AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 non loin du louvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: non loin du louvre   Ven 8 Fév - 0:53

Elle était sortie de sa rencontre sans qu'elle soit réellement terminé... un échange de texte s'en suivit ! dès le moment ou elle quitta le bureau d'Ivan, elle poursuivit les échanges... et un autre message et une autre réponse!
elle sortie et marcha lentement et les échanges se multiplièrent. elle s'assit texter et marcher devenait complexe puisqu'elle ne se dégageait plus du petit écran tant elle avait de mots...
Mélisange... une rencontre avec le nouveau prince... et encore texte et retexte et...
elle était étourdit de tant de lettres et de mots, elle prit un instant sur le banc, tranquille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: non loin du louvre   Dim 10 Fév - 22:36

texte, texte et retexte, Luddmila du quitter son rendez vous était arrivée et ce n'était pas quelqu'un qu'elle souhaitait faire attendre

(un murmure)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: non loin du louvre   Lun 18 Fév - 3:17

(arrivée du petit salon)

Elle sortie rapidement du Louvre, on y en sortait plus facilement qu'on y rentrait en fait et elle se trouva un endroit tranquille, isolé, loin des autres, loin du reste, loin de la vue de tous... elle s'assit à même le sol... elle relu l'article, la partie encerclée...
la femme qu'elle aimait et la seule personne qu'elle considérait comme une véritablement amie au sein de son clan... ces deux êtres l'avait trahie.
le teint pale, un sillons rouge sur la jou, elle tremblait de chagrin et de rage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: non loin du louvre   Lun 18 Fév - 12:33

[Arrivée depuis le petit salon]

Mélissange sans vraiment le vouloir avait suivi les pas d'Abigail. Cherchant elle aussi un lieu tranquil, sans trop de passage sans pour le moins etre trop éloigné du Louvre, elle retrouva la jeune femme assise pitoyablement sur le sol, la feuille de choux de Cathy entre les mains.

Sans un mots, elle prit place à ses cotés, prenant soin de plissé sa petite jupe à volants noir.

Elle sortit le cadeau de boubanos et commença à l'observer, toujours en silence, jettant parfois un regard en coin avec un large sourire navré à sa compagne de solitude.

Elle attendit, dans le froid puis finit par quitter sa veste de tailleur, la déposant avec douceur sur les épaules de la rose épleurée. Geste idiot, un vampire n'avait pas froid, mais un geste qui se voulait symbole de son soutien.

Elle continua de contempler le monocle en silence, parfois les mots valaient mieux que mille paroles, si elle voulait parler, elle parlerais, en attendant, seuls les bruits des voitures et des klaxons les rappelaient à la réalité.


"Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." O.Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédérique Blanc
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: non loin du louvre   Lun 18 Fév - 13:02

[Arrivée du petit salon]

Il resta en retrait, observant les deux toreador en silence, il semblait qu elles soit amies et son regard se promena dans la piece. Il n aurait pas du car c est le moment que choisit Abigail pour tenter de fuire. Sans prendre le temps de reflechir plus Frederic se lance a la poursuite de la fuyarde ne cherchant meme pas a comprendre se qui se passe autour de lui.

losrqu il la rattrape il ne fait que poser sa main sur son epaule avec douceur pour la retourner afin qu elle lui fasse face et lui parle calmemant mais fermemant.

"C est cela que tu veux montrer Abigail..... que ses gens on une emprise sur toi ? Qu ils peuvent te faire du mal aussi facilement ? Retourne au salon avec moi et montre leur qu ils ne peuvent pas gagner."

Il se tait enfin et se rapproche de la rose pour la prendre un instant dans ses bras et se pencher a son oreille.

"Qu importe le mal qu elle a pu te faire dit le moi et elle ne t approchera plus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: non loin du louvre   Lun 18 Fév - 18:52

Elle serra le manteau de Mélissange contre elle et leva les yeux vers Frédérique en entendant sa voix. Elle se serra contre lui lorsqu'il la prit dans ses bras. elle perdait ses illusions les unes après les autres, et trop rapidement. Sa voix lui faisait du bien, elle se contenta de dire

Elle m'a mentis...

Puis elle se défit de l'étreinte et lui tendit le journal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: non loin du louvre   Lun 18 Fév - 20:16

Mélissange se sentit un peu de trop tout en se relevant lentement du trottoir. Elle épousseta sa jupe puis regarda la rose blessée.

"Vous n'avez là qu'un aspect des choses mademoiselle, les vérités des journaux n'appartiennent qu'à eux...Ne vous laissez pas aveugler."

Avec politesse elle la saluat puis sortie son portable tout en s'éloignant. Pour ce qu'elle voulait faire, elle ne voulait ni témoins, ni potentielles victimes.

[Sortie vers une ruelle plus loin.]


"Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." O.Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédérique Blanc
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: non loin du louvre   Mar 19 Fév - 1:17

IL laisse Abigail s’échapper de ses bras et saisit le journal qu'il lit tranquillement. En faite il le relit une deuxième fois cherchant a comprendre se qui à put vraiment traumatiser la rose et soudain li comprend. l'ex reine s'était trouvé une remplaçante, il hausse un sourcil portant un rapide regard à Abigail pour revenir sur la feuille de choux de cette Cathy Smith. Il aurait put dire le fond de sa pensée, mais préféra se concentrer à plier le journal un instant, s'évitant ainsi de dire des bêtises, puis il tend le papier, décidant qu'il lui dirait tout de même se qu'il pense.

