AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La Roseraie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gildven Phoenix
Bourgmestres [Ventru]
Bourgmestres [Ventru]
avatar


MessageSujet: La Roseraie   Sam 13 Avr - 18:59

[En provenance du poste central de sécurité]

La berline était garée et l’homme tout habillé de blanc se trouvait assit sur un des bancs de la Roseraie. Son épée dans son fourreau tout aussi immaculé était posée à sa gauche, en appui sur le banc. Il attendait ainsi patiemment l’arrivée d’Evangéline qui devrait être accompagnée d’Elea Casato.

Il était légèrement dérangeant de ne plus se trouver au poste central de sécurité de ne plus tout observer directement, mais il avait à faire ici et c’était là quelque chose de la plus haute importance. Demander de l’aide à quelqu’un qu’il n’avait encore jamais rencontré, voilà qui n’était pas dans ses habitudes, mais la proposition qui lui avait été faite était trop inespérée pour qu’il ne l’utilise pas.

Et puis, cette Elea Casato l’intriguée au plus haut point. Un sourire apparût sur son visage d’une pâleur nacrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: La Roseraie   Dim 14 Avr - 4:24

[arrivée de l'Ordalie]

Elle suivit Evangéline, se contentant du silence si elle le préférait à toutes paroles ou faisant la conversation simplement si c'était là son désir. Elle remarqua presque aussitôt le doux visage du vampire sur lequel elle s'arrêta un moment, laissa un merveilleux sourire s'afficher sur son visage. Elle s'avança sans crainte, ni appriori, puis s'inclina avec une grâce surhumaine, ses lèvres s'étirant avec malice sur son visage.

- Elea pour vous servir Monsieur ... ?

A la même façon que Evangéline, elle avait demander d'une voix douce le nom de la personne à qui elle s'adressait.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gildven Phoenix
Bourgmestres [Ventru]
Bourgmestres [Ventru]
avatar


MessageSujet: Re: La Roseraie   Dim 14 Avr - 14:47

Gildven observa pendant un moment les deux femmes s’avancer vers lui. La Rose était une très belle femme aux cheveux auburn avec de magnifiques yeux bleus-gris. Le maquillage, la coiffure... On ne pouvait décidément pas ignorer ses ascendances Toréadors, mais elle faisait parti de ces délicieuses Roses, si rares...

Le jeune Ventrue se leva pour accueillir ses invités. Il remarqua le sourire d’Elea et répondit d’un des ses plus charmants sourire, avant de s’incliner lui-même avec élégance.

« Gildven Phoenix, ma dame. Bourgmestre du clan Ventrue. Je vous présente mes excuses si d’aventure il vous a semblé que je cache mon identité. »

Le sourire de Gildven se fit plus charmeur. Il sentait qu’il avait fasse à lui une Toréador de mesure peu commune. Il indique d’une main gracieuse le banc à sa droite.

« Je vous en prie, ma dame, prenez donc place. C’est bien là le moindre confort que je peux vous offrir en cette douce nuit. »

Gildven attendit qu’Elea prenne place avant de lui même s’asseoir à ses côtés, tandis qu’Evangéline – restée debout – se plaçait deux pas derrière son maître, sur sa gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: La Roseraie   Dim 14 Avr - 16:33

La rose garda son sourire inchangé, déclinant l'invitation d'un léger mouvement de main.

- Je vous remercie, mais non... Jusqu'à il y a quelques heures, je me déplaçais encore en béquille. C'est le genre d'handicap et de douleur qui vous rends heureux de pouvoir rester debout lorsque vous êtes guéris.

Elle se rapprocha néanmoins de Gildven avec sérénité, se tenant face à lui.

- Mais je vous en prie, asseyez vous, ne vous mettez pas dans une position inconfortable pour moi.
Monsieur Phoenix, vous vouliez me parler de quelque chose ? Evangéline a évoqué une "aide" que je pourrais vous apporter.


