AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Dans les couloirs du Louvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Balthazar
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Dans les couloirs du Louvre   Jeu 20 Juin - 17:08

[petit salon------>]

Ils marchaient tous les deux dans les couloirs sombres. Une galerie de tableaux, une salle de statues. Les richesses du musée s'exposaient devant eux. Tel spectacle les faisait rentrer dans une sorte de recueillement. Balthazar n'avait pas lâché la main de Fey. Il appréciait son contact. Il ne se rappelait plus depuis quand il n'avait pas tenu la main d'une femme. Il attendait qu'elle rompe la glace la première.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Jeu 20 Juin - 18:32

Ils marchaient depuis un temps déjà, en silence, elle s'arretant là plus longtemps, lui a un autre endroit... ils observaient, profitaient de cet instant.

Il n'avait pas lâché sa main ! lui qui n'aimait pas les contacts, elle se demandait pourquoi il la tenait ainsi... elle l'observait du coin de l'oeil

Tu sais... je n'étais jamais venu ici ! j'aurais du venir avant ! quoi que... cela n'aurait pas été pareille !

Elle lui sourit, serrant sa main dans la sienne.


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Jeu 20 Juin - 18:42

Apparemment Fey appréciait elle aussi qu'il lui tienne la main. Maintenant Balthazar se demandait qui tenait la main à qui. Il hocha la tête, profitant de l'instant de calme qu'ils partageaient. Le calme avant la tempête comme on dit.

- Non je ne suis jamais venu auparavant. C'est pour ça autant en profiter vu qu'on est là. Après on apprécie différemment les choses selon la compagnie qu'on a. Et je dois t'avouer que j'apprécie beaucoup ce que je vois en ce moment.

Fey qui regardait une œuvre voyait-elle que Balthazar avait parlé non pas à propos d'une toile ou d'une sculpture, mais bien d'elle, car en ce moment il n'avait d'yeux que pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Jeu 20 Juin - 18:58

C'est vrai que cette toile est magnifique !

Elle la détaillait en se disant qu'elle avait de la chance qu'il y ait si peu de gens et qu'elle puisse en profiter en bonne compagnie

Le travail de ce peintre entre dans toute la mouvance de la peinture documentaire... je ne l'avais jamais vue en vrai... regarde le détail des corps, la lumière et les ténebre, les lumières on vraiment créées de belles choses !

Elle se tourna vers lui, lui tenant encore la main

J'étais petite encore quand ce navire a sombré en mauritanie... les 137 survivants ayant été abandonné sur le radeau en plein mer sont devenus célebres...pour leur imcompétence... ivres morts 10 seulement on réussit a retourner a bon port... bien triste histoire !

Elle le regardait, ses yeux... son visage... l'air étrange qu'il affichait...Elle secoua la tête et lui sourit avant de poursuivre sa marche


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Jeu 20 Juin - 19:19

" Ouf, apparemment elle ne m'a pas découvert."

- Oui l'incompétence d'une minorité a souvent causé la perte d'une majorité. Je peux t'en citer des exemples. Notamment sur le champ de bataille. Et bien souvent si il y a un sauvetage c'est encore eux qui s'en sortent le mieux.

Balthazar regarda à son tour la peinture. Il se demanda combien de temps mettrait il à vider les survivants d'un naufrage si il en faisait partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Jeu 20 Juin - 19:25

La toile le fascinait réellement, il était encore retourner dans ses pensées... Fey le regarda faire... se demandant où il était encore rendu. se disant que ca ne valait pas la peine de poser la question, elle n'aurait pas de réponse, comme plus tôt en soirée.

Elle laissa sa main, le laissant admirer a son aise et alla s'allonger plus loin sur un banc. l'observant faire !


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Jeu 20 Juin - 20:47

Quelques instants plus tard, Balthazar s'arracha de la toile du radeau de la Méduse. Il n'avait pas vu Fey s'éclipser pour aller s'allonger sur un banc. Il s'approcha d'elle et s'arrêta à deux pas d'elle.

- Telle une nymphe sur un rocher. Prends garde qu'un Zeus de passage ne vienne s'allonger à tes cotés.

Il souriait. Il mit les mains dans les poches et entreprit de détailler le corps de la femme allongée. Si ses yeux avaient eu le pouvoir de voir à travers les vêtements, il ne s'en priverait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Jeu 20 Juin - 22:02

Elle le vit sortir de transe et la regarder et approcher…
 
Il  raconta une histoire de nymphe et de Zeus qui la fit rire… un rire qui fut rapidement retenu, comme gênée par son propre écho…

Elle constate qu’il la regarde étrangement, elle le fixe… se regarde elle-même… cherche ce qui ne va pas! Ne voit pas ! elle s’assoit
 
Balthazar ? J’ai quelque chose qui ne va pas ?


