AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Petit salon : 22 février

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Mer 5 Juin - 1:32

Oh oui ! Évidemment ! dans son infini chance… il se pointait
directement dans le salon…elle aurait du parier sur le mauvais karma…Elle se
leva comme tous les autres surement, mis son capuchon et fit la révérence…
pourquoi fallait il qu’elle soit la première Rose à faire ca en plus… la dernière
fois elle avait fini dans le lit de la reine… il ne fallait pas que ca se
reproduise… elle savait quoi faire, mais n’était pas capable de le faire… elle
resta figée… il l’oublierait peut être… surement pas ils étaient 5… le prince n’était
surement pas aveugle…*pourquoi ? pourquoi ? pourquoi? Question conne abi
tu étais due pour une bonne vieille séance d’humiliation… ca faisait déjà
quelques nuits que tu y échappais… pourquoi t’es pas resté à danser aussi…
pauvre conne ! bah non… et en plus tu te pointe en Elyséum habillé comme dans
un club tu es vraiment la pire des demeurée…*


La rose toujours inclinée était dans son coin… de plus en
plus livide, les joues de plus en plus rouges, la respiration de plus en plus
rapide, elle devait se calmer. *my god… pourquoi il a fait ca… je comprends
plus rien moi ! et où ils sont les pseudo amis quand des shit arrivent* elle
sentait les larmes lui monter au yeux… le stress était trop grand… elle les
retint…*come on té rendu là… vas y pauvre cruche… s’est a toi là… personne
parle.. tu vas encore bégayer… fuck !
come on… avant juste…juste un pas tu peux faire ca… ben non… voyons…grosse
conne !*


C’est dans cet état de panique qu’elle fit un léger pas en
avant… ses jambes tremblantes ne lui permettant pas davantage. Elle s’assura
que son manteau était bien fermé… elle retira le capuchon


« mon…mons…monsieur le..le »


Elle ferma les yeux se répétant encore une fois a quel point
elle avait l’air de la reine des connes et prit un profonde respiration… elle n’avait
pas le choix là !




« mons…monsieur le prin…prince… »


Elle déglutie difficilement




« je… je suis Abigail Mac Gowen. Fff..f…inf…fante de…de
Nathan Farrell… to..tor.toréador de…de… »


Elle tremblait de tout son corps, ses yeux se fermèrent, elle
tenta de se raisonné.. en vain. Elle était trop nerveuse… une larme coula, elle
l’essuya… elle fut rapidement suivit d’une autre




« de.. 8ième
géné…géné… gé…né… ra..tion »


Est-ce qu’elle avait oublié quelque chose… surement idiote
comme elle était… ses jambes n’allaient plus tenir longtemps… Oh oui… elle
avait oublié de faire honneur au clan des roses… cette homme l’impressionnait
et la terrifiait… elle n’y arriverait pas…




« c’est… euh… un…un hon…honneur…vo..votre altesse..! »


Ses jambes cédèrent, elle se rattrapa à la chaise… elle ne
devait pas tomber… elle ne pouvait pas tomber…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Prévot (+2)
Réputation: Leader (+1)
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Mer 5 Juin - 6:54

Une demoiselle entrait dans le petit salon avec une attitude qui ne passait pas inaperçue. Mais pas le temps de l'observer plus que ça car à sa suite entrait un garde qui annonçait l'arrivée de Parménion et l'instant suivant il le voyait entrait dans la pièce. Dimitri mettait directement un genou à terre et baissait la tête en signe de respect. Il ne se relevait qu'au signe du Prince et en profitait pour saluer la Rose d'un signe de tête discret et poli.

Il acquiesçait de la tête à sa demande et répondait d'une voix claire et veillait à ce que le ton soit respectueux.

" Bonsoir Prince "

C'était très sobre comme à son habitude. Parménion venait de leur demander de se présenter. Dimitri l'avait déjà fait la veille lors de la Rant mais par souci d'étiquette de protocole et d'équité envers les siens il attendait pour se présenter une nouvelle fois mais au Louvre cette fois- là où ça devait être fait.

Il attendait donc que tous se soient présentés pour avancer d'un pas et s'incliner humblement.


