AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ballade sur les quais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Jeu 5 Déc - 19:32

Ahuizotl marchait sur les quais avec son espèce de doberman croisé avec un berger. Il n'était pas noble de sang mais était massif et encore affamé. Le Gangrel s'était promis de lui donner à manger jusqu'à ce qu'il retrouve sa pleine santé.
C'est alors qu'il croisa des figures familières ...
Il s'arreta et regarda son nouvel ami dans les yeux.

Ihchiqui (le nom du chien) ne te montre pas agressif envers mes amis s'il te plait, je vais juste les saluer un instant.

Il s'approcha alors du petit groupe et les salua ouvertement.

"Bonsoir ! Quel bon vent vous amène sur ces terres si calmes ?"

Lorsqu'il croisa le regard de Julien, son salut était plus appuyé ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Jeu 5 Déc - 23:08

Julien sourit immédiatement en se détendant, la tension retombait tout d'un coup.

"Je n'ai pour ennemi que ceux du Prince, je ne fais pas de politique, tant qu'on ne me force pas à en faire. Il en sera toujours ainsi."

Il prend dès lors la main de Kaoum.

"Je suis désolé pour le message, je n'ai pas eu le temps de répondre, ces dernières heures furent compliquées. C'est ce soir ? Est-ce qu'il y a encore une place ? Par ailleurs, non je ne compte pas la pourchasser et me la farcir seul quand je serai en face. Je ne suis pas assez idiot pour faire comme une certaine Brujah"

Soudain, un primogène sortit du fond de la nuit, près de son chien qui court au ga... Enfin à ses côté.

"Bonsoir Primogène, comment allez vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 6 Déc - 12:04

Kaoum serra la main de Julien alors qu'Abigail se libérait de son étreinte. Après le serrage de pogne il fit un pas vers elle et c'est à ce moment là que Zeus aboya et se mis devant lui les babines retroussées prêt à attaquer, l'empêchant ainsi de rejoindre sa belle.

Kaoum, alerté, regarda la main sur son couteau ce qui avait mis son chien dans cette état et se calma en reconnaissant le primogène Gangrel. Il posa alors une main sur la tête de Zeus qui se calma tout de suite mais resta sur ses gardes.

"Bonsoir primogène. Heureux de voir qu'au moins un des territoires de Paris est aussi bien surveillé."

Son ton pouvait passer ironique, son regard pour méfiant mais son sourire lui était totalement amical. Il se dirigea vers Abigail et la saisit dans ses bras en se mettant derrière elle et lui murmura.

"Je t'aime."

Puis il se tourna vers le Primogène. Il aimait garder les informations pour lui mais certaines se devaient d'être divulgués. Et il se souvenait de la réaction de cet homme d'un autre temps quand il avait fait mention de l'intrusion nosfératu sur son territoire.

"Cher Primogène, j'imagine que vous serez heureux d'entendre parler d'une intrusion dans votre territoire cette nuit de la part d'une personne qui ne devrait même plus apparaitre en territoire français."

Il regarda la réaction du primogène avant de poursuivre.

"Une certaine Geneviève D'orceau."

Il passa sous silence l'épisode Abigail pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 6 Déc - 16:24

Ahuizotl fut surpris par les propos de Kaoum et lui accorda toute son attention.

"Genevieve d'Orceau ? sur mes terres ? ..."

Il regarda le fleau alors l'air interrogateur.

"N'a t elle donc pas été bannie ? Pourquoi est elle revenue ? ... Le Prince est il au courant de cela ?"

Les images encore fraiches de sa trahison éveillèrent sa colère. Elle avait détruit un Gangrel cette nuit là. Que venait elle faire sur son territoire ? Une provocation de plus ou espérait elle qu'il serait encore le soldat loyal qu'il avait toujours été ...

