AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [refuge de Rozenmila]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: [refuge de Rozenmila]   Sam 1 Juin - 0:03

Spoiler:
 

[Depuis le Louvre]

*Cela faisait plusieurs semaines qu’elle n’avait mis les pieds chez elle. Rien n’avait bougé. C’était un endroit d’une surface relativement petite prise en compte du standing de la vampire, mais néanmoins luxueux. Ses deux autres servantes avaient bien entretenu la demeure.
Sans rien regarder d’autre, Rozen se dirigea vers la table basse de son salon et s’installa dans son fauteuil préféré. Cette fameuse table était en fait un précieux échiquier en marbre, un des rares cadeaux de son sire. Elle ouvrit un petit coffret qui dessous avec soin, celui-ci contenait des pièces d’échec en onix et en béryl. Elle en pris quelqu'une, pas toute et les plaça de manière peu conventionnelle sur les cases.
Mais il était tard et sa réflexion l’emporta dans le sommeil vampirique.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Sam 1 Juin - 17:28

Spoiler:
 

*Enfin la vampire se réveilla chez elle, son petit appartement lui avait manqué et elle en profita pour s'en imprégné un peu à nouveau. La ventrue n’aimait pas trop recevoir ici, ces rendez-vous d’affaire étaient toujours proposé ailleurs et elle préférer côtoyer ses pairs dans le refuge du clan. De ce fait le salon était devenue au fil des ans le centre de ses besoins. D’un côté la partie où elle avait passé la journée, très classique avec du mobilier en bois noble mélangeant design moderne et luxe antique. Un des derniers écrans de télévision plaquer contre un mur, qu’elle laissa parfois allumer en fond sonore, c’était aussi un moyen de garder la touche avec la société humaine. L’autre partie du salon était plus fonctionnelle, un bureau en coin avec un ordinateur et six écrans. Bien ranger malgré le nombre de penser bête poser ici là se chevauchant. Et directement sur le mur de droite, accessible d’un simple roulement de chaise, un tableau blanc magnétique ou restait les photos, les noms et diverse annotation liés à sa dernière affaire. Contre les murs du coté « travaille » de la pièce se trouvais des étagères remplie d’ouvrages soigneusement ranger sur les étages les plus jusqu’à devenir plus ou moins un empilement grossier plus on descendait. Les ouvrages étaient très éclectiques mais il y a une bonne d’ose d’ouvrage traitant des jeux. Que ça soit de leur influence à travers les âges, des théories plus mathématiques sur les règles, des registres de compte rendu de partie célèbre de go et d’échec ou bien ouvrage plus léger sur le sujet. Il y avait également à disposition une collection importante de roman de littérature dite de « détective » issue du premier milieu des 20° siècles. De ce salon elle pouvait également accéder directement sa chambre avec sa salle d’eau personnelle.*


*Les autres pièces de l’appartement étaient surtout utilisées par les servantes, Rozen n’y allez point. Celles-ci au nombre de trois, n’étaient pas des goules ou des âmes mises en esclavage par des moyens surnaturels. La société humaine avait déjà mis en place beaucoup de systèmes permettant de tenir des gens à la fidélité et la servitude, et pour s’en servir il fallait non pas puiser dans son sang vampirique, mais dans le sang de ce monde mortel ; L’argent. Et ce pouvoir financier la ventrue, c'était fait un point d’honneur à le développer. Elle avait vu les choses à long terme pour les trois servantes. Il s'agissait au départ de trois orphelines. Dans les années 60 Rozenmilna avait aidé financièrement et juridiquement un orphelinat impliqué dans divers trafiquent que je laisse à votre imagination. En contrepartie elle demanda à pouvoir piocher dedans de temps en temps, chez les enfants déposer. Et il y a 19 ans de cela elle prit trois filles sans problème génétique et de santé qu’elle fit adopter sous un faux nom dans la même « famille ». Elles firent envoyer ensemble dans les meilleures écoles privées d’Europe de service de maison, pour enfin les récupérer encore jeunes mais déjà mures dans leur compétence. Elle n’avait nullement l’intention d’en faire des goules ou des infants. C’était juste pour elle un moyen de joindre calices et personnels compétent. Une nouvelle nuit commençait. Hier ce n’était que le délicat moment de l’ouverture. D'autres coups plus intéressants aller peut être joués de soir, mais le rythme d’une partie de dépend aussi bien du coté blanc que noir. Comme chaque mâtin la première chose qu’elle fait et d’aller à son ordinateur s’assurait du cours de ses actions et de laisser des instructions s'il faut. Ensuite la toilette et le repas. Ses calices connaissait le rituel, elle devait être présente à la sortie du bain de la maîtresse. Être de dos, habiller et propre leur cou offert.*

*C’est exactement ce qui se passa en ce début de nuitée, elle décida de se nourrir uniquement sur la plus jeune aujourd’hui. Laissant l’autre s’occuper d’elle ensuite. Rozenmilna donne le baiser toujours très proprement, évitant de salir le sol ou elle-même. Elle n’avait pas toujours était si retenue mais ceci est une autre histoire. Après cela il ne lui restait plus qu’à se vêtir, une tenue similaire à hier, mais plus blanche. Sa troisième servante était déjà à la limousine prête à conduire la vampire.*


Rozenmilna a effectué 1 lancé(s) d'un Sang Humain (Image non renseignée.) :

[Direction devant le Louvre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Sam 20 Juil - 2:21

*Le primogène Brujah l’avait raccompagna jusqu'en bas de son immeuble. Rozen rejoignis son refuge silencieusement, mais son âme n'avait cesser d'être tourmenter. Ses trois servante était inquiétés de voir leur maîtresse blesser. Elle les entendais mais elle s'en fiché. Les calices insistaient encore et encore pour que leur maîtresse se nourrisse et se soigne. Pris de rage la ventrue failli utiliser sa présence pour les faire fuir, pour leur rappeler qui était la prédatrice ici, mais cela aurait était s'abaisser encore plus, elle se sentais suffisamment ridicule pour cette nuit. Les servantes quitter enfin le refuge.