Elle remontant les mains au niveau de la poitrine, entremêlant ses doigts entre eux, l'invitant d'un sourire doux à ne pas hésiter à lui demander quoi que se soit.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gildven Phoenix
Bourgmestres [Ventru]
Bourgmestres [Ventru]
avatar


MessageSujet: Re: La Roseraie   Lun 15 Avr - 19:07

Soit. A l’instar de la jeune Rose, il resta debout, affichant un sourire charmeur. Il faut dire qu’il n’aurait jamais eu l’audace de s’asseoir alors que son agréable compagnie ne daignait le faire. Ainsi, c’était bien elle dont il avait lu les mésaventures dans la Chronique de la Harpie. Il fallait dire qu’il n’avait pas pour habitude de croire aux coïncidences. Si la Harpie avait raison sur son état au retour des terriers du Sabbat, il était plutôt surprenant de la voir aussi ravissante et dépositaire de l’ensemble de ses fonctions après seulement quelques nuits. Cela frisait le miracle.

Toutefois, il ne se risquerait pas à lui poser des questions à ce propos. Ce serait là le comble de l’impolitesse et du manque de bienséance. Elea l’invitait à parler sans contraintes et c’est ce qu’il allait faire.

Il ouvrit, la bouche, prêt à faire sa demande lorsqu’un grésillement à son oreillette l’averti qu’on essayait de le contacter. La voix de Connor se fit entendre presque immédiatement. Une femme avait rejoint donc rejoint le Fléau et sa présence aux ordalies n’était pas prévue. Son signalement n’était pas répertorié, voilà qui était dérangeant. Il reporta son attention sur Elea.

« Je vous prie de bien vouloir excuser mon impolitesse, ma dame, mais on requiert mon attention d’urgence. »

Portant la main à son oreillette, il donna ses ordres à Connor.

« Prévenez-moi immédiatement si elle s’approche du lieu des Ordalies et envoyez alors quelqu’un pour l’arrêter. »

Voilà, c’était fait. Les ordres qu’il avait reçus étaient simples et claires. Ceux qui n’étaient pas invités ne devaient pas interférer avec les ordalies. Le fait que cette femme se trouvait en compagnie du Fléau était pour l’instant la seule raison qui le retenait d’intervenir de suite. Il sourit plus largement à Elea.

« Je vous présente une nouvelle fois mes excuses, ma dame, d’une part pour cette interruption inopportune et d’autre part pour vous dérober aux festivités. La proposition que vous m’avez faite par l’intermédiaire de mes hommes se trouve être actuellement une nécessité pour assurer la sécurité de l’événement et de Sa Majesté. S’il n’est pas dans mon habitude d’avoir recours aux dons obscurs, votre aide dans la surveillance du domaine me serait des plus utile, ma dame. »

Inutile de cacher ses besoins, elle devait bien s’en douter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: La Roseraie   Mar 16 Avr - 3:21

Elle le laissa discuter dans son oreillette, souriant avec douceur, le laissant s'occuper de la protection des Ordalies. Elle accepta sa demande d'un hochement de tête, un sourire s'étirant sur son visage qui ne vacilla que parce qu'elle se rendit compte qu'elle ne verrait probablement pas le combat de Maya, et qu'elle ne lui avait même pas souhaité bonne chance.

- Je vous demande pardon par avance Monsieur Phoenix, j'aimerais envoyer un message à ma sœur afin de lui souhaiter bonne chance pour les Ordalies. Je n'en ai pas eu le temps.

[SMS à Maya]

Elle pianota rapidement sur son portable, puis l'enfouis dans sa poche, se rapprochant de Gildven pour le laisser regarder par dessus sa main afin qu'il s'assure qu'elle ne jouait pas double jeu avec lui.

