AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Nosferatu] Samir Zakat ou Zkt (facile, spécial débutant)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: [Nosferatu] Samir Zakat ou Zkt (facile, spécial débutant)   Lun 30 Déc - 14:30

Difficulté : Facile. Spécial débutant.  
Fiche mise à disposition par Venise.


Code:
http://i57.servimg.com/u/f57/14/97/22/78/graph10.jpg

 
Nom, prénom, surnom : Samir Zakat ou Zkt
 
Clan : Nosferatu
 
Voie : Humanité
 
Génération : 13 ème ; mais Samir l’ignore
 
Age : 25 ans dont 5 vampiriques (Néonate)
 
Apparence :
Samir n’a jamais quitté le look des quartiers Nord de Marseille dont il est originaire : baggy, sweat sombre à capuche, casquette recouvrant le haut du visage et foulard cachant sa bouche. Parfois une paire de lunettes de soleil vient compléter le tout.

Qualités :
Samir est encore peu marqué par les années qui passent et sa condition vampirique. Il est d’un caractère enjoué et optimiste qui lui permet de se faire facilement des relations parmi les mortels ou de jeunes vampires. Il est à la page concernant la mode, le sport, les potins des stars et la musique. Il voue une passion pour le foot, le rap et le dessin.

Défauts :
C’est un jeune vampire qui aime se faire remarquer en laissant des tags un peu partout, en parlant fort et en exagérant beaucoup ce qui peut être un défaut pour ses frères Nosferatu. N’est pas marseillais qui veut ! Fier de ses origines maghrébines, de son quartier, de son art et de sa ville de naissance, il n’hésite pas à répondre tant par les mots qu’avec les poings à ceux qui pourraient l’insulter.
Sa jeunesse peut lui faire commettre des faux-pas ; il a peu de culture générale, ce qui le met en danger en brillante compagnie.

Signes distinctifs :
Il porte en permanence de quoi graffer sur lui (peinture, parfois des pochoirs). Il parle avec un fort accent marseillais (putaing !) et il lui arrive de porter l’écharpe de l’OM autant par bravade que fierté.

Historiques :

Renommée : • Connu parmi les graffeurs de la ville et ceux qui gravitent autour d’eux.
Ressources : • Un vieux van Renault Master aménagé pour y vivre.
Alliés : • C’est fou le nombre de supporters de l’OM qui sont éparpillés dans toute la France, surtout à Paris où tous les footeux se retrouvent au Phocéen. Grâce à cette fraternisation par le sport Samir peut obtenir innocemment des réponses à ses questions, que ce soit en interrogeant les membres des milieux interlopes ou les policiers exilés loin de chez eux.
Contact : • Son copain d’enfance Marco Gigliuni, membre à un petit niveau de la mafia marseillaise venu se mettre au vert à Paris, spécialisé dans le racket.  Marco peut donner de petites informations ou en vendre contre services discrets (à voir avec les MJs selon la situation)
Calices : • 3 calices : de jeunes fans qui se prétendent caïras, trouvant cool l’attitude de cet artiste aussi anticonformiste. 

Atout :
Bon sens (+1) : Vous disposez d'un sens pratique et d'une certaine sagesse du quotidien. Chaque fois que vous êtes sur le point de faire quelque chose de contraire au bon sens, le Conteur peut vous mettre en garde et vous faire des suggestions quant aux conséquences de l'action. C'est un atout très utile pour un joueur débutant connaissant peu le jeu.

Handicap :
Nouvellement arrivé (-1) : Vous êtes nouveau dans la ville, et vous ne connaissez personne. Attendez-vous à être testé, à être courtisé, recruté... Et à ne pas appréhender la politique locale.


Aptitudes :
               
PHYSIQUE  (X) SOCIAL  (X) MENTAL  (X)
Force •• Charisme •• Perception  ••••
Dextérité ••• Manipulation ••• Intelligence •••
Vigueur ••• Apparence 0 Astuce ••••
 

Capacités :
                                                        
TALENTS  (X) COMPÉTENCES  (X) CONNAISSANCES  (X)
Comédie Animaux _ Erudition _
Vigilance •• Artisanat •• Informatique ••
Sport •• Conduite •• Finance
Bagarre ••• Etiquette _Investigation
Esquive ••• Arme à feu _Droit _
Empathie •• Mêlée •• Linguistique*
Intimidation Représentation •• Médecine _
Commandement _Sécurité •• Occultisme _
Connaissance de la rue •• Furtivité •• Politique _
Subterfuge •• Survie •• Science _
*Linguistique : français et arabe.
 

