AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ballade sur les quais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: ballade sur les quais   Jeu 1 Aoû - 17:55

(le petit salon)

le drole de duo marcha lentement... Abi avait l'air minuscule à côté de lui... après un moment de silence dans le froid de la soirée, elle tremblait de moins en moins, en fait elle tremblait différemment... la peur du mammouth s'estompait, laissant place à des frissons du à la fraicheur de la nuit.

elle finit même par lever les yeux vers lui et presque sourire...

a...alors mons...monsieur, pourquoi ve..venir ici ? j'veux dire ...la..la cité est..est en déroute et...et en guerre et... c'est..c'est pas vraiment un ..un bon moment pour.. pour visiter ou...ou même s'installer..


ils arrivaient vers les quais... la dernière fois qu'elle était venue ici on avait tenté de la bruler... elle frissonna de nouveau ! mauvais souvenirs sur mauvais souvenirs, elle se demandait ou elle avait merdé dans sa vie pour en arriver là... elle comprenait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Jeu 1 Aoû - 18:14

Jean marchait sur les quais avec Abigail en silence. Il remarqua les regard surpris que leur jetait les gens qui passait par là. De même que ce qui l'évitait ostensiblement. Rien de bien étonnant pour lui, mais la dame elle semblait pas s'en rendre compte.

Il attendait. Il attendait qu'elle prenne la parole en premier, il ne voulait pas la brusquer. Il fut surprit par le regard que lui jeta Abigail avant de parler. Il écouta sa question avec le sourire.

Il prit un petit temps à la réflexion avant de répondre.

"Eh bien, disons que je suis un vagabond. J'ai parcourus le monde et différents pays avant de venir ici. Je n'ai pas eu de raisons particulière qui m'ont amené, juste que j'ai entendu que ça bougeait dans le coin. Du coup je suis là."

Il ponctua sa tirade par un rire jovial. Puis il la regarda.

"Et vous ? C'est quoi votre histoire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Jeu 1 Aoû - 18:27

elle sourit... un vagabond combattant... ses fréquentations changeaient... grand mère serait gênée... elle sourit! Il lui demandait son histoire... elle blanchit un peu... ses yeux allèrent se perdre sur l'eau du mini fleuve...

 rien de bien intéressant... l'orchestre de Boston m'a prêté à celui de Paris...et voilà ! mini abi au milieu d'un conflit...ou elle n'est pas très à l'aise ceci dit...

Elle le regarda, un sourire triste aux lèvres... son histoire à lui devait être plus complexe, la sienne aussi. mais son histoire avait l'air joyeuse...

Elle était un peu nerveuse et quand ils croisaient des gens, elle les observait discrètement, les passants moins discrètement...chaque fois, elle se rapprochait de Jean... a choisir, elle prenait le géant... il était finalement plus gentil qu'il en avait l'air ! elle finit par mettre son capuchon, elle détestait que les femmes la dévisage et que les gars bavent...

vous arrivez d'où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Jeu 1 Aoû - 18:55

Jean se disait que finalement il appréciait la balade. Il y avait certes moins d'action que dans les combats mais c'était agréable. C'est alors que la question de Abigail le ramena loin, très loin en arrière. Les souvenirs affluèrent en masse tout à coup en lui. Constance, le bonheur, l'errance, la mort, la perte puis l'oublie.

Il se rendit compte alors qu'il avait marqué un temps d'arrêt suite à la question de Abigail. Il reprit donc la marche. Il posa sa main sur celle de Abigail quand elle se rapprocha de lui à nouveau.

"Je viens à l'origine du Canada voyez vous. Je travaillais comme garde forestier dans l'une des plus belle région du nord de ce pays. C'est à cette période d'ailleurs que j'ai été étreint."

A cette mention un sourire lui vint aux lèvres et son regard se perdit à nouveau dans le vague. Mais cette fois il ne marqua pas de pose et continua à avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Jeu 1 Aoû - 19:05

elle l'observait... sa transformation avait l'air d’être un souvenir magnifique... peut être que cela expliquait le bonheur par la suite. Il est vrai que lorsque le début d'une existence est belle, il est plus simple que la suite soit agréable. Il parti dans ses songes... elle fit de même! non mauvaise idée... elle sortie un mouchoir de son sac et essuya les larmes discrètement, profitant du fait qu'il soit lui aussi quelque part d'autre. lui son sourire, elle ses larmes, chacun notre début chacun notre fin !

le silence s'installa, elle ne pouvait pas...

racontez moi !

la voix était triste, la main sur son bras tremblante... elle avait besoin qu'il change le fil de ses pensées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Jeu 1 Aoû - 22:32

Jean marchait dans le silence avec Abigail depuis quelques minutes quand elle le questionna à nouveau. Il sursauta un peu puis se ressaisit en la voyant trembler. Il lui tapota la main, pensant qu'elle avait peur du groupe de jeunes punks qu'ils venaient de dépasser.

