AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Ballade hivernale sur les quais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Ballade hivernale sur les quais.   Mer 17 Oct - 3:48

Arrivée du Louvre...

Le chemin pour les quais de Seine n'était pas long, Julien eu quelques instant de doutes qui s'envolèrent immédiatement au moment où il put poser ses yeux sur le popotin de Luddmila, ce soir il en prenait pleins la tête.

Enfin bon, ce n'est pas une raison pour être un porc, il se souvenait encore de son adolescence ou il avait appris quand même deux trois doses de savoir vivre, aussi il proposa son bras à Luddmila.

Les débuts furent silencieux pour lui, ne sachant trop quoi dire, il ne se voulait pas trop inquisiteurs, désintéressé ou grossier. Finalement c'est sa curiosité qui pris le pas.

"Ma question va vous paraitre bien sotte et enfantine, mais est-ce que la nuit garde ses couleurs après toutes ces années ? Je me souviens encore d'humain pliés sous le poid de l'âge, usés par le temps souriant alors que la mort s'approche un peu plus chaque instant. Comment voyez vous ce moment, par exemple, vous qui avez vus passer plus d'année que la pierre que nous foulons ?"

A côté d'eau le fleuve de Paris miroitait sous les lumières artificielles de la ville, la Lune, encore incomplète, mais d'une brillance indéniable participant au charmes de ces pierres blances orgueilleuse d'atirer le regard des hommes depuis ces siècles. Entre les mains de Luddmila et de la mémoire de la cité, il se sentait perdu et fragile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Mer 17 Oct - 4:02

Luddmila l'avait suivit, prenant son bras, respectant son silence. son long manteau ajusté la protégeant du froid, elle connaissait les lieux, mais faisait comme si... regardant d'un regard fasciner les gens qui y étaient, le décore... elle avait toujours aimé !

Puis, la curiosité de Julien sembla prendre le decu est ce qu'elle gardait le gout... elle le regarda et lui sourit tout en se mordant la lèvre inférieure elle réfléchissait

Je ne suis probablement pas aussi vieille que tu le crois Julien, mais... j'aime encore a m'amuser et... on dirait que l'existence m'apporte toujours un intéret nouveau ! Je n'ai pas peur de disparaitre a jamais, mais je ne suis pas non plus pressé que cela arrive

elle rit haut et fort attirant par le fait même le regard de quelques passant, mais sans plus

Tu sais Julien... je le savais !

Il était rafraichissant elle aimait ca !

Je le savais ! tu avais beau le nié... je le savais !

Elle l'entraina plus près de l'eau, loin des passant

Mais tu sais c'est comme pour les humains... certains vieillissent bien et heureux d'autres aigris! Avec un peu de chance il te reste des siècles... il faut apprendre a profiter de toutes les occasions qui se présentes!

Arrivée pres de l'eau, elle laissa tomber sa chassure et du pied éclaboussa légèrement le jeune homme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Mer 17 Oct - 4:17

Il se mît à regarder un peu moins Luddmila et un peu plus le monde l'entourant. C'était une personne charmante et qui acceptait de se prêter au jeu de ses questions. Comme quoi Hidalgo n'avait pas raison sur tous les points, certains anciens pouvaient se montrer agréable lorsqu'ils ne se sentaient pas menacer.

"Je tâcherai de regarder l'avenir avec envie, il est effectivement pleins de promesses et je me doute bien qu'il faille plus d'une nuit pour le découvrir, mais ce sont des choses auxquelles je n'ai pus ouvertement m'intéresser ces derniers temps.

