AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

  Salle pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victor Kastler
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Retardataire (+2)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Salle pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré   Jeu 25 Juil - 1:06

Arrivé d'ici

Victor gara la voiture très proche de l'entrée principale. Il en sortit rapidement pour aller ouvrir la portière d'Abigail.


"Si vous me permettez... par ici Mademoiselle."

Et il l'emmena jusqu'à l'entrée, où il présenta les deux billets au guichetier.


"Bonsoir Madame, bonsoir Monsieur. Puis-je voir vos billets ?"

"Bonsoir Monsieur. Voici nos places."

L'homme vérifia les places, puis dit en désignant l'entrée principale :

"Par ici je vous prie. Passez une bonne soirée !"

"Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Salle pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré   Jeu 25 Juil - 2:05

Elle sortie de la voiture, excitée comme une puce... déposa les fleurs sur le siège et se redressa en souriant a victor

 j'ai hâte de voir ca !

elle le suivit jusqu'au guichet d'entré et enfin jusqu’à l'intérieur

Je dois vous avouer que tout cela m'intrigue... j'ai vue beaucoup de concerts, mais ... pas de ce genre !

Elle tenait son porte monnaie contre elle, observant la pièce, détaillant tout...observant les gens... observant Victor... elle secoua la tête... mauvaise idée... très mauvaise idée ! elle ferma les yeux s’imprégnant de l'ambiance

Puis elle le suivit jusqu’à leurs places
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Kastler
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Retardataire (+2)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: Salle pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré   Jeu 25 Juil - 17:55

Tout en la menant jusqu'à leurs places, il lui répondit, en espérant sincèrement qu'elle apprécierait :

"Cela reste un concert tout-à-fait classique, en fait.

Ah, tiens, voilà nos places !"
en désignant deux fauteuils presque au centre de la troisième rangée.


"Nous sommes juste à l'heure !"

Il la laissa s'installer la première, puis, tandis qu'il s'asseyait à son tour, l'orchestre entra et se mit en place.


Le silence se fit dans la salle, puis le chef d'orchestre donna le signal, et la musique envahit alors la pièce.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Salle pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré   Jeu 25 Juil - 19:09

Elle s'assit et plaça sa robe, déposa son sac a main sur ses jambes et regarda la scène et l'orchestre et Victor avec un sourire déconcertant. À cet instant, elle était heureuse, elle était bien, elle était aux anges !

La musique commença à se faire entendre... pourquoi elle ne connaissait pas ce compositeur? elle s'en voulait un peu, mais en même temps elle fut ravie qu'il le lui fasse découvrir... ses pensées furent rapidement effacé, la musique seule comptait à présent. Elle fut rapidement amener d'une émotion à une autre, écoutant avec attention, sursautant parfois, souriant légèrement... frissonnant a quelques reprises !

Si la guimbarde en était l'instrument premier, son son n'était pas déplacé et la jeune rose fut même émue a certains passages l'un d'eux l'amenant a aller chercher la main de Victor de la sienne. elle était sur le bout de son siège... le tout était un véritable délice pour les sens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Kastler
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Retardataire (+2)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: Salle pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré   Ven 26 Juil - 4:00

Le concert était vraiment agréable à écouter. S'il l'avait déjà entendu auparavant, ce n'était pas dans les conditions de ce soir. L'acoustique de la salle était merveilleuse, et l'ambiance accentuait le plaisir de la musique.

Abigail semblait partager son enthousiasme, non, elle semblait vivre encore plus ardemment ce moment que lui. Victor était content qu'elle puisse se sentir bien en cet instant.

Quand elle lui attrapa la main, Victor lui tapota le dessus de la sienne avec son autre main, pour lui signifier qu'il était lui aussi heureux de passer un si bon moment.


Quand la note finale retentit, Victor, comme le public connaisseur, l'écouta jusqu'à son ultime résonance ainsi que l'instant de silence qui suivit, intégrant celui-ci dans l’œuvre qui venait de leur être joué. Ce n'est qu'après quelques secondes que l'orchestre salua l'audience, et que l'auditoire se mit à applaudir.

Tous le monde commença alors à quitter lentement la salle, mais Victor restait assis. Il aimait bien être "le dernier" à quitter les lieux dans ces soirées, et avait la même "manie" au cinéma ou au théâtre.

Quand les gens commencèrent à se raréfier, Victor se tourna vers Abigail.


"Alors, cela vous a-t-il plu ? C'était particulier, n'est-ce pas ? ... En tout cas, moi, je suis toujours très impressionné... ah, toutes ces cornemuses, c'est quelque chose !" dit-il avec sourire amusé et un œil rieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Salle pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré   Ven 26 Juil - 4:29

Elle lui tint la main tout le long du concert, comme si elle avait besoin de vivre ce moment avec une autre personne et la dernière note... sa main se crispa et avec le silence... et quel silence ! elle avait toujours aimé ce moment, ce moment de grâce si particulier si intense si fort qui permettait aux musiciens de reprendre contact avec le réel. de sortir ce cette transe dans laquelle les plongeait avec majesté le chef d'orchestre et dans laquelle il les maintenait a bout de baquette pendant tout ce temps...

