AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le petit salon du 21 fevrier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Nitthael
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Le petit salon du 21 fevrier   Sam 27 Avr - 16:13

Arrivée depuis l'hotel

Sans un mot , elle était entrée au Louvre , et après avoir récupéré son épée batârde au poste de sécurité, se dirigea , toujours sans rien dire vers le petit salon où elle ne manquerait pas d'être appelée pour la réunion ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Loyal (+1 ), sur la béquille (-1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Sam 27 Avr - 19:52

[Arrivant d'une des chambres de l'étage, affrétée par monsieur D'Arcy]

Phantom avait découvert sa chambre, affrétée pour la soirée. Ou plutôt la journée aurait été le terme exacte. Mais il pensait toujours comme un humain. Il avait songé à ce qu'il allait dire au prince, à ce que Slobodan lui avait dit avant de se laisser aller à la Torpeur.

Il s'était éveillé dans le même fauteuil que celui dans lequel il s'était endormi. Il devait se présenter au Prince Parménion dans les plus brefs délais (-1pt de sang). Aussi il se rendit au petit salon pour se faire connaître quand à ses intentions sans perdre de temps.

Il y avait une femme à l'intérieur. Armée.

Phantom ne comprenait plus rien. Certains avaient le droit d'être armés?...
Il entra après avoir signalé son intention au garde du petit salon, de voir le prince pour une présentation. Puis il salua la femme.

- Bonsoir.

Et se mit dans un coin en attendant. Il ne savait pas si elle avait envie de parler ou pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Sam 27 Avr - 23:20

Balthazar arriva à pied devant le
Louvre. Il aimait marcher à pied, ça lui laissait le temps de faire
le point. Fey lui avait dit que l'Elysium se trouvait au Louvre. Il
tourna autour du bâtiment puis prit la décision de rentrer.

Il arriva devant un poste de garde où
écran de surveillance et grésillement de radio ne pouvaient laisser
aucun doute sur sa fonction. Comme Balthazar s'approchait un garde
vint à lui.




- Je peux vois
aider Monsieur?


- Bonsoir, je
viens faire ma présentation.


- Bien
veuillez laisser vos armes s'il vous plait.





Balthazar s'exécuta. Il dégrafa la
lanière qui empêchait le poignard de tomber, prit l'arme et la
ficha dans le bureau du garde.





- Voilà.
Balthazar affichait un sourire en coin.

- Merci
répondit le garde sans se démonter. Veuillez
suivre mon collègue.





Balthazar fut escorté jusqu'à une
double porte et fut laissé là. Il attendit quelques instants puis
ouvrir la porte. Quand il le fit il se retrouva dans un salon avec
pas mal de bibliothèques. Il embrassa la salle du regard et vit
qu'il y avait une femme et un... »homme »? Surement un
membre des nospheratu. Il les salua de la tête et alla s'assoir sur
un fauteuil et tira encore d'avantage sur sa capuche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nitthael
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Dim 28 Avr - 19:45

Elle attendait depuis quelques minutes à peine ; des vampires étaient entrés, elles les avait salué correctement lorsqu'elle relu le message ... elle se leva d'un bon ; la réunion n'avait pas lieu ici !! heureusement la nui était encore très jeune, il était encore temps de ne pas être en retard ....
Elle prit congé des personnes présentes, passa par le poste de sécurité afin d'y laisser son épée bâtarde bien trop encombrante pour ne garder que la dague dont le tranchant était déjà redoutable et bien plus dissimulable ... Elle demanda également comment se rendre rapidement en un lieu, la goule lui répondit en taxi et lui en commanda un.

A peine eut elle le temps de sortir du palais que déjà son carrosse arrivait ; elle s'y engouffra donna le lieu où elle désirait s'y rendre, utilisant le moins de mots possible afin de passer pour une touriste ...

Départ vers la réunion Brujah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Dim 28 Avr - 20:46

[Venant de l'Atrium près du Louvre]

Armand fit son entrée dans le petit salon du Louvre, il jeta aussitôt un regard dans la pièce dans l’espoir d’apercevoir le Toréador, Frédérique Blanc.

Il n’y avait pas beaucoup de monde, deux personnes en fait, un jeune en apparence et le Nosfératu de la veille, il était revenu.

Armand inclinât la tête respectueusement a son attention et fit un signe de tête à l'autre pour le saluer.