"Dites moi où elle se trouve !" Son ton était très autoritaire pour une fois. Mais tout le monde savait qu'un Gangrel était sans pitié et capable de tout pour défendre ses terres ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 6 Déc - 23:45

Abigail se refermait lentement... pleurant de plus en plus! elle avait encore fait une bêtise... la reine des conne était de retour ! elle n'avait pas pensé au bannissement, elle n'avait pas pensée au truc de territoire, elle n'avait pas pensée que ça dérangerait quelqu'un qu'elle discute avec Geneviève ! Décidément, elle ne faisait jamais rien de bien... JAMAIS RIEN DE BIEN !

Elle avait réussit a énerver Julien, Kaoum et Ahuioti... surtout Ahuizoti en fait
La jeune rose s'assit par terre, ses jambes allaient céder de toute façon.

 - C'est ma faute...

trois mots, innocents... a peine audible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Sam 7 Déc - 13:30

Ahuizotl regarda Abigail tomber par terre comme une feuille morte. altérée par une douleur qu'il ne comprenait pas mais qu'il constatait parfaitement.
Il ne savait pas quoi faire mais il ne reflechit pas pour lui tendre la main.
En lui offrant sa main et un sourire censé la rassurer, il lui dit sur un ton leger :

"Abigail ! Faut il que chaque fois que je vous trouve sur mes terres, vous soyez prises par un mal étrange. Allons laissez moi vous aider à vous relever ... Dois je vous conduire de nouveau au Louvre."

Il cherchait des informations dans ses yeux et sur son corps mais il semblait que le mal cette fois n'était pas aussi douloureux que la première fois qu'ils s'étaient croisés ici.
Pas de blessure visible, pas de spasme douloureux qui pourrait indiquer une douleur intérieure.
De quoi pouvait elle souffrir ?


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Sam 7 Déc - 15:24

Kaoum attrapa les épaules d'Abigail et l'aida (ou obligea si elle résiste) à se relever.

"Voyons ma belle rien n'est de ta faute ne dis pas ça."

Puis lui murmurant à l'oreille pour qu'elle seule entende sous couvert d'un baiser sur les cheveux.

"Laisse moi gérer l'affaire d'accord ?"

Il regarda ensuite Ahuizotl d'un regard reconnaissant de son geste envers Abigail et répondit à sa première question.

"Je ne saurais vous dire où exactement elle est mais elle viens juste de quitter ces lieux de ce que je sais. Et peut être qu'en associant maintenant nos différents talents nous seront apable de la retrouver s'il n'est pas déjà trop tard. Êtes-vous partant Primogène ?"

Il se tourna ensuite vers Julien.

"Et si notre ami le Fléau ici présent pouvait prévenir le Prince dans la minute nous n'en serions que plus efficace, mais n'avons pas le temps d'attendre des renforts."

Se re-retournant vers le Primogène il continua.

"Et pour Abigail je préfèrais qu'elle reste avec nous. C'est à l'heure actuelle le meilleure endroit pour qu'elle soit en sécurité."

Kaoum avait parlé d'un ton aimable mais on sentait transparaitre un brin d'autorité dans sa voix vestige de sa période dans l'armée. Il fallait agir vite si ils voulaient avoir une chance de rattraper D'Orceau et ce n'était pas le moment de tergiverser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Sam 7 Déc - 19:40

La dernière fois que l'un de ces deux là fut à la tête d'une opération ça c'est terminé par trois vampires en torpeur dans une énorme explosion et pour l'autre part un mort. Va falloir arrêter de déconner deux minutes quand même.

"Allez voir le prince, en savoir plus à ce sujet, c'est mon travail."

Ce n'était pas une demande, ça n'attendait ni contre argument, ni contestation.

"Il est impensable qu'elle soit encore sur les terres des Gangrels, aussi monsieur le primogène vous risqueriez de vous mettre à mal politiquement si vous la pourchassiez sur les terres d'un autre et Kaoum, je crois que vous avez mieux à faire que de chasser un vampire si dangereux dont vous ne savez pratiquement rien.

Envoyez moi le lieux et l'heure de notre rendez-vous si je ne l'ai pas raté, j'y serai à temps."