"Dimitri Romanoff, vampire de 8e génération, mon Sire se nomme Lucien d'Archambeau. J'ai une servante et amie en ville du nom de Xyulin Mc Koy "

Une fois présenté de manière officielle il se redressait et reculait d'un pas. Il ne s'imposerait pas plus et attendrait qu'ils aient tous terminé et un signe du Prince désormais lorsque celui-ci serait libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Loyal (+1 ), sur la béquille (-1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Mer 5 Juin - 20:34

Phantom écouta la manière de se présenter de chacun, il avait tous à leur façon une dose de stress dans la voix. Sans pour autant savoir qu'ils risquaient leur vie à chaque instant. Rien à voir avec les formalités du sabbat, les rites, les punitions et les jeux pour se prouver qui avait la plus grosse. Phantom fit dans le sobre comme le lui avait conseillé Slobodan.

Un genoux à terre, il trouvait que cela faisait bien pour un "monarque".


- Prince Parménion je me nomme Kovacs Michael, surnommé Phantom, je suis Nosferatu de 11ème génération et j'ignore le nom de mon sire. Je n'ai pas de goules ni d'infants.

Il n'en dit pas plus comme le lui avait conseillé Slobodan.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parménion
Prince [Brujah] (PNJ)
Prince [Brujah] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Sage (+4)
Réputation: Restecté (+1), Redouté (+1)
Points de sang:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Mer 5 Juin - 21:13

Parménion observa chacun d'entre eux. Le premier nosfératu, surpris mais sûr de lui. La Rose impressionnée, qui en perd l'équilibre, le second nosfératu qui fait tout pour en dire le moins possible et enfin le primogène, plus sûr de lui, puisque le connaissant un petit peu déjà.

Il fit signe à ceux qui étaient stressés de se rassurez et de reprendre une contenance, puis il fit signe à ceux qui avait une position de servitude de reprendre une position normale. Et enfin, il prit la parole.


- Bien, Mademoiselle Mac Gowen ne soyez pas si impressionnez, je sais qu'il s'agit là d'un exercice perçu parfois comme difficile, mais il n'est pas nécessaire de se mettre la pression. Messieurs les nosfératus, monsieur Bellic m'a dit qu'il répondait de vous messire Phantom, je vais donc lui faire confiance, quant à vous monsieur Kaoum, si vous vous porter garant de cette Dalila, et bien j'accepte de vous croire, mais tout responsabilité vous incombera en cas de problème de sa part.


Il remonta légèrement ses manches amples.


- Pour le reste, monsieur Kaoum, je crois savoir que monsieur Bellic suppléait votre primogène actuellement empêché. Je pense que je pourrais m'organiser pour recevoir votre clan en début de nuit prochaine, si cela vous convient. D'ici là je crois qu'il vous attend tous deux. Faites lui savoir qu'il devra sans doute revenir au Louvre dans la soirée, j'ai l'intention de reunir le Primogène.

Il se tourna vers Dimitri.


- Je m'attendais à plus de nouveau, j'avais cru comprendre que beaucoup attendaient la nuit précédente. Venez avec moi dans la salle du trône et expliquez moi la raison de votre venue.


Il fit une courbette de courtoisie aux nouveaux vampires présentés, puis prit la direction de la salle du trône, laissant passer Dimitri devant, il referait cela à l'avenir, c'était amusant.



« La conquête est un hasard qui dépend peut-être encore plus des fautes des vaincus que du génie du vainqueur. »


de Madame de Staël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Mer 5 Juin - 21:53

*Bellic ? C'est qui celui-la ? Ca m'arrange pas du tout mais alors pas du tout !*


"Bien messire, nous nous verront donc selon votre désire."


*Le plus important c'est que je rencontre le Prince, et demain ne sera pas trop tôt. Il faudra que je vois qui est ce Béllic.*


"Pour ce qui est de Dalila, je me porte garant pour elle jusqu'a notre réunion où, je suis certain, elle sera heureuse de se présenter à vous par elle-même."


Kaoum fit un salut martial au Prince et se recula de deux pas pour laisser la place aux autres et écouta tout du long tout en réfléchissant intensément. Il en arriva à une et une seule conclusion.

*Il faut que je parle immédiatement à Dalila.*


Kaoum attendit alors que le prince s'en aille pour agir, gardant une pose de millitaire au repos tout du long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Loyal (+1 ), sur la béquille (-1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Jeu 6 Juin - 0:57

Phantom était soulagé de la réaction du prince. Il ne manquerait pas de remercier Slobodan. Il rendit la marque de respect au prince quand celui ci les salua. Il fallait maintenant qu'il se tienne à carreau. Et qu'il lave son passé trouble.

