AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Chronique de l'Ombre du Vendredi 18 Février 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cathy Schmit
Harpie [Toréador] (PNJ)
Harpie [Toréador] (PNJ)
avatar


Feuille de personnage
Statut: Harpie (+?)
Réputation: -
Points de sang:
10/14  (10/14)

MessageSujet: Chronique de l'Ombre du Vendredi 18 Février 2011   Sam 22 Déc - 13:04

Vendredi 18 Février 2011







Politque : Comme dirait la Reine Rouge «Qu'on lui coupe la tête»

Cette nuit, les primogènes se sont rassemblés sur la demande de notre belle - quand elle a rassemblé le conseil en tout cas - Sénéchal des Roys avec comme projet d'expliquer la situation du primogène feu - sans mauvais jeux de mots - Stanislas Daragon, qui n'a pas pu leur faire l'immense honneur de sa présence, étant enfermé dans les geôles du Louvre. Rapidement, se qui n'était qu'un simple entretien pour sauver la tête du Vampire est devenue un règlement de compte, le Primogène des Sages demandant la destitution de Geneviève d'Orceau, après avoir mis en avant l'incompétence omniprésente de l'ex – Reine à faire autre chose que liée ses favorites, choix qui fut appuyé par l'ensemble des Primogènes ou presque. En effet Monsieur Ahuizolt – à vos souhaits – alpha du clan de la Louve, lui est resté «fidèle» jusqu'au bout...


Entre temps, la Reine, passée maîtresse dans l'Art d'intriguer – nous pouvons au moins lui concéder cet capacité - a mandé un entretient avec Mademoiselle Boniface, faisant usage de tous ses atours pour convaincre sa Sénéchal de se montrer un peu plus «bavarde». Arrivé des ombres de la Salle du Trône, l'Archonte Livingston prit le partie de protéger la vampire tel un preux chevalier au secours de sa Dame, mais ne citons pas de beau Superhéros tel que Superman ou Batman, au vue de son destin funeste. Mais, grand bien lui en face, la Sénéchal fut sauver grâce au timing impeccable de la Justicar Guil, pas vraiment troublée par la destruction de son Archonte, encore moins par l'entrée fracassante du Gardien qui annonça la destruction du Primogène Nosferatu, piégé comme un Rat dans sa cage lorsque les geôles ont explosés.


Nous excuserons la Reine pour son manque de connaissances, mais la remercieront pour ses effets de style : les feux d'artifices intérieurs, c'est dangereux, mais ça à au moins le mérite d'être original !
Espérons pour la Reine – ou pas - que cet esprit lui est été utile lors des négociations avec Madame Guil.

Cathy vous tiens au courant !!

People :Plus on est de fou plus on rit


Qui l'aurait cru ? Les vampires attirent les Vampires et il y avait foule au bar des quatre éléments cette nuit. Enfin... Pas pour longtemps. Amélie – venue se dénoncer en fin de nuit - probablement venue pleurer la destruction de son aimé a souhaité noyer son chagrin dans un bain de sang. La où les confrères qu'elle y a rencontré se sont fourvoyés, c'est qu'elle ne souhaitait pas noyer son chagrin dans le sang d'un humain mais dans le sien !
Et un bris de mascarade, un !! On dit merci à qui ? Une chance pour elle, elle avait deux rats pour lui montrer comment se cacher. Quoi, comment ça ? L'un deux n'est pas présenté ?! Comment le lui reprocher, le nouveau venue Tremere, qui avait déjà brillé par sa diction au Louvre ne l'est pas non plus !! Quoi ?! Deux personnes pas présentées ?! Ah mais que voulez – vous … les temps sont durs …


Divers : Pari tenu !

