AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 24 Mars 2011, un autre jour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Lun 2 Sep - 22:08

Venise voyons, appelez-moi Rozen. de même pour vous Gatien, combien de fois vous l'ai-je répété ?

*le ton était poli voire amicale chose plutôt rare, pourtant sa bonne humeur étant sincère, même s'il était difficile d'en juger.
Elle hésita un moment à se rendre directement à son bureau, ce qu'elle aurait dû faire car hélas le diablotin venant une fois de plus de sortir de sa boîte et la simple vision de ce sourire fière elle eut un soupir.*

Lucien ! quel déplaisir de vous voir au Louvre ! Que ce passe t'il ? les lieux de débauche standing sont en grève ce soir ?

et... Je prends votre fou avec le pion qui était en a6.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Lun 2 Sep - 22:40

Luddmila ne releva pas l'insulte de la primogène ventrue... il était normal qu'elle lui en veuille, plus que normal...

Elle sourit à l'homme qui entra avant de reprendre


Gatien, je vous présente phantom du clan des masques ainsi que Julien, notre fléau ! messieurs Gatien de Cambiaire du clan des roys !

Puis elle sourit gentiment à Gatien, espérant qu'il prenne la place qui était la sienne... ils avaient tous le même âge et devraient s'aider selon Luddmila plutôt que de s'ignorer comme il le faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 1:53

Sur le coup quant-il fut présenté comme Fléau par la Ventrue, il ne tilta pas s'attendant à ce que cela concerne quelqu'un. Il avait les yeux dans le vague, une absence psychologique parfaitement remarquable. Il rêvait éveillé, une belle forêt touffue à souhait, les oiseaux chantant l'arrivée prochaine du soleil. Une chambre, dans une maison non loin de ces bois. Dans celle-ci un enfant est terrorisé au cœur de son lit.


Les cauchemars frappent à la porte. La sorcière sous le lit, prête à lui dévorer les pieds et les mains s'ils dépassent de la couette. Ces individus au visage effacés, tout blanc. Transmettant ce mal par simple regard. Une horde de zombie, près à la dévorer (Oui ce gros con de gamin à osé jouer une nuit à résident evil, seul dans sa maison énorme, très tard sous un orage carabiné qui à fait sauter les plomb).


Heureusement, les oiseaux chantent. Il en aurait presque pleuré de peur face à ces horreurs, mais les piafs chantent. Ces petites choses qui l'apaisent tellement. Ses yeux se ferment, il s'endort.


Soudain, son esprit se remémore les dernière paroles de Luddmila à son égard. Fléau, mais c'est de lui qu'on parle ! Julien reprend un faux air concentré et concerné par la situation, raffermissant sa main sur l'épaule de Luddmila. Il aime ce contact rassurant. Ils ne peuvent pas comprendre. Jamais. Il tâche tout de même de sourire à Gatien, un peu désolé de son propre comportement, tout en préférant fermer sa grande gueule pour ne pas aggraver la situation déjà bien merdique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gatien de Cambiaire
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Volontaire (+1)
Points de sang:
11/14  (11/14)

MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 9:41

Gatien eut un légèr sourire à la réprimande amicale de Rozenmilna.
Si son accession au rang de Primogène l'ennuyait ou non, il n'aurait su le dire. Mais il était vrai que sur trois candidats, elle n'avait guère eu le choix. Lefol aurait fait un très mauvais Primogène, trop gaffeur, trop désagréable. Et lui-même trop jeune et trop ignorant pour faire un Primogène digne de ce nom. Rozenmilna, elle, était parfaite.
Par contre, être appelée par son titre l'agaçait visiblement. Quelque part, c'était drôle.

