AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Café Marly, dans la cour du Louvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Café Marly, dans la cour du Louvre   Jeu 14 Nov - 23:50

A peu de reprises seulement, le sourire d'Elea changeait son petit air mutin pour quelques chose de plus beau, de plus pure, ne laissant place qu'à douceur et bienveillance. C'était ce regard qu'elle avait pour Alice. Ni jeu, ni coup de bluff, ni tour de passe, ni faux - semblant.

Un tremblement la saisit lorsque la Malkavien embrassa sa main, comme si la Toréador ne comprenait pas tant d'attentions. Elle avait toujours pensé que tant de délicatesses étaient destinées aux cœurs nobles et ne s'imaginait pas le mérité parce qu'elle faisait quelque chose de bien... C'était trop de reconnaissances, pour si peu de choses, mais cela suffisait à émouvoir la Rose dont le sourire ne semblait pas vouloir s'effacer de son visage.

Sa main resta dans celle d'Alice, ce contact bien loin de la déranger et d'une voix presque inaudible, emplie d'émotions, elle répondit.


- Je vous en prie.


Les derniers mots restèrent presque bloqué dans sa gorge, un éclat de rire s'échappant de sa bouche d'une voix cristalline et sucrée, Elea tentant de se détendre légèrement, lorsque vint le coup de grâce, la question du voyage.


* Elle pense à tout ... *


- Je l'espère et le crois Alice.


En faite, Elea savait pourquoi elle se sentait si bien avec Alice et pourquoi elle l'émouvait autant. Cette bienveillance, cette gentillesse, cette générosité et ce dévouement, elle lui faisait penser à Maya. Un peu. Elle pouvait presque l'imaginer chanter pour apaiser les maux des gens qu'elle chérissait.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly
Malkavian
Malkavian
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Convalescente (+1) , Tenace ( +1 )
Points de sang:
14/15  (14/15)

MessageSujet: Re: Café Marly, dans la cour du Louvre   Ven 15 Nov - 14:28

Le visage d'Alice s'éclaira au son du rire de la rose, en plus Elea était entière, du moins l'espérait elle, ce qui lui faisait bien plaisir. La Malkavian continua dans sa métaphore, c'était pratique ces petits jeux de langage ça permettait de dire tellement de choses plus facilement.

"Si vous avez un jour besoin de colle n'hésitez pas à me demander, je ferais tout mon possible pour vous aider. Vous avez déjà tellement fait pour moi... Pour lui..."

Alice posa son regard à nouveau pétillant sur sa tasse, se libéra les mains et sortie le sachet qui avait largement eu le temps d'infuser. Elle se sentait bien en sa compagnie, elle étaient toutes les deux directes et acceptait sans problème ça venant de l'autre, il était vraiment facile de parler avec elle. De ce confier même. Dans la vie humaine Alice aurait surement fait d'Elea une amie précieuse. Cela pouvait il se passer aussi simplement dans le monde de la nuit ?

"Vous allez sans doute vous moquer de moi, mais comment s'y prend ton pour ce débarrasser de ça."


Elle montra du regard le thé. Son esprit pratique ne l'aidait pas sur ce coup à moins de partir sans avoir toucher à la commande...
En roulant des yeux elle attrapa l'anse de la tasse en porcelaine et la porta à sa bouche en faisant le clown. Parler de choses moins grave était agréable et nécessaire pour la jeune Vampire. Chaque nuit était pleine de mile péripéties, la vision était la première de cette nuit qu'elle en serait la seconde ?


Vêtements d'Alice:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Café Marly, dans la cour du Louvre   Ven 15 Nov - 21:53

Elea semblait en paix. Elle se sentait en paix...


- Merci Alice. Je ne manquerais pas de penser à vous. Soyez sûre de ça.


Puis elle regarda le manège de la Malkavien, souriant poliment, amusée par la question, puis lui montra, pas après pas, versant le thé dans la moitié de sa tasse, puis avec un sang - froid et une indifférence surprenante, elle porta son pouce à sa bouche pour le mordre jusqu'au sang, laissant celui ci couler dans l'autre moitié de la tasse, puis dans la théière, mélangeant les deux liquides avant de les porter à sa bouche, tout sourire avant de lui expliquer doucement.


