AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Dim 26 Mai - 11:58

Pour toute réponse elle le repoussa en arrière avec douceur, l'obligeant à se recoucher tout en l'accompagnant dans un baiser avide.

"Aucune coercition ?" Une mimique mi navrée mi amusée, elle recommença à baiser sa peau, la déchirant suavement par endroit, laissant ses ongles le froler le long de sa descente, entrainant avec elle le pantalon qu'elle fit glisser sur les cuisses du bali, flattant ses jambes de la même manière. Se retrouvant debout à ses pieds, les vetements restant en main, elle observa la nudité du caïnite avec une moue approbatrice.

"Je pourrais encore vous faire attendre..." Observa t'elle tout en lachant le pantalon, un sourire sur ses lèvres carmines, avec grâce elle fit couler le restant de sa lingerie le long de ses courbes, jusqu'au sol.

"Les possibilités s'amoindrissent..." Murmura t'elle tout en se glissant de nouveau sur lui tel un chat, caressant sa peau de la sienne, laissant sa poitrine effleurer sa virilité avec facétie, l'observant sans relache, ses mains flattant son torse.

"Et je ne sais toujours pas pourquoi..." Susurra t'elle à son oreille alors que son bassin ondulant avec sensualité le guida en elle, la poussant à se cambrer et à fermer son regard brun un bref instant, savourant le moment dans un souffle d'extase.


"Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." O.Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boubanos

avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Lun 27 Mai - 2:13

Il fut surpris par l'acte de la rose, il pensait sincèrement qu'elle allait faire durer ce petit jeu plus longtemps, érodant les limites de sa patience jusqu'à le forcer à la posséder... Mais non, elle s'était emparée de lui comme un aigle fond sur sa proie et il ne pût qu écarquiller les yeux alors qu'elle le glissait en elle.
Instinctivement il se redressa en prenant appui sur le coude, admirant l'expression qu'affichait son visage. Il appuya sa main contre ses reins en imprimant un fort mouvement de bassin pour la pénétrer entièrement...
La douce volupté procurée le laissa insatisfait, il voulait plus... Il POUVAIT plus...
Au troisième coup de rein il l'embrassa à pleine bouche, mordant sa langue pour faire tomber les éventuelles barrières de son esprit et la pénétra psychiquement...
Il ouvrit son cerveau à la recherche de ses désirs, ses fantasmes afin de les réaliser avant même qu'elle ne s'en rende compte et lui ouvrit le sien....
Elle pût y lire la volonté farouche de ne reculer devant rien pour la faire se pâmer de plaisir, sa perplexité quand à leur situation et à l'étrange attirance qu'il avait pour elle avant de se faire submerger par des millénaires de souvenirs...
Les images défilaient dans son esprit à une vitesse vertigineuse, s'effaçant au fur et à mesure que d'autres arrivaient...
L'arrivée des hyksos sur ses terres, leurs arcs composites faisant des ravages parmi son camp...
Carthage mise à sac par les troupes romaines, des vampires marchant parmi les décombres pour achever les survivants en les diablant à même le sol recouvert de sel...
Cleopatre, avec son visage d'enfant sur un corps de femme épanouie chevauchant un césar vieillissant, bedonnant et suant avec un dégoût parfaitement dissimulé...
Un égyptien discutant avec un prêtre maya, les deux hommes se séparant après s'être échangés un crâne de cristal...

Puis l'oubli... Déconnectés du temps et de l'espace, perdus dans une abîme de jouissance aussi intense que le Baiser, elle sentit leurs corps et leurs esprits ne faire plus qu'un avant de se séparer à nouveau, les laissant tout deux chancelants...
Leurs corps étaient couverts de sang, étendus l'un à côté de l'autre ils reprenaient doucement leurs esprits...


Plus claire la lumière, plus sombre l'obscurité... Il est impossible d'apprécier correctement la lumière sans connaître les ténèbres.

Stendhal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Lun 27 Mai - 10:08

Mélissange resta bouche bée, ses yeux comme envoutés fixés sur Boubanos, le corps parcouru de doux frissons, elle caressait machinalement le torse du bali, recroquevillée contre lui, ne trouvant plus la force de parler.