En revanche, je veux bien vous croire, mais je gage que vous me prêtez plus d'intérêt que je n'en mérite. Toutefois, je ne saurai dire, sans mentir, que cela n'est pas plaisant. "

Et puis elle se mot à l'arroser, il sourit doucement relâchant presque un rire avant de s'éloigner simplement pour mieux participer au jeu lancez par la femme. Effectivement, cette soirée est refraichissante. Il a bien fait de quitter les murs du petit salon.
"Accepteriez vous de me parler des merveilles de ce monde ? J'ai dû me mettre au banc de la société alors que je n'étais pas tellement adulte et mes souvenirs du peu Ue j'ai vus furent à demi effacés par ces dernières années de survie. Vous semblez avoir vus plus que je n'ose rêver. "

Il n'y avait pas que physiquement que cette femme est charmante, mais au risques de troubler ce tableau nocturne, Julien profite de la distance pour la déshabiller un peu plus du regard. Faut avouer qu'elle est bo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Mer 17 Oct - 4:42

Luddmila recula pour ne pas se faire éclabousser abandonnant méfiante sa chaussure. Il l’observait, elle le savait, elle le sentait, elle le voyait faire. Celle qui avait reculé de quelques pas, avanca lentement, suave pour se pencher tout en le regardant afin de remettre sa chaussure, espérant qu’il ne l’arrose pas dans cette étrange position.



Pardon… je n’aurais pas du…



La rose se redressa et lui tendis la main afin de reprendre son bras. Elle y déposa sa main et se rapprocha de lui, collant son bras au sien !



Je ne recommence plus … promis !



Elle n’avait vraiment l’air sérieuse dans sa promesse, plutôt joueuse, le regard taquin.



Je ne sais pas trop ce que tu attends de moi... mais si je puis t’être utile en te racontant mes vieilles histoires se sera un plaisir ! Il te faudra être cependant plus précis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Mer 17 Oct - 20:39

Faisant une mi-moue un peu idiote lorsqu'il s'arrêta, il mit un genoux à terre la regardant d'un air solennel.

"Je vous prie de me pardonner, je n'aurai pas dû !"

Reprenant le bras de Luddmila, ils partirent de nouveau sur la promenade des quais. Finalement elle reprit le cour de la discution.

"Plus précis ? Je ne sais pas ! Il y a tellement de choses promettant monts et merveilles dans le monde... Tant de choses à découvrir ! Les Andes, les lagons des Caraïbes, les forêts de Russie et du Canada, les déserts blanc arctiques ! Le Tibet ou encore simplement les dessous de Paris, son vrais visage ! N'avez-vous jamais flâne au hasard des pavés pour tomber sur un quelconque endroit inconnu, mais laissant un sourire imperméable ?"

Il se mit à rêver regardant les contours des constellations réinventés dans son esprit.

"Vous avez due avoir des expériences extra-ordinaire sous leurs yeux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Mer 17 Oct - 23:23

Elle leva les yeux au ciel ralentissant le pas légèrement... les regardant, du moins celles qu'elle était capable de voir ! Les lumières de la ville en cachant plus d'une

oh oui ... quelques que petites aventures

Luddmila resta silencieuse un bon moment, marchant au bras du jeune homme, se rappellant, se remémorant ... ces étoiles elle se les rappelait particulièrement dans deux évenements de son existence.. elle n'y pretait pas attention aussi souvent que lui probablement.

Tu sais... tu sais ou elles sont les plus belles ces étoiles?

Elle poursuivit son pas... lent... avant de regarder le jeune homme et d'hausser les épaules

au milieu du désert et... et dans les yeux des coeurs tristes...

son regard avait changé... il avait prit soudain cette touche de tristesse des moments nostalgiques... elle secoua la tete et lui sourit s'était simple, elle était bien, sa main instinctivement caressant son avant bras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Mer 17 Oct - 23:55

Il la laissa de nouveau parlé, cette fois-ci ne parlant pas un seul instant avant qu'un léger silence s'installe. Il pouvait la regarder sous une nouvelles lune lorsqu'elle se perdit dans ses pensées, dans ses souvenirs. Il semble que ce n'était pas la même femme, elle avait quelque chose en plus, de la profondeur dans son âme. La regardant longuement, il se mit en tête de respecter le silence qu'elle laissait glisser sur le fleuve.

Une question pointa le bout de ses lèvres après ces secondes d'attente.

Le désert, il n'a jamais vus autre chose que ces forêt de bitume, désert de l'insensibilité humaine pervertit par ce monde assujetti à la corruption et au désespoir. Quelques forêt plus jeune que ces villes accueillant en leurs coeur le reste d'une vie sauvage oubliée par la plus part des mortels et la quasi totalité des morts.. En revanche, le désert, sauvage, invaincu et inoubliable...


