AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le jardin des plantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
William Sheperd
Bourgmestres [Gangrel]
Bourgmestres [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Lun 29 Juil - 15:39

jets de dégâts
1: Fo + 6 (13) + 1 succès de puissance
2: Fo + 5 (12) + 1 succès de puissance


(à toi de faire les encaissements ;))




Dernière édition par William Sheperd le Lun 29 Juil - 15:43, édité 2 fois (Raison : oublié les bonus boost de sang :P)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Lun 29 Juil - 15:39

Le membre 'William Sheperd' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dés 10 faces' : 1

--------------------------------

#2 'Dés 10 faces' : 8


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Ven 2 Aoû - 22:48

Si j'ai bien compris, j'ai deux jets d'encaissement à faire.
Je ne sais pas si ma force d'ame encaisse automatiquement où si je dois rajouter FA à Vigueur.
Sinon j'ai 7 x2 = 14 et j'encaisse 1 auto.


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Ven 2 Aoû - 22:48

Le membre 'Wolfgang' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dés 10 faces' : 7

--------------------------------

#2 'Dés 10 faces' : 3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Sam 24 Aoû - 23:59

HRP:
 

Le combats dura encore, faisant voler dans le jardin des plantes des touffes de poils arraché par les immenses crocs des deux bêtes. Les monstres de combats se percutaient libérant sur le sol le sang précieux de leur corps, le Ring naturel est à présent peint de rouge. Le combat prend plus d’ampleur que ne l'aurais voulu l'aztèque, mais William n'est pas métrisable et la seule issus possible hors de la mort est de le faire tomber en torpeur.
Le vieux vampire dut s'y résigner et dans un voltigement de sang, de poussière et de poils le combat pris fin.

Le gros Loup noir est au sol inconscient et Ahuizotl bien que blessé se tenien toujours debout, vainqueur d'un combat féroce, mais loyal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Dim 25 Aoû - 21:41

Hahuizotl reprend sa forme humaine apres ce combat épique dont l'issue n'avait pas été tout à fait comme il l'avait imaginée.
Il s'approcha du corps inerte de son frère et le contempla avec une admiration évidente.
Le visage de l'Azteque était à la fois ravi et apaisé comme si une guerre venait de se terminer pourtant, il ne s'était pas agit d'une guerre.
Du moins pas pour lui ...


"Ta Bête s'est enfin libérée mon frère et elle est magnifique. Tu peux à présent faire ton chemin. Tu n'as plus besoin de moi."

Il leva ses yeux vers la lune qui les observait depuis tant de nuits et ils espérait que les Dieux étaient satisfaits de son oeuvre. 
Puis il porta son regard sur Ashton et Kildare.

"William est un redoutable guerrier. J'espère que vous êtes aussi puissants que lui car il va nous falloir combattre des ennemis redoutables."

Il laissa un silence comme pour apprecier le côté dramatique de son histoire puis repris sur un ton moins solennel.

"Pourriez vous m'aider à le deplacer jusqu'au petit cabanon ... là ... Il faudra lui apporter du sang pour le remettre vite sur pieds !"

Il porta le corps raidi par la torpeur jusqu'au petit cabanon de rengement pour les outils.
Il se tourna ensuite vers Ashton et lui prit les deux avant bras.
"Je te souhaite un bon voyage et j'espère que tu profiteras bien du temps qui nous reste à passer ici. N'oublie jamais que tes frères seront toujours ravis de t'accueillir ici si tu décidais de revenir nous voir."

il porta ensuite ses yeux sur Kildare et lui offrit un visage encore plus souriant que pour Ashton.

"Kildare ! Si vous voulez m'accompagner au Louvre, j'en serai ravi. Je dois aller voir le Prince, il est grand temps que je sache quel sort il me reserve."

[sortie vers le Louvre dès que la conversation est finie.]


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashton
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Lun 26 Aoû - 6:17

Ashton était très neutre et se contentait d'un hochement de tête à la demande de l'Aztèque venant l'aider à déplacer le corps de William. IL l'écoutait attentivement avec un demi-sourire à certaines paroles et quand ce dernier terminait il inclinait légèrement la tête.
 
" Je vous remercie, si jamais vous passez par Bordeaux un jour faites moi signe, je vous accueillerais à mon tour."
 