Elle n'avait pourtant pas son violoncelle ou son piano ou son sax, mais... même comme spectateur, elle avait cette impression. Elle se sentait revivre, c'était ca, elle se sentait revivre. Elle avait de vertige des fins de concert... Elle applaudit chaudement et resta assise près de lui, silencieuse, respectant son moment de silence et d'attente.

puis la salle se vida ! Et la jeune rose s'en voulu de ne pas avoir été voire pareille spectacle avant ! et il lui demanda si elle avait aime le concert de...Elle rit ! décidément il n'était jamais sérieux et elle du s'avouer que cela lui donnait un je ne sais quoi de charmant... même pour un trémère.. elle avait peu d'idée négative sur les autres clans... mais ceux là ne s'était jamais montré sympathique a son égard... sauf... sauf Victor ! S'il savait qu'il venait de redorer l'image entière de son clan...

Victor... je vous remercie infiniment pour ce spectacle magnifique.

elle avait les larmes aux yeux. S'il savait a quel point ce geste en était un important à ce moment... dernier concert a vie, un truc nouveau et époustouflant et en belle et bonne compagnie et ses premières fleurs.

merci pour tout Victor...


Ce fut plus fort qu'elle, elle le prit dans ses bras, son coeur battait encore la chamade tant il était emballé par le spectacle

vous venez de me faire découvrir un compositeur génial ! et un instrument surprenant...

puis elle se redressa et tenant son porte monnaie, elle se leva, la salle était maintenant vide outre un homme qui  commençait le ménage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Kastler
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Retardataire (+2)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: Salle pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré   Sam 27 Juil - 5:07


Victor fut un instant surpris lorsque Abigail le serra dans ses bras.


Spoiler:
 
Il se demanda l'espace d'une seconde pourquoi cette surprise ? Et il réalisa qu'il y avait peut-être une part importante d'égoïsme dans l'attitude qu'il avait eu à l'égard d'Abi. Peut-être voyait-il en elle quelque chose qu'il cherchait chez lui, la part d'humanité que chaque caïnite risque de perdre dès lors qu'il fut transformé jusqu'à sa mort ultime ou ... la fin des temps ?

Cette humanité qu'il percevait si fortement chez cette jeune femme si touchante, il souhaitait ardemment la garder en lui, la développer, la cultiver ; il ne voulait pas sombrer dans les ténèbres. Et, en le serrant dans ses bras, à cet instant, elle lui faisait prendre conscience qu'il n'était peut-être pas encore perdu, qu'il était capable d'agir avec altruisme, sans autre intérêt personnel que la satisfaction éprouvée lorsqu'on parvient à rendre quelqu'un un peu plus heureux.
Il sentit comme une petite larme se former au coin de son œil, mais, fermant les yeux, il parvint à la réprimer non sans quelques difficultés.


"Merci aussi" lui dit-il dans un souffle presque inaudible, sans donner d'explication.



Elle relâcha son étreinte et s'apprêtait à partir.

"Hélas, il est temps que nous quittions les lieux. Il serait bon d'éviter de nous faire jeter dans le caniveau par les gardiens, non ?
Venez, je vous raccompagne !"


Une fois arrivés à la voiture, il rajouta :

"D'ailleurs, que souhaitez-vous faire ? Je puis vous laisser où vous le souhaitez, selon vos envies.
Mais si vous le souhaitez, vous pouvez aussi m'accompagner. Je dois cependant vous prévenir, cela pourrait être tout autant dangereux qu'ennuyeux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Salle pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré   Sam 27 Juil - 6:58

Abigail était visiblement d'humeur joyeuse au sortir du concert, elle rigola, les yeux pétillants de joie, à la remarque de Victor concernant les caniveaux

 Effectivement, cela serait ennuyeux...


Elle le suivit tranquillement jusqu'à l'extérieur. il y avait quelque chose de ... de merveilleux dans cet homme, elle n'aurait pas su quoi exactement, mais il avait selon abi un don... un don important, celui de cerner les gens et de leur donner un sourire ! il lui avait fait du bien. lui avait amené ce soir une certaine sérénité, un sentiment de calme et de paix... le savait il seulement ?

Elle resta silencieuse pour le reste du trajet... arrivée devant la voiture, il lui proposa un choix... elle lui sourit !

bien que je doute fortement que l'ennuie puisse s'installer ou que ce soit en votre si précieuse et charmante compagnie, je vais décliner l'une et l'autre de vos offres Victor !

Elle le regarda avec ce même sourire ravie, mais ses yeux pétillaient déjà moins

 merci pour tout Victor... pour cette découverte et ce concert, pour les sourires et les plaisanteries, pour la gentillesse sans attente... pour le plus grand accord du monde et cette désinvolture qui a su donner un peu de couleur à certaine de mes nuits si ternes .