Revenant à la "conversation", il précisa à Luddmila :

- " J'ai déjà rencontré Phantom. Nous faisions partie de la première expédition contre Laure. Mais le Prince nous a attribué des équipes différentes. "

Luddmila faisait visiblement des efforts pour rompre la glace, mais il semblait de plus en plus au jeune Ventrue que les deux autres auraient préféré qu'il s'en aille.
Comme Julien lui souriait, il décida de faire une dernière tentative, eu égards à l'initiative de Luddmila. Si cela ne donnait rien, il irait rejoindre Rozen, et lui demanderait qui était ce Lucien qu'il ne connaissait pas.

- " Excusez mon ignorance, mais en quoi consiste le rôle de Fléau, exactement ? "

Il savait que c'était une sorte d'exécuteur, mais de quoi, ça c'était une autre question...
C'était un sujet de conversation comme un autre, et puis il se moquait de passer pour un idiot. Il avait trois mois, et était seul depuis un tiers du temps. Il n'y avait pas de honte à ignorer des choses dans cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri d'Estirac
Harpie [Toréador] (PNJ)
Harpie [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 11:45

[La chambre d'Henri]

Spoiler:
 



Arpentant le Petit Salon, un gracieux sourire de convenance aux lèvres, d'Estirac salua deux dames, dont une Nosferatu qui avait eu l'élégance de cacher sa hideuse face sous un masque. Il ne s'attarda point auprès de cette créature du sous-sol dont la seule passion, il le devinait déjà, était d'extirper les secrets les plus inavouables à ses interlocuteurs. Et, ô Dieu! Il avait beaucoup à cacher. Il leur fit une courte révérence en penchant légèrement son buste en avant. "Mesdames" dit-il avant de se retirer plus avant.

un groupe d'hommes entourait une femme assise, la dissimilant à son regard... du moins presque. Il pouvait admirer ses jolies jambes nues. Il s'approcha pour entendre la naïve question d'un homme qui semblait juste sorti de l'enfance. Son interrogation ne laissait quant à elle aucune ambiguïté sur son statut de nouveau-né. S'approchant et se plaçant à côté de lui, il décida de lui répondre sur un ton aimablement paternel plutôt que de lui envoyer une cinglante réplique suintant le mépris qu'un vieux vampire aigri éprouve pour la jeunesse.

"Le Fléau est la mort incarnée pour tous ceux qui ont le malheur de déplaisir au Prince et ceux qui ont omis de lui prêter allégeance. Si par malheur il advenait que vous soyez renié par la cour, son visage serait le dernier que vous verriez." Ces mots étaient propres à faire frissonner n'importe qui, mais la description effroyable sembla amuser le Toréador qui afficha un sourire espiègle. 

"Messieurs, Henri d'Estirac, infant de Josselin de Poitiers, du clan Toréador." Il s'inclina légèrement -et non moins respectueusement- devant chacun des hommes entourant la Sethite.

"Ah, mais j'oublie toute notion de courtoisie!" Il s'approcha de Luddmila, posa un genou à terre tel un chevalier devant sa suzeraine puis prit délicatement sa main droite dans une de ses paumes pour lui donner un baisemain à l'ancienne, ses lèvres restant immobiles quelques centimètres au-dessus de sa main. Il leva alors ses grands yeux bruns vers elle et regarda plus gravement, d'aucuns diraient plus sincèrement, la belle Sethite. "Madame, je suis fort aise de vous savoir libre et en bonne compagnie. Vous m'avez causé beaucoup de soucis mais j'ose espérer que tous ces tracas sont derrière vous désormais. Je vous ai soutenue auprès du Prince; j'ai prié, que dis-je! Supplié dans un libelle qu'il vous accorde sa grâce princière et aujourd'hui je ne puis que me féliciter de mon audace car elle a touché son cœur."

Il relâcha alors la petite main comme à regret puis se leva sans effort apparent, reprenant sa place auprès des admirateurs de Luddmila.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 12:42

Il sourit grandement à la remarque du nouveau venu, celui-ci ramenant le jeune vampire d'entre les rêves.