- Merci votre majesté. Bonne nuit votre majesté.


Il attendit que le prince Parménion s'éloigne d'eux pour dire un mot à son frère.


- On va à la reunion du clan? Je te guide si tu veux j'ai l'adresse. tu peux pas savoir à quel point je suis heureux ce soir!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Jeu 6 Juin - 3:54

La jeune rose respira un bon coup... elle se redressa... elle aurait tant aimé s'assoir... elle tremblait comme une feuille... l'attention du prince se dirigea sur les nosfératus et sur... le monsieur dont elle avait déjà oublié le nom. Elle remis son capuchon et... restant contre la chaise, se garda un appuis... toujours les yeux bas, elle n'avait conscience que de ce qui était dit.

Il annonça qu'il partait avec le monsieur... Dimitri... elle les entendirent marcher... les pas s'éloignaient... son teint était livide, outre les joues écarlates...

Elle venait de se taper la honte... elle aurait aussi droit au remontrance de Lady, elle en était certaine... *mais pourquoi tu es aussi conne !?!* Elle attendit que les pas soit loin... elle regarda... son altesse quittait...Elle se dirigea vers la chaise la plus éloignée... et ne faisant plus attention au reste, elle s'assit entre la chaise et le mur... a même le sol. Elle se demandait si tous les efforts en valait la peine... là... à cet instant, son violoncelle lui manquait... machinalement elle ferma les yeux... ses doigts bougèrent... elle l'entendait... sans la jouer... la ressentait... elle était concentrée... son corps vibrait de cette mélodie silencieuse... le reste avait arrête d'exister. Il l'avait a peine regardé, probablement a peine écouter... tout le monde l'avait vue perdre le contrôle de ce qu'elle était... là maintenant...Ligeti l'avait amené ailleurs... probablement en Roumanie, mais peu importait... au milieu de ce caprice... elle retrouvait son calme.

Elle venait de comprendre... il l'avait sauvé une fois... ce n'était plus le même, il avait changé, il le referait...encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri
Prévot [Brujah]
Prévot [Brujah]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Prévot (+2)
Réputation: Leader (+1)
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Jeu 6 Juin - 6:04

Dimitri avait attendu qu'ils aient tous finit de s'adresser au Prince et prenait donc les devants comme il y avait été invité mais s'arrêtait au niveau de la porte pour l'ouvrir à Parménion. Il suivait ce dernier marchant presque à sa hauteur car de manière subtile il restait à peine en retrait.Le Prince l'avait invité oui, mais il ne pouvait pas se permettre de s'afficher devant lui, on ne sait jamais qui ils pourraient croiser et comment ça pourrait être perçu.

[ Direction la salle du trône ]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Jeu 6 Juin - 13:59

viens de Montmartre

William ne put qu'apercevoir la silhouette du Prince s'éloigner alors qu'il gagnait le petit salon, quelques secondes de retard pour s'éviter une longue attente... En même temps ce dernier devait être au courant de sa libération et il l'avait déjà vu....
Il eut une certaine appréhension en entrant, il se savait moins stable que d'habitude (encore!) et l'éventualité de croiser une harpie ou un jeune freluquet souhaitant s'amuser à réveiller sa bête n'était pas à négliger...
Fort heureusement le petit salon était plutôt désert, deux nosfératus qu'il ne connaissait pas et Abigail... Elle semblait encore plus désemparée que d'habitude et il se força à lui sourire gentiment en la saluant.
Il hocha la tête en guise de salut envers les deux masques et s'installa sur un fauteuil, les doigts joints... Le tressautement de son genou dévoilant sa nervosité...


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoum
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Jeu 6 Juin - 14:42

Kaoum écoutait les réponses des autres et attendait que le prince s'en aille quand son frère de clan, Phantom, vint de lui-même le voir pour lui proposer de partir ensemble vers . . . où çà ? Kaoum fronça les sourcil de perplexité. La réunion n'était-elle pas sensé se passer ici ? Au petit salon ? Kaoum réfléchissait vite pour essayer de se rappeler quelque chose qui lui permettrait de ne pas paraitre ignorer de quoi on lui parlait.