"Vous inquiétez pas je suis là."

Oh et puis pourquoi pas.

"Cela se passa il y a fort longtemps au Canada en pleine fin de  l'automne. L'hivert se faisait sentir proche, il neigeait tout le temps, mais la neige ne tenait pas encore et fondait. Une période dangereuse pour la chasse."

Il marqua une pause se replongeant dans ses souvenirs et un sourire apparut.

"C'est ce moment qu'elle est apparut. Comme çà ! De nul part. J'était seul en train de couper du bois en prévision de l'hivers et la seconde d'après elle était là. La première pensée que j'ai eu d'elle c'était qu'elle était belle. La grâce d'un prédateur et la beautée même de la sauvagerie de la nature. On pouvait le voir presque à l'oeil nu. Il émanait d'elle une prestance presque irréelle."

Il rigola un bon coup.

"Et vous savez ce qu'elle m'a dit ? Qu'elle voulait un permis de chasse ! Un permis de chasse ! HAHAHAHAHA"

Il rigola à gorge déployé puis redevint tout à coup sérieux et rêveur.

"Au final c'est moi qu'elle a chasser cette nuit là, la nuit où je me suis dévoué à elle coeur et âme."

Il se tut à nouveau, ses yeux était devenus triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Jeu 1 Aoû - 22:53

Il comptait son histoire... elle resta a son bras... son histoire semblait avoir bien commencé et pourtant... il y avait de la douleur à la fin...

elle lâcha son bras, il avait droit à ce moment pour lui... elle marcha lentement jusqu'au bord de l'eau... la nuit froide la fit frissonner de nouveau et elle éternua. elle regardait les reflets sur l'eau, se demandant si une espèce entière pouvait être campé dans la douleur... il lui semblait que ce fut le cas de la leur...

La bande de punk finit par approcher... passant  tout près, elle eut peur et glissa, tombant à la renverse, perdant son sac qui tomba dans l'eau de la Seine... les jeunes éclatèrent de rire et poursuivirent leur chemin non sans quelques commentaires disgracieux...

Elle ferma les yeux... merde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 0:34

Jean restat dans ses pensés jusqu'a ce qu'il entende Abigail glisser. Il la vit perdre son sac et sembler perdu sous les quolibets des punks.
Il s'approcha d'elle et lui sourit. Puis il regarda méchamment les punks et leur lança une canette trouvé par terre sur la tête de l'un d'eux.

"Hey les bouseux vous voulez vous moquer de moi aussi hein ?"

Celui qui avait été frappé se retourna en colère prêt à en découdre, enfin jusqu'à ce qu'il voit la stature de Jean et file en menaçant et insultant avec tous ses potes.

Jean se rapprocha de Abigail une fois sûr que les mauvaises têtes étaient partis.

"Vous inquiétez pas pour votre sac."

Et il plongea dans l'eau, nagea jusqu'au sac, l'attrappa et revint vers la berge trempé. Il rendit alors le sac à Abigail avec un sourire de chien mouillet tout fière de lui. Un grand gamin quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 0:48

Elle était au sol, un peu déboussolée elle n'eut pas le temps de réagir quand elle vit Jean se jeter à l'eau ! mais il était malade ! ou plutôt il le serait, enfin s'il était encore en vit... elle se releva tant bien que mal, son poignet gauche fracturé oh oui vraiment... pourquoi une soirée si bien commencée pouvait elle se poursuivre ainsi ?

il revint avec le sac à main... elle lui sourit

c'est gentil, mais... vous n'aviez pas à...à faire tout ca...

elle soupira

merci Jean !

puis elle reprit le sac, n'osant l'ouvrir... tout devait y être mort, enfin rien de tout cela avait une réelle importance maintenant

je suis désolée de... de vous avoir si mal jugé au départ... et d'avoir eu peur de vous!


elle rit doucement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 1:22

Jean s'ébouriffa les cheveux et enleva son t-shirt pour l'essorer avant de le remettre. Montrant en passant sa formidable musculature. Puis une fois rhabillé il se tourna vers Abigail.

"Bah vous inquiétez pas j'ai l'habitude. J'ai souvent fait cet effet là à beaucoup de monde. Vous avez qu'à voir les punk de tout à l'heure. HAHAHAHA"

Il partit dans un grand éclat de rire. Puis il la regarda soucieux.

