AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 commemoration pour LOU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Morgan De Lestrain
Primogène [Trèmére]
Primogène [Trèmére]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Glyph Meister (+1)
Points de sang:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Mar 13 Aoû - 22:53

Alice parut interessée par l'affirmation de Morgan. Elle se leva ensuite d'un pas décidé, bien remontée à tenter de percer le secret de sa vision. Quelle soit passée, présente ou future...


Morgan lui tendit la main en retour.


- Alice, ce fut un plaisir. Je saurais m'en souvenir si jamais j'ai besoin de votre aide.



(*Vu que je suis en congé une semaine sans le net, considérez que Morgan va se recueillir seul comme il convient auprès de l'autel)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paulmuabdib.blogspot.fr
Henri d'Estirac
Harpie [Toréador] (PNJ)
Harpie [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Mer 14 Aoû - 19:05

D'Estirac fut absolument enchanté d'avoir enfin trouvé une personne de qualité à qui parler. Dieu! Même le mortel qu'il avait rencontré dans le train avait été de bien meilleure compagnie que ses semblables au Petit Salon. Son parler trahissait son âge et il fut tout aise de conforter la belle rousse dans ses récriminations contre les valeurs perdues de la jeunesse.


"Point d'étonnement à ce que dame de grande vertu soit d'aussi noble mesnie. Votre secourable personne est un véritable baume, madame. Je crains que l'on ne puisse pas dire de même des robins que je rencontrais tantôt. Je pénètre au palais et je salue les gens de biens qui s'y trouvent comme un gentilhomme se doit de le faire. Or des trois hommes présents, d'aucuns ne me rend mon salut. Pis, personne ne me remarque. Je fus fort marri de ces manières inconvenantes. Le croiriez-vous? Deux d'entre eux se sont même éclipsés sans saluer l'assistance. Je... Non, je n'ai pas de mots. La courtoisie a t'elle déserté le Louvre avec le Prince Villon? Ciel! Comme tout a changé ici, et si rapidement. " 

Il secoua la tête théâtralement. L'homme en perpétuelle représentation détestait être ignoré par son public. Être oublié est parfois pis qu'être mort et passer inaperçu revient à rejoindre les rangs de ces petits gens quelconques que d'Estirac méprise au plus haut point. 


"J'avais prévu de réciter une œuvre de ma composition pour rendre hommage à madame la Sénéchale. Je crains qu'il y ait trop peu d'oreilles prêtes à écouter mon élégie. Il est triste de constater que la défunte soit si peu entourée pour son dernier voyage."

Il leva la tête et embrassa la salle du regard, puis murmura presque pour lui-même. "Je me demande où sont ses amis... Et ses ennemis."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly
Malkavian
Malkavian
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Convalescente (+1) , Tenace ( +1 )
Points de sang:
14/15  (14/15)

MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Jeu 15 Aoû - 14:22

"Au revoir !"

Aly fit une sorte de révérence, puis se dirigea vers le prince devant qui elle marqua une pose avec un sourire triste. Elle resta là sans bouger ni parler semblant partager l'espace de ce temps qui s'égrainait les sentiments du prince et après un instant infinit elle s'inclina en essuyant négligament le coin de son oeil rougie par le sang.

Elle se dirigea finalement vers Gatien à qui elle donna son numéro de téléphone en lui disant qu'elle devait partir rapidement et qu'ils parleraient une prochaine fois, avant de s'éclipser

A la sortie du Louvre elle récupéra sans problème son précieux*, qu'elle sera contre son coeur avant de le ranger dans son sac et de prendre la direction du lieu de sa vision.


[Sortie vers le jardin du Luxembourg]

*Son Tazeur
.

Pour Gatien:
 


Vêtements d'Alice:
 



Dernière édition par Aly le Jeu 15 Aoû - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nitthael
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Jeu 15 Aoû - 20:48

Elle observa l'homme ou plutot son image , une créature de cour à n'en point douter au vue de ses manières et de son désir d'exister aux yeux des autres . Elle n'y voyait rien à redire par ailleurs, depuis l'aube des temps ainsi allait la vie des cainites , ou du moins de ceux qui espérait glaner quelques bribes de pouvoir répendu gracieusement par un prince aux yeux duquel il auraient réussi à trouver grace .

A la dernière phrase elle répondu à voix basse , presque pour elle -même

" ET pourquoi amis et ennemis seraient ils forcement personnes différentes "

Ses yeux se posèrent à nouveau sur le toréador

" Les morts sont friands d'hommages, seules les oreilles de la défunte sont ainsi à caresser du son de votre voix, alors chanter si votre cœur, votre âme ou votre  ambition  le réclame ou le justifie, feu la sénéchale aurait apprécié à n'en point douter."

On pouvait aisément noter , que son esprit était à la surveillance du prince, et que son jeu de cour n'était pas assez travaillé pour que cela ne se voit pas malgré ses efforts pour ne pas froisser son interlocuteur .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri d'Estirac
Harpie [Toréador] (PNJ)
Harpie [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Sam 17 Aoû - 1:02

D'Estirac ne manqua pas une miette de l'expression de la dame, ni de ses paroles. Certains se seraient offusqués d'avoir été démasqués, leurs véritables intentions dévoilées au grand jour. Le Caïnite ne s'irrita point. Au contraire, cela l'amusa au plus haut point. Cette dame était une compagne merveilleuse, à l'esprit vif et au jugement sûr. Il lui adressa un large sourire ravi où brillaient ses dents blanches. 