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Ven 21 Juin - 0:41

- Oh non rien du tout. Ne t'inquiètes pas. Tu sais c'est un peu bizare pour moi de me retrouver ici avec toi, en train de regarder des œuvres célèbres. D'habitude je suis plutôt solitaire. Je ne recherche pas spécialement la



compagnie. Mais... avec toi c'est différent, je me sens bien. Suis pas juge sur ma façon d'etre. C'est agréable de ne pas devoir mentir pour se protéger. C'est simple avec toi. Puis... faut dire qu'il y a pire comme vue que ta personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Ven 21 Juin - 6:28

Elle releva un sourcil !


ok, il y a pire ! maintenant profites de ce qui vaut vraiment la peine...

Elle se releva et se dirigea lentement vers une autre salle, puis elle se tourna vers lui


tu viens ou je dois te tenir la main pour que tu avances ?!?

Elle éclata de rire, le regardant ! avant de ce tourner et de disparaitre dans la salle suivante


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Ven 21 Juin - 12:08

Balthazar regarda s'éloigner Fey qui riait. Elle disparu dans la salle suivante. Il eût tout de même le loisir d'admirer le côté pile de sa personne. Décidément son pantalon lui allait vraiment bien. Avec pareil appât nul besoin qu'elle lui tienne la main pour le faire avancer. Il entra à son tour dans la salle suivante. Il y faisait plus sombre que dans les salles précédentes car il n'y avait pas de fenêtre et l'éclairage se limitait aux veilleuse d'incendie. Était ce un jeux voulu par Fey? Voulait elle qu'il la cherche? Qu aurait il si il parvenait à la trouver? Balthazar était vraiment impatient de connaître la réponse et commença à la chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Ven 21 Juin - 13:57

Elle était disparue, cacher derrière une statue près d'une autre porte, elle le regardait chercher... chat et sourie! elle en profita pour observer dans l'autre pièce repérant un autre endroit ou ce cacher

Elle attendit qu'il regarde ailleurs et se faufila dans l'autre salle. s'installant allongée sur un banc, le long du mur, près de la porte... attendant qu'il entre pour le faire sursauter...


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Ven 21 Juin - 15:46

Balthazar repéra Fey qui était allongée sur un banc. Mais il fit comme si de rien n'était. Ce petit jeux lui plaisait. Il entra dans la salle suivante, partie dans une pseudo recherche, regardant derrière une statue, se baissant pour regarder sous un banc. Il se donnait vraiment du mal pour faire semblant de s'y prendre comme une quiche. Dans son petit manège il faillit même renverser un vase en heurtant son présentoir. Il n'osait même pas imaginer les conséquence de ce gâchis.
Puis lorsqu'il jugea qu'il en avait fait, il se campa au milieu de la salle et poussa un soupir très bruyant.

- Bon tu te caches où petite souris? Prends garde à ce que le chat ne te trouve pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Ven 21 Juin - 16:10

Elle le regarda faire... amusé ! Elle s'assit et lui lanca une boule de papier... vieille facture qui trainait dans sa poche... elle lui aurait bien sauté au cou pour lui faire une surprise, mais c'était pas l'idée du siècle compte tenu de qui il était...

Elle croisa les jambes

Elle est ici la souris ! et tu l'as vue depuis.... longtemps !

Elle lui fit une grimasse en tapotant sur le banc près d'elle


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Ven 21 Juin - 17:05

- Ok ok je me rends!

Il lui sourit en s'approchant du banc. Il s'assit en se laissant tomber lourdement sur le banc.

- Alors suis balèze à cache-cache hein?  Quand j'étais enfant je me cachais si bien que ma mère ne me trouvait pas de la journée. Alors je revenais le soir, tout crotté de boue, transi de froid et le ventre vide. Mais je souriais de toutes mes dents pour avoir était le seul qui restait introuvable.

Balthazar fit une pose pour essayer de se remémorer dans les détails ces lointains jours heureux. Cela devenait de plus en plus dur avec les décennies qui passaient.

Puis en passant du coq à l’âne il se tourna vers elle et la fixant des les yeux lui demanda:

- Dis moi, lorsque tu fus transformée, qu'est ce qui t'a fait tenir? Qu'est ce qui a fait que tu as continué ton existence le jour où la lumière du soleil s'est éteinte pour toujours pour toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Ven 21 Juin - 17:48

Il s'approcha et vient s'assoir... il sembla devenir sérieux tout à coup... ce qui l'avait fait tenir ? elle le regardait elle aussi, dans les yeux, calme et souriante, trouvant la question curieuse, mais... intéressante

de mon vivant, j'ai jamais vraiment eu de famille, oui, ma mère était là, mais dès l'âge de 4 ans j'ai du commencé a travailler avec elle ... alors c'était davantage le patron que la mère... mon pere et mes frères eux ne vivaient pas vraiment avec nous. Quand j'ai quitté la maison ou ma mère et moi travaillions, je me suis retrouvé a travailler chez Mathieu, comme domestique... il m'a appris a lire, a écrire, a discourir... a agit avec moi comme un père... m'a donné le sentiment d'être... d'appartenir à une famille... et se sentiment c'est par la suite projeté sur mon clan...
Pour la première fois, j'avais une famille... la transformation a donc été positive pour moi ! les temps change par contre... la famille s'éffrite !

