AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 SALLE DU TRONE - 27.03.2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Lun 16 Déc - 19:32

Parménion s'était levé. Il avait accompli quelques tâches pour lui, pour son bien être puis s'était rendu à la salle du trône. Il avait beaucoup de gens à recevoir aujourd'hui. A commencer par le fléau. Aussi, quand le garde vint le trouver et il lui indiqua, qu'il était prêt à le recevoir.



« La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur. »


de Madame de Staël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Lun 16 Déc - 23:12

Le jeune vampire entra dans la salle du trône, encore une fois écrasé par le symbolisme et la majesté du lieu. Il chasse de son esprit ce petit côté intimidant dérangeant et reprend un pas plus sereins.

Il finit par se retrouver devant sa seigneurie. Il met immédiatement un genou à terre, baissant la tête et gardant les yeux bien fixés sur le sol.


"Votre majesté."

Il reprend le silence, attendant l'autorisation de parler. Il rage toujours autant en lui même d'autant s'écraser devant un autre, mais il tient encore plus à sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Lun 16 Déc - 23:24

Le fléau entra, toujours aussi décalé.
Parménion le laissa faire ses révérences, puis il lui fit un signe pour se relever.


- Parlez sans crainte, fléau.



« La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur. »


de Madame de Staël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Lun 16 Déc - 23:54

"Votre seigneurie, j'étais sur les quais en territoire de mon clan hier soir en fin de nuit. Celle-ci semblait calme. Je n'avais pas de retour d'intrusion sur votre territoire. Après un bon moment sous les étoiles je tombe sur la Toréadore dénommée Abigail, qui semblait désemparée."

Il prit une pause pour rassembler ses idées.

"Rapidement nous fûmes rejoint par le Nosfératu dénommé Kaoum. J'apprit alors la présence de Geneviève sur vos terres. Surpris par l'arrivée de mon Primogène je perdis un peu de temps avant de mener mon investigation, juste afin de savoir un peu comment une réunion improviste des nôtres pouvait arriver ainsi."

Il laissa filer une seconde.

"Prenant mes responsabilités j'ai demandé à ces deux messieurs de venir vous trouver, mais au vus de l'heure avancée je me doute qu'ils n'ont pus vous trouver. En revanche je me mis immédiatement en chasse gardant une distance de sécurité suffisante.

J'ai pus suivre l'odeur de l'intruse pendant un certain temps. Jusqu'à un parking sous terrain. Il semble qu'elle soit montée dans un véhicule. Un gros 4x4 ou un pick-up il me semble."


Il revérifia ses souvenirs une dernière fois.

"Pendant quelques minutes j'ai pus suivre les traces de pneus un certain temps. Malheureusement j'ai perdu toute trace aux alentours de la gare du Nord. Trop de circulation, trop de monde... Et la fourrière..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Mar 17 Déc - 23:33

- Genevieve!!

Parménion avait prononcé ce prénom avec toute la haine qu'il était possible d'avoir pour quelqu'un. Puis il parut se reprendre.

- Que faisait elle sur Paris, sur nos terres? Et pourquoi la jeune toreador a t elle eu contact?... Vous avez bien agi en venant rapidement me trouver. Il faut absolument que je les vois. La présence de Geneviève alors que nous sommes à deux doigts d'affronter Boubanos n'est certainement pas anodine.


Etes vous en mesure de faire une enquête des plus discrète? De quoi auriez vous besoin?



« La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur. »


de Madame de Staël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Mer 18 Déc - 0:08

Le Gangrel garda un silence religieux pendant quelques instants, des secondes suffisantes pour prendre toute la réflexion nécessaire à cette affaire.

"Abigail était là bien avant mon arrivée... Elle fait partit des reliquats du passé de cette ville. De plus c'est une vampire loyal envers le dirigeant de Paris. Geneviève pouvait vouloir en profiter et ramener une ancienne loyauté à la surface. Au vus de l'état émotionnel de cette femme ça c'est très mal passé pour elle et Geneviève n'a due rien obtenir."

Julien eu une idée lumineuse. Il ne pouvait mentir à Parménion sans se faire griller, mais il se doit de protéger Abigail.

