "clac !" joyeux à l'adresse des deux Tremere.
Il s'envola vers l'un des chevaliers, plus rapide que les autres possédés, qui bondissait déjà au-dessus du cours d'eau, et un coup de bec plus tard, l'homme exécutait un superbe plaquage sur son camarade qui le dépassait.
La mêlée qui s'en suivit laissait clairement un certain répit aux jeunes vampires.
L'oiseau rouge tressautait de fureur, sur son gros rocher, mais continuait son appel ignoble à pleine gorge. On aurait dit qu'il résonnait de toutes parts...

Durant le très bref instant où Albin incita Elisa à prendre sa course, le moine s'avança vers le magicien et leva la main vers son épaule, dans le but évident d'attirer son attention. Ses yeux étaient redevenus normaux, ni rouges ni gris.
Il se ravisa et retira sa vivement sa main. En latin, il demanda :

Si je vous aide, m'aiderez-vous en retour ?

Il leur emboita le pas lorsqu'ils se mirent à courir, relevant sa bure.


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Elève (+1), Dépendante (-1), enfant de Primogène (+1)
Points de sang:
11/15  (11/15)

MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Jeu 13 Mar - 0:27

Albin répondit à la question d'Elisa bien avant que le moine ne puisse le faire. Son ainé était arrivée aux mêmes conclusions qu'elle s'était faite dans sa petite tête. Il fallait qu'ils trouvent la source de la rivière et cela sans se faire toucher par l'oiseau agressifs et les "zombies" sortis tout droit d'Evil Dead. Le Trémère lui demanda alors de courir, lui assurant qu'il surveillait ses arrières.

La jeune infante avait l'impression d'être un poids pour son frère de clan. Étant encore très jeunes, elle ne savait pas vraiment utiliser ses capacités vampiriques et n'avait pas vraiment eu le temps d'apprendre. Il lui donna même une légère impulsion Elisa entendit le moine demander s'ils pouvaient l'aider s'il les aidait en retour. Tout en commençant à courir en remontant le courant afin de rejoindre la source et entendant ses compagnons la suivre, la jeune vampire posa une question au moine :


"Comment on peut vous aider ?"

Tout en courant, elle restait attentive à ce qui se passait autour d'elle. La jeune fille savait qu'ils devaient mettre de la distance entre leurs ennemis et eux. Car elle, elle n'était vraiment pas doué pour le combat. En tout cas, elle se demandait comment ils pouvaient aider un fantôme.

C'était même la première fois qu'elle en voyait un. Mais elle venait dans un monde bien étrange depuis sa rencontre avec Morgan de Lestrain et encore plus depuis son étreinte, il y a de cela seulement deux nuits. Mais elle remarquait l'utilité de ne plus pouvoir respirer. Plus de point de côté quand elle faisait une course de longue haleine.


Tenue d'Elisa pour cette nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albin Genann
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Dim 16 Mar - 19:08

Il semblait qu'Albin avait pris le moine de vitesse pour répondre aux questions de sa jeune sœur. Leur guide conclu les pensées du rouquin de l'un de ses fameux "clac" joyeux dont il avait le secret. Puis, sans plus de cérémonie si le dirigea vers l'un des chevaliers, plus rapides que les autres, et d'un coup de bec en fit un allié qui se jeta sur son collègue pour le plaquer au sol et le contraindre dans ses mouvements. L'altercation ainsi provoqué donné aux Trémères ainsi qu'au moine, un coup d'avance.

Ce léger retournement de situation semblait irriter au plus haut point l'oiseau rouge, qui, déformé par la fureur continuer sans relâche son cri dément afin d'attirer d'autres "âmes" pour les tourner en sa faveur.

Sous l'impulsion donnée, Elisa se mit à courir. C'est alors que le moine amorça un geste pour attirer l'attention d'Albin. Les yeux du rouquin se posèrent dans ceux de l'homme en bure lorsqu'il lui posa sa question. Puis ce dernier se mit à courir à la suite d'Elisa, rejoins juste après par le breton.

Le Trémère allait répondre lorsque sa jeune sœur le pris de vitesse. Dans leur course Albin n'avait pas fait attention à la langue utilisée par la néonate... Aussi se permit-il de souligner les propos de sa sœur. Il s'exprima dans un latin, peut être un brin trop littéraire et pas vraiment phrasé. Le rouquin n'avait jamais réellement parler latin, il avait lu, et même écris, mais la dernier fois qu'il avait dû aligner des mots à l'oral ça devait bien remonter au lycée...


|Latin / -"Toute aide est bonne à prendre... Cela dit... Qu'attendez-vous exactement de nous ?" / Latin|

Continuant sa course, le rouquin jetait des regards derrière eux, assurant leurs arrières, mais vérifiant également la brume à côté d'eux pour éviter toutes attaques part les flancs.