"C'est un peu primaire et incomplet comme vision de se rôle, mais ça c'est la partie amusante de son travail.


 Le reste des tâches d'un Fléau sont de parcourir régulièrement les terres du prince, de lui ramener les nouveaux venus qui ne sont pas venu à lui, les détruire en cas de refus de s'exécuter ou de quitter la ville. L'on peut y ajouter l'ablation de quelques Sabbatiques croyant pouvoir se promener librement chez nous, mais également l'explication des traditions à novices illégaux voir au sir non autorisé si le prince délègue cette tâche.


J'ai peut être oublié une petite chose, mais voilà, je crois, une description plus exhaustive des devoirs d'un Fléau."

Il y a un petit côté déprimant et totalement alarmant de se dire qu'aujourd'hui encore un écrivain en mal de reconnaissance puisse avoir si facilement un petit côté suffisant. Dommage, les temps changent, mais n'évoluent pas.

"Vous pouvez m'appeler Julien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly
Malkavian
Malkavian
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Convalescente (+1) , Tenace ( +1 )
Points de sang:
14/15  (14/15)

MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 13:15

Une nausée la prit devant la laideur de l'homme immense qui venait d'entrer.

"C'est super ça ! Vous vendez des tenues de princesses ?!"


L’entrain d'Alice disparue en même temps qu'elle se souvient que Rosie n'était plus là pour porter les déguisement qu'elle lui achetait. Terre à terre une question stupide lui viens à l'esprit et passea la barrière de ses lèvres avant qu'elle ne s'en rende compte.

"Mais comment faite vous pour tenir le magasin le jour ?


Elle fixait les traits lises et parfaits du visage, ce demandant à quel degrés de laideur était le visage de la femme qui se cachait en dessous. Elle reprit contenance à l'arrivée de Rozen qu'elle salua d'un immense sourire, enfin quelqu'un ne fonçais pas tête baissé rejoindre la belle dame au fond du petit salon.
Mais son espoir de ne plus être seule devant le beau masque inexpressif de Venise fut de courte duré, déjà la femme enfant partait s'isoler.

**Luddmilla c'est le nom de la demoiselle d'après se que je peut entendre, Rozen à dit Gatien et Phamtom ce doit être le grand moche Nosfératu et... Fléau ?**


Elle regarda une à une les personnes présente et constata que ça ne pouvait être que Julien.

**Merde, j'ai mis ma mais dans le pantalon du Fléau...**


La Malkavian ce mordit la lèvre inférieur, elle avait fait une gaffe. Toute son attention était porté sur le groupe du fond délaissant le masque qui la mettait mal à l'aise.

Un belle homme arriva, il connaissait Rozenmilla elle lui adressa un sourire polie tout en se demandant pourquoi elle n'avait pas prit le temps de lire la pile de journaux que sa goule lui avait mise de côté. Temps de choses avait changé en si peut de temps !

"Excusez moi Venise, il semble qu'il me faille effectuer une mise à jour de toute urgence ! Je n'ai pourtant été absente que trois semaines, mais il semblerait... Le prince n'a pas de nouveau changé tout de même ? Il y a eu beaucoup de nouvelle nomination ?"


Elle s’appliquait à ne plus regarder la femme belle dehors et moche en dessous en espérant que le problème ne soit que physique et qu'elle comprendrait...
Un homme multicolore entra, et encore une fois la personne ne s'arrêta pas à leur niveau. Venise était elle une personne à éviter ? Ou bien était ce elle ?! Julien lui avait dit qu'elle était connue, cella était peut être due à une bêtise qu'elle aurait faite à son insu ?!
Elle écouta avec curiosité l'arc-en-ciel, il semblait parler comme au temps de Louis XIV se qui amusa beaucoup Alice, puis après réflexion l'impressionna. Quel age avait cet oiseau exotique ?


Vêtements d'Alice:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Diplomate (+1), Séducteur (+1)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 15:25

Il offrait un grand sourire charmeur à la Ventrue en réponse à son petit sarcasme.