"J'aimerai les voir là bas. Je n'ai pas voyagé depuis... Le battement d'un de vos cils, mais pour moi cela représente plus qu'une autre vie. Disons pas depuis que j'étais comme tout le monde. C'est peut être mon sang de Gangrel qui parle, mais j'ai parfois l'impression de partager l'amour de l'art lorsqu'elle vient d'autre chose que de l'homme. Les Dunes du Sahara reflétant la dorure du soleil et la douceur de la Lune. J'ai l'impression que c'est simplement inoubliable."


Mais les deux derniers mots de Luddmila résonnent alors dans sa tête.

"J'espère ne pas installer de mélancolie dans le votre."

Sentant alors ses doigts lui parcourir le bras, il ne dit rien, devenant un peu plus pudique et profitant de ce contact privilégié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Jeu 18 Oct - 0:06

La nature est la plus belle forme d'art qui existe!

Elle se tue... avait il raison est ce que la mélancolie prenait le dessus... la main de la rose se faisait de plus en plus caline sur le bras de Julien... oui elle avait prit le dessus ! il fallait la chasser, penser aux bons moments et lentement le sourire revint aux lèvres de la rose. et sa main lentement cessa de bouger.

ne vous inquiétez pas pour moi ... la triste passe, comme tout le reste! ca fait parti du cycle des choses et c'est un peu ce qui fait que finalement le bonheur est si aggréable ! si ephémère! si précieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Jeu 18 Oct - 0:18

Il regretta que la main de Luddmila cesse ses mouvements, mais c'était de ces choses éphémère, si fragile que le simple fait de le murmurer peut le détruire à jamais. L'un de ces instants de partage résistant et se gorgeant du reste de la pureté de notre monde.

"Je me dois de vous avouer que les premiers instant de notre rencontre me rendait anxieux, j'avais peur de ces jeux que les anciens savent mener, ces requiems que les nouveaux né ne peuvent qu'appréhender, subir sans combattre. J'étais relativement inquiet de la suite, mais très intrigué pour tenter le jeu. A présent je suis... Heureux d'avoir eu l'idée d'être ici, avec vous, c'est un moment très agréable et bien trop rare. Je vous en remercie. Vraiment."

Il l'a regardait, désirable entre toute en cette nuit, comme quelque chose d’inaccessible que l'on espère sans en attendre quoi que ce soit.

"Merci pour cette soirée Luddmila, j'en suis votre obligé."

La sincérité aussi permet de changer de sujet, il n'est pas nécessaire de jouer de pirouette en pirouette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Jeu 18 Oct - 0:30

Elle serra son bras contre elle, le rapprochant le plus possible, au plus près d'elle., approchant son visage du sien, de son oreille, tout en marchant.

Vous savez Julien tout le plaisir de cette soirée est pour moi !

puis frollant sa joue de la sienne, elle se redressa

on a assez joué de moi lorsque je fus plus jeune pour comprendre tres bien ce dont vous me parlez !

elle plongea son regard dans le sien

vous n'avez rien a craindre de moi ! Je n'en ai rien a faire des intrigues et des jeux de la cours ! ils ne m'intéressent pas le moins du monde !

La rose réajusta son sac tout en gardant le bras du gangrel contre elle.

Alors dites m'en plus sur vous Julien parlez moi de votre vie d'avant !

Le ton était enthousiaste, réellement intéressé à en apprendre davantage... elle aimait son contact si... si humain encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Jeu 18 Oct - 0:54

L'espace d'un instant, il frissonna et c'était très visible.

"Vous voulez que je vous parle de moi ? A vrais dire l'histoire est courte et simple..."

Il parait qu'il faut vingt minute au cerveau humain pour décider s'il doit se confier... A croire que celui de Julien à pris sa décision.

"Comme vous le savez déjà je suis né à 15km plus au sud. Famille de la classe moyenne, mais disons plutôt aisée. Résidence pavillonnaire de banlieue un peu chic dans une ville l'étant toute autant et très calme, au bord de la forêt de notre Dame. Disons pour faire simple que le divorce à foutu la merde et que les dette se sont mit à pousser de partout après une arnaque subit par mon père. Mon frère péta les plombs le premier jusqu'à ce retrouver à garder la Santé. Une fois sortit de là bas pour petit soucis de revente de poudre blanche, alors que tout allait bien, j'en ai eu marre et je me suis cassé.