Spoiler:
 


Tenue du soir : Jean, doc Martens en cuir marron, tee-shirt noir et sweat shirt gris sombre.[/url].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Dim 16 Mar - 21:49

L'air se peuplait de grognements rageurs des "convertis", se détachant à peine des écoeurants cris de l'oiseau pourpre qui évoquaient la mort et la douleur.
Le terrain se fit plus pentu, et plus vert. Des sapins commençaient à se mêler aux arbres nus qui bordaient le ruisseau, et de l'herbe épaisse couvrait désormais les berges. La brume, également, semblait se déliter au fil de l'altitude.

Le moine, sur les talons d'Elisa, répondit dans sa langue antique aux deux jeunes Tremere :

Sortez-moi d'ici !
Je suis frère Renaud. Mon nom de baptème est Renaud de Montérieu. J'oeuvrais dans le cloître dédié à saint Vincent et saint Germain, en la ville de Paris.


Lui non plus ne semblait pas essoufflé par la course.

J'ai étudié l'étrange tout au long de ma vie, surtout les objets ensorcelés. Celui-ci piège les âmes de ses victimes pour en tirer de la puissance, il en boit le contenu jusqu'à ce qu'ils ne soient plus que des récipients vides.
Je ne veux pas finir comme ça !
Promettez-moi sur ce que vous avez de plus sacré que vous ferez tout ce qui est en votre pouvoir pour me libérer, et je vous aiderai en vous révélant quelques secrets sur cet endroit qui n'est pas un endroit.


La périphrase indiquait qu'il n'y avait pas de mot, du moins en latin, pour désigner ce dont voulait parler le moine.

Les poursuivants, au bruit de leurs pétinements, devaient être de plus en plus nombreux... Mais s'ils ne semblaient pas se faire semer, ils ne paraissaient pas gagner du terrain pour autant.


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Elève (+1), Dépendante (-1), enfant de Primogène (+1)
Points de sang:
11/15  (11/15)

MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Ven 21 Mar - 19:47


Elisa sentait l'air s'alourdir des grognements rageurs des "zombies" mêlaient aux cris terrifiant de l'oiseau pourpre. La jeune trémère continuait de courir et remarqua que le terrain se faisait plus pentu et plus vert. Le moine reprit alors la parole dans sa langue antique. Il désirait qu'ils le sortent de là et il se présenta. La demoiselle enregistra le noms même si elle se doutait qu'elle l'oublierait bien vite. Après tout cela n’était pas une connaissance. Puis il leur parla de la pierre que son Sire utilisait pour le rituel. La demoiselle ne comprenait pas encore grand chose à tout cela, mais elle essayait s’enregistrer la moindre information. Ainsi la pierre piégeait l'âme de ses victimes pour en tirer de la puissance. Ce qu'il leur expliquait la fit frémir. La jeune infante prit alors la parole en latin:


"Je ne connais pas grand chose à tout cela personnellement, mais il est peut-être possible d'inverser le processus magiquement non ? Vu que la pierre absorbe les âmes magiquement, on peut surement en retirer une de la même façon un peu comme si on vidait un récipient. Enfin en théorie. En tout cas, je vous aiderais à sortir d'ici si c'est possible."

Elisa regarda son ainé de clan et reprit :


"Tu penses qu'on pourra faire quelque chose pour l'aider ? Je sais pas si ma théorie et plausible. Tu en penses quoi ? Tu t'y connais surement plus que moi dans ses trucs là."


Et oui même si elle avait eut un don en tant qu'humaine, la jeune néonate n'avais pas vraiment de connaissance dans les affaires de l'occultes. Elle savait juste ce que le quidam moyen connaissait. Bon un peu plus, il fallait l'avouer avec sa connaissance de l'existence des vampires. Mais ses connaissances actuelles n'atteignaient surement pas celle d'Albin. Il était bien plus âgé qu'elle après tout.


Tenue d'Elisa pour cette nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albin Genann
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Mer 26 Mar - 22:21

Albin continuait de suivre le groupe, concentré sur les paroles du moine avec un certain soin pour ne pas rater la moindre information de cet échange. L'air commença à s'emplir d'un grondement sourd. Les âmes pigées ici -et dieu sait qu'il semblait y en avoir beaucoup- venaient de plus en plus grossir les rangs de l'armée de "zombies" de l'oiseau pourpre. Ce dernier continuait de déchirer le ciel de ses cris stridents et horribles. Même s'il était déjà mort depuis un certain temps, le rouquin fut tout de même parcouru d'un frisson glacé. Cela ne présager rien de bon... Et malgré la taille de cet ennemi volant il n'en demeurait pas moins terrifiant.

*Je comprends mieux pourquoi Hitchcock avait aussi peur des piafs ! Heureusement que son comparse gris est de notre côté...*

Le moine leur exposa ce qu'il désirait en retour de son aide. Qu'on le sorte de là...