Avec le départ de Geneviève d'Orceau, toutes les langues se délient et les esprits s'activent !
En effet, - et cela aurait bien mérité un sondage - les questions autour du prochain arrivant sont nombreuses : Reine ? Prince ? Ventrue ? Nosferatu ? Homme d'honneur ? Femme de goût ? Sage vieillard ? Nous n'avons, il faut bien l'admettre, que peu d'informations à ce sujet mais les débats sont lancés et cela animera la Cour d'un jeu plus plaisant que celui de la quête du trône. Alors alors ?! Qui tient les paris ?!

Politique : Interview du Gardien du Louvre


Cathy Schmit dit
Bonsoir Monsieur d'Arcy, merci de me recevoir malgré l'agitation ambiante...

Monsieur d'Arcy dit
Bonsoir mademoiselle Schmit. Je vous en prie, c'est tout naturel.

Cathy Schmit dit

Madame.

Monsieur d'Arcy dit

Je n'étais pas au courant…Madame Schmit donc, je vous prie de bien vouloir accepter mes plus plates excuses.

Cathy Schmit dit

Ce n'est rien. Passé un certain age ce suffixe n'est plus de mise à moins que l'on ne cherche a attirer sur soit les regard de certains prédateur... Mais passons.
La situation de Paris vous inquiète t'elle ?

Monsieur d'Arcy dit
Ne pas s'en inquiéter serait être aveugle aux faits. Mais nous œuvrons pour redresser la situation, soyez-en certaine.

Cathy Schmit dit
que faites vous en ce sens ?

Monsieur d'Arcy dit

Je ne rentrerais pas dans le détail pour des raisons de sécurité, mais sachez que la coterie de combat est formée et fonctionnelle. La sécurité du Louvre est renforcée. Nos Elyseii ne doivent plus connaître en leur sein la présence d'ennemis.
Avant d'envisager de vaincre, nous nous devons de nous assurer d'avoir un centre névralgique solide.

Cathy Schmit dit
Il me semble avoir remarqué des personnes armés au seins du Louvre et ce de votre initiative ?

Monsieur d'Arcy dit

Je pense que vous connaissez la réponse à cette question, madame Schmit.

Cathy Schmit dit
Moi oui, mais je pense à mes lecteurs qui ne se trouve pas entre ses murs... Pouvons nous connaitre les noms de ces combattants qui œuvre pour notre sécurité, qui est à la tête de cette troupe et quel est leurs champs d'action ?

Monsieur d'Arcy dit

Le responsable de la côterie de combat est messire Gallus Sollers, le Primogène des Sages. Le secondent mesdemoiselles de Rochefort, Kalista, Nadia, et messieurs de la Tour.
Les Officiers se sont aussi vus autoriser le port d'arme.

Cathy Schmit dit

Et pensez vous qu'il y en aura une ?
la présence de Monsieur Egareg ne suffit pas ?

Monsieur d'Arcy dit
Nos ennemis pourraient tenter de profiter de la situation en nous pensant désorganisés. Je refuse de les laisser à nouveau s'introduire et causer les funestes dégâts dont nous avons été témoins.

Cathy Schmit dit

Avez vous des information quant à l'identité du prochain dirigeant de la ville et sa date d'arrivée ?

Monsieur d'Arcy dit

Je n'oserais souffler la primeur de la diffusion de cette information à la personne concernée.

Cathy Schmit dit
Vous avez donc eu cette information ?
Cela me semble une bonne chose alors.
c'est que le remplaçant ne saurait tarder si je ne m'abuse...

Monsieur d'Arcy dit

J'en sais probablement davantage que la majeure partie de la Cour, effectivement.

Cathy Schmit dit

Il est normale que ce genre d'information vous soit communiqué pour que vous puissiez assumer au mieux votre poste. Pensez vous que vous le garderez une fois la nouvelle couronne mise en place ?

Monsieur d'Arcy dit

Je ne pourrais répondre à cette question qu'après m'être entretenu avec notre futur Roi. Ou Reine. Je ne saurais prétendre penser à sa place.

Cathy Schmit dit

Cela était il nécessaire ? Pensez vous que les Primogène ont fait le bon choix en évinçant Geneviève d'Orceau en des temps si troublé ?