*Réunion . . . .Dalila . . . partit précipitamment . . . portable qui vibre . . . MESSAGE !*
Kaoum sourit à son frère puis simula recevoir subitement un message et lui fit signe de patienter une seconde avant de sortir son portable et de lire le message de Dalila.

Plus il lisait le message, plus le visage de Kaoum s'assombrissait. Le décalage du lieu de la réunion et la réapparition de Slobodan ne lui annonçait rien de bon.


*Mes plan sont totalement chamboulés et voilà que je risque de perdre un certain avantage . . . Et puis c'est quoi cette chose dont me parle Dalila ? Un problème ? Ce slobodan serait il au courant ? Non pas possible, personne ne l'est . . . à moins que . . .*
Kaoum était plongé dans ses réflexions dû au message quand il se rappela Phantom et referma soudainement son portable. Il jetta vite fait un coup d’œil au Prince pour voir qu'il était partit et qu'un nouveau venu était rentré.


*Tient lui me dit quelque chose . . .*
Il se retourna alors enfin vers son frère et lui sourit d'un sourire fraternel le prenant par l'épaule et l'entrainant vers la sortie.


"Eh bien mon cher frère j'accepte volontiers votre invitation. Il se trouve que je sais où se trouve le lieu de réunion. Nous pourront ainsi marcher tous les deux jusque là-bas. Nous pourrions en profiter pour faire plus ample connaissance si vous le voulez bien. Je pourrais aussi vous apprendre les derniers potins sur Paris aussi si vous le souhaitez. Par exemple, savez vous ce qu'à fais le maire de Paris l'autre jour ? Il était aux toilettes et . . ."
Kaoum se dirigea donc vers la sortie du Louvre pour le lieu de la réunion en compagnie de Phantom (sauf si bien sûr on les arrêtes) tout en racontant quelques anecdotes sur les grands pontes de Paris. Il passa par les grades pour récupérer son armement et Zeus son chien et prit une trappe menant aux égouts.

Spoiler:
 


direction réunion nosfe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anahel

avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Jeu 6 Juin - 15:12

Arrivé de son refuge

Elle fit exactement comme la veille et comme la veille elle fut fouillé par les garde qui ne trouvèrent aucune arme sur la belle gothique qui semblait bien moins timide qu'hier et bien plus souriante aussi. Elle se laissa encore une fois guidée jusqu'au petit salon ou avant d’entrer, elle vérifia que la vampire d'hier n'y était pas en passant discrètement la tête dans l'embrasure.

Elle regarda le garde une fois encore et lui murmurant qu'elle aimerait vraiment que cette fois la primogène soit mit au courant de l'urgence qu'elle avait à le voir.

Un fois sur qu'elle ne risquait rien, elle entra dans la salon, effectua une révérence impeccable aux peut de personne encore présente, pour ensuite se retirer gracieusement dans le coin le plus reculer du salon. Elle n'avait pas encore envie d'avoir des soucis avec ses..... Vampires.

La tenue de Anahel
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Jeu 6 Juin - 15:54

Il vit les deux nosfératus partir alors qu'une nouvelle venue entrait... Ses narines tressautèrent, quelque chose clochait avec elle ?
Il lui fallu un moment pour comprendre que ce n'était pas l'odeur qu'il sentait le problème, mais plutôt l'absence d'odeur. Elle n'était pas de leur sang, il la regarda attentivement, sa poitrine se soulevait avec régularité, les joues étaient rosies par le froid... Une humaine...
Il ne pouvait déterminer ici s'il s'agissait d'un calice ou d'une goule, les odeurs des autres vampires marquant trop fortement les lieux, mais elle devait aimer le danger pour se dandiner sous le nez des buveurs de sang...
Après réflexion il se rendit compte qu'elle ne courrait pas grand risque, Abigail était surement incapable de lui faire le moindre mal, et lui même était au bord de la satiété... il resserra ses mains sur ses poignets et le tressautement de sa jambe devint presque frénétique...
Il en avait déjà assez d'attendre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Loyal (+1 ), sur la béquille (-1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Jeu 6 Juin - 23:04

Kaoum consulta son portable puis un instant absorbé dans ses pensées, se tourna vers Phantom, alors que le Prince quittait le petit salon accompagné du primogène Brujah.

