AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La chambre de vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sebastian Ostwald
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Tuteur (+1), Punk (-1)
Points de sang:
11/13  (11/13)

MessageSujet: La chambre de vie   Dim 10 Nov - 23:55

hrp: Arrivée de l'elyseum

Sebastian était rentré en compagnie de son nouveau primogène ainsi que de la future infante de ce dernier. Il conserve un agréable souvenir de la fin de soirée, même s'il n'avait pas pu voir autant de choses qu'il le voulait avec Morgan.

En arrivant à la chantrie, Elisa prit congé avec Philippe avant que De Lestrain ne montre sa nouvelle chambre à Sebastian. il aurait aimé en faire le tour et prendre un instant pour se "l'approprier", mais il se faisait vraiment tard et la fatigue le prit de force. Il eut juste le temps d'enlever son manteau et ses chaussures qu'il s'écroula sur le lit, content de sentir le moelleux du matelas sous lui.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La nuit se lève, allégeant le sommeil du sorcier. Mais il ne se lève pas tout-de-suite, profitant encore un peu de la solitude avant de devoir se lancer dans les procédures administratives. Lorsqu'enfin il décide de se lever, il se déshabille pour se diriger ensuite vers la douche. Celle-ci prise, il sèche ses cheveux à la va-vite, les attache à l'aide d'un large élastique rouge-bordeaux et se rhabille avec les mêmes vêtements que la veille, à défaut d'avoir ses valises avec lui. D'ailleurs, il va falloir qu'il aille chercher le reste de ses affaires à l'hôtel où il a séjourné ces trois dernières nuits.
Il sort ensuite de sa chambre dans l'espoir de trouver quelqu'un pouvant le mener à Morgan ou au régent de la chantrie.


Hrp: direction la salle de rituels
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Ostwald
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Tuteur (+1), Punk (-1)
Points de sang:
11/13  (11/13)

MessageSujet: Re: La chambre de vie   Dim 24 Nov - 17:56

[Venant d'une rue près de la chantrie]

Seb rentre dans sa chambre d'un pas résolu, car même s'il lui reste du temps avant la grande réunion il ne doit pas trainer. Il pose la caisse de bouteilles vides au sol, puis jette un rapide coup d’œil à la pièce, chose qu'il n'avait pas eu le temps de faire le veille.

Il découvre avec satisfaction plusieurs rangements conséquents, dont une grande armoire et de larges tiroirs dans des buffets. Un bureau est posé dans un angle, parfait pour travailler et même installer un ordinateur. Il y a bien évidemment la douche, dans une salle annexe. La pièce principale est plutôt grande, offrant un espace libre utile pour méditer ou s'entrainer, du moins c'est ce à quoi pense Sebastian en avisant le vide. Sans compter qu'il y a beaucoup de place pour installer des plantes et autres effets personnels...Oui, il va se plaire ici.

Après s'être habitué à son nouveau "chez lui", il s'assied sur le lit et ramène les bouteilles à ses pieds. Il sort ensuite l'entonnoir, le place dans le goulot et s'entaille le poignet d'un croc avant de laisser couler son sang. Il remplit ainsi les six récipients.

*Bien, ça devrait lui tenir un moment...*

HRP:
 

Voilà qui est fait. Il se lèche le poignet pour refermer la plaie, puis repart retrouver sa goule sans tarder.

[Direction la même rue que celle d'où il vient]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Ostwald
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Tuteur (+1), Punk (-1)
Points de sang:
11/13  (11/13)

MessageSujet: Re: La chambre de vie   Dim 24 Nov - 19:08

[Revient de la même rue que précédemment]

-Ouf !

A peine entré dans sa chambre qu'il lâche tout son paquetage sur le sol, sans ménagement pour les habits mais avec plus de retenue pour le pc, les lampes au sodium et le violon. Après avoir refermé la porte, il ouvre le sac contenant les vêtements et farfouille dedans jusqu'à trouver tout au fond, non sans joie, son sabre chinois. Il le sort et va le ranger dans le tiroir le plus haut du buffet le plus proche de son lit, bien à l'abri des regards indiscrets.

Il hésite alors à ranger le reste de ses affaires, puis se dit qu'il aura le temps plus tard. Il place les sacs dans un coin, puis ressort.