" Quel ravissement, vous ne pouviez me faire plus plaisir ma chère Rozen ... ou peut-être préférez-vous primogène ? "

Il avait évidemment une idée précise de la réponse alors qu'il s'inclinait de manière à venir parler au creux de l'oreille de la demoiselle comme s'ils étaient proches et intimes.

" Ne suis-je pourtant pas dans le plus prestigieux de ces fameux lieux ma chère ? Ou alors tout ça fait encore partie d'un de vos nombreux plans pour connaître mon emploi du temps afin de vous trouver comme par «hasard» là où j'ai l'habitude de passer mes soirées ?"

Il ponctuait d'un clin d'oeil faussement aguicheur et un brin arrogant quand il se redressait pour la toisait légèrement, impatient d'entendre sa réponse.

" Ah oui j'oubliais...Le cavalier en prend le pion en B5. Attention au prochain déplacement, l'étau se reserre "

Le ton était assuré et plein de confiance. Il tentait de semé le doute dans l'esprit de son adversaire et était à l'affût de la moindre de ses expressions, cela faisait aussi parti de leur petit jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 15:51

*Si elle pouvait elle lui arracherait le visage avec ce sourire stupide pour en faire une balle antistress. Quant à la partie d'échecs, l'assurance réussit à faire douter Rozen de sa tactique. Le prochain coup aller lui demander réflexion*

N'allez pas vous claquez ce qui vous sert de cervelle mon cher, ne m'appelez tout simplement pas !
Et je vous ferais remarquer que je me trouvais ici avant vous, si jamais je dois courir ce ne serait pas après vous mais la direction opposer.
Essayez de vous comporter comme une ventrue en ma présence.


*Rozen gardée le sourire, mais contrairement à son interlocuteur, elle serait un peu plus les dents.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Diplomate (+1), Séducteur (+1)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 16:09

Lucien agitait sa main devant la Ventrue avec un brin de négligence.

" Mais je ne fais que ça, c'est même l'unique raison de ma présence au Louvre. J'étais  venu vous saluer pri~mo~gè~ne "

Le dernier mot était presque chantonné et il fixait un bref instant Rozen avec un sourire défieur laissant juste quelques secondes le silence s'installer uniquement dans le but qu'elle s'en imprègne.

" Je note que vous n'annoncez pas le prochain coup "

Il ne commentait pas plus, cette petite remarque suffirait à lui faire passer le message. Un bref instant il plissait les yeux l'air moins arrogant et observait sa primogène.

" Vous avez perdu de votre superbe, je ne saurais dire ce qui vous est arrivé, mais celle que j'ai eu tant de plaisir à affronter à cause de sa verve et sa détermination à ne jamais rien lâcher semble lointaine... La rozen que je connais aurait déjà répondu et vanté d'avoir 3 coups d'avance au moins "

A peine eut-il terminé de parler que c'était de nouveau l'arrogance et la provocation qui pouvait se lire sur son visage comme s'il attendait quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 16:28

Kaoum rentra dans le petit salon en compagnie de Abigail à qui il tenant la main. Son visage était de marbre, et il salua à l'entré en s'inclina l'assemblé de vampire présente. Il s'avança alors tranquilement comme si tout était normal vers Venise. En passant il aucha la tête respectueusement vers Phantom, Julien, Luddmila et Gatien. Même si ils les regardait eux particulièrement il fit en sortes que son salut passe pour un salut du groupe au complet.

Il arriva donc prêt de Venise et s'inclina devant elle avec le respect dû à son nouveau rang. Après les remarques et la tension dont il avait entendu parlé après son article il se faisait un devoir de respecter l'étiquette, même si ce n'était pas son fort.

"Dame Primogène, heureux de vous voir en cette nuit."

Il fit un pas de côté pour laisser la place à Abigail, lui serrant au passage la main pour l'encourager.

