AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Chronique de l'Ombre du Jeudi 24 Mars 2011 [résumé du saut dans le temps]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar


MessageSujet: Chronique de l'Ombre du Jeudi 24 Mars 2011 [résumé du saut dans le temps]   Lun 2 Sep - 11:31


Jeudi 24 Mars 2011






Interview : Le Prince Parménion



Cathy Schmitt : Votre Majesté, bonsoir.
Majesté, c'est dans un contexte très difficile que vous avez commencé votre règne... Attentats, disparitions, morts, trahisons… Quel est votre programme pour redresser la barre ?
Prince Parménion : On peut dire que vous n'y allez pas de main morte. Tout de suite dans le vif du sujet. Les temps ont été troubles, l'instabilité du primogène, les départs de certains anciens, ont été très durs à combler. Mais aujourd'hui, depuis un mois, la stabilité est là. L'équipe est jeune mais motivée.
Pour le reste... Oeil pour oeil... et pas de quartier sont mes devises.
Nous devons identifier les sources des différents problèmes. Je m'attelle en ce moment à cette tâche, mais je ne peux malheureusement pas vous en dire plus.
C.S : Je comprends, bien entendu...
Vous assumez à ce jour le rôle de Prévôt. N'est-ce pas difficile à concilier avec celui de souverain ?
PP : Ce n'est pas le plus facile en effet. Heureusement j'ai une nouvelle Sénéchale qui gère pour moi les affaires politiques courantes. Pour le reste j'ai plus de 2500 ans d'expérience...
C.S : Il est vrai que cela doit compter énormément.
En parlant de notre nouvelle Sénéchale, d'aucuns se sont montrés un peu inquiets, non seulement de son jeune âge, mais également de son côté... comment dire... un peu fluctuant...?
Lors de son dernier passage au petit salon, elle aurait laissé derrière elle un bout de sa propre chair...
Vous qui la connaissez mieux, pourriez-vous rassurer vos ouailles sur les qualités de cette demoiselle ?
P.P : En effet, elle a eu ce que d'aucun appellent des erreurs de jeunesse, peut-être un peu en proie à la malédiction de son sang. Toutefois, elle est une des plus anciennes vampires de la capitale et l'une des plus appréciées. Elle saura faire le nécessaire pour faire ce qu'il convient dans son nouveau poste.
C.S : C'est fort bien. Souhaitons que tous lui portent une confiance équivalente à la votre.
PP : Madame Schmitt… Je n'ai pas à justifier mes choix
C.S : Bien sûr que non.
PP : La population vampirique de Paris est désormais "jeune", il convient que je m'adapte et que je leur donne quelqu'un qui peut les comprendre, et mieux faire passer les décisions cruciales pour le royaume.
C.S : C'est une stratégie tout à votre honneur, Majesté.
PP : Merci.
Tout cela bien entendu dans le respect des traditions de notre chère Camarilla.
C.S : La création d'un Elyseum moins formel, plus à la page semble en effet créer un certain enthousiasme. La plupart attendent avec impatience de voir ce que va mettre en place notre nouveau Gardien de l'Elyseum.
PP : Je le comprends. Non pas que le Louvre me soit insupportable. Mais disons que le petit salon, et les autres salles sont plutôt des lieux de politique, où les rangs et les positions sont importantes et prennent trop de place. Le Louvre est parfait pour les réunions de crise, mais pas pour forger des alliances, pêcher des informations où tout simplement faire connaissance, entre gens de la même famille dans un cadre commun... C'est pour cela qu'un Elysium, plus dans les tons actuels, plus convivial m'apparaît nécessaire dans notre capitale.
Il est important que ce lieu soit créé par mon sang.



C.S : Ainsi, il y aurait un Elyseum plus social, et un Elyseum plus formel ? Pour accueillir les réunions du Primogénat, par exemple ?
PP : Oui c'est un peu l'idée. Un Elysium où tout le monde se retrouverait, sans l'importance des rangs... Même si cela ne s'efface pas comme cela.
Le Louvre reste le symbole de ma puissance, de notre puissance.
C.S : Lorsque vous mentionnez l'importance de la création d'un Elyseum plus détendu par votre sang, faites-vous référence au passé innovateur et perspicace de votre Clan ?
PP : Exactement.
C.S : J'ai une dernière question, qui m'a été suggérée par une de vos admiratrices férue d'histoire.
PP : Oui ?
C.S : A l'époque où vous étiez auprès d'Alexandre, il était de coutume pour un souverain de réunir autour de lui des compagnons de confiance, presque des frères. Cela s'appelait avoir des Hétaroï.
Aujourd'hui, je suppose que l'on pourrait appeler cela une coterie...
Sa question est la suivante : songez-vous à constituer une coterie Princière ? Des personnes qui seraient là pour vous assister, vous seconder, ou tout simplement vous tenir compagnie...?
Certes, on pourrait se dire que les rôles de Prévôts, Fléau et Sénéchal peuvent en tenir lieu, mais ce n'est pas exactement la même chose...
PP : Il est vrai.
Il y a deux niveaux de confiance, madame Schmitt... La confiance normale, celle qui m'a poussé à placer Fey au poste de Sénéchale, ou encore celle que j'ai envers Dimitri notamment. Et puis il y a la confiance des Hétaroï. Celle-là pourrait être définie différemment. Bien sûr elle a le niveau de l'autre confiance, mais il y a un petit plus.
Permettez-moi de citer un mortel, un général, comme moi, auteur de la charte du soldat, un homme qui a réfléchi sur sa condition et sur celle de ses camarades.
Qu'est ce qui pousse un homme à se sacrifier pour un autre? C'est la notion de "frère d'Arme"...
Là est la différence entre la confiance et le frère d'arme.
Une coterie devrait être une extension de moi-même. Laissons donc un peu de temps, et la confiance s'installer, lorsque j'estimerais que ce stade de frère d'arme est atteint, il sera temps de monter ce que vous appelez une coterie.
C.S : Je vous remercie de cette belle réponse, Majesté...
PP : Tout le plaisir était pour moi.
C.S : Souhaitez-vous rajouter quelque chose à cette interview...?
PP : Oui. Je sais que vous êtes beaucoup lue, aussi il est important que mes sujets sachent que j'ai confiance en eux et leur foi indéfectible pour la camarilla. C'est ensemble que nous triompherons.
Pour ceux qui ne partagent pas cela, ils subiront mon courroux.
C.S : Je ne rajouterais rien après cette fougueuse déclaration, si ce n'est : merci Majesté, et au revoir.