Il regardait avec sérieux Ahuizolt avant de poursuivre.
 
" Izabela est partie depuis un moment déjà et Kildare l'a imité il y a peu de temps. J'espère que votre entrevue avec le prince vous sera clémente car vous avez beaucoup de «travail» avec vos frères et soeurs de Paris."
 
Il ne s'étendait pas plus sur le sujet et avait confiance en la clairvoyance et sagesse de l'Ancien face à lui. Il s'inclinait ensuite respectueusement avant d'aller récupérer son sac.
 
" Faisons un peu route ensemble et profitons de ces derniers instants frère."
 
[ Départ vers le Louvre ]


"L'autokick.L'essayer c'est l'adopter"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kildare Callaghan
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Mar 27 Aoû - 2:58


Kildare était arrivée à temps pour voir la fin du combat, accompagnée d'Aly et  fut atterrée du résultat bien que l'indien le  trouva positif et  admira la libération de la bête de will. Elle soupira  et  se promis de  parler avec l'indien une fois qu'ils serait tranquille. Elle l'aida donc à mettre  will en sécurité et  regarda Aly, dont elle était certaine qu'elle serait protectrice envers Will.

-"Tu veux  rester avec lui?"

Elle se tourna  vers l'indien et  hocha la tête  à sa proposition.

-"Bien entendu."

Elle jeta un regard assassin à Ashton.

-"Merci de faire comme si je n'étais pas là, ne te gênes pas, je t'en prie."

Elle  s'en détourna  et  accompagna  l'indien sans  un regard pour Ashton.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly
Malkavian
Malkavian
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Convalescente (+1) , Tenace ( +1 )
Points de sang:
14/15  (14/15)

MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Mar 27 Aoû - 19:57

[Arrivé de là, avec Kild]

Alice était estomaqué de voir deux êtres se déchirer ainsi, comment les spectateurs pouvaient ils rester aussi calme ?! Ne pouvait ont pas intervenir ? Le pire était qu'elle connaissait l'issue du combat ! Si elle leur donnait le résultat peut être s’arrêteraient ils de se battre ? Non William était hors de lui.
Trop choqué pour avancer plus lorsque le combat prit fin l'indien parla avec Kildare et Aston, mais elle n'avait rien a faire là bien que se soit une Gangrel qui l'ai mené jusque là. Ce duel devait relever d'affaire interne à leur clan et elle n'avait pas à s'en mêler même si William devait perdre.
Elle espéra qu'il ne fut pass dérangé par son arrivé, même si il ne semblait pas l'avoir remarquer.

Les trois Gangrel toujours conscient placèrent William à l’abri, Alice toujours en retrait n'avais pas bougé n'écoutant pas les paroles des autres.

A dix bon mettre de la position de son bien aimait elle le regarda dans son immobilité persistante. Combien de temps mettrait il à se réveiller ? Serait il toujours de mauvaise humeur après ? Voudrait il la voir alors qu'il venait d'échouer et qu'il ne voulait plus la voir déjà avant ça ?

Les poils noirs de la bête laissèrent doucement place à la peau nu "humaine", lorsqu'elle releva les yeux les autres étaient partis.

Pourquoi faut il toujours en venir aux mains ou aux crocs en l’occurrence ? Ne dit ont pas que la violence engendre la violence ? A quoi lui avait servie cette vision puisqu'elle n'était pas en mesure d'empécher le combat ?

Souffre t'on en torpeur ?

la circulation dans la rue commence à s’intensifier, le soleil va bientôt reprendre ses droits sur la ville. Baignant chaque arbres nu de sa lumière hivernale. Pourra t'elle jamais revoir ses rayons scintiller sur la neige ?
Une douce mélancolie s'empara de la Malkavian alors qu'elle s'approchait doucement de William. On dirait qu'il dort.
Attendrit Alice passe une main dans ses cheveux emmêlé, il à l'air serin, beaucoup plus que lorsqu'elle l'avait croisé au Louvre. Le combat l'a dit défoullé ou libéré comme l'avait dit Hahuizotl ?


[Sortie vers chez elle plus tard un peu avant le levé du jour, puis saut dans le temps et l'espace vers le couvant.]