"Si son primogène venait à elle de manière paternaliste, au vus de l'épreuve d'hier, elle dira tout, sans hésitation. Sa loyauté envers la hiérarchie de la ville n'en sera que renforcée et elle ne mentira pas un seul instant."

Il espère au plus profond de lui qu'elle n'aura aucun problème, que ses mots toucherons le prince et qu'il traitera doucement la toréadore.

"Vous pouvez aussi vous servir de Kaoum, il saura trouver les mots pour délier une langue apeurée, si c'est celle d'Abigail."

Maintenant l’horreur de la traque en solitaire.

"La discrétion est mon talents le plus précieux, mais nous parlons des yeux d'une Toréadore millénaire."

Il réfléchit quelques instant en se frottant le menton de ses doigts.

"Plus grand que la policière dont nous avions parlé avant-hier. Un preneur de décision. Que je puisse envoyer des forces de police là où nécessaire.

Il va me falloir... Un de ses amplificateurs de son pour écoute à distance. Une ligne directe pour vous contacter en cas d'urgence quel que soit le moment et mon plus grand talent de renseignement, si elle peut me voir à travers les ombres... A ses yeux, un animal reste invisible.

Pour le reste... Si elle me voit, je suis mort. Une arme ne me sera d'aucune utilité et une protection par balle resterai une blague. Il faut que je ne puisse me souvenir du poste du moindre membre de la famille d'importance et qu'elle ne puisse remédier à cela... "


A cette idée il déglutit de peur de se voir de nouveau violer son esprit, pour la seconde fois. Qu'on puisse accéder à ses secrets les plus profond, mais la sécurité des siens avant tout... Oui, il doit s'en convaincre. La sécurité de la ville, de ceux qu'ils aiment ou crois aimer avant la porte de son âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Mer 18 Déc - 19:47

- ils vont sûrement venir me voir, vu que vous leur avez demandé. D'ici là restons vigilants. Cette infernaliste est très puissante, moins puissante sans doute que le Baali que nous combattons mais elle est plus rusée et imprévisible. Si j'ai l'occasion de voir Monsieur ZILBERMAN je lui ferais part de cela.

Parménion se leva du trône et fit les cent pas.

- Pour ce qui est du contact j'ai quelques contacts à la préfecture de police qui pourraient être fort utiles et qui vont avoir du travail la nuit prochaine. Usez en avec parcimonie. Pour le reste, je pourrais obtenir le matériel pour la nuit prochaine et vous le faire livrer où vous le souhaitez. Pour ce qui est de vos souvenirs je peux m'en occuper moi-même si vous voulez.



« La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur. »


de Madame de Staël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Mer 18 Déc - 20:05

Julien blanchissait de lui même. Le prince semble du même avis que lui et confirme la nécessité d'une intervention.

"La dernière fois que j'ai eu à subir, contre mon gré, ce fut fait avec violence, j'en garde un très très mauvais souvenir. Heureusement cela à échoué. Si vous pouviez... Me ménager pendant que vous le faites..."

Soudain ça fusa dans tous les sens dans sa tête, la trouille d'oublier quelque chose d'important, peut être.

"Pendant que j'y pense, il y a deux nouvelles tête en ville. Si l'un de vos assistants pouvait me prévenir si vous ne voyez personne de nouveau ou juste une ce soir, je vous en remercie d'avance."

A merde ! La livraison.

"Pour le matériel, tout simplement en mon bureau c'est l'endroit le plus sur, je pense, mais au sujet de vos contacts, je n'ai pas pour habitude de prendre le risque de perdre ce que l'on m’offre, n'ayez aucune crainte à ce sujet."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Jeu 19 Déc - 1:10

- bien.

Parménion s'approcha, le contact direct facilitant l'usage de la domination. 
Il vint poser une main sur l'épaule du gangrel, ses yeux se perdant dans ceux du fléau.

- détendez vous cela va bien se passer.

domination 3 jet en PP:
 

Julien sentit une présence envahir son esprit puis plus rien, le néant il venait d'oublier cela.