"Touché, madame, touché. Je rends les armes, vous avez gagné." Il fit une courte révérence pour marquer sa déférence et poursuivit à voix basse, sur le ton de la confidence. "J'avoue! Le vil mécréant que je suis est venu présenter ses hommages au Prince. J'espérais flatter son oreille par quelques vers de circonstance. J'ose espérer, madame, que cette élégie saura vous complaire. Je vais de ce pas suivre votre conseil éclairé et déclamer."

L'air digne, il s’approcha de l'urne, sembla se recueillir quelques instants puis il se dirigea vers le pupitre. L'air grave d'un prêtre prêt à prononcer une oraison, son visage était tourné vers l'entrée où étaient rassemblées quelques personnes. Il parla d'une voix douce et claire qui portait loin, de manière à être entendu de tous. 

"Mes chers amis, nous sommes tous réunis cette nuit pour rendre hommage à une personne exceptionnelle qui manquera cruellement à chacun d'entre nous. J'ai pris la liberté -et j'espère que ses proches voudront bien me pardonner ma hâte de m'exprimer- de composer une petite élégie en l'honneur de notre chère disparue."

Il laissa filer quelques secondes de silences puis déclama son hommage, le ton de sa voix tantôt triste, tantôt dramatique, s'accordant avec les paroles du poème. 

"C’en est fait : un cercueil a reçu sous la pierre

L’ornement, l’honneur de la terre
Elle n’est plus, ne vit plus, hélas, que dans nos cœurs,
Et n’a plus ici-bas qu’une tombe et des pleurs.
Elle ne répandra plus dans ses gestes pleins de flamme
Tous les dons du génie et les trésors de l’âme.
Nous ne jouirons plus de l’abandon touchant
Qui de cette âme heureuse était le doux penchant.
A l’attrait de sa confiance,
Nous ne verrons plus son être aimable et attachant,
Mêler sans y penser sa force et sa puissance.
Prières, encens, regrets, vous êtes superflus :
Il est trop vrai, Grand Dieu ! Nous ne la verrons plus !
Dans l’ombre du tombeau les Parques trop cruelles,
Couvrent les dons qu’à pleine mains
Versaient sur elle les dieux et les muses fidèles.
En vain nous chercherons tous ces présents divins,
L’élite même des humains
N’en offrira que des parcelles ;
Et d’inutiles vœux rappellent désormais
Des trésors que le Ciel a repris pour jamais.
Où trouver de sa voix l’accent sublime et tendre ?
Celui qui l’entendit ne doit plus rien entendre.
Non, rien ne nous rendra ce charme ravissant,
De son cœur toujours renaissant
Et toujours prompt à se répandre.
Ce cœur si plein de feu portait le mouvement
Jusque dans les hauteurs d’une raison hardie
Et toujours sa pensée était un sentiment.
Elle fit de la pitié connaître les douceurs
Et sentir le besoin des pleurs
A des cœurs étonnés de se trouver sensibles.
Je crois la voir encore. Dans tous ses mouvements,
La vertu parle, nous inspire,
Et, comme sur ses traits, c’est elle qui respire.
Au charme heureux et pur des plus doux sentiments,
On se plaît à la reconnaître,
Pour la faire adorer elle n’avait qu’à paraître.
Elle eut tous les dons sans mesure.
Sur son front, de sa vie glorieuse et pure,
Brillait la douce majesté,
Et simple dans la dignité,
Elle sut avec un charme, une grâce suprême,
A tout ce qu’on révère unir tout ce qu’on aime.
Mais hélas, elle n’est plus ! En trompant ma douleur,
Pour un moment ces vers ont soulagé mon cœur.
Ses talents, ses vertus, sa bonté, son génie,
C’était elle, toujours elle. Dans mon âme attendrie
J’ai cru la retenir. Ô charmes superflus !

La vérité m’accable et répète : elle n’est plus !"

Il se tourna en direction de l'urne et s'inclina révérencieusement, son chapeau toujours à la main, posé sur son cœur. Puis il rejoignit enfin l'entrée de la salle, faisant au passage un discret clin d’œil à la belle dame aux cheveux couleur de feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gatien de Cambiaire
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Volontaire (+1)
Points de sang:
11/14  (11/14)

MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Lun 19 Aoû - 2:21

Gatien allait s'avancer vers la Malkavienne lorsqu'elle se leva, alla rejoindre le Prince, puis revint vers lui. Elle devait partir, c'était bien dommage...
Toutefois, elle lui confia son numéro de téléphone, ce que Gatien apprécia.
Il la remercia d'un sourire, et lui souhaita une bonne soirée.

Puis il réalisa qu'il était en possession du numéro d'une personne dont il ne connaissait même pas le nom. C'était un peu étrange.
Il supposa avec philosophie qu'avec ce Clan, il devrait apprendre à relativiser...

