AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le Duc des Lombard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Le Duc des Lombard   Mer 14 Aoû - 21:49

Jean sortit du métro Châtelet et regarda autour de lui ne voyant pas le club. Il s'avança vers un homme qui buvait non loin de la. En s'approchant il vit que c'était un clochard. Il s'approcha donc de lui et l'interpela.

"Salut mon vieux j'peux de demandait un truc ? Tu sais où se trouve le club 'Le Duc des Lombard' ?"

Le clochard le regarda un instant, le temps de faire le point sur lui.

"Ouais j'crois qu's'est c'club de bourge la bas sur lôte boulevard. Mais fais gaffe a tes fringues ils vont p'tête pas te laisser rentrer t'sais."

Jean se regarda un instant.

"Ouais t'as p'têtre raison. Mais t'inquiète j'trouv'rais bien comment rentrer. Aller merci et bonne nuit vieux."

Il partit en lui jetant 2€ qui lui restait du billet de 10 qui lui avait permis d'acheter les billets de métro. Et partit vers le club. Il finit par le trouver sans trop de difficulter et s'approcha de l'entrée. Là deux gorilles l'arrêtèrent.

"C'est un club privé mon vieux on laisse pas rentrer n'importe qui."

Jean les toisa une fraction de seconde puis sortit ses 50€ et les montra.

"Je sais et si je viens c'est pour voir une amie de un et de deux pour consommer ça vous va ?"

Il rangea ses billets et força un peu le passage. Les deux hommes sentants peut être sa force ou par ce qu'ils les avaient convaincu il ne savait pas finirent par le laisser passer mais le suivèrent des yeux tant qu'ils le pouvaient. L'un d'eux le suivit même à l'intérieur pour être sur qu'il venait bien voir quelqu'un et ne faisait pas de grabuge.

Jean quant à lui entra dans la salle et s'arrêta sur le seuil à la recherche de Izabela, car c'était elle qu'il venait voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izabela
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Protégé (+1)
Points de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Mer 14 Aoû - 22:14

[Arrivée du refuge Gangrel]

Izabela était assise dans une banquette à l'écart de l'essentiel de la clientèle et semblait essentiellement s'imprégner de l'ambiance des lieux, écoutant distraitement la musique. Quand elle ne jouait pas sur scène, c'était quelque chose qu'elle aimait faire afin de se ressourcer. La vie nocturne était tellement... Pas vivante, ce serait répétitif, mais... Animée, oui, c'est le mot. Elle aimait cette activité depuis toujours. La nuit, les rues parisiennes étaient comme animées d'une vie nouvelle. C'était une sorte de renaissance...

De son côté, Jean ne pouvait pas vraiment la voir, la banquette étant située de telle façon qu'il n'en voyait que le dossier, mais il pouvait facilement reconnaître la silhouette adossée de la jeune femme, surtout qu'elle lui était particulièrement familière. Il avait eu l'occasion de bien l'observer il y a quelques années...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Mer 14 Aoû - 22:24

Jean laissait courir son regard sur la salle. Décidemment il commençait à se demander si il s'était pas trompé de club finalement. Puis il  la vie, ou plus exactement il vit ses long cheveux chatains qui descendaient en cascades, ses épaule fines et délicates se poursuivant en des bras à la peau douce et se finissant par des mains délicates. Il pouvait déjà voir ses yeux bleus profond telles deux puits d'océans. Pas qu'il les vois en ce moment mais c'était tout comme, il ne les avait jamais oubliés.

Il marcha ainsi vers elle restant bien dans son dos un sourire aux lèvres. Il se demandait comment elle allait recevoir. Si ses goûts avait changés après 6 longues années. Mais autant dans ce cas essayé.

Il arriva alors derrière elle et se pencha vers elle l'embrassant sur la joue tout en passant ses bras autour de ses épaules, ses mains immenses se posant comme par inadvertance sur sa poitrine ferme et pleine.

"Salut Bella tu m'a manqué tu sais çà ?"