Là vie fut rude, SDF, je me suis expatrié en forêt, j'ai pas mal bourlingué depuis mes 18ans, j'avais eu la possibilité de faire des stages de survie, donc je les ai mis à profit dans les bois afin de rester en vie, de me nourrir etc. Ça m'a réussit bien que le froid... Le froid c'est une horreur, si vous ne pouvez pas vous en protéger... La mort semble tellement merveilleuse que vous vous mettez à en rêver, il vous mord au coeur, ruinant vos espoirs et ne laissant que la peur et le désespoir.

Et puis le printemps revient, on se sent revivre et l'on prend immédiatement les dispositions pour l'hiver prochain. L'année fut calme, mais finalement le dernier hiver... Fut mon dernier. J'étais près, je commençait à dormir le jour pour survivre la nuit, mon matériel bien caché, la rue... Tout le monde vol pour vivre. Mais ce n'était pas suffisant. Mon Sir me traqua, me dépouilla, me pourchassa toute la nuit, juste avant l'aube il m’étreint.

Comme vous le voyez, pas grand chose d'intérêt. Après il m'appris à chasser plus gros que le gibier, à tuer et à me planquer. La traque, il adore ça. Les dernières semaines furent dédiées à la recherche d'un refuge plus agréable que les bois et à trouver une source de revenue ce qui est fait. Vous avez donc de la chance, il y a quinze jours je puais encore la terre fraîche et la crasse tout en ayant une tenue vestimentaire bien plus repoussante !"


Il sourit en regardant Luddmila, il se sentait bien, si bien qu'il osa même ce qui suis:

Julien se met à regarder de la tête au pied Luddmila, bon dans sa tête, forcément, il la déshabille complètement, met il fallait que cela soit bien élevé et agréable aussi...


"Vous êtes somptueuse."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Jeu 18 Oct - 1:06

Elle écoutait son histoire, visiblement émue. Si seulement ce gamin savait à quel point ils ont beaucoup en commun... la famille vivant confortable, tout dérape, la survit... bon pas dans les memes conditions, mais une survit quand même. Être choisit traqué, poursuivit... se voir imposer une nouvelle existence et tenter d'en tirer le maximum !

Ce gamin venait la chercher au plus profond d'elle-même, éveiller des souvenirs que tantôt elle croyait effacés, tantôt qu'elle ne voulait pas. Mais il lui ressemblait... enfin quand elle était plus jeune... beaucoup plus jeune! Le temps les séparerait surement mais pour l'instant... sa compagnie était plus qu'agréable et autant que possible elle se promis de le préserver !

la fin de l'histoire arriva... trop tôt, beaucoup trop tôt. et il enchaina avec un compliment, qui, de sa part, était des plus charmant ! La Rose rit un peu gênée. ce compliment de sa part à lui la touchait réellement !

que dire... eh bien Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Jeu 18 Oct - 1:18

Le compliment était un peu niais, mais cette sincérité lui permit de reluquer la donzelle sous toutes les coutures sans la gifle à laquelle il s'attendait, en plus d'être bon signe c'était quelque chose de très agréable !

Il sentait qu'il pouvait aller plus loin, il avait peur de lui accorder une réelle confiance, de tout dire, mais certains risques sont à prendre, et puis ils n'ont rien de trop grave ceux qui viennent.


"A vrais dire, c'est à cause de mon incapacité à aller en avant que me fuite arriva. Je pensais fuir à jamais, mais les choses finissent par vous rattraper. j'ai cherché et cherché encore à fuir, là j'appris que si nos indigents boivent c'est par envie de mourir, mais par peur d'elle. Je l'appris en les mimant, encore une fois trop peureux pour affronter la fin."

Il regarda tout bêtement ses pieds quelques instants.

