AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Place de clichy, bordure de territoire camariste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Mer 10 Oct - 16:55

Doryan arriva près de l'entrée du métro, repérant au plus vite un immeuble haut pour s'y poster. Une fois sur place il observa les alentours essayant de déceler une trace du renégat... Evidemment il se faisait discret.
Il allait avoir du mal à le traquer seul, le temps perdu à trouver sa piste lui conférerait trop d'avance à chaque fois.
Aussi envoya t'il une série de texto avant de réutiliser son rituel.


« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale ».

Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Mer 10 Oct - 16:55

rituel: Espionner
1 pt de sang pour le rituel, 5 pour booster la vigueur


« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale ».

Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort


Dernière édition par Doryan le Mer 10 Oct - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Mer 10 Oct - 16:55

Le membre 'Doryan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dés 10 faces' : 3, 7, 3, 5, 9


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Mer 10 Oct - 19:58

[Provenant de l'Elysium]


Jonathan était maintenant sur place, mais il se devait d'être prudent, s'il s’élançait trop vite il risquerait de tomber face à face avec l’ancien fléau.
Par sms avec le Régent, il fini par obtenir les coordonnées exactes de l’emplacement de ce dernier.

Il pénétra discrètement dans l’immeuble désigné et il se mis à monter à la hauteur de Doryan pour aller le rejoindre
Celui-ci était dans une sorte de rituel, Jonathan l’aurait bien fait sursauter pour le plaisir, mais au lieu de cela il scruta depuis le point de vue pour tenter de voir Duffeau.

"Bon je suis la mon petit, je suis venu vous sauver, alors faites-moi le topo!"
Lui dit il avec un sourire de requin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Mer 10 Oct - 22:56

Il l'observait dans sa coupelle... Encore un mort à son actif, serrant les dents il fit signe à Jonathan de se taire afin de garder sa concentration... Une pièce de théatre.
Il tuait en admirant une pièce... Ce dégénéré n'avait vraiment plus rien à faire parmi les rangs camaristes...

Il se releva enfin et regarda Livingston dans les yeux.


"Il est dans le bâtiment de la Cigale, dans les locaux techniques en train de regarder une pièce. Il y aura vraisemblablement beaucoup de mortels autour. Nous pouvons profiter qu'il soit seul et isolé, mais la présence humaine sera proche, ou attendre qu'il sorte et lui tendre une embuscade mais nous n'aurons peut être pas un aussi gros avantage tactique."


« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale ».

Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Jeu 11 Oct - 0:24

Jonathan tourna aussitôt la tête dans la direction désignée par Doryan, le bâtiment de la cigale, l’endroit ou se terrait Duffeau selon ses observations.

Cependant les dernières paroles de Doryan fit Jonathan se tourner vers lui avec une mine très étonnée.

"Vous proposez de l’attaquer sur place ou de simplement lui tendre une embuscade et qu’il serait possible que nous n’ayons pas un avantage tactique?.........Pppmppphhhfffff."
Terminant sa phrase en étouffant un rire qui était pour lui, difficile a dissimuler.

Puis se grattant négligemment le cou, Jonathan posa les yeux devant lui le regard absent, il réfléchissait aux derniers propos prononcés.

