AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Refuge d'Elea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Gildven Phoenix
Bourgmestres [Ventru]
Bourgmestres [Ventru]
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Lun 27 Mai - 20:13

[En provenance des serres d’Auteuil (« La voiture du Bourgmestre et la moto de l’Assamite »)]

La voiture roulait paisiblement sur les routes quelques peu désertées de la capitale. Pendant un moment Gildven ne dit rien, profitant du moment où Elea était sauve. Certes droguée et probablement pas lucide à cent pour cent, mais sauve... Il ne désirait pas être l’ange du malheur, mais pourtant, il devait lui apprendre ce qu’il avait lui même apprit.

Il tendit la main et récupérer le sac que lui avait confiée la Rose. Elle l’avait déjà réclamé plus tôt dans la soirée, inutile d’attendre d’avantage. Il soupira et sorti le téléphone d’Elea de la poche de son pantalon.

« Elea, je suis content d’avoir pu vous venir en aide. Après tout, je suis en grande partie responsable du malheur qui vous est arrivé. Pour cela je vous présente mes plus plates excuses. »

Il marqua une petite pause et tendit le téléphone à la Rose.

« Pendant que nous vous recherchions, vous avez reçu une vidéo. Pensant que cela pourrait nous être utile dans nos démarches, j’ai risqué l’impolitesse en la visionnant... Bien que cela n’ai rien à voir avec nos problèmes de cette nuit, la menace semble réelle. Mes condoléances, Elea. »

Il laissa ainsi le temps à la jeune femme de visionner la vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Lun 27 Mai - 20:19

[arrivée des Serres]

Elea sourit, paisiblement, visiblement emplie d'une joie artificielle, mais d'une joie quand même. Elle posa sa main sur celle de Gildven pour le rassurer et allait même répondre lorsqu'elle entendit la suite... Son visage se crispa, ses sourcils se froncèrent, Elea enclencha la vidéo légèrement anxieuse... une concentration surprenante s'affichant sur son visage.

- Qui est ce que j'ai perdue encore que je doive pleurer en vain ... murmura t - elle pour elle - même.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 


Dernière édition par Elea Casato le Lun 27 Mai - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ Toréador
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Lun 27 Mai - 20:24

La vidéo démarre, sur un homme, grand, blond, assis sur une chaise, maintenue par les poignets, les chevilles et le bassin. Il tente de se débattre, mais en vain, aux moindres mouvements mal venue, l'homme se prend un méchant coup dans le ventre. Elea plante son regard sur l'écran et au bout de quelques secondes, reconnait le visage devenue presque méconnaissable d’Ethan. Ethan Green... Ethan le Brujah et maintenant, prisonnier.

Les tortures qu'il a subit sont innombrables et d'un premier coup d'œil, Elea arrive à peine à toutes les imaginer, ni même à donner une origine à chaque blessures. A peine à t- elle le temps de se familiariser avec cette vision d'horreur - qui aurait déjà eu raison de son estomac si elle était humaine – qu’une voix féminine commence à se faire entendre.


« Aaah... Mademoiselle Casato. C'est un tel plaisir de pouvoir envoyer un message à la charmante jeune femme qui m'a permis de remettre la main sur mon infant. »

Alors qu'elle parle, un morceau de fer brulant se pose sur le torse nu d'Ethan qui retient un hurlement avant de lâcher.

« Foutez-lui la paix ! »
« Oh ... Ethan ... Tu l'aimes bien ? Oui bien sûr... Sinon pourquoi aurais- tu accourus pour aller la sauver. Quel manque de chance. A quelques minutes près, c'était moi et tu ne serais pas ici. »

Nouveau coup de fer, nouveaux hurlements étouffés par dignité, mais ceux - ci semblent être le moins douloureux qu'est subit le Brujah. Il n'est pas question-là de torture, mais de punition pure et simple. La Rose observe le corps maculé de blessure de son ancien amant, puis son attention se porte à nouveau sur la voix de la femme.

« Décidément, plus tu aimes ce clan, moins tu le lui rends... »

Elle se tourna finalement vers son infant, s'écartant de la caméra, laissant la jeune vampire profiter de chaque instant. Une jeune femme passe derrière Ethan, grimpe sur ses épaules avec son genoux, prend appuie sur son pied et tire sur la tête d’Ethan, commençant à arracher petit à petit celle – ci, la nuque se brisant, les chairs s’étirant et s’arrachant les os craquant, l’ensemble dans un bruit effroyable, Ethan retenant ses cris de plaintes par la force à laquelle sa tête est maintenue, les mains de la femme bloquant sa mâchoire. Après quelques longues secondes à tirer de toute ses forces, la tête d’Ethan fini par lui rester entre les mains, Elea figeant son regard sur celle – ci avant qu’elle ne devienne cendre, tout comme son corps, Ethan n’étant plus maintenant que souvenir.