"L'étreinte de changea pas grand chose, si ce n'est que l'on peut se battre pour quelque chose, que rien n'est figé et que l'avenir peut changer par la plus improbable des coïncidences. Et puis malgré la bête qui gronde, la mascarade et autre, j'ai bien découvert que le changement a aussi, comme vous me le faite remarquer de nouveau, des moments très agréables !

Et vous même, hormis l'inspiration, vous avez encore des rêves ? Des espoirs ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Jeu 18 Oct - 1:29

Des rêves oui bien sur ! des fantasmes aussi ! des espoirs... parfois et l'inspiration bien pour être honnete de moins en moins, je cherche la muse qui ne la donnera et en attendant je joue les mecènes ou la muse des autres...il y a une certaine satisfaction à voir mes artistes évoluer dans leurs arts, grandir dans leur réflexion.

elle lacha doucement son bras et prit sa main...plus familier, mais plus propiste aux confidences.

Il faut apprendre a tomber avant de savoir marcher ! pour certains c'est plus long, pour d'autres, comme moi, il faut de l'aide ! Je suis certaine qu'il y a de beaux moments pour toi ... la destinée nous en réserve tous ! Si elle en a accordé a la pauvre fille que je suis elle t'en réserve c'est certain. Tu trouveras ta voie j'ai confiance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Jeu 18 Oct - 1:36

Une attitude béate s'afficha sur son visage alors qu'elle lui saisit la main, sans le réaliser réellement il se mit à caresser légèrement la main de la jeune femme, enfin pas si jeune à vrais dire.

"Ma voie, mouais, j'ai un peu de mal à la cerner là, maintenant et tout de suite, mais je te fais confiance. Après tout ne faut-il pas apprendre de ses aînés ?"

Osera t-il ? N'osera t-il pas ? Osera t-il !

"Des fantasmes ? Quels fantasmes ? Tu m'intrigue !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Jeu 18 Oct - 1:41

Une série de chose lui passèrent à l'esprit non... elle ne pouvait pas dire ca ! oh certes non elle le gardait pour elle... Elle se rapprocha de lui, passant devant lui elle alla à l'oreille qui était de l'autre côté ! et murmure

dès que tu feras parti de l'un d'eux...

elle caressa l'oreille de on nez froid

... je te jure que tu es le premier au courant !

puis elle revient sur son côté initial tout en lui faisant un clin d'oeil

c'est un très beau défaut la curiosité ! mais tu ne m'auras pas aussi facilement

Puis elle lui embrassa la joue pendant que sa main caressait la sienne du pouce !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Jeu 18 Oct - 1:53

L'esprit de Julien se permet tout de même de penser à un simple petit: c'est bandant. Quelques fantasmes qu'il n'avait jamais assouvis de sa vie lui revinrent à l'esprit. C'était quand même gonflant cette absence de réaction physique, il demanderai bien à Luddmila pourquoi, mais bon, il verra ça avec Hidalgo plus tard.

A son tour d'en rire un peu, après tout il n'allait pas faire la jeune vierge effarouché.


"Que de menace ! Nous verrons bien si le courage de joindre l'acte à la parole viendra en son temps !"

Au moment ou elle passa devant lui, il s'arrangea, ni vus ni pris, ou presque, afin de la frôler un peu plus, comme si de rien n'était, mais suffisamment clairement pour laisser planer le doute ou le dissiper totalement.

"En revanche, je ne comptais nullement t'avoir, c'était une simple question comme une autre, innocente, mais je respecte ta pudeur, je ne voudrai pas que cela soit gênant ou troublant. De plus loin de moi l'idée de vouloir dépasser tes limites."

Il lui sourit, il appréciait de pouvoir arrêter le vouvoiement. Il rapprocha doucement les mains de lui même cherchant quelque chose de plus rapproché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Ven 19 Oct - 1:36

Luddmila le lessa serrer leurs deux mains tout en marchant tranquillement à ses côtés ! C'était simple, il ne se prenait pas la tête, il était jeune et plus innocent qu'il voulait bien le laisser paraitre, mais savait jouer un peu le chéri ne se ferait pas manger tout rond c'était un bon départ ! Il disait avoir tendance à fuir... elle comprenait la peur, mais la fuite... ça n'avait jamais fait partie d'elle... il faudrait qu'elle apprenne d'ailleurs.

il voulait respecter sa pudeur... elle trouvait la chose bien drôle... s'il la connaissait un tant soit peu, il n'aurait jamais dit pareille chose. est ce que l'on compliquait les choses... oh pourquoi pas !

elle lui sourit tendrement...