Puis un jeune homme avec beaucoup de prestance se mit à réciter un long poème.
D'abord touché au point de retenir ses larmes, guidé par une voix aisée, et bien posée, Gatien se fit la remarque, au fil des vers de la majestueuse élégie, que cela ne correspondait guère à sa Dame.
Elle avait surtout été forte et déterminée, parfois dure. Sa sensibilité, elle la cachait avec acharnement en toutes circonstances.
Peut-être l'homme avait-il vu "Louve" d'une certaine manière. Ou alors en faisait-il des tonnes pour la circonstance... Qui peut savoir, à la cours...

Elle n'est plus...
Ces mots résonnèrent une dernière fois, cruellement, dans les oreilles, et l'esprit de Gatien.
Il ferma les yeux un instant, pour se reprendre.

Une fois rouverts, il balaya lentement la salle du regard.
Personne, à part le Prince, ne semblait sombre, encore moins affligé.
Plus le temps passait, et plus il lui semblait que cette cérémonie était une farce, une scène dépourvue de sens, qu'on faisait par habitude, mais sans y croire le moins du monde...
Cela lui donnait une furieuse envie de s'en aller, de quitter ces faux-semblants pour un endroit plus calme, et plus sincère. Mais il se contint.
Partir alors que le Prince se donnait la peine de siéger aurait été lui manquer de respect. Comme s'il snobait ce que le souverain avait pris le temps d'organiser. Et il n'en était pas question.
Il resterait sagement jusqu'au bout, s'il le pouvait. Sa Dame serait probablement fière de lui s'il se montrait capable de se tenir en société dans de pareilles circonstances...

Il resta donc, droit et immobile, comme une statue sombre, non loin de l'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Lefol
Ventrue
Ventrue
avatar


MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Mar 20 Aoû - 10:42

[devant le louvre----->]

Jean arriva devant les portes de la salle. Il se composa un air neutre afin qu'on ne puisse pas dire qu'il en faisait trop, ou pas assez. Il détestait ce genre de cérémonie. Cela représentait une perte de temps pour lui. Mais quand le choix est presque impossible, comme le dit l'adage quand faut y aller...

Il entra alors que quelque'un lisait ce qu'il semblait être un poème. Jean classa l'oeuvre immédiatement dans la case "pompeux". Être un cadavre ambulant avait du bon, car sinon il N'aurait pu s'empêcher de laisser échapper un soupir de lassitude. Il se décala de l'entrée et se mit dos au mur. Il balaya la salle du regard pour voir qui était présent. Du beau linge à n'en pas douter. Il vit Gatien. Il l'observa un instant et lui fit un signe de tête lorsqu'il croisa son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Zilberman
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Mer 21 Aoû - 16:47

[Arrive du petit salon.]

Lorsque vous arrivez dans une commémoration pour quelqu'un qui vous est inconnu, c'est déjà une situation pouvant mettre mal à l'aise, mais quand en plus vous vous apercevez que vous n'y connaissez personne cela devient carrément...Gênant.

**Bon... C'était tout de même une Sénéchale, je vais aller présenter mes respects et tenter de voir si cette Lady Élisabeth est sur place.**

Il salua poliment l'assemblée et devant le silence régnant, il ne le brisa pas en se présentant.
Allez savoir ce qui est le plus impoli, entrer dans une salle pleine d’inconnu sans se présenter ou briser un silence lors d'un enterrement? bien que ce silence ne semblait pas s’être installé depuis longtemps.

Aussi Aaron, en silence, se dirigea vers l'urne à laquelle il fit un signe de respect avant de reculer et d'observer les gens présents dans la salle, un visage neutre et inexpressif.

Pour la commémoration d'un Sénéchal la pièce lui semblait bien vide.

Son regard fini par s’arrêter sur Rozenmilna, un sourire se dessina un court instant sur son visage, enfin un visage connu.

Il se dirigea, vers elle. (sous réserve que personne ne l'intercepte.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Ven 23 Aoû - 0:22

*Rozen était resté là, entre Dimitri et Gatien, pendant quelques minutes elle ne dit rien. Le regard presque émoussé. Elle n'avait plus envie de rester là plus le temps aller passer plus tout cela aller devenir stupide à ses yeux, une grande partie de ce qui avait connu Lou était probablement déjà partie de la ville, et encore de nouveau arrivant débarquer. Cette cérémonie n'avait de sens que pour Parménion et Gatien, et encore Parménion l'avait-il connu par le passé ? il n'était que Prince depuis...même pas une semaine... D'ailleurs Lou était sénéchal depuis quand ? Lou était un vampire bien jeune pour ce poste, ça plus le manège des primo gènes, Rozenmilna avait enfin terminé ce qui était sa propriété en revenant sur Paris, vérifié l'état du clan.
Tient un revenant, cela faisait déjà quelques années qu'elle n'avait pas vu cet énergumène. Dans des temps de trahisons et de guerre, il avait choisi le mauvais timing*


Tient donc, monsieur Zilberman, vous êtes revenue de votre expédition sur mars ? parce que pour disparaître autant d'années, vous avez dû au moins aller la chercher aussi loin votre dernière babiole...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Zilberman
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Ven 23 Aoû - 14:52

Il est parfois certaines choses rassurantes qui ne le semblent pas aux premiers abords.
C'est avec un sourire qu'il reçut la réflexion de Rosenmilna.