Rozenmilna était seul dans son appartement, son univers de solitude, avec pour seul son la vibration du ventilo de l'ordi.Son regard croisa le bel échiquier où elle c'était amusé a déplacer les pièces la veille. Ce qui la ramena a sa parole prononcer une heure plus tôt. Pat...  C'était ce qu'elle avait dis là bas, en somme "match nul" mais c'était faux, elle ne voulais pas le reconnaître mais c'était faux. Quel match nul il y a dans la mort du second du prince ? quel match nul quand la prêtresse sethites c'était enfuis sans encombre ? quel match nul alors seul quatre hommes de mains sans valeur était mort.

Dans un visage déformer par sa propre haine, Rozen hurla en balança d'un revers de la main toute les pièces de l'échiquier qui volèrent dans le salon. Elle c'était mentis a elle même, ou bien devant les autres ? Car c'était bien là une pure et simple défaite. Laure avait fuis, Lou était morte, aussi compliquer que soit les règles d'un jeux, les résultat sont toujours brute et simple a comprendre. La délai avant l'opération, le manque de préparation, tout ceci n'était qu'une excuse ! Son sire lui, aurait réussi, il aurait prévu les éventualités avant qu'on lui expose les fait, et au pire il aurait trouvais un moyen que la situation lui profite. Rozen en était encore bien loin, elle lui était encore tant inférieur.

Avant d'entré en torpeur, Rozen pris une douche. Elle se sentais sale, si sale de la défaite et ruminai encore et encore tout en frappant le carrelage de la douche jusqu’à en saigner. Puis elle s’arrêta se servi de sang pour écrire "LAURE" qui très vite s’effaça emporter par l'eau ruisselante. Et elles e mis aux éclat comme un posséder, a l'idée d'être présente le jour ou cette catin sethite partirai en poussière.

Puis enfin elle rejoins son lit pour la journée.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Sam 20 Juil - 15:59

*Une nouvelle nuit, une de plus.

Les blessures de la veille était toujours là, les physiques comme celle de l'âme. A peine le temps de préparer qu'elle avait reçu un message. Elle en profita pour en envoyer un a Gatien. Rozen puisa dans son sang pour guérir juste un minimum, elle n'avait pas cœur a ce nourrir.

Elle garda sa tenue de veille pour rejoindre le Louvre.  *



[-4ps de sang]


[Direction le Louvre.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Dim 1 Sep - 21:29

Après avoir railler la fonction de primogène, la voila propulser a ce poste, une ironie de plus dans sa vie.
Elle n'avait pas manquer de faire la blague et ses frères qu il ne lui restais donc plus que 48 heures maximum avant de mal finir ou de quitter la ville, tellement ces poste était devenue volatile.
Mais par chance certainement, elle dura.
Elle appris a reconsidérai cela comme une bonne opportunité pour la suite. Primogéne n'était a présent qu'une marche pour la suite.

Elle avait épinglé un dessus de son bureau le numéro de la gazette qui comporter un article de Kaoum sur la poursuite de Laure dont elle avait surligné deux passages "pendant que le reste de la ville se morfondait dans un deuil suite à la destruction de notre regrettée sénéchal, les masques s’activait." et "qui ont été les seuls à avoir eu le courage de se lancer avec moi dans ce qui aurait dû être une priorité pour tous."

Elle garde cet article tous les soirs sous les yeux comme du bois pour alimenter sa colère. Elle était là lors de la tentative de sauvetage de Lou, elle qui ne sait pas se battre, elle y avait perdu du sang en restant fière. Certes il s'agit plus peut-être de stupidité que de courage mais on ne pouvait pas mettre en cause ses priorités ou une quelconque forme de lâcheté.
Sa colère était en partie dirigée vers le Prince qui avait ordonné qu'aucune action de soi entreprise lendemain de la perte de Lou...
Museler et attacher comme une vulgaire brebis et ce nosfératu osent parler de ce qui aurait dû être une priorité ?
Après avoir jouer au échec avec Parménion, il n'arrivas pas a garder la rancœur qu'elle avait après lui, C'était son propre manque d'audace, une fois de plus ce n'était qu'a elle même qu'elle pouvait s'en prendre.

Les paroles de son sire ne cessait de lui faire échos, Il aimait lui rappeler la fable du roi singe et de la main de bouddha, le cercle, la famille... c'était comme cette main. S'échappée de son influence n'est qu'une illusion qui ne dure qu'un temps...

Rozenmilna se préparait pour sa nuitée, elle avait passé le veillent à faire la synthèse de toutes les informations qu'elle avait pu obtenir. C'était un bon début mais pas au goût de la ventru qui était hâtif et avide de réussite, triste destinée pour elle qui croise souvent le chemin de l'échec.

Si elle n'avait pas encore sombré c'est bien parce que ce fixer des but, et que Dimitri l'avait entraîner dans des affaires intéressante. mais quand venait les moment de solitude, qu'elle était seule face a son âme, elle réinterroger sur ça condition de vampire...

Pourquoi dieu si il existe ne met il pas de fin a toute cette stupidité ? Finalement qu'elle était cette vie parasite, non seulement car on ne survie que par la force vitale voler au mortel, mais aussi parce que les vampires parasites tout les aspects de la société humaine. Qu'elle était le but de tous cela?
Une fois qu'on enlève son masque, il ne reste que la soif et la bête.



[Rozen se dirigea vers le Louvre.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Ven 4 Oct - 16:55

[Depuis le le Louvre]

*Rozenmilna arrivait enfin chez elle, encore pensive sur l'attitude cavalière du Brujah, il avait beau être son ami, elle n'aimait pas trop les démonstrations physiques. De toute façon il la tutoyait sans qu'elle ne lui est jamais vraiment permis, donc aucune utilité de réagir plus. de toute façon elle perdrait toujours a ce petit jeu.*

Sthéno, monté donc vous reposez, j'aurais surement besoin de vous également demain.

Bien mademoiselle. Je me suis permis d'envoyer un message aux autres servantes pour qu'elle soit prête avant votre sommeil diurne étant donné que vous êtes partie en début nuit sans prendre connaissance des rapports.

Très bonne initiative, je te remercie.