Il relacha son étreinte pour lui permettre de se retourner si elle le souhaitait, ce qui risquait d'être le cas, que ce soit pour lui donner un sourire soit une gifle. Il se dit que étrangement venant d'elle il accueuillerait peut être les deux de la même manière, avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izabela
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Protégé (+1)
Points de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Mer 14 Aoû - 22:35

Izabela songea au passé, à ce qu'elle avait vécu il n'y a pas si longtemps alors que cette époque lui paraissait au contraire bien lointaine... L'époque où elle faisait encore partie du monde des vivants, quand elle pouvait respirer, boire et manger... Autant de choses qu'elle ne pouvait plus faire. C'était à cette époque qu'elle avait connu Jean et elle se demandait ce qu'il penserait s'il venait à apprendre qu'elle était devenue une vampire. Bien évidemment, à cause de la Mascarade, elle ne pouvait pas le lui dire, donc la question était réglée... Néanmoins, c'était frustrant. C'était un de ses rares contacts avec sa vie mortelle, en dehors de son groupe, et elle ne pouvait pas en parler avec lui.

Encore songeuse, la Gangrel ne fit pas attention à lui au moment où il arriva et fut donc surprise quand son ancien ami l'attrapa en l'embrassant, tout en veillant au passage à poser ses mains sur sa poitrine, un geste qui pouvait passer pour involontaire, mais ne l'était très probablement pas...

Elle se retourna légèrement afin de l'avoir sous les yeux et le regarda en souriant d'un air charmant, heureuse de revoir cette ancienne connaissance, puis répondit d'un ton parfaitement amical :

"Bien, je suppose que oui, je le devine en voyant ton visage et en sentant tes mains sur moi... Je ne pensais pas te voir à Paris un jour ou l'autre ! Tu n'as pas changé depuis notre rencontre..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Mer 14 Aoû - 23:21

Elle lui souriait, finalement elle avait pas oublié. Cela fit chaud au coeur de Jean. Enfin, il AURAIT fait chaud au coeur si son coeur battait encore.

"Oui je sais. On me le dit souvent. Parait que je fais jamais mon âge et ce depuis tout jeune."

Il n'avait pas dit tout petit, jeune était un mot relatif à la compréhension de la personne. Pas qu'il donne une quelconque importance à la Mascarade mais il était pas pressé de mourir.

Il finit par passer de l'autre côté du banc pour s'assoir à coté d'elle. Il était tout sourire, réellement heureux de la voir.

"Et toi tu es encore plus belle que dans mon souvenir. Que deviens tu ? Que fais tu à Paris ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izabela
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Protégé (+1)
Points de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Mer 14 Aoû - 23:31

Elle le regarda s'asseoir et réfléchit un moment à sa réponse. Que pouvait-elle vraiment lui dire sans risquer de révéler son secret ? Certes, elle était venue à Paris pour jouer dans les clubs locaux avec son groupe, mais la musique n'était pas toute sa vie... Ou plutôt sa non-vie. Il y avait autre chose que la musique et les clubs parisiens. Elle faisait partie d'une communauté à part entière, d'un clan... Mais tout cela, elle ne pouvait pas vraiment le dire. Pour lui, elle restait la jeune musicienne et ça devait rester ainsi.

C'était une situation difficile : elle avait quelqu'un à qui parler, mais ne pouvait pas lui dire tout ce qu'elle avait sur le cœur. Elle réfléchit en se mordillant la lèvre inférieure et en regardant ailleurs, tourmentée par cette impossibilité de s'exprimer librement, avant de prendre la parole en le regardant de nouveau :

"Je joue surtout dans des clubs, j'ai des rendez-vous avec des managers, des agents, tout cela... C'est une vie bien remplie, en quelque sorte. Je rencontre des gens et ça me plaît bien."

