AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Salle du trône (17/02)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Salle du trône (17/02)   Jeu 22 Nov - 16:37

La reine arriva de sa chambre de très mauvaise humeur, sa torpeur avait été passablement agitée et son réveil encore plus laborieux que la veille, la présence d'Abigail lui avait manquée mais cette petite sotte l'avait fui... Elle devait savoir qu'elle savait pour elle et Armand et tentait surement de la fuir... Ce soir avant de se coucher elle la convoquerait pour une ultime nuit avec elle, une toute dernière fois elle se repaîtrait d'elle...
Elle avait pris connaissances de rumeurs qui courraient dans les couloirs, de très mauvaises rumeurs... Une pétale lui ouvrit la porte mais Geneviève la dépassa sans même l'apercevoir, perdue dans ses pensées elle s'installa sur son trône et tendit la main, attendant qu'une de ses pétales y dépose la chronique du jour. Sa mâchoire se crispa à la lecture du torchon qu'elle rejeta violemment avant de prendre une place gracieuse sur le trône.

*Il va me falloir accélérer les choses...*

Une goule s'approcha délicatement de la reine et lui murmureaà l'oreille, le bruit du bois qui craque sous sa poigne résonna dans la salle...

"Faîtes entrer les deux gangrels..."


Distraitement elle se mit à jouer avec ce qui semble être le bouton d'une télécommande... Elle joua avec l'idée de se débarrasser de lui de cette manière, on verrait comment se déroulerait la soirée...


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Jeu 22 Nov - 17:06

Julien entra alors qu'une pétale vint le trouver. Il s'avança à distance raisonnable pour pouvoir échanger avec la Reine sans que sa présence ne la dérange. Il mit genoux à terre ne sachant pas trop si ça devait être fait ou non et baissa la tête en signe de soumission. On aurait même pus dire qu'il a presque la queue entre les jambes. Il ne dit pas un mot attendant simplement que la Reine l'autorise à parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Sollers
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Ven 23 Nov - 12:25

[Arrivée du petit salon.]

Maya entra à son tour, la Gangrel était habillée et coiffée avec beaucoup de gout et pour cause, c’était une rose qui l'avait préparée.
La robe, les bas et les mouvements gracieux de la panthère ajoutaient un coté sensuel au tableau. La longue crinière rousse et les yeux blanc ressortaient grace au choix des couleurs.

Maya fit une révérence à la manière dont Elea lui avait appris. Même si le manque de pratique et d'habitude se voyait, les mouvement presque surnaturels de Maya arrangèrent le coté un peut gauche.

Puis à bonne distance, la panthère posa les deux genoux au sol et baissa la tête en signe de soumission, attendant que la reine donne la parole à elle ou au jeune homme qui était entré avant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Ven 23 Nov - 13:16

La Reine observa les deux gangrels en face d'elle avec un regard bienveillant. Malgré le côté rustique de ce clan, fort bien représenté par leur primogène elle ne pouvait pas leur ôter l'efficacité dont ils avaient fait preuve au cours des dernières nuits.

"Relevez vous je vous prie. Je vous écoute..."


Joignant le geste à la parole elle leur fit signe de se relever et omis de mentionner à qui était ce le tour de se présenter délibéremment... Allaient ils se concerter avant d'agir, ou l'un d'entre eux tenterait de se mettre en avant en se présentant en premier ???
Elle avait hâte d'avoir la réponse et un sourire amusé se dessina sur son visage.


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Sollers
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Ven 23 Nov - 13:28

La panthère se releva comme il lui avait été demandé.

Puis tournant son visage vers son frère de clan, elle lui offrit un charmant sourire et d'un signe de la main l'invita à commencer.

Maya n'était plus Alpha de quoi que ce soit depuis qu'elle était sortie de sa forêt, de plus Julien semblait bien plus mal à l'aise qu'elle, autant écourter les choses pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Ven 23 Nov - 13:40

Julien pris donc la parole puisque c'est ce qui est souhaité.

