AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un autostoppeur de nuit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Sam 2 Nov - 12:13

Venise secoua la tête de droite à gauche, exprimant ainsi son opinion négative aux dires de Rozenmilna.

"Beaucoup de Nosferatu ont disparu. Et comme je suppose que Slobodan était une des poupées de Boubanos, celui-ci a dû se servir de son bagout pour persuader ses camarades de faire une petite visite funeste des catacombes. Il a dû aussi doubler Guéric, qui comme lui était au courant du Baali. Cela expliquerait pourquoi l'un n'a plus donné de nouvelles à son bras droit depuis des semaines, et que l'autre ait mit les voiles."

Venise consulta le dossier que Rozenmilna lui avait donné. Certains des noms de la liste lui rappelaient vaguement ses leçons de catéchisme.


"Dans la Bible Moloch n'est pas un démon? Et Gabriel et Raphael, des anges?" Elle ne reconnaissait pas les autres, mais peut-être à une époque lointaines avaient-ils emprunté une autre identité?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Sam 2 Nov - 13:54

hrp:
 

D'après les dires, la soif d'un Mathusalem sortant de torpeur est bien plus grande qu'une poignée de caïnites. Par contre avec ce que vous affirmer il y a fort à parier qu’effectivement votre clan est servi pour ses repas classiques.

*La ventrue froncer les sourcils, si tout cela était exact, cela faisait la deuxième fois d'affiler qu’elle était un incident en agissant trop tard*

C'est rebelote... On s’inquiète de l’enlèvement de Lou trois siècles après la bataille, Et pour le Boubanos il faut que la moitié des nosfératus et Nitthael y passent pour que ça inquiète les hautes instances.
J'ai toujours eu le plus grand respect pour les archontes, mais qu'a fait Egareg. Rien, inutile... Il n'a même pas été capable d'aider à stopper les problèmes de son clan. Et où est-il maintenant ? Qu'il aille au diable.


*Rozenmilna était nerveuse, plus elle s'enfoncer dans l'affaire du Baali, plus elle se rendait compte que tous étaient livrés a eu même, à devoir tisser des alliances dans une ambiance tendue, sans véritable figure autoritaire légitime qui pourrait en être le ciment.*

Pardonnez-moi pour ma digression.

Raphaël et Gabriel, bien que portant des nom hébraïque étaient bien des vampires, comble de l'ironie la disciple confirmée de Boubanos comporte l'ange le mot ange dans son prénom. j'ai pensé aussi à peut-être une coïncidence mais les 3 semaines de réflexion que j'ai eue pour y réfléchir ne m'ont mené nulle part.
Pour Moloch c'est bien plus intéressant, je ne pense pas que ce soit en effet une coïncidence si un tel Baali aussi ancien peu réellement existé, il a pu être perçu comme un être divin. ce qui semble déjà être le cas pour notre Boubanos.

La théologie n'est hélas pas mon terrain d'expertise, peut-être l'est-ce pour l'un d'entre vous ?


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Prévot (+2)
Réputation: Leader (+1)
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Sam 2 Nov - 16:26

Dimitri se contentait d'écouter n'ayant de toute manière rien de plus à leur apprendre à ce sujet.

Il constatait néanmoins la nervosité de son amie à la manière qu'elle avait de marteler la pierre contre la vitre ce qui, comme elle l'avait devinée, n'aurait pas mis longtemps à l'agacer mais fort heureusement elle arrêtait bien vite. Elle se lançait l'instant suivant dans une nouvelle taquinerie à laquelle il ne répondait que par un sourire complice car elle connaissait très bien son avis et ce qu'il venait juste de dire était assez clair.

Les propos suivants de la Ventrue le confortaient dans son avis et il venait poser sa main sur celle qui tenait la pierre de manière protectrice.

" Ce n'est pas la première fois que nous sommes confrontés à ce genre de situation. Il n'y a nul besoin d'une intervention extérieure comme celle d'un Archonte, ce que nous avons à Paris est largement suffisant. Il suffit de bien nous coordonner, tout se jouera dans la préparation."

Il affichait toujours la même attitude bien qu'il retirait sa main de celle de son amie pour ne pas l'incommoder devant les autres mais aussi bien son intonation que son regard dénotait son assurance et sa détermination face à cette situation de crise.

" Je ne vous suis pas d'une grande aide dans cette discussion, j'espère que vous ne m'en tiendrais pas rigueur."

Il avait parlé d'une manière plus légère de manière à ce que la tension n'emporte pas le pas sur la raison et ne préférait pas évoquer le sujet des traîtres sur lesquels il avait un avis très trancher.


" Avant qu'on ne commence, quelqu'un veut peut-être descendre ? "


tenue du 23/06
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Zilberman
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Sam 2 Nov - 17:16

Aaron était toujours très attentifs aux dires de ses confrères, semblant, malgré son ineffaçable sourire, quelque peut inquiet.

-" En tout les cas nous ne pouvons que conclure que Boubanos avait déjà de l'aide sur place avant son réveil. Il a donc avec lui des gens présent sur Paris depuis un certains temps.
Sa prise des égouts et le fait de se débarrasser des Nosfératus, fut un mouvement stratégique efficace, qui à présent nous met dans l’embarras.

Rozenmilna, même si ce que vous dites n'est pas dénué de vérités, demander des comptes à ceux qui on été inefficaces ou inactifs, laissant ainsi nos ennemis prendre de l'avance n'est pas le plus urgent.
Les seules questions qui importent à présent sont comment nous sortir de là et avec quels outils.

Nous verrons par la suite pour le reste.

Je pense tout comme Dimitri, que nous en avons les moyens nécessaires.
En réalité ce qui m’inquiète le plus, quand à l'avenir, reste le fait que nos ennemis semblent bien trop renseignés sur nos plans et nos intentions jusque là.