La vidéo se coupe, laissant Elea en l’état.


Tu peux jouer toutes les cartes de la séduction que tu veux ...
Mais tu ne peux jouer ta survie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Lun 27 Mai - 20:38

Elea regarda la vidéo d'un bout à l'autre. Elle en connaissait l'issue, Gildven la lui avait dites, mais elle ne pu s'empêcher de prier à voix basse pour que ça ne soit pas vrai... Que Ethan ne soit pas mort... Qu'elle ne soit pas en danger... Que se ne soit qu'une mauvaise blague. Elle consulta le reste de ses messages et comme si elle avait reçu un coup de poignard, elle porta sa main à sa poitrine... Elle étouffa un sanglot, d'autres restèrent bloqués. Elle n'arrivait même pas à pleurer tellement la douleur était forte et surréaliste.

- Est ce que ... est ce que tu as vue les autres noms ... On ... On doit les ...

Elle ne pu en dire plus et s'effondra simplement dans des sanglots épouvantables. Il fallait qu'elle le voit, il fallait qu'il soit là et en sécurité dans ses bras... Maintenant. Elle tremblait et sa vision était encore plus troublée mais avec patience elle écrivit son message.

[SMS à Luc]

- Je ... Je ... Je dois voir Lou ... Je dois voir la Sénéchal... Elle... Elle doit les connaitre et ...

Les sanglots se firent plus dur et plus fort, les larmes de sang ne cessant de retomber en grosse gouttes sur sa robe, Elea tentant de les essuyer négligemment, mais sans en arriver à bout.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thurim
Lasombra
Lasombra
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Mer 29 Mai - 21:43

[De "La voiture du Bourgmestre et la moto de l'Assamite"]

Pourquoi l’appelait-elle le beau ténébreux ? Il s’interrogeait probablement trop sur quelque chose qui n’avait pas d’importance. Mais ce mot... ténébreux... Alors qu’il essayait de fuir ses ténèbres et de tendre vers la lumière. Mais les ténèbres se répandent à travers la lumière... Tout est altéré.

Thurim prenait soin de vérifier que Kildare le tenait bien fermement à chaque fois qu’il accélérait. Heureusement qu’il avait une bonne mémoire et qu’il avait mémoriser le trajet qui les ramènerait au refuge.

La moto ralentie. Le Lasombra posa un pied au sol, alors que l’engin s’est complètement arrêté. Il descendit et aida Kildare à faire de même.

- Elea et Alpheas ne devraient pas tarder. Si vous voulez bien me suivre.

Thurim précéda la jeune femme et entra dans le refuge. Dans le salon, il s’installa sur la même chaise que la veille, non sans offrir un fauteuil à Kildare auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gildven Phoenix
Bourgmestres [Ventru]
Bourgmestres [Ventru]
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Mer 29 Mai - 22:11

Gildven ne dit rien au début, laissant la jeune femme regarder l’horrible enregistrement. Il se gardait lui même de le visionner de nouveau. Il la sentait se tendre de plus en plus. Qu’est-ce qui lui avait pris... Il n’aurait jamais dû faire ça ce soir. Il était complètement inconscient ! Elle n’était pas en état d’en supporter autant... Inutile de maudire d’avantage la situation alors qu’il l’avait provoqué...

Lorsqu’elle fondit en sanglot... La mâchoire du Ventrue se crispa, ses yeux ambrés étaient posés sur la fragile silhouette à côté de lui, toute proche. Elle n’avait pas à vivre ça toute seule. La bienséance ne lui permettait pas de faire ce qu’il allait faire, mais peut être ne s’en souviendrait-elle pas. Il voulait juste la consoler, maintenant. Elle, lui ressemblait assez à bien y penser. Elles étaient toutes les deux bien trop fortes...

Gildven passa un bras derrière les épaules de la Rose, descendant légèrement et l’invitant à pleurer sur son torse. Il lui passa délicatement les doigts dans les cheveux et sur les épaules, essayant de l’apaiser au possible. Elles se ressemblaient tellement...

« Ne t’inquiètes pas, j’ai des hommes qui suivent Thurim et d’autre qui sont à la recherche de la dénommée Fey. Et tant que je pourrai te protéger, je le ferais. Tu as bien assez souffert comme ça. Tout ira bien. »

Il l’avait tutoyait, pensant parler à sa petite sœur. Il espérait qu’elle n’ait rien remarqué ! Et elle n’était pas au courant pour la Sénéchale... Non ! Ca attendrait. Pour l’instant, elle devait se reposer.