Monsieur d'Arcy dit
L'avenir nous le dira madame Schmit.

Cathy Schmit dit
Comment va votre Primogène ?

Monsieur d'Arcy dit
Son état de santé s'améliore.

Cathy Schmit dit
Il est triste de constater que même la Reine, l'ex Reine, ne respecte pas les lois de L'elysèum en son propre fief... Qu'en pensez vous ?

Monsieur d'Arcy dit

Un prince a tout les droits sur son Domaine, en Elyseum ou non. Elle aura au moins eu la décence d'enfreindre les règles de l'Elyseum, si vous estimez qu'elle devait s'y plier, en privé.

Cathy Schmit dit

Ainsi donc vous auriez laissé Geneviève d'Orceau tuer Melle Bonniface parce qu'elle à tout les droit ?

Monsieur d'Arcy dit

Notre sixième Tradition lui étant alors acquise, je n'étais pas en droit de m'y opposer.

Cathy Schmit dit

En ravageant le sous sol et ses occupant par la souffle d'une bombe incendiaire n'a elle pas remit votre pouvoir en cause ?

Monsieur d'Arcy dit

Dame d'Orceau étant mon supérieur, il n'est pas question de remise en cause, puisqu'elle disposait alors de bien plus de pouvoirs que les quelques qu'elle m'a accordé en me nommant de ses Officiers.

Cathy Schmit dit

Les autres occupant du Louvre se plie t'il bien à votre rigeur légendaire ? Ils n'étaient que peut cadré en son sain par l'ancienne gardienne et infant de d'Orceau

Monsieur d'Arcy dit

Certains n'ont malheureusement pas compris que l'ordre était nécessaire au bien de tous, surtout en cette période. Mais je ne désespère pas.

Cathy Schmit dit

Merci Gardien, je sais a quel point votre temps est precieux je ne vais donc pas vous retenir plus longtemps.

Monsieur d'Arcy dit

Je vous en prie madame Schmit, c'est tout naturel. De plus, cela me rappelle les agréables moments que j'ai pû passer à votre place autrefois. Je vous souhaite une délicieuse fin de nuit.


Archive : Pleine lumière sur Jonathan Levinston...


Qui était cet homme qui a donné sa vie pour Mademoiselle Boniface ?


Jonathan Levinston, de son vrais nom Garret était un Gangrel très âgé en voici des bride d'histoire...

L'an de grace 504 après Jesus Christ,

Bien avant l'avènement des Trémères, les Tzimish et les Nosfératus régnaient sans partage sur les terres de Russie et d'Europe de l'Est. En cette ère de ténèbres absolues, les Princes dirigeaient à visage découvert sur des troupeau entiers de mortels, terrorisés par les pouvoirs de leurs dieux sombres.

Pologna le modeleur, gouvernait la Moldavie Oriental à la tête d'une armée de cauchemar, issue de son esprit maléfique et de sa maitrise de la chaire.

Baba Yaga la sorcière, tenait d'une main de fer toute la Russie septentrionale, usant d'anciens savoirs arcaniques, qu'elle tiendrait d' Absimiliar en personne.

Enfin Mael le druide noir, régnait sur les cols sanglants, vaste chaîne de montagne transilvanienne dont il avait corrompu le sol pour qu'il reflête la putréfaction de son âme.

En cette époque les trois Mathusalems entretenaient des rapports courtois et avaient pour habitude de s'échanger des cadeaux...

Chaque siècle, un des trois dieux devait briser la morosité des deux autres en trouvant un présent original, exceptionnel. Un présent que les deux autres se devait de surclasser pour prouver leur puissance...

Ce fut Pologna qui eu l'idée d'offrir un de ses propres infants aux deux autres. Un être fin de corps et d'esprit, fraichement étreint et n'aillant pas encore succombé à la folie de son géniteur.