- Cela ne nous rassasie pas, mais c'est une autre façon de conserver la mascarade et le goût de nos boissons préférées.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly
Malkavian
Malkavian
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Convalescente (+1) , Tenace ( +1 )
Points de sang:
14/15  (14/15)

MessageSujet: Re: Café Marly, dans la cour du Louvre   Sam 16 Nov - 15:45

Alice eu un regard émerveillé, comme celui d'un enfant à qui l'on montre comment faire des bulles de savons, il lui restait tend de choses à découvrir ! C'était simple, astucieux, pas cher, efficace, en sommes c'était.

"Super !"


Alice fit semblant de se ronger un ongle s'entailla le doigt et procéda comme Elea venait de lui apprendre. Philippe avait raison il lui restait des lacunes, mais découvrir des petites choses comme ça de temps en temps était plaisant, surtout que pour une fois ce n'était en aucun rapport avec la politique ou la bienséance, qui semblait régir chacun des mouvement qu'un vampire de la Camarilla devait avoir. La Mascarade en était parfois une justement, une sorte de jeu de cache cache avec les humains, elle portait bien son nom.

"C'est parfois compliqué de la respecter, mais l'habitude doit aider."


Elle goûta le thé amélioré et fut surprise de trouver ça acceptable, comme un plat micro-ondable de mauvaise qualité au gout dilué qui aurait pu être bon en retouchant en peux la recette ou simplement en diluant moins l’essentiel avec d'autre produit moins cher.

"Sa fait longtemps que vous jouer ? Je veux dire que vous êtes tel que vous êtes à présent."


Vêtements d'Alice:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Café Marly, dans la cour du Louvre   Sam 16 Nov - 22:52

Elea valida d'un sourire en portant la tasse à ses lèvres, visiblement ravie.


- J'ai fini par en oublier la saveur... murmura - t - elle plus pour elle - même que pour Alice.


Alors qu'elle allait répondre à la dernière question posée, qui l'amusa par tant de franchise, son téléphone sonna. Elle s'excusa d'un mouvement de main et répondit rapidement, prenant visiblement rendez - vous pour plus tard dans la nuit, puis elle raccrocha.


- Excusez moi Alice. Vous me demandiez depuis combien de temps je joue ? 


Elle posa la question avec un petit sourire amusé, sachant que se genre de question ne se posait normalement pas, mais après tout...


- La raison voudrait que je ne réponde pas, mon je-m’en-foutisme vous dis que cela environne la dizaine d'années. Mais vous, souligna t - elle, vous devez être bien plus jeune que cela, j'en suis persuadée.


Son sourire s'étira légèrement, attendant une réaction de la Malkavien pour s'assurer de la véracité de sa remarque.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly
Malkavian
Malkavian
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Convalescente (+1) , Tenace ( +1 )
Points de sang:
14/15  (14/15)

MessageSujet: Re: Café Marly, dans la cour du Louvre   Dim 17 Nov - 12:21

Pendant qu'Elea était au téléphone Alice en profita pour regarder sa montre. Minuit moins le quart, il fallait penser à se diriger vers la réunion.

Ainsi demander l'age d'un vampire ne se faisait pas, deuxième leçon de la nuit. Elle sourit mi gêné, mi contente d'avoir eu une réponse.

"En effet, depuis quelques mois seulement pour moi. C'est pour cela que quelques bases élémentaires m’échappent encore, mais je pense être plutôt bon élève."


Alice sorti son portefeuille pour régler les deux consommations.

"Je vais devoir vous laisser j'ai un autre rendez vous dans peux de temps. Encore merci, parler avec vous était un plaisir. J'espère que nous aurons l'occasion de recommencer pour papoter de sujets moins graves."


En finissant sa phrase elle bu d'un trait le reste de sa tasse pour ne pas laisser son thé amélioré n'importe où et se leva pour aller vers le bar payer. Lorsque ce fût fait Alice revient vers la belle rose et enfila son manteau.

"Si vous avez à vous déplacer en périphérie de la ville évitez les zone industrielle."


Elle lui fit un clin d'oeil.

"Il semblerait que se soit mal fréquenté ses temps ci. Des rôdeurs peux civilisé y trainent, se sont presque des loups si je peut me permettre."