« Les autorités seront prévenues. La nuit se termine bientôt, il n’y a plus rien à craindre, maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Mer 29 Mai - 22:53

Elea se blottit dans les bras de Gildven, fondant en larme seulement une fois rassurée par la sécurité des autres cibles. Elle se blottit tout contre lui continuant à pleurer et sangloter jusqu'à la fin du trajet, tâchant un peu plus sa veste de sang. Elle se recula pour en regarder l'origine, mais ne trouvant rien, elle se contenta de passer le reste du trajet en silence. Elle avait besoin d'une présence qui ne la jugée pas, il était là, le reste n'avait aucune foutu importance.

Elle fini par se calmer difficilement, le visage maculé de sang, mais visiblement apaisée. Elle sourit même doucement et sincèrement à ce dernier lorsqu'ils arrivèrent à destination, se reculant lentement pour le regarder dans les yeux. D'une voix douce et presque effacée elle le remercia.


- Gildven, si tu as besoin de quoi que se soit et que c'est dans mes cordes, demande moi et je le ferais.
Et sache que tu es le bienvenue chez moi...


Elle posa une main sur son bras puis sourit, essuyant les lisières de sang sur son visage dont il resta néanmoins une légère trace, puis, lui embrassa tendrement la joue.

- Le soleil va bientôt se lever, je vais te laisser rentrer chez toi.

Une lueur de désespoir traversa furtivement son regard, puis elle sortit après avoir attrapé son sac, marchant péniblement telle une humaine après une bonne grosse cuite. Elle attrapa son portable, se risqua un appeler Aziel, mais puisqu'il ne décrochait pas, elle se résigna à laisser un message.

" ... Je veux que tu m'apprennes à tuer. " furent les derniers mots que tout ceux présents dans son refuge purent entendre à son arrivée.

Elle traversa le couloir, arborant un sourire triste. Une fois arrivée dans le salon, elle déposa son sac sur la table, déposant son portable à côté non sans inspirer une nouvelle fois comme pour ne pas entendre la douleur et la peur monter, puis elle regarda les autres avant de lâcher d'une petite voix.


- Je crois que j'ai besoin d'un brin de toilette ... Je sens le chien.

Elle détourna le visage et une nouvelle larme roula sur celui - ci sans qu'elle puisse la contenir. Les sanglots montaient à nouveau... à chaque fois qu'elle regardait son portable en faite et elle se retenait de l'envoyer voler dans son salon. Elle resta un moment immobile, ses jambes tremblaient elle le sentait mais il ne fallait pas qu'elle bouge... Surtout pas qu'elle bouge.

* Et si je les mettais en danger là ? Et si ils s'en prenaient à eux ?!! Mais qu'est ce que je fais là ?! J'aurais pas du revenir ici ... *


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kildare Callaghan
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Jeu 30 Mai - 0:01

Kildare avait été grisée par la ballade en moto, elle s'était collée au plus près contre le vampire pour garder son équilibre, par contre elle n'avait pas prévu de littéralement se cramponner à Thurim lorsqu'il avait pris les virages en inclinant dangereusement la moto. Tant pis pour lui s'il se plaignait d'avoir des trous dans ses chemises, Kildy tenait à ne pas se blesser si près du moment de la torpeur. Elle descendit de la moto, libérant le camariste de sa prise solide.

-"Hem! Désolée pour ta chemise..."

Elle baissa les yeux en regardant les lacérations qu'elle avait fait dans le fin tissu et s'aperçut qu'elle avait encore des lambeaux de tissu entre ses doigts et les jeta négligemment au sol. Elle avait fait de son mieux pour mesurer sa force mais avait sous estimé la résistance de la chemise de Thurim. Elle préféra changer de sujet et regarda la façade du refuge d'Elea.

-"C'est là qu'elle crèche? Sympa comme coin. Bien que ça ne vaut pas ma forêt, ça reste joli. On y va?"

Elle ne savait pas à quel étage c'était mais elle préférait se hâter de monter dans l'appartement d'Elea. Enfin si c'était bien à elle, elle avait l'air de savoir se faire des amis vu comment elle parlait de fléau dans sa chanson. Vu la voiture du fléau, elle avait réalisé tardivement que la moto n'était pas à lui mais au mec qui s'était barré en vitesse pour chasser lorsqu'elle avait rejoint l'équipe au sous-sol.

Elle entra donc et suivit Thurim, lui faisant confiance pour trouver l'appartement. Elle réalisait qu'elle était seule avec un inconnu qui avait été placé sous la garde des sollers. Elle venait de s'en souvenir. Il lui faisaient donc ultra confiance pour qu'elle reste seule avec lui en moto, cette pensée lui fit un choc et elle se promit de sonder le sujet la nuit suivante avec les bonnes personnes à voir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc d'Alembert
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Ven 31 Mai - 0:01

[Au détour d'un escalier]