"Veuillez me laisser vous présenter avant toute chose dame Abigail du clan Toréador . . ma compagne."

Et voilà les mots étaient dit, la pierre jeté, la flèche tiré, la queue du dragon tiré. Il n'avait pas parlé fort, ni même chuchoté, il s'était contenté d'annoncer le fait du ton le plus badin qui soit, le plus normal. Il avait même ponctué sa phrase d'un sourire confiant et jetaun regard à Abigail au moment de prononcer le mot "compagne".

Peut être en ce moment vous vous demandez où est passé le prudent Kaoum, le Nosfératu qui avait réussit à débusquer Laure dans sa tanière sans que personne le sache . . ou presque. Je vous avoue que moi aussi en ce moment je me poses la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Loyal (+1 ), sur la béquille (-1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 16:37

Les deux ventrues se livraient à une partie d'échec qui semblait un peu tendu. Rozen ne semblait pas apprécier plus que cela la présence de Lucien.


Phantom regardait l'assemblée et Luddmila, pendant que julien expliquait son nouveau rôle. La main de Julien était posée sur son épaule, cela voulait dire quoi?


Il regarda Gatien.


- Gatien! bien sur que je me souviens de vous. Comment allez vous depuis ce mois passé? vous avez pu tout régler?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 16:45

La jeune rose était entrée main dans la main avec Kaoum, heureuse de cette situation... elle avait décidé que l'opinion des autres ne l'importait pas... Elle salua d'un sourire et d'un geste de la tête l'assemblée. elle souriait à Kaoum jusqu'a ce qu'il marche vers Venise... sa primogène...le sourire s'effaca. Il s'inclina devant elle, elle savait qu'elle devait faire de même.

Abi fit donc une petite révérence à sa rivale, affichant un sourire poli.


madame la primogène...

au moins l'avait il présenté comme sa compagne. Elle se redressa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 17:03

Elle salua d'un sourire ravie la venu de ce vieil ami... Elle avait entendu dire qu'il avait plaidé pour elle et avec une verve extraordinaire qui avait ému le prince. Il prit sa main s'agenouillant avec grace...

 Henri quelle joie que de vous revoir ! Je vous remercie pour tout, vraiment ! je sais que vos bonnes paroles y sont pour beaucoup si je puis avoir le bonheur de me trouver en si charmante, si agréable compagnie ce soir...Si j'ai pu revoir ma demeure et séjourner a nouveau sur Paris... je vous dois tant !

L'homme se releva, gagnant une place... la situation se corsa quand Julien en ajouta sur son rôle... si jeunesse écoutait sagesse... elle le regarda, voulant lui dire que devant un ancien, même si on a une fonction on évite de se la jouer, mais ne fit rien, elle sourit tout simplement.

Elle sursauta quand près de sa jambe, dans son sac le cellulaire vibra... elle se pencha, élégante, suave... pour prendre le téléphone et se redresser... un bref échange de message puis elle le range


pardonnez moi cette impolitesse...

Puis elle se cala dans son siège, souriant a Phantom et Gatien... puis à Henri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 17:48

Jean entra dans le petit salon et s'arrêta sur le seuil. Il fit rapidement le tour de la salle pour constater que celle-ci semblait plus bondé qu'à son dernier passage. Il se rappela alors inextrémiste les bonnes manière et s'inclina comme le lui avait appris Constance devant l'assemblé. Ils avaient l'air tous occupés mais il ne s'inquiétait pas, son geste serait surement perçu.

Il s'avança alors dans la salle et se dirigea vers le couple qui s'emblait discuter (rozen et Lucien). Il avait vu trois groupe distincts, l'un avec Abigail qu'il ne voulait pas approcher pour ne pas faire de scandal, l'autre semblait trop s'accès autour d'une jeune femme assez belle dont il retint le visage et enfin le dernier vers qui il se dirigeait. Son choix lui semblait logique.