"Majesté, je suis venu afin de me présenter devant-vous pour obtenir le droit de vivre en votre royaume, mais également mon statut de nouveau né. Par ailleurs j'aimerai savoir si vous accepteriez également de répondre à une question. Un membre de votre administration fut des moins courtois, mon apprentissage ne m'avait pas préparé à ça, mais désirant être un sujet modèle j'ai l'espoirs que la faute ne vient pas de moi. Accepteriez-vous de perdre de votre précieux temps pour moi ?"

Julien était tendu, en effet il à peur, peur car son existence peut s'arrêter ici, peur que la reine lui refuse cette question et que son ambition échoue. Peur d'avoir tout foiré, comme d'hab. L'inquiétude est facilement visible, il ne sait pas cacher ses émotions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Ven 23 Nov - 13:47

Une voile couvrit les yeux de la reine alors que Julien s'exprimait...

"Et bien nous verrons cela lorsque vous vous serez présentés convenablement..."



Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Ven 23 Nov - 14:05

Le Gangrel s'étrangla, il venait de comprendre l'énorme erreurs qu'il venait de produire, incapable de faire, encore une fois, les choses correctement en société, il n'avait qu'une envie se casser de là, fuir le monstre qu'il à devant lui, partir loin, très loin. Au delà de l’Europe, quelque part où l'on ne pourrait le trouver. Il a peur.

"Je vous prie de bien vouloir me pardonner votre majesté, je ne recommencerai pas une telle erreur. Je me nomme Julien, Gangrel de huitième génération. Je fut étreint dans une petite ville du Val de Marne par votre serviteur Hidalgo, infant de Petrenkov, infant de Scendrak. Il pensait que je pourrai vous êtes utile non seulement par ma capacité à trouver ceux que je cherche, mais également par celle d'intervenir directement si le besoin s'en fait sentir. Par ailleurs il considère que j'ai les moyens de survivre en milieu hostile afin de ne pas dilapider les ressources de votre majesté et de ne pas lui faire perdre son temps après ma présentation. "

Julien avec la tête basse, les mains jointe afin d''éviter qu'elles ne partent dans tous les sens de stresse transpirait la peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Ven 23 Nov - 14:23

Elle eut un sourire satisfait et s'enfonça dans son trône, le dévorant du regard telle un chat devant la souris paralysée par la peur.

"Bien, je suis prête à écouter la première de vos plaintes depuis que vous vous êtes duement présenté.
En général le délai entre ces deux actions est bien plus long, j'espère que ce que vous avez à me dire est tout autant inédit."



Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Sollers
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Ven 23 Nov - 14:35

Maya observait la scène avec attention. La reine jouait à effrayer le pauvre louveteau, cela ne lui plaisait guerre mais elle n'avait pas son mot à dire.

Cependant, sans qu'elle s'en aperçoive, la queue noir de la panthère commençait à s'agiter. C'était la le seul mouvement qu'esquissait Maya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Ven 23 Nov - 14:36

Il soupira, ce fut très foireux, mais bon, au moins c'est fait et la reine semble satisfaite.

"Et bien votre Majesté... Je suis venu dès mon arrivée à Paris, hier, au petit salon dans l'attente d'avoir le privilège de vous rencontrer. Là j'ai fais la connaissance d'une Camaristes avec qui j'ai commencé à nouer des liens. Vus la charge de vos taches nous sommes partit nous promener ensemble, ainsi j'étais sous la surveillance d'une de vos ouailles. Nous sommes revenu après un moment. Là j'ai fait la connaissance de votre gardien, attaché à cette personne. Par la suite vous étiez toujours débordée. Une fois les affaires de cette Camariste terminées nous sommes de nouveau partit nous promener, sans quitter le 1er arrondissement de votre ville. Un peu plus d'une heure, laps de temps pendant lequel je n'ai pas quitté sa surveillance un seul instant.