"Mon ami, permettez-moi de vous raconter une histoire, je vous en prie, elle est très a propos et c’est une histoire vraie. J’ai connu dans le passé un humain qui venait de Boston, il s’appelait Jason Bateman, il avait décidé de partir en vacances dans le Colorado avec un de ses amis, Karl Morgan. Les deux comparses étaient très habiles dans la nature, ils chassaient, pêchaient, bref ils étaient dans leur élément en pleine montagne. Mais un jour…Jason aperçois un Grizzly, un Kodiak, une énorme bête, celle-ci s’attardait à vider un bac en métal ou quelqu’un y avait surement jeté son gouté.
Jason fit signe à Karl de s’approcher, les deux étant très en confiance, des habiles chasseurs, ils avaient avec eux de très longs et redoutables couteaux de chasse.
Jason s’approchait davantage de la bête jusqu'à ce que celle-ci le remarque et la bête sans émettre le moindre grognenent et avec une extrême rapidité bondi aussitôt sur Jason, le tuant net. Karl pris peur comme de raison et il tourna les talons en voulant s’enfuir, mais en quelques secondes le Grizzly sauta dans son dos, le tuant net.
Vous voyez, cette anecdote démontre qu’une grosse bête comme un Grizzly peut atteindre une vitesse de frappe et de précision incroyable lorsqu’il est affamé ou menacé. Mais ici voyez-vous, je crois que vous êtes en train de confondre vos souliers avec ceux de Jason Bateman et de confondre les miens avec ceux de Karl Morgan."


Jonathan se croisât les bras en observant Doryan dans les yeux.
"Euh…Savez-vous qui est Duffeau? Êtes-vous au fait de ses capacités? Honnêtement j’en doute car ce que vous venez de me proposer est, pardonnez-moi, mais totalement absurde! Vous voulez sérieusement nous envoyer à la mort? Vous le concevez vraiment? Mais nous ne tiendrons pas deux minutes contre lui! Votre plan c’est du suicide et je n’arrive pas a croire que vous ayez pu concevoir rationnellement ce…Cette tactique pour nous faire tuer!"

Jonathan se passait la main sur le front visiblement découragé, il essayait de parler encore pour démontrer la gravité du plan de Doryan mais ne trouvait plus les mots, aucun son ne sortait de sa bouche.
Alors il mis ses mains dans ses poches en regardant le sol.

"Monsieur Doryan, dites-moi que vous avez un plan B, ou C ou un truc de magie miracle car je refuse de participer à votre plan! Un plan très courageux certes, très glorieux mais je ne compte pas perdre ma non-vie cette nuit pour qu’un jour on puisse dire de moi a titre posthume que : ‘’Ce fou est mort en essayant d’attaquer un prédateur dix fois plus dangereux que lui, il en fallait du courage pour tenter le coup, tout comme David contre Goliath, Wouauw! Quel homme!’’
Allons.
Allons.
Pouffffff.
Dites-moi que vous avez appelé des renforts au moins! Pas uniquement moi? Je vous en prie!"


Jonathan regardait Doryan avec un profond découragement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Jeu 11 Oct - 1:18

Doryan écouta le ventrue parler d'une oreille distraite, concentré sur l'observation de Duffeau, tentant de déterminer comment le localiser dans le bâtiment selon l'angle de vue qu'il avait.

Lorsque le laïus fut fini il se leva et s'apprêta a descendre, fixant toujours la coupelle avant de s'arrêter au niveau de Jonathan.


"Ces humains etaient stupides. On ne chasse pas le grizzly avec un couteau s'il est libre de ses mouvements.
Il faut opter pour un fusil, ou entraver ses mouvements pour qu'il ne puisse vous atteindre.
J'ai appelé d'autres personnes effectivement, et c'est vous mon plan B. Je crains qu'il ne soit accompagné, même si mon observation pour le moment ne me le donne pas a penser. Si c'était le cas cependant je risquerait de me trouver en fâcheuse posture.
Une dernière chose, ne me touchez pas et ne laissez quiconque excepté Duffeau me toucher... C'est extrêmement important.
Enfin, a moins que vous ne choisissiez la fuite, c'est comme vous le désirez."


« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale ».

Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Jeu 11 Oct - 5:24

[Arrivé du Louvre]
Il fini par arriver à son tour sur les lieux, restant à distance raisonnable de la frontière ennemie, puis pénétra discrètement dans le bâtiment indiqué et attendis que son Régent descende et peut etre l'arrivée d'autres personnes.