-"Mars ? Inutile d'aller jusque là, il m'aurait suffi d'impliquer la poste et de vouloir prendre la voiture au centre de Paris, le résultat au niveau du temps aurait sensiblement été le même.

Cependant il n'en fut rien, mon retard est dû à tout autre chose... J'avoue avoir cru un instant avoir glissé dans une réalité alternative au vu des changements radicaux et si rapides que semble avoir subi la capitale.

Heureusement pour moi, vous êtes encore là et fidèle à vous-même tel un roc au milieu de la tempête..."


Son sourire disparut un instant.


-"...Il va de soit cependant que mon retour en de telles circonstances puisse être perçu de mauvaise manière. Sans oublier que je ne sais exactement où je mets les pieds, mes informations au sujet de la situation actuelle étant assez...fragmentaires.

Aussi si vous n'avez pas d'autres obligation que diriez-vous d'un échange d'histoire, Je vous révélerais la raison de mon retard en échange de l'histoire récente de Paris, qu'en dites-vous?."


Il avait parlé à voix suffisamment basse pour respecter l’ambiance d'enterrement du lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gatien de Cambiaire
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Volontaire (+1)
Points de sang:
11/14  (11/14)

MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Sam 24 Aoû - 1:27

Gatien rendit son salut à Lefol lorsque celui-ci entra.
Il daignait venir, ce n'était déjà pas si mal...

Il resta immobile encore un moment, avant qu'un serviteur ne s'approche de lui, et lui tende une lettre. Le jeune Ventrue la reçut, remercia le porteur, et s'effaça un peu contre le mur pour lire discrètement.

Une fois la chose faite, il fronça les sourcils, et réfléchit.
Cacher son sentiment, c'était déjà raté. Tous ceux qui avaient été sur le terrain avec lui hier avaient pu se rendre compte de l'effet de la mort de sa Dame.
Luddmila devait être consignée quelque part, et seul le Prince pouvait, dès à présent que d'Arcy était inconscient, lui permettre d'aller la voir.
Il se dirigea donc vers le valeureux Parménion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine Lombard
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Dim 25 Aoû - 4:06

Christine  entra avec dignité  et discrétion, marchant  calmement, telle une rose aux pétales noires et blanches, harmonie d'une  peau pâle et  d'une robe  noire. Elle espérait ainsi rendre hommage à Lou en offrant la vision de la beauté d'une de  ses oeuvres. Elle n'avait jamais songé à porter sa création en de telles circonstances mais c'était de mise à son avis. Elle essayait de lui rendre hommage à sa manière et   inclina la tête à chaque fois qu'elle croisait un regard.


Dans ses bras  se trouvait  une composition florale  blanche et  verte avec quelques touches de  rouge.  Elle  la déposa au pied  de  l'autel funéraire et se recula la tête légèrement  baissée avant  de  faire demi tour. Elle voyait que le prince était occupé et  se disait qu'il valait mieux attendre pour lui présenter ses condoléances.

Elle ignorait ce que d'Arcy était devenu, il n'avait  pas  rappelé pour confirmer leur rendez-vous et  ses messages étaient restés lettre morte. Elle se demandait s'il lui était  arrivé quelque  chose et n'osait pas  importuner le prince ou tout  responsable  sur la question.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan De Lestrain
Primogène [Trèmére]
Primogène [Trèmére]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Glyph Meister (+1)
Points de sang:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Dim 25 Aoû - 14:42

Morgan termina son recueillement envers celle qu'il n'avait finalement pas connue.
Il remarqua l'arrivée d'un homme, visiblement lettré, qui rendait hommage à la dame, sans qu'il n'est eu l'occasion de le rencontrer... Un nouveau?


Il salua le chevalier, présent non loin, il savait qu'il s'agissait du bras armé du prince, elle lui avait été présentée un peu comme cela, aux ordalies.


- Monsieur... Je n'ai pas eu l'honneur de vous rencontrer sur Paris. Permettez moi de me présenter. Morgan de Lestrain, Primogène Tremere...


Dit il en effectuant une révérence courtoise à proximité d'Henri.

Puis regardant le chevalier Nittael.


- Madame, vous voir de nouveau est un plaisir, en cette sombre soirée.

Une autre femme s'approchait de l'urne avec une gerbe magnifique, alors qu'il donnait ses hommages.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paulmuabdib.blogspot.fr
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Lun 26 Aoû - 18:46

*Rozen s'éloigna un peu pour se r'approcher d'un mur. Elle fit signe a Dimitri de ne pas rester trop loin.*

Vous connaissez ma soif de curiosité. Laissez-moi donc vous contez dans quoi vous avez ramené vos pattes. Ce soir nous "pleurons" la mort du sénéchal Boniface, vous ne l'aviez probablement pas connu, du moins à ce poste, car moi-même je ne la connaisses pas

*Ses yeux fin se dirigé vers le Prince.*

Le grand gaillard là-bas c'est notre nouveaux Prince. Parménion du clan Brujah. Il est la depuis 3 ou 4 jours. Villon est partie de son fief sans aucune forme d'explication après un conclave où il aurait répudié tous les marquis. mais je ne suis pas sur de ce dernier point, j'était en Allemagne quand on me l'a annoncé  et ils ont toujours eux du mal avec la praxis de notre beau pays.
De facto vous en conclurez à juste titre que les roses ont perdu pas mal d'influence... Vous vous cognez comme de l'art moderne je parie ?