« 'Soir, z'allez où ? » Le vampire regarda le chauffeur avant de lui montrer l'adresse que Raffaele lui avait envoyé. Le chauffeur grommela quelque chose a propos d'étrangers qui n'avaient aucun sens de la courtoisie. Un léger sourire se dessina sur le visage de Luc quand il rangea son téléphone, les messages que le chauffeur avait pu voir étaient tous en italien et il n'avait aucun raison de se douter que son client était français. Le véhicule démarra et Luc profita du trajet pour observer la capitale dans toute sa splendeur, il n'avait mis les pieds à Paris que deux fois et cela remontait au temps où il n'était alors que mortel bien des années en arrière : il était alors étudiant pour sa première visite de Paris et un artiste en mal de renommée la seconde fois. Il se rappelait vaguement qu'il n'avait jamais aimé les habitants parisiens qu'il avait toujours jugé comme un provincial pouvait si bien le faire

Il reçut alors un autre message de son ami londonien lui demandant comment les choses s'étaient passés. Luc répondit brièvement en indiquant qu'il allait retrouver sa Dame et qu'il allait avoir besoin du premier colis en express en lui envoyant l'adresse d'Elea et que le reste pouvait rester pour l'instant. Il referma son téléphone et replongea son regard sur la ville Lumière. Le taxi ralentit et son chauffeur se retourna pour indiquer du doigt le prix sur l'écran digital
Le toréador sortit alors son portefeuille et extirpa un billet de 50€ qu'il tendit au chauffeur en lui indiquant de garder les quelques euros supplémentaires en guise de pourboire avant de sortir dans la rue. Il remonta le col de son pardessus avant réajuster son écharpe comme n'importe quel mortel aurait fait avant de se diriger vers l'adresse qu'il avait reçu non sans un regard au ciel qui commençait doucement à s'éclaircir au loin : le temps était compté maintenant pour les caïnites

Il entra dans le bâtiment avant de se diriger d'un pas rapide en direction de l'étage d'Elea. Il savait que si il avait été encore humain son cœur aurait alors battu la chamade à l'idée de retrouver sa muse. Ses sentiments étaient pourtant partagés, d'un coté il n'avait qu'une hâte c'était de retrouver sa Dame mais de l'autre il redoutait l'instant où il allait poser les yeux sur elle et découvrir les mutilations dont cette dernière avait été victime
Arrivé devant la porte son doigt se dirigea vers la sonnette et il la fit retentir à trois brèves reprises, chose qui pouvait paraître anodine mais Elea savait exactement qui se trouvait derrière la porte. Luc en profita pour faire tomber son écharpe et réajuster sa cravate mauve avant de tirer brièvement sur son costume trois pièces pour en faire disparaître les plis : il devait être parfait comme à son habitude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Ven 31 Mai - 0:18

Le cœur de Elea se serra dans sa poitrine, malgré elle, lorsqu'elle entendit les trois coup de sonnette retentir. Elle se dirigea vers la porte non sans heurter le mur du couloir, encore sous l'effet de la drogue.

Elle regarda sa tenue et fit une légère moue de dépit. Entre le sang sur son visage et son bras, lui même ouvert, et sa jambe rongée par l'acide des garous, il y avait fort à parier qu'il soit contrarié, voir fâché ou même les deux.

La Toréador avala nerveusement sa salive puis ouvrit la porte en tentant de masquer la blessure de son bras en le collant au mur, mais trop impatiente de revoir ce visage familier et réconfortant, elle ne pu garder sa tête baissé très longtemps. De même qu'elle ne pu retenir une larme de joie qui roula sur sa joue alors qu'il n'était pas même rentré.


- Luc, souffla t - elle folle de joie et en même temps mortifiée de le savoir ici... en danger.

* Est ce ... Raffaele lui a dit pour le Sabbat ? J'espère que non ... pitié faites qu'il est au moins tenue sa langue sur ça ! *

Elle l'invita à rentrer alors qu'elle refermait la porte, restant un moment seul à seul avec lui dans le couloir. Elle avait besoin que ce moment ne soit qu'à eux...


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc d'Alembert
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Ven 31 Mai - 0:44

C'était avec une certaine appréhension que Luc attendait que la porte s'ouvre. Il put entendre un corps entrer en collision avec un mur qu'il jugea comme être celui du vestibule et leva un sourcil d'ecarquillement : il se demanda ce qui pouvait bien se passer à l'intérieur. Lorsque la porte s'ouvrit , il cligna des yeux une fois, une seconde fois et même une troisième. Il était comme figé quand il aperçut le visage de sa Dame tandis que sa mâchoire se contractait progressivement mais avec fermeté, une chose était sûre si un noyau d'olive avait été mis entre ses dents il en aurait fait de l'huile première pression

Il reprit possession de ses moyens à l'instant où il entendit son nom. L'émotion le gagna et son coeur s'étreignit, le caïnite s'avança et placa des bras protecteurs autour des frêles épaules de sa maîtresse pour venir l'enlacer. Il passa sa main dans sa chevelure de feu avant de murmurer
« Ma Dame » Sa voix était brisée par l'émotion et il décida de se taire profitant du moment présent. Du sang avait tâché son costume italien mais il n'en n'avait que faire, l'important maintenant est qu'il La tenait dans ses bras et qu'elle était encore debout. Le reste pouvait bien attendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Ven 31 Mai - 1:01

Elea sentit son cœur se serrer un peu plus dans sa poitrine. De nouvelles larmes roulèrent sur son visage alors qu'elle expliquait doucement qu'il ne fallait pas qu'il l'appelle sa Dame.