Ensuite Armand allât reprendre le siège qu’il avait occupé la veille, puis il attendit et en même temps qu'il cherchait un moyen d’entrer en contact avec M. Blanc, peut-être que quelqu’un possédait son numéro de portable ou son adresse?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Lun 29 Avr - 3:00

Armand avait la bougeotte en ce début de soirée, il ne voulait pas attendre des heures dans le petit salon, alors il décidât de se promener dans les alentours au cas ou il tomberait sur Frédérique Blanc.

[Direction : Devant le Louvre]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthazar
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
Gardien de l'Elyseum [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Mar 30 Avr - 18:32

Balthazar sentit son portable vibrer.
Il le sortit de sa poche et regarda. C'était un sms envoyé par Fey.
Il sourit quand il vit le nom. En lisant le message il vit que les
membres de son clan devaient se rendre à une réunion importante. Et
ce séance tenante. « Grosse réunion ça... ». Il
rangea son portable et après avoir salué de la tête l'assistance
de façon expéditive, il sortit du salon et prit le même chemin
mais à l'envers que ce qu'il avait emprunté pour y aller. Il se
retrouva au poste de garde. Ceux ci n'avaient pas changé et il
demanda son poignard à celui en charge du dépôt d'armes.

Il prit son arme et la rangea dans son
fourreau.

Puis il intercepta un taxi et demanda à
se rendre au nouveau casino le plus rapidement possible. Il passa le
temps de la course dans un silence songeur. Il allait être
confronter aux brujah de la ville. Il espérait que personne ne
connaissant sa lignée et encore moins était un ami de son grand
sire. Auquel cas il serait dans une situation... délicate.


[petit salon-----> le nouveau casino]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Loyal (+1 ), sur la béquille (-1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Mer 1 Mai - 19:41

Phantom se retrouvait quasiment tout seul avec les gardes. Les vampires présents n'avaient que dit bonjour-au revoir, faisant acte de présence et puis c'était tout. Le prince le recevrait il rapidement? Grande question. Il se devait d'attendre, aussi prit il le journal du jour pour patienter. Slo reviendrait il?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Mer 1 Mai - 22:36

En chemin, la dame avait envoyé des sms, espérant une réponse rapide... elle n'aimait pas particulièrement cette technologie mais... bon autant être de son époque non !

Elle entra au Louvre et subie la fouille, plus désagréable qu'avant... elle se dirigea ensuite vers le petit salon.. c'était la meilleure place pour attendre non...

Elle regarda la salle... désertée apparemment il se passait quelque chose... ou le prince avait fermé les présentations encore... dans l'un comme dans l'autre ce n'était pas bon signe... Elle salua le nosfératue d'un signe de tête gracieux et d'un sourire sincère puis, plaçant sa robe, elle s'approcha de lui...

"puis je m'assoir avec vous ?"

http://i82.servimg.com/u/f82/17/32/06/42/ludd310.png
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Loyal (+1 ), sur la béquille (-1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Mer 1 Mai - 23:58

Il la vit entrer. Elle était belle et vêtue d'une robe qui aurait fait retourner la moitié de la région parisienne. A part les membres de son propre clan il était toujours difficile de savoir de quel clan pouvait être leurs interlocuteurs. A part certains gangrels ayant dejà surfé avec la frénésie ou certains malkavians doté d'une folie voyante.

Elle vint s'assoir près de lui, superbe créature. Il posa son journal et désigna la chaise à côté de lui en signe d’acquiescement à sa demande.


- Je vous en prie madame. J'ai comme dans l'idée que l'attente va être longue. Vous venez aussi vous présentez?


Il prit une position plus "droite", plus confortable en vue d'une discussion à venir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slobodan
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Jeu 2 Mai - 1:34

Viens de là(a fait un détour par les chambres)

Slobodan arriva dans le petit salon en sifflant un petit air guilleret, il allait perdre surement toute la nuit a attendre une entrevue avec le prince, aussi etait il préférable de faire contre mauvaise fortune bon coeur...
Il trouva son frère deja installé et le salua


"Bonsoir mon frère! Bien dormi ? Je vois que vous ne perdez pas votre temps, je vous laisse a peine le temps d'une torpeur pour vous retrouver en charm..."


Il stoppa net sa phrase en ouvrant de grands yeux ronds devant la sublime créature qui etait assise a coté de Phantom... Ses traits se décomposèrent un peu plus en une expression de stupeur...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Jeu 2 Mai - 3:53

La dame prit place près de lui croisant ses longues jambes dans un geste gracieux elle lui sourit a nouveau

"je vous remercie de bien vouloir de mon humble compagnie... je crois que la nuit sera longue en attente... j'espère a me présenter et j’attends mon entretient avec madame la sénéchal..."