[Sortie plus tard vers le Louvre]][Sortie plus tard vers le Louvre]


Vêtements d'Alice:
 



Dernière édition par Aly le Dim 17 Nov - 15:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Café Marly, dans la cour du Louvre   Dim 17 Nov - 14:03

Elea sourit à Alice.


- Je dois moi aussi me rendre à un prochain rendez - vous. Ça tombe bien !


Elle se leva pour enfiler sa veste après avoir fini son thé, puis salua Alice d'un sourire.


- Bien sur, vous pouvez compter sur moi. Et si vous voulez en savoir un peu plus sur les règles de la Famille, demandez moi. Je vous répondrais avec plaisir.


Elle écouta la mise en garde et hocha de la tête pour lui signifier qu'elle avait bien entendue et qu'elle se tiendrait sur ses gardes.


[Direction son rendez - vous avec Jacques]


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Kastler
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Retardataire (+2)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: Café Marly, dans la cour du Louvre   Mar 26 Nov - 22:00

Arrivant de devant le Louvre, Victor, qui précédait Gatien, entra dans le café qui avait comme qualité principale, en plus d'être proche du Louvre, d'ouvrir bien tard. Qualité bien appréciée des êtres de la nuit, fussent-ils vampires ou bien simples mortels, goths ou insomniaques, voire parfois tout ça en même temps.

Note du joueur:
 

Bref, tout ça pour signaler qu'il y avait encore du monde ici, malgré l'heure tardive. Heureusement, une petite table au fond de la salle, un peu à l'écart, était toujours libre, et Victor s'y dirigea, s'arrêtant toutefois pour commander un petit café "ristretto" lors de son passage près du bar tout en interrogeant du regard Gatien pour lui signaler qu'il lui offrait une consommation.

Une fois que celui-ci eut choisi, et tandis que Victor allait s'assoir dans un mouvement d'une élégance rare et inutile, le garçon s'approcha de lui et dit :


"Désolé monsieur, mais nous n'avons pas de ristretto. Voyez vous-même notre carte."

Coupé dans son élan, Victor n'eut d'autre choix que de s'assoir de façon bien plus classique et somme toute modeste, et commanda un expresso.

Une fois tout deux installés et leurs boissons apportées, Victor demanda :

"Et bien, Monsieur de Cambiaire, de quoi vouliez-vous m'entretenir ?"


Tenue/aspect de Victor ce soir :

pantalon et veste de costume gris foncé métallisé sur un polo blanc, chaussures de ville noires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gatien de Cambiaire
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Volontaire (+1)
Points de sang:
11/14  (11/14)

MessageSujet: Re: Café Marly, dans la cour du Louvre   Mar 26 Nov - 22:25

A la suite de Victor, Gatien entra dans le café lumineux et vivant.

Il eut un moment de confusion lorsque le Tremere lui proposa sans mot dire de prendre une boisson. Parce que... Hé bien... Il n'était pas sûr du tout de pouvoir avaler quoi que ce soit sans vomir.
Monsieur d'Arcy sirotait élégamment le whisky qu'il offrait volontiers aux visiteurs dans son bureau, mais le jeune Ventrue ne savait pas comment il faisait...
Il eut un sourire à la fois aimable et perplexe, et demanda à tout hasard un chocolat chaud. C'était bateau, mais rien d'autre ne lui était passé par la tête.

Il suivit Victor jusqu'à une petite table et mit à profit le bref moment avant qu'ils ne soient servis pour observer les alentours. Des groupes en train de parler, du bruit... Pas mal de monde...
Puis le Tremere l'interrogea.

- " Comme vous le savez certainement, ma... mon employeuse a pu être retrouvée grâce au talent de votre éminent collègue. "

Il espéra que ça ne faisait pas trop langue de bois, mais il se voyait mal parler d'enlèvement et de magie ouvertement dans un endroit aussi populeux.

- " Je me suis demandé si votre collègue serait capable de retrouver, par le même procédé, ou quelque chose de similaire... heu... une partie d'un tout ? "

Il lui fit une grimace de détresse pour montrer qu'il avait du mal à poser une question technique avec des mots anodins. En privé, il aurait pu demander si de Lestrain pouvait retrouver un simple coeur, et non une personne entière. Mais là, dans ce café, comment formuler une énormité pareille ?