*Elle croisa les bras un sourire narquois, laissant aller son dos contre une colonne.*

Le primogénat que vous avait pu connaitre n'est plus, je ne sait pas si ils sont mort ou partie avec Villon rejoindre Elvis a hawaii. Et de toute manière les primogène se succède encore plus vite que les empereurs romain ces dernières nuits. Nous avons ici Monsieur de Lestrain, des sorciers, et monsieur Romanov du clan des sages.

*Elle désigne clairement ce dernier car il est proche de la conversation, et l'Invite a ce présenter de lui même.*

Et bien que dire à part cela, et le fait que nous ne sommes qu'une poignée à ne pas être de nouveau résidents ?

Ha oui ! Le sénéchal a était tuer par une séthite influente qui a ses propres séides
*Elle ne put cacher dans  son regard une profonde haine à cette évocation.* nous avons également des traîtres dans tous les sens, le sabbat qui a attaqué récemment, la fondation des trémères qui prit beaucoup, et dernièrement le refuge Brujah qui a explosé, littéralement, alors que se trouvaient la plupart du clan, un archonte, et le Prince en bonus...
Des gens se font enlever plus ou moins régulièrement enlever et d'autre montes des opérations dans leur coin...
Et je suis sur que je ne suis pas au courant de toutes les misères actuelles, comme par exemple les Nosferatu chasser des égouts, je ne sais juste pas pourquoi.

Nous passons renommer la ville Kaboul mais certain hésite encore.

Alors heureux d'être a la maison ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Prévot (+2)
Réputation: Leader (+1)
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Lun 26 Aoû - 19:41

Dimitri était resté légèrement en retrait sans s'imposer et n'avait pas réellement écouté l'échange entre Rozen et Aaron qu'il ne connaissait pas mais voilà qu'elle l'invitait à se joindre à eux, ce qu'il fît en s'approchant un peu plus.
 
" Dimitri Romanoff enchanté. Le reste à déjà était évoqué "
 
Il avait un regard vers son amie avec un sourire puis c'est d'un léger hochement de la tête respectueux qu'il saluait le nouveau. Une fois présenté, il restait aux côtés de la Ventrue pour qui il avait quelques mots.
 
" Je pense que le lieu, et surtout le moment, sont mal choisis pour résumé la situation sur le ton de l'humour. Et avant que tu ne rétorques avec une réplique cinglante, note que je n'ai aucun problème avec ça en ce qui me concerne, c'est une simple remarque."
 
Il ponctuait d'un sourire entendu.


" Avant qu'on ne commence, quelqu'un veut peut-être descendre ? "


tenue du 23/06
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nitthael
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Lun 26 Aoû - 22:18

Elle commençait à se demander ce qu'était cette réunion, si certains semblaient être présent pour chérir ou honorer la mémoire de la sénéchale, d'autres en revanche prenaient ce lieu de recueillement pour un salon de réception.

Le respect était mort

Quand le Régent approcha elle lutta pour ne pas réagir trop brusquement, il lui faudrait du temps pour se faire une opinion sur l'attitude à tenir face à ces rats diabolistes, et pour l'heure elle devait se forcer à afficher une certaine neutralité, où tout du moins ne pas céder à l'envie de lui arracher la tête et la colonne vertébrale devant tout le monde ....

Aussi salua t elle poliment , bien que sèchement le chef des Tremere parisiens et lui répondit d'un ton neutre:

"Bonsoir monsieur le Régent"

Son regard se re focalisa sur le prince et la surveillance de la salle.

La conversation était close .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri d'Estirac
Harpie [Toréador] (PNJ)
Harpie [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Mar 27 Aoû - 2:10

Le poète s'était arrêté sur le seuil de la pièce pour admirer le succès de son œuvre poétique. Ce n'était sans doute pas sa meilleure élégie, mais tout de même! Il ne reçut point de discret sourire ou hochement de tête grave pour le remercier de sa compassion. Seul un jeune homme dont les traits étaient marqués par le deuil semblait avoir apprécié... Un peu.

Face à cette indifférence sans pareille, seul un mot exprimant son dédain d'un tel public lui vint à l'esprit.

*Béotiens.*

Ses moroses réflexions se dissipèrent rapidement lorsque deux élégants pénétrèrent dans la salle. L'homme avait l'allure d'un courtisan qui sait son monde; quant à la dame... S'il en eût encore, son souffle eût été coupé. Ses yeux suivaient chacun des pas de cette beauté diaphane dans son écrin de dentelle noire. Il admirait à la fois la beauté méditerranéenne et sa mise, qui soulignait de la façon la plus charmante du monde sa divine silhouette. Dieu! Si un jour il devait mourir à nouveau, qu'il aimerait être pleuré par une telle nymphe!