Tu sais Julien... je suis bien avec toi ! très bien même !

Elle l'embrassa a nouveau sur la joue

Je crois que ... non j'en suis certaine... c'est que enfin ne le prend pas mal, mais ... tu me rappelles mon petit frère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Ven 19 Oct - 1:52

Sur le coup du je me sens bien avec toi... Faut avoué qu'il savait plus quoi faire,d'ailleurs Julien trébucha immédiatement, mais pris grand soins de retrouver par lui même son équilibre, il ne fallait surtout ni se rattraper à elle ni tomber devant elle ! Le bisous sur sa joue fut des plus délicieux instinctivement sa tête bougea lorsqu'elle retira ses lèvres...

Et là, maintenant, la phrase qui tue ! Tu me fais penser à ton petit frère ! Il ne put s’empêcher d'un fou rire, ces deux phrases... Étrangement ne faisait tellement pas bon ménage.


"Désolé, mais je n'ai pas de grande soeur pour te renvoyer la même en te disant moi aussi. Je veux bien te dire que je me sens également très bien avec toi, mais si je te dis que tu me fais penser à mon frère aîné à moitié bodybuldé, je ne suis pas convaincu que cela soit terrible."

Il se mordait la lèvre afin de ne pas mettre en action ce qu'il avait en tête à l'instant précis.

"J'espère que pour ton petit frère, je te fais penser à lui en bien."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Ven 19 Oct - 2:00

Elle rit... heureuse de ne pas ressembler à son Frere...quoique... jouer les garçons elle savait mais.. enfin ! Elle passa la main autour de sa taille et le serra contre elle, marchant côte à côte, ajustant son pas avec le sien

oui, ne t'inquiète pas ! il était un peu comme toi, plus ... courageux et effronté qu'il ne le disait, un peu mal a droit aussi, et malgré ses airs, un homme tout à fait charmant ! toujours un peu poussièreux... comme moi d'ailleurs il préférait les champs et la foret...

elle regardait la rue, les batisses... la Seine.

C'est une bien bonne idée que d'être venu ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Ven 19 Oct - 2:10

Julien en profita afin d'également passer son bras derrière la taille de Luddmila, profitant de son geste pour être collé contre elle, il ne fit aucun mouvement pour s'en éloigner préférant de loin faire en sorte qu'elle sois mise, le plus agréablement possible, contre lui. Tout en lui caressant le dos.

"Je ne vous trouve nullement poussiéreuse, vous êtes encore fort bien conservée pour votre âge."

Putain, prions qu'elle le prenne bien, les boutades comme ça c'est quand même à chier...
Il commence quand même à tirer la gueule se disant qu'il a bien merdé. Vite, une pirouette !


"Cette bonne idée c'est à toi que nous la devons, sans ta venue dans le salon, là nuit n'aurait pas été aussi éclatante."

Il pointa du doigts une étoile dans les cieux, nul doute au vus de sa brillance qu'il ne puisse s'agir d'autre chose que d'un Satellite.

"Les cieux brilles au dessus de nous pour compléter cette merveilleuse soir..."

Merde... Elle bouge... Il aurait mieux fait de fermer sa gueule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Ven 19 Oct - 2:18

Luddmila fit mine de ne pas comprendre qu'il parlait naivement du satellite, faisant comme si son doigts pointait... l'étoile qui était tout près... enfin vue la différence dans l'angle de vue... c'était plausible ! son visage resta neutre... il fallait préserver la fiereté du gangrel quand meme... Déjà qu'elle lui avait décoché un regard de semi incompréhension face à la blague plutot vaseuse sur son âge... pour le reste elle pouvait pardonner !

C'est une idée commune que de sortir sous ce ciel et toi qui a choisit l'endroit... ce n'aurait pas été la même chose... et en plus ca te permet de visiter le territoire qui sera le tien ... enfin quand la reine t'aura acceuillit en ville !