Nous sommes alors rentré afin de vous voir. Alors que j'attendait le privilège de ma présentation, votre gardien est venu me menacer de m'emprisonner, parce que ma tenue ne lui convenait pas et que j'étais sortit deux heures au total. Ensuite ce fut les menaces de mort, d'expulsion de l'elyseum, de dénonciation au fléau pour me tuer et au préfet car je considérai qu'il outre passait ses droits et que j'étais protégé par votre loi. En soit j'avais juste refusé de le suivre précisant que j'étais courtois, que mon code vestimentaire correspondait aux règles et que je ne faisait usage d'aucune violence et d'aucune de mes capacités. Après toutes ses menaces de mort il me fit pieuter et m'envoya devant la sénéchal. Je ne comprend pas pourquoi il me refusa votre visite pour que ma présentation se limite à votre sénéchal.

Je désire juste savoir si votre gardien à fait preuve d'abus de pouvoir comme je le pense et à outrepassé les missions que vous lui avez transmis où si je dois aller lui présenter mes excuses n'ayant pas sus que les missions de ce poste sont différentes de ce que j'ai appris.

Je suis très troublé par ce personnage et j'ai peur pour ma sécurité au sein de votre élyseum par sa simple présence. Je ne puis défendre ma vie en ce lieu avec efficacité sans enfreindre les lois sacrée de la camarilla alors qu'il peut profiter de son statut à chaque instant sur chaque nouveau né. Je crains pour mon existence en ce lieu ou ma sécurité ne devrait pas faire de doute juste à cause de ce vampire plus âgé que moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Ven 23 Nov - 16:22

La reine écouta pensivement le gangrel avant de jeter un oeil interrogateur vers une de ses pétales, qui lui fit un signe de tête affirmatif.
Elle revint vers le gangrel avec un sourire condescendant.

"Il se trouve justement que mon rendez vous suivant est une entrevue avec le gardien, je verrais à ce moment là de quoi il en retourne et vous ferez savoir ma décision à ce sujet, pour peu que vous laissiez vos coordonnées à Alicia."


Elle se détourna complètement de Julien et se mit à observer la jeune femme qui partageait le même sang... Une langue passa rapidement sur ses lèvres, voila un animal qu'elle prendrait plaisir à dompter...


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Sollers
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Ven 23 Nov - 16:50

C'était à elle de parler.
Maya marqua un temps de pause, elle allait devoir parler clairement, elle savait qu'elle le payerait d'une vive douleur.
Aussi, au prix d'un effort conséquent, elle se présenta.

-"Votre Majestés, Je suis Maya Sollers, Gangrel de huitième génération, initiée traqueuse de la famille Sollers, infante d'Aïcha Sollers la chasseuse de Tzimices."

Les derniers mots eurent du mal à sortir et la panthère avait malgré elle eut une légère grimace de douleur alors que sa queue avait finie par sortir dans un geste assez brusque.
Elle marqua un court temps de pause.

-"Je suis ici afin de me présenter à votre Majestés et demander...autorisation...rester sur vos terres."

Trop, elle avait trop forcé et sa voix commençait à lui faire défaut, une larme de sang se mit perler de son oeil droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Ven 23 Nov - 17:02

Comprenant qu'il est l'heure pour lui de se taire, Julien ne fait que se mettre ne retrait le temps qu'il soit congédié. Attendant l'ordre de quitter le lieux, il note sur un calepin le numéro de son extra ordinaire portable à la noix. Il arrache doucement la feuille en faisant le moins de bruit possible afin de la transmettre à la dite Alicia et jette juste un regard à la jeune femme à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Ven 23 Nov - 18:22

"Sollers ? Une parente de Gallus donc..."

C'était le 4° membre du "clan" du vieux chevalier à pénétrer dans ses terres, en si peu de temps ça commençait à devenir louche...
Il lui faudrait faire une recherche approfondie à ce sujet, peut être que le droit chevalier était plus ambitieux qu'elle ne le pensait...