"Dîtes moi vous allez bien ? Vous me semblez blessée . . . "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 1:32

Lorsqu'il se mit à rire si fort la jeune rose entra machinalement la tête dans ses épaules un peu effrayée... les bruits forts l'avaient toujours rendus nerveuse. Sa respiration s'accéléra a nouveau et elle du fermer les yeux afin de calmer son coeur qui repartait en vrille.

et le rire se calma... elle finit par sourire à nouveau.

je crois que je me suis brisée le poignet... rien de bien grave ! ne vous inquiétez pas ...

elle regarda sa robe... rien de brisé tout allait bien elle serra tout de même son manteau contre elle, elle avait froid

alors... vous êtes venu ici pour l'action ! pourquoi la rechercher au lieu de courir après la quiétude ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 1:52

Son poignet était cassé ? Il fronça les sourcil en l'apprenant mais ne dit rien car elle lui avait demander de ne pas s'en inquiéter. Il savait que certains vampires s'offusquaient qu'on s'inquiéta pour eux comme pour des humains, il n'insista donc pas.

Néanmoins, sa question elle il ne put y rester insensible. Oui ! Pourquoi ? Pourquoi cherchait il toujours la baston. À cause de sa haine ? À cause de son isolement volontaire aux sentiments ? À cause du fait que c'était le seul moyen pour qu'il se sente vivant ? À cause de son passé ? Non pas vraiment, et en même temps tout à la fois.

La quiétude. Il l'avait envisagé, mais ce qu'elle impliquait pour lui le terrifiait. Le calme et la paix mène à penser et à se pencher sur ses problèmes personnels. Hors de question !

Finalement il ne trouva pas mieux comme réponse que . . .

"La quiétude me tuerait !"

Puis il se rapprocha d'elle et s'assit par terre.

"Et vous m'dame ? Pourquoi êtes-vous toujours sur les nerfs ? Vous semblez toujours prêtes à fondre en larme. Pourtant vous dîtes ne plus avoir peur de moi. Alors c'est quoi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 2:08

Elle s'assit a côté de lui... elle ne s'était pas assise au sol depuis... le bac à sable !

c'est compliqué ... je... je n'ai pas été élevé dans un endroit ou...ou parler fort, faire du bruit était autorisé... et... ensuite, quand.. quand il m'a transformé bien.. je...

allait elle parler de ca là maintenant à...à un étranger...

vous êtes certain que...que vous voulez savoir?

il allait la juger...elle baissa les yeux...elle attendrait sa réponse ! elle ne perdait rien ni d'une ni de l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 2:30

Jean l'écoutait la mine sérieuse. Il ne voulait pas l'offusquer ou la vexer ou encore dire une bourde qu'elle interpréterait mal alors qu'elle s'ouvrait à lui. Lui-meme savait à quel point ça pouvait être difficile de se confier.

"Eh bien moi je suis curieux de vous connaitre, mais c'est à vous de m'dire si vous voulez m'le raconter"

Il lui fit un sourire engageant. Cela faisait longtemps qu'il avait pas parler comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 2:46

Elle sorti un mouchoir de sa poche... elle savait qu'elle en aurait besoin... ses yeux fixaient le sol... tristes...

 vous semblez garder un bon souvenir de ...de votre Sire... mon souvenir est récent et pas agréable... la transformation a été brutale... il m'a isolé et les rares fois ou il venait me parler il finissait par me crier dessus et me frapper...

elle le savait, une larme vint se fracasser contre sa poitrine...

le bruit pour moi est synonyme de coup... ou de ses soirées entre amis...ou..

difficile à dire ca...

ou des gars dans votre genre... grands, énormes, trop forts pour exister vraiment venaient et...

elle se replia sur elle-même, restant muette... les yeux rougis, le teint pâle

et...

il y a des sujets qui sont toujours tabous non...pour abigail ses multiples agressions étaient tabous...honteux... sa voix était faible, chevrotante... elle essuya ses larmes, elle se moucha, elle tentait de calmer l'hyper ventilation dont elle était a nouveau victime

et... je leur servais de...de jouet pendant ces soirées !

c'est à ces occasions là que Abi avait souhaité mourir pour la seconde fois dans son existence... pensant a tout cela... regardant son poignet brisé... elle confirma sa décision...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 3:26

Jean l'écouta en silence parler de son passé. Il était horifié. Il avait rencontré des salauds et des cons, des dégénérés et des perchés, et il avait dailleurs souvent résolut le problème en les réduisants au silence de ses poings. Mais c'était la première fois qu'il rencontrait une victime qui lui racontait son histoire.