Non loin de lui un homme faisait sa cour à la belle Ancienne qui avait reçu les hommages courtois du gascon avec une grande complaisance. La chose lui eut été indifférent s'il n'avait point entendu un mot qui le tira de son admiration silencieuse: primogène. Il restait donc quelques personnes importantes au sein de la cour et, par bonheur, ce Caïnite semblait bien né. Hélas pour le Tremere tous n'ont pas les faveurs des grâces de la femme aux cheveux de feu qui mit fin à la discussion avant même qu'elle ne commence par quelques mots d'une froideur sibérienne. Il décida de voler au secours de monsieur de Lestrain, mû par une certaine compassion d'avoir lui aussi essuyé une certaine déception quelques minutes auparavant.


"Je crois, monsieur, que madame a une mission délicate qui requiert son attention la plus soutenue." dit-il à mi-voix d'un ton aimable en montrant le reste de la salle d'un gracieux mouvement de sa main libre, l'autre portant toujours son couvre-chef. Il se pencha légèrement en avant afin d'honorer son interlocuteur d'une légère révérence, l'occasion se prêtant guère aux extravagances. " Henri d'Estirac, infant de Josselin de Poitiers, lui-même infant de Dame Dame Isouda de Blaise, du clan Toreador."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan De Lestrain
Primogène [Trèmére]
Primogène [Trèmére]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Glyph Meister (+1)
Points de sang:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Mar 27 Aoû - 14:54

Morgan sonda la brujah avec des yeux insistants, recevant la remarque de Henri dans une de ses oreilles. Il se tournait à nouveau vers lui.

- Oui le chevalier ici présent remplit la mission qui lui a été confiée avec élégance et précision...


Il s'inclina devant la brujah par respect avant de s'écarter un peu avec Henri.

- Monsieur, c'est un plaisir de rencontrer quelqu'un qui semble avoir une certaine ancienneté et une bonne idée des bonnes manières, ainsi que du respect. Sans vouloir paraître indiscret, que nous vaut l'honneur de vous recevoir sur la cour de Paris en ces temps troubles?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paulmuabdib.blogspot.fr
Aaron Zilberman
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Mar 27 Aoû - 16:00

Le sourcil d'Aaron se levait de plus en plus pendant le discourt de la Ventrue, jusqu’à pendant un très court instant exprimer de la stupeur , puis froncer les sourcils avant de revenir à une expression plus neutre, même si au fond de ses yeux l'on pouvait apercevoir une lueur de malice.

Le demi sourire d'Aaron laissait à présager un réponse à Rozenmilna sur un ton à peut prés similaire au sien.
Cependant Monsieur Romanoff entra en scène et si son discourt fut certes certainement rabat-joie, il fallait reconnaitre qu'il parlait avec raison.

Ce n'était ni le lieu ni le moment pour s'adonner ainsi aux jeux de l’humour et de la dérision avec la Ventrue... Pourtant ceci lui avait manqué et Rozenmilna avec son caractère bien trempé était la seule chose qui lui avait été jusque ici familier.

Aaron salua d'un signe de tête courtois le Brujah.


-" Aaron Zilberman, du clan Toréador, ravi de voir que les Brujah, du moins certains, ont encore la mentalité qui vas avec leur surnom d'antan."

Aaron eut un sourire en repensant au surnom actuel de son propre clan, le temps n'avait pas épargné certains clans qui semblaient sombrer dans leurs travers à mesure des générations.

-"Vous avez on ne peut plus raison, le lieu et le temps sont mal choisis je me suis laissé emporté par la joie du retour à mon domicile, même si celui-ci semble avoir pris feu, et le fait de revoir ma Ventrue préférée.

Sans oublier que la sagesse n'est pas forcement la qualité que nous possédons tout deux le plus."


Il détailla un instant Dimitri sans insister afin de ne pas se montrer impoli, avant de s'adresser de nouveau à Rozenmilna.

-"Je vous conterais l'histoire de mon retard à un moment plus propice, mais ne vous inquiétez pas, je vous promet que vous serez la première à connaitre l'histoire et ses détails, mis à part naturellement, si le Prince ou mon primogéne me questionne à ce sujet."


Il tourna la tête vers l'urne avant de parler de nouveau.(Oui difficile de l’arrêter.)

-"En ce qui concerne le cas de cette Séthite, quelle action vas être entreprise?
J'imagine, sans vouloir jouer des préjugés, que si le prince actuel de Paris est un ancien général ayant marqué l'histoire, que le temps du faste et des festivités a laissé place à celui de la guerre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri d'Estirac
Harpie [Toréador] (PNJ)
Harpie [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Mer 28 Aoû - 0:18

La diversion du Toréador avait été couronnée de succès: il avait extirpé avec élégance le primogène d'une situation pour le moins gênante. Fort heureusement la scène ne fut point publique. Au temps du Prince Villon, cette froideur eût fait les gorges chaudes des courtisans; nul doute que les Harpies s'en seraient amusées. Le Tremere avait compris la manœuvre et partageait maintenant sa compagnie, faute de mieux. Il continua à parler bas pour respecter le deuil de l'assistance.


"Monsieur, l'honneur est pour moi de pouvoir converser avec vous. D'aucuns diront que je suis ici pour faire ma cour au nouveau maître de Paris. Je ne leur donnerai pas tort. Mais comme vous l'avez entendu je suis venu aussi rendre un dernier hommage à madame la Sénéchale." Il tourna son visage l'air soucieux vers l'urne puis regarda à nouveau de Lestrain gravement. 