Dernière édition par Julien le Sam 7 Déc - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Sam 7 Déc - 19:50

La jeune rose ne comprenait plus rien... une seconde Ahuizoti lui tend la main, ensuite Kaoum la lève de force et là Julien parle de rencontre et tout ca... en parlant de chasser Geneviève

Elle se sentait étourdit par tout cela et avait encore les jambes toutes molles.

- Vous... vous ne... ne chassez pas Geneviève... elle était là parce que je .. je l'ai appelé et... je euh.. je voulais seulement ...seulement vérifier un truc ou deux avec elle et... là c'est...c'est fait... elle est parti je.. je m'excuse de ne pas avoir pensé aux territoires et je ne .. ne savais pas qu'elle ...qu'elle était bannie et... la prochaine fois j'irai ailleurs pour lui parler et c'est tout !

Elle mit ses mains devant sa bouche... elle avait été bête ... elle aurait du se taire mais, quand même elle trouvait ridicule qu'ils veuillent poursuivre une vampire aussi vieille et puissante et... infernaliste et... c'était con !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Lun 9 Déc - 13:59

Cette caïnite était bien étrange se disait il en regardant Abigail pendant plusieurs secondes.
Elle avait certainement du mal vivre ce départ ... Elle était sa favorite après tout. ça avait dû créer un lien ...
Il se voulait rassurant et par respect pour ses pairs, ne pas porter de jugement trop hâtif sur la situation.
Pourtant, elle venait de menacer le calme apparent qui régnait sur la Torche; Aussi s'approcha t il d'elle pour lui parler froidement.

"Abigail. Malgré la volonté que j'ai de vous protéger, je ne puis tolérer que vous fassiez venir des ennemis potentiels de la Camarilla sur mes Terres. Ne vous avisez plus de le faire sans m'en demander la permission car cela vous coutera très cher !"

Il se recula légèrement et afficha de nouveau un visage plus souriant.

"Si vous voulez de nouveau voir Genevieve, vous aurez ma permission mais à la condition que je sois présent pour éviter qu'elle ne tente quoi que ce soit contre vous. C'est malheureusement tout ce que je peux vous proposer. C'est entendu ?"

Il se tourna vers Julien, l'air serein.

"Préviens moi vite de la décision du Prince et je te tiendrai informé pour notre réunion de demain. Il faut que l'on soit prêt pour la bataille ..."

Il allait finir avec le Nosferatu.

"Kaoum ! Vous m'avez donné une information importante cette nuit et je n'oublierai pas de vous mettre sur le coup si le Prince émet le désir de la retrouver. Pour l'instant, je ne saurais vous conseiller de penser à autre chose, quelque chose qui ne se trouve pas sur mon territoire. Si toutefois vous voulez rester ici, j'ai bien un sujet qui pourrait nous intéresser tous les deux..."

A tout le monde.

"Sur ce, je ne vous retiens pas ! Tâchez d'être prudents, je vous rappelle que nous sommes en guerre et que l'ennemi peut être partout, y compris en face de vous ..."

Son territoire était vraiment négligé ces derniers temps et cette situation le mettait dans une colère folle. Cette nuit, il allait prendre des mesures radicale.
Il tentait de cacher cette rage, le temps que tout le monde s'en aille. Espérant que Kaoum ne décide pas d'accepter sa proposition et qu'il reparte voir son Primogène ....


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Lun 9 Déc - 15:21

Julien regarda du coin[/size] de l’œil l’état de la lune ce soir.
« Puisqu’il n’y a pas d’objection… Je vais suivre mon pif et aller voir ce qu’il en retourne. Je vous remercierai de m’indiquer si vous avez vus le Prince à ce sujet. Autrement j’irai de toute façon le voir après que j’aurai obtenus plus d’information. »


Le Gangrel s’éloigna, il sauta par-dessus la rambarde du quai avant de disparaître à l’abri des regards. Julien s’assura d’un regard à droite puis à gauche que personne ne pouvait le voir. Il se trouva un renfoncement dans le mur. Vérifia une dernière fois et débuta son petit tour de magie !