[Direction la bilbiothèque]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Ostwald
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Tuteur (+1), Punk (-1)
Points de sang:
11/13  (11/13)

MessageSujet: Re: La chambre de vie   Lun 14 Avr - 17:37

[Suite à l'Event boubanos, résumé des trois jours de saut dans le temps]

Suite à l'affrontement contre l'un des lieutenants de l'enfer, Sebastian, épuisé au plus haut point, fut ramené dans sa chambre à la chantrie. Il ne saurait même pas dire qui l'a récupéré, tant son esprit fut mit à mal. Il avait concentré ses derniers efforts pour sortir de frénésie, frénésie qu'il avait sciemment provoqué en laissant son démon prendre le contrôle de son corps pour attaquer l'agresseur de Morgan.


Le lendemain, il se réveilla difficilement. Il somnola un moment dans son lit, n'ayant goût à rien. Il prit le temps de repenser à tout ce qui s'était passé la veille, à reclasser les évènements dans sa tête et à méditer sur ses erreurs comme sur ses réussites.
HRP:
 

Quand il se leva enfin, il n'eut pas le courage d'aller à la rencontre des autres. Il préféra passer le temps à aménager la chambre, ce qu'il n'avait pas eu l'occasion de faire depuis son arrivée. Il installa son ordinateur en premier, dont les enceintes ne tardèrent pas à émettre de la musique. Vivaldi, Beethoven, Era...
Vinrent ensuite les lampes au sodium, quatre pour être exact, qu'il répartit contre les murs latéraux, avant d'agencer au mieux des pots en plastique vides. Lorsqu'il aura de la terre, il plantera les graines d'arbustes et de fleurs qu'il possède.

Il remarqua bien évidemment les bouteilles remplies de sang qui ont été posées à son chevet. Il les but toutes, car la fin le tenaillait depuis son réveil, mais il n'avait pas eu la volonté d'aller chasser. Le reste de la nuit fut passée sur le lit, à méditer, à réfléchir, à se questionner...
HRP:
 


La seconde nuit après Boubanos tomba. Le blondin s'éveilla sans ressentir de lassitude, ce qui le mit de meilleure humeur que la veille. Il se doucha, choisit de nouveaux vêtements, puis sortit de sa chambre. Malgré cela, il n'eût guère envie de croiser du monde et préféra se rendre à la bibliothèque. Il y rechercha des tomes de thaumaturgie, lisant un peu de tout et de rien, au gré de ses envies.
HRP:
 

Elisa vint aussi à la bibliothèque cette nuit là. Elle apprit la destruction d'Albin à son confrère, qui perçut avec aisance la confusion et l'incompréhension dont était assaillit la jeune femme. Il ne s'attardèrent néanmoins pas sur le sujet, l'infante de Morgan préférant se plonger dans la lecture elle aussi. Étrangement, malgré son absence de désir de voir des gens, la présence d'Elisa ne l'incommoda pas.
Finalement, Sebastian se décida à sortir en fin de nuit. Il se rendit chez Océane où il se nourrit, passa un moment avec elle puis revint à sa chantrie pour entrer dans sa torpeur diurne. Il passa un dernier coup de téléphone avant de sombrer, à sa goule, pour lui demander de lui acheter de la terre et du terreau au GammVert le plus proche...
HRP:
 


La troisième nuit arrive. Il n'est plus question de procrastiner. Le sorcier, dont l'esprit s'est plus ou moins remit de ce qu'il a subit quelques nuits plus tôt, se motive pour "affronter" son primogène, et le reste du monde si besoin est. L'heure est à la discussion et aux réunions, il faut reprendre ses responsabilités. Lorsqu'il quitte sa chambre, c'est pour se diriger vers le bureau de Morgan
HRP:
 

[Direction le bureau de Mr De Lestrain]


Statut actuel:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Ostwald
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Tuteur (+1), Punk (-1)
Points de sang:
11/13  (11/13)

MessageSujet: Re: La chambre de vie   Jeu 29 Mai - 16:58

[Revient de la biblio, suite à la réunion du clan]

Le cœur de Sebastian est emplit de légèreté et d'allégresse. Les nouvelles sont bonnes au sein du clan, et il se sent enfin comme un véritable confrère sorcier et non plus comme un commis méprisé. Il se sent revivre, et c'est dans cette douce sensation de coton qu'il s'endort paisiblement dans son lit, d'une torpeur de plomb. 