*Les deux femmes montées ensemble jusqu’à l'appartement. Dans le salon les attendaient deux autres servantes, la plus jeune, Euryale, le seul calice sur lequel la ventrue se sentait encore l'envie de se nourrir, mais également celle à qui elle confie les basses besogne. À côté Shannon l’aînée qui n'était plus "comestible" depuis quelques semaines. C'était la plus douée, déjà enfant elle n'avait jamais pleuré et ne semblait jamais avoir eu peur. Alors Rozen lui avait appris tout ce qu'elle savait sur la finance pour en faire ce qu'elle est aujourd'hui, sa véritable assistante. De plus en plus Rozen songé à en faire goule en vue de peut-être un jour l'étreindre. Elle s'entendrait surement très bien avec Gatien.
La vampire pris place dans un fauteuil.*


J'aimerais d'abord vous écouter Euryale, Shannon vous prendrait la parole ensuite.

*Sthéno salua ses sœurs avant de partir dans sa chambre. La plus jeune fit alors un pas en avant, timide mais très protocolaire. La servante posa un petit classeur contenant des photos*

Voici les tenues que je vous ai sélectionnées pour votre soirée, je me suis bien sûr assurée que votre taille et vos mensurations soient disponibles si je dois les chercher cette après-midi. Je me suis également préoccupée le parfum que vous m'aviez demandé et les différents accessoires.

*Rozen parcourait les photos, son visage affiché différente réaction mais rien d'euphorique.*

C'est du bon travail. Vous irez me prendre la 5 et 8, j'aurais besoin de les essayer pour me faire un avis. Ne forcez pas trop cette après-midi j'aurais besoin de me nourrir à mon réveil.

*La servante s’inclina et recula d'un pas. Shannon était moins dans la tradition et plus dans efficacité. Elle se saisit de sa tablette*

J'ai revendu toutes vos actions technicolor, et je pense qu'il faudra rééquilibrer votre portefeuille d'action en ce qui concerne le small-cap national qui ne rapportera pas suffisamment et uniquement sur le long terme.

*S’ensuivit tout en tas de détails à base d'acronyme compréhensible uniquement pour les initiées.*

Bravo Shannon bientôt je n'aurais peut-être même plus à vous donner n'instructions. Mais j'en perdrais alors tout frisson. je vais réfléchir à vous laisser des capitaux que vous gérerez comme bon vous semble.

Merci mademoiselle de Sancy, mais il me reste beaucoup à apprendre. je ne sais prendre des risques avec panache comme vous le faite.

*Rozenmilna esquissa un sourire à cette remarque puis fit signe aux servantes de disposer.*


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Ven 4 Oct - 17:55

*C'est une fois seule que la Ventrue se remet à penser à la surprenante partie qu'elle avait disputée. Elle n'avait voulu rien dire à son ami mais elle ne voyait qu'une seule possibilité comme adversaire.
Coup du destin surprenant, c'est justement à ce moment proche de la torpeur que son téléphone sonne. Un numéro inconnu...
Tremblante elle décrocha comme s'il pouvait se douter déjà de la suite.*


   - Allô ?
   -Alors comme sa on se déconnecte sans aller au bout Roze ? Ha... C'est vrai tu ne vas jamais au bout de rien.
   -Aristide... *Rozen ne supportait ce surnom que lui donner sa belle-famille.*  Comment est-ce que tu m'as trouvé?
   -Pitiez épargne moi de t'expliqué... Roze, Roze enfin ! Carolynne Ziesmand, Quelle discrétion, connaissant tes habitudes ainsi que ton amour pour les anagrammes stupides ce fut facile de te trouver sur le serveur.
   -...
   -Tu me déçois une fois de plus, au moins je finit par en rire a force. Haha ha
   -Sachez que je suis Primogène des nôtres sur Paris !!!!!!!
   -Ho ! *Aristide fait un sifflement ironique* Tu veux un bonbon ?
   -Que je sache vous n'avez jamais rien accompli de tel. *La voix tremblante de rage*
  -Et tu n'as rien accompli de tel, IDIOTE ! tu crois que je ne me renseigne pas sur ce que fait mon infant. La SEULE et je dis bien la seule raison pour la quel tu es a ce poste et parce qu'il ne reste plus rien des Ventrue à Paris. Si Estacado n'avait pas dû quitter la ville il t'aurait tellement fait chialer que tu serais partie dans un autre domaine. Et je ne parle même pas d'Auguste. Quand il sortira de torpeur il redonnera peut-être l'éclat de notre sang à la ville. Mais j'y pense, tu n'avais pas juré d'être prévôt avant le nouveau millénaire ? Une fois de plus je me dis que j'aurais dû étreindre Maria...
   -Je ne vous permets pas de prononcer son nom
   -Hahaha Roze, ne prend pas ce ton avec moi, il est trop tard pour jouer les grandes sœurs protectrices, trop tard d'un siècle. Et dois-je te rappeler que c'est toi qui la mise dans le four de la chaudière ?
  -... je
   -Ferme la et écoute moi petite conne, tu es une ventrue, comportes-toi comme une ventrue !

*Bip*
...

Spoiler:
 

HOUAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA *Crie de haine et de douleur*

*Après avoir donné une multitude de coup sur la table basse et les murs, Rozenmilna ne trouva le calme que dans la torpeur.*


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Sam 5 Oct - 17:41

[ -1pt de sang ]

*Rozenmilna reprit enfin conscience une fois le soleil répartie dans sa tanière. Sa tête était encore contre le mur, la table par terre, ses vêtements étaient froissés. Premier réflexe fu de saisir son téléphone, un miracle qu'il n'ait été fracasser contre le mur.
Shannon était là, les bras croisé dans l'encadrement de la porte le regard noir. Les trois calices avaient toujours eu peur de la Ventrue, en fait tous les calices qui sont succédés n'avait jamais osé regarder le monstre de cette manière.*


   -Qu'est-ce qu'il y a Shannon ?
   -Vous avez effrayé Euryale hier, j'ai dû perdre beaucoup de temps à la convaincre de ne pas partir se cacher loin de Paris. Je lui ai donné sa journée et rassurez-vous, j'ai accompli ses tâches. heureusement que nous n'étions plus dans la pièce.
   -Vous exagérez, ce n'était pas une frénésie, j'ai juste laissé un peu exprimer ma colère.
   -Avec tout le respect que je vous dois Mlle de Sancy, je préfère me dire qu'il s'agissait de la bête plutôt qu'un acte contrôlé, Car une telle haine vous serait autodestructrice.
   -Pardonnez-moi, vous avez raison Shannon, perdre le contrôle et une véritable honte, heureusement que j'étais au refuge. je ne me cherche pas là une excuse mais je manque cruellement de sang... il m'en faut...