Mieux vaut, à mon avis, partir du principe que notre ennemi connais nos intentions et vas mettre en œuvre tout les moyens à sa disposition pour nous empêcher de mener à bien cette action."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Sam 2 Nov - 21:07

Venise eut une petite moue de déception lorsqu'elle comprit qu'aucun des primogènes présents n'avaient de souvenirs précis de leur éducation religieuse. Elle ne leur en voulait pas: comment s'intéresser à une religion prônant le culte d'un homme qui a connu la résurrection alors que l'on fréquente des dizaines de résurrectés et qu'on en est un soi-même? Elle décida de répondre à Aaron en premier, ce qu'il disait était intéressant mais elle souhaitait apporter quelques précisions.

"Il n'y a pas que notre clan qui soit décimé. Je suppose que c'est pas l'entremise d'un de ses agents que nous sommes coupés de nos Frères des autres parties du monde; nous ne pouvons simplement plus les contacter. Quant à vous, n'oubliez pas qu'il a séduit une Toréador, sans doute pour obtenir des informations sur la Reine et peut-être sur Villon, qui sait?" 

Elle se tourna vers Dimitri pour appuyer les affirmations de Rozenmilna. Ces deux femmes s'entendaient à merveille dans leur obstination à voir le mal partout.


"Plus les choses vont et plus je me pose des questions sur le pouvoir en place. Ne vous en déplaise, Dimitri, mais je trouve le Prince s’accommode bien de cette situation. La disparition de Lou lui a permis de placer ses hommes au Louvre alors qu'ils n'ont pas vraiment brillé pour obtenir ces postes. Quand on est menacé, est-ce la bonne politique? Et est-ce le bon moment pour inaugurer un nouvel Elyseum?"

Et Venise avait la réponse: non, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Sam 2 Nov - 22:16

*Aaron prononça son prénom et les paroles qui suivirent directement firent prendre à la ventrue son regard le plus mauvais. Elle n'aimait pas vraiment qu'on trouve d'autres sens a ces paroles*

Aaron je vous prie de vous calmer sur le fait de revoir mes priorités, d'autant bien que je n'ai n'aucunement énoncé le fait que je voulais demander compte à Egareg immédiatement, je laissais juste ma haine s'exprimer comme ça m'arrive souvent. Et ça, même si ça devait être la fin du monde, j'aurais toujours du temps pour le faire.

Le fait que nos ennemies sont trop bien renseignées est la raison même pour laquelle nous en sommes réduits à discuter dans une putain de bagnole.


*Elle sera fort sa pierre.*

NON, non je ne partirai pas du principe que nos ennemies sont au courant de nos actes, cela fait un mois que nous vivons nos nuits comme des clandestins moi et Dimitri alors que nous sommes primogènes, dans notre propre cité !

*Rozen mit un coup fort contre la vitre du coté de son point, le regard aussi noir que les ténèbres.*

Écoutez-moi bien si notre ennemie est actuellement au courant de ce nous sommes en train d'entreprendre c'est que le traître est primogène, ce que malgré ma paranoïa bien connue je me refuse de croire. C'est de toute façon mathématiquement impossible... À une inconnue prés, vous.
Une raison de votre présence à nos côtés en ce moment même et que je vous ai connue par le passé.

Prenais ça pour la fierté mal plaçait si vous le voulez, mais je repartirai pas du principe que notre ennemie sait. Sinon ce serait déjà un échec.


*La ventrue ferma les yeux pour essayer de ce calmer.*

Le sujet du Prince, de son Elysée, son gouvernement et ses priorité et un autre sujet. Se serait un bien triste paradoxe  de reprochais au Prince de perdre du temps si nous même en perdons en voulant remédier a ce sujet.

C'est a ça que Dimitri faisait référence avant que je le provoque.

Je pense pouvoir dire sans me tromper que les quatre personnes vampires dans cette limousine sont en opposition avec la politique hasardeuse de Parménion. Mais si ont cette laisse aveuglée par ça, la coordination en pâtira lors de la prochaine bataille.
Si on garde bien cela a l'esprit, nous pourrions en effet en discuté.


*Enfin calmée Rozen eut le réflexe de vouloir rabattre sa coiffe habituelle, et une fois la main au-dessus de la tête, elle se rappelle qu'elle ne la porter pas ce soir, tant pis sa main lui remit les cheveux en arrière. Elle retrouva le sourire.*

Il me semble évident que des postes sont à changer. Celui du gardien et du prévôt. le dernier est poste que j'ai longtemps convoité mais je suis aujourd'hui plus à ma place en tant que primogène.


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Prévot (+2)
Réputation: Leader (+1)
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Dim 3 Nov - 0:07

Dimitri les écoutait parler à tour de rôle. Il n'appréciait guère la tournure que prenaient les choses et on aurait pu déceler la colère un bref instant de voir le sujet dériver sur la politique mais la réaction de la Ventrue le coupait tout net. Il n'était pas particulièrement surpris de la voir pester ainsi en réaction à certains propos mais le fût quand elle semblait presque prendre sa défense.

Il avait attendu qu'elle ait fini avant de reprendre la parole.

" Je pense que Rozen a bien résumé la situation sur la confidentialité du plan qui se met en place alors je ne reviendrais pas dessus. J'aimerais juste ajouter une chose."

Il tournait légèrement la tête vers Aaron qui avait soulevé le sujet des traîtres.

" J'ai déjà pris en compte ce problème. Je pensais même le faire tourner en notre faveur le moment venue."

Il fermait les yeux un court instant laissant filer quelques secondes puis s'adresser à eux trois.

" Ce que je pense importe peu et n'a aucune influence sur mes mots ou mes actes. J'espère que ce point sera désormais clair pour chacun d'entre vous. Un affrontement se prépare et s'égarer sur des sujets comme celui-ci serait le plus court chemin vers la défaite. Nitthael a consacré son existence à cette tâche et elle en est morte, c'est aussi par respect pour elle que je ne me détournerais pas de cet objectif maintenant que la «victoire» semble à notre portée. Voilà ce que je pense et quelle personne je suis."

Toute la résolution du Brujah se percevait dans ses mots et la manière qu'il avait de parler alors qu'il hochait légèrement la tête à l'intention des Primogènes pour les remercier de leur écoute.