- Cher Kaoum j'en serais enchanté. Allons y donc!


il sortit accompagné de Kaoum, qui lui raconta quelques
anecdotes sur les grands pontes de Paris. Il récupéra ses armes et rejoignit son chien et prit une trappe menant aux
égouts.


vers la reunion nosferatu


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Jeu 6 Juin - 23:37

La jeune rose finit par sortir de sa transe… elle était
présentée et n’avait plus rien à faire ici… elle était inconfortable, avait
chaud… machinalement elle détacha le manteau et le retira… les nosfé parti… il ne
devait plus rester personne.


Elle ouvrit les yeux tout en se relevant et en prenant son
sac… Elle arrêta son mouvement, voyant que…son calcul n’avait pas été le bon… *oups
!*





Elle sourit à l’inconnue… un sourire de convenance, un
sourire inconfortable… et salua William… le rouge aux joues… le sourire triste…
bon il était trop tard là ! Elle s’approcha de lui…il n’avait pas l’air bien…





« Ca ne va pas William ? je… je peux t’ai…vous aider ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Elisabeth
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Ven 7 Juin - 15:29

[Arrivée de devant le Louvre]

Lady entra sereinement et laissa son regard passer sur chaque personne présente dans le petit Salon. Elle laissa Armand y entra et dans un murmure, lui expliqua.

" Nulle personne ici à part Mademoiselle Abigail avec qui j'ai à m'entretenir. Que suggérez - vous ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Ven 7 Juin - 17:09

Elle entendit des pas… et se tourna légèrement pour voir qui s’était… Oh ! Vraiment ?!?... Elle avait fait quoi pour cumuler autant de mauvais karma pour la même fucking nuit…pourquoi elle avait enlevé son manteau ? Pourquoi elle n’était pas partie? Pourquoi elle n’était pas morte il y a deux nuits ? Pourquoi elle n’était pas restée à danser?



Le rose devint livide à nouveau, tentant de garder un minimum de contenance. Cette femme la terrifiait… et...Armand ! Ne pas lui sauter à la gorge… ne pas lui en vouloir… Pourquoi elle ne s’était pas changée?



Elle se tourna, faisant pratiquement dos a William et s’inclina légèrement devant sa primogène restant silencieuse… a défaut d’être habillé convenablement, elle ne dirait pas de bêtises!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Ven 7 Juin - 22:59

[Arrivé de devant le Louvre.]

Armand et Lady Elisabeth était entré dans le petit salon presque comme un couple.
Si des harpies étaient présentes elles n’auraient pas manqué de le remarquer, surtout connaissant Armand a propos de sa relation avec Isabelle des Termes.

De leur clan il n’y avait qu’Abigail dans un coin qui comme a son habitude semblait troubler à tout propos.
Armand sur le coup avait envie d’aller la voir dans le seul but de la faire pleurer comme un enfant qui prend plaisir a retirer la sucette d’un bébé particulièrement pleurnichard.
Et puis il était agréable d’abuser d’elle, c’était si facile.
Du moins pour Armand selon sa propre expérience avec elle.

Armand souriait en serrant les dents a cette idée.
Puis Lady Elisabeth interrompit ses pensées en lui demandant une suggestion.

-« Des suggestions de gens a voir? Eh bien notre Bourgmestre? Ou le prévôt? Le Prince étant sans doute trop occupé à moins que vous ne déteniez une certaine influence sur lui au point qu’il vous ouvre ses portes rapidement. »

Armand fit mine de rien.
-« Ceci dit, avez-vous des nouvelles de Mélissange? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine Lombard
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Dim 9 Juin - 4:45

Christine entra dans le salon et regarda les vampires présents dans la pièce et vit sa promogène en compagnie d'Armand et Abigail qui semblait un peu désemparée. Elle estima qu'il était de son devoir de présenter ses hommages à sa primogène avant de s'adresser à toute autre personne présente dans la pièce.

Elle vérifia les plis de sa robe et avança avec grâce vers eux. Entièrement vêtue de blanc lumineux,elle pouvait passer pour un ange parmis eux. Pensée qui l'amusa eu plus haut point. Qui pouvait se prétendre un ange quand on était un vampire?

Spoiler:
 

Elle s'inclina devant Lady Elisabeth avec grâce et lui sourit.

-"Lady Elisabeth, monsieur Duplessis, c'est un plaisir de vous voir ce soir. Avez-vous passé une bonne nuit hier? Je m'excuse de mon absence de la veille, il a fallu que je consacre mon temps à mon installation et aux détails fastidieux que cela entraîne."