Tenue de Gatien :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Kastler
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Retardataire (+2)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: Café Marly, dans la cour du Louvre   Mer 27 Nov - 18:16

Victor écoutait Gatien avec une grande attention, et lorsque celui-ci évoqua son "employeur", il ne put s'empêcher de se remémorer les événements survenus quelques semaines plus tôt, où le Ventrue avait vu sa Dame se faire occire, et de la douleur qu'il avait visiblement ressenti tout autant que la dignité avec laquelle il s'était comporté.

Victor, qui avait été touché par la détresse de Gatien, aurait aimé lui apporter un soutien plus important, mais ils ne se connaissaient pas vraiment et n'avait pas pu l'aider beaucoup.
Il prit aussi le parti de ne pas évoquer ici davantage ce drame, pour éviter de faire ressurgir des souvenirs douloureux.

Ce dernier lui posa finalement une question "technique", loin du sujet délicat. Cependant il fallu au Trémère quelques instants pour bien saisir ce que lui demandait finalement le Ventrue.
Pour se donner une meilleure contenance le temps de bien traduire la question posée, Victor fit mine de prendre volontairement son temps, en dégustant son café, avant de répondre :


"Humm... En effet, je pense que cela doit être dans ses cordes. Cependant, il est extrêmement occupé ces temps-ci, aussi il vous faudra patienter, et probablement faire cette demande auprès de lui en personne."

Par contre il ne voyait pas du tout à quoi cela pourrait bien servir à Gatien, et se perdait en conjecture quant à la nature et à l'origine du morceau à retrouver en question.


Tenue/aspect de Victor ce soir :

pantalon et veste de costume gris foncé métallisé sur un polo blanc, chaussures de ville noires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gatien de Cambiaire
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Volontaire (+1)
Points de sang:
11/14  (11/14)

MessageSujet: Re: Café Marly, dans la cour du Louvre   Mer 27 Nov - 22:51

Essayant de se calquer sur son vis-à-vis, Gatien porta la tasse presque brûlante à ses lèvres, et les trempa dans la mousse du chocolat avec précaution.
Le goût n'était pas désagréable, mais il n'osa pas boire. Il avait assez vomi pour tout le reste de son éternité lorsqu'il avait dû chercher le sang qui lui convenait. Il se contenta donc d'humecter sa langue, sans plus, et d'essuyer toute trace disgracieuse avec la serviette qui avait été fournie avec le breuvage.
Réflexion faite, le goût du chocolat au lait était un peu nostalgique pour le jeune Ventrue.

Il eut un sourire plein d'espoir lorsque Victor estima que monsieur de Lestrain serait capable de renouveler la prouesse de façon... sélective.

- " Patienter... Oui, cela devrait être dans mes cordes. "

Un peu de malice passa dans son haussement de sourcils. Il savait que les vampires pouvaient attendre bien longtemps pour parvenir à leurs fins, et que cela était souvent plus efficace qu'un coup de tête. Il n'avait pas besoin de retrouver Laure de suite, du moment qu'il la retrouvait bel et bien.
Il rajouta, songeur :

- " Sans vouloir abuser, est-ce que vous pourriez lui faire savoir que je souhaiterais le rencontrer ?
Je n'ai pas ses coordonnées, et de plus, s'il est occupé, je risque d'avoir des difficultés à le croiser..."


Puis il s'aperçut qu'il n'expliquait rien de sa question ou de ses intentions. En agissant ainsi, il traitait Victor comme un simple secrétaire. Il ne le connaissait pour ainsi dire pas, mais ce n'était pas une raison.
Là encore, la formulation risquait d'être pour le moins obscure, mais tant pis. Ne dit-on pas que c'est l'intention qui compte ?

- " J'ai cru comprendre qu'une actrice s'était fait dérober quelque chose auquel elle tient énormément. Tellement que ce serait comme... une partie d'elle-même, vous voyez ?
Et la voleuse n'est autre que la vipère qui a nui à mon employeuse.
Je me suis dit que, peut-être, en retrouvant l'objet du larcin, je pourrai retrouver la voleuse... "


Il parvenait, désormais, à parler de sa Dame avec un visage presque neutre.
Au fond de lui, bien entendu, il pleurait. Mais il faisait bonne figure, car elle n'aurait pas apprécié des débordements bien peu pudiques. Elle qui avait ravalé son chagrin avec force et dignité pendant tant d'années face à son tortionnaire. Il ne serait jamais aussi élégant et sage qu'elle, mais il pouvait tout de même prendre exemple sur son comportement.