" Avant qu'on ne commence, quelqu'un veut peut-être descendre ? "


tenue du 23/06
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Zilberman
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Dim 3 Nov - 15:36

Il n'en avait pas perdu une miette, mis à part deux expression qui c’étaient dessinés rapidement sur son visage depuis le début de cette conversation, Aaron avait gardé une "poker-face" tout du long. Ayant tout de même rendu un signe de tête respectueux à Dimitri à la fin de son discourt.

Il se tourna vers Rozenmilna :


-"Je suis bien conscient que les circonstances de mon retour sont plus que suspectes ..."

Puis un coup d'oeil à Venise :

-"...Et je ne parle même pas, en effet, des actions d'une partie de mon clan..."

Mélissange n'était pas la seule du clan qui depuis son départ c'était trop approchée des intérêts du Baali, ou qui représentait un problème.

-"...Mais l'on ne peut jouer une partie d’échec sur un échiquier biaisé, ce Baali doit, à mon avis, être éliminé de l’équation avant que l'on puisse s'attaquer concrètement aux autres problèmes."

Il disait cela sachant que tous, ou presque, ici, lui compris, avaient déjà des plans dans les manches et des pièces plus ou moins placées, en réalité le jeu se déroulait déjà en cet instant même.
Mais il était aussi vrais que le cas Boubanos était pour l'heure le problème le plus inquiétant et qui rendait les choses instables.

Il montra le dossier de la main et regarda ses trois interlocuteurs.


-"Puis-je jeter un coup d’œil à ce dossier?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Prévot (+2)
Réputation: Leader (+1)
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Dim 3 Nov - 16:32

Dimitri relevait les yeux sur Aaron quand ce dernier se lancer encore dans un beau discours. Il ne laisserait pas passer cette fois-ci surtout qu'il demandait à regarder le dossier. Il venait tapper du poing contre la vitre centrale pour signifier à Sthéno d'arrêter le véhicule alors qu'il répondait d'un ton ferme.

" Non."

Il laissait quelques instants filaient et fixer le Toréador et quand la limousine s'immobilisait il ouvrait la portière.

" Depuis le début vous n'avez faits que nous envoyer de la «poudre aux yeux» espérant probablement que cela suffirait. Vous vous êtes contenter d'énoncer des banalités ou reprendre des sujets que nous avions déjà abordés comme pour donner l'illusion de participer activement à la discussion mais au final vous ne nous avez rien appris. Vous ne faites qu'aller à la pêche aux informations sur l'échange entre Rozenminla et venise."

Il marquait une courte pause. L'intonation de sa voix n'était pas accusatrice mais plus exaspérer par tout ça.

" De plus je n'ai pas manqué de noter que vous n'aviez eu aucune réaction comme si vous vous efforciez de ne rien paraître pour des raisons obscures. Et maintenant vous insinuez de manière «très subtile» que vous avez vos propres plans déjà. Si j'ajoute à ça votre arrivée plutôt cavalière...

Je commence à en avoir plus qu'assez de toutes ces attitudes ridicules auxquelles j'ai pu assister à des moments clefs. Vous avez bien mener votre affaire pour devenir Primogène mais là c'est autrement plus important que des affaires de pouvoir alors bas les masques. *Un regard sur Venise* Sans mauvais jeu de mots.

Il ne vous reste maintenant que deux options. Soit vous arrêtez et vous jouez franc jeu avec nous, soit je vous invite à descendre."

Une chose était claire pour tous, le Brujah ne bluffait pas et n'avait plus du tout envie de rire.


" Avant qu'on ne commence, quelqu'un veut peut-être descendre ? "


tenue du 23/06
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Zilberman
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Dim 3 Nov - 17:36

Il observa Dimitri un instant et se passa la main dans la barde de trois jours semblant réfléchir intensément. Puis il poussa un soupir, inutile de jouer plus longtemps, de toute façon il devait bien finir par faire confiance à quelqu'un à moment donné, ne pouvant pas régler sans aide le problème ou trouver la vérité seul.
Il observa Dimitri de manière à lui faire comprendre qu'il allait poser ses cartes, puis observa attentivement ses deux autres interlocuteurs.


-"Gabriel et Raphael étaient respectivement, officiellement du moins, Un toréador et un Giovani.
Ils furent présent pendant le court règne de Geneviève d'Orceau.

Il furent plus tard accusés d’être des adorateurs du démon. Il avaient lors du bal pour l'intronisation de la nouvelle reine démontré leur complicité et leur soif de sang.

Geneviève d'Orceau est celle qui offrit, pendant un certain temps, le cimetière du père Lachaise à Raphael le Giovani, cimetière où se trouvait le premier sceaux que Mélissange a brisé, alors qu'elle était en mission de fouille commandé par la même Geneviève.

Abigail, était la favorite de Geneviève et d’après mes sources, elle fut victime de possession pendant un période, je n'a pas plus d'information à ce sujet mais c'est inquiétant, surtout que c'est le Giovani qui l'aurait "guérit".

Lors de la fin du règne de Geneviève, la note lui a été présenté par madame la Justicar Guil, Toréador elle même, qui fut particulièrement miséricordieuse avec l'ancienne reine, qui est pourtant très suspecte.

Cette justicar est la superieure directe d'Egareg dont le dernier édit est bien connu.

Et pour arranger les choses, une Séthite survie pour des raison obscures après avoir tombé le masque et se fait adoptée par le clan Toréador. Le clan du serpent n'est pas connu pour aimer la stabilité ou faire une guerre contre les Baalis.

Suite à ce résumé, vous comprenez mes craintes, j'ai de bonnes raisons de croire que mon clan et la Camarilla sont infiltrés par des adorateurs du démon à un niveau et des places inquiétantes."

Il marqua une très courte pause avant de reprendre.

-" Vous comprendrez donc à la fois mon intérêt pour toutes informations qui me permettraient de comprendre, de confirmer ou infirmer mes craintes, ainsi que la raison de ma paranoïa qui m'a empêché d’être honnête avec vous.