Remonter aussi loin dans le temps, ces images, ces sensations, sa tête était saturée d'éléments et de nouveaux désirs. Elle lui sourit mollement tout en dessinant sur la peau du caïnite des sillons, jouant avec le sang pas encore séché.

D'où venait tout ce sang d'ailleurs ? elle ne se souvenait pas. Le sien ? Pas certain. Elle sourit de plus bel, complétement incapable de réfléchir, voulant juste profiter de l'instant présent et savourer les images de cette histoire qu'elle aimait tant.

"Je vois que vous n'avez rien oublié." Soupira t'elle comme elle le put, encore la tête ailleurs tout en se tournant sur le ventre sans le quitter des yeux, une main le caressant encore.

"Moi qui n'ai pas voulu vous brusquer et de trop vous laisser languir pour un premier rappel." Elle pouffa, son regard scintillant, l'embrassa doucement puis se releva, observant la scene avec etonnement.

*Le mien ou le sien ?*

"C'était..." Elle passa une main dans ses cheveux ébourrifés tout en essayant de retrouver ses vêtements, les mots lui échappant.

Elle retourna pres de lui, ses vetements en boule contre elle et se lova à nouveau, n'ayant vraisemblablement pas envie de s'éloigner.

"Je devrais retourner au Louvre, Lady et Armand doivent se faire un sang d'encre." Elle l'avait dit sans conviction, s'en foutant en réalité totalement, encore dans des cieux qu'elle ne souhaitait quitter, affichant toujours se sourire béat et comblé. Elle posa sa tête sur son épaule, continuant de dessiner sur son torse rougit, comment penser à autre chose maintenant que de lui appartenir de nouveau ?

*Je préfére Hatchepsout à Cléopatre...* Réussit elle à penser tout en essayant de se raisonner, un véritable capharnaüm résonnant dans ses idées.


"Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." O.Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boubanos

avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Mar 28 Mai - 1:24

Uriel demeura silencieux et pensif quelques minutes... Il s'était montré fort imprudent avec la psyché de cette jeune caïnite et il s'en était fallu de peu pour qu'il la fasse basculer dans la folie.... Il se colla à elle quand elle se mît sur le ventre, passant lentement le bout de ses doigts le long de sa colonne vertébrale, caressant sa fesse et remonta une fois arrivé à la cuisse...

"Vous avez eu de la chance. J'ai un peu perdu les pédales et ça aurait pu vous être fatal...
Je ferais plus attention la prochaine fois, maintenant que je sais à quel point vous pouvez me rendre...."


Elle commença à parler, donnant ses impressions, puis revenant à ses compagnons qui avaient été incapables de la protéger... Il posa sur sa bouche un bâillon de ses lèvres. Il passa son bras sous son épaule et s'en servi de levier pour la faire basculer doucement sur le dos. Accroupi au dessus d'elle il se redressa, passant sa main sur sa joue en la regardant tendrement...

"Vous ne pouvez revenir à eux dans cet état voyons..."

Joignant le geste à la parole il dessina un sillon dans le sang frais sur sa gorge, et remonta sur son sein, pinçant légèrement le mamelon avant de porter le doigt à sa bouche et de le sucer d'une manière fort suggestive...

"...ce ne serait pas très approprié... On pourrait trouver à redire à votre mise..."

Il sortit le doigt de sa bouche et lui sourit d'un air taquin.

"Désirez vous que je vous prépare un bain ? À moins que vous ne préfériez le confort de votre demeure ?"

Il se baissa pour embrasser sa joue, passa sa langue sur son cou et descendit encore un peu, apparemment décidé à commencer le nettoyage le temps qu'elle fasse son choix.


Plus claire la lumière, plus sombre l'obscurité... Il est impossible d'apprécier correctement la lumière sans connaître les ténèbres.

Stendhal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Mar 28 Mai - 12:31

"La prochaine fois ? " Répéta t'elle les yeux à demi fermé se laissant bercer par les douces caresses, n'ayant même plus la force de badiner.