"Bonsoir. Je m'appelles Jean, Jean Le Forestier. J'espère ne pas vous déranger. Je souhaiterais, si vous n'y voyez pas d'inconvénient vous poser une question. Disons plutôt un renseignement."

Jean parler de façon polie et distinct. Pour ceux qui l'auraient déjà croisé et parlé avec lui le changement était radical. Il avait des alures de Ventrues couplé à la grâce d'un toréador. Enfin n'exagérons rien, mais disons que ses manières étaient impécables ainsi que don habit. Il s'inclina devant la dame un peu plus que devant l'homme, marquant ainsi son respect devant la gente féminine et afficha un sourire engageant vers ses deux interlocuteurs.

habit de Jean:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 18:10

Alice semblait soudain mal à l'aise sans que Venise n'arrive à comprendre pourquoi. Mais les Malkavians ont leur cheminements de pensées propres. Leurs sentiments peuvent changer brusquement, allant d'un extrême à l'autre. L'arrivée du couple dans le Petit Salon l'obligea à conclure rapidement sa conversation avec son interlocutrice.

"Je vous libère, mais si vous désirez un costume de princesse ou de fée, n'oubliez pas que mon magasin est ouvert toute la nuit. S'il est fermé, c'est que je suis ici. Quant au Prince, il n'a pas changé. Il y a eu quelques élections de primogènes; concernant les postes tous ont été pourvus par des Brujah, mis à part celui de Fléau par Julien. Je vous souhaite bonne lecture."

Venise fit une légère révérence avant de se tourner vers l'improbable duo. Kaoum faisait des ronds de jambes de façon assez maladroite, ce qui n'avait rien à voir avec l'élégance exaspérante du feu follet qui l'avait saluée en trombe, pressé de faire sa cour à Luddmila.

"Venise, Kaoum, Venise. Je n'oublie pas que ce sont mes Frères qui m'ont élue. Je reste leur semblable."

Main dans la main avec sa conquête, il avait l'air benêt et heureux d'un adolescent présentant sa première copine à sa mère. Autant elle comprenait ce que Kaoum lui trouvait -elle était belle à tomber-, autant la réciproque... Comment avait-il réussi à la séduire? Enfin, l'amour est aveugle dit-on.

"Dame Abigail, je suis heureuse que vous ayez pris soin de mon Frère. Qu'il n'est plus seul, j'espère qu'il n'ira plus inconsidérément explorer les églises bourrées d'explosifs. Il ne reste plus qu'à trouver une douce amie à Phantom et notre clan sera en sécurité."

Etait-ce un miracle? Venise venait de faire de l'humour. D'un goût tout à fait douteux, du genre que l'on s'échange entre deux potins dans les galeries des catacombes, mais au moins cela avait de quoi détendre l’atmosphère. En tout cas il était clair qu'elle acceptait bien plus facilement la situation que Kaoum l'avait craint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 18:39

J'ai trois coups d'avance, mais voyez-vous je ne suis pas encore décidé sur si je vous écrasais totalement ou écraser normalement !

*Son nosfé préféré, troisième dans son livre des rancunes. apparaissais soudain. Venue présentait sa compagne, la grande pianiste. Cette chose-là était incompréhensible pour Rozen, mais il n'était pas rare que les vampires combattent leurs solitudes en continuant d'imiter les sentiments des mortels, après tout ce n'était que la suite logique a ce masque d'humanité que la camarilla ordonne de porté.*

Félicitations, vous avez cueilli là une rose que beaucoup de mains auraient voulue s'emparez.

*Puis entra le colosse, qui se dirigea vers elle et Lucien. Elle le salua poliment.*

Que voulez vous savoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 19:25

Mal au crâne, mal au crâne, mal au crâne ! Trop de moonnndde.


Ça se dispute, ça se chipote, ça se courbette, ça s'engueule joyeusement, ça joue à la guéguerre avant même qu'il ne commence. D'ailleurs il a une furieuse envie de participer, mais il n'aime pas être au milieu de tellement de monde. C'est... Épouvantablement désagréable.