Une vingtaine de seconde plus tard, c’est un chien d’environs cinquante ou soixante kilos qui s’arrache à sa grimpette. La truffe en l’air, il s’imprègne des odeurs avant de filer droit devant lui en direction du noir.


Spoiler:
 


Dernière édition par Julien le Lun 9 Déc - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Lun 9 Déc - 15:21

Le membre 'Julien' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dés 10 faces' : 5

--------------------------------

#2 'Dés 10 faces' : 2

--------------------------------

#3 'Dés 10 faces' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Lun 9 Déc - 17:19

elle n'avait même pas fait exprès de l'appeler... elle avait pensé a elle en jouant et c'était tout... au fait qu'elle souhaitait tant qu'elle soit là près d'elle et lui parler...

Elle était entre les mains de Kaoum et Ahuizoti venait la menacer... il lui en couterait cher ?!? ca voulait dire quoi ? la jeune femme baissa les yeux et devint livide et lentement se remis a trembler... dès que l'attention fut donné a un autre, elle fuit vers son violoncelle qu'elle serra contre elle et s'éloigna ! Elle avait assez fait de betises pour ce soir... peut être devrait elle aller voir le prince elle même ? nonnnnn non non non non mauvais plan ?!? peut être pas...elle était convaincu ne pas en être capable

Elle s'assit sur un banc un peu plus loin ses jambes refusaient d'aller plus loin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Lun 9 Déc - 18:09

Kaoum se tut. Il n'avait pas apprécié comment on lui avait parlé mais reconnu la sagesse des paroles en soi. De toute manière il n'avait jamais eu l'intention de s'approcher de l'ancienne reine. Il y avait 1000 manière de trouver la piste de quelqu'un sans être physiquement là et ça Julien ne semblait pas l'envisager.

Il se tut donc et écouta. Il appris donc deux trois choses intéressante sur les deux hommes et même sur Abigail. Il la suivit d'ailleurs sur son banc pour faire acte de sa présence à ses côtés et regarda Julien s'éloigner sous la forme d'un chien. Puis il se tourna vers Ahuizolt. À ses côtés pour le moment était peut être là où l'on courait le moins de risque, ou le plus il n'en était pas sûr. Mais la curiosité le piquait à vif. Kaoum siffla et Zeus se remis à surveiller les alentours la truffe au vent pour prévenir tout observateur indiscret.

"Eh bien je vous écoute primogène. Quelle est cette chose qui est sencé nous intéresser ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Lun 9 Déc - 21:14

Ahuizotl regarda chacun des caïnites s'éloigner tandis que sa rage s'estompait lentement.
Il rejoignit ensuite Kaoum et Abigail à côté de ce banc mais il n'avait pas envie de s'asseoir.
Non, il avait bien trop de choses à faire.
Kaoum lui posa alors la question qu'il craignait qu'il pose. Ce Nosferatu était le digne membre de son clan. Fouineur, opportuniste, téméraire et ... Au moins il était direct et semblait franc du collier.
Il ressemblait beaucoup à Stanislas.
Un léger sourire se dessina sur le visage du Gangrel, qui décida à lui répondre sur un ton beaucoup plus calme que précédemment.

"Je pensais à l'enquête menée par votre ancien Primogène. Avez vous trouvé toutes les informations nécessaires ? Où êtes vous prêt à retourner à son refuge. Nous ne sommes pas bien loin et je suis disposé à vous escorter si vous le désirez."


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Mer 11 Déc - 1:54

Kaoum regarda son portable pour voir l'heure et fut tiraillé entre deux. D'un côté l'heure tardive et le fait d'emmener Abigail dans un endroit tel que celui-ci, de l'autre sa curiosité presque maladive.

Il regarda le primogène Gangrel un moment puis se rangea à la raison. Il soupira.

"Je penses que malgré ma grande curiosité envers cette histoire et ce que vous pourriez m'en apprendre je passe pour aujourd'hui. L'heure et les évènements actuelles ne se prêtent pas à celà malheureusement"

Puis il lui sourit.

"Mais je vous suis reconnaissant de votre confiance primogène. Et j'espère que ce n'est que partie remise."