Elle frissonna, se cambra légérement, ses mains caressant les cheveux du bali avec douceur.

*Ce n'est pas comme si ils ne m'avaient pas vu dans des états pires au Louvre.* Elle se mit à rire, ne se rendant même pas compte qu'elle n'avait pas parlé, juste pensé ces mots.

*Vêtements brulés ou déchirés, voir même habillée comme une souillon pour ma présentation à la reine. Le Gardien m'a évité une autre déconvenue !* Elle rit doucement de nouveau, se rappelant les différentes scènes puis se releva quelque peu pour observer son amant la flatter de sa langue gourmande, laissant un soupir de délice lui échapper.

D'une main délicate elle le ramena à son visage, l'embrassant avec une passion avide.

"Pour cette très sainte Camarilla et au nom de nos traditions un bain serait en effet plus sage." Elle s'amusa à gouter le sang maculant le visage du damné, plantant son regard brulant dans le sien.

"Quoique la sagesse soit le dernier de mes soucis en ce moment précis." Elle lui envoya une oeillade dévastatrice.

"Et Duncan ne serait pas ravi de me voir dans cet état non plus, surtout après la scène de ce matin." Elle haussa les épaules avec une moue enfantine honteuse de ce qu'elle avait fait, repenssa à sa pauvre statuette, refusant de se rappeler son époque de peur de se briser un peu plus le coeur.

Elle essayait tous les subterfuges possibles pour ne pas basculer de nouveau...Parler, penser à tout et n'importe quoi, mais dû se rendre à l'évidence, c'était peine perdue tant qu'il serrait à ses côtés, la comblant ne serait ce que d'un baiser ou d'un regard.

Appuyée sur un coude, elle releva le bassin pour se coller à lui, sa main dans ses cheveux durcissant quelque peu sa poigne pour le garder contre elle, avant de l'embrasser avec adoration.


"Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." O.Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boubanos

avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Mer 29 Mai - 20:09

Au moment où Boubanos commença à remuer une porte que Mélissange n'avait pas vu s'ouvrit, laissant entrer une femme qui claqua de la langue d'un air désapprobateur en constatant le tableau. Ignorant la jeune rose nue elle fixa son regard sur le baali.

"Maître, les sacs à puces ont été attaqués et le berger a été récupéré. L'un d'entre eux est venu vous rapporter la nouvelle, voulezvous le voir maintenant ?"

Les yeux d'Uriel changèrent, son regard se fit plus dur, presque effrayant donnant une indication à la rose de sa personnalité en dehors de leur relation... Froide, déterminée et violente....
Il hocha de la tête et la femme ressortit presque immédiatement. Il se retourna vers Mélissange, ses yeux reprenant leur douceur à son encontre quand il l'embrassa tendrement.

"Je suis désolé ma douce, mais les affaires m'appellent..."

Il récupéra un peu du sang qui maculait son corps du bout des doigts et dessina un symbole au sol avant d'y appliquer les mains. Dans une volute de souffre un être humanoïde sans visage apparu et s'inclina immédiatement.


*Ton verbe, mon ordre Maître !* La pensée inhumaine de la créature résonna dans la tête de la fiancée du diable, lui provoquant malgré elle un frisson d'écoeurement.

"Je te demande de servir mon invitée avec tous les égards dus à mes amis les plus chers. Lorsqu'elle le désirera, tu la conduiras là où elle souhaite aller sans poser de questions." Il se tourna vers Mélissange et l'embrassa, tout son désir s'exprimant dans ce long et langoureux baiser.


"Il vous conduira hors d'ici sans danger si vous le désirez, même si je serais ravi de vous retrouver ici à mon retour je doute de pouvoir revenir avant la fin de la nuit. Ne sortez pas de cette pièce, les protections sont nombreuses et majoritairement fatales... Quoi qu'il en soit, vous pouvez toujours faire appel à moi de la même manière..."

Après un dernier baiser il disparu dans une ombre alors que la créature s'occupait déjà de préparer son bain, répondant au moindre de ses désirs... Alors qu'elle était à ses ablutions Mélissange put entendre un cri de douleur résonner de nulle part, un peu comme dans un train fantôme, mais glaçant de réalité...