Il se penche à l'oreille de Luddmila, lui murmurant deux, trois mots, l'embrassant. Enfin il quitte sa place. Il se dirige vers Koum, qu'il salut de deux doigts et d'un sourire, il passe à côté d'Abigail, lui embrassant une fois chaque joue. Il fait de même à Venise au passage.



Il salut Jean de la tête, un peu surprit de le voir encore vivant pour finalement quitter l'endroit vers il ne sait pas encore où en ville.

[SORTIE]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancillae (+2)
Réputation: Diplomate (+1), Séducteur (+1)
Points de sang:
10/12  (10/12)

MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 19:35

Enfin une réponse qui lui ressemblait et elle était accueillit par un grand sourire et cette fois il ne rétorquerait pas. De toute manière son attention était attiré vers le petit couple qui venait d'entrer et il le saluait de manière assez simple d'un signe de tête avant de revenir sur la Ventrue mais il n'eut pas le temps de répondre qu'approchait Jean ce qui lui tirait un nouveau sourire.

" Bonsoir. Techniquement si, du moins en ce qui me concerne mais faites comme si de rien était et posez vos questions. Je ne suis pas sûr de pouvoir y répondre mais je suis sûr qu'elle le pourra ! "

Il ponctuait en désignant Rozenmilna de la main se gardant de tout autres commentaires et se contentait d'attendre la suite des évènements avec un petit sourire amusé et joueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly
Malkavian
Malkavian
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Convalescente (+1) , Tenace ( +1 )
Points de sang:
14/15  (14/15)

MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 19:54

Arriva un couple tout sauf coordonné, mais au moins semblez t'il bien ensemble. Alice eux du mal à décrocher son regard de l'horreur du visage de l'homme. On aurait dit qu'il avait été brulé puis que l'on avait laissé son visage se décomposer au soleil... Finalement elle était reconnaissance à Venise de porter un masque. Quel genre d'expression peut on lire sur une telle chose ?
Elle avait connus le Sénechal avant Lou qui était un Nosfératu, mais lui portait toujours un visage "normal".

Sans plus attendre elle salua la primogène d'un petit signe de tête.

"Merci Venise..."


Elle s'éclipsa sans se faire prier et dans un coin encore inocupé de la pièce composa le numéro de son appartement.
Elle eu un longue conversation avec la mamie qui lui fit le topo des nouveaux postes. Alice fut surprise d'apprendre l'élection d'un nouveau Primogène pour son clan et alla donc vers une goule pour demander à rencontrer Philippe Merle plutôt que le Prince qu'elle ne voulait pas déranger vue le nombre de gens qui souhaitait le voir.


[sortie vers le bureau du Primo Malkv']


Vêtements d'Alice:
 



Dernière édition par Aly le Jeu 7 Nov - 14:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Loyal (+1 ), sur la béquille (-1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 21:28

Du monde arrivait, décidément le petit salon était extrêmement fréquenté. Phantom ne savait plus où donner de la tête. Il salua Kaoum et Abygail, il était content que son frère de clan est trouvé chaussure à son pied.


Quant à Luddmila elle ne devait pas avoir la même notion de l'amour que lui. Sans doute, cela était il du à son âge? Il lui jeta un regard tristounet.


- Qu'en est il de nous belle toréador? Et surtout où en êtes vous vous?


Même s'il savait que ce n'était plus le cas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 21:50

Elle regarda Julien partir et croisa alors le regard triste de Phantom... oh... la situation complexe !
La belle se leva doucement

Henri, excusez moi mon ami... Gatien, je vous laisse entre bonnes mains ...

puis elle alla vers  Phantom et lui tandis la main

venez...

elle lui sourit

(sortie les toits)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 21:59

La jeune rose se redressant, sourit à Venise qui abondait dans son sens... elle souhaitait aussi que Kaoum arrête de se mettre dans des situations dangereuses... bien ainsi elle ne lui demanderait pas de faire des folies.