La libération de Boubanos est la résultante d'un plan qui c'est déroulé à Paris et il est pour moi tout aussi important de nous débarrasser de ce Mathusalem Baali que de ses alliés, aussi hauts placés soient'ils. C'est un combat que je ne suis pas de taille à mener seul mais qui ne me permet pas non plus de le partager sans savoir à qui j'ai à faire.

Si toutefois mes craintes sont justifiées."

Une fois son discourt terminé, observa ses interlocuteurs en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Dim 3 Nov - 20:47

*Une fois de plus Rozen ferma les yeux, cette fois pour retenir sa bête.*

Jouer au con avec moi est un jeu très dangereux Aaron, vous savez jusqu’où je peux aller pour des taquineries sans importance, alors imaginé quand il est question d'affaires hautement plus importante.

ce que vous dites confirme une chose à laquelle je pensais et qui est mentionné dans le dossier. L'ancien prévôt suspectait bien la reine d'être intefnaliste. C'est très grave mais pas impossible.

Je reste étonnai quant à vos informations. J'ai passé un mois à essayer de recouper toutes les infos qui l'y avait à savoir sur le sujet et je me suis souvent retrouvé face à un mur.
Une fois de plus des informations ont était sciemment retenue par certaines personnes de la cour Parisienne. Avec le récit de Venise, je suis maintenant sur à 90% que Slobodan voulait éloigner les gens de se renseigner sur Boubanos. En tout je le tient responsable de mon échec.

Certaine se trouvait dans les chroniques, mais ces papiers me posent un autre problème, on y trouve parfois mention d’événement alors les informations n'ont pas y être logiquement relayé. Et je trouve ça très étrange, c'est pour ça que je ne m'y fis qu'à demi-mesure.

Lisez mon dossier si ça vous amuse, mais il n'est que source de honte et d'échec pour moi...


*La ventrue fis une pause, est plongea son regard a tour de rôle dans chacun des passagers.*

On a eu des traîtres dans tout les sens, une bonne dose d'infenalistes, des refuges détruits. La convergence dont nous bataillons depuis tout à l'heure est faite finalement. D'un certain angle de vue la politique intérieure et le problème Baali sont lié.

Si on recoupe toutes les infos, cette Melissange a était protéger sans raison, dans un tel climat on laisse une séthite en liberté, les harpies sont plus doué qu'un sheriff de Chicago, Parménion remplace Lou par une certes ancienne, mais clairement associale et mentalement instable sans, a priori, compétence réelle politique, et pense que la priorité c'est d'ouvrir un Élysée qui crache sur plusieurs siècles de traditions culturel camariste.

Nous avons un grave problème, et c'est la praxis entière.

On m'a fait tourner en bourrique trop longtemps, des pots vont être cassés. Depuis la mort de Lou la cour Parisienne est une vaste blague et je n'ai plus envie de rire.

Demain nous devons allez voir le Prince.


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Prévot (+2)
Réputation: Leader (+1)
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Dim 3 Nov - 21:17

Dimitri fixait Aaron tout le long de son exposé avec la même expression et finissait par hocher la tête quand ce dernier eut fini de parler. Néanmoins il n'ajoutait rien car, comme il le pensait, la Ventrue ne pourrait pas se taire plus longtemps et l'instant suivant elle laissait effectivement exploser sa colère en exposant son «point de vue».
 
 Une fois qu'à son tour elle eut fini de parler il glissait son regard sur Venise, Rozen et enfin revenait sur Aaron.
 
 " Ne vous tracassez donc pas trop pour les traîtres. Ils se révèleront d'eux-même dans très peu de temps et j'escompte bien régler ce petit détail en même temps que notre objectif principal."
 
 Il n'en disait pas plus pour le moment et ne reviendrait pas sur le sujet des informations car c'était inutile.
 
Finalement c'est lui qui sortait du véhicule et s'inclinait devant les Primogènes.
 
" Maintenant que vous pouvez discuter sur des bases saines et franches je peux me retirer. Je vous souhaite une bonne fin de nuit, je pense que nous nous reverrons la nuit prochaine."
 
 Un regard sur son amie.
 
 " C'est d'une Rozenmilna de Sancy calme, lucide et en pleine possession de ses moyens dont nous aurons besoin demain. Alors essai de relativiser et calme toi."
 
 Il jouait l'avocat du diable alors qu'on devinait avec agacement palpable dans sa propre attitude et qu'il s'éloigne sans attendre un nouveau commentaire était d'ailleurs un détail qui ne trompait pas.
 
 
[ Direction indéfinie ]


" Avant qu'on ne commence, quelqu'un veut peut-être descendre ? "


tenue du 23/06
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Dim 3 Nov - 23:28

Venise avait laissé les uns et les autres s'exprimer. L’atmosphère était explosive; Rozenmilna et Dimitri ne décoléraient pas de l'inaction du Prince, du peu d'indices qu'ils réussissaient à réunir alors que d'autres semblaient miraculeusement détenir toutes les réponses aux énigmes. S'il ne s'était agi que de la première fois, Venise aurait été en colère, comme elle l'avait été après l'explosion de l'église où les partisans de Laure semblaient avoir attendu de pied ferme le trio de Nosferatu et Gangrel sans que l'on sache vraiment comment ils avaient été prévenus. 

Mais en cette nuit Venise était blasée jusqu'à l’écœurement. En quelques jours elle avait appris que ses prédécesseurs avaient fricoté avec le Baali, que l'un avait doublé l'autre, qu'il avait vraisemblablement fait sauter le Schrecknet pour effacer ses traces en réduisant à néant la possibilité pour ses Frères d'utiliser le vaste réseau pour faire leurs recherches. Elle ne savait plus quoi penser de Kaoum depuis la découverte du micro et les révélations à propos d'Abigail, elle ignorait encore qui était la taupe qui avait renseigné la pseudo voyante des Chroniques et pour finir elle venait de rencontrer le primogène Toréador et ses révélations fracassantes. C'en était trop. Venise se sentait fatiguée de jouer un rôle qui ne lui convenait pas. Son poste l'ennuyait à mourir -figurativement parlant-, assistant à des réunions inutiles. Elle se démenait pour son clan qui passait pour un ramassis de crétins incapables de trouver la moindre information. Pas étonnant que le Prince les ait laissés crever dans les égouts sans même lever le petit doigt. Phantom n'avait même pas daigné venir à la réunion et encore moins discuter avec John qui avait des informations intéressantes, quant à Kaoum... Jusqu'où allait l'influence peut-être pernicieuse d'Abigail?