Hrp:
 

A son réveil, Sebastian regarde comme à son habitude l'heure qu'affiche son téléphone portable. Il prend ensuite une douche bien méritée, puis va lire le journal de la nuit de la ville où il apprend qu'une réception est organisée par le Prince afin d'officialiser la défaite de Boubanos. Cet événement le contrarie un peu car il n'aura, du coup, pas la possibilité de se rendre au concert. Il aurait bien aimé voir comment Elisa réagit au milieu d'une foule de mortels...

Mais ce n'est pas grave, car il a là l'occasion de se mettre sur son trente-et-un. Cependant, avant de se préparer pour aller resplendir au milieu des autres vampires, Sebastian a des choses à faire. Il doit se créer une amulette qui contient du sang humain, qui permet de retrouver un semblant de vie en soi. Au delà du côté pratique, il aime bien sentir son cœur battre même faiblement, pulser le sang en lui, se réchauffer légèrement...C'est une sensation très agréable, à ses yeux. 

Le rituel doit néanmoins être répété chaque nuit où l'on souhaite l'utiliser et à chaque fois avec du sang frais. En guise de talisman, Sebastian se sert de la chevalière qu'il possède, qui peut s'ouvrir pour contenir un très petit objet...ou bien un liquide, car la fermeture est étanche. C'est aussi l'une des raisons qui l'ont poussé à se réjouir pour le concert de ce soir car il pensait pouvoir trouver là-bas du sang humain pour le rituel. 

*P'têtre que du sang sera servit à la réunion. Ce sera un bon moyen de savoir si on nous lie gentiment ou non...*

Donc, ce sera plus tard pour le rituel. Ensuite, il y a une livraison qui devrait bientôt arriver...Sa goule l'a prévenu qu'elle est en chemin, si bien que le sorcier se rend au lieu de rendez-vous, dans une ruelle adjacente à la chantrie. Une vingtaine de minutes plus tard, il revient avec deux sacs de terre, un de terreau, un de billes d'argiles et un dernier avec du sable. Il les rentre deux par deux, peinant sous le poids. Il retourne finalement vers sa goule, la paie pour la commission et récupère un petit pochon de Marie-jeanne destiné à son calice favori. Il demande de même à être dépanné de quelques feuilles et de cigarettes, qu'il sait que Dino a toujours sur lui. 

Une fois de retour dans sa chambre, il contemple le joyeux bordel. Il aimerait bien se lancer immédiatement dans l’ensemencement des plantes qu'il a acheté de-ci de-là, mais le temps va lui manquer. Surtout qu'il va se salir et qu'il doit encore s'habiller pour la soirée. Il préfère donc enfiler directement son costume, mettre ses chaussures noires bien cirées et se rendre ensuite à la bibliothèque pour reprendre la lecture du livre qu'il a entamé la veille. 

Ps: Costume de la soirée: 

[Direction la bibliothèque]


Statut actuel:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Ostwald
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Tuteur (+1), Punk (-1)
Points de sang:
11/13  (11/13)

MessageSujet: Re: La chambre de vie   Mar 1 Juil - 20:42

[Arrive de la réception "Défaite de Bouba"]

HRP:
 

Après qu'Elisa ait prévenu Sebastian par texto que la goule de De Lestrain viendrait la chercher, le sorcier a décidé de ne pas l'attendre davantage. Mandy et lui rentrent en taxi. Laisser la jeune infante seule avec les autres vamps dérange Seb, mais visiblement son régent semble penser qu'elle est en sécurité. Qui est-il, petit apprenti de 2nd cercle, pour aller contre la volonté d'un personnage aussi illustre et influent que De Lestrain ? Sebastian chasse donc cette gêne en répondant à la question que Mandy lui avait formulé quelques instants plus tôt:

-Oh....Si, j'aime la foule. Mettez moi au milieu d'un rassemblement de hippies new-âge et je suis le plus heureux du monde. Mais l'ambiance de ce soir, malgré la joie que j'ai eu à me trouver à vos côtés, n'est pas ma tasse de thé. La façon de se conduire dans ce genre d'endroit me répugne, tout autant qu'elle m'attire, et j'ai du mal à concilier ces deux sentiments. J'ai un peu peur de me laisser aller à devenir comme tous ces clans de la "haute", de ce que je pourrais faire et des ennuis que je m'attirerais. Tant que j'ai le choix, je préfère me protéger de ce style de n-...de vie.