Société : Le serpent en liberté

La prisonnière LUDMILLA, Sethite adoptée par les toréadors, est libérée après avoir passé quelques temps en prison sous le Louvre. Parménion décide de faire preuve de clémence eut égard aux renseignements fournis et de la lier par le sang. Elle est confiée à la responsabilité de son clan d'adoption.

Enquête : Les conséquence de la mort de Lou


L'enquête menée par Phantom, Kaoum et Julien contre Laure et ses associés, permet de débusquer la Sethite, mais celle ci s'enfuit, faisant exploser l'église lors de son départ. La vie parisienne humaine est atterrée et crie au terrorisme, l'édifice est rayé de la carte. Cet événement met un mois à se calmer définitivement. Kaoum, Julien et Phantom restent enfouis dans les décombres, en torpeur pendant une semaine, heureusement pour eux, ils sont retrouvés par une goule du prince au bout de 5 jours.. Dans le même temps, Le primogène Tremere s'entretient en privé avec le Prince avant la fin de la nuit, sur les informations récoltées par Victor, son apprenti. Ces informations précieuses révèlent une grosse faille de sécurité qui obligent un grand nombre de vampires à changer leur refuge secret dans les nuits qui suivent la fuite de la Sethite.


Dossier : Les chaises musicale [suite et fin ?]


Le prince à informé les anciens de son clan, en la personne d'Egareg, de la défection de Gallus et de sa coterie au nom d'un mal supérieur, se refusant à prendre la décision lui même. Suite à la discussion avec le primogène Brujah lors de la commémoration, il a décidé de redevenir le guerrier qu'il était, et assumera comme ses fonctions le lui permette ce rôle jusqu'à qu'un nouveau prétendant-prévôt puisse avoir sa confiance.
Heinrich, l'ex primogène Malkavian, a prit la poudre d’escampette affolé par des rumeurs d'un danger imminent.

Quelques jours après la commémoration pour Lou, Parménion se rend compte qu'il ne peut pas gérer à la fois le royaume, les affaires "militaires" et toutes les charges de la gestion de la ville dont s'occupait autrefois sa sénéchale. Aussi, après un temps de réflexion, il nomme Fey Senechale (avec son consentement). Une soirée détente est d'ailleurs organisée au Louvre en son honneur, par l'interessée elle-même, le vendredi soir de la première semaine.

Au cours de ce mois, les vampires n'étant pas encore présentés le sont, et les postes de primogènes laissés vacants sont pourvus.

- Ahuitzotl redevient primogène Gangrel après avoir lavé son honneur auprès du démissionnaire, et repris la place qu'il mérite dans son clan ainsi qu'aux yeux du prince.
- le jeune Philippe Merle s'impose rapidement chez les fous et devient leur représentant après deux semaines de débats.
- Rozenmilna est choisie par son clan pour le poste de primogène ventrue
- le clan Nosfératu, devant l'absence prolongée de leur primogène Gueric, décide d'en élire un nouveau, pour faire l'interface auprès du prince. Il s'agit de Dame Venise.
- Le clan Toreador, bien que nombreux, n'ont pas élu de représentant.

Le poste de fléau est proposé à Julien, après l'avoir lié par le sang, celui-ci semble le plus adapté à répondre à ce poste, de part son expérience marginale et ses contacts. Ce poste donné aux Gangrels montre la volonté du Prince de redonner une importance au clan.

Balthazar est nommé gardien des Elysiums, Parménion le charge d'en créer un nouveau en ville, plus convivial, moins ancré dans les traditions, susceptible de plus correspondre à la jeunesse vampirique de Paris. (Bar/Boite) Il lui est donné toute latitude pour créer cet Elysium et le rendre attractif.



Cathy Schmit, pour la Chronique de l'Ombre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
 

Chronique de l'Ombre du Jeudi 24 Mars 2011 [résumé du saut dans le temps]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mardi 1er mars 2011
» Chronique de l'Ombre du Jeudi 17 Février 2011
» FLASH - Aristide sera de retour le 17 Mars 2011
» Twilight Imperium - Samedi 19 Mars
» Warhammer 40,000 inter-boutique en février et mars 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Médias :: La Chronique de l'Ombre-