AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Résidence de Edward Estacado

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Estacado
Primogène [Ventru] (PNJ)
Primogène [Ventru] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Résidence de Edward Estacado   Ven 15 Mar - 4:54

Situé dans le 8ème arrondissement, A quelques dizaines de mètres du Palais de l'Elysée au 48 rue du Faubourg St-Honoré se trouve la résidence d'Edward:



Spoiler:
 

Vous ouvrez la grille du Jardin ouverte et gravissez les 3 marches vous menant au seuil de la porte d'entrée... Avant même d'avoir pu utiliser le visiophone sur votre droite une voix grave retentit:

" Bonsoir, déclinez votre identité et la raison de votre venue s'il vous plait"


Si l'accès vous est autorisé, les portes s'ouvrent sur le rez-de-chaussée...



Un majordome vous invite d'une révérence à le suivre jusqu'au petit salon au premier étage... Croisant sur votre chemin plusieurs hommes et femmes armés se détendant et discutant... Mais sans quitter du coin de l'oeil votre arrivée... Où vous pourrez patienter agréablement le temps que L'hôte arrive...



là un barman est à votre disposition derrière le bar, proposant alcools divers, cigares de qualité et vous faisant comprendre que le couple dans le coin sont là pour vous si vous le désirez... Afin de rendre votre attente plus agréable...

Si Monsieur Estacado vous offre l'hospitalité, vous serez conduit au second étage dans l'une des 6 chambres d'amis:




Une fois votre choix fait, 2 gardes assureront votre sécurité devant la porte de votre chambre pour la journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Estacado
Primogène [Ventru] (PNJ)
Primogène [Ventru] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Résidence de Edward Estacado   Sam 27 Avr - 18:28

Eward se réveilla tranquillement, prenant un moment à regarder le plafond avant de se décider à se lever... Certaines choses à faire... Certaines seraient plus agréables que d'autres...

Edward se leva, nu, et se dirigea vers la douche où 2 jumelles à ses goûts l'attendaient déjà tout sourires... Il prit son temps afin de combler à la fois ses attentes et les leurs puis les laissa récupérer et partit s'habiller:




Puis il se dirigea vers le petit salon de la maison afin d'y attendre Gildven...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gildven Phoenix
Bourgmestres [Ventru]
Bourgmestres [Ventru]
avatar


MessageSujet: Re: Résidence de Edward Estacado   Sam 27 Avr - 19:59

[En provenance de la résidence Phoenix]

La voiture se gara en face de la demeure du Primogène. Le trajet fût relativement court. Trop peut-être. A travers la vitre teintée, le jeune Ventrue observa la demeure. Magnifique... Il espérait que sa propre demeure puisse égaler celle de son primogène lorsque les rénovations seraient entièrement terminées.

La main sur la poignée de la porte, il s’apprêtait à sortir lorsqu’il entendit quelque chose vibrer dans la voiture. Qu’était-ce ? Il regarda Evangéline qui semblait au moins aussi surprise que lui. Ils détectèrent au même moment la source de ce bruit... Le sac d’Elea !

Gildven prit le dit sac, et en sorti un téléphone. Adieu la politesse et les convenances, si cela pouvait le mettre sur la piste d’Elea, il n’hésiterait pas une seconde. Il était redevable à cette jeune Rose. Il s’agissait d’un MMS. L’expéditeur ne lui était pas connu, un certain Ethan Green. Non, vraiment, il n’en avait jamais entendu parlé. Poussant encore plus loin l’impolitesse, il ouvrit le message et regarda le contenu.

Ses yeux s’agrandirent et se figèrent face à l’horreur de ce qu’il observait. Qui était-ce ? La voix féminine lui apprit que c’était le fameux Ethan Green... Enfin ce qu’il en restait. Il n’était probablement que l’ombre de ce qu’il avait dû être. Gildven n’avait même jamais vu un Nosfératu avec un pareil visage. Cet homme était bien au delà des limites de la destruction.