Son sang fulminait, sa bête hurlait, ses yeux flamboyaient de colère. Il fit un énorme effort de volonté pour ne pas laissé libre cours à sa rage. Cela n'aurait fait qu'effrayer Abigail encore plus, ce qu'elle ne méritait pas.

Il tendit alors les bras vers elle et se rapprocha. Il la prit dans ses bras et la serra doucement, lui laissant la possibilité permanente de pouvoir se dégager.

"Tu sais, les grosses mains et les hautes statures peuvent être doux et gentil aussi."

Il avait naturellement utilisé le tutoiement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 3:47

Il la fit sursauter lorsqu'il la prit dans les bras... elle comprenait le geste qui se voulait réconfortant, mais... elle avait peur... elle tentait de pas avoir peur de lui, mais... sa tête disait autre chose...

elle inspira contre lui... et expira et inspira et expira et inspira et éclata en sanglots

elle faisait quoi là ? elle se dégagea, elle ne pouvait pas lui pleurer dessus comme ca, elle ne le connaissait pas... qu'est ce qui lui avait prit là... pourquoi elle avait parler de ca... pourquoi la première fois qu'elle en parlait c'était avec un mastodonte inconnu ?

elle s'était repliée le front contre les genoux à côté du mammouth

excuse moi...

elle tentait de reprendre le contrôle

j'aurais pas ..pas du parler de ca... je te jure que j'ai jamais rien fait pour mériter ca !

et s'il pensait que...qu'elle avait provoquer ses hommes oh ciel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 11:16

Il la sentit se défiler et fondre en larme. Son visage se ferma encore plus. Il lui posa alors une main sur l'épaule, l'accolade étant de toute évidence à proscrire.

"Hey écoute. Ce n'est pas ta faute ok ? Dis toi que ce n'est pas ta faute si ce bat**d d'enc*** était un salaud de première. T'as pas eu de chance c'est tout. Dis toi que maint'nant c'est terminé tout ça. Qu'c'est le passé. Ce sont des mauvais souvenirs certes, mais les souvenirs même mauvais reste intangible et on peut choisir de les oublier."

Il lui souleva délicatement le menton avec deux doigts pour qu'elle le regarde.

"Maintenant tu es libre. Libre de mettre une croix sur ton passé. Libre de te faire de nouveaux souvenirs joyeux. Libre de rencontrer et de vivre de nouvelles choses et de nouvelles personnes. Hein ? T'en penses quoi ?"

Et voilà ! L'attitude papa ours revenait au galop !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 13:43

Elle senti son énnnnnoooooorrrrmmmeeeee patte sur son épaule... elle entendit ses propos. Il était mal léché, mais pas malveillant du moins en apparence ! Elle ne bougea pas... laissa du temps au temps et ses sanglots se calmèrent lentement

j'ai tenté... j'ai tenté d'oublié, de faire de nouveau souvenirs depuis mon arrivé ici, de faire confiance, d'aimer, d'être gentille avec les gens et polie et douce mais... je crois que je ne suis simplement pas du pour être heureuse... ils se sont joués de moi, m'ont utilisés, m'ont menti... m'ont abandonner...

Elle se laissa tomber contre lui pourquoi ? elle savait pas ! de toute facon elle lui avait confier les trucs les plus personnels, ce que personne savait elle savait pas plus pourquoi...

je crois que je ne suis pas faite pour jouer au même jeu qu'eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 14:12

il lui posa la main dans le dos quand elle se s'apppuya contre lui. Une tentative d'étreinte pas trop forte pour éviter de briser ce pétale de fleur fragile. Elle ne pesait rien, une vraie plume pour cet ours de Jean.

"Beh t'as qu'a faire comme moi alors ! Trouves ta propre voix. Si tu veux pas faire comme eux t'es pas obligé. Moi perso, j'évite de faire les trucs qui vont me mener à une condamnation à mort, mais c'est tout ! Et si ça leur plait pas ben qu'ils aillent se faire voir ailleurs si j'y suis."

Il marqua une pause un sourire lui montant aux lèvres.

"Bon en général c'est vrai que je suis très vite ailleurs dans ces cas là HAHAHAHA !."

Il rigolait content de sa propres blague.

"Mais toi, mignonne comme t'es tu pourrais les mener par l'bout du nez ces coincés du cul de la cours. Ou faire autre chose pourquoi pas je sais pas . . . à toi de voir. Mais t'es pas obligée de suivre leur put*** de règles à deux balles."