*Pour le coup t'es pas tout seul l'Ami, à vouloir prendre la tangente...*

Le breton nota tout de même consciencieusement, les informations que leur nouvel acolyte leur confia sur son identité. Pour sortir un fantôme de ce genre de "purgatoire" il fallait souvent lui offrir une sépulture descente ou bien réparer ce que l'esprit n'avait pu réparer. Et puis ce genre d'informations pouvait toujours servir. Il est plutôt conseillé de connaitre ses alliés. Albin n'oublierait pas ce qu'il venait d'être dit. Cependant, au vu de ses révélations, cette méthode pour le tirer d'affaire ne pourrait être appliquée... Il fallait trouver une nouvelle stratégie.

Elisa s'essaya à proposer une hypothèse. En théorie oui. Mais en pratique... il leur faudrait sans doute du matériel, et surtout de l'aide. Un bon vieux rituel de groupe... Mais surtout tout c'était loin d'être le rayon du rouquin. Ce genre de sort c'était un peu de l'exorcisme et il n'y connaissait pas grand chose... Et qui plus est, niveau magie vampirique, tout ça c'était un peu de la Nécromancie... Pas sûr que les Trémère puissent aider de cette façon... Et, dans tout les cas, ça impliquerait qu'Elisa et lui puisse retourner dans le monde physique pour préparer la sortie de Renaud. Autant le breton et Elisa très probablement elle aussi, étaient d'un naturel plutôt honnête -ce qui ne cours pas les rues dans le monde vampirique- autant il n'était pas dit que leurs pairs les aident dans cette entreprise une fois tout danger écarter.


-"Ça risque d'être compliqué Elisa... Je ne connais pas le rituel et il nous faudrait pas mal d'aide..."

Le rouquin continuer de porter une attention particulières aux alentours pour éviter toutes attaques "surprises". Dans ces conditions, et avec le stress ambiant de leur situation le rouquin avait quand même un peu de mal à réfléchir et à se concentrer pleinement. Il garder la tête froide mais sa priorité était de veiller sur Elisa et d'atteindre cette Source.

|Latin / -"La dernière option que j'entrevois une autre solution... On pourrait essayer de "négocier" avec la Pierre. Vu qu'elle a sans doute développer une sorte de "conscience". Ce qui expliquerait cette transe onirique... Je pense aussi qu'elle ne veut pas forcément nous éliminer..." \ Latin|

*Sinon ça serait déjà fait*

|Latin / -"... Notre guide en est le meilleur exemple... Il faudrait pouvoir essayer d'entrer en contact avec elle..." \ Latin|

Mais comment ? Ça c'était la question du moment... Peut être en sauraient-ils plus lorsqu'ils auront atteint la Source.

Albin avait sauté les formalités de présentation auprès de Renaud. Mais le breton avait d'autres choses à pensé, et ce dernier ne leur en voudrait certainement pas au vu de la situation.


Tenue du soir : Jean, doc Martens en cuir marron, tee-shirt noir et sweat shirt gris sombre.[/url].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   Jeu 27 Mar - 22:35

Renaud fit la moue, remarquant bien qu'aucun des deux Tremere n'avait promis quoi que ce soit. Il courut quelques secondes en silence avant de reprendre :

(latin) Ah, de toute façon, au fond du piège, je n'ai rien de plus à perdre...
Voilà, dans le rêve de la pierre, vous n'avez pas les mêmes capacités. Vous avez celles de votre esprit, et non de votre corps. Votre intelligence est votre force, votre attention votre résistance, et votre vivacité d'esprit votre adresse.
Comme moi, toutes les âmes ici sont estropiées, certaines n'ont presque plus d'existence propre...
Venant d'arriver, vous êtes plus forts qu'elles toutes. Leur nombre peut faire peur, mais c'est une illusion.
Vous pourriez courir bien plus vite, ou déraciner des arbres pour les lancer contre les marionnettes, ou ce que vous voulez du moment que votre esprit est déterminé.


Le moine évita habilement un tronc d'arbre abbattu qui se trouvait en travers de sa route, et reprit :

(latin)Si vous vous faites attraper par les marionnettes, au prochain appel, vous en deviendrez une vous-même, à moins que Gris ne vous aide...

La pente devenait vraiment raide, et s'encombrait désormais de rochers affleurants et d'arbres morts, couchés là où ils étaient tombés.
Comme précédemment, la troupe de "marionnettes" ne faiblissait pas, sans rattraper le trio de fuyards. De moins en moins de renforts arrivaient au fur et à mesure de la montée.
La brume avait fini par s'effilocher, laissant voir un ciel blanc où le soleil se découpait en ivoire, comme une pleine lune. Les ombres des choses se distinguaient à peine. L'air était plus frais, plus vif, et le ruisseau cascadait parmi les rochers, de plus en plus mince.


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Méandres - (réservé à Albin et Elisa)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Méandres - (réservé à Albin et Elisa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Méandres - (réservé à Albin et Elisa)
» (Réservée) La colère d’un homme…
» Des liens avec Elisa?
» Les Méandres du temps
» Et dans les méandres de mon coeur, je persiste à croire que c'est là une erreur [Rose]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 5 ème et 6 ème arrondissements (appelés la torche) :: Le Panthéon :: Evenement Boubanos [Autour du Panthéon] :: Dans le Panthéon :: RDC-