C'est là qu'il fit son entré... elle le reconnue de suite, pas lui... il lui fallut un temps!

Elle le salua d'un geste de la tête et d'un sourire radieux...

"monsieur... c'est un plaisir de vous voir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Jeu 2 Mai - 11:10

[Venant de : Devant le Louvre]

Armand revenait dans le petit salon, le Nosfératu était toujours là, cette fois accompagné de son collègue du même clan qui était avec lui la veille.
Mais il y avait également Luddmila tout près d’eux.

*Ciel!*

Peut-être pourrait-elle l’aider? Surtout que Mélissange lui avait donné son numéro de portable dans son dernier sms.
Seulement, Luddmila était en train de s’entretenir avec les nosfératus et il serait inconvenant de lui couper la parole et probablement insultant envers ses interlocuteurs, qui étaient en train de jouir de son agréable compagnie.

Armand repérât discrètement un fauteuil et allât s’asseoir sans attirer l’attention.

Puis il pianotât sur son portable.
MP Luddmila.

Aussitôt après avoir expédié le message, il en composât un autre.
MP Mélissange.

Puis il reposa son portable sur son genou en observant Luddmila de loin avec un petit sourire complice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
Nosfératu
Nosfératu
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Loyal (+1 ), sur la béquille (-1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Jeu 2 Mai - 13:00

La vampire s’essaya à ses côtés. Elle aussi venait se présenter. C'est alors que son frère arriva lui aussi à point nommé, sans avoir perdu de temps. Il le salua et eut un moment d'arrêt en voyant la fille avec qui Phantom partageait la table. Sans doute avait il eu quelques débats houleux en sa compagnie. Phantom avait remarqué l'aisance de son frère avec les traditions, usages et coutumes de cette secte, qui s’avérait particulièrement prout-prout politique.

Il observa la réaction de la Cainite à ses côtés, elle resta neutre. Sûrement l'étiquette.


- Slobodan te voilà! Je te présente... Heu, en fait... Je sais pas... Madame?

Demanda Phantom dans un sourire confus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Jeu 2 Mai - 17:09

La dame sourit devant sa propre étourderie... oublier de se présenter...

" pardonnez moi mon cher ami... Luddmila, je m'appelle Luddmila !"

Elle sentit vibrer et confuse, elle prit son téléphone et pianota quelques lettres avant de revenir à ses deux interlocuteurs



"Excusez moi... je ne voulais pas être grossière! ... c'est une joie immense que de vous revoir ici..."

Dit-elle à l'endroit de Slobodan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Jeu 2 Mai - 20:10

Armand observât Luddmila recevoir son message et y répondre rapidement.

Le Toréador le lut aussitôt et en levant la tête il constatât que sa sœur de sang n’avait même pas pris le peine de lui accorder un simple petit regard.
Et la concision de son texte l’emmenait à croire qu’elle ne le portait peut-être pas dans son cœur.
Sans doute qu’elle craignait que si elle frayait d’une façon ou d’une autre avec lui, par texte ou en personne, qu’elle risquerait d’être éclaboussée du au fait qu’Armand était en quelque sorte, un désavoué du clan.

De toute façon, peu importait pour le moment, il avait besoin d’une information, mais sans succès jusqu’à présent, il devait poursuivre ses recherches.

Alors il se rappelât les numéros de portable que Mélissange lui avait transmis et il pianotât à nouveau sur son accessoire.

MP Elea Casato.

Puis, il poursuivit en envoyant un deuxième message a un autre membre du clan.

MP Abigail.

Voilà, il avait maintenant rejoint toutes les personnes qu’il pouvait contacter pour le moment. Le dernier numéro que Mélissange lui avait donné, était celui d’un homme qui avait disparu dans la brume, donc, inutile même de tenter le coup.

Mais il en fit quand même un dernier…Qui n’essai rien, n’obtient rien comme le dit l’adage,
et le texte qu’il composait n’avait aucun lien avec celui rédigé aux autres.

MP Isabelle Des Termes.

Alors Armand attendait des nouvelles via son portable et se mis à soupirer, bien qu’il ne respirait plus, c’était une vieille habitude de son vivant qu’il avait conservé lorsqu’il devait faire preuve de patience.