"Bien je ne saurais vous conseiller à tout deux de rencontrer votre primogène, ainsi que les bourgmestres en charge des lieux de vos refuges. Bienvenue à Paris amis du clan de la Louve, votre venue est appréciable en ces temps troublés."


Les portes de la salle du trône s'ouvrirent, signifiant que l'entretien était terminé. Les deux gangrels purent entendre la reine converser avec ses goules, le gardien étant en entretien elle recevrait Mr Green avant lui...


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Sollers
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Ven 23 Nov - 18:37

La panthère salua avec grâce la reine, fit un sourire rassurant à Julien, en lui tendant le bras afin qu'ils sortent en même temps.

-"Allons voir... frères et soeurs."

Elle se dirigea vers le petit salon, que Julien ais pris son bras ou non.

[Direction petit salon.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Green
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Sam 24 Nov - 16:22

Escorter jusqu'à l'entrée de l'une des somptueuse pétale de la Reine, le Brujah pénétrât dans la salle du trône légèrement anxieux. Il avançât vers la Reine jusqu'à une distance qu'il jugeait correct et mit genoux à terre, mains droite sur le cœur et tête baisser . Il était peut-être un bon mettre trop loin, mais seul la Reine pourrait en jugeait.

"Votre altesse."


Il attendit la suite, sans savoir réellement ce qui allait se passé. La présentation déjà, le reste serait un pas dans l'inconnu le plus total.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Sam 24 Nov - 19:38

Spoiler:
 

La reine regarda le nouveau venue d'un oeil amusé, visiblement les tenues des derniers arrivants étaient bien plus soignées qu'à une époque et cela la mit dans de bonnes dispositions à son égard.

"Relevez vous jeune homme, je vous écoute..."



Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Green
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Sam 24 Nov - 19:50

Le brujah se relevât, observant un peu plus la Reine par automatisme. Ce qu'on disait d'elle était vrai finalement elle était... bonne, bonne et bonne à défaut d'avoir mieux pour la qualifié.

Voilà qui n'allait pas l'aider à trouver comment présenter les choses...


"Ethan Green, nouveau née du clan Brujah de la 8eme génération.

Je vous pris déjà de croire que j'ai déjà renier l'allégeance de ma sire qui n'est autre qu'une sabbat dont je ne suis même pas certain de connaitre le véritable non. Je suis venu dans l'espoir de rencontrer son sire à elle, monsieur Guyodt qui était il y a peu primogène en cette ville et qui serait au dire du Tremere qui m'a apporter son aide, mon... grand-sire."


Bon c'était dit, resté à espérer que la reine ne prenne pas ombrage de tous cela. Si au moins il avait su que Pascal était mort, il ne serait pas venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Sam 24 Nov - 21:59

Bon la bonne humeur semblait rétrécir comme peau de chagrin... Un ancien sabbat hein ? Et il pensait peut être qu'on allait l'accueillir à bras ouverts...

"Bien.... Et que pensez vous pouvoir nous apporter ici ? Nous sommes en guerre contre ceux que vous dîtes avoir quittés, alors donnez moi une raison valable pour ne pas vous envoyer en plusieurs fois à ceux ci...
Ah, j'oubliais, Pascal nous a quitté il y a un peu moins d'une semaine."



Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Green
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Sam 24 Nov - 22:17

Voilà la réponse qu'il craignait pour Pascal. Décidément, la non vie n'était vraiment pas un cadeau, jamais rien n'allait comme il l'aurait voulut depuis cette fameuse nuit là.

"Je crains que tous comme quant j'étais au duché de Tour, je n'ai que mes compétences martiales à mettre à la disposition de la Camarilla.

Je comprends votre méfiance ou même la haine que vous puissiez avoir une personne dans ma situation, mais je vous pris de me laisser vous prouver ma loyauté par le moyen que vous jugerez bon.