Dimitri s'inquiétait de la bouillante Rozenmilna. Mais personne ne semblait se préoccuper de Venise qui fixait d'un regard absent la fermeture éclair de son sac à main. John et elle allaient dormir à la boutique, seraient-ils en sécurité, sachant qu'Abigail en connaissait l'adresse? La voix froide de Venise s'éleva après que primogène Brujah soit parti.


"Est-ce qu'il serait possible de me déposer rue de Vaugirard, près de l’hôpital Saint Jacques? A cette heure il n'y a presque pas de métros."

Avec ses pensées moroses, Venise n'avait pas envie de traîner dans les rues ou de passer par le sous-sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Zilberman
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Lun 4 Nov - 17:19

Visiblement, la réunion semblait s'achever là.
L'idée d'aller voir le Prince demain avait été lancée mais ne semblait pas avoir encore rebondis.
Les graines étaient semés, mais savoir ce qu'elles allaient donner était un prévision prématurée.

Il salua poliment Dimitri qui partait. Puis d'une voix un peut lasse il lâcha.


-" Nous avons beaucoup à faire, avec des pouvoirs et des moyens amoindris.
Il nous faut un Primogéna, ou au moins une majorité soudée au seins de celui-ci, sans cela, nous perdrons Paris."


La situation était critique, les pouvoirs des primogénes réduits et les bâtons dans les roues nombreux.
Il y avait tant à faire, avec si peut de moyens, les primogénes actuels, dont il faisait parti, allaient certainement essuyer bien des déceptions avant d'arriver à quelque-chose, mais quelqu'un devait s'y coller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Lun 4 Nov - 19:35

...:
 

*Rozen regarda le Brujah sortir de mettre fin a l'entretien sans vraiment réaliser.*

Bien sur Venise, je vous dépose, c'est la moindre des choses.

*elle appuya sur interrupteur de l'interphone*

Sthéno, rue de Vaugirard s'il vous plaît, prés de l'hôpital...  Merci.

*Son froncement de sourcils était rester bloquer sur "colère" même si elle tentait vainement de paraître autrement.*

je suis désolé Venise, je pensais hier encore venir en aide à votre clan, mais chaque pas que je fais, trois marches se dérobent. Le résultat et que vous est offert un spectacle pitoyable.
je n'aurais jamais dû me mêler de cette histoire de Baali. Sachez juste qu' Elea du clan toréador est revenu en ville est semblé vouloir aussi aider dans cette affaire, mais elle juste eut le temps de nous parler 10 secondes, des choses plus importantes à faire surement, comme tout le monde.

Je pense être dorénavant plus d'aucune aide sur le sujet.


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Mer 6 Nov - 18:04

Spoiler:
 

Venise cligna des yeux comme une chouette en regardant Rozenmilna. Elle avait voulu aider les Rats? Toujours suspicieuse avec tout le monde, Venise en bonne commerçante savait que rien n'était gratuit. Cette aide désintéressée vaudrait un large service. Mais elle partageait la frustration de la primogène qui en définitive en savait bien plus qu'elle.

"Ne vous inquiétez pas. Le Prince a perdu un membre de son Clan. Il voudra agir promptement comme lors de l'attaque du refuge de Laure. Par contre j'ignore si ce sera efficace, enfin espérons-le. Je serais d'avis de demander à ce que les primogènes interviennent le moins possible dans l'affrontement. C'était la pagaille lorsque presque tous les clans ont perdu leur chef de file il y a un mois, inutile de déstabiliser plus encore la Camarilla. Maintenant nous avons un Fléau et une Sénéchale, laissons-les prendre les rênes de l'opération." 

... Et puis le Prince les avait bien lâchés pendant de longs jours en risquant la mort sans même qu'il s'en soucie ni qu'il les remercie leur aide dans la recherche d'informations sur le Baali et Laure. Venise avait tendu la branche d'olivier et elle avait l'impression que Parménion lui avait fouetté l'arrière train avec. Fini les cadeaux, la Nosferatu allait compter les points et réclamer des comptes à chaque service rendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Zilberman
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Mer 6 Nov - 19:59

Il observa les deux femmes pendant qu'elles parlaient et leva un sourcil à l'intervention de Venise.

-" Déstabiliser plus la Camarilla?

Une Sénéchale instable, Un Gardien qui semble ignorer l'essence même du mot Elyseum, un Toréador qui réapparait après cinq ans d'absence et devient en une nuit Primogéne de son clan sans qu'on lui demande la moindre justification, une Séthite démasquée et traitresse adoptée par ce même clan, des néonates instables lâchés dans la nature, les rôles de Primogénes piétinés voir ignorés, des présumé infernalistes à tout les étages, un Baali Mathusalem sous nos pieds, le clan Nosfératu sans terres, l’élève de ce même Baali laissé en vie dans nos geôles, des clan dessoudés et des membres qui agissent dans leur coin pour le pire sans rendre de compte à personne....

J'en passe et j'en oublie certainement.

C'est le chaos, la structure même de la Camarilla de Paris tremble.
je vous rejoint dans le fait que les primogénes devraient éviter l'affrontement, cependant je suis prêt à donner de ma personne pour que ce Baali disparaisse et que votre clan récupère ce qui lui est dû, primogéne, sans demander quoi que ce soit en retour; Mais je ne vais pas jouer de la flute en prétendant que c'est par gentillesse, c'est par nécessité.