Vêtements d'Alice:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Lun 2 Sep - 12:23

[Départ d'une nouvelle nuit apres le saut dans le temps]

Ahuizotl se réveilla sur ce territoire qu'il chérissait énormement. Depuis le temps qu'il était là, il avait appris à maitriser son territoire et à apprecier son refuge. Il avait appris aussi à connaitre un peu mieux les siens, surtout Izabela qui bien que toujours fragile, faisait d'énormes progrès. Cela faisait quelques temps qu'il n'avait pas revu William mais aux dernières nouvelles, il allait beaucoup mieux ... Il était désormais indépendant et le vieux Gangrel ne s'inquiétait plus pour lui ... du moins, plus de la même façon ...
Lorsqu'il se prenait à penser à tout cela, il se demandait comment il pourrait faire pour que son clan soit à l'abri du danger. Il ne devrait pas se soucier de leur sort pourtant, et il devait rester concentré sur sa quête et son fardeau. il était le seul à pouvoir supporter cette responsabilité et il devait rester seul pour ne pas mettre en danger ses frères.
Pourtant, il savait au fond de lui que le danger ne menaçait pas que lui et qu'en restant seul, il ne protégerait pas ces frères. Il devait donc apprendre à cotoyer les Gangrel et les Camaristes.
Kildare était indépendante elle aussi mais sa sagesse l'avait aidé à faire le bon choix. Ahuizotl ne savait pas pourquoi mais il devait respecter cette femme. Elle était forte et bienveillante ... Pourquoi ? Il n'en savait rien mais il n'était pas seul.
Quant à Julien, il était a priori fougueux et très indépendant mais son courage faisait l'honneur du clan. Pour sûr qu'il allait s'attirer très vite de graves ennuis et qu'il alllait devoir le surveiller de près ... non pas qu'il avait peur pour lui non. Il utilisait juste les même techniques que lui pour faire sortir son ennemi de son terrier. Il semblait doué pour la chasse ...
Il repensa alors à cette soirée où Parmenion lui fit boire de son sang. Il n'avait pas menti et depuis ce soir si difficile à accepter, il n'avait pas senti la moindre contrainte ou chaine qui l'avait empéché d'agir en toute liberté.
Etait ce le contact prolongé avec Isabela qui lui avait ouvert les yeux ? Il essayait de faire confiance ... Il allait parfois contre sa nature ... Il apprenait semblait il la loi des Camaristes ...
En sortant de Terre, il contemplait toujours les étoiles pour y lire les conseils des Dieux. Cette nuit là, le présage y était doux. Doux sauf que le sang devait toujours couler et que l'ennemi n'avait pas encore montré son visage.
Par contre, la "Camarilla" se montrait soudain sous un autre visage et il semblait que pour le vieux Gangrel qu'il était, il existait alors de nouvelles raisons de sauver ce dernier rempart de la menace de ses ennemis.
Il se dirigea droit vers le Louvre pour pouvoir prendre des nouvelles d'une alliée précieuse qui, aux dernières nouvelles, residait dans une des cellules du Louvre ...

[direction le Louvre]


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Ven 4 Oct - 11:26

[Arrivée depuis le bois de Vincennes]

Ahuizotl avait pris son temps sur le chemin. Il avait pris soin de rester discret et de vérifier que personne ne l'avait repéré. Il savait que le bois de Vincennes était devenu le terrain de chasse des danseurs de la spirale noire et que son odeur leur était désormais famillière.
Il savait plus que jamais que l'affrontement était inévitable et qu'il se rapprochait d'heure en heure ...
Malheureusement pour lui, il demeurait trop seul pour avoir une quelconque chance de réussite. Amandine avait totalement disparue et sans signe de vie de sa part, il lui paraissait improbable qu'il puisse leur échapper bien longtemps ...
Il était toutefois revenu dans son refuge une dernière fois, afin d'y gouter la tranquilité que lui approtait ce lieu maintenant si familier.
Ce serait la dernière journée ici pour lui. Il devait éloigner les BSD de son clan jusqu'à ce qu'il ait réussi à repérer leur trace.
Il ne supportait pas l'idée que son clan puisse devenir une proie pour ces redoutables chasseurs. Il devait faire vite afin de pouvoir trouver une issue à se piège qui se refermait sur lui ...