"Mon cœur est français et j'ai occasionnellement fréquenté la cour de Paris, même si j'ai tendance à pérégriner en province et dans les pays germaniques. Je suis de ces inconstants curieux de nouveautés..." Il eut un demi sourire contrit, comme s'il s'excusait de sa nature fantasque puis il reprit bien vite son air sérieux.



"De par les cours d'Europe et du monde, les rumeurs bruissent. J'espérais que certaines nouvelles fussent fausses. Hélas! Le Prince Villon est parti, d'autres ont pris sa place. Quant à la cour... Je trouve les couloirs si vides, si désolés... Cela n'a évidemment rien à voir avec le deuil qui nous étreint tous. J'ai l'impression qu'une page s'est tournée; qu'en rendant hommage à madame la Sénéchale, c'est à tout ce que nous avons perdu que nous pensons." La nostalgie d'Estirac semblait non feinte. Ses manières laissaient deviner que l'homme avait connu les somptuosités de la cour du prince Toréador.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kildare Callaghan
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Mer 28 Aoû - 15:43

Kildare était entrée dans la salle à la suite de Wolfgang et  se contenta d'accomplir les  gestes de respect  devant l'autel où était entreposé le reste de feue la sénéchale de paris.


Elle  se recula et  remarqua qu'il y avait pas mal de monde. Mal à l'aise  dans ce  genre de cérémonie qui ressemblait plus à une réception mondaine, elle suivit  wolfgang  et  se tint en retrait, observant tout ce beau monde. Parménion était bien entouré mais  était-ce des amis ou de faux amis prêts à prendre sa place avec de fins stratagèmes. Elle fronça  le nez tout en se disant que le monde de la politique n'était vraiment pas fait pour elle.

Elle préférait être une main armée, elle admirait les  tueurs à gages solitaires qui accomplissaient des contrats tout en étant indépendants. Ils supprimaient  des  innocents, ou des parasites. Kildare ne se ferait pas prier pour  tuer des parasites qu'ils soient humains, vampires ou démons. Sauf si  on s'attaquait à la nature  ou aux animaux, là elle  buterai lm'inconscient  qui s'amuserait à faire ça.

Elle  étudia silencieusement du regard  les  vampires présents, essayant de déterminer  quelles genres de personnes elles étaient. La plupart était  visiblement  des hypocrites venus  rendre hommage pour se faire remarquer, prendre la place du calife (ou de la sénéchale) voire se  faire mousser en rendant des services intéressés. Lesquels se souciaient  vraiment  de la disparue? Kildare n'aurait pas le culot de mentir auprès du prince en disant que  ladite  meuf  allait lui manquer. Elle ne la connaissait pas du tout. Mais s'il avait besoin d'un coup de main et que ça permettait à kildare de buter l'enfoiré qui avait tué  son frère et sa  famille encore humaine, elle ne se ferait pas prier.

Elle lui demanderait  de  donner du fric à une association comme  sauvez les loups ou protégez les forêts. Autant le mettre à contribution sur la sauvegarde de leur  planète. Elle  eut un sourire  amusé en imaginant parménion en protecteur et  bienfaiteur. L'image collait mal mais pourquoi pas?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Mer 28 Aoû - 15:52

Ahuizotl entra dans la grande salle où déjà, beaucoup de monde était présent. Kildare à ses côtés, il était fin prêt à assumer ce qui allait se passer au milieu de cette foule. Il n'avait pas eu le temps de se préparer comme la dernière fois et c'est un homme habillé simplement qui entra dans la pièce. Il avait les traits d'un amerindien et marchait pieds nus. Par chance cette fois, ses vêtements bien qu'inadaptés pour une cérémonie, n'étaient pas déchirés ou maculés de sang. Il avait l'air d'être anxieux mais il se forçait visiblement à arborer une attitude décontractée de rigueur pour un Elyseum.

Il jeta un oeil sur tous les invités afin de mémoriser leur image, pour ceux qu'ils ne connaissait pas et aussi de repérer ceux qu'ils connaissait déjà. Mais il était là pour une seule personne .... Cette personne, il la trouva vite et il eut envie d'aller la rejoindre sans perdre un instant mais il suivit Kildare jusqu'à Lou, enfin l'endroit où un hommage lui était rendu.
"Lou ! Tu as maintes fois prouvé que tu étais une femme de pouvoir et que tu n'étais pas digne de confiance mais tu as fait preuve d'un courage qui t'honore. Je garderai ce souvenir de celle qui a osé défier la Reine pour sauver la Camarilla." Il n'observa que quelques secondes de silence comme pour imprimer ce souvenir à jamais dans sa mémoire puis quitta le lieux pour rejoidre la Prince.
"Viens avec moi Kildare !"
Sa demande n'avait rien d'un ordre mais il avait besoin d'elle pour le soutenir dans ce moment crucial ou il allait devoir faire preuve d'une grande faiblesse en assumant ses responsabilités.
Il avait décidé de ne pas supporter le regard interrogateur des invités ni même de prêter attention à qui que ce soit temps qu'il n'aurait pas accompli sa tâche et c'est en arrivant tout prêt du Prince qu'il posa un genou à terre devant lui et le salua d'une voix solennelle.