Plus claire la lumière, plus sombre l'obscurité... Il est impossible d'apprécier correctement la lumière sans connaître les ténèbres.

Stendhal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissange
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Jeu 30 Mai - 11:51

Mélissange renvoya un regard froid à l'arrivée de la jeune femme et de son petit manège. Que jugeait elle ? La scéne ou la rose ? Elle détourna son regard tout en pressant contre elle ses vêtements, les maculants certainement au passage de sang et resta figée devant le regard glacial du bali avant d'être prise de haut le coeur à l'arrivée de..De cette chose étrange.

La rose hésita entre sa fascination sur le tour de passe passe qu'elle souhaitait savoir faire un jour et la peur. Son Sir l'avait toujours tenue éloignée de la magie ainsi que de la politique deux choses qu'il ne souhaitait en aucun cas la voir cotoyer.

Elle aurait bien demandé à partir de suite, désirant plus que tout quitter ces lieux qui lui paraissaient si éloignés de ce qu'elle avait connu jusqu'à présent et où elle se sentait totalement étrangère. Mais elle restait étonnement figée.

Rendant à Uriel chaque baiser, elle glissa juste sa main dans la sienne, la laissant couler alors qu'il quittait les lieux comme essayant sans vraiment le vouloir de le retenir.

Pas un seul mot n'était sortit de ses lèvres, sa robe toujours en boule contre elle, ses pensées travaillant à une vitesse folle et son regard fuyant l'esclave sans visage.

Même après le départ d'Uriel, elle resta muette, n'osant plus bouger son regard suivant à peine l'esprit ou quoiqu'il soit. Elle se glissa dans le bain sans grande envie, avec des gestes mécaniques, se hata de détruire toute trace de sang sur elle, repenssant aux dernièrs évènements.

"I'm insane !" Elle ferma les yeux, essayant de faire le point lorsque le hurlement retentit dans la pièce, ce qui la fit sursauter. Elle se leva d'un bond faisant déborder le bac, espérant qu'il ne sagisse pas de là de la voix de l'ancien primogène gangrel.

Dégoulinante, elle regarda la chose qui ne bougeait pas, reprenant son bain, la peur s'insinuant en elle lentement, n'appréciant pas cette surveillance.

Pour chasser sa frayeur et couvrir les éventuels nouveaux hurlements, elle se mit à chanter en ancien egyptien la chanson du harpiste.

Spoiler:
 

Son chant resonnait contre les murs de la salle d'eau comme une douce complainte du fond des âges. Elle finit par sortir de l'eau, se couvrant aussitôt de la première serviette passant mais sans vraiment prendre le temps de s'essuyer.

Elle s'habilla en vitesse, l'eau ruisselant de ses cheveux la trempant aussitôt, s'arréta quelques instant devant le miroir y dessinant quelques mots sur la buée
Spoiler:
 
puis enfin, se tourna vers le serviteur, prête à entendre encore une fois sa voix donnant la nausée.

"Je veux rentrer. Immédiatement...Place vendôme..." Puis elle s'horrifia elle même de son manque de politesse.

"S'il vous plait, monsieur." Si tant est que ce soit un homme...

"Et vous direz à votre maître..." Elle réfléchit un instant, ne sachant trop quoi dire.

"Vous lui direz que je n'ai malheureusement pas pu l'attendre et qu'il m'en voit navrée."

Elle ferma alors les yeux pour ne pas le voir approcher d'elle.

[Sortie place vendôme][i]


"Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." O.Wilde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boubanos

avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Mar 4 Juin - 18:51

Boubanos arriva dans la salle qu'il avait aménagée à la manière d'un petit salon.
La créature qui l'y attendait se fondait parfaitement dans le décor... Non, après réflexion c'était la grâce même de la jeune femme à la peau d'albâtre qui donnait à cette pièce un aspect si... mondain.
Il amena un petit garçon d'à peine six ans à cette jeune femme, celui ci pencha immédiatement la tête afin d'offrir sa jugulaire aux crocs de la vampire...
Sa nudité permettait de voir qu'il était loin d'être à son premier baiser et d'autres cicatrices laissaient deviner des supplices plus élaborés que ce qu'elle avait pu connaître ou imaginer.
Il attendit qu'elle se nourrisse avant de lui briser les cervicales d'un geste dédaigneux et de laisser son corps au milieu de la pièce...