*L'ancien Fléau hein? Ça vas pas être de la tarte!*
*Si le Régent y est allé ainsi c'est qu'il doit avoir un plan, le sous estimer serait une erreur que j'aimerais voir notre adversaire commettre.*
*T'es sur de ça?*
*Ouaip!*
*il vaut mieux parce-que si je dois m'y mettre y'a des chances que la mascarade prenne une sacrée claque.*
*Hé bien on vas éviter*

Aziel sortit une douille d'arme à feu de sa poche, ce truc la devrais fonctionner à peut prés trois heures si il l'activait maintenant. C'était le moment il ne pourrait pas le faire en plein combat. Il trouva le coin le plus discret possible là ou était et s'y installa un instant.

Spoiler:
 


Dernière édition par Aziel Elchim le Jeu 11 Oct - 5:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Jeu 11 Oct - 5:24

Le membre 'Aziel Elchim' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dés 10 faces' : 6, 3, 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Jeu 11 Oct - 6:18

Jonathan étais soulagé de constater que Doryan voyait tout-de-même a ses affaires, il avait prévu plusieurs options.

"Bon vous m’avez l’air de savoir ce que vous faites et je sais que vous n’êtes pas un de ces illuminés qui font tout un spectacle pour épater la galerie ou de ces cons de vampires qui ont encore quelque chose a se prouver comme des crétins d’adolescents, des p’tits cons comme ceux-là, j’en ais vu des tas et leurs non-vie ont toujours été extrêmement courte.
Quant a l’anecdote du Grizzly, le point n’était pas uniquement de savoir comment chasser l’ours, mais plutôt d’éviter d’avoir trop confiance, croire que l'on maitrise totalement la situation avant de se jeter dans la gueule de la bête alors qu’en réalité, que ce soit la bête qui nous contrôle.
En somme avant de foncer sur quelque chose de dangereux il faut laisser un petit peu de place a l’intelligence, c’était cela que je voulais avancer avec vous."


Jonathan observait Doryan comme une bête curieuse, comme s’il essayait de visuellement déceler ses sortilèges. Il demeurait néanmoins circonspect en fronçant légèrement les sourcils. Ne pas le toucher sinon : Danger, ok.

"Les renforts devraient arriver quand? Et qui sont-ils?"
Puis regardant vers l’immeuble essayant de déceler quelque chose.
"Vous avez dit qu’il est possible qu’il ne soit pas seul. Qui croyez-vous qui soit avec lui?"
Il était devenu un moulin a parole ne laissant pas le temps a son interlocuteur de parler, il agissait comme un plongeur qui voulait se dépêcher de sauter à l’eau pour accuser le plus rapidement possible le contact de l’eau glacée sur sa peau.
"Oh et puis merde!"
Fit Jonathan en poussant ses mains dans les airs comme pour chasser une chose invisible.

"Alors on fonce maintenant? Vous êtes sur de votre truc là?
Ok alors, allons-y si vous êtes prêt.
Avant que le pigeon ne s’envole et en espérant que les renforts puissent arriver à temps.
Assurez-vous que votre sorcellerie fonctionne bien, après vous me donnerez votre Go pour que je puisse passer devant vous et ensuite vous me suivrez, d’accord? Mais essayez d’agir vite si vous voulez que je le distraie le temps nécessaire pour que vous lui fassiez péter votre truc à la gueule."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Jeu 11 Oct - 16:36

Doryan accueillit Aziel avec un sourire, tous n'étaient pas encore là mais à eux trois les possibilités étaient moins réduites. Il se tourna vers Jonathan en fronçant les sourcils... Que lui prenait il tout à coup de vouloir le dissuader pour quelques secondes plus tard être prêt à sauter tête baissée dans la mêlée.
Il s’apprêtait à lui répondre quand son portable vibra, il observa le message avec un air dubitatif qui se mua bien vite en sourire tendre... Il l'avait bien jugée... Elle était très forte... Il composa assez vite une réponse avant de retourner au ventrue, reprenant un air sévère.



