AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Ballade hivernale sur les quais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Ven 6 Sep - 4:09

Spoiler:
 

Julien ne savait pas s'il devait être amusé ou désespéré. Si c'est de ce genre de chasse que parle l'aztec, il est plus que partant. Maintenant, poursuivre des rumeurs est rarement une bonne idée, mais les plus aberrantes ne sont-elles pas souvent fondées ? De plus le primogène semble les transformer en réalité.

"Et bien il semble que les rumeur vont un peu plus loin que la simple spéculation."

Julien remet son casque de moto.

"Je vais de ce pas voir si mes prédécesseur on notés quelque chose à ce sujet. Je suppute qu'ils n'ont pas rien glandé depuis qu'ils existent et que certains savaient lire et écrire. Enfin espérons qu'ils le faisaient. Aussi je vais flâner au Louvre, voir si je trouve quelque chose d'intéressant. Tenez moi au courant, comme je le ferai. Je tacherai de vous envoyer une bestiole pour vous trouver si j'ai du nouveau Primogène, si vous pouviez avoir l'amabilité de faire de même."

L'homme remonte sur sa bécane.

"Je fus ravis de vous rencontrer Nitthael, puisse nos chemins se recroiser afin que nous travaillons ensemble."

Il part tonitruant dans les méandres de Paris, afin de retourner dans ce Louvre qu'il déteste tellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Ven 6 Sep - 11:39

Ahuizotl fut désapointé quand Julien annonça son départ. Il avait eu la folle idée qu'ils allaient aller de ce pas, tous les trois, là où il était déscendu le mois dernier
pour passer cette journée en torpeur, en territoire ennemi ...
Ce qu'il avait ressenti la bas était encore gravé dans sa mémoire et il fallait qu'il y retourne.
Soudain, il eut une idée.

"Quand je suis allé la bas la première fois, il n'y avait aucune vie animale dans ces égouts, comme s'ils avaient fuit le danger qui s'était installé là. J'ai bien tenté de repérer quelquechose mais le mur était llisse, tel un miroir, sans aucun moyen de le traverser où de le déplacer.
Peut être que si nous allions là bas et que nous attendions paciemment que quelqu'un sorte, nous aurions une chance de trouver le mécanisme d'ouverture.
Le risque est que je n'ai aucune idée de ce qui pourrait sortir et je n'aime pas me jeter dans un piège sans savoir qui me l'a tendu."

Il attendit quelques secondes pour laisser à la Brujah le temps de prendre conscience du danger de la situation. L'ambiance dramatique devait être maintenue pour aborder le deuxième sujet ...

"Quant aux danseurs ! Ce sont des lupins dont l'âme est corrompue par le mal. Il y a une meute entière dans Paris. Comme je vous l'ai dit, ils connaissent mon existence et mon odeur et je suis une cible à présent. Heureusement pour moi, je ne suis pas encore la cible prioritaire mais ça ne saurait tarder ...
Ils sont puissants, rapides, des chasseurs impitoyables ... Impossible de discuter avec ces bêtes féroces. Je ne sais pas encore pourquoi ils sont là mais ils ont décidé d'aneantir les forces de frappe qui protège notre Terre. S'ils se sont alliés aux infernalistes, c'est surement pour reveiller la sombre mère qui dort sous notre cité.
Mais atttention ! Ce que je vous dis n'est que l'idée que j'ai de cette situation et rien encore n'est avéré.
La seule chose qui est sure c'est que le cycle se termine et que le sang a déjà commencé à couler. Nous devons tenter de recruter tous les alliés possible pour le combat qui est déjà lancé. Les attaques sont multiples et beaucoup d'anciens sont déjà tombés. Je dois m'entretenir avec le clan Malkavian et avec le clan Tremere très rapidement."

Il observa alors la Brujah droit dans les yeux comme s'il essayait de voir la Bête qui se cachait derrière ce joli visage. La curiosité dont il faisait preuve était parfaitement visible voire même déplacée. Si elle était si ancienne que cela, sa Bête devait être une formidable et redoutable menace. Il avait tellement envie de la voir à l'oeuvre ...

"Venez donc avec moi au Louvre et nous tenterons de trouver l'un de ces sorciers pour nous guider. Qu'en pensez vous ?"


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nitthael
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Ven 6 Sep - 22:56

Julien les quitta précipitamment, elle le salua un peu froidement; son attention était captivée par le primogène Gangrel, elle était pendue à ses lèvres; ainsi c'est dans les égouts que commencerait leur périple !!! Des loup garous ?? Elle se referma , jamais elle n'avait eut à affronter des lupins, et elle en était ravie, mais l'idée qu'il existe des lupins corrompus par le démon était pour elle la preuve absolue qu'un Baali devait œuvrer dans l'ombre....

Elle cacha sa bouche avec sa main alors qu'elle réfléchissait. Il avait raison, seuls ces sorciers diableristes pourraient percer les sortilèges du malin, de abjects ils passaient à abjects mais utiles. Quelle ironie du sort ... mais après tout,les cainites d'aujourd'hui étaient il responsable des exactions de leurs anciens ?

Cette question n'appelait pas de réponse, elle avait besoin d'eux . Il n'y avait rien d'autre à ajouter .

"J'en pense, que hélas, nous n'avons guère le choix ...et qu'il nous faut des armes en métal lunaire !"   elle cracha presque ces mots avant de regarder l'indien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahuizotl
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Assagit (+1), irrationnel ( -1 )
Points de sang:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Sam 7 Sep - 10:36

Il fut surpris par les paroles énigmatiques de la Brujah.


"Du métal lunaire ?!? Qu'est ce donc que cela ?"

Il n'avait jamais entendu dire que Coyolxauhqui avait offert aux hommes un tel présent.
Se put il un instant que malgré la disparition de son Peuple, les Dieux furent restés bienveillants envers les humains.
Il resta songeur un instant, levant les yeux vers la lune qui ne l'avait jamais quitté depuis le début de son périple.
"Les Dieux nous aident dans notre quête et je me réjouis d'apprendre que la Camarilla possède encore plein de ressources pour se défendre. Nitthael ! Marchons vers le Louvre si vous le voulez bien et parlez moi de ce mystérieux métal."


[« Ligote tes sentiments d'une formule,Emprisonne ta douleur d'une ceinture,Le loup qui ne montre jamais son sang par l'autre loup sera laissé vivant. » Otto Manninen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nitthael
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Sam 7 Sep - 22:18

La brujah sourit au gangrel

"Je vous suis, en chemin je vous expliquerai"


Marche vers le Louvre


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ballade hivernale sur les quais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» " BALLADE "
» Ballade de L'Elfe et du Hobbit
» Ballade au calme (PV Isaac)
» Agression hivernale [PV: Maël Theirmall]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 5 ème et 6 ème arrondissements (appelés la torche) :: Les quais de Seine :: Archives-