La suite était pire... Qu’elle... C’était effroyable. Il ne fallait pas être un devin pour comprendre que le but de toute cette mascarade était de blesser Elea. Visiblement, elle tenait à cet homme. S’il l’a retrouvait, il n’aurait jamais le courage de lui dire ce qui c’était produit ou encore de lui montrer cette vidéo. Et... visiblement si on retrouvait Elea, cette femme ne comptait pas à ce quelle reste en vie plus longtemps. Les autres noms... Fey, il ne la connaissait pas et... Thurim de Courbevoie ? ! Impossible. Deux des cibles l’avaient aidés la nuit dernière. Il fallait en parler à Edward, d’urgence.

Réussissant enfin à détacher le regard de cette vidéo, il entreprit de la transférer sur son propre téléphone portable. Le visage impassible, il sorti de la voiture, suivit d’Evangéline, qui était livide. Elle avait aussi vu et entendu. Gildven s’approcha de la porte et sonna, le téléphone d’Elea dans la poche de son pantalon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Estacado
Primogène [Ventru] (PNJ)
Primogène [Ventru] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Résidence de Edward Estacado   Sam 27 Avr - 20:20

De l'interphone une voix se fit entendre:

" Veuillez décliner identité et raison de votre présence je vous prie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gildven Phoenix
Bourgmestres [Ventru]
Bourgmestres [Ventru]
avatar


MessageSujet: Re: Résidence de Edward Estacado   Sam 27 Avr - 20:28

jeune Ventrue était posté face à la porte de l’immense demeure. Il énonça clairement son identité ainsi que la raison de sa présence. Il espérait que sa voix n’était pas troublée par ce qu’il venait de voir.

« Bonsoir, Gildven Phoenix, Bourgmestre du Clan, je me présente à la demande du monsieur Estacado. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Estacado
Primogène [Ventru] (PNJ)
Primogène [Ventru] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Résidence de Edward Estacado   Sam 27 Avr - 20:56

Les portes s'ouvrirent laissant la maison s'exhiber aux yeux du Bourgmestre...

Un serviteur conduit Gildven jusqu'au petit salon où Edward l'attendait déjà... Ce dernier était assis dans un luxueux canapé et d'un geste de la main invita Gildven à s’asseoir à ses cotés...


" Bonsoir Gildven... Prenez place à mes côtés et détendez-vous... Votre amie prendra-t'elle un verre?"

Un sourire charmeur et un geste élégant désigna le bar à Evangéline derrière lequel un homme attendait une éventuelle demande de celle-ci... Un couple se trouvait au fond du bar flirtant l'un avec l'autre en regardant Gildven d'un oeil langoureux...

Une fois Gildven installé, Edward plongea son regard dans le sien et reprit:


" Avez-vous bien dormi? Bien. Commençons sans plus tarder... Que s'est-il EXACTEMENT passé hier soir je vous prie?" Le ton était courtois et convivial, l'ambiance tamisée, le visage chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gildven Phoenix
Bourgmestres [Ventru]
Bourgmestres [Ventru]
avatar


MessageSujet: Re: Résidence de Edward Estacado   Sam 27 Avr - 22:13

Gildven et Evangéline entrèrent dans la demeure et suivirent le serviteur d’Edward. Impressionnant cet endroit. Le faste et le bon goût s’y mêlaient. Edward avait dû préparer son arrivée depuis un petit moment déjà. Dire que lui n’avait terminé que les rénovations permettant d’assurer sa sécurité, ainsi que celles de ses suivants.

Ils finirent par arriver au petit salon où les attendaient déjà Edward. A sa vue, le maître – imité par sa compagne – s’inclina avec grâce. Qu’il se détende, décidemment son primogène ne manquait pas d’humour... Il se sentait encore mal de la vidéo qu’il venait de voir, mais ça, Edward l’ignorait.

Gildven jeta un coup d’œil à Evangéline alors qu’il prenait place à côté du primogène. La jeune femme s’inclina de nouveau, ses yeux bleus électriques fixant l’homme.