"Bien très chère... Vous avez souhaité me rencontrer afin de procéder à un honnête échange d'informations...
Que pensez vous donc avoir à m'apprendre qui serait susceptible de m'intéresser et de justifier le temps que je perds à vous parler ?"

Il la détailla de pied en cap avec un sourire appréciateur, au pire il saurait trouver de quoi justifier le temps perdu...


Plus claire la lumière, plus sombre l'obscurité... Il est impossible d'apprécier correctement la lumière sans connaître les ténèbres.

Stendhal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle Des Termes
Primogène [Toréador] (PNJ)
Primogène [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Mar 4 Juin - 20:44

Isabelle n'attendit que peu de temps, avant que Boubanos ne fasse son entré, aussi impression, beau et énigmatique qu'on le lui avait décrit. Elle se leva à son entrée pour le saluer selon les règles de la bienséance, non sans exagérer ses mouvements, devenant plus gracieuse encore qu'à l’accoutumée.

"Monsieur... Bien des choses qui pourrait vous être utile. Mais je me dois d'être sûre que l'échange sera ... équitable. Je veux vous l'entendre dire très chère, savez - vous où se trouve Villon ou avez - vous de quelconques informations sur mon Sire. Je ne puis souffrir une nuit de plus de l'ignorance à laquelle il m'a condamné."

La voix était dure, le regard pénétrant et glacial, bien que désespérée. Isabelle resta debout afin d'imposer sa présence au Baali, tout comme lui lui imposait la sienne. Il n'était nullement question qu'elle se laisse dominer d'une quelconque manières.


C'est dans le travail d'une vie que réside la véritable séduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boubanos

avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Mer 5 Juin - 18:24

Boubanos lui sourit d'un air décontracté et s'approcha lentement d'elle... Elle avait quelques siècles de plus que Mélissange, un âge où l'on pense ne plus devoir jouer les impressionnées, mais elle n'était qu'une petite fille se donnant des airs de grande à ses yeux...
Arrivé à quelques centimètres de son visage il afficha une mine faussement compatissante et lui caressa la joue du dos de la main...

"Pauvre petite chose... Privée de la présence réconfortante de son papa..."

Il saisit son menton entre son pouce et son index pour la forcer à garder son visage face au sien alors que son visage se faisait plus sombre et mauvais.

"Oui, je sais où il se cache et t'y amènerai. Mais avant dis moi ce qui pourrais m'empêcher de te donner en pâture à mes hommes..."


Plus claire la lumière, plus sombre l'obscurité... Il est impossible d'apprécier correctement la lumière sans connaître les ténèbres.

Stendhal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle Des Termes
Primogène [Toréador] (PNJ)
Primogène [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Jeu 6 Juin - 13:26

La Dame se retint de justesse d'envoyer un coup dans la main du Baalis, l'envie grandissante sous les moqueries. Son visage se crispa néanmoins lorsqu'il changea d'expression, comme si elle ne devenait qu'une fois petite chose entre ses mains.

"Les Sollers viennent de quitter la capitale, avec une force de frappe conséquente, mais ils sont laissait derrière eux l'une de leur jeune protégée."

Elle se contenta de cette information là pour l'instant, si elle suffisait, tant mieux, si elle manquait d'intérêt, elle se devrait d'un trouver une plus croustillante et douce aux oreilles de Boubanos.


C'est dans le travail d'une vie que réside la véritable séduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boubanos

avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Jeu 6 Juin - 16:02

Boubanos la regarda en étrécissant ses paupières, les Sollers étaient partis donc... Bien des chasseurs d'infernalistes en moins ne pouvaient que simplifier ses plans, même si il était peu probable qu'ils aient eu la puissance nécessaire pour le contrecarrer...
Il lui fit tourner la tête afin qu'elle lui présente sa joue et sa gorge et passa sa langue sur son cou si frêle, remontant jusqu'à l'oreille où il lui susurra quelques mots...