*Les crocs étaient apparents et son regard luisait dans les pénombres de l'appartement.*

   -Euryale se toilette actuellement, J'ai préparé de quoi extraire le sang pour vous le faire boire une coupe, c'est plus prudent.
   -Faites vite !... ... S'il vous plaît.
   -Je m'excuse mademoiselle, je fais un bien piètre calice.
   -Ce n'est pas votre faute, c'est ma malédiction. Vous êtes devenue bien plus que cela. Je compte bien faire de vous ma goule.
   -C'est un honneur mademoiselle.
   -Une existence de Ventrue... Est-ce vraiment un cadeau ?
   -Maîtresse... *Shannon n'avait plus appelé Rozen ainsi depuis ses 16 ans* Vous vous souvenez de cette histoire que vous nous aviez contée ? celle de la dame éternelle attendant dans les limbes. Le pire pour elle n'était pas de payer le prix de ses péchés, mais de rester là dans cette attente cruelle des limbes ou n'existe même plus l'espoir de sombré en enfer.
J'étais cette dame éternelle, dans les limbes de l'orphelinat, il n'y avait rien pour moi, ni destiné cruelle, ni parcours glorieux, vous  m'avez ouvert les portes d'un destin. Depuis que je vous ai rencontré je remercie le monde pour être née. C'est la tête haute que je vous suivrais même dans le plus ardent des enfers.


*Rozen ne sut pas vraiment quoi répondre et se contenta de sourire, elle avait là un pion de valeur et dans l'esprit de La ventrue "pion" n'était pas forcément synonyme de marionnette. Quelque minute plus tard la servante revenue avec le sang d'Euryale.*

[+4pts de sang]

HRP:
 


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Sam 5 Oct - 18:47

*Quelque minutes plus tard, c'est la brave Sthéno qui arrivait.*

  -Tout est prêt patronne ! J'ai approvisionner le bar de la Lincoln. Vos tenues sont au refuge du clan, comme on savez pas si vous alliez tout casser...
   -Merci, vas faire chauffer le moteur nous y allons. Shannon vous êtes prêtes ?
   -Oui mademoiselle.

*Les trois dames descendait vers la limousine, le temps pour Rozen de répondre et envoyez des messages.*


[Vers la réunion ventrue]


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Dim 15 Déc - 0:19

[depuis l'antichambre]

HRP:
 


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Lun 16 Déc - 18:02

[-1pt de sang]

*La ventrue sortie de la torpeur le visage placide. Beaucoup de choses à faire et peu de temps pour l'accomplir. Rozenmilna s'en voulait énormément d'avoir gâché sa dernière nuit à combattre inutilement un mur et d'avoir eu autant confiance dans le Prince, si le Mathusalem n'était un problème si grave elle aurait réagi différemment. La camarilla avait besoin juste de deux nuits d'unités, ensuite si la mort finale est évitée il sera temps de passer aux choses plus sérieuses, et non seule cette fois-ci.
Niveau tenu c'était un retour vers le côté "poupée", peut-être était-ce la dernière nuit où elle en aurait l'occasion.

Shannon n'était pas là, étrange si dit-elle.
L'ambitieuse servante avait laissé à sa patronne un résumer de ce qu'elle avait entrepris avant la nuit n'ayant pas eu de nouvelle la nuit dernière quant à l'avancement de l'emploi du temps.
Peut-être il était temps d'en faire une goule, mais ceci attendrait la fin du cataclysme Boubanos.*


[Vers le refuge Ventrue]


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Ven 17 Jan - 1:54

*Enfin au refuge, étrange sensation car elle aurait aimé y rester plus longtemps alors qu'en même temps elle fut impatiente d'être déjà face au danger.
Rozen n'était pas seule, rare sont les autres vampires qui sont venues ici et jusqu’à présent elle n'avait eu à honorer la tradition du refuge.*


Ce n'est pas très bien ranger désoler. Vous pouvez être à votre aise ici. Il y a qu'une seule chambre a cet étage, mes servantes dorment en bas.
Vous pouvez prendre ma chambre, de toute façon je prends de plus en plus l'habitude de me laisser aller à la torpeur assise dans une chaise.


*Rozen pris justement place dans un fauteuil face a son échiquier dont les pièces était encore renverser.*  

J'aurai souhaiter qu'on le puisse plus longuement parler. je suis que les prochaines nuits seront plus calme.



A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle De Luca
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Courageuse (+1), Dévouée (+1), Poisson rouge (-1)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Ven 17 Jan - 4:38

Le voyage s'était passé en silence, à une vitesse incroyable. Perdue dans ses pensées, ce qui était facile, Annabelle se remémorait cette soirée incroyable où on lui avait présenté tant et tant de monde, des immortels, des primogènes, le tout dans un cadre grandiose. Déjà les souvenirs s'estompaient. Elle aurait voulu les attraper pour les mettre bien à l'abris, mais elle savait déjà que c'était chose vaine.
C'était son sort, sa malédiction. Oublier. Encore et encore, les joies, les peines, les amis, l'enfance, sa vie.


Lorsque la voiture s'arrêta devant un petit immeuble d'un quartier chic, mais sobre. Elle n'avait pas vu le temps passer, et une fois ses bagages en main, elle suivit son hotesse. Après quelques longues marches, elles arrivèrent dans un charmant apaprtement, mélange subtil d'ancien etd e nouveaux, de bois etd e pierre, d'antique et de high tech.


Annabelle laissa ses bagages à l'entrée pour aller admirer le magnifique écran plat incrusté dans le mur.
La télévision. Cette fenêtre la fascinait. Elle y découvrait des mondes étranges, inconnus, parfois grandioses, souvent grotesques. Nombre d'entre elles avaient défunté sous sa critique radicale. Mais là, elle n'était pas chez elle. Il fallait bien se tenir.