- voilà. J'ai effacé de votre mémoire toute indication de lieu concernant nos frères, comme vous l'avez souhaité. Maintenant ne vous mettez pas en danger pour autant et soyez extrêmement prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Jeu 19 Déc - 19:48

"Votre majesté, ce n'est pas pour rien que personne ici bas ne sait exactement d'où je viens, ce que je sais faire et ce que je penses. Certains on essayés de m'arracher cela et n'ont pas pus. Après sachant que je ne peux vaincre cet adversaire, je redoublerai d'efforts de discrétion."

Il se tu un instant, encore troublé de la perte de mémoire, de moment noirs qui n'existe plus dans son esprit.

"Puis-je prendre congé et commencer ma mission ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Ven 20 Déc - 12:29

- Parfait. Je compte sur vous. Vous pouvez disposer.

Parménion congédia Julien avant de reprendre la parole avant sa sortie.

- pouvez vous dire à madame Payne de venir. Elle se trouve dans le petit salon et c'est une nouvelle arrivante. Vous ferez ainsi connaissance avec elle.



« La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur. »


de Madame de Staël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonore Payne
Ventrue
Ventrue
avatar


MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Ven 20 Déc - 17:21

=>Le petit Salon
Leonore et Sélène furent enchantée de la rencontre avec la bête. Ce dernier avait accepté le rendez-vous. Il avait donné une bonne impression au couple. Elles étaient sûrs que leur prochain rendez-vous allait s'annoncer comme épique.

La dame fut la première à être rentrée dans ces lieux. Elle s'inclina immédiatement en la présence du Prince. Elle savait que ce grand vampire avait travaillé avec son paternel et que ce dernier lui avait conseillé de venir dans la capitale de la lumière pour profiter l'expérience d'un si grand homme. Selon son paternel, ce vampire serait un des éléments les plus prometteurs actuellement de la camarilla. La jeune femme devait ainsi avoir ses faveurs pour espérer percer dans ce milieu.
L'âme-soeur arriva juste après la dame. Elle s'inclina aussi, n'osant même pas regarder dans les yeux du prince. Ne le connaissant pas, elle voulait éviter une maladresse. Certains vampires n'appréciaient pas qu'un simple mortel puisse les regarder dans les yeux, comme si ce dernier pouvait percevoir la noirceur de leur âme.
La guide, quant à elle, ne fit qu'une simple révérence, usagée, mais ne pouvant faire plus, afin d'assurer son rôle de garde du corps. Elle avait déjà rencontré Parmenion dans le passé. Une fois. Un grain de poussière dans la mémoire d'un immortel, elle savait que ce prince l'avait déjà oublié.

Le silence régnait dans la salle, mais les coutumes devaient être respectés. Ainsi dans la position de soumission, la dame parla d'une voix douce et humble.


« Oh Mon Prince ! Je me présente à vous, par espoir que vous ayez la clémence de m'offrir l'autorisation de séjourner sur votre terre. J'espère que vous pourriez me considérer comme un vampire digne d'appartenir à votre cour. »

Elle se tut. A ce moment précis, son destin dans la cour se jouait. Elle savait que les refus étaient extrêmement rares, mais ce pouvait arriver. Ce ne sont que des protocoles datés, mais des protocoles quand même. La jeune femme aimerait ainsi dépasser celui-ci pour pouvoir entrer dans des discussions plus intéressants et surtout enrichissants.


=>Parole de Leonore
=>Parole de Sélène
=>Parole de Faye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Ven 20 Déc - 17:35

Parménion attendit les mains croisées dans le dos, continuant à faire quelques pas. Il connaissait le sire de la jeune femme. Un homme qui ne laissait pas indifférent, il était de ceux que l'on aimait où que l'on détestait.

- Relevez vous, mademoiselle Payne. Je connais votre famille et notamment votre Sire. Comment va t il?

Il attendit qu'elle prenne la parole avant de continuer.


- Vous êtes la bienvenue dans le royaume de France. Je pense que Mademoiselle de Sancy, la primogène de votre sang sur Paris sera heureuse de vous compter parmi les siens. Pour le reste, je me dois de vous avertir que le royaume se prépare au combat... La nuit prochaine. Venant d'arriver dans la ville, il n'est pas nécessaire que vous y preniez part.


Dans le cas contraire, votre primogène sera à même de vous informer sur ce qui se trame.