*Frédérique Blanc, ou es-tu? Ou te planques-tu? Petit Galopin va!*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gatien de Cambiaire
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Volontaire (+1)
Points de sang:
11/14  (11/14)

MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Jeu 2 Mai - 21:55

Vient du premier étage

Un peu blasé, Gatien entra dans le salon qui faisait office de salle d'attente. D'ailleurs, il y avait même des imprimés disposés à droite à gauche...

Il y avait nettement plus de monde que ce qu'il aurait cru.

- " Bonsoir, mesdames et messieurs. " Dit-il à la cantonnade.

Puis il essaya de trouver une place tranquille, où il ne gènerait personne.
Il n'était pas parfaitement au fait des us et coutumes de la Famille, mais il se doutait bien qu'un Nouveau-né n'était pas censé tailler la bavette avec tout le monde dès le premier jour, qui plus est de son propre chef.


Il y avait, certes, le moulin à paroles trop-parfait-pour-être-vrai, mais il ne lui avait pas directement adressé la parole, se contentant d'Hadrien et Hécate, aussi, il ne se dirigea pas particulièrement vers lui.


Il s'assit dans un fauteuil, pianotant sur son téléphone portable.
Cela pouvait faire sérieux, mais en fait, il jouait au casse-brique sans le son.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Ven 3 Mai - 9:30

Armand senti son portable vibrer,
C’était un SMS d’Abigail.

Enfin il progressait, elle venait de lui transmettre le numéro qu’il cherchait tant, celui de Frédérique Blanc.
Alors sans attendre il lui envoyât un message.

MP Frédérique Blanc.

Maintenant qu’il avait au moins réussi à entrer en contact avec lui.
Armand se demandait ce qu’il pourrait bien faire, car il n’avait plus aucune raison de rester à attendre dans le petit salon,
Monsieur Blanc saurait le contacter au besoin.

C’est alors que le jeune superviseur de la sécurité fit son entrée dans le petit salon.
Armand répondit à la courtoisie du jeune homme.
-« Bonsoir cher Monsieur! »

Qu’allait-il bien faire, maintenant?
Armand se passa la main dans les cheveux.
Puis il aperçût sur une petite table, un exemplaire du Paris News. Il en avait survolé l’article qui le concernait chez Mélissange.
Cette fois il saisit le journal pour lire l’article tout entier : Meurtres à Notre-Dame.

Dans l’article, lorsque le policier faisait référence à un foutu violeur, il s’agissait sans nul doute de la victime retrouvée avec la nuque brisée et avec la peau du cou arraché, car Armand connaissait trop bien les deux autres cadavres.
Une Hélène avait rédigé l’article…

Armand se mis à réfléchir très activement et un sourire malsain s’affichât sur son visage, il venait d’avoir une idée sordide.

*Pourquoi pas? Paris est une grande ville et cela sera surement amusant et riche en adrénaline*
Se dit-il en songeant à son idée tordue.

Puis Armand se levât en saluant poliment les gens du salon et retournât à l’extérieur.

[Direction : Devant le Louvre]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Sam 4 Mai - 1:46

[Venant de devant le Louvre]

Armand revint encore dans le petit salon.
Il remarquât que son fauteuil n’avait pas été occupé, alors il y retournât, mais sans faire de signe a personne cette fois, car il était un peu gêné de faire des vas et viens, il ne voulait déranger personne, ni attirer l’attention inutilement.

Il espérait croiser Hadrien ou Hécate, mais il avait cru comprendre qu’ils devaient rencontrer leurs Primogène.
Cet...Hadrien pourrait fort bien devenir un bon ami intime pour lui, songeât-il.

*Hadrien semble avoir besoin de compagnie, de réconfort, un pilier sur lequel se reposer.*
Armand adorait l’idée de développer le contact avec cet adorable Malkavian, devenir une espèce de protecteur et même davantage…
Naturellement, si les occasions le lui permettraient.

Armand croisât les bras et les jambes en regardant distraitement au sol, il se perdait dans ses pensées.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Estacado
Primogène [Ventru] (PNJ)
Primogène [Ventru] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Sam 4 Mai - 14:40

[ Depuis l'entrée du Louvre]

Edward arriva dans le Petit Salon afin de voir qui s'y trouvait d'un coup d'oeil rapide...

Personne ne l'intéressant... Ha! L'infant de la Sénéchal! Il chuchota à Johnny:


" Emmènes ce jeune homme dans mon bureau... Son nom est Gatien de Cambiaire... Moi je m'avance j'ai des choses à préparer avant de le voir..."