Elle s'approcha et déposa un baiser sur la joue de Victor avant de se reculer lentement.

merci pour tout, mais j'ai déjà prit assez de votre temps... je vais marcher un peu ! la nuit est belle, je vais en profiter et terminer d'écrire dans ma tête les partitions qui ont été jouées ce soir ... Merci ! Vraiment !

et elle commença a s'éloigner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Kastler
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Retardataire (+2)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: Salle pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré   Sam 27 Juil - 23:25

Victor accepta avec un sourire le bisou d'Abigail. Cependant :

"Pris de mon temps ? Vous vous méprenez. J'ai tout autant si ce n'est plus pris plaisir à partager ce début de soirée avec vous. Au fond de moi, je pense que j'en avais aussi besoin."

Elle avait fait le choix de le laisser. Au fond, peut-être cela était le meilleur choix qu'elle pouvait faire.

"Eh ! Attendez une seconde. Vous oubliez vos fleurs" dit-il en les lui rapportant.

"Je vous souhaite une bonne fin de nuit.
Et n'hésitez pas à me rappeler, si vous avez envie de retourner voire un concert ou si vous avez seulement besoin de parler à quelqu'un.
Bref, même si c'est un peu prétentieux car
cela fait peu de temps que nous nous connaissons, vous pouvez me considérer comme un ami."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Salle pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré   Lun 29 Juil - 0:56

Elle se retourna en l'entendant derrière elle... ses fleurs ! oui... elle les avait oublié...

 Désolée... je n'ai pas l'habitude que l'on m'en offre...

elle les porta à son nez à nouveau, souriant malgré la tristesse qui avait reprit contrôle de ses yeux


merci pour ca aussi Victor... ce son les premières et elles sont splendides !

il lui confirma qu'il souhaitait être un ami... pour elle qui se sentait seule, cela voulait dire énormément, elle versa une larme qu'elle se dépêcha de camoufler... mais elle fut rapidement suivit d'une autre et... d'une autre... elle se replia sur elle même afin que personne ne voit...

vous êtes cela, un ami, et représenté déjà bien plus Victor... dans cette existence de merde vous m'avez fait sourire...vous m'avez donné...*donné un peu envie d'exister...* plus que vous ne pouvez le penser...

Elle se redressa

passez une bonne soirée

et elle se retourna et quitta lentement... le pas lourd et triste, les fleurs et son sac contre elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Salle pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré   Lun 29 Juil - 23:05

Lentement, la rose tourna le coin de la rue et s'éloigna... elle irait au louvre... dernière visite ... cétait courtois ! elle fouilla au plus profond d'elle même et sortie son sourire le plus gaie et le plus beau le mit... elle passerait pas le refuge et par la suite tenterait de voir si... ceux qui comptaient encore pour elle y était !

(petit salon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Kastler
Trémère
Trémère
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Retardataire (+2)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: Salle pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré   Mar 30 Juil - 2:31

Victor regarda Abigail s'éloigner, respectant sa volonté de ne pas se faire accompagner.


Il l'observa jusqu'à ce qu'elle quitta son champ de vision, réfléchissant à ce qu'elle lui avait dit en dernier. Il envisagea une seconde, au vu de sa tristesse apparente, de ses paroles, qu'elle indiquait vouloir terminer son existence. Il n'en était pas certain. Comment le savoir ??


Des dizaines de choses se bousculaient dans son esprit ; des informations sur les événements de la Chantrie ; d'autres sur diverses enquêtes qu'il avait commencé à ou souhaitait mener ; toutes les disparitions dernières ; le classement du top 50 ; ses propres affaires ; la Soif, qui se faisait ressentir... il devait faire le tri, effacer les informations inutiles (*Allez, on s'en fout de la première place... Over the Rainbow d'Israel Kamakawiwoole !  Allez oublie...*), classer les maigres données, organiser ses pensées, se focaliser sur ce qui le tracassait en ce moment. Après quelques secondes, ce fut fait (sauf la chute au classement de René la Taupe...20éme. Un scandale !!).


Il se repassa dans sa tête toute la soirée, essayant de se remémorer chaque geste chaque mot, chaque attitude, pour mieux percevoir les intentions d'Abigail.

Spoiler:
 

Puis il retourna dans son véhicule, toujours très pensif.

Procéder par étape. Il devait d'abord, même si c'était malheureux, se nourrir.

Il réfléchit à la façon la plus efficace, puis opta pour celle qui lui plaisait le moins.

Direction : Dans un club du 14e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré   

Revenir en haut Aller en bas
 

Salle pleyel, 252, rue du Faubourg-Saint-Honoré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» choix de la salle
» Salle du trône
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» hommage à michel Corringe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 8 ème, 16 ème et 17 ème arrondissements (appelés les hautes terres) :: Archives-