"Est ce tout ce que vous avez à m'apprendre ?"

Il modifia sa prise, lâchant le menton pour la saisir au cou et la soulever du sol comme une plume, amenant son décolleté à hauteur des yeux dans lequel il regarda avec concupiscence....

"Si vos talents d'espionne sont si peu importants je crains qu'il ne vous faille me faire preuve de compétence maîtrisées dans d'autres domaines..."

Sa main remonta le long de la hanche d'Isabelle et lui saisit un sein qu'il pressa sans douceur... Elle put sentir que quelque chose remontait le long de ses jambes, s'entortillant au niveau des chevilles et relevant lentement sa robe...


Plus claire la lumière, plus sombre l'obscurité... Il est impossible d'apprécier correctement la lumière sans connaître les ténèbres.

Stendhal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle Des Termes
Primogène [Toréador] (PNJ)
Primogène [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Jeu 6 Juin - 18:07

Isabelle gémit sous la rudesse du Baalis, son regard se faisant plus glacial encore, bien qu'elle fut impuissante face à sa puissance. Elle attrapa le poignet de Boubanos et le serra plus fort encore.

"Croyez vous que j'aurais pris le risque de m'entretenir avec une personne telle que vous sans assurer mes arrières ? J'ai bien d'autres choses à vous offrir, si vous vous montrez assez patient Baalis."

Elle essaya de s'extirper des doigts de Boubanos, puis se résolue à l'idée que cela n'était pas possible. Pas sans que se soit luis que le décide ainsi.

"Stan... Stanislas Daragon, l'ancien sénéchal et élu il me semble, est mort des mains de d'Orceau la nuit de sa destitution."

Elle peina à achever sa phrase, les doigts du Baalis resserrant leurs éteinte sur son cou fin et doux, bloquant ses paroles.


C'est dans le travail d'une vie que réside la véritable séduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boubanos

avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Sam 8 Juin - 11:43

Boubanos la regarda un moment avec surprise, sa main arrêtant la pression sur son sein avant de le represser à la limite de le faire éclater...
Elle sentit ses vêtements se déchirer alors que les traits du Baalis se déformaient sous la colère. Il la jeta contre un fauteuil qu'elle percuta de plein fouet avant de basculer en arrière et de se retrouver face contre terre... Des tentacules d'ombre surgirent de nulle part pour lui lier la taille les chevilles et les poignets et la maintenir au sol.
Elle vit Boubanos effectuer un rituel et au bout d'un moment un petit portail se forma laissant passer une créature cauchemardesque... Une espèce de crapaud violet d'environ 1m50 de long s'essuyait consciencieusement les yeux avec sa langue démesurée, mais se qui fixa le regard d'isabelle c'était les attributs génitaux de la créature... De dimension équine, de forme féline... Voilà qui ne présageait rien de bon...

La créature agita sa langue qui claqua sur la fesse de la rose, laissant un sillon fumant en la retirant... L'acide commençait à la ronger...

"Bien, maintenant de deux choses l'une, soit vous cesser d'insulter mon intelligence avec des informations de 2° mains, et on discute.... Soit vous persistez et je vous ferai connaître les joies des incubes..."

De la main il flatta le flanc de la créature avant de jeter un coup d'oeil vers son sexe...

"On dirait que vous lui plaisez beaucoup...."



Plus claire la lumière, plus sombre l'obscurité... Il est impossible d'apprécier correctement la lumière sans connaître les ténèbres.

Stendhal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle Des Termes
Primogène [Toréador] (PNJ)
Primogène [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Sam 15 Juin - 15:04

Isabelle regarda le vilain crapeau avec une moue de dépit puis regarda Boubanos avec un sourire entendue.


"C'est une menace ou une promesse ? Laissez moi éveillée le temps qu'il me touche, je ne supporte pas d'oublier ce genre d'expérience inédite" déclara t -elle non sans gémir de plaisir sur le coup de langue cuisant.


"Et les protections du Louvre ? C'est aussi une information de seconde main."