Elle déposa sa main sur la sienne puis la retira prestement

pardon! ... et toi ?


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Ven 21 Juin - 18:39

Balthazar eut un petit sourire gêné.

- Non ce n'est rien. Je...m'habitue une peu à ton contact. Même si c'est encore pas facile pour moi. Tout ce que je te demande c'est de ne pas me toucher par surprise ou que je m'y attends pas. Sinon le reste devrait aller. Enfin je crois. Je ne contrôle pas très bien mes émotions à ce sujet. Je me souviens d'une nuit où un compagnon de route temporaire croyait m'avoir faire plaisir en m'envoyant une fille de joie pour passer un moment. La drôlesse m'a surpris dans mon bain. Je somnolais sous l'effet de la chaleur. Elle s'est glissée prés de moi et a plongé la main pour saisir... enfin tu sais quoi. Il a fallu que je passe le reste de la nuit à enterrer son corps loin des regards indiscrets.

Il lui lança un regard gêné. Il se doutait qu'elle avait surement eu sa part de mort accidentelle. Tuer ne lui posait pas problème en soit. Ce qui le peinait c'était de tuer par accident. Tuer quelqu’un sans vouloir sa mort. Il se racla la gorge puis continua.

- Ce qui me fit tenir? La haine je pense. Je devais tenir pour ne pas laisser le plaisir à Bertrand de me voir brisé. Je devais devenir plus fort pour le dépasser, pouvoir enfin lui faire mordre la poussière. Enfin ça c'était avant. Maintenant j'essaie de profiter des joies simples. entendre des enfants jouer en riant, voir un bon film comique. Me promener dans un bois après la pluie. Un parfum, il s'approcha de Fey et huma le sien, le contact d'une douceur, il lui prit la main entre les deux siennes et la caressa avec celle du dessus, ou la contemplation d'une vision " Fey érique". Il campa son regard dans le sien après avoir passé de ses cheveux à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Ven 21 Juin - 21:49

Une grande tristesse apparu dans son regard quand il parla de mort accidentelle... pour elle non plus tuer n'était pas une catastrophe, mais... encore fallait- il que la raison soit valable... Elle se nourrissait maintenant le moins possible pour ça ! Combien avait perdu la vie dans ces 2 dernières années à cause de la faim et de la gourmandise qui la tiraillait certaines nuits...

Il s'approcha d'elle, respirant son odeur...elle eu un mouvement de recule tout léger, elle ne s'attendait pas à ça de lui! Il lui prenait la main ?!? est ce que s'était bien Balthazar ? oui oui pas de doute ! mais... elle le laissa faire, voir jusqu’où il irait... le laisser faire a son rythme... Féérique... un classique qui la fit rire doucement !

elle le regardait, souriante...


et tu vas faire quoi là ?


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Sam 22 Juin - 1:52

Et il fit...absolument rien. Balthazar s'était retrouve totalement pétrifie par la question de Fey. Qu'alors t il faire? Que pouvait il faire? Jusqu'où pouvait il allait. Toutes ces questions le paralysèrent. Il n'était vraiment pas habitue a conter fleurete. Il eut un drôle de mouvement, comme spasme de panique ou de dégout. Il se leva avec des mouvements presque au ralenti. Il fit quelques pas dans la salle. Ses mains tortillez les cordelettes de sa capuche pour finalement la relever sur la tête. Il était le dos tourne a Fey.

- Excuse moi, je ne sais pas ce qui vient de c passer. Ça ne me ressemble pas. Je ne me com


Dernière édition par Balthazar le Sam 22 Juin - 1:59, édité 1 fois (Raison : Ecrit avec iPod pas habitude. Fin rp il lui tourne le dos les mains dans les poches.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Dim 23 Juin - 23:18

Oh… elle aurait du se taire pour le coup là. Il s’était reculé, levé et avait fuit… ce n’était pas ce qu’elle … il était nerveux, elle le sentait, elle le voyait jouer avec ses cordes … elle connaissait ca…
Il lui faisait dos… elle était restée sur le banc, le regardant.
 