Pour l'heure, le jour allait bientôt se lever et il devait se reposer. Son frère William était toujours en torpeur ... Il reprenait des forces et c'était bien.
Apres leur bataille, il allait se reveiller en toute liberté et n'aurait plus de chaines ... Alors peut être partiront ils ensemble dans une chasse improbable mais inévitable ...
Leur survie était menacée et le sang allait encore couler ...
En regardant le ciel étoilé, ahuizotl n'oubliait pas la prophétie en marche. Au delà de la Camarilla, il priait en silence pour que son clan soit épargné. William était si beau ... Izabella si Innocente ... Julien si courageux ... Aucun de ses frères ne devrait tomber avant lui il se le jurait. Pourtant il savait que le sang devait couler et que ce ne serait pas que le sang de ses ennemis. La nature ne suivait déjà plus son cours normal depuis que la lune avait saigné sous ses yeux ...
Le predateur qu'il était traversait des moments de doute, lui qui avait toujours ressenti une parfaite assurance quant à sa survie en ce bas monde. Depuis quelques temps, sa position dominante était bien remise en cause et il ne pouvait pas l'ignorer.
Mais il était de la trempe à se battre pour conserver son autorité et, sous le regard bienveillant d'Utzuilopochtli, il ne lâcherait rien à l'ennemi même s'il ne devait plus y avoir d'espoir de survie.
Paris était la Terre Camariste et il avait pour mission d'y évincer tous autre mâle dominant ennemi. Il avait trouvé quelques alliés de taille déjà mais il fallait en amener d'autres à ses côtés ...
Shanel ... Où pouvait elle bien être ? ... Pourquoi ne donnait elle plus signe de vie ?
Et Amandine, était elle morte elle aussi ? ...
De tels alliés paraissaient pourtant trop forts pour disparaitre comme ça ...
Ahuizotl voulu garder espoir et souria à la lune alors qu'il s'enfonçait doucement à travers le sol pour fusionner avec la Terre ... (1 pt de sang)


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Dim 6 Oct - 12:30

Une nouvelle nuit commençait et Ahuizotl était on ne peu plus apaisé en sortant de terre.
Il devait se rendre à ce nouvel Elyseum pour l'inauguration mais il n'avait rien pour se préparer.
Il était pourtant hors de question qu'il y aille dans cette tenue.
Il se dépêcha donc d'aller au Louvre pour remédier à cela ...
(-1 pt de sang)


[départ pour le Louvre]


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Sam 9 Nov - 1:16

[viens de l'antichambre zone VIP]