* Espérons que mes dons soient inutiles pour cette fois. *


- Voilà. Mes capacités sont à votre service. Dites moi, est ce que je peux vous appeler Gildven ? Je n'aime pas nommer les gens par le nom, je trouve ça tellement formel et si je me plies à ses règles en public, je préfère l'intimité d'un prénom en privée. En tout cas sachez que vous pouvez m'appeler Elea. Simplement Elea.

Elle sourit avec ce petit brin de malice propre à la Toréador, puis enchaina sur les détails, le côté doux et jovial laissant place à la détermination et l'efficacité.

- Bien, comment procédons nous ? Je serais plus efficace si je suis sur le terrain, cela est un fait mais je me plierais à vos volontés et votre organisation. Ce que je peux vous proposer c'est de faire le tour avec quelques hommes ou quelques vampires si certains sont chargés de la sécurité. Je peux aussi prendre une oreillette afin de vous faire un rapport complet en temps et heure et/ou me rendre dans la zone que vous m'indiquerez au moment où vous me l'indiquerez. Ceci dit... Je cours beaucoup plus vite que vos hommes.

Elle sourit avec malice, lui laissant comprendre quelles autres disciplines elle mettait à son service si le besoin s'en faisait sentir. Tant d'égard devrait le surprendre ... C'était un Ventrue après tout, mais elle savait pourquoi elle le faisait, elle le faisait pour elle.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gildven Phoenix
Bourgmestres [Ventru]
Bourgmestres [Ventru]
avatar


MessageSujet: Re: La Roseraie   Mar 16 Avr - 19:01

Gildven hocha la tête avec un petit sourire lorsque la Rose prit son téléphone. Une sœur qui participait aux Ordalies ? Elle devait donc être du Clan Gangrel. S’agissait-il d’une relation humaine ou d’un lien caïnite ? Décidemment, cette belle Rose soulevait de nombreuses questions. Peut être devrait-il enquêter sur elle... Ce n’était pas une mauvaise idée s’ils étaient amenés à ce revoir dans le futur. Il n’oublierait pas d’offrir un présent à cette jeune femme pour la remercier de sa sollicitude.

L’appeler par son prénom ? Et lui l’appeler Elea ? Voilà qui était bien singulier pour une première rencontre. Il faut dire qu’il n’était pas très habitué à ces débordements intimistes... Plus habitués en tout cas. La seule caïnite qu’il tutoyait et qu’il appelait par son prénom était sa sœur Even, même s’il l’appelait plus souvent Eiréné. Une mauvaise habitude qu’avaient même prise ses serviteurs. Toutefois, il ne lui ferait pas l’affront de dédaigner la familiarité qu’elle désirait instaurer entre eux.

« Faites donc, Elea. Il est vrai que si les convenances sont indispensables, leurs usages abusifs en privée, ne fait que nuire à la conversation. Ce serait un plaisir pour moi, que vous m’appeliez Gildven. »

Un nouveau grésillement... Que se passait-il cette fois-ci ? Il présenta de nouveau ses excuses à son interlocutrice avant d’écouter les nouvelles provenant de Dany. Bien... Le prince était enfin arrivé. Les choses sérieuses allaient maintenant commencées. Ils devraient se tenir prêt. Espérons que l’ennemi soit assez bête pour tomber dans les fils de sa toile d’araignée.

« Invitez la Primogène Toréador à se rendre sur le lieu des Ordalies. Evangéline est la plus proche, je vais l’envoyer questionner l’intrus. Vous auriez dû me prévenir plus tôt de son entrée dans le bois. Que quelqu’un posté à la Porte de l’Hippodrome me rejoigne tout de suite à la Roseraie. Toujours pas de mouvements de l’ennemi ? »

Rien de nouveau. Pendant qu’il répondait à Dany, Evangéline s’était rendue à la voiture et était revenue avec une mallette couleur aluminium qu’elle ouvrit face à Elea. Celle-ci contenait les oreillettes. Après que la Rose en ait prit un, elle s’en alla ranger la mallette. Dès la fin de son entretien, Gildven lança un regard à Evangéline qui hocha la tête et se rendit à grand pas sur le lieu de Ordalies. Enfin il pu reporter son attention sur Elea.