Tenue de Gatien :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Kastler
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Retardataire (+2)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: Café Marly, dans la cour du Louvre   Sam 30 Nov - 16:48

Victor réfléchit un bref instant à la première demande de Gatien, puis déclara simplement :

"Je ferai part de votre demande de rendez-vous auprès de mon supérieur, dès qu'une bonne occasion de le faire se présentera."

Puis Victor comprit que Gatien se lançait dans une sorte d'explication de ses raisons. Victor apprécia le geste, mais n'avait pas vraiment ressenti la curiosité de connaître les raisons profondes du Ventrue à faire appel à son clan.
De plus, le Trémère ne parvint pas à comprendre l'intégralité des subtilités de langage employées par son interlocuteur : s'il avait bien compris l'allusion à la vipère, le terme "d'actrice" ne lui évoquait rien du tout !
Il se mit donc à "déguster" le reste de son expresso, toujours dans le but de gagner le temps nécessaire à l'analyse du double-langage de Gatien, pour finalement arriver à la conclusion qu'il ne comprenait toujours pas qui était "l'actrice".


"Sachez que je peux aussi mettre à contribution mes propres talents pour vous aider à mettre la main sur la voleuse, si jamais mon supérieur ne pouvait vous aider. Cependant, je suis actuellement plutôt en manque de temps, aussi, il faudra aussi attendre un peu, que je puisse me dégager un moment pour vous aider dans ce dossier."

Victor regarda sa montre, se dit qu'il ne lui restait que peu de temps pour rentrer à la Chantrie, puis regarda le fond de sa tasse, et là se dit qu'il valait vraiment mieux terminer cette conversation car il était désormais à court de café donc d'alibi pour prendre le temps de réfléchir au sens caché des phrases de Gatien.

Il posa 15 euros sur la table, puis, regardant sa montre une seconde fois :


"Et bien, il se fait tard ! je me dois de rentrer, car on m'attend à la maison. J'ai été ravi d'avoir pu m'entretenir avec vous, et je pense que nous pourrions être amené à nous revoir sous peu.

Bonne fin de soirée !"


Il écouta la réponse de Gatien, lui serra la main et se rendit immédiatement ensuite au Louvre.

Spoiler:
 


Tenue/aspect de Victor ce soir :

pantalon et veste de costume gris foncé métallisé sur un polo blanc, chaussures de ville noires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gatien de Cambiaire
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Volontaire (+1)
Points de sang:
11/14  (11/14)

MessageSujet: Re: Café Marly, dans la cour du Louvre   Sam 30 Nov - 23:00

Gatien remercia d'un signe de tête et d'un sourire l'acceptation de Victor de joindre son primogène.
A sa proposition d'aide, il hocha la tête avec gratitude :

- " J'apprécierais beaucoup que vous puissiez m'aider, en effet, si votre collègue ne le peut pas. J'avoue n'être pas le meilleur enquêteur qui soit, et tout soutien sera le bienvenu... "

Le Tremere semblait pressé, aussi le jeune Ventrue ne le retint pas.

- " Bonne fin de soirée à vous aussi. Et merci beaucoup de cette entrevue.
J'espère en effet que nous nous reverrons sous peu. "


Il souligna ses propos par un sourire sincère, et serra volontiers la main que lui tendait le magicien.

A son tour, il consulta sa montre, et se dit qu'il avait juste le temps de faire l'aller-retour chez lui pour récupérer la bonne cravate et être à l'heure à son rendez-vous avec Luddmila.
Il laissa donc là son chocolat qui refroidissait, et retourna donc au parking pour y récupérer sa moto, et faire un bref passage chez lui.


Tenue de Gatien :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Café Marly, dans la cour du Louvre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Café Marly, dans la cour du Louvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Bienvenue dans la cour des grands ~
» Dans la basse-cour il y a, des poules, des dindons des oies ~
» Une rousse armurée flane dans les couloirs du Louvre
» Liste des pokémon officiels de X et Y [XY]
» Un jour, tu joueras dans la cour des grands

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: Archives-