« La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur. »


de Madame de Staël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonore Payne
Ventrue
Ventrue
avatar


MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Ven 20 Déc - 18:25

La dame vit la réponse positive du seigneur des lieux. Le plaisir infini était là. Elle était acceptée. Puis le prince énonça un fait connu de toutes les personnes se trouvant dans cette salle. La jeune femme comprit que ce n'était que des banalités, mais il fallait bien y répondre.

« Mon cher père vous salue. Il travaille activement dans le milieu de Chicago pour reprendre ce qu'il lui appartiennait. Dès que cela sera fait, il souhaiterait vous revoir pour narrer vos exploits passés. »


Un petit message implicite dit par un visage angélique. Puis le prince énonça à la dame que le royaume était en guerre et qu'elle pouvait y refuser d'y participer. La guide eut un bref réaction en s'étonnant de ne rien avoir découvert. L'âme-soeur prit la main de sa compagne pour lui supplier dans un silence martyrisant de ne pas s'y joindre. La dame regarda son conseiller le plus compétent dans ce domaine et comprit, aux yeux de Faye, que cela s'énonçait comme dangereux.
L'immortelle savait que si sa conseillère n'avait rien trouvé, cela voulait dire soit que la source de la menace était bien plus dangereuse que tout ce qui était imaginable, soit que le prince testait sa loyauté. Malgré l'annonce que la primogène pouvait la renseigner si besoin, la jeune femme aurait apprécié que le prince ne lui lance pas une nouvelle d'une telle ampleur sans accompagnée de plus explications et même s'il y était fortement occupé. Cela montrait qu'il avait un certain mépris pour la jeune femme, mais elle ne pouvait rien faire contre cette affront que de s'incliner et de faire un sourire de façade. Puis elle énonça :


« Mon prince, si pour vous prouver ma loyauté, il se doit que je dois participer à cette bataille, je le ferais, avec mes maigres compétences de combat. Mais étant donné que cette information n'ait point arrivé aux oreilles des autres principautés, je doute que cette menace ne vous fasse fléchir et m'étonne même que vous engagez les forces du royaume, au vu de votre grandeur. »

Mais la dame comprit que le prince avec peut-être d'autres affaires à régler et qu'elle devait laisser la place. Elle n'appréciait guère ce court moment, mais si le maître des lieux ne semblait pas investi dans la conversation, elle ne pouvait le forcer sous peine d'y être réprimandé.


=>Parole de Leonore
=>Parole de Sélène
=>Parole de Faye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Dim 22 Déc - 14:07

- Bien c'est un homme de qualité qui sait ce qu'il veut. Il a beaucoup contribué à sauvegarder notre organisation séculaire.

Parménion s'approcha de la jeune femme. Les mains dans le dos.


- Nous avons un problème particulier ici. Il était en place avant que j'arrive au pouvoir, du temps de la Reine, après le retrait du pouvoir de Villon. Une force puissante, un mathusalem a été libéré des entrailles du Louvre. Nous avons prévu de l'affronter demain soir, grâce à un rituel mis au point par le primogène Tremere, messire De Lestrain. Un homme que votre père connait aussi sans doute. Si vous voulez participer, j'ai une place pour une personne telle que vous. Les forces que nous allons engager ont besoin d'être couvertes. J'entends par là que pour le combat, son lieu, la mascarade ne pourra pas être respectée. Mais nous devons l'appliquer et la préserver partout ailleurs, ainsi qu'à l'issue du combat.



« La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur. »


de Madame de Staël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonore Payne
Ventrue
Ventrue
avatar


MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Lun 23 Déc - 5:19

Le maître des lieux s'avança, main dans le dos. La dame ne savait pas si le maître était menaçant, prévenant ou juste qu'il voulait créer un moment d'intimité. Telle une statue, aucune information ne pouvait y être décrypter par la maîtresse. Même la guide se demanda, un bref instant, si la situation n'allait pas dégénérer.
Puis il parla.