"Ta reine c'est trouvé une nouvelle amante et après ?"

Il laisse son regard sonder la rose avant de reprendre.

"Tu n'as que deux choix, soit tu fuit encore et toujours, laissant n'importe qui avoir le droit de te martyriser, soit tu rentre dans cette salle bondé de harpie et tu les affronte une bonne fois pour toute. Par ce que je ne voudrais pas paraitre méchant, mais cette cathy, elle était dans la même pièce que ta reine et la femme estropiée pour savoir se qui s'est dit exactement ? Tu préfère croire un bout de papier, ou vaoir une idée précise de se qui c'est passé ? Savoir a qui tu doit en vouloir ? T'en a pas assez d'être toujours la victime ?"

Il se rapproche d'elle et le reprend dans ses bras avec douceur cette fois.

"Je t'ai promit que je serait la pour t'aider, mais je ne peut rien faire si la seule personne qui te fait du mal c'est toi même....."

Il lui embrasse le front délicatement.

"Abigail, fuir ne te fera pas retrouver ta reine....... Rentre dans cette salle avec moi et apprend à te défendre, ou mieux défendre ta reine......"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: non loin du louvre   Mar 19 Fév - 1:33

Elle resta immobile... seul les larmes coulaient sur ses jous. Elle l'écouta, elle avait deux choix, il avait raison, la fuite ou la confrontation. N'ayant jamais été éduqué pour la seconde, il lui restait deux options, la fuite, ou l'apprentissage et elle avait peur
elle ne savait que dire et resta un instant muette
je savais qu'une femme comme Geneviève allait tôt ou tard se tanner de moi, je n'ai pas grand chose a offrir dans le monde auquel elle appartient... mais...
Elle avait mal du départ de Geneviève certes, comme toutes les nuits depuis ce départ, mais...

... mais... pourquoi Elea m'a t elle menti comme cela ? Elle a passé toute la nuit de la transition de regne avec moi, seule, dans une chambre au Louvre... nous avons parlé, fait des projets, elle m'a réconforté, elle... je croyais que j'avait enfin trouvé une personne, Une personne sur qui compter et...

La douleur lié à la disparition de l'amour était une chose difficile, elle passerait par dessus évantuellement... la fin de sentiment était long. Cependant, le coup de point au visage donné par Elea venait de détruire une parti de sa naiveté, la confrontait à une valeur qui était importante, voire primordiale pour elle
... et non... tout ca était construit sur du vide... sur un mensonge... sur ...
elle se tue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédérique Blanc
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: non loin du louvre   Jeu 21 Fév - 23:45

Voyant le désarroi dans lequel Abigail était plongé, il ôta son blouson et le passa autour des épaules de Abigail tout en restant face à elle...

" Il n'est plus temps d'hésiter Abigail... Vient... Je serai ta force! Si tu sens à un moment que les choses t'échappent... Tu n'auras qu'à plonger ton regard dans le mien... Et tu verras la force que je vois en toi... Ta VRAIE force."

Passant deux doigts dans sa chevelure afin de replacer une mèche rebelle, il lui sourit tendrement et la guida vers l'entrée du Louvre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: non loin du louvre   Ven 22 Fév - 0:04

Elle ne savait pas si elle serait capable de faire ce qu'il voulait qu'il fasse, mais... elle savait qu'il avait raison ! ne restait qu'a trouver un moyen de le faire, à sa facon ! Elle avait tant tellement essayer d'être ce que les autres voulaient qu'elle soit, qu'elle n'était plus certaine à présent de savoir ce qu'elle, enfin qui elle était
elle le regarda, faisant un oui timide de la tete et le suivit songeuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: non loin du louvre   Mer 5 Fév - 15:22

Caché dans les ombres, bien à l'abri de regard indésirable, Julien parle avec un groupe de chats qui l’attendait là depuis un long moment. Des ordres fusent à l'attention des félins. Un oeil plus qu'avisé et habitué pourrait jurer que les bestioles comprennent cet être en partie camouflé dans le noir de la nuit. 

"Faites le tour du dit quartier, rapportez moi en urgence tout quadrupède sentant la mort que vous verrez. Attendez-moi ici jusqu'à ce que vous me voyez."

Les chats partent, Julien espère simplement qu'ils l'ont comprit et qu'ils obéiront. Peut de temps après, c'est à son tour d'appeler quelques êtres pouvant chasser, pour lui, les proies du vampire. Appelant à lui quelques oiseaux, un certain nombre répondent à sa demande. Il reprend les ordres habituels. Espérant au lus profond de lui que cela ne vas servir à rien. 


Ces derniers prennent également le large. Soudain, un téléphone vibre dans sa poche. Il lit le message inscrit avant de reprendre la route pour le Louvre et son salon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: non loin du louvre   

Revenir en haut Aller en bas
 

non loin du louvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» [A.C] La recherche dans le désert[pv Louvre]
» Loin des rires... [PV Kilip Jino]
» happening au Louvre
» Plus loin que dans mes Rêves [PV Nuage d'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: Archives-