Puis Annabelle réalisa, après que sa primogène l'ait rapidement accueillit en ces lieux que cet endroit était intime, personnel, presque secret. C'était, à n'en pas douté un grand honneur qu'on lui faisait et elle se sentit honorée et gênée à la fois.
Elle balbutia, comme souvent quelques mots difficiles à mettre en ordre.
Annabelle avait des phrases toutes faites, mais si impersonnelles. Dame Rozenmilna méritait mieux.



  • Merci... votre appartement est … je … honorée... c'est … je vous remercie... si .. intime...



Lorsque la dame évoqua de lui laisser son lit, le seul de l'étage, Annabelle aurait pu rougir si son cœur battait et si son sang était rouge. Rien ne filtra de son visage impassible et surprotégé par un grand col, des lunettes et un bonnet.
Rozenmilna du s'armer de patience avant que son invitée ne puisse ordonner une phrase cohérente.



  • Oh, merci, madame... pardon, Rozenmilna... je … je ne peux pas accepter... c'est … je suis... chez vous... je vais dormir par terre. Ça m'ira très bien... je ne … voler... votre lit.... je suis très gênée...



Puis les idées s'enchainèrent. Elle était chez quelqu'un. Dans un endroit exiguë (relativement). Elle allait devoir partager une certaine promiscuité avec une autre personne. Même à Mendrisio, elle n'avait jamais été aussi … proche...
Annabelle avait peur d'un coup, non de Rozenmilna, qui a chaque instant avait su se montrer gentille et attentionnée, mais de la décevoir, de ne réussir à cacher l'abomination obscène qu'elle était.
Nieves le disais souvent. Les gens la haïraient pour ce qu'elle est. Qu'ils lui feront du mal pour la punir d'être différente, que seul lui pouvait l'aimer.


Elle resta là. Interdite et secrète comme terrassée d'un coup puissant. Bien qu'elle n'ai jamais eu le souvenir d'en avoir eu, elle en avait le souffle coupé.
Puis, lentement, ses mains se remirent à bouger, patiemment, avec délicatesse, allant jusqu'à son visage pour retirer ses lunettes qu'elle posa sur la petit table de marbre, à coté du bel échiquier, tel un acteur du théâtre no, comme si un mouvement trop brusque avait pu casser le charme intime de cet endroit..


Elle chercha ses mots qui s'enfuyaient à l'approche de sa pensée comme un troupeau de bêtes apeurées.
Alors, ne sachant que dire, ne pouvant que faire, elle sourit sincèrement à Rozenmilna, quémandant avec cette caresse ses yeux, un pardon pour sa propre faiblesse.



  • je vais dormir par terre, ça ira très bien.


Le monde est décidément un endroit bien étrange.

Tenue d'Annabelle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Ven 17 Jan - 19:44

C'est hors de question, vous n'êtes pas un chien !

*Une phrase déclamé si vivement que la colère s'y dissimulé a peine, malgré l'envie de pas brusquer Annabelle. Rozen repris sur un ton calme.*

Pardon. J'aimerais essayer de vous expliquer une chose.

*Elle prit la main de sa protéger pour aller jusqu’à la chambre. Un si grand lit pour une si petite pièce donnait un côté cocon. Il y avait juste ce lit et une coiffeuse où personne ne c'était assis devant depuis des années sur laquelle trônait d'antiques accessoires de maquillage aujourd'hui dépasser.

Rozen fi s’asseoir Annabelle sur le rebord du lit avant d'aller elle-même s’asseoir sur la chaise de la coiffeuse qu'elle avait tournée au préalable face à sa cousine.*


Je suis Primogène certes, mais c’est par coïncidence. Mon sire est Aristide de Sancy et il n’est pas grand-chose au sein des Ventrue. Mon sang, ma génération... Non...  Oublions les détails.

Je ne suis pas grand chose, et ne serait jamais plus que cela. Alors prenais mon lit sans crainte, je resterai sur cette chaise. Ce n'est pas vôtres Primogène qui le demande, juste Rozenmilna.


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle De Luca
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Courageuse (+1), Dévouée (+1), Poisson rouge (-1)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Ven 17 Jan - 20:05

Annabelle, en bonne élève patiente, bien que rarement performante, avait écouté avec attention sa primogène. De ses arguments, elle n'en avait pas retenu grand chose. Mais le ton de sa voix, son clame, sa fermeté, sa patiente, tout était au diapason pour obtenir le consentement de la jeune ventru.




Rozenmilna faisait preuve de beaucoup d'humilité et avait livré à Annabelle une part de son intimité, son lit, sa naissance, son sentiment de primogène... c'était beaucoup de cadeaux en si peu de temps.




Annabelle savait que sa mémoire allait sans doute bientôt effacer le souvenir de cette charmante personne, mais pour le moment, elle profitait de sa gentillesse.




Elle s'imagina avoir une amie et cela lui plut. Une amie qu'elle allait perdre. La tristesse l'envahit, mais elle la chassa, pour profiter de ce moment rare et fugace.




Elle releva la tête vers Rozenmilna et lui sourit.



  • Je... je vous remercie de votre bonté. Je ne sais pas parler bien... vous vous êtes rendue compte que je n'étais pas … comment dire... parfaite... et votre gentillesse a d'autant plus de valeur à mes yeux. Vous dites que vous n'êtes pas grand chose, que votre titre ne signifie rien... Mais pour moi, je … comment dire...? je suis la fille d'un sire puissant et riche et tout ce que j'ai, je le lui dois. Je suis privilégiée. Vous, vous êtes devenue primogène à partir de peu. C'est admirable. En tous cas, moi, je vous admire... encore plus.





Annabelle marqua une pause.



  • Je parle beaucoup non ? Et ce n'est pas toujours très claire.





Elle se leva alors pour marcher jusqu'à Rozenmilna, assise sur la seule chaise de la pièce, puis s'assit à ses pieds dans une position assez élégante.



  • Je suis princesse, Rozenmilna, mais vous, vous êtes une reine.


Annabelle était super contente de sa réplique. Certes, elle avait du la lire dans un livre dont elle ne se souvenait plus, mais c'était plaisant de réussir à exprimer par des mots ce qu'elle ressentait.


  • D'accord, je veux bien prendre le lit, ajouta-t-elle en souriant.


Le monde est décidément un endroit bien étrange.

Tenue d'Annabelle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Ven 17 Jan - 20:20

Vous pouvez me parler autant que vous le voudrez, ça ne me pose aucun problème.