Après cette tirade, Seb laisse passer un instant de flottement pour rendre ses paroles plus profondes, puis ajoute en conclusion à sa thèse:

-On finit toujours par s'attirer des problèmes à fréquenter ces gens là.

Sebastian reste silencieux le reste du voyage, à moins que Mandy ne lui parle sur quoi il répondra courtoisement. Ils arrivent rapidement à la chantrie, les routes étant peu encombrées à cette heure de la nuit. Une fois "en lieu sûr", le sorcier informe sa collègue sur un ton plus formel, le même utilisé lorsqu'il l'a accueillit au début de la nuit. Ici, il n'est plus le cavalier de Mandy, mais un trem de rang inférieur:

-J'ai testé leur sang, mademoiselle, et je n'y ai trouvé que du sang humain. Je dirais que plus d'une quinzaine de mortels ont été sollicité étant donné le nombre important de signatures que j'ai sentit. Du sang de première qualité, très pur, au point que je pense qu'il a été purifié pour l'occasion. A moins que nos hôtes n'aient un élevage au label très strict.

Seb laisse Mandy réagir si elle le souhaite. Vient ensuite le moment de la séparation diurne. Le sorcier s'incline devant sa supérieure, mais n'arrive pas à réprimer un petit sourire lors de son redressement. Il a sincèrement apprécié la compagnie de sa collègue ce soir, et son corps décide de le montrer contre sa volonté normalisée par les règles d'étiquettes. Il s'en rend naturellement compte et s'en excuse avant de se retirer:

-Veuillez me pardonner, je dois être plus fatigué que je ne le pense. Bonne journée, mademoiselle Shalimar.

HRP:
 

Sebastian rentre dans sa chambre, le coeur léger. Il pose la bague pleine de sang sur sa table de chevet, se défait de ses habits chics et les range correctement dans l'armoire à vêtements, puis se pose un peu sur son ordinateur. Il recherche la présence de maîtres d'arts martiaux sur Paris, ce qu'il espère trouver sans trop de difficulté.

HRP:
 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
3 avril.

Le sorcier s'éveille en sursaut, les touches de son clavier imprimées sur son visage. Le moteur de recherche affiche une liste infinie de caractères divers et variés, que le trémère efface d'un clic en fermant la page entière.

*P*****, encore une fois...* se dit-il avec lassitude.

Il se lève, va prendre une rapide douche pour ne plus sentir le parfum des autres de la veille, puis s'habille d'un ensemble jean et T-shirt confortable. Ensuite, il quitte sa chambre pour se diriger vers le bureau du régent.

-1 PS:
 

[Direction le bureau de Morgan]


Statut actuel:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Ostwald
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Tuteur (+1), Punk (-1)
Points de sang:
11/13  (11/13)

MessageSujet: Re: La chambre de vie   Mar 7 Oct - 13:04

4 avril.

HRP:
 

Sebastian s'éveille avec la soif qui le tenaille. Il sent des frissons d'excitations parcourir son corps, genre de pulsions qu'il a depuis longtemps apprit à reconnaître, et qu'il se met en devoir de combattre jusqu'à s'être nourrit. Etant donné que nous sommes aujourd'hui lundi, aucune chance de trouver des proies aisées dans les lieux de divertissements de la ville, même s'il s'agit de Paris. Cependant, dans les quartiers plus pauvres, où les humains ne travaillent pas et vivent des aides du gouvernement...Là, il a sa chance, si bien qu'il attrape son portable et compose de mémoire le numéro de sa goule. Après tout, ce n'est pas la première fois que Dino organise une soirée en pleine semaine !