Il se leva et tendit la main à Abigail.

"Je penses que nous allons passer la journée au Louvres pour plus de sécurité. Ça te va ma belle ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Mer 11 Déc - 2:35

La jeune rose sortie de sa tête ou elle s'était réfugiée lorsque Kaoum se leva, elle leva les yeux sur lui et prit sa main tenant toujours son violoncelle

il voulait dormir au Louvre... elle fit non de la tête... elle voulait être dans ses choses, chez elle.

 mo...mo..moi je...do..do..dors chez moi ! Je.. euh..je vais ren...rentrer...

elle regarda Ahuizoti

 Je ...je..euh..je suis vraiment désolée de... de

ses yeux se retrouvèrent rivés au sol

 désolée

Elle regarda Kaoum et esquissa un sourire gênée

 je rentre... j'ai...euh j'ai froid et...

Elle s'étira, ne terminant pas sa phrase et embrassa la joue de Kaoum... elle ne lui dirait pas la fin de la phrase, elle avait raison, mais il lui dirait le contraire... du moins l'espérait elle ! puis elle s,éloigna lentement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Mer 11 Déc - 11:58

Ahuizotl ne fut pas déçu par la réponse de Kaoum, c'était très bien ainsi. Abigail semblait effrayée par ce qui venait de se dire et cela aussi était un mal pour un bien.
Il leur offrit un petit sourire amical avant de les saluer rapidement.
"Je vous souhaite alors une bonne fin de nuit et espère vous revoir très bientôt."

Il regarda ensuite son chien et s'accroupit en face de lui pour le regarder droit dans les yeux. Celui ci alors se mit à tirer la langue et agiter la queue comme si une bonne nouvelle venait de lui être annoncée ...

Il partirent ensuite tous deux à travers les rues du quartier pour patrouiller activement jusqu'à la fin de la nuit ...

Spoiler:
 


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Mer 11 Déc - 13:25

Kaoum retient Abigail par la bras fronçant les sourils. Ne comprenait-elle pas que ce qu'il faisait était pour elle ?

"Ne comprend-tu pas que je veux aller au Louvres pour toi ?"

Il l'avait dit tout haut. Bah un mal pour un bien. Elle n'était pas en sécurité cette nuit et maintenant qu'il y pensait il n'avait jamais songé à sécuriser la maison d'Abigail. Pensant logiquement que tout vampire le fait pour son refuge. Mais il avait appris à connaitre cette cainite et il se traita d'idiot en pensant au fait qu'ils avaient au final été plus en danger qu'autre chose tout ce temps.

"Et ce n'est pas une demande que je te fais. On va dormir au Louvres !"

Il lui serra la main avec douceur mais fermeté. Il ne lui laissait pas le choix et elle devrait forcer pour se défaire de son étreinte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Mer 11 Déc - 22:08

Son bras fut retenue... elle eut peur, ca se voyait dans ses yeux et dans les tremblements de son corps. La jeune rose n'aimait pas le Louvre, ne voulait pas dormir au Louvre, ne pouvait pas... pas là... pas cette nuit

elle fit non de la tête. il voulait y aller pour elle ? non... elle ne comprenait pas et lui non plus ne comprenait pas que déjà avoir vue Geneviève cette nuit était pour elle une épreuve qui amenait son lot de souvenirs et de douleurs... dormir au Louvre n'était pas une bonne idée, cela ne ferait qu’amplifier les choses.

Il lui dit qu'ils iraient au Louvre, elle tenta de déprendre sa main, elle ne voulait pas...

 -lâ...lâche moi... je...

La jeune rose devint blême et ses yeux trouvèrent le sol

- Je.. euh.. je ne..ne peut pas y aller... je ..je veux rentrer chez moi !

Tremblante elle tira a nouveau sur sa main pour la libérer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 13 Déc - 12:54

Kaoum rafermit sa prise.

"Non !"

Son ton était catégorique. Ne comprenait-elle donc pas ? Elle n'était pourtant pas idiote, il le savait.

