AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un endroit pour méditer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Un endroit pour méditer   Lun 18 Nov - 23:09

Jean arriva de sa petite discutionavec le Gardien. Il arriva en cette salle pleine de bougie et sourit. Décidément ce mec était bien un brujah. Celà lui rappelait les scéances de méditations que pratiquait Constance et pour lesquelles il était si nul.

*Et si je m'y essayait au nom du bon vieux temps ?*

Il trouva un endroit isolé, bien qu'il n'y ai personne, et s'y assit en tailleur.

*Comment faisait-on déjà ? Ah oui . . fermer les yeux et vider son esprit des pensées intemp. . .*

Il arrêta de bouger et de penser petit à petit. Ses bras et ses épaules se relachèrent les premiers. Petit à petit sa vitae circulait plus lentement dans son corp mort. Il s'approchait petit à petit d'un état de torpeur, ses muscles et son esprit se relachant les uns après les autres.

Puis soudain quant il allait tomber définitivement en torpeur une phrase envahit son esprit comme un éclair.

*Sens ton corps et ta bête !*

Un souvenir ? Une voix d'outre-tombe ? Drôle de réflexion . . sentir sa bête et son corps ? Il avait déjà entendu ça avant . . Constance !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Un endroit pour méditer   Mar 19 Nov - 12:06

Etrange était la facilité dans laquelle il avait réussit à tomber en méditation interne. Il souspçonnait,mais en évitant de trop y penser, que celà était dû à sa longue torpeur passé. Il est vrai que depuis cette période il n'avait jamais prit le temps de méditer, car avant celà lui était imposé par sa Sire.

Ansi cette phrase continuait à tourner dans sa tête, comme imprimé là par quelqu'un d'autre. Sentir son corps et sa bête. Comme c'était étrange de penser ça. Son corps était bien là pourtant et sa bête tout autant, qu'il le veuille ou non.

Jean était dans un état de semi-torpeur. Il ne faisait pas attention au monde extérieur son esprit s'étant déconnecté bien que son corps le soit toujours. Il avait l'impression de flotter dans celui-ci, une sensation plutôt agréable mais loin d'être physique. Il ne se représentait pas lui même comme une entité à l'intérieur de son coprs mais plutôt comme une vision à la troisième personne de lui-même.

Sentir mon corps et ma bête ? Eh bien essayons. Il toucha timidement ses muscles les uns après les autres, sentant leur présence. C'était une nouvelle sensation étrange, comme s'il les découvrait pour la première fois. Lui, qui était massif et fort, avait depuis longtemps oublié la sensation de muscle au travail. Tout ce qui se rapportait à eux lui semblait si facile qu'il en était venu à les oublier. Quelle étrange découverte. C'est donc ainsi qu'il resta un moment à redécouvrir la constitution musculaire de son corps s'attardant sur chaque fibre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Un endroit pour méditer   Mar 19 Nov - 18:12

Jean était en pleine découverte de lui-même, ou plutôt de son corps. Il en fit le tour puis retomba dans son état de semi-topeur. Il sentait son corps palpité au passage de sa vitae, l'essence qui lui permettait de se mouvoir en ce monde malgré sa mort.

Il fit alors le tour de ses cinq sens. D'abord le toucher. Aidé par sa découverte des muscles il arriva facielement à percevoir tous les nerfs qui le parcouraient. Il sentait la pierre sous ses fesses, l'air immobile réchauffé par les bougie autour de lui, ses cheveux qui lui sortait du crâne. Un insecte grimpait sur son coude droit puis s'envola.

Puis vint le goût. Le goût du sang et de l'alcool qu'il avait bu avec Balthazar. Le gout de sa propre chair. Le goût de l'air qui rentrait par son nez.

L'odorat. L'odeur des bougies qui laisse une douceur dans l'air. Celle du sang et de l'alcool légère mais piquante. L'odeur de sueur, à peine perceptible, des goules qui avait aménagé la pièce.

Il entendit alors les pas des personnes qui marchaient dans le couloir. Un bruit de verre venant du bar de la pièce voisine. Celle des flammes environnantes et enfin celle légère mais présente de la musique envirronante douce et calme.

À ce moment là il ouvrit les yeux comme dirigeant son corps à distance. Un mouvement mécanique contrôlé par son esprit. Et une foultitude d'informations lui arrivèrent. La lumière diffuse des flamme, les chaises et les coussins, la décoration. Toutes ces choses qui l'entouraient prirent tout à coup une nouvelle dimension puissante et nouvelle. Jean était conscient de voir le monde par les cinq sens en même temps à 100% et en restait stupéfait.

Mais il le voyait telle à travers une fenêtre de son être, la meilleure télévision jamais conçu. Il voulut se plonger dedans pour revenir en lui même pour apprévier cette nouvelle vision. Mais il fut retenu.