Plusieurs fois j'ai du passé des sabbat par le file de mes lames et je recommencerait sans la moindre hésitation pour peu que vous m'en laissiez la chance."


Il c'était attendu à un refus d'asile ou à l'obligation de se soumettre à l'un de ses immondes lien de sang, mais pas à être envoyer à ses propres ennemis en petit morceaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Dim 25 Nov - 13:06

Elle le regarda un peu perplexe, il paraissait sincère, mais pouvait elle prendre le risque de s'embarrasser d'un possible espion, et même si ce n'était le cas il était surement pourchassé par ses anciens confrères, il faudrait que les siens le protège...

"Vous irez trouver Mr Sollers, votre primogène en lui expliquant que je lui demande de vous évaluer. Il prendra la décision de vous garder auprès de nous ou pas et dans un cas comme dans l'autre devra en assumer les conséquences.
Ce sera tout."



Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Green
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Dim 25 Nov - 16:28

"Bien ma Reine. Merci pour votre confiance."

Confiance était un bien grand mot, mais il n'en avait pas d'autre sur le moment.

Il s'inclinât devant Geneviève et reculât en direction de la sortie.


[Sortie vers le petit salon.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Dim 25 Nov - 17:11

[arrivée du Louvre/petit salon]

Elle était anxieuse. Encore plus que la veille. Il fallait amener sa réclamation avec douceur et détermination, espérer que la Reine soit en de bonne disposition, bref : ne pas commettre un seul faux pas. Pas évident avec ses extravagances de la veille.

Premier point pour la toréador, ce soir elle était plus belle que jamais et sa tenue, tout en étant sensuelle, respectée à la lettre les règles en vigueur dans l'Elyseum. Dernière vérification avant son entrée, elle nettoya encore un peu son maquillage et remit ses cheveux en place.

La porte s'ouvrit sur la Reine qui était superbe ce soir, se qui la fit sourire et lâcher un éclat de rire. Elle masqua son amusement avec sa main, puis entra à pas mesurés, sûr d'elle, jusqu'à arriver à une distance respectable de la maîtresse des lieux. Elle s'inclina avec grâce, restant la tête baissée lorsqu'elle brisa le silence.

- Ma Reine vous êtes merveilleuse ce soir. Vous me faites penser à ses Amazones de l'Antiquité.

Elle se redressa un sourire tendre se dessinant sur son visage. Les comparaisons n'ayant pas fait son effet lors de son premier rendez - vous, elle enjoliva un peu plus son compliment.

- Mais elles ne vous égalent pas bien évidement.

Elea essaya de se détendre un peu en soupirant, attendant que la Reine l'invite à faire sa doléance.

Spoiler:
 


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geneviève d'Orceau

avatar


MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   Dim 25 Nov - 21:01

En entrant Elea croisa un groupe de pétales qui évacuaient ce qu"elle identifia comme un corps bâché, elle put voir la reine qui achevait de s'essuyer délicatement la commissure des lèvres avec un mouchoir de soie tandis que d'autres pétales achevaient de nettoyer les restes de matières cérébrales qui maculaient la salle du trône.
La reine rangea avec un geste élégant le tissu dans son corsage avant de sourire avec bienveillance à la jeune rose.

"Je vous remercie, vous êtes très en beauté vous aussi.
Que me vaut le ravissement de votre venue mon enfant ?"

La reine ponctua sa phrase en se mordant légèrement la lèvre inférieure, passant immédiatement la langue pour récupérer le liquide carmin qu'elle avait fait couler.


Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance,
la poésie lui rappelle la richesse de l'existence.
Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie
JFK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle du trône (17/02)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Salle du trône (17/02)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 1 er, 2 ème, 3 ème et 4 ème arrondissements reservés au prince de la ville (appelés la cour) :: Le Louvre :: La salle du Trône [Rez de Chaussée] :: Archives-