Elle inclina la tête légèrement et sourit au charmant toréador qui accompagnait la primogène. Elle reporta son attention sur Lady Elisabeth et se fit légèrement plus grave.

-"Est-ce que l'affaire des roses avance? Puis-je faire quelque chose?"

Elle était sincèrement préoccupée par la situation de son clan et désirait améliorer la situation pour pouvoir se présenter au Prince de Paris. Indirectement, cette situation influait sur ses affaires et ses projets personnels, ce qui n'était pas désintéressé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Dim 9 Juin - 10:36

William s'apprêtait a rassurer la jeune toréador lorsque un, deux puis trois personnes entrèrent dans la pièce sans saluer qui que ce soit...
Il n'avait que des rudiments d'étiquette, pourtant il lui semblait que si ce comportement pouvait paraitre normal envers une personne qui n'était pas du sang -encore fallait il en être sur- il s'agissait d'une grossièreté a la limite de l'insulte envers lui.,.
Il prit donc quelques secondes pour se calmer et se leva, posant une main fraternelle et protectrice sur l'épaule d'une abi qui semblait aux abois...


"Ne vous inquiétez pas pour moi, je vais très bien... Enfin bien au vue des circonstances... Et vous ? Vous semblez troublée .... J'espère que ce n'est pas du fait de ces grossiers personnages qui se sentent tellement important qu'ils en oublient la politesse de saluer en entrant....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Elisabeth
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Dim 9 Juin - 11:37

Lady s'inclina par deux nouvelles reprises, la première fois pour Abigail et sa compagnie, la seconde pour Christine à qui elle sourit doucement en se redressant, non sans avoir répondue à Armand.

" J'en ai eu hier soir mais aucune nouvelles depuis.

Mademoiselle Mac Gowen, Monsieur...

Mademoiselle Lombard... Oui, bien sur. Je pense aller me présenter au prince et dans ce même temps, me faire représentante de notre clan afin de vous épargnez ce temps à vous, comme à lui. Néanmoins j'ignore quand il pourra me recevoir avec l’enlèvement de Mademoiselle Boniface, Sénéchal de sa Majesté. Il faudrait nous montrer présent pour lui.
J'aimerais aussi m'entretenir individuellement avec chacun des membres de notre clan selon le temps dont chacun disposent. "


* Nulle besoin de parler des événements de la veille se serait inquiéter inutilement cette jeune femme. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Dim 9 Juin - 13:12

Armand était resté auprès de Lady Elisabeth et avait poliment salué Madame Lombard avec un sourire charmeur.
Puis il écouta sa Primogène s’entretenir avec la Rose, mais du coin de l’oeil il aperçu un…Enfin…La dernière fois qu’il avait vu un mec avec cette gueule de trisomique, il était con comme un balai, êtes-ce le même?
Il avait l’air bête et semblait souffrir d’une atroce irruption hémorroïdale, comme certain par ici, comme les intégristes de l’étiquette qui ne prône l’étique que pour s’assurer de se faire lécher le cul!
Armand n’aimait pas la façon dont il le dévisageait, il avait franchement envie dans lui mettre une série de baffe histoire de lui remettre la gueule a l’endroit.
Puis il le reconnu…C’était William Shepherd, Le Gangrel qu’il avait vu la première fois qu’il était venu au Louvre. A son souvenir, cet homme lui avait parut intelligent…Pourquoi n’est-ce plus le cas?
Bah de toute façon ce mec lui passait cent pieds par-dessus la tête finalement, s’intéressé à un mec qui démontre une telle attitude est l’équivalent de regarder sa merde après avoir chier un bon coup.
Il n’avait pas besoin de ce mec, il leva même les yeux au ciel en le regardant.