C'était tout ce qu'elle avait trouvé à dire : pas très satisfaisait, mais ça pouvait faire l'affaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Mer 14 Aoû - 23:46

Jean remarqua sa petite gêne passagère mais ne releva pas. Elle avais ses secrets et il respectait ça. D'ailleurs lui-même en avait des secrets. Si elle découvrait qu'il était vampire il y risquait sa vie. D'ailleurs en pensant à cela il fit signe à une serveuse qui vint à leur table.

"Que puis-je vous servir monsieur ?"

"Donnez moi un demi-pêche s'il vous plait."

Il se tourna vers Izabella.

"Et toi Bella tu prend quoi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izabela
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Protégé (+1)
Points de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Mer 14 Aoû - 23:58

Izabela se contenta d'un bref signe de la main et répondit simplement en souriant d'un air gêné :

"Je n'ai pas soif, merci."

C'était vrai : la boisson mortelle ne l'attirait absolument plus. Désormais, seul le sang avait une quelconque importance à ses yeux. Ce liquide vital rouge et précieux qui coulait dans les veines de tous ces individus pleins de vie qui dansaient, discutaient, s'amusaient... Rien qu'à l'idée d'y penser, le prédateur en elle frémissait d'envie. Elle avait bien envie de chasser, mais pour le moment, elle était avec quelqu'un.

Elle concentra donc sur lui son attention et lui demanda, l'air de rien :

"Et toi, que fais-tu ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 0:13

Pendant que la seveuse allait chercher la commande il se tourna vers elle.

"Eh bien, comment dire, c'est comme d'hab' tu me connais. Je suis en mouvement constant. J'ai entendu parlé de taff dans le coin donc je suis venu c'est tout."

Il se rapprocha d'elle et lui passa un bras autour des épaules.

"Et puis il semblerait que j'ai bien fait car cela m'a permis de te voir une nouvelle fois. Tu joues encore avec ton groupe à ce que j'ai compris ? C'est cool !"

Il regarda autour de lui.

"Mais je crois que l'on est dans un club de jazz ici . . . tu fais plus de métal ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izabela
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Protégé (+1)
Points de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 0:21

La jeune femme frissonna au moment où il passa un bras autour de ses épaules. C'était quasi-instinctif depuis qu'elle était devenue Gangrel. Le contact physique spontané la mettait parfois mal à l'aise, même si elle essayait de ne pas le montrer. Elle avait développé un côté méfiant et légèrement sauvage...

Elle s'efforça donc de ne pas faire attention au bras et répondit en souriant doucement :

"Bien, je ne joue pas forcément ici... J'aime traîner ici car je n'y suis pas une habituée, personne ne m'y connaît vraiment, donc on me laisse plutôt tranquille quand j'y passe. Si, je suis toujours rock et metal, si tu veux tout savoir... ça, ça n'a pas changé et ça ne changera sans doute jamais !"

Elle se fendit d'un plus grand sourire et ajouta sur un ton taquin :

"Comme toi, tu n'as pas changé certaines manies, comme tes mains au début..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 0:43

Elle frissonnait à son contact ? Une première. Elle était plutôt du genre à être la plus tactile des deux avant. Finalement il y avait peut être des choses qui y avait changés. Mais une chose l'avait intrigué lors du contact, sa bête avait réagit. Très peu certes mais elle avait grogné. Il avait faim ? Non ! C'est ce moment là que choisit la serveuse pour revenir avec le demi-pêche. Il la prit, lui fit un clin d'oeil et bu une gorgée avant de revenir vers Izabela.

"Je suis heureux que tu ais gardé ton groupe de rock/metal. J'étais un vrai fan à l'époque. Et pour mes manies j'avou avoir eu peur que tu n'apprécie plus. Après si tu es partante je suis prêt à reprendre toutes mes manies d'avant."

Il lui fit un clin d'oeil et se rapprocha un peu plus.