"Prince Parmenion ! Je viens vous saluer car les évenements passés ne m'ont pas permis de le faire comme j'aurais dû le faire. Moi Ahuizotl, du clan Gangrel et anciennement Primogène et soldat de la Reine Genevieve d'Orceau, je vous dois des excuses et des explications.
Des excuses pour ma faiblesse et mon absence que je vous présente en public ici et maintenant et des explications que je suis prêt à vous donner dès que vous le souhaiterez."

Il baissa alors la tête comme pour attendre la sentence. Il esperait obtenir le pardon du Prince car sa mission était trop importante pour qu'il accepte d'être banni de la cité. Mais il avait été accusé de bien des choses et les caïnites de la camarilla c'étaient montré intraitables par le passé.
Il s'attendait au pire ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine Lombard
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Mer 28 Aoû - 16:01

Christine avait remarqué  Morgan, qu'elle avait  croisé  au salon il y a quelques  nuits  sans pour autant lui avoir parlé et  un autre monsieur à la mise élégante. Elle se décida à les aborder pour  faire connaissance et  s'approcha d'eux en faisant une  délicieuse révérence.

-"Bonsoir messieurs, c'est une  triste  nuit  en notre Elysée n'est-ce pas. Je suis Christine Lombard, du clan des roses. De la maison des Lombard."

Elle  indiquait ainsi son double prestige, humain et  vampirique. Aristocrate de  naissance et  grande créatrice de haute de couture française. Elle se redressa et  garda une mine  grave  bien qu'adoucie par un sourire qu'elle adressait  lorsqu'elle croisait un regard avant de redevenir sérieuse. Elle  regardait les  trois messieurs présents tout en  lissant machinalement les plis de sa robe de temps en temps. 


robe de christine:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Mer 28 Aoû - 18:07

*La ventrue aquiéça silencieusement a la remarque de Dimitri qui fut également appuyé par Aaron. C'était la deuxième fois que le Brujah la tutoyait, il lui lança un petit regard boudeur, mais rien de réellement méchant, plus par jeux.*

Pour la séthite je n'en sais, les Nosferatu font partie faire quelque chose dans leur coin sans avoir prévenu personne alors que nous sommes tenues comme des chiens en laisse à cette soirée. J'ai vu des caïnites plus anciens et ayant marqué plus Paris rejoindre les limbes sans qu'un sourcil ne soit lever...
D’ailleurs c'est trop de stupidité pour moi, j'ai déjà rendu honneur au sénéchal. imposer plus de respect serait dépasser les limites de ce que je peux tolérer en hypocrisie.

Si vous voulez toujours me conté votre histoire je serais sur les toits


*Elle posa une dernière fois son regard vers Gatien, celui-ci sembler avoir partagé sa peine avec le Prince, rassurée elle eut un petit sourire, puis sortie de la salle discrètement, du moins autant que possible pour elle!*

[Direction le toit du Louvre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   Jeu 29 Aoû - 23:54

Parménion remarqua une poignée de nouveaux visages, qui n'osaient sans doute pas se présenter vu les circonstances. Il était toujours difficile de faire des choses qui n'allaient pas dans le sens de celles que l'on voulait pendant un deuil. Présenter son arrivée en ville alors que d'autres pleurent une proche, une personne importante... Lui le général, le savait mieux que quiconque.


Sans en croire véritablement ce que ses sens lui montrait... Il vit pourtant L'ancien Primogène Gangrel s'avancer vers lui et mettre un genoux en terre, accompagné d'une femme. Il l'écouta, observateur. Le sondant d'un regard glacé. Il imaginait ce qu'il en coutait au Gangrel, si fier, de venir là et de se prêter à cette humiliation aux yeux de tous.


Ne lui donnant pas l'autorisation de se relever tout de suite, Parménion s'approcha de lui.

- Ahuizotl... Je n'espérais plus croiser votre chemin un jour. Votre faiblesse et votre départ plus que soudain alors que le royaume est en danger, est quelque chose d'impardonnable. Toutefois... Je ne serais pas un bon souverain si je n'étais pas capable de discerner la repentance dont vous faites preuve, en venant ce soir, me présentez vos respects et quémander mon pardon.

Parménion lui fit signe de se relever.


- Je vais être franc car je vous dois au moins cela. Je vous pardonne. J'ai besoin de guerriers puissants et d'anciens sur qui je puis compter. On a tous connu des moments de faiblesse et d'errance, même les plus forts d'entre nous. Je n'ai pas besoin de vos explications, mais juste de votre allégeance et de votre foi en moi. Si c'est le cas vous êtes de nouveau le bienvenu ici...

Parménion laissa le temps au gangrel d'assimiler ce qu'il venait de lui dire. Il défit sa chemise et se mordit dans le poignet laissant filer un peu de sang.

- Par le pouvoir des traditions, en tant que prince de Paris et de France, en acceptant ce lien envers moi vous me jurez fidélité et allégeance, que le passé soit oublié par tous ceux présent ici à cet instant.



« La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur. »


de Madame de Staël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: commemoration pour LOU   

Revenir en haut Aller en bas
 

commemoration pour LOU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: La salle des Fêtes [Rez de chaussée]-