Ahuizotl était sorti tranquillement en ayant pris soins de demander à la goule qui l'avait bloqué un peu plus tôt dans la nuit, ce qu'était une cravate afin de ne pas être démuni lors de la prochaine nuit.
En arrivant dehors, à l'air libre, il se sentit revivre et même s'il ne pouvait pas respirer l'air à plein poumons, il sentait le vent froid caresser sa peau morte et cela lui faisait du bien.
Il marcha d'un pas léger à travers les rues de Paris, répondant à l'appel sauvage de ses terres qu'il saurait retrouver, d'instinct, à travers ce dédale de rues toutes aussi bruyantes les unes que les autres.
Il ne cessait de repenser qu'il avait surmonté cette épreuve avec beaucoup de réussite et il était fier.
Fier en pensant au Prince et à son attitude, ainsi qu'à ses propos. Fier d'avoir découvert de nouveaux visages et surement deux nouveaux alliés potentiels au minimum; piste qu'il allait devoir creuser un peu plus mais qui augurait tout de même de bonne choses.
Fier d'avoir fait la connaissance de Jacques qui semblait être désormais déjà bien plus qu'un allié aux yeux d'Ahuizotl.
Quant à l'espoir qu'un jour la vérité que cherchait son ami Stanislas puisse être découverte, c'était un petit plus qui avait fait de cette nuit une très bonne nuit en sommes.
Elle avait pourtant bien mal commencée ... Espérons que la prochaine nuit sera aussi bonne.
En entrant sur ces terres, la nuit n'était déjà plus aussi sombre et le Gangrel ressenti alors cette sensation de rage en repensant que son territoire n'était plus aussi sûr qu'il le pensait.
Il ne fallait pas négliger ce détail et il devait renforcer sa vigilance pour l'avenir.
Il avait déjà un plan mais il lui faudrait un peu de temps pour mettre ça en place. Surtout, il lui faudrait être plus présent et frapper fort dès la première occasion. En temps de guerre, il ne fallait rien négocier et il devait montrer à tous qu'il était le maitre sur ses terres et qu'il ne fallait prendre cela à la légère.
Le Gardien de L'Elyseum avait fort à faire pour défendre ses règles dans son domaine et la tâche semblait bien difficile. Le Gangrel lui, serait beaucoup plus radical dans son action. Il ne tolérerait rien ...
Kaoum lui avait fait cet aveux et finalement, cela lui permettait d'ouvrir les yeux sur une faiblesse qui pourrait s’avérer fatale. Il venait de lui rendre service en montrant du doigt sa négligence. Un signe de plus qui lui permettrait de corriger ses erreurs car sans Quetzalcoalt, le vieux Gangrel était vraiment perdu dans ce monde hurlant de détresse et de souffrance.
Arrivé dans son refuge, il ne put perdre un instant pour contempler les étoiles qui avaient déjà disparues depuis bien longtemps pour laisser place à une coloration si agréable et si dangereuse pourtant.
Ses yeux pouvaient s'habituer certes à cette lumière pourtant encore si discrète mais son corps déjà commençait à se raidir comme si, très bientôt, il allait tomber dans ce profond sommeil qui le rendait si vulnérable.
Il concentra alors son sang une dernière fois pour s'enfoncer rapidement dans la Terre, laissant le jardin complètement vierge et silencieux. (1 pt de sang)
Plus personne ne pouvait se douter qu'ici, dans ce jardin si paisible, reposait une bête féroce et que cette Bête, allait ressurgir dès que la nuit serait retombée ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Dim 10 Nov - 23:23

Ahuizotl sortit de terre (2 pts de sang) avec le sourire. La journée en torpeur avait été paisible et le calme environnant était un bon présage.
Cette nuit allait être chargée en événements avec la réunion du Primogène et peut être, à la suite de cette réunion, un raid contre l'ennemi.
En regardant le ciel, le vieux Gangrel savait que faire couler le sang de l'ennemi était la meilleure chose qui pouvait arriver en cette fin de cycle.
Le Prince allait enfin lui dévoiler ses objectifs lui désigner quelques alliés de choix. Il verrait alors de quoi était faite la Camarilla Parisienne.
La nuit dernière l'avait fait réfléchir sur cette Camarilla et sa véritable valeur dont il ne saisissait qu'aujourd'hui, un aspect plus noble et respectable. Quand l'esprit lui avait dit qu'elle était le dernier rempart à la vague de corruption qui allait déferler sur Paris, il n'avait pas saisi pourquoi la Camarilla était différente du reste.
Ce soir, même s'il ne comprenait pas encore pourquoi, il envisageait de protéger le Prince Parmenion. Il était surement celui qui allait pouvoir faire revenir Quetzalcoalt près de lui. Comment, il ne le savait pas encore mais son instinct ne le trompait jamais ...

Apres quelques pensées rapides pour son Dieu protecteur, il se décida à rejoindre le Louvre pour y rencontrer Jacques. Son nouveau frère de clan qui avait un don pour ce mouvoir dans ce monde moderne et politique qu'adoraient les caïnites modernes.
Avec William, Izabela et Julien, ils étaient maintenant assez nombreux pour partir dans cette grande chasse qu'il avait prévue de mener il y a quelques semaines maintenant.
Qui d'autre que les Gangrel pouvaient affronter les Danseurs de la Spirale Noire ...
C'était son rôle de Primogène que de les réunir tous et de les lier par ce défi unique. S'il voulait redonner ses lettres de noblesse à son clan, il fallait qu'ils accomplissent une action d'éclat pour la Camarilla.
Il y avait tant de choses à faire ...
Il partit nonchalamment vers le Louvre pour se préparer physiquement et mentalement à la grande réunion ...
[Sortie vers le Louvre]


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kildare Callaghan
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Ven 23 Mai - 4:19

Kildare  revenait des quais et avait  dissimulé  sa  moto à proximité tout  en   la sécurisant avec son antivol. Elle n'emportait que  son sac à dos  et avait laissé le casque de moto dans le compartiment sous le siège qu'elle avait verrouillé.