Sélène s'approcha, au fur et à mesure de sa compagne et prit la main de cette dernière, pendant que le prince parlait. La peur pouvait se ressentir. Elle serra de plus en plus fort, comme si cela était entrain de supplier corporellement à sa compagne de se retirer de cette affaire. Elle savait ce que c'est un Mathusalem et comprit que cela pouvait compter la non-vie de celle qui tenait tellement. La dame, voyant ce comportement, regarda le prince en remuant ses lèvres pour dire « pardonnez là de ce désagrément ».
Puis elle se tourna et caressa la joue de sa compagne avant de lui murmurer :
« A jamais je serais avec toi. »
Elle se retourna de nouveau vers le prince.

« Je participerais car vous êtes le symbole de la mascarade pour ce lieu. Vous nous guidez et instruisez comme il se le doit, dans les heures les plus sombres. Nous devons vous suivre jusqu'à que le trépas nous prenne tous. »

Elle désamorça toute tentative de colère envers ce prince. Elle s'inclina même de révérence avant de reprendre.

« Je peux reprendre contact avec les anciens pour savoir qui ils gardaient, mais et surtout, comment ils sont faits pour l'enfermer. Un vampire qui a été enfermé dans les entrailles du Louvre a bien dû laisser des traces dans nos archives.... Si vous me le permettez, mon prince. »

La dame essayait de se rendre utile, mais et surtout, elle voulait à présent quitter les lieux pour pouvoir discuter avec sa compagne, qui avait perdu son sang-froid. Il fallait qu'elles aient une discussion sur cette future bataille et du devoir que l'immortelle avait envers les siens. Cela ne lui faisait guère plaisir, mais il devait être fait ainsi.


=>Parole de Leonore
=>Parole de Sélène
=>Parole de Faye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Lun 23 Déc - 23:39

Parménion leva les yeux pour la contempler un instant.


- C'est une bonne idée mais cela ne sera pas nécessaire, n'attirons pas plus les regards sur Paris. C'est une affaire que nous devons régler entre nous ici même. Je  vous remercie cependant de votre acceptation, je reconnais bien là le sang de votre famille dans vos veines.

Allez retrouver les vôtres. Parménion lui tendit la carte de visite de Rozenmilna afin qu'elle prenne contact si cela n'était pas déjà fait. Et son portable vibra, il regarda le message puis le remit dans sa poche.


- Mademoiselle Payne, vous pouvez disposer. C'est un honneur de vous compter parmi les cainites de la ville.



« La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur. »


de Madame de Staël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonore Payne
Ventrue
Ventrue
avatar


MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Mar 24 Déc - 3:18

L'immortelle vit que le prince la contemplait, la faisant rougir. Elle ne savait plus où se mettre, ne comprenant plus les réactions du prince. Il cachait son jeu envers la dame, étant bien plus forte qu'elle. Ainsi elle ne pouvait que s'incliner devant un adversaire aussi redoutable, aussi puissant, aussi charismatique. Il était logique qu'il soit ainsi le prince des lieux.
Et même s'il y refusa poliment la proposition de la jeune femme, son compliment la toucha. Elle s'inclina après ces quelques mots, comme pour montrer sa soumission. Puis elle vit la carte, celle de sa primogène, avant que le portable du prince vibra et congédia la jeune femme.


« Merci monseigneur. L'honneur est partagé. »

Puis les trois femmes s'inclinèrent en même temps avant de quitter la salle. Elles passèrent la porte, avec la conviction d'avoir accompli quelque chose, mais la crainte de trépasser la nuit prochaine. Et c'est sur cela que Faye intervint.


« Pensez-vous sincèrement que cela a été sage de vouloir participer à cette bataille ?
- Je le devais afin de prouver ma loyauté, mon honneur devant le prince.
- Mais vous n'êtes pas taillée pour le combat. C'est la principale raison que votre père m'ait demandé de me mettre à votre service.
- Elle a raison. Et je ne te laisserais pas y aller seule. »

L'âme-soeur vint parler et toucha la dame. Cette dernière ne pouvait pas demander à celle qui partage sa vie de ne pas venir, de la laisser dans l'angoisse de ne plus revoir l'être cher. Mais en même temps, il était inenvisageable que sa compagne l'accompagne au combat, car elle ne savait pas non plus se battre et était encore plus fragile à cause de son statut de mortel. La dame la dévisagea, inquiet, ne sachant pas comment lui dire. Selene comprit et posa son doigt sur les lèvres de sa tendre avant de prononcer ses mots.