"Monsieur Livingstone, que ce soit clair, il est hors de question de se jeter dans la bataille tête baissée. Rappelez vous l'histoire du Grizzly et supposez de ce qui se serait passé si Karl avait foncé sur le Grizzly avant qu'il ne tombe dans le piège que Jason avait préparé...
Le résultat aurait été le même... Aussi je vous prierai de garder en tête les conseils que vous m'avez prodigué. Cela est valable pour vous aussi Aziel, nous n'avons pas besoin de héros ou de kamikaze mais de personnes qui sauront garder la tête froide.
Personne ne s'expose plus que de nécessaire, compris ?"


Il s'éloigna vers la salle de spectacle, le vent faisant claquer son long manteau sur ses jambes, les yeux rivés sur la coupelle où il continuait d'observer Arthur... Le vent charria un vieux journal dans ses jambes qui manqua de le faire trébucher...

mp nadia


« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale ».

Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Sénéchal [Nosfératu] (PNJ)
Sénéchal [Nosfératu] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Jeu 11 Oct - 20:23

Lou avait prit la limousine après être passée par la case armement en laissant le choix au vampire de se qu'il désirait prendre. Elle préféra quand à elle se prendre les même armes que lors de sa dernière sortie, avec chargeur balle phosphore et balle perforante, la note serait salé, mais elle comptait bien la faire payer à Doryan dés qu'il serait sortie d'affaire. Elle prit le temps du trajet pour expliquer à Ivan se qu'ils allaient surement faire et en profiter pour réclamer ainsi le payement de la dette, elle ne pouvait pas débarquer et lui faire comprendre qu'elle avait juste peur pour lui. La limousine se gara plus loin afin de ne pas attirer l'attention, laissant descendre une Lou le visage fermé, mais les yeux ocre servant facilement de baromètre à sa colère. Elle s'approcha discrètement du lieux ou se trouvait les vampires en silence ses armes caché sous sa veste de tailleur lui faisant de vilain plie.

"Vous espériez jouer les héros ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan
Ventrue
Ventrue
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Jeu 11 Oct - 22:19

Le Ventrue avait troqué l'un de ses chargeurs pour un autre pleins de munitions au phosphore. Il devrait peut-être remboursé la Sénéchale, mais ce n'était qu'un cout dérisoire à ses yeux.

Pour une fois il suivit sa cousine sans mot dire, si ce n'est au moment où il décrochât son téléphone pour répondre à ses hommes dans sa langue natale leur demandant de rester en planque être d'être capable de les rejoindre en trois minutes.


Il sortit ensuite une oreillette dont il s'équipât avant de s'assurer que ses armes était bien fixer et parfaitement dissimuler tout en suivant la Ventrue jusqu'au groupe d'homme, ce contentant de laisser la parole à sa supérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Jeu 11 Oct - 23:38

Doryan regarda les deux nouveaux arrivants d'un air circonspect. Il était sur de ne pas les avoir appeler, d'ailleurs un d'entre eux lui était complètement inconnu. Tout sourire il se tourna vers Lou, enfin tout sourire, façon de parler tant il se voyait que le rictus était forcé.

" Non très chère, je ne joue que les petits politicards sans envergure. Je suis toutefois fort désappointé par votre présence... N'êtes vous pas passée assez près de l'annihilation la dernière fois ???
Si vous ne voulez pas faire échouer la mission je vous prierai de rester en retrait. Prenez un poste d'observation afin de vérifier qu'il ne nous échappe pas et ne vous exposez pas.
N'oubliez pas que vous êtes une cible pour lui."


Bien sur il se doutait de la raison de sa présence ici, mais son orgueil n'était pas encore tout à fait remis de la veille...


« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale ».

Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Sénéchal [Nosfératu] (PNJ)
Sénéchal [Nosfératu] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Jeu 11 Oct - 23:56

IL avait touché en plein coeur, elle qui se faisait du soucis pour lui, mais elle l'avait cherché alors comment réagir ? Elle reste de marbre devant la remarque, le visage encore plus fermé et hautain.

"Mais justement, monsieur. Vous comptiez le déloger comment de la votre Duffeau ? Je vais vous servir d’appât comme sa vous pourrez me prouver que vous êtes meilleurs combattant que politicien."

Elle le regarde d'un air de défit. Tentant de ne surtout pas montrer qu'elle avait peur et pas pour elle, mais pour lui et maintenant qu'elle voyait Jonathan, elle avait peur aussi pour lui. Pourquoi les hommes devait il toujours prouver qu'il avait un courage hors normes alors que se n'est pas se qui leur est demander. Pourquoi rester en vie était si peux important pour eux ? Elle ne se retourna pas pour voir quel tête ferait Ivan, elle pouvait aisément le deviner, mais elle ne changerais pas d'avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Ven 12 Oct - 0:47

Doryan écarquilla les yeux, elle n'y pensait pas ! Ce n'était pas possible ! Un coup d'oeil lui permis de confirmer qu'elle le ferait...

"Non !!! Hors de quest..."


Il s'arrêta au beau milieu de sa phrase... Une idée venait de germer dans son esprit et un léger sourire calculateur se dessina sur ses lèvres.

"Très bien, je suppose de toute manière que je ne pourrais vous détourner de cette idée folle. Vous resterez près de moi, vous ne vous éloignerez pas à plus de deux mètres, vous ne me toucherez pas non plus. Dérogez à une seule de ces règles et vous mourrez. Est-ce-bien clair ?"

Intérieurement pourtant il accusait le choc, il allait la mettre en danger alors que le but était de la protéger... Il s'en voulait de ne pas avoir prévu qu'on puisse la prévenir... Il aurait peut être mieux valu qu'il agisse seul...

"Je vous interdis de mourir, je peux vous pardonner de ne pas m'avoir fait confiance, mais s'il vous arrive quelque chose ce soir je ne vous le pardonnerai jamais... Pas plus qu'à moi même..."


« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale ».

Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyrson
Primogène [Gangrel]
Primogène [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Ven 12 Oct - 5:23

Jonathan aperçu le renfort. Aziel, un Tremere, il se rappelait l’avoir vu a l’Elysium.
Le Ventrue visiblement heureux d’accueillir un nouveau soldat au bataillon allât lui serrer la main.
Jonathan était sur le point de lui adresser la parole mais le portable de Doryan venait de sonner, attirant l’attention de tous.
Et en observant le visage réjouit du Régent il ne pouvait s’agir que de bonnes nouvelles.
Finalement Jonathan s’attendait à une castagne dangereuse et solide mené en duo mais au fil des minutes, progressivement, il constatait que la difficulté était sur le point de s’alléger.
Ensuite le régent revenait mettre sur le tapis l’histoire avec le Grizzly! Mais qu’est ce que?
Mais bordel! Si je suis trop prudent il râle! Si je veux aller de l’avant il râle!
Jonathan serra les dents pendant une minute il avait envie de lui dire qu’il n’était pas son larbin ou son sous-fifre, il avait envie de lui rappeler que c’était de sa propre volonté qu’il était ici et qu’il n’avait pas a endurer cette suffisance de sa part et encore moins devant un témoin! C’était d’un commun!
Mais il ravala ses paroles, la situation ne prêtait pas a une prise de bec. Cela aggraverait la situation pour tous et avantagerait Duffeau.
Et il ne devait pas laisser la colère le dominer, car cela pourrait le pousser à commettre une faute comme par exemple, éviter de sauver Doryan dans le feu de l’action s’il devait avoir besoin de lui.

"Vous espériez jouer les héros ?"