-« Euh Elisabeth il y a ce gros Cro Magnon là-bas, oui, lui le mec là-bas avec une tête a claque, celui qui ne semble pas être ne mesure de compter jusqu’a deux! Il semble ouvertement nous mépriser dans ses gestes et son attitude, ils sembleraient que nous ayons froissé sa délicatesse féminine.
Peut-être il vaudrait mieux que vous allez lui parler afin d’éviter de le faire chialer comme une grand-mère. Car je crois qu’il va pleurer, là!
Et en attendant, si je puis me permettre. Avez-vous encore besoin de moi? Sinon pourquoi suis-je au Louvre? Car selon les plans que vous venez d’évoquer il ne me semble pas que j'en fasse parti.
Au moins que vous prenez sur vous la décision de me mettre dans la confidence.»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Dim 9 Juin - 15:30

William entendit la nouvelle de l'enlèvement de Lou avec une certaine inquiétude... Sa grande soeur était en danger et il allait demander plus d'informations quand le bobo ajouta l'injure à l'insulte... Cro magnon, incapable de compter, tête à claques...
Chaque injure lui faisait un peu plus serrer les dents et sans s'en rendre compte il s'approcha du fautif, mâchoire crispée et poings de plus en plus serrés au point que ses ongles entaillèrent sa paume.
Il finit par trouver la maîtrise (relative) sur sa bête et jeta un oeil en direction de celle qui semblait être la primogène de ce clan... Comment allait elle gérer ce déshonneur ?

Il ne pouvait rester pour le voir, malheureusement... La présence de l'odieux individu agitait bien trop sa bête et s'il ne voulait succomber à la honte d'une frénésie en plein Elyséum mieux valait partir...

Il sortit après un dernier regard haineux, luttant pour ne pas proférer de menaces à voix hautes...

vers son bureau


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Dim 9 Juin - 16:18

Elle s,était redresser quand sa primogène l'avait enfin salué...se tournant vers William lui souriant des propos qu'il avait tenu... car si grossier était un peu fort, lorsqu'on l'associait aux messes basses en regardant la salle, elle commençait à le trouver approprié...

Puis elle le regarda changer sous les propos tenus par Armand... là lui était grossier, carrément ordurier... elle recula de quelques pas... il lui faisait peur quand il était comme ca!

"Calmez vous William... dans c'est inutile..."

Il avançait déjà en direction de Monsieur Duplessis, la jeune rose recula a nouveau... ferma les yeux...rien? elle les rouvrit... il sortait. Abigail évita de regarder l'une ou l'autre des personnes présentes, elle était livide, elle était en colère... elle le savait valait mieux se taire...et William devait rester seul... Elle ne pouvait pas encore partir... ILS étaient dans la porte... Elle alla s'assoir plus loin, la mâchoire serrée *ferme ta gueule Abi...ferme ta gueule*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Dim 9 Juin - 21:32

Armand était carrément stupéfié que le mec l’ait entendu de si loin, car il l’avait désigné à sa Primogène comme étant le mec là-bas, pas tout près, mais bien là-bas.
Aussi il regardait Elisabeth pour voir si de la surprise se lisait sur son visage également, car il lui avait demandé d'allez lui parler, pas de lui parler, ce qui signifiait qu'elle devait se déplacer pour s'adresser a lui...Elle devrait être surprise aussi, ou elle savait quelque chose qu'il ignorait?
Sinon, comment avait-il fait pour entendre un propos adressé seulement a sa Primogène? Il n’avait pourtant pas élevé la voix? Non il n’avait pas chuchoté mais quand même, ce n’étaient pas des oreilles de Nosferatus quand même.
Peut-être que les oreilles d’un Gangrel étaient particulièrement développées.
Mais ce qui l’étonnait le plus, c’était qu’il venait de découvrir qu’Abigail était maintenant capable de lire sur les lèvres car elle semblait avoir compris ses paroles elle aussi.

Armand regardât un peu partout.
*Mais il y a des micros ici, ou quoi?*
Il posa un regard interrogateur vers Lady Elisabeth en fronçant les sourcils.

-« Désolé Elisabeth, Caïnitement parlant, j’aurais mis ma main au feu qu’ils n’auraient pas pu entendre mes paroles, mais il faut croire que je me suis trompé. Les pouvoirs vampiriques ne cesseront jamais de m’étonner. »

Armand regarda le Gangrel s’approcher, le défiant du regard, il avait bien deviné qu’il avait mystérieusement entendu ses propos.
*Alors mon gars, la prochaine fois avant d’afficher clairement ton mépris en dévisageant des gens, ne soit pas étonné qu’ils se disent entre eux que tu n’es qu’un petit Mariole.*
Avait envie de lui dire Armand, mais il se retint, car le mec n’avait pas l’air d’être en mesure de se maitriser face a un échange aussi banal de mépris mutuel, surtout pour des motifs aussi cons.