"Mais tu m'as l'air un peu rétissante ce soir Bella. Tu sais qu'entre toi et moi on s'est jamais pris la tête et je ne veux pas que ça commence ok ? Si t'aimes pas ou si tu veux pas tu me le dis et c'est tout."

jet:
 


Dernière édition par Jean le Forestier le Jeu 15 Aoû - 0:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 0:43

Le membre 'Jean le Forestier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dés 10 faces' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Izabela
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Protégé (+1)
Points de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 0:51

Quand il mentionna ses anciennes manies de l'époque, elle ne put s'empêcher de sourire en y songeant. C'était tout de même quelque chose... Des souvenirs agréables, c'est vrai, mais elle se demandait si elle pouvait revivre cela comme avant, avec la même insouciance. Avec son changement, cela lui semblait impossible, mais une partie d'elle-même avait envie de croire que c'était toujours possible et à portée de main.

Elle le laissa se rapprocher en affichant toujours son sourire, mais le perdit ensuite avec ses dernières paroles. Apparemment, il avait senti que quelque chose n'allait pas, mais il n'avait pas trop envie de l'expliquer. Non, il devait croire que rien n'avait changé chez elle. Elle devait être comme avant...

Tout en restant proche de lui, elle s'efforça de sourire de nouveau et répondit sur un ton joueur :

"Non, non, tout va bien, je t'assure... Tu peux même tout à fait reprendre tes anciennes manies ! C'est un plaisir de te revoir, vraiment... Je n'ai pas trop eu l'occasion de m'amuser depuis que je suis ici."

Ce n'était sans doute pas très convaincant, mais c'était là tout ce qu'elle trouvait à dire. Elle espérait que ça allait faire l'affaire, mais elle-même n'en était franchement pas convaincue... C'était l'inconvénient des anciennes retrouvailles dans ce genre-là. Elle n'aurait jamais cru que ce serait aussi difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 1:17

Jean sourit à la dernière phrase de Izabella. Il était subjugué par son regard aussi. Ses yeux était aussi captivants qu'il s'en rappelait, voir peut être plus. Au point qu'il ne remarqua même pas la froideur de sa peau, la sienne l'étant tout autant, et ses pensées ailleurs. Il commença à caresser l'épaule de la dame en la regardant dans les yeux.

Il se laissa convaincre par les paroles de Izabela les goutant pour ce qu'ils étaient, une promesse. Il se collaalors à elle avec un sourire, sa bière était oublié, lui prit le menton de la main et le tourna délicatement vers lui avant de l'embrasser. Le baisé fut long et doux. Puis il recula la tête et lui sourit.

"Ce goût m'avait manqué ces 6 dernières années. Beaucoups de souvenir me reviennent maintenant et tous plus beaux les uns que les autres."


Il avança ensuite sa main sur le ventre de Izabela l'autre main toujours sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izabela
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Protégé (+1)
Points de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 1:26

Pendant toutes ses caresses, la jeune femme se contenta de sourire sans bouger, préférant rester silencieuse de crainte de gâcher l'instant présent. Elle avait envie de savourer ce moment avec lui, ces retrouvailles qui éveillaient bien des souvenirs du passé qu'elle avait enfouis dans sa mémoire. À ce moment, elle vivait une sorte de rêve éveillé, quelque chose qu'elle n'aurait jamais cru connaître. Elle était comme subjuguée, si bien qu'elle ne réagit pas quand il s'approcha afin de l'embrasser et fut plutôt passive lors du baiser.

Après cette tendre union de leurs lèvres qui déterra d'autres souvenirs agréables, il fit justement remarquer que cela lui faisait la même chose, puis fit encore bouger ses mains sur lui. Encore une fois, elle restait tout à fait immobile, préférant le laisser totalement maître de la situation.

Néanmoins, elle prit conscience qu'il attendait peut-être un mot de sa part. Les yeux sur la main qui jouait sur son ventre, elle lâcha en souriant :

"En tout cas, tu sais ce que tu veux et où tu vas, on dirait..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 1:52

Décidemment il y avait quelque qui allait pas. Elle réagissait comme lors de ses mauvais jours ou quand l'armée rouge débarquait. Il la regarda de plus prêt. Elle semblait apprécier le contact et sa présence mais on la lui faisait plus. Il l'avait cotoyé de très très prêt pendant un certain temps.