Une fois ceci fait, le trémère se lance dans la récupération des données de l'ordinateur que Victor lui a confié la veille. Il possède pour ce genre de travail une petite boîte remplie de câbles divers et variés, de vis et d'outils simples permettant toutefois un travail soigné. Seb empoigne alors son tournevis cruciforme, qu'il conserve précieusement malgré la banalité de l'objet, et commence l'opération chirurgicale "A cœur ouvert", comme il aime bien dire. Il récupère rapidement le disque dur, notant au passage l'état lamentable dans lequel est l'intérieur de l'ordinateur. L'odeur de composants grillés, omniprésente depuis l'ouverture du capot, lui fait craindre une destruction intentionnelle et irrémédiable. Crainte qui se confirme lorsqu'il se rend compte que le disque dur, branché sur son propre ordinateur, ne donne aucun signe de vie.

Il fait plusieurs tentatives, en vain. L'agacement qui en découle se voit rapidement exacerbé par la frustration de la bête en manque de sang, si bien qu'il décide d'abandonner l'affaire. Le pc de Vic est définitivement mort, rien ne sert de s'énerver là-dessus. Il remet donc tout en place, hormis le disque dur qu'il garde séparé, des fois que quelqu'un veuille s'essayer à son tour.

Afin de se détendre, le sorcier se tourne vers le chantier de pots, de jardinières et de sacs de terre/terreau entreposé dans un coin. Ce soir, il a le temps de s'en occuper. Il ouvre alors les pages internet qu'il a sauvegardé dans ses favoris pour connaître les mélange à faire pour telle ou telle plante qu'il s'est procuré, et commence à mettre la main à la pâte. C'est une activité salissante, certes, mais il a toujours gardé en lui ce côté "petit garçon" qui aime bien patauger dans la boue. Près de deux heures après son réveil, il a enfin finit. Il place les bacs et pots sous les néons des lampes à sodium et contemple son œuvre avec satisfaction et espoir. L'impatience de voir les premières graines germer l'emplit.

Maintenant, sa priorité est de retourner au dojo afin de s'inscrire officiellement. Il prépare pour cela un chèque qu'il cache dans une poche intérieure de sa veste, enfile un T-shirt sobre et un jean, puis sort de sa piaule.


Statut actuel:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Ostwald
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Tuteur (+1), Punk (-1)
Points de sang:
11/13  (11/13)

MessageSujet: Re: La chambre de vie   Dim 16 Nov - 20:20

Seb revient reput de chez Sarah, un peu inquiété par l'approche prochaine de l'aube. Heureusement, il atteint la chantrie à temps pour échapper au sommeil ainsi qu'aux rayons funestes.

Il s'endort paisiblement sous sa couverture, mâchant néanmoins les paroles de la primogène Ventrue. Il faudra la tenir à l’œil, celle-là...et avec ce qu'à dit Victor, la dernière question qui reste en suspens est "Sur ordre de qui est-elle venue ?". Seb envisage avec une certaine appréhension qu'il s'agit du Prince...

HRP:
 

Le sorcier se réveille comme chaque nuit, d'un coup, frais comme la rosée du soir. Cette nuit promet d'être chargée, si bien qu'il s'habille pour rejoindre immédiatement l'invitation d'Orane.

[Direction la chambre d'Orane]


Statut actuel:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Ostwald
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Tuteur (+1), Punk (-1)
Points de sang:
11/13  (11/13)

MessageSujet: Re: La chambre de vie   Lun 27 Avr - 20:29

[Arrive du Louvre]

Mardi 21 juin 2011

Le retour depuis l'Elyseum, en compagnie de Mandy, s'est déroulé sans encombres. Seb avait perdu sa jovialité et le trajet s'était fait dans le silence, du moins n'avait-il pas engagé de conversation. Une fois arrivé à la chantrie, il demanda une dernière fois à sa collègue si elle se sentait bien et l'avertit qu'il organiserait une réunion pour le lendemain dès le crépuscule, puis la quitta pour la laisser accueillir la torpeur diurne une fois la confirmation acquise.