*Une reine ? c'était flatteur et cela fit sourire Rozen. Annabelle restée une énigme et pas une aussi simple qu'elle aurait cru, ce n'était pas la simple nunuche ni juste une totale abrutie. Non ceux de cette dernière catégorie elle en avait déjà rencontré et son au contraire plein d'assurance.
La torpeur emportée Rozen alors qu'elle se demandait ce que le Prince de Milan attend vraiment de voyage à Paris pour son infante.*


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle De Luca
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Courageuse (+1), Dévouée (+1), Poisson rouge (-1)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Sam 18 Jan - 4:30

Rozenmilna semblait, petit à petit gagné par la torpeur. Ce qui indiquait que cette dernière n'allait pas tarder à frapper Annabelle.
Il fallait donc faire vite car après une telle discussion sur qui aurait le lit cela serait dommage de s'effondrer au milieu d'un couloir.


Annabelle, avec la permission de son hôtesse, se leva donc, alla chercher dans l'autre pièce ses bagages et les ramena dans la chambre. Elle posa sa valise à roulette sur le lit et en extirpa ce qui lui semblait le plus important avant d'aller se coucher : sa brosse à dent.


Certes, les immortels n'avait guère besoin de se brosser les dents. Les bactéries prolifèrent peu chez eux, pas plus qu'ils ne transpirent ou qu'ils ne laissent derrière eux des peaux mortes, rendant,d u coup la douche assez inutile, bien qu'agréable.
Mais Annabelle avait ses petits secrets qu'une torpeur précoce chez Rozenmilna aiderait peut être à préserver.


Elle se fit indiquer la salle de bain puis s'y dirigea rapidement avant que la nuit ne retire son ombre protectrice.
Face à la glace, elle s'arrêta un moment. Se contempler dans un miroir était toujours une expérience étrange. Elle se trouvait bizarre, étrange, presque inconnue, comme une étrangère qui singeait ses gestes. Elle résista au labyrinthe de ses pensées, esquiva ses rêveries éveillées et s'employa à nettoyer cette bouche noire et nauséabonde, déversant dans le lavabo le résultat huileux et malsain de sa honte. Ce rituel prenait souvent du temps, mais Annabelle se dépêcha car il fallait encore nettoyer derrière elle. L'huile s'accrochait à l'émail et il fallait utiliser un mouchoir personnel au risque de souiller irrémédiablement les serviettes de la maison.


Elle glissa un dernier coup d'œil à l'autre, de l'autre coté du miroir et rejoignit son primogène.


Spoiler:
 


Le monde est décidément un endroit bien étrange.

Tenue d'Annabelle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Sam 18 Jan - 16:07

HRP:
 

[-1pt de sang]

*À peine de retour a l'état de conscience que Rozenmilna mis en route ces habitudes quotidiennes, le réflexe d'agir en fonction de la présence d'un invité n'avait pas encore pris.
Elle se retourna à peine les yeux ouverts pour se faire surprendre par son propre reflet. Son maquillage était à refaire ses yeux lui paraissait si fin... Trop fin... Elle détestait sa ça et dans un soupir elle se prit la direction du salon.

Tout d'abord elle ramassa les pièces d'échec qui traîner encore au sol. Shannon avait au préalable laissé plusieurs tenues sur son bureau elle y jeta un coup d’œil rapide tout vidant sa robe actuelle de tous les dés, pierres, jeux de cartes et autres pièces de jeux qu'elle aime à garder dans ses affaires.

Joueuse sa main piocha directement dans son jeu de mah-jong en vrac. Frôlant du pouce le relief gravé de la tuile, elle fronça les sourcils avant même de voir le symbole. Elle fit claquer la tuile en la posant sur son bureau.*


Six de caractères... Voilà qui est de mauvaise augure. Heureusement que je en suis pas superstitieuse.

*Rozen pris ensuite place sur un des fauteuils qui fait face à l’échiquier attendant de voir les habitudes de sa protégée. Et bien sur consulter et envoyer des messages.*

Spoiler:
 


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle De Luca
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Courageuse (+1), Dévouée (+1), Poisson rouge (-1)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Sam 18 Jan - 23:40

Lorsque Annabelle fut de retour, la dame Rozenmilna s'était assoupis.
Il était bien temps de se mettre au lit.
Toutefois, bien que cela ne serve à pas grand chose, la jeune ventrue prit le dessus de lit et en recouvrit le corps de son hôtesse jusqu'au menton.
Certes, les immortels ne peuvent prendre froid... mais on ne sait jamais.


Puis elle quitta la pièce pour se changer. Rozenmilna dormait, mais ce n'était pas une raison pour se montrer impudique. La fatigue commençait à devenir immense et il fallut bien d la volonté pour ne pas sombrer immédiatement.


Annabelle posa son lourd manteau sur une chaise dans le petit salon et troqua sa longue robe noire contre des vêtements plus appropriés. Appropriés à quoi ? Dormir toute habillée ou en chemise de nuit relevait d'un exact sommeil froid et sombre,s ans rêve, sans repos, sans rien...
la première raison qui vint à l'esprit embrumée d'Annabelle fut de se dire que puisqu'elle avait mit cette chemise dans sa valise, autant l'utiliser. Aucune autre pensée ne vint après celle là. En général, lorsque Annabelle parvenait, presque par miracle, souvent par hasard, à trouver un argument, elle s'y accrochait comme un bernacle.


Elle plia bien toutes ses affaires, les rangea dans sa valise, puis retourna dans la chambre pour se coucher.


Rozzenmilna n'avait pas bougé. Elle lui souhaita bonne nuit dans un murmure léger et la rejoignit dans le néant.


[…]


Rozzenmilna s'éveilla en première. Si Annabelle rechigne à se coucher, elle met autant de force d'inertie à se lever.
La dame passa devant un tas de couette recouvrant, protégeant, dissimulant son invitée.
Elle eu le temps de faire un peu de ménage, en découvrant, posé dans un coin de la pièce, les vêtements d'Annabelle sur sa valise de voyage. On y trouvait le lourd manteau, mais aussi le bonnet qui lui faisait une tête de marin, et posée entre deux, une robe ancienne , sombre et délavée, au col long, fermé qui faisait de cette dernière la dernière représentante de sa griffe exploitée il y a un siècle par les amish du fin fond du Dakota (au moins). C'était intensément peu glamour.
Une quantité incroyable de chemise, teeshirt, sous vêtements, bas et chaussettes s'empilaient encore, faisant d'Annabelle une sorte de succursale du Printemps. C'était sobre, chic, mais ne semblait désigner qu'une volonté de se cacher, se dissimuler aux yeux des gens, le tout dans un mélange de goût assez peu pertinent.