« Je vous remercie, monsieur, mais je ne prendrais rien qui pourrait compromettre ma mission envers mon maître. »

Décidément, elle ne changera jamais. Gildven ne pu s’empêcher d’afficher un léger sourire. Edward aimait visiblement ce genre de situation intimiste. Si cela ne le dérangeait pas en temps normal, il se sentait étrangement proche de la fin ce soir. Il s’imaginait réduit en poussière comme le dénommé Ethan Green.

« La journée a été bonne, primogène. Je vous remercie de vos attentions. »

Relevant ses yeux ambrés vers Edward, il prit une profonde inspiration, il entreprit de raconter ce qui s’était passé la veille au sein du bois de Boulogne.

« Monsieur, avant toute chose, j’aimerai vous présenter mes excuses pour avoir trahi la confiance que vous placiez en moi. La honte que j’ai apportée au clan mérite votre disgrâce et votre courroux...

Après notre réunion je me suis rendu immédiatement au bois de Boulogne accompagné des hommes que vous aviez mis à ma disposition. Sur le trajet, j’ai pris soin de contacter un ami de la famille, le préfet de Paris qui – prit par le court délai imposé – n’a pu que demander l’évacuation du bois de Boulogne.

Dans un souci de couvrir la plus grande zone possible j’ai posté mes hommes à chaque entrée du bois de Boulogne et j’ai fait placer des micro-caméras sur une très grande surface. Aucune anomalie ne fût signalée avant l’arrivée du Prince et du Primogène – comme nous l’attendions. Le seul fait notable fût l’arrivée de plus de personne que prévu par la Sénéchal.

Toutes les identités ont bien entendu étaient vérifiées. Elea Casato, du clan de la Rose m’ayant proposé son aide pour la surveillance, j’ai formé une équipe mobile constituée d’un garde, d’Evangéline et de la dite Rose. C’est cette équipe qui a repéré le Lycan...

Le temps que j’envoi en renfort ma seconde équipe mobile comprenant l’Assamite Alpheas Sollers et le Lasombra sous tutelle, Thurim de Courbevoie, Elea Casato avait disparu et les deux personnes qui l’accompagnaient ont étés retrouvés assommées dans le bois.
C’est au même instant que nous avons commencé à remarquer des perturbations au sud du bois de Boulogne. Nous avons perdu trois hommes, aucun corps retrouvé... J’ai dépêché le Fléau ainsi que dame Nittael de la coterie Sollers, mais il n’ont rien trouvé de plus que quelques oiseaux morts.

Peu de temps après, la Sénéchal et l’ex-primogène disparaissaient. D’après les enregistrements il semble qu’il puisse s’agir de l’œuvre de Lasombras utilisant la magie de l’Abysse. Si l’enlèvement de monsieur Wolfgang est probablement relié à celui de madame Boniface, nous pouvons penser qu’ils sont tout les deux indépendants de celui de mademoiselle Casato.

Après cela, j’ai appliqué strictement vos ordres et demandé l’évacuation du bois de Boulogne, primogène. »


Voilà, ce qui s’était passé... Gildven lança un regard au couple au fond de la salle. Que faisaient-ils là ? Qui étaient-ce ? Un des passe-temps de son primogène ? Il revint alors à Edward.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Estacado
Primogène [Ventru] (PNJ)
Primogène [Ventru] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Résidence de Edward Estacado   Sam 27 Avr - 23:15

Edward ne voyait pas de réelles erreurs dans les agissements de Gildven... Au vu du temps et des moyens à sa disposition pour mener à bien cette Ordalie c'était déjà bien qu'il n'y ai pas eu plus de morts... Néanmoins le bilan restait une légère déception...

" Ne vous inquiétez pas Gildven... 3 gardes disparus et certainement morts c'est acceptable... Je vous trouverai 3 remplaçants pour la nuit prochaine. La disparition de monsieur Wolfgang ne me chagrine pas particulièrement contrairement à celle de la Sénéchal... Mais L'ensemble du Primogène et le Prince lui-même n'ont strictement rien pu faire... Cela ne peut donc pas vous être imputé.
Le cas de mademoiselle Casato est différent malheureusement et je vous considère ici responsable de son cas... Retrouvez-là."
Le dernier mot était dit d'un ton neutre, monocorde, ce n'était pas un ordre ni une menace... c'était autre chose de plus impératif... Absolu.