À contre coeur il se recula un peu et lui prit les mains. Il chercha son regard.

"Hey, Bella, qu'est ce qui se passe ? Je te connais, tu me cache quelque chose."

Il semblait sincèrement inquiet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izabela
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Protégé (+1)
Points de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 2:00

Izabela se mordilla de nouveau les lèvres en songeant à ce qu'elle devait dire : comment lui expliquer que bien des choses avaient changé ? Qu'elle n'était plus la même qu'autrefois ? Qu'elle était différente, et d'ailleurs à un point qu'il ne pouvait sans doute imaginer, même dans ses rêves les plus fous ? C'était particulièrement difficile... Elle avait envie de tout lui révéler, mais elle ne pouvait pas et le savait très bien.

Elle baissa la tête et regarda ailleurs tout en réfléchissant. C'était sans doute le moment le plus pénible de toute sa jeune vie vampirique... Il y avait sans doute eu plus pénible, à la réflexion, mais ça n'en rendait ce moment pas moins difficile pour autant. Bon sang, qu'elle détestait vivre ça !

Finalement, lassée, elle se décida à parler franchement :

"Jean, écoute... Je t'aime beaucoup, et j'aimerais qu'on fasse comme avant, mais je ne suis plus tout à fait la même. Seulement, j'aimerais que... Que tu fasses comme si rien n'avait changé."

Elle sourit brièvement et prit ses mains afin de les ramener vers son ventre en l'implorant :

"Je t'en prie... Ne pense plus à cela ! Ne t'en soucie pas !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 2:20

Jean la regarda un instant perplexe. Elle était gêné c'était clair et il ne voulait pas insisté. Il ferait comme elle souhaitait pour ne pas la forcer, comme ils en avaient toujours eu l'habitude. Amitié, relation et pas de prise de tête. C'est ça qu'il aimait.

Il regarda sa main sur le ventre de Izabella et le monta plus haut pour le poser sur le coeur, pas le sein attention, pas à un moment comme ça, mais sur le coeur de la belle.

"Écoute, comme ton coeur qui. ."

Il s'interrompit, son cerveau marcha d'un coup à vive allure. Le coeur était à l'arrêt, pas un batement, pas une vibration, rien ! Or la dernière fois il avait vérifié, le coeur battait à tout rompre sous ses caresses et baisés. L'information fit vite son chemin dans le cerveau de Jean et il en était stupéfait de voir sa conclusion. Ainsi c'était ça !

Il se pencha d'un coup vers elle mettant sa tête dans son coup, le visage caché par sa chevelure au couleur d'automne et murmura.

"J'ai compris !"

Et il la mordit. Doucement, rapidement, pas de quoi en faire un drame ou remplir un calice. Une petite morsure dont il ne but qu'une goute, un plaisir fugace de vampire, de quoi lui faire comprendre sa nature, suivit d'un coup de langue pour refermer la blessure et d'un baiser pour se faire pardonner.

Il la regarda à nouveau. Se noyant dans ses yeux.

"J'ai compris."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izabela
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Protégé (+1)
Points de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 2:32

Le temps sembla s'arrêter quand il posa sa main sur son cœur. Non... Elle n'avait pas songé à utiliser son sang pour simuler cela. Il risquait de découvrir ce qu'elle était. Son regard ne trompait pas : il avait découvert la vérité sur elle. Probablement pas tout, mais il savait sans doute désormais que son corps était mort-vivant... Comment allait-elle lui expliquer ça ? Comment allait-il réagir ?

Bizarrement, en fait. En effet, il se dirigea vers son cou. Il fallait reconnaître que c'était une réaction assez inattendue de sa part et Izabela se demanda la raison d'un tel comportement. Et puis, ces mots... "J'ai compris" ? Bien, mais qu'avait-il compris exactement ? Elle en avait une petite idée, mais voulait l'entendre de sa bouche afin d'être sûre... Cette nuit, son ami était vraiment étrange !