« Nous savons tous les deux que tu ne peux y aller sans moi. Il est vitale pour toi que je t'accompagne, même si pour cela je prends le risque de disparaître. »

Elle avait raison. La dame abandonna, désappointée, se dirigeant vers le petit salon tandis que Sélène avait rallumé son portable et vit un message.


=>Petit salon


=>Parole de Leonore
=>Parole de Sélène
=>Parole de Faye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Merle
Primogène [Malkavian]
Primogène [Malkavian]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Juvénile ( -1 ), Soucieux (+1)
Points de sang:
9/15  (9/15)

MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Jeu 26 Déc - 0:13

Spoiler:
 

Venant du bureau du primogène Malkavian

Philippe se présenta devant la salle du trône, suivi par Thomas et Alice.
Il n'avait pas pris la peine de s'arrêter au petit salon, puisqu'il avait été convoqué la veille directement par le prince, qui lui avait dit de venir présenter le petit nouveau. De fait, les gardes devaient être avertis de sa venue. Le seul pépin pouvait venir du fait qu'il soit en train, éventuellement, de recevoir quelqu'un d'autre.
Mais comme on les fit entrer, ce ne devait pas être le cas.

Il s'avança donc à travers l'imposante salle, vers le souverain dont la simple présence emplissait les lieux. Il remarqua l'épée de Nitthael qui se trouvait toujours plantée là.
Lorsqu'il fut à la bonne distance, il fit la révérence.

Il attendit l'invite du prince pour se redresser, et faire un pas de côté pour mieux désigner ceux qui l'avaient suivi.

"Votre majesté, voici Thomas Bellanger, novice du clan de la lune. Je vous prie de l'accepter sur votre domaine.
Je me porte garant de lui, et serai son tuteur."


Il l'avait déjà dit la veille, mais cela faisait partie du protocole de présentation que de le faire solennellement, et en présence de l'intéressé.
Il désigna ensuite Alice.

"Mademoiselle Claudel nous a accompagnés, car elle souhaite vous entretenir d'un sujet d'importance."

Il resta attentif à Thomas, prêt à lui souffler ce qu'il devait faire, au cas où celui-ci perdrait un peu ses moyens. Et face à Parménion, il n'y aurait eu aucune honte à ce que cela arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Jeu 26 Déc - 14:15

HRP:
 

Parménion observa les trois Malkavians entrer. Leur primogène toujours aussi énigmatique le salua comme il se devait. Il posa sur eux un regard sondeur.

- Relevez vous. Bien.

Il remercia d'un signe de tête le primogène, pour la présentation de son protégé.


- Monsieur Bellanger, bienvenu à Paris. Veuillez m'indiquez votre génération, le nom de votre sire s'il vous plait.

Il attendit que le jeune homme y répondisse puis se tourna vers Alice.


- De quoi désirez vous me faire part Mademoiselle?



« La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur. »


de Madame de Staël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Bellanger
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Jeu 26 Déc - 16:23

Du 1er étage, bureau du Primogène Malkavien

Plus ils avancaient et plus Thomas sentait une pression se poser sur ses épaules. Impression ou réalité ? Un peu des deux ? Le néonate malkavien, dans tout les cas, n'en menait pas large. Il suivait Philippe. Un peu comme si son primogène avait été un fil d'Ariane. C'était son repère. Restant à un pas derrière lui, il calqua son attitude sur la sienne.
Une fois dans la pièce, il fut aveugle à tout autre chose que Philippe et devant lui, de moins en moins lui, un homme. Imposant. Très imposant. S'il avait été humain Thomas aurait sentit son coeur battre presque douloureusement dans sa poitrine, jusque dans ses tempes. Désormais froid, du moins biologiquement, il tachait juste de ne pas paraitre trop stressé. En gros, de se tenir. Et mieux encore de ne pas se vautrer, selon les conseils de son primogène. Au sens propre comme au figuré.