La Bête hurlait dans sa cage. Elle aussi sentait tout à travers le corps de Jean et demandait sa part. Elle voulait ce corps pour assouvir ses pulsions. Elle ruait et cherchait à s'imposer à son esprit. Ils luttèrent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Un endroit pour méditer   Mer 20 Nov - 15:30

Voici donc que la méditation en semi-torpeur de Jean tournait à la lutte interne. Le relâchement de soit qu'il s'était permis un bref instant avait poussé sa bête à plus de bravade. Celle-ci cherchait à le faire bouger, à la recherche de proie. Non pas poussé par la faim mais par le plaisir de la chasse et du combat. Ainsi était sa bête et jusqu'ici il s'en était contenté, trouvant dans l'assouvissement de ces pulsions une libération et un moyen de sentir son existence. Mais là . . là il avait sentit autre chose, un calme et une perception du monde qu'il n'avait jusque là jamais ressentit et qu'il ne comprenait pas encore tout à fait. Et celà enrageait sa bête. D'un car elle avait sentit sa présence et son contrôle moins fort et en avait déduit qu'il s'était affaiblit. De deux, car la nouvelle perception de ses sens avait éveillé sa instinct, l'odeur de sueur humaine son appétit.

Jean l'empêchait encore de sugir et ne tombait donc pas en frénésie.

*Bordel ! Mais qu'elle idiot j'ai été ! Il me faut vite reprendre le contrôle !*

Son visage se déformait sous l'effort de la lutte, et il ne pouvait que remercier les Dieux, si ne serait-ce qu'un seul existait, que personne ne soit là pour le voir.

*Couché bordel ! Couché !*

Il lutta, tel un maitre tirant sur la laisse de chien surexité par une nouvelle odeur.

*Sent ta bête !*

Encore cette voix. Elle ressemblait à celle de Constance mais il ne savait si c'était par ce que c'était le cas ou par ce qu'il se confortait dans l'idée qu'elle soit, d'une cetaine manière, à ses côtés.

*Bordel mais je la sens là et elle est forte !*

Il se sentait en train de perdre le contrôle qu'il maintenait jusqu'à maintenant. Trop longtemps qu'il ne s'était pas battut convenablement, sa bête était surexcité. Puis d'un coup surgit une image, un champs de lys blanc en Espagne éclatant sous la pleine Lune. Sur une colline un peu plus loin une petite maison au lumières allumées domine le paysage. Et là au milieu du champ Constance lui sourit, sombre silhouette dans une mer blanche, aussi blanche que son visage. Une vision, un rêve ou est-ce un souvenir ? Il ne savait pas, il ne savait plus. Néanmoins cette image eu le don de le calmer, lui et sa bête. Plus de lutte juste un profond sentiment de sécurité.

Les minutes passèrent, rien ne bougeait dans la pièce à part les flammes des bougies qui crépitaient. Le visage de Jean était impassible, les yeux fermait, ne respirant pas . . n'ayant pas besoin de respirer. Puis ses yeux frémirent et lentement, comme sortant d'une très longue torpeur, s'ouvrirent. Il resta là assis, regardant droit devant, les yeux dans le vague. Il semblait . . . songeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Un endroit pour méditer   Ven 22 Nov - 10:34

Jean était resté un long moment sans bougé, ses pensées défilant dans son esprit. Il ne comprenait toujours pas ce qui s'était passé mais pour la première fois depuis longtemps il s'était sentit serein. Celà en soit l'avait beaucoup choqué mais n'était pas le plus important. Il sentait qu'il avait réussit à effleuré une chose qu'on avait tenté sans succés de lui apprendre il y longtemps.

Finalement il se secoua et se releva. Il sentait chaque muscle de son corp travailler. Il rit de cette sensation nouvelle qu'il savait qu'elle allait assez vite disparaitre. Il s'étira appréciant les mouvements de son corps et alla s'assoir sur une chaise et sortit son téléphone pour mieux apprendre à l'utiliser en attendant Dimitri.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Un endroit pour méditer   Sam 23 Nov - 19:57

Pendant qu'il trafiquait son portable cherchant à sortir d'une application qu'il avait ouvert sans savoir comment, celui-ci vibra. Cela le fit sursauter et presque lacher l'appareil. Il proféra quelques énormités quand enfin il réussit à ouvrir le message et fermer l'application.

"Bon ok c'est pas trop tôt !"

Dimitri venait enfin de se libérer. Il se leva donc, sa sensation accrut du corps s'était beaucoup estompé. Il rangea son téléphone et partie en direction du couloir


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un endroit pour méditer   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un endroit pour méditer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le toit, super endroit pour une sièste... Ou pas. [PV May Willis] [terminé => suite à l'infirmerie]
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]
» Un endroit pour réfléchir... Pas seule. | Pv Tempête Argentée | Libre pour les gens qui s'ennuient XD |
» [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
» Quel endroit pour Xp pokémon haut level !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 9 eme, 10 éme et 11 éme arrondissement (appelés le carrefour) :: L'Antichambre [Elyséum] :: Zone VIP :: [Sous sol] Salle Zen spirit-