Elle passa ses bras autour de sa taille, remontant ses mains le long de son dos pour le coller contre elle. Il était en vie... autant qu'on pouvait l'être en tout cas et elle pouvait enfin le tenir dans ses bras.
Comme cela, tout contre lui, elle comprit pourquoi Raffaele l'avait fait venir ici. Elle avait besoin de lui pour soigner certaines plaies... et son âme.

* Faire un point de départ. J'aurais pas pu sans lui, le tableau aurait pas été complet. *

Elle resta silenceuse un moment alors qu'elle pleurait discrètement, de joie, de peur, de tristesse et quelques part... de honte. Après quelques minutes elle brisa cette quiétude et parla doucement, dans un murmure.


- Je suis... Je... Merci d'être venu. Je... Merci.

Les mots restèrent bloqués. Elle n'avait jamais était très expansive au niveau de ses sentiments et là c'était d'autant plus dure qu'elle se demandait se que Rafaelle avait bien pu lui dire et si elle n'allait pas l'inquiéter plus.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc d'Alembert
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Ven 31 Mai - 1:22

Le Temps semblait s'être délité
Les secondes étaient devenues des heures tandis que les années devenaient des jours

Puis les mouvements de la trotteuse retrouvèrent un cours normale s'enchainant avec la précision d'un métronome. Le charme était brisé. Luc était redevenu une rose. Ses doigts glissèrent de la chevelure auburn au visage de cire qu'il releva avant d'essuyer les sillons vermillons que les larmes avaient laissées. Il plongea alors son regard d'émeraude dans les yeux gris bleus de sa Dame avant de s'écarter légèrement comme si il avait pris conscience de la situation dans laquelle il se trouvait : il ne pouvait et ne devait pas se laisser aller à de telles effusions

« Je serais venu bien plus tôt si j'avais eu le moindre soupente de ce qui se tramait ici » Sa voix était redevenue normale et il affichait un léger sourire. Pourtant Elea ne le connaissait que trop bien pour savoir que la colère qu'il ressentait était présente, enfouie sous cette superficielle mais néanmoins tranquille apparence. Il se rendit alors compte qu'ils n'étaient pas tout seul dans l'appartement et se gratta la gorge quelque peu mal à l'aise

« Vous devriez aller vous nettoyer et vous passer quelque chose de plus... agréable. Je m'occuperais de vos invités pendant ce temps là »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Ven 31 Mai - 1:43

Elea soupira en s'écartant, se détachant des bras de Luc avec une nouvellement moue adorablement déçue. Elle sourit faiblement alors que ses mains se glissaient jusqu'au hanche de Luc. Elle hocha de la tête lentement tout en répondant.

- Je préfère que tu ne m'es pas vue comme ... dans l'état dans lequel on... Enfin... C'est mieux comme ça.

Je vais aller me laver...


Elle se recula après avoir embrasser sa joue avec une tendresse non dissimulée et manqua trébucher en arrière dans son mouvement, sa tête tournant légèrement. Elle prit appuis sur le mur et se rendit tranquillement dans sa chambre pour attraper une nuisette noire opaque, la plus décente qu'elle est, en plus d'une chemise de la même couleur qui appartenait à son infant et qu'elle avait récupéré après leur séparation afin de cacher son bras blessé autant qu'elle le pouvait. Pour la jambe, elle ne pourrait malheureusement rien faire.

Elle continua de marcher à travers les couloirs, la tête lui tournant de plus en plus alors qu'elle se glissait dans la salle de bain.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpheas

avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Ven 31 Mai - 3:13

Dans la salle de bain devant l’évier se trouvait l'Assamite, en bien meilleur état que la dernière fois qu'elle l'avait vu.
Il se retourna, faisant face à la toréador.

Il eut un sourire envers celle-ci, montrant la baignoire d'un geste du menton, un regard interrogatif à Elea.
Il n'avait plus été aussi expressif depuis bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Ven 31 Mai - 3:29

Elea rentra sans apercevoir l'Assamite, elle referma la porte derrière elle, posant les deux mains sur celle - ci et, se pensant dans un moment de solitude soupira en pleurant à nouveau. Elle posa une main sur son front, puis laissa retomber sa tête en arrière pour inspirer à nouveau lorsqu'elle hoqueta de surprise, rentrant contre le mur violemment en apercevant l'Assamite. Elle remit ses idées en place en quelques secondes, puis murmura comme si elle allait se faire prendre en flagrant délit d'une grosse bêtise.