Puis, après un bon moment, des bruits diffus se firent connaître depuis la chambre, puis, Rozenmilna vit passer dans le couloir une forme blanche, une robe de nuit des plus anciennes, que même sa propre grand mère n'oserait pas porter de peur d'être taxée de ringardise.
La robe était orné en son sommet d'un fatras de cheveux en désordre, d'une couleur vive, d'une roux presque surnaturel qui évoquait le feu et, peut être, le sang.
Ils brillaient de milles couleurs, allant du rouge à l'orange et se finissant invariablement par une couleur sombre, noire, aux pointes.


Annabelle avait réussit à retrouver le chemin de la salle de bain et les bruits de robinets indiquèrent qu'elle avait reprit son exercice consistant à se laver les dents.


Elle finit par s'extraire de la salle d'eau pour venir rechercher ses vêtements posés dans le coin. Son reagrd était vide de toute expression, pâle et froid et la démarche hésitante, lente et désorientée de la jeune fille fit penser à un zombie de film d'épouvante... en bien moins performant, et surtout moins agressif. Toutefois les taches et trainées noires qu'un observateur attentif pouvait voir sur la robe étaient dérangeantes, comme si une huile visqueuse avait coulé depuis le haut, sans doute il y a longtemps, et s'y était incrusté si profondément dans les fibres qu'aucun lavage n'avait pu y venir à bout.


Annabelle croisa Rozenmilna et la salua d'un sourire fatigué. Ce qu'elle marmonna alors était bien trop inintelligible pour être décrypté, mais cela devait sans doute être un bonjour ou quelque chose de ce genre.


La chemise de nuit était bien trop grande pour Annabelle et ses pans touchaient le sol, dépassant de bien 2 cm de telle sorte qu'on ne voyait pas ses pieds. Les manches, et même le col protégeait la jeune fille de l'exhibition de la moindre superficie de peau nue.. La seule concession à son intimité fut d'offrir à la vue de son hôtesse cette chevelure rousse ramenée en chignon qui avait bien souffert dans son intégrité de la présence permanente d'un bonnet puis d'une nuit de sommeil. Coiffer tout ça allait sans doute demander bien des efforts.


Mais Annabelle y trouva un remède immédiatement, en ramassant son bonnet et le remettant immédiatement en place, donnant un aspect général assez comique, bonnet noir sur robe blanche.
Puis, récupérant le reste de ses affaires, elle retourna vers la chambre grommelant quelques borborygmes étranges qui devait probablement indiquer qu'elle se dépêchait de s'habiller.


Pas du crépuscule, la Annabelle...


Le monde est décidément un endroit bien étrange.

Tenue d'Annabelle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Dim 19 Jan - 17:17

Bonsoir Annabelle.

*Dis Rozen lorsqu'elle entendit du bruit. Euryale, la plus jeune des calices entra dans la pièce timidement pour coiffer sa maîtresse.*

Faite moi un chignon avec la barrette a décoration en forme de rose blanche s'il vous plaît. Il faudra également faire des retouches sur mon regard.

*La servante acquiescée nerveusement. Non seulement la petite restait inquiète de la fureur dont avait fait preuve Rozen l'avant-veille mais de plus sa maîtresse était rarement satisfaite de son maquillage. On lui demander de faire un miracle car le maquillage ne devait pas trop se remarquer tout en masquant ses traits. Au final Rozen ne l'avait tout de même jamais grondé ouvertement.*

Annabelle je vous présente Euryale, une de mes trois servantes, hier vous avez vu sa sœur Sthéno, qui conduisais la limousine.

*Rozen prit soin de ne pas trop ce laisser au détail et autres formulations compliqués.*

Euryale est très timide et ne parle que très peu, elle sait faire preuve cependant d'une bonne volonté.

*Elle reprit la tuile dans sa main jouant à la faire passer de doigt en doigt. La servante s’attaqua de suite au maquillage. ses gestes étaient appliqués et rapides. Rozen ne prit pas vraiment la peine de regarder le résultat pour rapidement changer de vêtement.*


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle De Luca
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Courageuse (+1), Dévouée (+1), Poisson rouge (-1)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Dim 19 Jan - 22:40

Annabelle finit par réapparaitre, habillée exactement comme la veille, grands manteau sombre et bonnet de marin vissé sur la tête.
Elle salua en premier Rozenmilna, cette fois ci de façon bien plus intelligible, puis se faisait présenter la jeune jeune qui lui brossait les cheveux.
Brosser les cheveux... en voilà une activité qui ne serait pas sans utilité sur elle, mais au regard de la dernière fois où cela a été fait, elle estimait que c'était une tâche à remettre... à bien plus tard, en cas d'extrême ennuie.


Petite révérence, du même genre que celle de la veille aux primogènes de paris, et un bref compliment.



  • Mademoiselle Euryale, je suis enchantée de faire votre connaissance (ça c'était la partie facile de la présentation). Je euh... ce doit être... de la chance... servir... Rozenmilna... elle est gentille...?




Euryale... Stheno... si la troisième servante avait un nom en accord avec ces deux là, sa connotation ne devait pas facilité les rapports sociaux. Annabelle se demandant , un brin naïve, quels parents sont assez originaux pour imposer de tels prénoms à leurs enfants.


Annabelle prit une chaise pour s'assoir non loin de son hôtesse.



  • Je vous remercie pour votre hospitalité, Rozenmilna. J'ai … euh... dormi... enfin, comme d'habitude... mais c'était bien !



Elle laissa un petit blanc, puis enchaina.