Ils étaient assis depuis un petit moment sur le quais et pas une personne das les environs. Cela pouvait s'expliquer par la stature impressionnante de jean. en général sur les quais, en pleine nuit, dans un passage à une voie, quand t'as une sorte de colosse qui te bloque presque le chemin, tu change de trajet illico et tu fais demi tour. Abigail et lui étaient donc seuls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 14:24

Lorsqu'il rit, elle se replia un peu, réflexe... on lui avait déjà dit ca... mais le problème quand tu es convaincu que tu en vaut pas la peine c'est que trouver un voie parait futile puisque, cette voie en vaudra pas plus la peine que toi...

je ne suis pas une meneuse d'homme... et ... et je n'aime pas la cours je n'y suis pas à l'aise et ...


elle se tut

c'est pas grave... tout se terminera éventuellement non !?!

eh oui tout allait finir bientot... ca n'avait pas le choix... d'autant plus que ses secrets étaient maintenant entre les mains...entre les pattes de... d'une autre personne qui s'amuserait d'elle éventuellement ...

La place était vide... étrange les quais il y avait des gens à cette heure généralement... elle haussa les épaules et ses yeux se perdirent dans les reflets lumineux dans l'eau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 15:34

Aux dernier mots de Abigail Jean la prie dans ses bras, faisant dit de son réflexes de se recroqueviller. Elle se retrouvait du coup presque assise sur ses jambes croisées.

Comment avait il fait pour se retrouver dans cette situation dès sa première nuit ? A la base il voulait juste compter fleurette à la belle pour passer le temps. Et voilà que ses instincts protecteurs ressurgissaient à l'improviste. Constance s'était d'ailleurs souvent moqué de lui pour cela. Cette pensée lui amena un sourire et une larme de sang.

"Tu sais quoi ? Moi si je vis encore c'est pour réaliser le dernier souhait de Constance. Alors quand je t'entend dire tout terminer éventuellement je ne peux que te comprendre. Mais tu sais . . . au final . . avec le temps . . je me dis que cela était parfois amusant de vivre . . avec le temps . ."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 19:57

Elle se retrouva sur les genoux du géant... elle prit son mouchoir et s,essuya le visage. elle se laissa faire, me bougea pas... elle resta muette, songeant à ce qu'il venait de dire... laisser du temps au temps, on y revenait toujours finalement...

puis elle prit le temps de les observer tous les deux... et elle se mit à rire

j'ai l,impression d'avoir 10 ans et d'être sur les genoux de mon père près du bac à sable...

son rire était claire... sa voix prenait de l'assurance...

enfin... de vivre surement... ca doit surement être bien de vivre... mais je ne saurais pas !

Elle haussa les épaules
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean le Forestier
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Ven 2 Aoû - 20:25

Au rire de Abigail il eut un grand sourire. Son rire était un vrai baume à ses nouvelles pensées tristes. Bon sang avec elle il jouait au yoyo sentimentale. Puis elle enchaina avec une question existentielle . .  une autre. Du coup, et comme toujours, sur un coup de tête, il la pris dans ses bras et se leva en la soulevant. Il lui lança alors un regard farceur et un sourire.

"Moi je dis qu'il faut profiter du moment présent et là on va jouer à la toupies comme mon père à moi le faisait quand j'avais 10 ans !"

Et il partie dans une vrille assez rapide en rigolant en jetant un regard à la dame voir si ça allait. Et il tourna et tourna et tourna, jusqu'à ce qu'il ai le tournit et tomba par terre en faisant amortisseur pour Abigail lui évitant de toucher le sol et de se faire mal. Puis, une bosse a la tete, il la regarda les yeux étincellant et le sourie au lèvres.

"aie aie aie j'ai le tourniiiiiiiie. HAHAHAHA"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: ballade sur les quais   Sam 3 Aoû - 4:40

Il se leva sans la poser elle s aggrippa afin de ne pas tomber. Et le memmouth se mit a tourner comme un fou...elle le serra plus fort encore.

* ne me laisse pas tomber...

S etait sortie comme une plainte, une demande, un espoir. Et il se laissa tomber au sol et elle sur lui...elle eut peur et elle eut peur de lui faire mal.

* ca va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ballade sur les quais   

Revenir en haut Aller en bas
 

ballade sur les quais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» " BALLADE "
» Ballade de L'Elfe et du Hobbit
» Ballade au calme (PV Isaac)
» Au hasard des quais... [pv Senn]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 5 ème et 6 ème arrondissements (appelés la torche) :: Les quais de Seine :: Archives-