- Alpheas ! Tu m'as fichu une de ses trouilles !! Et ...

Les souvenirs reprirent le dessus, Elea baissant le visage avant de se rapprocher pour poser ses vêtements sur le bord du lavabo. Elle essaya d'articuler quelques chose, ouvrant la bouche puis la fermant à plusieurs reprises, chaque fois après avoir posé son regard sur le visage d'Alpheas. Elle se mordit légèrement la lèvre, puis se décida finalement.

- Je te demande pardon j'aurais... J'aurais voulu que tu n'assistes pas à ça. A... tout ça et... et pas encore... Je...

Les larmes montèrent de nouveau, la Toréador visiblement à bout. Elle pouvait lui faire confiance non ? Il était là... Il était venue pour la sauver.

- Ils ont tué Ethan ... Et il va venir me chercher... Mon Sire... Il veut... Et Luc qui vient à peine de revenir...

Les sanglots reprirent de plus belle, la Rose émettant un mouvement de recule en voyant tout ce sang couler de ses yeux. Elle tenta de les essuyer puis s'approcha de la porte, pas parce qu'elle avait peur de lui, mais parce qu'elle ne voulait pas le mettre mal à l'aise une nouvelle fois. Elle se mit à trembler puis sur le ton de l'humour, se chercha des excuses.

- Elle est ... forte leur drogue. J'ai jamais eu une réaction comme ça... Je...


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc d'Alembert
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Ven 31 Mai - 14:43

Toujours cette tendance à vouloir protéger son Infant, Luc reconnaissait bien là sa Dame qui se faisait un peu plus de soucis pour les autres que pour sa propre personne. Il se baissa légèrement pour qu'Elea puisse atteindre sa joue sans avoir à se mettre sur la pointe des pieds et briser ainsi un équilibre plus que précaire dans sa condition mais cela n'empêcha pas cette dernière de tomber en arrière. Le toréador passa rapidement son bras dans le creux des reins d'Elea pour l'aider à se stabiliser et lui offrir son bras pour qu'elle se puisse arriver à la salle d'eau sans encombre. Il en profita pour saluer les deux visiteurs d'un signe de tête au début avant de finalement s'approcher du couple une fois sa muse escortée

Il ne semblait pas faire cas des tâches vermillons qui souillaient son costume et puis au vu de l'état vestimentaire des invités, il ne semblait pas jurer. Il inclina la tête en signe de respect et se présenta avec une voix douce mais dans laquelle la lassitude se laissait entendre


« Signora, Signor. Luc d'Alembert, je suis l'Infant de la maîtresse des lieux »
L'accent qu'il avait n'était clairement pas de la région, il avait une pointe méridionale. Il ne présenta pas son clan, certain que les deux caïnites savaient qu'Elea était une rose et que par conséquent lui l'était également. Même si l'histoire entre les deux étaient compliquée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpheas

avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Ven 31 Mai - 16:28

Des mots?
Non, il n'était plus temps à la raison, Elea était en train de s'éfondrer et c'était compréhensible.
Rien de ce qu'il ne pourrait dire enlèverait à sa peine pour l'heure, la princesse avait trop à encaisser en si peut de temps.

L'Assamite s’approcha de la jeune cainite et sans un mot, la pris dans ses bras, caressant les cheveux de celle-ci.
Elle voulu s'excuser, elle avait partagé ce souvenir avec lui, il était vrais. Aussi il lui murmura à l'oreille.

-"Ne t'excuse pas, tu es là..."

Ho temps! suspend ta course car la belle a besoin de repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Ven 31 Mai - 17:03

Elea écarquilla les yeux d'étonnement en sentant le contact d'Alpheas. Elle n'osa pas bouger. Pas qu'elle était mal à l'aise, mais elle était inquiète. Dans un mouvement lent et hésitant elle posa ses mains sur la taille de l'Assamite dans une intention de rejet, bien malgré elle, car ses doigts agrippèrent le tissus comme si elle refusait qu'il lui échappe. Elle pleurait toujours. Elle n'arrivait plus contenir tous les sentiments qui bataillaient à l'intérieur.

- Alpheas je veux pas te rendre mal... Tu... T'es pas obligé de faire ça. Je vais arrêter de pleurer comme une enfant et...

Elle n'avait même pas la force de le repousser, ni même l'envie. Elle avala sa salive puis se concentra sur ce qu'il lui faisait du bien depuis son arrivée sur Paris :
- la rencontre avec les Sollers...
- l'affection de Maya...
- les discutions avec Bastien...
- les rencontre telles que John, Kildy, Abi...
- Alpheas.