Il se rendit alors directement à sa chambre, où une tripotée de jeunes plantes diverses et variées l'accueillirent, sortant de la terre posée dans de nombreux bacs à fleurs. Certaines, néanmoins, restaient encore et toujours sous le couvert de l'humus de chez Gamm-vert et faisaient craindre à leur propriétaire une mort dans l'oeuf. Le sorcier n'en est pas à son coup d'essai, ayant déjà pratiqué en cachette à Lyon, mais il ne maîtrise pas encore très bien tous les paramètres pour une pousse et une survie...optimale. Il sait que certains végétaux déjà sortis finiront immanquablement par mourir aussi, que tout ça n'est pas encore gagné. Mais c'est ce qu'il aime aussi avec ces petits êtres fragiles: s'occuper d'eux, et si on pousse la philosophie plus loin, avoir quelqu'un de qui s'occuper. Les voir naître, grandir, prospérer...Une volonté qu'on retrouve chez le trémère en voyant sa liste de jeux d'ordinateur, axés exclusivement sur de la gestion et de la stratégie. Un désir profond et secret de construire quelque chose, de le façonner et de le magnifier, un désir qui l'habite depuis son étreinte. Peut-être aussi une manière de se prouver qu'il est capable de faire quelque chose de ses deux mains, quelque chose qui sera un jour admiré de tous.

Bien sûr, il sait bien que ce genre de volonté mène toujours sur un chemin obscur avec une funeste arrivée au bout. C'est là que son pragmatisme modère son désir, l'avertissant que si déjà quelques rares personnes lui font un compliment sur ses plantes -ou quoi que ce soit d'autre de son fait-, ce sera très bien. Il a donc depuis longtemps comprit que ce qu'il entreprend personnellement est pour lui, et non pour plaire aux autres. Vouloir briller à n'importe quel prix n'est pas une voie qu'il compte prendre....

Seb secoue finalement la tête, ce n'est pas le moment de se laisser aller aux rêveries et autres philosophies cauchemardesques. Il dégaine alors son téléphone portable tout en se défaisant de sa veste, et écrit un message qu'il envoie à trois personnes bien précises: Morgan, Victor et Elisa.

HRP:
 

Il hésite cependant un petit moment sur la formulation. Comment demander une réunion d'urgence sans sentiment de commande mais avec la notion de précipitation ? Et surtout, sans que personne extérieure au clan puisse comprendre quoi-que-ce-soit ? Après quelques minutes de réflexion, il tape finalement: "Re-bonsoir, j'ai besoin de vous parler demain, tôt. Merci."

Bien qu'il tutoie victor et Elisa, il doit le respect à Morgan et ne peut couper au vouvoiement, car il a la flemme de réécrire le message plusieurs fois. Et après coup, il se dit que ce n'est finalement pas plus mal, car les deux autres apprentis comprendront là peut-être une volonté de sa part de faire une réunion de clan. Suite à cela, il se met en tenue pour dormir, pour ainsi dire un simple boxer, et s'installe pour attendre sereinement la torpeur. Ses pensées se tournent naturellement vers les paroles de Mandy, qu'il se répète tout en réfléchissant. Un nom: Aquilon. Il n'a aucune référence en rapport, hormis le fait qu'il sonne ancien, genre grec ou latin. Mandy est en coterie avec un brujah nommé Abel et une malkavienne du nom de...Audrey, tous deux aussi à Paris. ils ont été attaqués par deux vampires et trois goules...dès la sortie du train. Va-t-on entendre parler de cet évènement demain soir ? Il aimerait que non. Et cette histoire d'artefact et de suicides...c'est tellement flou, tout ça.

*J'en saurais probablement plus demain* se réconforte-t-il.

Et puis....plus rien.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mercredi 22 juin 2011

Sebastian réveille comme tous les débuts de nuit, se sentant revivre subitement. Il se lève donc, prend une douche, s'habille de façon "casual-smart", arrose ses plantes puis sort de la chambre en sachant que les lampes à sodium s'allumeraient bientôt pour fournir aux végétaux l'énergie dont ils ont besoin pour se développer. Le trémère rejoint alors la bibliothèque, espérant que ses collègues et supérieur répondront présent.


Statut actuel:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chambre de vie   

Revenir en haut Aller en bas
 

La chambre de vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 12 ème, 13 ème et 20 ème arrondissements (appelés les Tours) :: Place de la République :: "Sombre manoir" [Chantrie Trèmére]-