Puis il jeta un regard en coin a Abigail, interrogateur aussi, c’était sa sœur de sang, et elle semblait prendre parti contre lui au profit d’un membre d’un autre clan, sachant que la friction entre Armand et Shepperd était coupablement partagé.

Aussi il voulait faire une expérience scientifique car elle était restée là-bas et voulait savoir s’il découvrirait chez lui-même des talents de Ténor inattendus pour avoir une voix qui portait autant de la sorte.
-«Pardonnez-moi Elisabeth, je fais un test acoustique, car ma voix ou leurs oreilles m’étonnent au plus haut point, alors ne portez pas attention a ce que je vais dire, normalement elle ne devrait pas entendre mais, je fais un test.
Hahum....Abigail, mes propos semblent avoir parcouru jusqu'à vous? Est-ce exact? Ou vous avez présumé de mes propos en voyant la réaction de votre nouvel ami? Si c’est le cas, n’oubliez pas d’où vous venez et de prendre alliance contre le clan ne serait pas pour vous faciliter votre non-vie déjà suffisamment compliqué, vous ne croyez pas?»


Il fit tout de suite un clin d’œil a Elisabeth, lui faisant savoir que c’était du pipo et qu’il voulait seulement voir sa réaction a…Distance.

-« Bon, encore pardon, pour ceci, mais bon, quand quelqu’un possède des grandes oreilles qui portent trop loin il faut qu’il soit capable d’assumer lorsqu’il dévisage quelqu’un avec impolitesse et manque de respect.
Donc…Nous disions donc? »


Spoiler:
 




Dernière édition par Armand Duplessis le Dim 9 Juin - 21:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine Lombard
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   Dim 9 Juin - 21:46

Christine accusa le coup et exprima sa surprise à l'annonce de sa primogène.

-"La sénéchale a été enlevée? Quel malheur! Le prince doit être sur le sentier de guerre!"

Elle réfléchissait à tout ce qu'impliquait la disparition d'un personnage aussi important dans la camarilla et l'usage que leur ennemi pouvait en faire contre eux. C'était une affaire fort fâcheuse et elle commençait à se dire qu'il allait peut-être falloir manoeuvrer pour assurer la stabilité de l'organisation de la camarilla. Il ne manquerait plus que ça ne tourne à l'anarchie. Elle fut tirée de sa réflexion par le toréador qui attira leur attention sur un vampire présent qui les regardait d'un air insulté et énervé. Elle fut choquée et énervée par les propos insultant qu'il tenait envers le vampire, le jugeant sur sa dégaine et son physique. La cible de ses persiflages se dirigea vers eux, elle avait trés bien entendu ce qu'Armand avait dit d'un air sufffisant. Elle se demanda si Lady Elisabeth allait calmer le jeu ou s'il fallait qu'elle intervienne, cependant la sagesse lui intimait de ne point réagir et d'attendre de voir ce qui allait se passer.

Mal à l'aise, elle s'efforça de garder contenance et observa le vampire qui lui était inconnu tandis qu'Abigail qui se trouvait derrière lui tentait de le calmer. A sa grande surprise, il ne laissa pas la bête sortir alors qu'elle se manifestait dans son regard plein de fureur. Il sut se contrôler et prit la direction de l'étage supérieur en sortant du petit salon. Elle se sentit soulagée et s'autorisa quelques secondes de répit avant de parler. Elle se retenait de réprimander vertement Armand, laissant ce travail à Lady Elisabeth. Elle fut outrée par la réaction désinvolte d'armand qui testa l'accoustique puis s'adressa à Abigail avec une menace voilée qu'il n'avait pas le droit de faire. La pauvre petite semblait trés effrayée par l'insolent.

-"Hé bien monsieur Duplessis, il me semble que vous opérez un travail de sape au détriment des Roses. Je ne sais pas qui est la cible de vos propos insultants, ceci risque d'être fort en notre défaveur." Elle regarda Lady Elisabeth pour avoir son opinion. "Qu'en pensez-vous Lady Elisabeth?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit salon : 22 février   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petit salon : 22 février

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le petit salon
» petit salon occupé
» Le Petit Salon 20 février
» Devant le petit salon, 20 février
» Le petit Salon [16/02/2012]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: Le petit Salon [Rez de Chaussée] :: Archives-