Un présent rafraichissant et plein de surprises que Mael et Baba Yaga se devaient de surpasser.

Baba Yaga choisit un infant d'une telle beauté qu'aucun être n’eut pu croire qu'il était du sang Nosfératus.

Mael quant à lui, s'en retourna dans le monde civilisé; pendant des mois il espionna les mortels pour trouver un véritable métamorphe. Pas un mage ou un quelconque sorcier capable de se transformer, pas un lupin non... un caméléon social... quelqu'un qui sans le savoir surprendrai un utilisateur chevronné de l'Occultation par exemple... ou encore de la Viscicitude...

Garret se considérait comme un prédateur bien avant de devenir l'un des nôtres. Issue de la petite noblesse Franc, pauvre mais éduquée, il vivait dans l'ombre des puissants.

Espion de Clovis, il avait apprit le bourgon, le grec, le latin, la langue D'oc, ainsi que leur culture et leurs manières pour les singer à la perfection.

Mael avait trouvé son cadeau, et il le prit à l'étalage en l'an de grâce 511 après Jésus Christ, alors que le Roi des Francs rendait son dernier soupir.

Le druide noir était un sire cruel et dépravé, et Garret apprit à le haïr dès la première nuit. Néanmoins Garret était rusé, et cacha son dégout derrière un masque de dévotion, il apprit de son maitre tout ce qu'il pouvait lui enseigner.

Ses pouvoirs de protéisme se développèrent rapidement et ils furent bientôt prêt à rentrer au Bosquet Sanglant par la voix des aires.

Garret comme les autres infants fut offert en "garde partagée" à Pologna et Baba Yaga, qui l’utilisèrent comme un pion de choix dans leurs petites guerres intestines et leurs jeux pervers.

Il était si servile, si heureux de les satisfaire, qu'ils ne virent pas le besoin de le lier ou de le contrôler plus qu'ils ne le faisaient déjà.

Seul Mael avait percé son jeu, mais celui ci le voyait déjà comme une arme qu'il retournerait un jour contre ses deux "amis"... le jour ou le temps des cadeaux serait fini...



676 après JC:


Les relations entre Pologna et Baba Yaga deviennent instables, Mael décide de ne prendre le parti de personne mais ne rappel pas son "cadeau" au près de lui, contrairement à ses deux rivaux.

Garret continue de servir Pologna et Baba Yaga mais trouve toujours un prétexte pour ne pas leur rendre directement visite.



707 après JC:


Pologna et Baba Yaga s'affrontent sur la scène politique pour le contrôle de la Russie septentrionale, le nombre croissant de Tzimish sur le sol russe pour Baba Yaga à jouer serré et courtise Mael.



800 après JC:


Mael décide de donner son soutiens à Pologna et prend Baba Yaga de contre pied. Ils comptent utiliser Garret pour frapper ses atouts et ses infants. Mais le plan avorte et Baba Yaga remporte la partie car Garret est introuvable...

Un fragile statu co s'installe entre les trois mathusalems, leurs infants et leurs soutiens s'entretuent dans l'ombre et leur contrôle sur le territoire s'amenuise.



1217 après JC:


Garret réapparait aux cotés d'un ancien ennemi de Mael, le Mathusalem Octavius, à la tête d'une armée portant l'étendard du Pape Honoré III et de la Très Sainte Inquisition. Le Bosquet sanglant de Mael, le chateau noir de Pologna et le rideau de fer de Baba Yaga sont dévorés par les flammes.

Personne ne sait si la Nosfératus et le Tzimishe ont survécu à ces nuits mais Octavius affirme qu'il a vu Mael bruler sous ses yeux.

Garret éprouve un grand soulagement et une grande satisfaction en l'apprenant mais se méfie des ruses de son sire...



1250 après JC:


Garret et les anciens qui ont allumés la flamme de l'Inquisition en perdent le controle, toute l'Europe s'embrase, la population surnaturelle du monde connu est réduit de 70%, les mages et les vampires subissent les plus lourdes pertes.