Balthasar… je suis navrée ! je ne voulais pas que tu partes comme ca… au contraire ! mais…comme je ne sais pas trop comment te le démontrer… j’ai tenter de te le dire…j’ai été maladroite, reviens près de moi ! s’il te plait
 
Il y avait quelque chose de triste dans sa voix, elle était sincèrement désolée


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Lun 24 Juin - 21:57

Balthazar pencha la tête, comme s'il pouvait lire une réponse dans le sol de la salle. Son instincts lui disait de fuir, mais une autre partie de lui voulait essayer de retrouver un peu de cette chaleur qui se propage lorsque l'on se trouve en bonne compagnie.

- Je ne sais pas. Qu'est ce qu'on est en train de faire là? On ne joue pas trop avec le feu? Je n'ai pas envie de tout gâcher sous le prétexte qu'un moment ou un autre je serai surpris par ton contact. 

Il se retourna et vit l'expression que Fey affichait. Si son cœur battait encore, il se crisperait tellement elle lui faisait peine. Ce n'était pas de la pitié, loin de là, mais une tristesse partagée.
Il s'approcha d'elle, à pas mesurés. Il tendit une main qui vint se poser sous le menton de la femme. Puis il se pencha vers elle et la regarda dans les yeux.Il s'arrêta à quelques millimètre de ses lèvres.

- Es tu sûre de ce que tu veux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Mar 25 Juin - 7:56

*C'est pourtant bien de jouer avec le feu comme ça... parfois !* Elle le regardait, espérant ne rien briser de ce qui se bâtissait, parfois, le silence était la meilleure des choses...

Silencieuse, elle le regarda avancer à nouveau vers elle... arriverait il à lui faire confiance, elle ne savait pas! Elle souhaitait que oui, même si cela allait surement s'avérer difficile au final. comment faire confiance à ce qui est inconstant ?!? bonne question !

Il prit son menton dans sa main, le geste était si doux... sa bouche était si près de la sienne, elle n'avait envie que de l'embrasser et contrôla son réflexe qui aurait été de faire le reste du chemin...

Elle lui sourit, ses yeux en disait beaucoup... oui elle en avait envie, mais ne bougea pas et ne dit rien...du moins en parole !


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Mer 26 Juin - 20:41

Fey ne répondit pas mais sa gestuelle montrait qu'elle n'était absolument pas contre la poursuite du geste. Balthazar s'armat de courage et finit d'avancer sa tête. Il colla ses lèvres à celles de Fey en une légère pression. Il garda les yeux ouvert pour observer la réaction de la femme. Ça faisait bien une cinquantaine d'année qu'il n'avait embrassé personne. Il aurait aimé figer le temps à cet instant. Pouvoir profiter de ces lèvres pour l'éternité. Cela lui rappelé qu'il n'était pas qu'un monstre capable de détruire un coffre fort lourdement blindé comme une simple allumette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fey
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Mer 26 Juin - 22:57

Il avait enfin décidé de l’embrasser, elle ferma les yeux quand il s’approcha. Se retenant de le prendre dans ses bras, de caresser ses cheveux, de lui enlever son éternel capuchon, de découvrir la texture de sa nuque, la puissance de ses épaules… ses mains saisirent le banc sur lequel elle était assise.
 
Elle l’embrassait tendrement, hésitante, mais tendre… l’incertitude de savoir ce qu’elle pouvait et ne pouvait pas se permettre la rendait nerveuse. Si bien, qu’elle recula avant de se laisser emporter, avec un sourire magnifique aux lèvres, le regardant, les yeux brillants.


J'ai trouvé que s'était une belle idée... http://www.franklinmarshallen.com/images/fm/Franklin-And-Marshall-Femme-Hoodies-Sweatshirt-Yellow-294362.jpg

There's no place I can be
Since I found Serenity
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   Jeu 27 Juin - 11:27

Balthazar savoura ce baiser. Du baiser timide du bout des lèvres, il passa à un baiser vigoureux. Il partit à la rencontre de la langue de sa partenaire. Lorsque elles firent connaissance, cela déclencha un émoi que le corps de Balthazar avait oublié depuis belle lurette. Il saisit le visage de Fey avec son autre main et l'embrassa de plus belle si bien qu au bout d'un moment il sentit une gène. Une sensation oubliée. Il s'arrachant des lèvres de Fey la regarda perplexe puis ecarquilla les yeux. Il recula d'un pas puis s'assit le plus vite qu'il put sur le ban à côté d'elle. Il essaya tant bien que mal de cacher son émoi en croisant les jambes et en posant les mains dessus.

- Je ... hum... Excuse moi, mon corps a réagi tout seul. L'afflux sanguin c'est déplacé sans que je ne m'en rende compte.

Balthazar était vraiment gêné de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les couloirs du Louvre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans les couloirs du Louvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une rousse armurée flane dans les couloirs du Louvre
» Chassé-croisé et potins de couloirs.
» ça se bouscule dans les couloirs (PV Charlie)
» Bousculade dans les couloirs [LIBRE]
» Quand on flâne dans des couloirs désert ou presque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: Archives-