Et puis il la mordit, et elle ressentit la sensation du baiser, puis la langue pour refermer la plaie. Ainsi donc, c'était ça : Jean était exactement comme elle, une créature de la nuit ! Alors qu'elle craignait de briser la Mascarade en lui révélant la vérité, il était en fait comme elle... D'ailleurs, l'avait-elle toujours connu comme ça ou avait-il été comme elle mortel lors de leur rencontre ? Voilà une question à éclaircir...

Néanmoins, pas pour le moment. En effet, Elizabeth était à la fois soulagée et heureuse : elle savait désormais qu'elle pouvait partager avec son ami sans crainte d'enfreindre les règles de leur communauté.

Elle plongea elle-même son regard dans le sien et sourit avec sincérité en disant :

"Oui, tu as compris : nous sommes semblables..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 2:41

Elle souriait de soulagement et de bonheur. Oui c'était cela. Il lui sourit en retour, mais pour lui une pensée le tourmentait. Comment celà s'était il produit ? Avait-ce été un toréador qui avait reconnu sont talent ? Ou l'un de ses fous du Sabbat dont Constance lui avait parlé ? Il devrait éclaircir ce point. Qui avait osé la touché elle qui était si . . . si humaine ! Mais son soulagement était communicatif. Il sentit la gêne s'évaporer comme brume au matin et il l'a prit dans ses bras pour un long et tendre baisé.

L'avantage quand on est vampire c'est que l'on a pas besoin de respirer. Il fit alors durer le baisé un peu plus longtemps qu'habituellement et se souvint un peu de justesse qu'ils étaient entourés d'humains et mit fin au baisé.

"Oui nous sommes semblables."

Il lui caressa les cheveux et le visage.

"Nous devrions peut être trouvé un endroit plus discret au oreilles normales tu ne penses pas ? As tu un appartement sur Paris ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izabela
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Protégé (+1)
Points de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 2:50

Izabela, heureuse, répondit avec grand plaisir à son baiser et ne comptait pas y mettre fin, mais son amant s'en chargea à sa place. C'était dommage : elle avait tant aimé retrouver un tel moment de partage avec lui... Elle aurait aimé le voir durer une éternité. D'un autre côté, ils auraient sans doute d'autres occasions de profiter de leurs retrouvailles, non ? En tout cas, de son côté, elle espérait bien que oui.

Elle frissonna au contact de sa main sur ses cheveux et son visage, puis lui répondit :

"J'en ai un, mais je n'ai pas trop envie de rentrer chez moi. Pas maintenant, alors que l'on peut profiter de la nuit... J'ai envie de me distraire, de prendre du bon temps... Ne veux-tu pas passer un bon moment en ma compagnie, Jean ? Nous avons tellement de temps à rattraper tous les deux..."

Tout en disant cela, elle souriait d'un air presque aguicheur. La séduction n'était pas un art qui lui était tout à fait inconnu. Elle avait toujours eu un certain don pour charmer, surtout quand elle voulait se changer les idées et s'éclater...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 3:12

Un sourire entendu fleurit aux lèvres de Jean à la remarque de Izabela. Oui elle avait définitivement pas changée. À part pour ce qui est d'être en vie et les deux trois truc y référent, il retrouvait enfin la même Izabela que dans ses souvenirs.

Il se pencha sur elle et posa son front contre le sien, les yeux dans les yeux. Sa main gauche sur une hanche et la droite sur un cuisse il lui murmura.

"Je crois que effectivement on a du temps à rattraper tous les deux. Presque 6 ans en fait. Et tu me connais, je suis toujours prêt à te suivre sur les voies les plus tortueuses si il le faut. Car je sais qu'avec toi c'est toujours que du pure bonheur."