Dit une voix dans son dos, Jonathan reconnaissait très bien cette voix, mais il ne se retournait pas pour regarder Lou.

Merde!

La dernière fois qu’ils s’étaient vus cela s’était terminé sur une dispute, et après une période d’absence il revenait pour montrer patte blanche, reconnaître qu’il avait été grossier et arrogant pour enfin accepter le poste de Bourgmestre qu’elle voulait lui offrir. Mais elle était devenue Sénéchal et il n’en avait pas été informé.
Il se retourna doucement pour la regarder.
Lou était toujours aussi attirante, comme si elle devenait chaque jour encore plus joli. Ivan était à coté d’elle.
Deux renforts de plus, de quoi faire la fête mais Jonathan ne s’en réjouissait pas du tout. Lou ne devait pas être ici, pour Duffeau se serait surement la première cible a qui il s’attaquerait dès qu’il la verrait.

Merde!

Et Doryan qui faisait office d’hôte de la soirée en allait au devant d’elle pour l’accueillir, cependant le régent partageait les même réticences que Jonathan, ce qui sur le coup venait de faire disparaître les mauvaises pensées qu’il avait eu contre lui quelques secondes plus tôt.
Et Lou! Bien sur! Eh oui! La voila qui parlait de jouer les appâts.

Bordel de Merde!

Jonathan détourna son regard de Lou, il n’alla pas a sa rencontre il pris même davantage de distance en lui tourna le dos à nouveau tout en faisant mine d’observer la tanière du loup.
Puis il entendait Doryan se mettre à jouer les bons samaritains envers Lou en revêtant son habit de Zorro, de celui qui était en charge de tout! L’Homme de la situation!
L’envie de lui botter le cul remontait aussitôt a l’esprit de Jonathan.
‘’Ne vous éloignez pas a plus de deux mètres de moi, Je vous interdis de mourir, je ne me le pardonnerais pas’’ Avait-il dit à Lou. Mais c’est que ce Roméo ne se prenait vraiment pas pour de la merde!
Foutre! En plus, Doryan était arrivé à se persuader lui-même qu’il était en mesure d’affronter Duffeau tout en protégeant Lou a lui tout seul! C’était inouï!

Sans se retourner, Jonathan leva les yeux au ciel en secouant la tête
"J’aurais vraiment tout entendu!"

Il y avait subitement une rage intérieure qui lui procurait fortement l’envie de tous les laisser dans leurs petites combines afin de se ruer seul vers l’immeuble pour s’en prendre directement a Duffeau et ce, uniquement pour…Emmerder Lou et faire chier Zorro!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Sollers
Gangrel
Gangrel
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Ven 12 Oct - 5:47

Elle les avait trouvé, comme l'ours lui avait dis, l'un d'eux l'avait approché dernièrement.
Elle approcha du groupe à distance respectable d'une démarche féline et suffisamment lente pour que personne ne croit à une agression.

La jeune femme était de taille moyenne et avait de très long cheveux roux, tombant en cascade jusqu’au bas du dos. Malgré ses yeux blancs, signe d'une cécité, elle semblait se déplacer et se repérer aisément; Elle ne portait qu'une petite robe noire simple et estivale, elle portait ses chaussures à la main, des chaussures bateaux noires comme celle que l'on met aux poupées.

Un petit sac à main de couleur sombre sur l'épaule.

Puis, parlant presque à voie basse alors qu'elle semblait faire un effort pour parler aussi fort.

-"Je suis Maya Sollers, Gallus Sollers m'envoi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aziel Elchim
Fléau [Gangrel]
Fléau [Gangrel]
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Ven 12 Oct - 17:06

Aprés une courte attente, le Régent, ainsi qu'un homme balafré qu'il avait déjà vu, descendirent.

Il rendis son sourire à Doryan et serra la main du balafré de manière franche mais conserva le silence.
Puis ce fut l'arrivée de nouveaux renforts. Une bonne chose.

