AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Pharmacies de gardes en centre ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hadrien Chevalier
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Pharmacies de gardes en centre ville   Ven 17 Jan - 13:47

De devant le Louvre

Le taxi emprunta les rues jusqu'à la première adresse. Hadrien demanda au chauffeur de l'attendre devant, il n'en avait pas pour longtemps. Il descendit du véhicule et courut pour traverser la rue. L'officine avait l'air petite, mais il trouverait sûrement ce qu'il voulait. Il jeta un rapide coup d'oeil à l'intérieur, il n'y avait que le pharmacien, qui rangeait des boîtes de médicaments sur ses étagères. Hadrien sonna pour qu'on lui ouvre et se dirigea vers le comptoirs.

Spoiler:
 

Il fit rapidement circuler son sang et soupira d'un air désespéré en regardant le pharmacien.

« Bonsoir Monsieur, je suis désolé de vous déranger pour ça, mais mon club de kick-boxing part en compétition cette nuit et ils ont oublié de refaire la trousse de secours ... »

Hadrien leva les yeux en soupirant. Puis il donna la liste de matériel médical à l'homme qui disparût 5 minutes et reviens en souriant avec tout ce dont il avait besoin.
L'homme posa quand même une question.

« Je vous ai mis un quitte de suture, mais je trouve cette demande bizarre... N'y a-t-il pas les secours sur place ? »


« Oh ... en faites un de nos membre est infirmier, ce qui facilite beaucoup de soin, alors nous en profitons »

Hadrien affichait toujours un sourire avenant, il paya l'homme et sortie sans encombre. Il remonta dans le taxi et se dirigea vers la seconde pharmacie.
Sur ce coup là, ça allait être plus compliqué. L'ordonnance n'était pas des plus crédibles, cela devait donc quasiment entièrement reposé sur son bagou. Cette idée fit sourire Hadrien, lui qui ne supportait pas de parler, il devait bien l'admettre que l'a il n'avait pas le choix. Heureusement qu'il se débrouillait pas mal pour mentir.

Le taxi ralentit et se gara devant la pharmacie. Hadrien jeta un coup d'oeil à l'intérieur, il ne vit qu'un homme, mais la visibilité à partir de la rue était très mauvaise. Il sortit en souriant se disant qu'il avait tout de même de la chance ce soir. Il recommença le même schéma, sonnant à la porte, attendant qu'on lui ouvre, mais il prit cette fois un air plus fermé, plus triste, un peu comme à son habitude.

« Bonsoir Monsieur. J'aurais besoin de ceci ... »

Hadrien glissa l'ordonnance sur le bureau et resta silencieux. L'homme le regardait de haut en bas, scrutant la moindre parcelle de son visage.

« Mon père en à besoin, il a une opération demain et on les a oublié à la maison. »

Hadrien essayait d'être le plus convainquant possible, mais demander des sédatifs à cette heure là de la nuit, il savait très bien que l'homme devait le prendre pour un drogué. Ce-dernier était d'ailleurs très dubitatif. Hadrien essayait de penser rapidement à un plan de secours. Il étendit ses sens pour vérifier qu'il n'y avait personne d'autre dans le magasin. Il y arriva difficilement, mais en était quasiment persuadé, il était seul avec l'homme.

Spoiler:
 

Hadrien lui attrapa d'un geste rapide la tête et l'assomma contre le comptoir. Le pauvre homme n'eut pas le temps de réfléchir.

Spoiler:
 

*Vu qu'il me prend pour un drogué, autant continuer à jouer la comédie*

Hadrien fit le tour du comptoir et chercha dans les tiroirs et les petits frigos alentour en prenant ses précautions pour ne pas laisser d'empreinte. Il trouva rapidement ce qu'il cherchait. Il remarqua en plus qu'il y avait un petit système de surveillance. Hadrien arracha le câble de la caméra et détruisit le système d'enregistrement.
Il mit les sédatifs dans sa poche puis traîna le pharmacien jusqu'à la réserve pour en boire un peu. Il ne fallait pas cracher sur de la nourriture aussi facile. Hadrien le mordit, bu et referma la plaie.

Il arrangea ces vêtements, récupéra l'ordonnance et laissa l'argent correspondant à ce qu'il avait prit au pharmacien. Et il rejoignit son taxi à l'extérieur en direction de l'institut médico-légal


Tenue de Hadrien pour la soirée :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Pharmacies de gardes en centre ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» [Fiche d'île] Royaume d'Alabasta
» [21-22/08/2010]-->orkatitude day III
» [Centre Ville] Le lendemain des révélations (1er Partie en ville) [Privée Alois & Elena]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Archives-