"Tu comprends pas que tu seras plus en sécurité au louvres entouré des gardes et protégé par les protections du lieu ?"

Il la regarda très perplexe.

"Qu'est-ce qui te pousse à refuser comme ça ? On dirait que tu as peur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 13 Déc - 14:37

il  serra plus fort, elle se mit a pleurer un lot d'images qu'elle avait voulu effacer revinrent à la surface elle tira de plus en plus fort sur son poignet

Je ne...ne pe...peux pas aller au...au..au Louvre... de toute fa...facon elle en connait tous les re..re..recoins et les passages ca..cachés et nous y dormions elle...elle et moi je ne p..p..peux pas aller là... pas...ce soir

le poignet de la rose ce disloqua, dans la panique de devoir bloquer ses souvenirs qui fusaient de toutes parts et de devoir se justifier et de devoir se convaincre que Kaoum ne lui ferait pas de mal, elle avait tiré trop fort

La douleur la ramenant irrémédiablement au moment présent, elle cessa de tirer sur son poignet. Tremblante et en larmes, elle tenta une dernière fois, d'une voix faible


 lâche moi...s'il te plait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 13 Déc - 19:40

*Bon sang mais ce quoi cette histoire plus je rentre dans son passé plus elle m'inquiète !*

Kaoum la lacha que pour mieux la prendre dans ses bras. Il tentait de la rassurer.

"Ok mon amour on fera comme tu le souhaites. Zeus veillera sur notre sommeil."

Heureusement qu'elle ne pouvait voir son visage car une fureur non feinte jailissait de son regard aux ténèbres. Pour la première fois depuis plus d'un mois, sa raison implacable lui avait fait envisagé son abandon d'Abigail.

*Hors de question !*

Il espéra que sa volonté ne vacillerait pas . . . jamais !

"Rentrons à la maison. On s'y occupera de ton poignée."

Il se dirigea vers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Sam 14 Déc - 1:40

Le Gangrel venait de faire une ronde de quelques heures avec son nouveau compagnon canin. Fort heureusement, il n'avait pas trouver de quoi s'alarmer sur ses terres.Pas encore ...
Mais le jour allait bientôt se lever et il lui fallait dormir.
Dans un petit square à l'abri des regards indiscret, le Gangrel s'accroupit pour se fondre dans un buisson puis, donnant ses dernières recommandations à son chien, l s'enfonça dans le sol en attendant que la torpeur le gagne ...
(1 pt de sang)


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Jeu 19 Déc - 21:32

Ahuizotl sortit de terre, quittant pour la nuit se manteau protecteur mais sortant de sa torpeur pour laisser place à ses instincts les plus purs.
Ce soir, il avait soif. Soif de se préparer à ce combat. Soif d'annoncer le message à ses frères. Soif de profiter de cette dernière nuit avant la révélation des Dieux.
Demain, à l'issue de cette bataille, le Destin du monde serait scellé.
Quetzalcoalt allait il revenir des ténèbres ? Il n'osait imaginer que demain était la nuit de la prophétie ...

Il regarda le ciel comme toutes les nouvelles nuits , cherchant un signe des Dieux pour le rassurer. Et bien que le ciel fut magnifique même en ces temps d'agonie, il restait ampli de doutes ... Mauvais signe ...


"Puisque la mort doit être mon lot, allons chasser ..."

Il regarda autour de lui, tel un prédateur dont le regard affuté savait trouvé une proie facile en quelques instants. Mais cette fois, il avait envie d'une chasse bien plus difficile. Il voulait un défi à la hauteur de ce qu'il pouvait espérer comme une bonne mise en bouche avant le dernier combat.

[Direction Montmartre]


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ballade sur les quais   

Revenir en haut Aller en bas
 

ballade sur les quais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» " BALLADE "
» Ballade de L'Elfe et du Hobbit
» Ballade au calme (PV Isaac)
» Au hasard des quais... [pv Senn]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 5 ème et 6 ème arrondissements (appelés la torche) :: Les quais de Seine :: Archives-