Elle trembla à cette pensée, puis glissa ses mains sous la veste de son costume, rapprochant le corps du Mathusalem du sien, la tête dans le creux de son cou. La Toréador soupira, laissant s'échapper un souffle chaud et sucré, alors que les sanglots cessaient.
Elle prit le temps de se calmer, cessant toute tentative de fuir des personnes qui ne voulait que sa sécurité et son bonheur, puis murmura à nouveau.


- Mes cheveux doivent être dans un état minable et je suis pas très propre... Il faudrait que je prenne une douche maintenant. Ou un bain...


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpheas

avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Ven 31 Mai - 19:34

Il serra un peut plus la toréador dans ses bras.

-"Oui tu en as bien besoin."

Il leva Elea et la pris dans ses bras comme une jeune mariée avant de l'amener vers la baignoire.

-"Je m'occupe de tout, repose toi."

Il fit couler l'eau, réussissant malgré tout à garder Elea dans les bras.

-"J'ai encore quelques huiles qui devraient t'aider à te sentir mieux, tu veux que je chante pendant que je m'occupe de toi?"

Il sourit à la toréador avant de l'embrasser sur le front et de commencer à la dévêtir tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Ven 31 Mai - 20:16

La Rose étouffa un gloussement lorsqu'il la prit dans ses bras, enlaçant sa nuque délicatement, gardant sa tête au creux de son cou.

- J'ai plus le droit de quitter tes bras ? déclara t - elle avec un petit sourire.

Elle le regarda s'occuper de faire couler le bain, tout en fredonnant légèrement pour se détendre, se laissant totalement manipuler par l'Assamite. Elle se laissa aussi dévêtir visiblement gênée et par l'aisance qu'il y mettait et pas la tendresse qu'il adoptait et à laquelle elle n'était pas habituée, s'accrochant à sa nuque pour lui faciliter la tâche.


- Oui... Chante pour moi et ensuite je le ferais peut être pour toi.
Dis... Tu vas le prendre avec moi ?


Elle le regarda l'air sérieux et impassible avant de rigoler très légèrement et de se blottir tout contre lui, exprimant sa pensée à voie haute.

- Ethan est mieux là où il est. Et pour la garce qui veut ma peau, j'irais chercher sa tête, puis celle de mon Sire. Ouep... Mais d'abords, un bain.

Elle attrapa la cravate d'Alpheas qu'elle retira en chantonnant l'air de ses mauvaises musique de strip tease, visiblement de nouveau perturbée par l'alcool.

- T'inquiète, j'te violerais pas.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kildare Callaghan
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Ven 31 Mai - 23:57

Kildare était entrée dans l'appartement où Thurim l'avait guidée, connaissant déjà les lieux contrairement à elle. Elle voyait qu'Elea n'avait pas le moral et n'avait pas voulu l'embêter, son ami l'Assamite semblait prendre les choses en main. Elle s'intéressa donc de plus près au nouveau venu qui semblait être italien, avec de manières soignées qui intriguaient notre américaine qui découvrait le vieux monde. Un peu mal à l'aise par tant de manières depuis qu'elle était arrivée en France, à part avec Elea et le clan des Gangrels, elle avait trouvé que les vampires du vieux monde avaient des manières bien différentes de sa chère Amérique.


-"Miss Kildare Callaghan du clan des gangrels."

Elle avait parlé avec un accent américain reconnaissable bien qu'elle s'efforçait de parler correctement le français. Elle avait fait de longues études et estimait qu'elle devait au moins mettre en pratique ce qu'elle avait mis tant de temps à apprendre.

-"Je suppose qu'on dort tous dans la même pièce aujourd'hui?"

Elle regardait le salon, vérifiant que c'était sécurisé et qu'on pouvait dormir sans crainte d'un rayon de soleil matinal mortel. Elle était indépendante mais savait se mettre en meute comme les loups pour le bien du plus grand nombre quand il le fallait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc d'Alembert
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Sam 1 Juin - 2:38

C'était avec un plaisir certain que Luc put reconnaître l'accent américain, après tout il avait passé plus de temps à s'exprimer dans la langue de Shakespeare ces dernières années que dans celle de Molière. Et puis il avait toujours trouvé que cette dernière faisait une part bien trop importante aux divers rond-de-jambes et autres flagorneries lors des conversations caïnites
Il répliqua alors dans un anglais qui se révélait presque parfait si ce n'est qu'une pointe d'accent français venait se faire entendre : il aurait pu gommer cette imperfection depuis longtemps mais avait rapidement découvert que sur le Nouveau Monde cela le rendait encore plus désirable
« Nice to meet you girl. Where are you from ? »

Son sourire s'agrandit quand la jeune femme parla de dormir dans la même pièce : connaissant Elea il y avait fort à parier que des lits devaient se trouver un peu partout dans l'appartement. Il poursuivit en français au cas où le beau brun ne puisse comprendre