Johnny regarda Edward s'éloigner dans les couloirs et porta son attention sur Gatien...

Il traversa le Petit Salon et s'adressa à celui-ci:


" Bonsoir Monsieur de Cambiaire... Le Primogène Estacado désirerait vous voir dans son bureau et m'a demandé de vous y conduire... Veuillez me suivre je vous prie."

Un air sévère... Très loin des mondanités et du comportement jovial de son maître... Il attendit la réponse de Gatien puis se dirigea vers le bureau du Primogène Ventrue

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Sam 4 Mai - 23:09

Armand était concentré sur les fissures du plancher.
Il réfléchissait aux exploits hasardeux qu’il venait de commettre dans le quartier Notre-Dame.
Réalisant que ce n’était peut-être pas l’idée du siècle, l’impact chez les humains seraient sommes toutes relatives voire même intéressantes.
Mais si cela débordait, le message dans la presse…Que cela indisposerait probablement les amateurs de la mascarade et de la Camarilla, le type de vampire qui n’avait rien de mieux a faire dans leur existence immortelle que de vouer un véritable culte a la mascarade comme des fanatiques religieux complètement lobotomisés ou encore de ceux qui feraient absolument tout pour pratiquer de la flagornerie et briller devant les autres dans le seul but d’obtenir de l’avancement.
Bref, tous ceux qui avaient oublié qu’ils étaient des vampires et qui n’avaient plus la moindre notion de la signification et la fonction de cette race.
C’était d’eux que pourrait venir le danger, d'eux qu’Armand devait se méfier comme de la peste.

Certes, il n’avait vraiment pas l’intention de se faire épingler.
Le message laissé sur le mur et pour Paris News contenait une large partie de bluff, il ne connaissait pas le commissaire qui serait en charge de l’enquête et il était plus que probable qu’Armand n’irait pas l’épier pour frapper dans son entourage, il y avait des risques inutiles et celui-ci en était un, dans le message, il ne cherchait qu'à être éclatant au niveau de la presse tout en saisissant l'occasion d'intimider et de terroriser le "Gendarme de St-Tropez".
Naturellement, si une occasion facile se présenterait devant lui pour chopper un des proches du responsable de l’enquête, Armand la saisirait surement. Mais Armand n’irait pas courir après.
Non, ce qui tracassait Armand n’était pas l’enquête humaine, mais si une enquête Camarillenne se mettrait en branle pour cette affaire, tromper un humain était une chose, mais tromper des Caïnites anciens et qui connaissent les méthodes utilisées par les vampires, était autre chose.
Cela risquerait d’être quelque peu contrariant.
En conséquence, Armand devra doubler de prudence et multiplier les précautions s’il voulait poursuivre ce qu’il venait de commencer.

Soudain, son portable vibra, Armand le saisit et se mis à sourire, c’était Mélissange.

Elle était encore chez elle et avait hâte de le rencontrer.
Armand regardait tout autour de lui, concrètement, il n’avait pas beaucoup a faire ici sinon que d’attendre que Monsieur Blanc se manifeste, mais si cela se trouvait, ce dernier ne se manifesterait pas du tout de la nuit.

*Alors pourquoi ne pas rejoindre Mélissange? Étant donné que notre malentendu est totalement dissipé et puis Lady Elisabeth est avec elle, je pourrais faire d’une pierre deux coup*

Armand se frottât le menton pendant un moment en réfléchissant.

*Bah! Vendu, je vais les rejoindre.*

Alors, cette fois, très discrètement, Armand se levât sans faire le moindre bruit et quittât le salon, presque sur la pointe des pieds.

[Direction, les appartements de Mélissange]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gatien de Cambiaire
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Volontaire (+1)
Points de sang:
11/14  (11/14)

MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Dim 5 Mai - 22:41

Gatien jouait pour tuer le temps en attendant un signe de sa Dame ou bien de son neveu, mais cela ne le passionnait pas tant que ça de casser des briques virtuelles. Même s'il devait reconnaitre que ce jeu était distrayant, et lui rappelait l'époque où il l'avait découvert, sur les gros ordinateurs à écran vert.

Il remarqua le départ et le retour de Duplessis-je-suis-trop-parfait, mais n'y prêta guère attention.


Par contre, lorsque qu'il releva les yeux pour voir qui s'adressait à lui, il reconnut rapidement l'illustre inconnu qui avait assisté à la réunion du Clan la veille.
Personne n'avait pris la peine de le lui présenter comme membre du Clan, il avait donc supposé qu'il était un Servant. D'importance, sans doute, pour être resté dans la pièce et non dehors.