Elle sourit en tendant un peu plus ses fesses pour se prendre un nouveau coup de langue, les agitant légèrement.


C'est dans le travail d'une vie que réside la véritable séduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand Duplessis
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Sam 15 Juin - 21:08

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boubanos

avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Mar 18 Juin - 18:25

Boubanos fit un large sourire et tapota la tête de la créature qui se jeta sur Isabelle...
Elle put sentir son poids l'écraser avant que son sexe s'insinue entre ses fesses et lui déchire l'anus en la pénétrant... Le gland se mit à grossir, lui procurant une nouvelle douleur mêlée d'extase.
Le premier aller retour lui déchira ce qui lui restait de colon et c'est au milieu de ses propres cris qu'elle l'entendit lui sussurer à l'oreille...

"Et bien voilà qui est intéressant... Donnez moi plus de détails s'il vous plait..."


Instantanément Isabelle sentit la douleur se transformer en jouissance, lorsque la créature lui laboura les côtes de ses griffes elle eut un nouvel orgasme, et encore un autre lorsqu'il changea d'orifice...


Plus claire la lumière, plus sombre l'obscurité... Il est impossible d'apprécier correctement la lumière sans connaître les ténèbres.

Stendhal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle Des Termes
Primogène [Toréador] (PNJ)
Primogène [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Mer 19 Juin - 15:57

Isabelle jouit en s'abandonnant au savoir - faire du monstre, se cambrant sous les coups de reins, de langues et de griffes. Son sang commença à bouillir dans ses veines, le plaisir qu'elle prenait, elle voulait que Boubanos le ressente.

Activation de discipline:
 


Elle esquissa un léger sourire, visiblement satisfaite de son tour de passe passe, puis ouvrit à nouveau la bouche pour laisser échapper un cri d'orgasme alors qu'elle répondait.


"hm... Je ne puis vous donner l'intitulé du rituel, mais je peux vous en nommez les effets et les sacrifices qui on était fait pour cela : toutes la gardes carmines de d'Orceau a était tué pour l'accomplir, ainsi, plus aucune disciplines n'a effet. En faite, elle va même jusqu'à "punir" ceux qui en use."


C'est dans le travail d'une vie que réside la véritable séduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boubanos

avatar


MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   Mer 19 Juin - 19:43

Boubanos prit de plein fouet le charme de la toréador et convulsa un moment, les traits figés dans une expression extatique... Pendant qu'il prenait son pied son esprit analysa les informations acquises... Des sacrifices humains ? Avec un effet dévastateur à priori... Qui avait pu réaliser ce genre de choses ? Un mage surement...
Il se releva la tête pleine d'interrogations, tapotant la tête de la rose que son incube achevait de mettre en pièces. Il mit fin à son pouvoir et la regarda s'étonner de voir l'extase se transformer en douleur, les soupirs se transformant en gémissements, cris puis hurlements...
Il s'assit tranquillement dans son fauteuil attendant le moment où elle implorerait sa pitié... Aussi absurde que ça puisse paraître ils en arrivaient tous là, implorer la pitié dont ils le savaient dénué. La peur de la mort affectait surement l'intelligence.


Il vit l'incube commencer à jouir et lorsqu'il atteint l'orgasme le choc fut si violent que le corps de l'ex primogène se déchira en deux au niveau de l'abdomen...


"Rejoins ton maître ma belle et merci pour l'info."

Après un petit clin d'oeil il lui saisit la tête et l'arracha de ses épaules... Le corps de la rose tomba en cendres sous le regard déçu de l'incube...


Plus claire la lumière, plus sombre l'obscurité... Il est impossible d'apprécier correctement la lumière sans connaître les ténèbres.

Stendhal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Entrainement dans les entrailles de la terre [Oniri & Milly]
» Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)
» Dans les entrailles d'Esquisse [Maximilian, Ambros, Andrea, Jude, Cléa, Dementia]
» « Regarde moi dans les yeux, je serais ton interdit et ta mort ... » ▬ Solina
» [ROSA] Une nouvelle façon d'avoir le passe Eon !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: Les dessous de Paris-