Il s'inclina comme Philippe et attendit qu'on les autorise à se relever pour se faire. Philippe parla. Thomas ne sut pas s'il avait mal entendu ou juste mal écouté tant son esprit était focalisé sur Parménion. Le Prince alors lui parla. Et lui posa une question. Question à laquelle le pauvre malkavien n'avait pas de réponse à apporter. Il fixait le Prince, n'osant pas ou ne parvenant pas réellement à soutenir son regard pour lui répondre. Honteux aussi au fond de n'avoir pas de réponse à une question.


Votre Majesté, je n'ai malheureusement pas moi même réponse à cette question. J'en suis profondément désolé.

La voix tremblait légèrement. Hadrien lui avait bien dit qu'une présentation ratée avait faillit les conduire lui et Liel à être bannis. Et cela ne sonnait pas comme quelque chose de réjouissant. Inquiet il attendait le verbe du Prince pour savoir à quel point le voile d'ignorance dans lequel l'avait laissé son sire allait lui être dommageable.



Tenue du soir : chemise bleue, pantalon noir, blouson en cuir usé, baskets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Jeu 26 Déc - 17:54

La franchise avait des vertues. Il n'aimait pas tous ces infants sans sire, dans un autre temps ils auraient été détruits sans sommation. Mais les temps avaient changé. Il regarda Philippe dans les yeux, vu qu'il s'en portait garant.


- Primogène... Vous vous en portez garant, aussi je vais lui laisser la vie. Par les prérogatives que me donnent mon statut, et vu que vous garantissez sa valeur, je vous nomme sire de cet infant perdu, afin qu'il ne le soit plus. A vous de prendre en charge son éducation et son insertion en mon domaine. Libre à votre choix de lui imposer les liens du sang, pour qu'il vous considère comme son sire.

La parole avait été dite.



« La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur. »


de Madame de Staël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Merle
Primogène [Malkavian]
Primogène [Malkavian]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Juvénile ( -1 ), Soucieux (+1)
Points de sang:
9/15  (9/15)

MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Jeu 26 Déc - 19:44

Il fallut une seconde à Philippe pour réaliser toute la portée de ce que disait le prince, captivé qu'il était par son regard abyssal.
Il réagit cependant vivement aux propos du souverain par une révérence reconnaissante.

"Ainsi sera-t-il, votre majesté. Thomas Bellanger sera mon infant."

Il se releva, fit signe à Thomas de s'incliner pour remercier le prince de sa bienveillance (s'il ne l'a pas fait en même temps que Philippe), et rajouta.

"Son sire d'origine a été assassiné le soir même de son étreinte, d'où son ignorance. Je vous prie de l'excuser."

Il espéra qu'en tant que prévôt, et selon sa requête de la veille, le prince saurait trouver qui était le sire de Thomas, et pourquoi il avait été tué.
Il espéra aussi qu'il pourrait participer un peu à l'enquête...


Thomas avait apparemment eu plus chaud que ce que Philippe avait présumé... Mais tout se passait bien. Il avait bien fait de l'accompagner.

Un infant.
Il se retrouvait avec un infant...
Un tuteur pouvait toujours choisir de virer son protégé s'il ne lui convenait pas, mais un sire ne se débarrassait pas de son infant comme ça...
Ceci dit, franchement, s'il avait été obligé d'étreindre quelqu'un, il aurait probablement choisi un genre de Thomas, raisonnable et pas orgueilleux.
Mais il était quand même troublé par cette décision. Et c'était agaçant, car il ne comprenait pas la raison de ce trouble. Après tout, entre Hadrien et Lucas, il avait en fait trois infants à gérer. Alors que l'un soit officiel ou pas...
En ce qui concernait le lien de sang, il y réfléchirait. Il avait haï celui que Lila lui avait imposé, et répugnait à l'idée de l'imposer à un semblable auquel il ne voulait pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Bellanger
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Jeu 26 Déc - 20:21

Thomas sentait le regard du Prince aussi surement que s'il avait été palpable. Il avait écouté la parole de Parménion. Intensément. Son primogène répondit au Prince. Thomas n'avait pas tout compris de leur échange, simplement qu'il devait désormais être considérer et se considérer comme l'infant de Philippe. Le jeune malkavien réagit enfin lorsque son nouveau sire se relevait et il s'inclina profondément.