« Hum... connaissant ma Dame il y a fort à parier que vous puissiez dormir dans la chambre adjacente et nous nous partagerons le salon » Après tout ce n'était pas parce qu'ils étaient vampires que la rouquine n'avait pas le droit à une certaine intimité. Une fois les tractations menées, Luc jeta son dévolu sur le canapé qu'il ne déplia même pas. Il quitta ses fripes révélant au passage son corps d'éphèbe sans s'en soucier aucune mesure, se retrouvant donc en caleçon moulant avant de s'allonger avec pour seul oreiller un coussin et comme couverture le plafond de la mezzanine qui se trouvait au dessus. Pour les regards s'attardant sur son corps ainsi exposé il se révélait différent de ce qu'on pouvait penser d'une rose aussi éclatante : ici point de musculature superficielle ni même tiré d'un book de mannequinat, simplement une fibre musculaire féline où transpirait une grâce dont les toréadors avaient le secret
Il ne lui fallut pas longtemps pour sombrer dans les bras de Morphée et n'allait clairement pas être le premier à se lever


[Hrp : au vu de ma génération je ne serais pas le premier à me réveiller donc^^ Mais je claque le PS maintenant pour le réveil comme ça c'est fait]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Sam 1 Juin - 20:51

Spoiler:
 
Elle avait tout juste eu le temps de prendre son bain, de s'habiller en s'attachant la cravate d'Alpheas autour de la tête comme un trophée, puis avait simplement cédée à la torpeur dans ses bras.

[réveil de Elea - 1PS]

Elle ouvrit légèrement les yeux, inspira doucement puis expira, avant de se redresser au contact d'un papier qui se trouvait entre ses doigts. Elle le lu rapidement d'un bout à l'autre, son cœur se serrant dans sa poitrine à certaines lignes, puis elle le relu plus lentement, une fois, deux fois, trois fois.

* Ma place... à tes côtés. *

Son sourire s'étira alors qu'elle collait le papier contre son cœur. Elle resterait pour Luc. Il était plus important tout en cet instant et elle ne le laisserait pas sur Paris, en danger. De plus, elle sentait qu'elle avait encore à y faire.


- Bientôt Alpheas... Bientôt je serais de nouveau à tes côtés, murmura t - elle pour elle même.

La Rose s'extirpa de ses draps, pliant soigneusement le papier qui rejoins le médaillon que lui avait confié Alpheas qu'elle rangea dans une boite fermée à clé. Puis, elle attrapa des vêtements qu'elle enfila rapidement, avant de rejoindre le salon, sa volonté ravivée, bien loin d'être meurtrie.

Spoiler:
 
Son sourire s'étira à la vue de Luc dans son canapé. La Rose s'approcha de lui lentement, puis s'assit par terre, à son niveau, le menton sur ses poignets ouverts, les coudes sur le canapé, un sourire sur les lèvres.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kildare Callaghan
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   Sam 1 Juin - 23:09

Kildare eut le plaisir d'entendre Luc s'exprimer en anglais avec elle. Il lui demandait d'où elle venait, réel intérêt ou politesse? Elle verrait bien quel homme c'était.

-"America, sir. And You?"

Elle le vit cependant se coucher sur le canapé et se laisser entraîner par la torpeur. Elle haussa les épaules, sachant que la torpeur tombait plus ou moins rapidemet pour chacun. Elle ôta sa veste et la roula en boule sur l'épais tapis moelleux pour s'en faire un coussin et s'allongea au sol. Elle avait l'habitude de conditions bien plus spartiates que ça pour entrer en torpeur et n'en souffrait pas comme les humains. Elle cligna les yeux en silence et croisa les mains sur son ventre, fixant le plafond et ses moulures. Elle sentit l'inconscience la recouvrir d'un voile épais et sombra dans l'oubli.

[réveil de Kildare - 1PS]

Elle ouvrit les yeux et tourna la tête, elle avait entendu Elea entrer et approcher de Luc au moment de son réveil. Elle bondit sur ses jambes en position accroupie, les sens en alertes tout en jetant des coups d'oeil partout dans la pièce puis se calma. Elle était habituée à être sur le qui vive et un appartement de chat de luxe ne l'incitait pas à relâcher sa vigilance. Elle se redressa lentement dans un mouvement fluide et enfila sa veste avant de secouer sa crinière rousse.

-"Salut la Rose."


Kildy l'appelait ainsi, ça lui plaisait, cette fille était aussi piquante qu'une rose mais recelait des trésorssurprenants.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Refuge d'Elea   

Revenir en haut Aller en bas
 

Refuge d'Elea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» Refuge d'Elea
» SOS POUR DEUX CANICHES + 10 ANS REFUGE (11)ADOPTES
» Caniche abricot, 5 ans, refuge de fontorbe (17) ADOPTE
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Louba canichou (ex du refuge de Tabanac) s'en est allé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour)-