" J'aurais apprécié quelques informations supplémentaires sur le lupin en question je ne vous le cache pas... Et j'ai de forts espoirs que vous puissiez étancher ma curiosité d'ici peu sur ce sujet...
Je dois procédé à une petite... Habitude de ma part... M'accompagneriez-vous quelques instants avant que je ne vous libère à vos tâches?"


Le primogène se lève et invite Gildven, et Evangéline à le suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gildven Phoenix
Bourgmestres [Ventru]
Bourgmestres [Ventru]
avatar


MessageSujet: Re: Résidence de Edward Estacado   Dim 28 Avr - 21:18

Le ventrue écouta attentivement son primogène. Ainsi, il ne le condamnait pas pour les enlèvements commis sous sa surveillance. Tout du moins, pas concernant la Sénéchal et l’ex-primogène. Gildven ne savait pas vraiment s’il devait être redevable à Edward ou s’il méritait un châtiment supérieur. Il acquiesça lorsque Edward lui donna l’ordre de retrouver Elea. Parfait, il ne comptait pas l’abandonner, c’était peut-être le moment parfait pour parler de la vidéo.

Il se leva à la suite du primogène, tout en continuant leur conversation.

« Bien entendu, primogène. C’est un honneur. J’aimerai toutefois... »

Son téléphone vibra. Le Fléau ? Pourquoi l’appelait-il ? Avait-il des nouvelles ? Gildven s’arrêta.

« Veuillez m’excuser primogène. Un appel du Fléau, j’imagine qu’il s’agit là d’une affaire de la plus haute importance. »

Gildven écouta attentivement les paroles d’Aziel Elchim. Impossible... Il savait où se trouvait Elea ? Quel était donc le rapport avec le Bourgmestre Gangel ? Bref, là n’était pas la question. Le Fléau lui offrait de sauver son honneur, et il acceptait avec joua, cette campagne. Il allait contacter le clan Gangrel comme le demandait le Fléau et également le Lasombra, Thurim de Courbevoie. Depuis qu’il avait vu la vidéo, il pensait devoir garder l’homme à vue. Une fois terminé l’appel, terminé, il raccrocha et s’adressa à Edward.

« Vous avez parlé avec justesse, primogène. Le Fléau a retrouvé la trace d’Elea Casato. Elle serait retenue avec le Bourgmestre du clan Gangrel, semble-t-il. Monsieur Elchim me propose de l’accompagner et ainsi de laver mon honneur. »

Il s’approcha d’Edward et lui remit le téléphone d’Elea, la vidéo prête à être lancée.

« Il y a toutefois, autre chose... J’ai conservé le sac de mademoiselle Casato et j’ai eu le déplaisir de visionner un message lui étant destiné par quelqu’un qui lui veut du mal, de toute évidence. Cet enregistrement fait également mention d’une autre personne m’ayant aidé la nuit dernière, Thurim de Courbevoie.

J’aimerai, si vous le permettez d’avertir au moins le Lasombra et le patriarche Sollers de la menace qui plane sur lui. Il en va de même pour la dénommée Fey, une fois que nous l’aurons identifié. »

Gildven attendit la réponse d’Edward, calmement, sans bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Estacado
Primogène [Ventru] (PNJ)
Primogène [Ventru] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Résidence de Edward Estacado   Lun 29 Avr - 16:44

Au moment où le téléphone de Gildven sonna, celui de Edward le fit aussi. Très synchrone. Il répondit et revint dans la discussion avec Gildven:

" Vous m'annoncez là une bonne nouvelle Gildven... Je suis sur que vous saurez vous montrer indispensable à la libération de la jeune toréador et du bourgmestre gangrel... Voici une autre tâche que vous devrez suivre de près en parallèle: Le primogène Trémère, Morgan de Lestrain, vient de m'informer de son souhait de venir pratiquer sa magie sur le lieu des ordalies afin de trouver de nouvelles informations sur ce qui est passé. Je lui ai donné ma bénédiction ainsi que votre numéro de portable afin qu'il puisse vous joindre si besoin était.
Concentrez-vous sur la libération de mademoiselle Casato et monsieur Sheperd mais gardez une oreille pour le primogène Trémère."