Abigail se détendait doucement, car qu'elle le veuille ou non venir en Élyséum était demandant pour elle... enfin elle se détendait jusqu'à ce qu'elle aperçoive Jean... le colosse, le géant, le mammouth... elle se concentra sur Venise et Kaoum, tentant de retrouver son calme... elle savait que quelque part ce monstre était gentil, mais... leur dernière rencontre s'était plutôt mal fini et elle en était resté marqué.

Je..je euh... thrum.. je ne sais pas si..s'il arrivera à ne ..ne pas faire de bêtises, mais je euh j'es..j'espère qu'il restera parmi nous...

Elle tremblait légèrement Kaoum pouvait le sentir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Loyal (+1 ), sur la béquille (-1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 22:34

Phantom se leva à la suite de Luddmila après lui avoir pris la main.

direction les toits


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri d'Estirac
Harpie [Toréador] (PNJ)
Harpie [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   Mar 3 Sep - 22:55

Henri adressa un sourire éclatant au Fléau lorsque celui-ci décrivit sa fonction d'une manière encore plus effrayante. Le Prince avait choisi la bonne personne: il lui rappelait ces hommes qui traînaient dans les ruelles sombres de l'ancien Paris, et qui n'hésitaient point à vous laisser pour mort sur le carreau pour quelques sous ou un regard de travers. Ce monsieur Julien jouait-il un rôle? Henri ne sut le déterminer, mais il le jouait à merveille.

Lorsque Luddmila le remercia pour ses bienfaits, il prit un air dégagé d'un homme de bien qui n'a voulu que donner justice à une amie. "Ce n'est rien, je suis sûr que si nos rôles avaient été inversés, vous eussiez fait de même."

C'est à ce moment que leurs portables sonnèrent à l'unisson. Le Toréador fut agacé d'être ainsi interrompu par la modernité. Luddmila l'avait déjà oublié, contemplant l'écran de son smartphone. L'original Fléau en profite pour glisser quelques mots à l'oreille de la belle Séthite sans avoir la moindre considération pour ceux qui sont à côté de lui. Il alla même jusqu'à embrasser la Nosferatu masquée. L'on pouvait critiquer ses manières précieuses, mais Henri ne ferait pas n'importe quoi pour se faire remarquer. Il y avait certaines limites, comme embrasser un laideron.

Et voilà que la belle lui échappait encore, s'éclipsant avec... Un Nosferatu. Décidément, les Rats sont à la mode. Henri était tout à fait déçu. Etait-ce lui qui avait fait fuir tout ce petit monde ou une conjonction de contretemps? Le voici abandonné au centre du Petit Salon avec pour compagnon d'infortune un nouveau-né dont il ne connaît rien.

Malgré cette déconvenue, il décida de faire contre mauvaise fortune bon cœur. Il adressa un sourire complice à Gatien, assorti d'un léger clin d’œil. "Ce Fléau, ce Nosferatu... La belle semble aimer les hommes ténébreux, ce qui nous élimine d'office du chemin qui mène à son cœur."

Plus il le regardait, plus il était persuadé que ce visage ne lui était pas totalement inconnu. "Nous serions-nous déjà croisés mon ami? Il me semble vous connaître mais je n'arrive guère à vous replacer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 24 Mars 2011, un autre jour.   

Revenir en haut Aller en bas
 

24 Mars 2011, un autre jour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

 Sujets similaires

-
» 24 Mars 2011, un autre jour.
» Mardi 1er mars 2011
» Jour 3 - Un autre meurtre, un autre jour!
» FLASH - Aristide sera de retour le 17 Mars 2011
» Twilight Imperium - Samedi 19 Mars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: Le petit Salon [Rez de Chaussée] :: Archives-