Le Régent semblait avoir un passif avec la dénommée Lou, son comportement dénotait d’ailleurs un attachement à celle-ci.
Alors qu'il observait le manège des deux prés-cités, c'est le moment que choisi une nouvelle personne pour arriver comme une fleur.

*Sollers? comme le primogéne Brujah?* Il le pensa mais ne dis rien.

Celle-là, il était sur de ne jamais l'avoir vue, il observa alors les réactions des gens présents, quelqu'un la connaissait?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Ven 12 Oct - 18:51

Doryan lança un regard agacé à l'attention de Jonathan, mais avant qu'il ne put lui lancer quoi que ce soit son portable vibra à nouveau. Un message du primogène brujah qui lui envoyait de l'aide. L'aide en question ne se fit d'ailleurs pas attendre et il accueilli la jeune femme avec un sourire.

"Bonsoir Mlle Sollers. Gallus viens de m'avertir de vôtre arrivée et je suis heureux de vous compter parmi nous. Nous allons attendre encore un peu voir si d'autres renforts arrivent et nous lancerons l'assaut."


Il se tourna vers Ivan à qui il parla dans la même langue qu'il venait d'employer

"Il serait bon de poster vos hommes à la surveillance des différentes voies d'accès afin qu'ils nous préviennent s'il venait à sortir."


« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale ».

Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midnight
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Sam 13 Oct - 4:31

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Sam 13 Oct - 4:31

Le membre 'Narrateur' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dés 10 faces' : 9, 2, 10, 8

--------------------------------

#2 'Dés 10 faces' : 10, 2, 3, 5, 8, 7


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Ivan
Ventrue
Ventrue
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Sam 13 Oct - 16:02

Le regard noir que le Ventrue jeter à la Sénéchale se décalât sur le Tremere qui venait de lui parler sans parvenir à se radoucir.
"Excusez-moi, j'avais cru que votre plan était déjà en place."

Sa phrase avait été énoncer dans la langue de Molière, il était inutile de cacher au personnes présentes que le régent n'était rien de plus qu'un amateur qui voulait jouer au héros de guerre sans même prévoir un plan fonctionnel.

Puis il ordonnât à ses hommes de surveiller les accès du bâtiment en restant dissimuler derrière les vitres teinté de leur véhicule ou en se fondant à la foule de mortelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur de Rochefort
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Dim 14 Oct - 11:51

Elle avança sereinement sur le groupe avec un petite sourire serein sur le visage. Deux des élus allaient jouer leur vie cet nuit et il était tout bonnement intolérable pour Fleur de les laisser faire, prenant ainsi le risque de voir l'étoile prendre plus de force. Elle s'avança la fois bien cachée à l'intérieur d'elle et étrangement les voix bien moins forte depuis son lien avec Bastien.

"C'est réunion tupperware ici ?"


Elle avait lancé sa malgré elle sans avoir put se retenir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doryan
Trémère
Trémère
avatar


MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   Dim 14 Oct - 20:00

Doryan regarda le ventrue avec un sourire sarcastique.

"Les imbéciles font un plan et s'y tiennent coûte que coûte. Les hommes avertis s'adaptent aux changements de variables. Mais si vous vous sentez de prendre la tête des opérations, je vous en prie."


C'est à ce moment que la brujah de l'avant veille arriva... Il plissa ses yeux, méfiant, avant d'éclater de rire à sa saillie.

"Il y a un peu de ça, mais nous allions nous préparer à tirer le chef de l'expédition à la courte paille, faute de compétences nous nous en remettrons au hasard..."


« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale ».

Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Place de clichy, bordure de territoire camariste   

Revenir en haut Aller en bas
 

Place de clichy, bordure de territoire camariste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Place de clichy, bordure de territoire camariste
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Haiti, bientot un territoire des Etats-unis d'Amerique!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Périphérie de la Camarilla Parisienne :: archives-