La vision de la vidéo ne souleva aucunes émotions chez Edward... Relativement blasé de ce genre de démonstrations...

" Oui Voilà qui est fort intéressant... Vous avez l'autorisation... Tenez-moi informé de l'avancement des choses... Et placez 2 hommes en filatures discrètes des personnes mentionnées afin de pouvoir leur venir en aide si besoin est."

Edward avait marché tout le long de la discussion jusqu'au premier niveau sous-terrain de la maison... S'arrêtant devant une porte blindée...

" Ici je pratique une petite habitude que je garde de ma vie à Chicago... Si votre courage est à la hauteur vous pouvez m'accompagner ou partir vaquer à vos tâches selon votre choix. Pour ma part je m'en vais ensuite pour le Louvre où plusieurs tâches m'attendent..."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gildven Phoenix
Bourgmestres [Ventru]
Bourgmestres [Ventru]
avatar


MessageSujet: Re: Résidence de Edward Estacado   Mar 30 Avr - 23:34

Gildven avait suivit son primogène, notant mentalement chacune de ses réactions et lui enverrai des hommes. Ils étaient déjà sur place de toute façon. Un ordre de sa part et ils seraient en un clin d’œil à proximité du primogène. Ces hommes que lui avait confié Edward étaient remarquables. Il était déplorable qu’il en ait perdu trois.

« J’aurai grandement apprécié de vous accompagner, primogène, mais c’est avec regret que je vais devoir décliner l’honneur que vous me faites. Avec votre permission, je pars de ce pas, me consacrer aux missions qui m’incombent. »

Il aurait vraiment aimé l’accompagner, intrigué par ses révélations. Gildven s’inclina avec un profond respect face à cet Edward Estacado, qui n’avait même pas bronché en observant la vidéo.

« En espérant que nos routes se croiseront de nouveau en cette nuit, mon primogène. »

Se relevant, il se retourna et suivit d’Evangéline, il se dirigea vers la sortie. A peine avait-il fait quelques pas que son téléphone sonnait de nouveau. Un numéro inconnu. Le jeune homme répondit, tout en continuant à marcher.

« Oui ? Oh, bonjour monsieur le Primogène.
Oui, monsieur Estacado m’a effectivement prévenu. C’est un plaisir de vous assister dans cette noble tâche. Toutefois, étant impliqué dans une affaire tout aussi urgente je ne peux que vous envoyer des hommes pour le moment. Je vous rejoindrais en personne dès que l’occasion me sera donnée.
Bien primogène. Je vous souhaite une bonne chance. »


Lorsqu’il raccrocha, le jeune homme était arrivé à sa voiture. Il avait salué au passage le serviteur d’Edward qui lui avait ouvert la porte. Bon, en route pour les coordonnées que lui avait transmit le Fléau.

La voiture en route, il prit de nouveau son téléphone pour donner des ordres à ses hommes.

[Vers Aziel Elchim (Il faut sauver le soldat William et la princesse)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Estacado
Primogène [Ventru] (PNJ)
Primogène [Ventru] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Résidence de Edward Estacado   Ven 3 Mai - 21:16

Edward entra dans la salle et disparut quelques minutes... Puis en sortit en se nettoyant les mains avec un mouchoir en soie...

Il se dirigea ensuite vers l'entrée où Johnny l'attendait déjà...


" Destination?"

" Le Louvre..."

" Ça roule!"

Edward entra dans sa voiture et se laissa conduire vers Le Louvre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Résidence de Edward Estacado   

Revenir en haut Aller en bas
 

Résidence de Edward Estacado

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edward aux mains d'argent
» Le p'tit jardin d'Edward W. Flower ∼
» La surprise. [PV : Edward, Era]
» Edward Hopper, un américain à Paris...
» Edward Elric, alchimiste d'acier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 8 ème, 16 ème et 17 ème arrondissements (appelés les hautes terres) :: Archives-