Disciplines :
       
Animalisme_Occultation Puissance
 

deux points à répartir suivant envie en dissimulation ou en puissance. ••
Background :

Samir est né à Marseille et a vécu presque toute sa vie dans les quartiers Nord. Ses parents sont d’origine algérienne ; sa mère élève des 3 enfants comme elle le peut alors que son père fait des apparitions sporadiques à cause de son travail sur les cargos qui l’éloignent de la terre ferme pendant de longs mois. Les Zakat vivent dans un modeste HLM délabré, les fins de mois sont difficiles mais au moins ils ont la fierté chevillée au cœur de percevoir un salaire et c’est loin d’être le cas dans tous les foyers des quartiers pauvres.

L’enfance de Samir est assez simple : les copains, le foot et faire le guet pour les dealers contre quelques billets. Concernant l’école, ses notes sont mauvaises sans être catastrophiques. En fait il ne se forcera jamais à améliorer ses résultats scolaires ni à apprendre ses leçons, préférant profiter du soleil après la classe.

Comme tous les gosses désœuvrés des quartiers, Samir est en rébellion face au système qui l’a laissé tomber. Il sèche l’école qui ne lui offrira aucun débouché, il zone dans les cages d’escaliers avec ses potes, consomme de la beuh, participe aux petits trafics de la cité et écoute du rap à longueur de journée. Il commence à graffer son pseudo Zkt un peu partout pour marquer son territoire puis peu à peu il se découvre une passion pour le dessin et l’art urbain. Ses graphismes sont de plus en plus appréciés : on lui demande de décorer des murs, des véhicules, de dessiner des tatouages contre quelques billets. Samir se prend à rêver de faire une carrière d’artiste de cité.

Ses espoirs sont brisés dans la nuit du 17 septembre 2006. La soirée avait pourtant bien commencé : l’OM avait gagné contre les Girondins grâce à deux superbes buts. Enthousiasmés les jeunes avaient pris les scooters pour aller fêter la victoire sur le Vieux Port. Surpris en plein milieu de la création d’une œuvre d’art à plusieurs mains que la police locale définit plutôt comme détérioration du mobilier urbain, les jeunes se dispersèrent comme une volée de moineaux à la vue de la voiture d’une patrouille des forces de l’ordre.

Samir choisit de foncer vers une vieille maison abandonnée dont l’état de délabrement laissait supposer qu’elle était vouée prochainement à la démolition. En vérité il avait pénétré dans la planque du clan Nosferatu, pile pendant une réunion. Bien entendu ils se saisirent de lui et l’interrogèrent. Ce souvenir est encore désagréable pour le néonate qui se souvient d’un moment douloureux, effrayant puis humiliant lorsqu’il s’est oublié dans son pantalon à la vue des monstres défigurés qui l’entouraient. Ils l’enfermèrent ensuite dans une cave le temps, lui dirent-ils, de réfléchir s’ils devaient le tuer ou l’éliminer définitivement. La formulation était étonnante, mais Samir crut qu’ils se disputaient pour savoir si on couperait son cadavre en morceaux ou si on le coulerait dans le béton.

A la fin, il vit l’un des monstres s’approcher de lui et le mordre au cou. L’expérience n’était pas désagréable, bien au contraire et Samir se laissa faire, finalement heureux de quitter ce monde aussi plaisamment. Puis, au moment ultime il ressentit une soif terrible. Alors son bourreau ouvrit les veines de son poignet et lui proposa son sang à boire. Ainsi Samir rejoignit le clan Nosferatu.  On lui expliqua les règles du monde vampirique, il fut présenté et aida ses nouveaux frères pour des affaires mineures comme les surveillances ou des cambriolages. Pour préserver la Mascarade, il continua à faire des apparitions aux quartiers Nord mais prétendait avoir une copine dans le centre de Marseille chez qui il squattait. 

Mais un jour Samir a vu quelque chose qu’il n’aurait pas dû : ses frères de clan éliminant un autre camariste pour quelque chose dont il ignorait tout. On lui a donc vivement proposé de monter dans le Nord le temps que cette histoire se tasse et accessoirement pour qu’il ne révèle pas des indices compromettants.

Seul dans sa camionnette aménagée, sa lettre de recommandation cachée dans son sweat, Samir a fait le trajet de 800 kilomètres jusqu’en pays ennemi : celui du PSG. C’est la première fois qu’il monte à Paris et il a une mauvaise opinion des Franciliens, assimilant l’entière population parisienne aux skinheads qui ont fait la honte du club parisien. De par ses origines magrébines, Samir s’imagine d’autant plus en milieu hostile. Son défi sera de s’adapter à cette grande ville et de se faire accepter par les membres de son clan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Nosferatu] Samir Zakat ou Zkt (facile, spécial débutant)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Nosferatu] Samir Zakat ou Zkt (facile, spécial débutant)
» cake super facile
» feuilleté aux pommes facile
» Des sous facile!
» Petites Meringues Hyper Facile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Administration :: Aide de jeu :: Créer son personnage :: Personnages prédéfinis-