« Je suis confus, Elea. Il semble que nous entrons dans le vif du sujet, Sa Majesté vient d’arriver aux Ordalies. Si nos ennemis sont correctement informés, nous devons nous attendre à une attaque imminente.
Hélas, je n’ai aucun membre de la Famille à mettre à votre disposition, à mon grand regret. Je vous aurai moi même accompagné, mais je dois coordonner les activités et je serai pour vous un poids plus qu’une aide. Toutefois, un homme est en route pour vous seconder. Evangéline vous retrouvera également dans les plus brefs délais. »


Essayait-elle de se racheter ? De faire oublier l’incident ? Quoiqu’il en soit, Gildven était impressionné par sa détermination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: La Roseraie   Mar 16 Avr - 23:08

Elle acquiesça à ses ordres d'un hochement de tête, attrapant l'oreillette qu'elle plaça dans son oreille, installant calmement le système.

- Bien Gildven, ne bougez pas, je vais vérifier que cela fonctionne sur vous.

Elle se concentra plusieurs fois, fronçant les sourcils, grinçant des dents, la frustration s'accroissant alors qu'elle n'arrivait pas au résultat escompté, puis elle secoua la tête de droite à gauche.

- Je saurais déterminer si j'ai à faire à un vampire ou un humain ou autre mais pas plus. Je retenterais plus tard mais je ne veux pas m'épuiser maintenant. Ceci dit je pense que ça suffira pour parcourir la zone une première fois. Si une zone est déclarée suspecte, je la passerais avec un autre niveau d'auspex. Qu'en dites - vous ?

Elle attendit qu'il valide ses ordres, que l'un des gardes la rejoigne pour partir.


[direction les environs de l'Ordalie]


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gildven Phoenix
Bourgmestres [Ventru]
Bourgmestres [Ventru]
avatar


MessageSujet: Re: La Roseraie   Mer 17 Avr - 0:15

Gildven sourit à la tentative de la jeune Rose. Elle n’était peut être pas au meilleur de sa forme... Mais, il avait confiance en ses capacités. Elle avait l’air de vouloir se prouver quelque chose à elle même et c’était peut être là la plus grande source de motivation qu’il connaissait. Souriant, il fit quelques pas pour aller chercher quelque chose dans le coffre de la berline noire. Il revint quelques secondes plus tard avec une cassette réfrigéré contenant trois poche de sang de ses calices : sa réserve personnelle. Un homme arriva et se dirigea vers eux alors que lui même revenait à son point de départ. L’homme était habillé en civil mais était bien armé.

« Oh, tenez ! Voici justement l’homme que j’attendais. Vous resterez avec dame Casato ici présente et la protégerez. Evangéline vous rejoindra. Justement, la voici qui revient de sa mission. Elea, ce n’est pas grand chose, mais vous en aurait peut être besoin. »

Il confia la cassette à Elea et écouta le récit d’Evangéline avant de la confier aux soins d’Elea. Ainsi, c’était la Sénéchal qui avait envoyée dame de la Ruisselière... Bien. Avec un dernier sourire il salua la petite troupe.

« Bien, je n’ai plus qu’à vous souhaiter bonne chance, maintenant. »

Une fois Elea, Evangéline et l’homme d’Edward partis, il prit la voiture pour retourner au poste central de sécurité.

[Vers le poste central de sécurité]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Roseraie   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Roseraie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Description de la roseraie de Chizaki
» Roseraie
» Ça déménage ! [Terminé]
» Une Arrivée fort attendue ~ une demande particulière.[Viktor. Kathleen. Aelalia]
» Grégoire de la Roseraie [Noble d'Ydril]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 8 ème, 16 ème et 17 ème arrondissements (appelés les hautes terres) :: Bois de Boulogne :: Archives-