Thomas eut envie de parler, simplement pour dire "merci". Merci de l'avoir laissé en vie. Mais le Prince ne s'était pas adressé à lui et le néonate ne se sentait pas le courage de tenter une prise de parole sans invite. Il se tut donc, se contentant de cette profonde révérence et d'un regard reconnaissant en direction du Prince. Il se promit de tout faire pour que Philippe n'ait pas à souffrir de l'avoir comme infant. D'autant que cela lui avait été imposé. Etre irréprochable. Ne pas commettre de faux pas.



Le médecin attendit que Philippe ou le Prince lui fasse signe ou ne l'invite à se redresser. Le primogène parlait du vampire qui l'avait étreint, de sa mort. Thomas était d'un caractère paisible et posé mais il était plus encore curieux et souhaitaient lui aussi savoir pourquoi. Pourquoi avait il été étreint ? Pourquoi son sire était mort ? Et des dizaines d'autres "pourquoi" qui réclamaient une réponse. Il écoutait, attentif.



Tenue du soir : chemise bleue, pantalon noir, blouson en cuir usé, baskets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly
Malkavian
Malkavian
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Convalescente (+1) , Tenace ( +1 )
Points de sang:
14/15  (14/15)

MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   Jeu 26 Déc - 21:17

[Arrivée du bureau de Philippe]

Alice connaissait le lieu pour y être entré à de nombreuse reprise, mais l'épée fiché au centre de la pièce sonnait comme un avertissement. La guerre était jusqu'au coeur du Louvre, l'Elyseum Parisien, le principal de France. Non que Parménion ai laissé l'arme en place n'était pas anodin aux yeux de la Malkavian.
Elle la trouva triste et seule, l’âme de l'arme était en peine de ne plus battre le flan de la guerrière. Elle était au moins aussi hypnotisante que la présence du souverain pour la voyante. A petits pas respectueux elle s'approcha et caressa le pommeau pour la saluer, puis enfin elle leva ses yeux vers Parménion.

**Qu'il est beau**


Temps du point de vue physique que de ce qui ce dégagé de lui Alice était subjugué. Avec un retard certain sur les  deux hommes elle s'inclina pour saluer le Prince après l'avoir gratifié d'un doux sourire. C'était Son prince et aussi celui de tout les autre vampires certes, mais elle ne savait pas se qu'eux pouvait penser de lui, en ce qui la concernait elle lui donnait tout son respect et sa dévotion.

Elle regarda Philippe, il était un guide pour le clan, son allure enfantine c'était effacé de ses yeux depuis longtemps, mais elle mesura la générosité de cet homme lorsqu'il se porta garant pour Thomas. Quasiment un inconnu pour lui, mais il ne souhaitait pas sa mort. Sans doute n'avait il jamais envisagé de donner le baisé immortel à une autre personne, mais la force des choses venait de lui en faire "adopter" un qu'il n'avait pas choisi. Le même acte généreux qu'avait fait Fleur pour elle. Thomas se rendait il compte que son nouveau sire venait de lui sauver tout bonnement la vie ?


Il était temps pour elle de répondre à la question de son souverain, elle s'avança et inclina la tête une seconde avant de commencer à parler.

"Prince, j'ai tenue à vous rencontrer pour vous entretenir d'une chose que j'estime devoir vous révéler."

Elle tournait autour du pot ? Avec des phrases à rallonges pour dire une chose qu'un mot aurait pus exprimer sans problème.
N'importe quoi.

"Prince, depuis un mois environs il m'arrive de capter des événements dans le flot du temps. Des visions du passé ou de choses qui pourrait avoir lieu si tout les fils restent en place."


Concis simple et clair. Voila qui était mieux. Elle conclue sa phrase par un nouveau sourire pour l'homme sur le trône les reflets dorés de sa chevelure attiraient un instant son attention.


Vêtements d'Alice:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SALLE DU TRONE - 27.03.2011   

Revenir en haut Aller en bas
 

SALLE DU TRONE - 27.03.2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Nouvel salle du trone (19/02)
» SALLE DU TRONE - 27.03.2011
» La salle du trône 9 fevrier
» La Salle du Trône
» Magister est de retour [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: La salle du Trône [Rez de Chaussée] :: Archives-