Garret échappe de justesse au bucher grâce à ses dons de protéisme et de dissimulation et sombre en torpeur.



XV ème siècle:

Suite à la convention des épines, la Camarilla est voté, le gros du mouvement Anarch se radicalise et devient le Sabbat, parmi ses fondateurs on compte Pologna, Baba Yaga et Mael, leur culture dégénérée et vicieuse corrompe l'esprit de la secte naissante.

Garret participe à la fondation de la Camarilla et à la traque du Sabbat au coté d'Octavius et d'Haderstat, il endosse à nouveau son rôle d'espion et de caméléon pour traquer ses anciens maitres et reste très actif jusqu'en 1699...



Fin du XVII ème siècle:


Garret empêche Pologna de s'emparer de la ville naissante de Washinton, mais celui ci parvient à l'acculer et le terrasse lors d'un combat dantesque. Pologna doit se replier et ne parvient pas à prendre Washinton, Garret est rapatrié par bateau et dort près de deux siècle à Genève, bastion inviolé de la Camarilla.



Février 2011:


Garreta été réveillé par le Justicar Toréador Madame Guil pour qu'il assume à nouveau son rôle d'Archont, car le La France, Paris, joyau de la Camarilla et couronne du clan des artistes, est en péril...

Une fois à Paris Garret suite à la demande de Geneviève d'Orceau prit l'identité de Jonathan Levinston, un jeune ventru qui trompa sans difficulté les membres de son clan. Il avait pour mission d’assister la Reine dans la reconquête de Paris, officieusement Mme Guil voulait savoir si la reine est vraiment
capable de tenir la ville en particulier depuis la petite affaire avec les Giovannis et le cimetière du père Lachaise.

Mais comme d'Arcy et le Regent il c'est entiché de notre envoutante Sénéchal -qui l'ai beaucoup moins à présent je vous l'accorde- et c'est quelque peux éloigné de sa mission en cherchant à sauver sa bien aimée. Son sacrifice ne fût pas viens puisque celle ci vie toujours malgré les blessures que lui a infligé l'ex reine et continue d'assumer coute que coute sa mission auprès de la Camarilla. Il est mort des mains du garde du corps de la rose, un mercenaire assamite, qui n'a fait de lui qu'une bouché. L'assamite n'a pas eu le temps d'aider D'Orceau puisqu'il était prit dans un autre combat... Et c'est sans doute à ça que nous devons le miracle de voir la Louve toujours vivante malgré la colère de Geneviève, qui nous le savons tous devrait, sans le moindre mal, pouvoir écraser Melle Boniface comme une vulgaire mouche. C'est alors que l'ex reine plantait son talon dans l'orbite de la Sénéchal que Madame Guil fit son entrée mettant ainsi un terme au combat, mais il était déjà trop tard pour Garret...

Lou Boniface a sans doute échappé une seconde fois à la mort, faisant grincé des dents Garret dans l'autre monde, alors que le Primogène Ventru et celui des Tremere se déchiraient comme des charognards pour savoir qui pourrait emporté son corps délabré. C'est finalement le Gardien qui emporta le gros lot et partie avec la belle borgne dans les bras.
Je vous le rappel tout ceci c'est passé au moment critique où madame Guil annonçait à madame d'Orceau qu'elle lui retiré le trône !
Comment pouvons nous espérer voir un jour notre ville tourner correctement si leur dirigeant se déchire pour des querelles de cœurs puéril ?


Cathy Schmit, pour la Chronique de l'Ombre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Chronique de l'Ombre du Vendredi 18 Février 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chronique de l'Ombre Lundi 21 Février 2011
» Chronique de l'Ombre du Lundi 4 Avril 2011
» Chronique de l'Ombre du Jeudi 17 Février 2011
» Paris News du Jeudi 3 Février 2011
» VENDREDI 14 OCTOBRE 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Médias :: La Chronique de l'Ombre-