Elle  s'allongea sur le sol et  posa sa tête sur le sac à dos bien calé sous sa nuque.

Elle sentit  la torpeur l'envahir et  ferma les yeux pour s'y abandonner.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Sam 24 Mai - 22:27

Le soleil avait disparu et avec lui, cette force surnaturelle qui plongeait le Gangrel en torpeur bien malgré lui.
Cette malédiction était devenue si naturelle avec les âges que l'azteque ne se souvenait presque plus des temps où il fut humain. La guerre, la haine, la soif de vengeance. Ho ! ça oui, il arrivait encore à le ressentir mais il aspirait à la paix plus qu'au reste. Malheureusement cette paix qu'il pouvait connaitre parfois, comme ce soir où il s'éveillait, n'était pas ce à quoi il aspirait vraiment.
Il savait que tout guerrier jaguar finissait par rejoindre les Dieux avant de reformer un cycle. Lui, son Destin était tout autre et parfois, il lui arrivait de croire que ce cycle entamé ne se terminerait jamais.
Parfois comme ce soir, il s'imaginait qu'il avait peut être atteint l'immortalité des Dieux, tout comme Miroir Fumant et que bientôt, il saurait comment rentrer chez lui ...
Perdu dans ces pensées et regardant les étoiles en quête de réponse, il demeura ainsi durant quelques bonnes minutes avant de reprendre ces esprits.

"Ce soir c'est une fête costumée au Louvre ... Hum ... Y a t il eu pire depuis mon arrivée à Paris que ces joyeusetés mondaines ?"

Il souria presque de dépit en sachant pertinemment qu'il n'avait pas d'autre choix que de s'y rendre.
Il lui fallait d'abord chasser pour être vraiment sûr de ne pas gâcher la fête. Sa Bête semblait moins docile que d'habitude ces derniers temps et il se demandait si c'était dû au retour de Quetzalcoalt.
Une chose était certaine pour l'azteque: Il lui fallait remonter ses origines pour savoir qui étaient vraiment ses sires et comment étaient perçus ses Dieux pour ses pairs Camaristes.
Il lui faudrait aussi savoir ce qu'en savaient le sabbat et les infernalistes. Cette partie du puzzle n'allait pas être très facile à dénicher ...

Mais il n'oubliait pas Isabela ... Elle n'était pas au refuge mais elle serait peut être au Louvre.
Il voulait la voir, la connaitre, découvrir ce qu'elle pourrait lui enseigner sur la nature humaine. Peut être alors qu'il comprendrait mieux la Camarilla et sa volonté de se fondre dans cette humanité ...

Il se leva alors et parti rapidement vers les quais pour se divertir un peu avant d'affronter le Louvre ...

[Direction les quais de Seine]


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Mer 17 Sep - 16:50

[Reveil]

Ahuizotl était furieux ...
A peine quelques nuits que le Destin du monde était sauvé et déjà la trahison de ses pairs se faisait sentir...
Le clan Gangrel n'avait donc plus le droit d'être représenté ?!?
Ce n'était pourtant pas l'impression que le Prince Parménion avait laissé planer et le Gangrel devait lever le doute sur cette décision bien plus qu'étrange.
Était ce là l'intervention de l'un de ses plus fidèles amis ? ...
L'azteque devait en avoir le cœur net.
Il laissa en plan d'aller rendre une visite à Jacques pour aller droit au Louvre...


[Direction le Louvre]


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dramaturge
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Mar 9 Déc - 18:47

[Suite d'ahuizotl dans la voiture]

Au sein du refuge se trouve un vieil homme dont le visage inspire la sagesse. assis en tailleur il te fait signe de venir t’asseoir avec lui. Il porte des colliers et des bijoux aztèques. ces traits semblent très tirés et il dégage de son apparence un petit quelque chose de félin. Les humains restent a l'écart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Mer 10 Déc - 13:11

Ahuizotl cherchait des réponse depuis si longtemps et lorsqu'il vit cet homme, ce fut comme une révélation divine.
Tout paraissait si familier chez cet être si vieux et d'une apparente sagesse.
Bien que les humains restèrent à l'écart, le Gangrel lui s'approcha avec une mine réjouie et se dressa fort et fier devant le vieillard.
Il se présenta dans sa langue natale.