Ce seras le premier pas vers un retour à la stabilité, nos ennemis sont nombreux et il nous faut un noyau dur capable de faire face et de prendre les bonnes désistions même si elles sont contestées par les cœurs sensibles et les bien pensants.

C'est pour cette raison que je propose une alliance entre nous, le primogéne Brujah qui vient de sortir compris, au moins le temps de stabiliser les choses, ensuite nous pourrons retourner à une politique plus classique et nous tirer dans les pattes si le cœur nous en dis.

Qu'en pensez vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Mer 6 Nov - 21:01

*Aaron Zilberman, depuis son incrustation n'avait fait que marteler encore et encore la même chose mais n'avait rien apporter. la ventrue le fixa le regard impatient et mauvais*

Pouvez-vous changer l'eau en vin Aaron ?
Parce que vous donnez l’impression de revenir sur Paris en messie. Rabâchant sa parole encore et encore alors qu'il n'y a plus rien dire.

Je n'ai jamais aimé perdre mon temps alors passons aux choses sérieuses. Remplacer Fey ? par qui, remplacer le gardien ? aucun Ventrue et Toréador semblent vouloir de ce poste. Vous avez une idée.
Il ne faudrait de l'aide extérieure à la ville.


*Rozen prenait le risque de parler devant Venise, elle lui accorder une sorte de petite confiance tacite circonstanciel compte tenu de la situation, elle se tourna justement vers celle-ci, plus apaiser, souriante*

En ce qui concerne les reines de l'opération, jamais Dimitri ne restera en retrait, son âme est celle d'un soldat, sa place est sur le champ de bataille.

*La voiture se mit a l’arrêt*

Venise, nous y voilà. mais vous n'êtes pas obligé de descendre tout de suite.


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Jeu 7 Nov - 0:15

... Et effectivement, Venise ne descendit pas de suite.

"Monsieur Zilberman, vous vous plaignez de votre clan... Que devrais-je dire? Un Nosferatu du Sabbat change de camp et nous rejoint au moment où meurt l'ex-Sénéchale. Slobodan et Guéric qui ont trahi et savaient tout du Baali; Guéric disparaît sans laisser de traces et Slobodan qui l'a doublé a fui. Votre Abigail qui a été possédée par ce même Boubanos séduit mon Frère Kaoum, puis John Griffin réapparaît au moment où le Prince veut enfin régler le problème, persuadé que Slobodan et Guéric sont des saints. Voyez ma situation, ce n'est pas bien brillant non plus."

Ses doigts pianotaient sur les bords de son sac à main. Venise était contrariée.

"Quant à cette Mélissange, j'avais souhaité qu'elle soit interrogée le jour même mais le Prince en a décidé autrement. Pour Luddmila nous avons tout fait pour la sauver. Lui arracher les vers du nez à propos de l'enlèvement de la Sénéchale ne fut pas une mince affaire. J'espérais que quelqu'un au Louvre aurait l'idée de l'interroger à propos de Boubanos car Slobodan et elle semblaient se connaître et traîner dans des affaires louches. Rien. Elle est proche du Fléau, ceci explique peut-être cela."

Tout comme Rozenmilna et Aaron, elle se méfiait de cette Séthite, mais il valait mieux avoir un ennemi à l’œil que de le laisser disparaître et que les actions terroristes recommencent. 

" A propos des droits des primogènes, le mieux serait d'arrêter de faire des réunions inutiles au moment où nous avons besoin de nous battre. J'aurais aimé avoir ces renseignements au Primogène plutôt que d'aller à la nouba. C'est comme les obsèques de Lou, nous aurions dû nous préoccuper de poursuivre les Séthites au lieu d'être retenus par cette cérémonie qui a duré toute la nuit. Pour ce qui est du Gardien, je ne le connais pas. Et puis pour ce que je vais au Louvre... Quant à la Sénéchale je suis sûre qu'on pourrait trouver des volontaires pour la remplacer. Les gros bras, ce n'est pas ce qui manque sur Paris."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Jeu 7 Nov - 0:42

*Venise évoqua la commémoration de Lou. Rozenmilna frappa une fois de plus la vitre de la portière. La peur de l'humaine qui était au volant devenait palpable. Ses yeux reflétaient la bête, les crocs apparents et la mâchoire inférieure tremblante.*

Nous étions tout amer, Tous nous voulions traquer cette salope. Pendant trois jours je n'ai fait que pensait au moment où je la verrais partir en poussière pour me réjouir de voir sa peur et sa haine dans ces de catin infâme.

Le prince nous a ordonné de ne rien faire ce soir-là... me faisant porté une laisse appeler commémoration, une laisse uniquement supportable parce que feutré a l'intérieur par la promesse que dès le lendemain des obsèques tous seraient mis en œuvre. puis plus rien.

*La ventrue baissa la tête un instant et fixa la nosfératue.*

Un ordre... Pour apprendre qu'un petit groupe était partie jouer la partie à laquelle j'aurais dû participer. Pour que l'instigateur s'en amuse et se vante je cite "Ce qui aurait dû être une priorité pour tous"
Pour que deux des Brujah qui n'ont même pas daigné venir rendre hommage à Lou, et qui n'étaient pas non plus avec Kaoum, qui vaquaient à on ne sait quoi, soit mis au poste de Gardien et sénéchal.


*Rozenmilna était totalement aveugler par la haine. Elle n'est avait rien a faire de Lou mais elle avais pris ce sauvetage manquer comme une défaite personnel.*


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Zilberman
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Jeu 7 Nov - 1:15

Il regarda Rozenmilna puis Venise avant de répondre.

-"Je ne puis changer l'eau en vin, c'est un fait, tout comme pour l'heure je suis plus en mesure d'etre mécontent que de changer les choses seul.

Des solutions existent cependant, ou du moins des débuts de réponses:

Concernant le Gardien, j'ai peut être un remplaçant mais je dois m'assurer qu'il soit capable d’être irréprochable. Cette personne sera facile à placer avec l'idée que j'ai, mais ne tiendra pas si elle n'est pas capable de rendre à ce poste ses lettres de noblesses.
Si vous avez des idées ou des noms à soumettre, je suis preneur, mieux vaut explorer toutes les possibilités.