Il lui répondit donc en refermant son portable et en se levant dans le même mouvement :

- " Bonsoir monsieur. Je vous suis. "

Il était vaguement inquiet, et espéra que ce n'était pas à propos de l'affaire des pleurs d'Hadrien qu'on le convoquait.
Il sentait également qu'il y avait quelque chose d'étrange à convoquer un Infant seul, sans son Sire. Mais il se voyait mal refuser. On devait le respect à un Primogène.
Et puis, peut-être que sa Dame se trouvait déjà présente avec Estacado.
Pourvu qu'il ne commette pas d'impair...

Il suivit donc celui qui l'invitait, non sans saluer les personnes présentes dans la pièce d'un "bonsoir" général.

[vers le bureau du Primogène Ventrue]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Dim 5 Mai - 23:25

[Depuis l'entré du Louvre]

*Rozenmilna avançait lentement à travers la pièce. Chaque pas entrainer le son de ses talons qui raisonnait avec son regard, a chaque bottine qui claquait le sol elle regardait en direction des autres personnes présentes, membre du personnel comme invité, ou un recoin de la pièce. Rien ne sembler avoir changé ici. Elle continue à avançait non châlamant vers une chaise en laissant son doigt glisser sur les meubles qu’elle frôlait. Enfin lorsqu’elle fit face à un siège, elle se tourna de manière à avoir tout le monde de vue et s’inclina bien bas, le sourire timide digne d’un bal de débutante avant de s’assoir.*

*Puisqu'il lui fallait être patiente elle pris de sa main gauche les deux dernières éditions de la Chronique de l'ombre, qu'elle semblait lire en diagonale à la recherche d'un sujet qui pourrait titiller son intérêt. De sa main droite elle se remit à jouer avec sa pièce d'échec en bois.*


Oooh ? *D'un ton mutin*

*Deux points en particulier lui avaient tiré un sourire joueur...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur d'Arcy
Ventrue
Ventrue
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Lun 6 Mai - 0:31

[Arrivée du bureau du Gardien]

D'Arcy entra dans le petit salon sans la moindre hésitation, la porte ayant été ouverte pour lui à son approche. Le port fier, smoking noir impeccable, chemise blanche amidonnée, nœud papillon, chaussures vernies noires étincellantes, les mains gantées de noir, un sourire avenant aux lèvres. Son entrée ne pouvait être que remarquée.
Il observa la salle derrière ses lunettes noires, saluant d'un signe de tête les personnes connues. Soucieux de ne pas déranger les conversations en cours, il se dirigea sans hésiter vers la Rose flanquée de deux rats.
Il s'arrêta à proximité du trio. Sa présence à coup sûr suffirait à faire taire tout à chacun, lui permettant de s'engouffrer dans un silence sans paraître malpoli.


« Mademoiselle Luddmila, vous êtes resplendissante, comme à votre habitude. »

Il baisa avec une délicatesse infinie la main de cette dernière.

« Messieurs Bellic, Phantom, ravi de vous revoir… »

Les mains dans le dos, il s'inclina poliment face à chacun des deux Rats.

« Je crains de devoir vous enlever ce joyau quelques petites minutes messieurs… »

Il propasa son bras à la Rose tel un gentleman.

« Mademoiselle Luddmila, si vous voulez bien me suivre…messieurs, une excellente nuitée à vous. »

Il s'inclina pour saluer à nouveau les Nosferatu avant de quitter la pièce sans plus attendre.

[sortie vers le bureau du Gardien si Ludd acquiesce.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mascarade.asso.fr
Slobodan
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   Lun 6 Mai - 1:17

Slobodan cligna par trois fois des yeux, comme s'il refusait de croire ce qu'il voyait... Elle était là, superbe, une quantité de souvenirs lui revinrent en mémoire et il s'apprêtait à ouvrir la bouche pour parler quand le gardien se présenta à eux et leur ravi la perle qui leur faisait l'honneur de sa présence...
Il demeura silencieux, observant ce qu'il allait se passer d'un œil attentif... S'asseyant aux côtés de son frère d'un air troublé....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit salon du 21 fevrier   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le petit salon du 21 fevrier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le petit salon
» petit salon occupé
» Le petit salon du 21 fevrier
» Le petit Salon [16/02/2012]
» Réunion Ventrue au fond du petit salon 10/02

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: Le petit Salon [Rez de Chaussée] :: Archives-