"Je me nomme Ahuizotl, infant de Teoxohecuilli du clan Gangrel ! Votre présence ici est un présent des Dieux ! Soyez le bienvenu dans mon refuge."

C'est alors que sa mine se fronça et qu'il prit conscience que son domaine n'était pas si sûr qu'il ne l'aurait espéré.

"En temps normal, il est pourtant extrêmement dangereux de venir ici sans y être invité ..."
Il sourit amicalement et pris place en tailleur face à son hôte.

"Aurais je l'honneur de savoir qui vous êtes ?"


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dramaturge
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Jeu 11 Déc - 0:17

"Oh grand Ahuizotl, je sais qui tu es. Je me nomme Tepi. Humble serviteur qui foule cette terre depuis plus de cycles que toi. Sache que j'ai observé tes nombreuses chasses, pêches, et put être témoin de ton courage arme a la main lorsque tu étais mortel et faisait coulé le sang de tes ennemies
Oui Ahuizotl, comme tu le devines je suis le serviteur de celui qui t'a abreuvé de son sang faisant de toi un être plus proche de nos Dieux, Teoxohecuilli
Puisse tu me pardonné notre intrusions, a moi et ces ses servant mortel. Nous nous somme arrangé avec un certain Jaques Delcroix, qui m'avait était indiqué comme le représentant des Gangrels dans cette étrange ville."


Avant d'en dire plus, la goule ta permission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Jeu 11 Déc - 10:50

Ces révélations étaient de bonne augure bien qu'Ahuizotl fit toujours rebuté par l'idée de faire des hommes des esclaves.
C'est alors qu'un flash lui revint comme sorti de la prison de l'oubli dans lequel il était enfermé depuis des siècles.

Il se voyait, lui, jeune et vivant, les armes à la main courant dans une forêt. La peur avait pris possession de son corps, il ne sentait qu'elle ...
Pourtant il courait vers elle ... pourquoi ?
C'est alors que l'image du campement ennemi lui apparut et qu'il hurla pour se donner du courage en chargeant son ennemi. La bataille fut de courte durée et il se decouvrit une grande habilité au combat. Il n'eut pas à réfléchir lorsqu'un deuxieme guerrier engagea le combat puis un troisieme ...
Il se souvint très bien de cette première bataille qui lui valut l'approbation de son chef de guerre et la fierté de son père. Ce jour là, ils avaient capturé une bonne vingtaine d'esclaves et devint un guerrier.

Pourquoi donc cette notion d’esclavagisme le rebutait il tant ? Y avait il une raison cachée au fond de sa mémoire ? Où était ce le cri de la Bête qui hurlait en lui chaque fois que cette idée lui traversait l'esprit ...
Bref, un instant songeur, il se garda de faire la moindre reflexion à ce sujet devant son hôte de marque et ne lui offrit qu'un sourire et de douces paroles afin qu'il continue son histoire.


"Considérez que vous êtes chez vous ici et que vous êtes mon égal aussi longtemps que vous vous considérerez comme mon allié !"

Ahuizotl respectait beaucoup cet homme. Il était peut être le témoin de son passé et celui qui allait le guider vers son Sire, car oui, son Sire était surement vivant et tout près de lui ....
Sa Bête grondait intérieurement et voulait pourtant sauter sur ce vieillard, il la sentait comme son instinct qui lui disait, tue le maintenant !
La confrontation avec son Sire serait alors quasi immédiate.
TUE LE ET BOIS SON SANG !
La tentation était forte mais le Gangrel savait maitriser sa soif. Cet homme n'était pas son ennemi. Pas encore ...