Elle sentait sa main dans son dos, les caresses... encourager, pas encourager... elle frisonna sous la sensation de la main qui était là tout en lui souriant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Ven 19 Oct - 2:31

Il détourna bien vite son attention des étoiles, il valait mieux ne pas s'attarder sur un sujet aussi foiré que celui-là, et surtout remballer son humour de merde qui n'avait pas mouché de la bonne manière.

"Et bien considère que tu m'inspire !"

Ne pas le faire, ne pas le faire, ne pas le faire....

"Mon territoire... J'ai entendu parler de mon primogène, si j'ai bien compris c'est une sorte de vielle chose traditionaliste, attachée aux vielles convenances clanique... Ce ne sera pas mon territoire, mais celui que j'aurai temps que je me plierai à ses petites volontés et à ses ordres même si je les trouves idiot.

Je ne dis pas que je ne vais pas obéir à l'autorité, mais j'ai eu la chance d'avoir mes propres choix et ma liberté pendant un long moment, maintenant que je n'ai plus à faire de considérations trop poussées envers mon Sir... Disons que je n'ai pas envie d'un nouveau chaperons. L'éternité est devant moi, j'aimerai bien en profiter un peu.

Peut être que je préfère prendre mes propres décisions que d'attendre qu'un "Alpha" me donne les miennes. J'ai eu l'occasion de voir les animaux de meute fonctionner et ça ne me fais pas rêver."


Il l'a regarda plus attentivement, c'était pas l'envie de la bécoter qui pourrait sortir de sa tête.

La main de Julien dans le dos de Luddmila descendit un peu, pas encore trop bas, mais un peu tout de même.


"Mais je préfère que tu me parle de toi, tu viens de m'indiquer que tu as un petit frère, vus le désert, que tu as été malmené par les anciens de ton époque, que tu étais une artiste à la recherche de l'inspiration, mais d'où viens tu, que faisais tu par le passé... Qui es tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luddmila
Sétite (Toréador)
Sétite (Toréador)
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Ven 19 Oct - 2:44

il était curieux... intéressant ! trop curieux c'était dangereux aussi...

J'ai eu.. j'ai eu un petit frère... il est mort j'étais humaine encore... pendant une guerre. Il a eut moins de chance ! beaucoup moins de chance ! nous avions quelques années de différences.

Elle resta silencieuse, regardant droit devant elle.

Par la suite j'ai eu un sir qui, comme moi aujourd'hui, ne tenait pas en place et aimait les endroits qui le gardait sur le stress et la corde raide. nous avons beaucoup voyagé... il refusait de me laisser en un seul endroit, jouant avec moi... un peu comme mon grand sir le fait aujourd'hui... tu vois, il n'y a rien de bien bien passionnant ! Une rose sans grand intérêt !

Elle pousuivit sa route
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   Ven 19 Oct - 2:56

Il laissa un court silence s'installer, il n'aurait pas dû.

"Je te prie de me pardonner, je ne voulais pas remonter des souvenirs difficile."

Laissant encore quelques secondes défiler, il remonta sa main, ne voulant pas en rajouter une couche. Il était sincèrement contrit d'avoir amener la conversation sur une telle pente bien trop désagréable.

"Nous semblons bien trop souvent être le jouet de quelqu'un, mais je vous prie de bien vouloir croire que vous n'êtes pas une simple rose sans grand intérêt. Vous vous dévalorisez bien trop.

Dois-je indiquer à une femme de votre trempe que l'on ne joue pas avec quelque chose sans intérêt ? On le laisse moisir au placard, que ce sois en pion, pour un passe temps ou quoi que ce soit, c'est que la cible à un intérêt. Je ne vais pas aller jusqu'à dire que c'est une bonne chose, mais non, vous n'êtes pas juste une toré sans intérêt Luddmila."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ballade hivernale sur les quais.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ballade hivernale sur les quais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» " BALLADE "
» Ballade de L'Elfe et du Hobbit
» Ballade au calme (PV Isaac)
» Agression hivernale [PV: Maël Theirmall]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 5 ème et 6 ème arrondissements (appelés la torche) :: Les quais de Seine :: Archives-