En ce qui concerne la Sénéchale, nous pouvons passer par un recourt Primogéne, il nous faut cependant un candidat faisant l’unanimité au sein du Primogéna et que celui-ci vote aussi à l'unanimité la destitution de l'actuel. Il faut trouver qui présenter et ensuite convaincre les autres de voter la même chose.

Les deux ne sont pas évidents mais faisable, je pense que ça vaut le coup de tenter.

Pour la Séthite, le problème est épineux, pour l'instant elle est défendue et semble avoir bien des alliés autant que de détracteurs. De fait elle crée une dissension et son décès soudain ne ferais que l’aggraver. A moyen court/terme elle sèmera le chaos sans avoir à lever le petit doigt.
En tout cas c'est mon avis. La seule idée qui me viens pour l'heure est une politique de communication quand au dangers qu'elle représente au vu du penchant systématique de son sang, surtout auprès de ses alliés.
Je vais tenter de voir ce qu'il en est de sa relation avec Slobodan, naturellement je vous communiquerait toute informations pertinente qu'elle sorte de sa bouche ou d’ailleurs, bien que je ne pense pas être capable de vous apprendre quelque-chose.

En ce qui concerne Abigail, je pense que seul les Tréméres sont en mesure de vérifier si elle représente ou non un potentiel danger, je tenterais d'en parler au primogéne Trémére voir ce qu'il peut faire, ça ne seras pas gratuit et étant de mon clan il sera naturel que je lui rende service en retour.

Pour l'affaire du Baali, avant d'avoir la réponse du primogéne Trémére nous ne pouvons que nous préparer et à spéculer, suite à cette histoire, je compte continuer en cherchant la vérités parmi ses alliés et aides dans notre camps. Mais c'est prématuré d'en parler pour l'heure.

Mélissange quand à elle a pour moi scellé elle même son sort en devenant l’élève de ce Baali, il faudra voir cela lors d'un entretien avec le Prince et s'assurer de sa disparition une fois son utilité disparue.

Avez vous de meilleures idées , des points rédhibitoires que je n'aurais pas vu, que vous souhaiteriez partager avec moi?
Et surtout pensez vous que nous pouvons essayer ainsi?"


Tenue d'Aaron pour la nuit du 4 Avril 2011 :
Pieds ::
 
Jambes ::
 
Haut ::
 
Mains ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Jeu 7 Nov - 2:07

Venise fixa longuement la primogène Ventrue pendant son accès de solère puis ensuite pendant le long discours d'Aaron. Une fois cela fini elle parla d'une voix un peu plus douce qu'à l'ordinaire, c'est à dire presque humaine.

"Rozenmilna, si j'avais pu vous inviter à la traque, je l'aurais fait. Et si j'apprends que Laure est encore dans les parages, je vous laisserai la priorité. Mais n'oubliez pas que nos trois lascars ont été repérés et sont tombés dans un piège. C'est un miracle qu'ils soient encore là. Si je vous avais dit réellement ce qu'il se passait, que vous y soyez allée et qu'il vous était arrivé malheur, j'en aurais porté la responsabilité. Dans le fond Kaoum avait raison de dire qu'il fallait agir et poursuivre les terroristes. Dans la forme il avait tort. Il aurait dû interpeller le Prince en personne plutôt que les nôtres en général. "

La primogène Ventrue avait un caractère de dogue: dotée d'une bonne mémoire de ceux qui lui ont fait du mal, volontiers rancunière et qui ne lâchait pas la prise de ce qu'elle agrippait le tout saupoudré d'une bonne dose de ténacité. Venise appréciait ce caractère entier mais la dame était difficile à manœuvrer. De toute manière elle ne pardonnerait jamais à Kaoum. Elle se tourna ensuite vers le primogène Toréador qui voulait résoudre les problèmes de manière expéditive. Venise n'avait rien contre: aux grands maux les grands remèdes. Elle apprécia qu'il ne soit pas un poète fleur bleue, comme elle l'avait craint au premier abord.

"Je ne suis pas sûre que le Primogène ait quoi que ce soit à dire à propos des postes du Gardien et du Sénéchal. C'est le Prince qui les nomme et qui les renvoie, non? Et pour le convaincre, il faudrait bien plus de quatre voix. Au mieux je pense qu'on pourrait proposer Dimitri pour remplacer la Sénéchale. Il est expérimenté et fidèle au Prince. Et puis le cumul des charges n'est pas un problème, d'autres l'ont fait. Pour le poste de Gardien, je doute qu'on puisse avoir un bon représentant parmi mon clan. Un Rat à la tête du Louvre, ce serait une première."

Un rictus carnassier déforma le masque en latex. Les Nosferatu avaient un sens de l'humour basé sur l'ironie. Un des leurs à ce poste serait clairement tomber de Charybde en Scylla. 

"Au fait, qui est l'heureuse potentielle victime des Harpies? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Jeu 7 Nov - 3:14

**Calme toi... Calme toi... Prend exemple sur elle.*

*La ventrue ferma les yeux et ce concentrer, essayant de prendre exemple sur le calme imperturbable de la nosfératu. La moitié du discours de la rose passa a la trappe mais elle avait entendu l'essentiel.*

En effet les praxis Camarienne sont tel. Le prince choisit son sénéchal, son fléau, son gardien. Le primogène ne peut intervenir que sur le choix du prévôt, et encore. En pratique les choses sont un peu différentes, Parménion n'est pas un Prince incontesté il doit se faire respecter. S'il s'entête à ne pas écouter nos conseils et persiste à mettre des Brujah incompétent partout ça peut lui porter préjudice. La France n'est pas comme les autres pays pour nous autre créature de la nuit, du moins politiquement. Là où les autres Prince n'on a ce soucié que de leur fief, le Prince parisien hérite de nos traditions monarchiques.
Villon a répudié les marquis lors d'un conclave si j'ai tout compris. C'était quasiment tous des ventrue qui on vécut avec pour certains des siècles de jalousie. Les miens étant ce qu'ils sont c'est probablement d'autres pions Ventrue qui sont les marquis actuels. Un Bruah à la place d'une rose ne doit pas les ravir plus que ça.
Ensemble il leur serait facile de faire un coup d'État.