"Continue ton histoire Tépi, je t'écoute ..."
Sa façon plus familière de s'adresser à lui devait l'aider à lui faire comprendre qu'il était maintenant libre de toute contrainte ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dramaturge
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Ven 19 Déc - 2:43

"être votre alliée et un bien trop grand honneur pour moi. Je suis votre serviteur dorénavant.
Les Gangrels s’inquiètent, Nous craignons que ce monde soit difficile à arpenter après le sommeil qui fut le vôtre. Nous vivons dans des temps bien étranges où les dieux et l'honneur sont étouffés par le besoin hélas vital de survie. une survie que nous devons à la mascarade et l'adaptabilité à ce monde qui se façonne au-delà de l'immortalité de caïnite"


Tout en fait son histoire la vieille goule dessiner avec son doigt dans la terre. Un style semblable aux gravures de l'art aztèque, en plus sommaire bien sur, représentant les vampires, et leur paradoxe dans leur rapport aux mortels.

"C'est pour ça que je suis ici, avec ces humains qui partagent nos croyances, il voit en vous en envoyer des dieux si ce n'est un dieu lui-même. Nous sommes là pour vous aider à vous adapter à ce monde, sans renier qui vous êtes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Sam 20 Déc - 2:01

Les révélations du vieil homme étaient pour le moins étranges ... Il venait de lui confirmer que les vampires pouvaient être des Dieux aux yeux des hommes.
Du moins les vampires les plus vieux ...
Il lui fallait alors trouver ces vampires pour en avoir la certitude.
Le premier et le plus important était bien sûr Quetzalcoalt.

Le regard du Gangrel se fit alors inquisiteur mais pourtant, il n'était pas menaçant quand il s'adressa au vieil homme.

"Dis moi alors Tépi ! Quetzalcoalt pourrait être un vampire ?
Il est revenu pour lutter contre son frère qui était plus connu sous le nom de Boubanos. Un Baali en vérité.
Si son frère était un vampire, il se peut qu'il en soit un aussi. Que sais tu de lui !"

Une nouvelle perspective s'offrait au Gangrel et, avec ses nouveaux serviteurs humain, il allait devoir réfléchir à la façon dont il allait embrasser ce nouveau monde ...


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dramaturge
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Dim 28 Déc - 23:00

"Les histoires de nos dieux sont d'une nature bien plus complexe que cela, en réalité c''est ce que les ténèbres cache aux yeux des mortelles qui est bien plus complexe.
L'histoire de nos dieux est liée au vampire, les sacrifices et la place importante liée au sang en sont des preuves flagrantes. Ma sagesse hélas n'était pas dans de si hautes sphères. Quetzalcóatl pourrait être un puissant vampire, tout comme il pourrait être une puissante créature qui si oppose.

Puis il y a également ce voile de mensonge qui plane au-dessus de nous. À travers les siècles il n’est pas rare les immortels qui se sont emprunt de surnoms lié à de profond mythe.
nous devons d'abord démêler le vrai du faux.

Je me permets également de rajouter que nous nous inquiétons des propos de ce Boubanos. Il aurait beaucoup pu se servir de votre ardente foi pour vous manipuler.

sans vouloir vous manqué de respect maître."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   Mar 30 Déc - 10:20

Le Gangrel resta songeur ...
Il regarda le ciel un instant comme si le vrai ne pouvait lui apparaitre que de la haut.
Cependant, sa foi ardente comme le disait Tépi était une force autant qu'une faiblesse et Boubanos avait tenté et réussi à s'en servir ...
Il eut une pensée pour Dimitri qui avait eu un rôle bien plus important qu'il n'avait pu l'imaginer.
Puis il reposa de nouveau ses questions à son nouvel allié:
"M'aideras tu à connaitre la vérité ? Je veux savoir ce que sont devenus les mexicains car j'ai appris qu'ils ne sont pas morts. Je veux savoir ce que sont devenus nos croyances car les hommes d'aujourd'hui ne croient plus en nos Dieux. Il semble même que certains parlent d'un Dieu unique, y compris certains vampires qui osent évoquer la Géhenne.
Et puis ... Je veux que tu me dises tout ce que tu sais de mon Sire"

La Bête gronda encore une fois à l'évocation de ce dernier....


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jardin des plantes   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le jardin des plantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

 Sujets similaires

-
» de l'utilisation des plantes...
» pour les amoureux de jardin
» Les travaux au jardin
» Dictionnaire de plantes communes et magiques
» Le jardin des amants...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 5 ème et 6 ème arrondissements (appelés la torche) :: Refuge Gangrel-