Et il commença à caresser le bas du dos et l'intérieur de la cuisse de la dame. Le couple devait certainement donné un tableau des plus particulier dans le club. Étant un club assez uppé il se demandait jusqu'où ils pourraient aller avant de se faire expluser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izabela
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Protégé (+1)
Points de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 3:20

La jeune femme se mit à rire en laissant son amant la toucher. Ces caresses étaient de doux délices qui remplissaient son corps de frissons. Néanmoins, elle ne voulait pas acquérir une mauvaise réputation et l'interrompit avant d'aller plus loin. Il valait mieux songer à son image quand on risquait de revenir dans un club ou dans ses environs. Elle le repoussa donc gentiment tout en le rassurant :

"Ne t'inquiète pas, ce n'est que partie remise, quand nous serons dans un terrain de jeu plus propice..."

Elle se leva en souriant et se dirigea avec lui vers la sortie, marchant en le tenant par le bras jusqu'à une petite rue tranquille, non loin de l'établissement, mais à l'écart de bien des regards. Après s'être assurée qu'ils étaient tranquilles, elle l'embrassa brièvement en mordillant la lèvre de son amant et lui susurra :

"Bien, et si on reprenait où nous en étions ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 3:32

Jean fut un peu surpris quand elle le repoussa mais se rassaisit vite sous l'invite de la belle. Il laissa derrière lui la bière et un billet de 10€ et la suivit sans se faire prier. Il la suivit dans la rue puis dans la ruelle. Il ne fit pas attention aux passants ou autre voyeur contrairement à sa compagne. Il était trop occuper à se gaver de l'image de sa silhouette et de sa démarche.

Quand elle s'arrêta enfin dans la ruelle elle l'attira à elle et il ne se fit pas prier. Il retrouvait ses marques avec elle, mais c'était la première fois qu'ils le faisait dans la rue. Avec elle c'était toujours une nouveauté. Elle était impulsive et ça lui plaisait beaucoup.

Il l'attrapa par les hanches et se rapprocha d'elle la menant contre le mur.

"Je crois qu'on en était là il me semble."

Il se mit à l'embrasser à nouveau et cette fois n'arrêta pas le baisé, profitant de chaque seconde et de chaque souvenir refaisant surface.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izabela
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Protégé (+1)
Points de sang:
8/10  (8/10)

MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   Jeu 15 Aoû - 12:00

Elle-même ne se souciait plus du reste : elle retrouvait enfin une partie de l'insouciance qu'elle avait perdue lorsqu'elle était devenue vampire. Les hommes s'imaginaient beaucoup de choses sur les vampires et en avaient une vision romantique, mais tous ceux qui croyaient que la non-vie était une vie de liberté se trompaient lourdement. Un vampire n'était pas libre : comme l'homme, il était contraint d'obéir à des règles qu'il n'acceptait pas forcément. Même les vampires devaient obéir à une forme de société. On était loin de l'image glamour que véhiculaient les romans et les films...

Là, elle avait le sentiment de retrouver cette liberté qu'elle chérissait tant : elle agissait à sa guise, sans vraiment se soucier des conséquences, et profitait de l'instant présent avec un homme qu'elle n'avait pas revu depuis plusieurs années. Un vampire, tout comme elle, mais ça n'avait pas d'importance : elle l'appréciait, il l'appréciait... Avait-on finalement besoin de plus pour partager un bon moment ?

Elle répondit donc à son baiser avec la même passion que lui en collant son corps contre le sien, son dos contre le mur. Au bout de quelques minutes, elle y mit fin et se contenta de le regarder dans les yeux. Quelque chose dans son expression avait changé : elle avait désormais un regard de prédateur et même son sourire semblait carnassier. Elle ne dit pas un mot après avoir interrompu leur baiser, mais grogna légèrement en attendant la suite... Izabela l'humaine avait en partie laissé place à la Gangrel et aux instincts sauvages de cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Duc des Lombard   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Duc des Lombard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Jeu joueur de rugby
» Yue Lombard
» Le Duc des Lombard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Archives-