*Garder les yeux fermés l'avait aidé à garder son calme, ses nerfs étaient tombés. elle ouvrit juste un œil donnant un côté renard qui fait un clin d'oeil à son visage.*

La raison pour lequel ce n'est arrivé et que le cas du départ de Villon est unique est nouveau. Le cercle intérieur c'est dépêcher de poser un Prince qui s'est fait jeter dehors, autre faiblesse au passage de la praxis, pour placer ensuite Parménion.
De facto il est fort probable que des archontes sont allés vérifier tel ou tel affaire dans les fiefs d'aquitaine ou des Flandres par exemple. je ne vous surprendrai pas Venise, en vous disant que certains traîne des casseroles qu'on peut utiliser à tout moment. Et bien parfois ce sont les cités elles-mêmes qui en traînent... "vous aviez des chasseurs dans votre ville et vous ne faite rien ?" "une meute du sabbat passe et nous voulons-nous assurer que tout se passera bien" des excuses pour envoyer des émissaires s'assure que les marquis n'ont pas les yeux vers le trône.
C'est un équilibre fragile sur lequel est Parménion, fragile est déjà bien fissuré. S'il ne prend en compte les voix des caïnites parisiens dont nous autres Primogéne somme les représentants, cet équilibre se brisera et rien n’empêchera un marquis ambitieux de montée à la capitale. Car le cercle ne pourra plus "protéger" son pion.
regardai le stress palpable même a des yeux extérieur qu'a provoquer la coterie Sollers. Le pouvoir ne demande qu'a être pris, et beaucoup de gens pourrait être candidats. Et non seulement les marquis a y réfléchir.


*Bien sur, elle voulait aussi savoir*

Oui...Qui ?


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Zilberman
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Jeu 7 Nov - 15:32

Aaron eut un un air assez mécontent de lui l'espace d'une seconde, avant de ré-afficher son eternel sourire et de répondre.

-" La personne qui c'est portée candidate se trouve être Elea Casato.

Le pour c'est que le Prince des son retour lui a demandé son avis sur le nouvel Elyseum, demandant, je cite "L'avis d'une Rose." Avant de nous l'envoyer en réunion.

Seulement, cette personne ne m'a pas prouvée, pour l'heure, qu'elle était capable de remplir le rôle de Gardien comme il se doit. De plus son appartenance aux Sollers sera certainement un frein, tout comme le fait que j'ignore si le Prince as pris des mesures sanguines quand à sa loyauté.

Le rôle de Gardien est souvent mésestimé, car il amene au final celui qui le porte à devenir majordome du pouvoir en place. Mais cela demande beaucoup de qualités et de trésors de patiences accompagnées de compétences d'organisateur et de chef de sécurité.

C'est de mon point de vu un rôle d'une importance capitale.

Plus le Gardien sera irréprochable et professionnel, plus l'Elyseum sera un lieu agréable à non vivre, et pardonnez moi primogéne Nosfératu mais si vous me présentiez un Nosfératu doué de toutes ces qualités, j’apurais sa candidature sur l'heure.
Ce serait certes une première et ferais jazer, mais je me fiche bien du clan du Gardien tant que celui-ci est compétent et que grâce à lui les nôtres se sentent à l'aise en Elyseum tout en y respectant les règles par simple respect pour son Gardien.

Malheureusement, ce rôle semble actuellement assez détourné de ce qu'il est censé être.

Pour le reste, je ne pense pas que notre Prince soit aveugle ou idiot. J'ai même dans l'idée que le fait de nommer des incompétents à ces postes soit une espèce de défi et de fusible.

Apres tout, si politiquement nous réclamons quelqu'un d'autre à corps et à cri et parvenons à nos fins et que nos "elus" se montraient eux même incompétents, il lui serait facile de nous en envoyer la faute.

De plus ce coté "coup de pied dans la fourmilière" lui permettrait de voir parmi ses primogéne qui reste inactif et qui tente de rétablir un équilibre même s'il doit défier le Prince lui même.

Mais bien sur ceci n'est que pure spéculation et mon avis personnel."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   Jeu 7 Nov - 20:56

Venise n'était pas très emballée lorsque le Toréador décrivit sa candidate. Lui-même n'était pas convaincu par la demoiselle ce qui grevait déjà le potentiel sympathie qu'on pouvait lui accorder. Par ailleurs Venise n'aimait pas ces gens qui partaient et revenaient aux moments les plus propices. C'était suspect. Surtout lorsqu'ils appartenaient à des organisations floues qui ont été bannies par le Prince.

"En fin de compte vous proposez quelqu'un qui n'a pas l'expérience dont les amis ont été bannis par le Prince." Le ton était factuel, elle ne portait pas de jugement. "De toute manière il exigera un lien de sang avec le Gardien puisqu'il gère son domaine."

Venise passa sous silence le nom de d'Arcy. Après la mésaventure de Lou le Prince voudra avoir toutes les garanties possibles quant à sa sécurité. Et elle ne voulait pas être liée au Prince. Elle n'avait pas confiance en lui à cause de son inaction face à Boubanos. Elle n'avait jamais eu de nouvelles dans ce dossier que ce soit de sa part ou de la Sénéchale ou du Fléau. "Le mieux serait de remplacer un pion par un pion. Quelqu'un d'inoffensif si possible." Elle haussa les épaules au cas où l'un d'entre eux se récrieraient de son insensibilité. De toute manière le monde n'était pas un conte de fées mais un vaste échiquier où chacun devait trouver sa place sur le damier pour survivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un autostoppeur de nuit.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un autostoppeur de nuit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un autostoppeur de nuit.
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 9 eme, 10 éme et 11 éme arrondissement (appelés le carrefour) :: L'Antichambre [Elyséum]-