  • J'ai cru comprendre que ce soir était une soirée importante. Je serais honorée de vous aider en quoi que ce soit et de mettre mes modestes talents à votre service. Je sais très bien rester immobile et ne rien dire, autant que suivre pas à pas une personne. Toutefois... on m'a dit que … j'avais une présence rassurante si d'éventuels importuns venait troubler la tranquillité d'une réunion... je serais honorée de vous protéger contre d'éventuels danger. Enfin... protéger... c'est un bien grand mot... distraire vos ennemis le temps de vous mettre à l'abri.



Houlà ! Beaucoup de mots d'affilé. Annabelle espérait qu'ils fussent tous dans le bon ordre. Elle finit sa phrase par un sourire, un brin gênée d'avoir été si prétentieuse.
Puis, piour se ratraper un peu, elle cru bon d'ajouter.


- On peut aussi aller au cinéma... je crois que Zack Snider sort un nouveau film, Sucker Punch...


Le monde est décidément un endroit bien étrange.

Tenue d'Annabelle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Dim 19 Jan - 23:47

Enchanté Madame De luca

*Question embarrassante! Qu'est-ce que Euryale pouvait répondre d'autre.*

Je.. Et bien... Je pense que oui.

*Rozen claqua des doigts, la jeune servante prit un drap qu'elle tendit du mieux qu'elle peu derrière lequel la vampire alla se cacher enfin de mettre un tailleur.*

Euryale ne connaît que cette vie-là. Pour mes calices je les adopte dans un orphelinat. Je leur donne une nouvelle identité et m'assure qu'elle ne manque de rien durant leur vie. Je rend visite une fois par an au plus prometteuse, et une fois qu'elle approche des 15 ans je les prends à mon refuge. On ne peut pas dire que je les traite de manière maternelle, je suis même parfois un peu dure. On ne peut pas dire autant que je les traîtres mal, dès leur majorité je leur verse un salaire et les laisse décider comment me servir au mieux. Par exemple c'est Sthéno qui a voulu devenir mon chauffeur.

*Les paroles de Rozen étaient entrecoupées par le son du tissu qui glisser contre son corps.*

Je dois avouer que j'ai été fantasque sur les prénoms de celle-ci, il y a une petite histoire qui explique cela, peut-être je vous la conterai un jour.
Il y en a une troisième qui s’appelle Shannon, hum... On ne m'a pas laissé lui mettre le prénom que je voulais.


*Rozenmilna se demandait si elle ne parlait pas trop et enfin elle sortit de derrière son paravent improvisé.*

J'aime beaucoup aller au cinéma... Les scènes de jours me paraissent si irréelles. je ne souviens plus très bien a quoi ce la ressemble en vrais. Hélas nous ne pourrons pas y aller ce soir.

Sucker punch ? Je me demande de quoi sa parle...


*Elle fils quelques pas vers son bureau pour récupérer son petit trésor.*

Oui... Ce qui nous attend ce soir est très important. Ce n'est pas une réunion, c'est un affrontement pour la survie de la ville. Je vous demande juste de rester prés de moi et de ne pas vous mettre en danger.

Quand vous serez prêtes, nous partirons.


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle De Luca
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Courageuse (+1), Dévouée (+1), Poisson rouge (-1)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Lun 20 Jan - 2:56

Annabelle s'était retournée lorsque Rozenmilna passa derrière le paravent. Ce n'était nullement utile, mais le respect de la pudeur était importante chez elle. De fait, elle se retrouvait à contempler un mur blanc avec quelques meubles.


*Stheno, Euryale et Shannon... non, ce n'est pas la même histoire... ou alors je me trompe sur la créature tuée par persée... non, je suis sure qu'elle ne s'appelait pas shannon... enfin, peut être...*


Rozenmilna lui livre quelques impressions derrière son paravents, des indices de souvenirs, quelques échos de son passé, très brefs.



  • Moi aussi, j'aime bien le cinéma et la télévision. C'est … bizarre la plupart du temps. Je ne me souviens pas du soleil. Et dans les films cela m'apparait abscons. C'est rond, c'est jaune... rien de plus.



Annabelle laissa un moment passer. Son esprit cherchait des souvenirs réels de son ancienne vie, mais rien n'apparaissait. Il n'y avait que la nuit.


  • Sucker Punch est un film d'action. J'aime bien le réalisateur. Du coup, je me dis que sera intéressant à voir. Mais je ne sais pas trop de quoi ça parle.


Rozenmilna sortit de derrière son paravent habillé avec un tailleur croisé très ample, donnant sur une chemine blanche. Sa jupe était fort courte et laissait voir la bande sombre du haut de ses bas. Jamais Annabelle n'oserait sortir dans une telle tenue sans se liquéfier de honte. Il faut dire que son hôtesse était belle. Elle pouvait, elle, se permettre.



La primogène expliqua brièvement le planning de la soirée. Un affrontement ? Peut être que ces vacances allaient apporter leur lot de distraction finalement, mais il était bien plus sage de suivre les consignes de Rozenmilna.




  • Rester près de vous. Ne pas me mettre en danger. J'ai bien compris.



Annabelle mit ses mains dans les larges poches de son manteau pour vérifier que ses arguments percussifs étaient bien là. Elle fut rassurée.



  • Je suis prête, nous pouvons y aller.


Le monde est décidément un endroit bien étrange.

Tenue d'Annabelle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Lun 20 Jan - 3:06

En route...

[La suite devant le Panthéon]


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   Ven 23 Mai - 23:55

[Depuis le Louvre]

*Rozen avait parlé à Annabelle durant tout le trajet en limousine jusqu'au refuge. Une passionnante histoire à base d'échec, d'ordinateur, de feinte, d'un certain Roesch qui affronte un Shlage et du film 2001 l'odyssée de l'espace.*

J'y pense, il y a un bal demain, il vous faut une robe ! est ce qu' Euryale peut prendre vos mesures sans risquer son intégrité physique ? Ou bien avez vous déjà ce qu'il faut dans vos baguages ?


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [refuge de Rozenmila]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[refuge de Rozenmila]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» SOS POUR DEUX CANICHES + 10 ANS REFUGE (11)ADOPTES
» Caniche abricot, 5 ans, refuge de fontorbe (17) ADOPTE
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Louba canichou (ex du refuge de Tabanac) s'en est allé
» SAXO X CANICHE 13 ANS REFUGE FERME BIENTOT (25)- ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 8 ème, 16 ème et 17 ème arrondissements (appelés les hautes terres)-